Vendredi 15 Décembre 2017

Cette impressionnante cache d'armes qui révèle une menace latente sur le Cameroun

Cette impressionnante cache d'armes qui révèle une menace latente sur le Cameroun
(La Tribune 11/08/17)
La police a découvert notamment des fusils semi-automatiques, des appareils de vision nocturne, des tubes containers à charge explosive et des produits chimiques.

Les armes découvertes étaient-elles destinées à déclencher un conflit armé ou à mener des attaques terroristes ? C’est l'énigme que l’enquête devra résoudre après l’interpellation dans le nord du Cameroun d’un commando de cinq hommes qui projetaient des attaques contre les forces de sécurité. L’arsenal qui a été mis à jour après leur arrestation a provoqué la surprise et la consternation des Camerounais. Les ramifications du réseau remontent jusqu’à un étrange mouvement qui ambitionne de faire sécession pour créer un Etat anglophone.

Les arrestations ont eu lieu les 2 et 3 août. Mais devant la gravité des faits et sans doute pour garder le secret de l'instruction, les autorités camerounaises n'ont choisi de ne les rendre publiques qu'une semaine plus tard.
Impressionnante cache d'armes exhumée chez «Sniper», cerveau du commando

Alors, ce 9 août, lorsque Issa Tchiroma Bakary, le ministre camerounais de la Communication vient annoncer la nouvelle à la presse, sa mine est grave et ses yeux presque scotchés à la déclaration qu'il a entre les mains.

«Les services de la Délégation régionale de la Sûreté nationale du nord-ouest ont, dans leurs opérations de contrôle, interpellé les 2 et 3 août, cinq individus dans la ville de Mbengwi, département de la Momo, région du nord-ouest», annonce-t-il. La suite relève presque d'un film d'action américain.

Après interrogatoire de la bande, la police mène une descente chez Ndassi Alfred Nguia, soupçonné d'être le cerveau de la bande et surnommé «Sniper». Au domicile de ce binational camerounais, originaire du nord-ouest et résidant dans «un pays étranger», les limiers camerounais mettent au jour une impressionnante cache d'armes, dissimulée dans un bunker.

Dans la cache d'armes, des «fusils semi-automatiques, des appareils de vision nocturne avec télémètre laser, des lunettes de tir, un épiscope de tir avec blindage, des bipieds et trépieds pour arme de précision, des chargeurs pour fusils d'élite, des tubes containers à charge explosive et des produits chimiques ...», détaille Issa Tchiroma Bakary.

Lire la suite sur: http://afrique.latribune.fr/politique/2017-08-10/cette-impressionnante-c...

Commentaires facebook