Dimanche 21 Janvier 2018

Cameroun : le budget du stade d’Olembé en question

Cameroun : le budget du stade d’Olembé en question
(Jeune Afrique 13/01/18)
La maquette du stade d’Olembe

Alors qu’une délégation de la Confédération africaine de football (CAF) a commencé ce vendredi une première mission d’inspection au Cameroun, où doit se tenir en 2019 la prochaine Coupe d’Afrique des nations, une polémique enfle dans le pays sur la construction du stade d’Olembé, qui devrait accueillir la compétition.

Ce vendredi 12 janvier, la délégation d’experts de la Confédération africaine de football (CAF) a commencé sa première mission d’inspection sur les installations de la future Coupe d’Afrique des nations (CAN), qui doit avoir lieu à l’été 2019.

Parmi celles-ci, le futur stade Paul Biya, situé dans le quartier d’Olembé, à une quinzaine de kilomètres de Yaoundé, qui attise les polémiques depuis le début du mois de janvier.
Pièces italiennes préfabriquées

Une soixantaine de camions ont en effet rejoint Yaoundé au début du mois, en transportant 6 500 tonnes de matériel arrivés par bateau d’Italie au port de Douala. Ils sont les premiers éléments des 26 500 tonnes de pièces préfabriquées destinées à être montées sur place pour former un édifice ultramoderne de 60 000 places. L’édifice, qui sera la plus grosse enceinte sportive jamais construite au Cameroun, comprendra, outre le stade en lui-même, une piste d’athlétisme, un terrain annexe, un parking, ainsi qu’une piscine olympique et une salle où il sera possible de jouer au basket ou au volley.

Il aurait été moins coûteux de produire ce matériel au Cameroun. […] On a jeté du fric par les fenêtres

Mais cette importation clé en main fait grincer des dents. « Il aurait été moins coûteux de produire ce matériel au Cameroun, au moins une partie. C’est ce que disent différents experts camerounais en bâtiment. La main-d’œuvre est moins chère ici qu’en Italie, il n’y aurait pas eu les frais de transports, on aurait gagné plusieurs mois, et cela aurait profité à l’économie locale. On a jeté du fric par les fenêtres », regrette une source contactée par Jeune Afrique.

Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/509584/societe/cameroun-le-budget-du-stade-d...

Commentaires facebook