Mardi 24 Octobre 2017

Le Cameroun, animateur le plus coté du marché de la Beac, veut lever 5 milliards de FCFA

Le Cameroun, animateur le plus coté du marché de la Beac, veut lever 5 milliards de FCFA
(Agence Ecofin 11/10/17)
Siège de la BEAC à Yaoundé

(Agence Ecofin) - Le trésor public du Cameroun annonce qu’il va procéder le 11 octobre 2017, à l’émission, par voie d’adjudication, de bons du trésor assimilables d’un montant de 5 milliards de FCFA.

D’une maturité de 52 semaines, ces bons du trésor arrivent à échéance le 12 octobre 2018. La date de remboursement, elle, est in fine. Si le taux d’intérêt n’a pas été révélé, l’on sait que le Cameroun propose souvent un minimum de 3,3% et un maximum de 6%. Les souscripteurs peuvent effectuer leurs opérations auprès des banques et établissements financiers de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) agréés comme «Spécialistes en valeurs du Trésor ».

Il s’agit, entre autres, d’Afriland First Bank, Bicec, Banque internationale pour le commerce et l’industrie Gabon (Bicig), BgfiBank Gabon, Crédit du Congo, Ecobank Cameroun, Société générale Cameroun, etc.

Principal animateur du marché financier de la Beac, le Cameroun bat les records de taux de souscription depuis plusieurs mois. Le 20 septembre dernier, par exemple, le pays recherchait un montant de 5 milliards de FCFA. Au final, le montant total des soumissions a été de 11,575 milliards de FCFA. Soit un taux de souscription de 231,5%.

Quelques semaines avant, le 6 septembre précisément, les bons du trésor du Cameroun ont été souscrits à hauteur de 385%. Le trésor public voulait lever 5 milliards de FCFA. Il a finalement récolté un montant de 19,25 milliards de FCFA.

Sylvain Andzongo

Commentaires facebook