Mercredi 21 Février 2018

Cameroun : le niveau de plombémie chez les enfants supérieure à la normale

Cameroun : le niveau de plombémie chez les enfants supérieure à la normale
(APA 13/02/18)

APA-Yaoundé (Cameroun) - Le niveau de contamination des enfants au plomb («plombémie»), telle que mesurée dans la capitale camerounaise, Yaoundé, «est six fois supérieure à la moyenne rapportée aux États-Unis d’Amérique, et cinq fois celle rapportée en France», selon une note de la division de la recherche opérationnelle en santé du ministère de la Santé publique.

Ledit service renseigne avoir procédé à des tests chez 147 enfants de la ville âgés de 12 mois à 6 ans, selon une technique d’échantillonnage à choix raisonné assortis d’un questionnaire adressé aux parents ou tuteurs, afin de caractériser les sources potentielles d’expositions.

Au terme de cet exercice, il a été noté une moyenne géométrique de la plombémie chez cette population de 8.0microgrammes par décilitre (μg/dl).

De plus, 88% des enfants testés présentaient des niveaux de plombémie au-dessus de 5 μg/dl, une corrélation statistiquement significative ayant en outre été relevée entre l’âge de la maison où vivent ces individus et la durée exclusive de l’allaitement maternel avec les niveaux de plombémie.

Cette étude, selon le ministère de la Santé publique, a débouché sur la nécessité d’une enquête nationale à travers un échantillonnage aléatoire, aux fins d’évaluer l’ampleur réel du phénomène et d’identifier les différentes sources d’exposition des personnes.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) présente le plomb comme une substance toxique particulièrement nocive pour les jeunes enfants, s’accumulant dans l’organisme pour se diffuser en vue d’atteindre le cerveau, le foie, les reins et les os avec une incidence sur de multiples systèmes organiques.

Commentaires facebook