Cameroun : Boko Haram alterne entre mines et attaques kamikazes | Africatime
Lundi 24 Avril 2017

Cameroun : Boko Haram alterne entre mines et attaques kamikazes

Cameroun : Boko Haram alterne entre mines et attaques kamikazes
(APA 17/03/17)
Des infirmières s'occupent d'un blessé dans l'hôpital de Maroua, après q'un attentat-suicide ait frappé le marché du village de Mor. (photo d'archives)

APA-Yaoundé (Cameroun) - Quatre soldats camerounais ont été blessés jeudi matin lorsque leur véhicule a sauté sur une mine manifestement posée par la secte islamiste Boko Haram sur l’axe reliant les localités de Zamga et Djibrili (Extrême-Nord), a appris APA de sources concordantes.

C’est quasiment dans la même localité, frontalière avec le Nigeria que sept membres présumés du même mouvement, lourdement armés et venus de ce pays voisin, ont été abattus voici une semaine par des membres de comités de vigilance.

L’on observe que Boko Haram, depuis un trimestre, semble voir pris l’option des attaques multiformes à travers des mines antipersonnel, mais aussi l’infiltration de petits groupes armés dans l’Extrême-Nord camerounais, en lieu et place des agressions de masses connues voici une année.

Mardi dernier le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Issa Tchiroma Bakary, a affirmé que l’armée camerounaise, au cours d’opérations transfrontalières menées récemment dans le cadre d’une intervention transfrontalière spéciale menée avec l’appui de la Force mixte multinationale et en synergie avec les forces armées nigérianes,, a réussi à libérer plus 5000 personnes prises en otage par les terroristes.

Cette opération, a-t-il ajouté, a aussi permis la saisie ou la destruction d’un important arsenal du mouvement jihadiste, dont un camp de refuge a par ailleurs été détruit à 100% dans les hauteurs des Monts Mandara.

Commentaires facebook