Mardi 24 Octobre 2017

Cameroun : une coalition d’ONG appelle à l’accès équitable aux services de santé

Cameroun : une coalition d’ONG appelle à l’accès équitable aux services de santé
(APA 11/10/17)

APA-Yaoundé (Cameroun) - La Coalition 15%, Positive-Generation, Cameroon TB Group et le Treatment Access Watch a exhorté le gouvernement camerounais à «tenir ses promesses an matière de vaccination», et appelé à ce que toutes les filles aient accès à tous les vaccins importants tels que ceux contre le tétanos, la rubéole et les virus du papillome humain (VPH).

Dans une déclaration publiée mercredi, à l’occasion de la célébration de la Journée internationale de la fille, elle dénonce la subsistance de fortes disparités dans l’accès aux soins et aux services de santé en général, et de vaccination en particulier, pour les filles.

Malgré les efforts consentis par les pouvoirs publics camerounais, toutes les jeunes filles camerounaises n’ont pas un accès systématique aux vaccins indispensables tels que ceux contre le tétanos, la rubéole et surtout des VPH qui protègent à près de 70% de l’incidence du cancer du col de l’utérus, déplore la coalition qui note par ailleurs «une disparité importante dans l’accès aux services de vaccination entre les filles vivant en zone urbaine et celles vivant en zone rurale difficile d’accès».

Au Cameroun, on estime en outre entre 1400 et 1700, le nombre de femmes touchées par les cancers du col de l’utérus, du vagin, de la vulve et de l’anus, et environ 700 d’entre elles en meurent chaque année.

La coalition demande au gouvernement camerounais de ne ménager aucun effort pour matérialiser dans les faits la Déclaration d’Addis-Abeba, par laquelle les chefs d’État africains se sont engagés à soutenir le Plan d’action mondial pour la vaccination (PAMV), et à «fournir des efforts complémentaires pour atteindre les objectifs escomptés à l’horizon 2020».

Commentaires facebook