| Africatime
Dimanche 30 Avril 2017
(Jeune Afrique 19/04/17)
Considéré comme un des meilleurs gardiens de sa génération, le Camerounais Fabrice Ondoa, champion d’Afrique au Gabon avec les Lions Indomptables, ne manie pas la langue de bois. Il le prouve, en évoquant les derniers problèmes qui ont secoué la tanière, mais aussi sa situation à l’Atlético Séville. Après le match amical perdu face à la Guinée fin mars, Hugo Broos, le sélectionneur du Cameroun, avait fustigé les problèmes d’organisation, et l’attitude de certains membres de la fédération… Fabrice Ondoa : Vous savez, le Cameroun a toujours connu des problèmes au niveau de l’organisation. Et ce sera sans doute toujours ainsi. Moi, je ne cherche même plus à comprendre. Avant ce match, on est descendus...
(APA 13/04/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Dix-sept arbitres principaux et assistants, accusés d’avoir « volontairement contribué à fausser les résultats de rencontres», ont été suspendus de toutes activités «à titre conservatoire jusqu’à nouvel ordre», au terme d’un communiqué publié mardi soir par la Ligue de football professionnel du Cameroun (LFPC). La note, signée de la secrétaire général de l’institution, Thérèse Pauline Manguele, précise que cette sanction est sans préjudice des procédures administratives et disciplinaires qui pourraient être engagées par la fédération nationale de la discipline (FECAFOOT) à leur encontre. La goutte d’eau ayant fait déborder le vase, indiquent des sources introduites, est intervenue en fin de semaine dernière lorsque les officiels de la rencontre Canon de Yaoundé-Union de Douala (1-0) sont sortis du...
(RFI 10/04/17)
Les noms des treize finalistes pour le titre de meilleur joueur africain du Championnat de France de football (Ligue 1) ont été dévoilés ce 10 avril 2017 par RFI et France 24. L’un d’entre eux succèdera au Marocain Sofiane Boufal, vainqueur du Prix Marc-Vivien Foé 2016. Qui succèdera au Marocain Sofiane Boufal, désigné meilleur footballeur africain de France le 9 mai 2016 ? Ils sont treize cette année à pouvoir prétendre au Prix Marc-Vivien Foé qui sera remis par Radio...
(Jeune Afrique 05/04/17)
Pour ceux qui suivent le football camerounais, le « BruxellesGate », comme certains l’ont baptisé, n’est qu’une affaire de plus. Il n'empêche, cette histoire de fonds non débloqués et de factures impayées autour de l’équipe nationale a eu le don d’énerver au plus haut point le sélectionneur Hugo Bross. Tout a éclaté en marge du match entre la Guinée et le Cameroun, délocalisé à Bruxelles le 28 mars. La rencontre, amicale, n’était, il faut bien le dire, pas d’une importance...
(Afrik.com 05/04/17)
Convoqué ce mardi devant le ministère des Sports à Yaoundé pour préciser ses propos au sujet de "l’amateurisme" au sein de la Fédération camerounaise, le sélectionneur Hugo Broos a joué la carte de l’apaisement, affirmant qu’il a peut-être eu tendance à exagérer. Des enquêtes ont néanmoins été ouvertes. Beaucoup de bruit pour pas grand-chose… Présent ce mardi à Yaoundé pour clarifier ses propos tenus la semaine dernière à Bruxelles dénonçant l’amateurisme de la Fédération camerounaise (Fecafoot), le sélectionneur des Lions...
(La Voix de l'Amérique 04/04/17)
En octobre dernier, l’ex-capitaine des Lions indomptables du Cameroun avait été victime d’un accident vasculaire cérébral ayant nécessité une évacuation sanitaire en France. Après sept mois d'absence, il a retrouvé son pays natal, où de nombreux fans sont venus l’accueillir à l’aéroport de Yaoundé le 1er avril dernier. Accueilli à la descente d’avion avec un bouquet de fleurs, Rigobert Song est l’ex-capitaine des Lions indomptables du Cameroun. "Monsieur le charismatique, nous vous souhaitons la bienvenue au Cameroun", lui glisse l’hôtesse...
(APA 04/04/17)
APA – Douala (Cameroun) - Hugo Bross, l’entraineur des « Lions indomptables » du Cameroun, champions d’Afrique en titre, aurait fait acte de candidature pour coacher les « Blacks stars» du Ghana, a-t-on appris de sources autorisées Selon les mêmes sources, le sélectionneur national aurait même passé un entretien avec la Ghana Football Association. Cette information survient après que le technicien belge a tièdement démenti avoir eu des « contacts » avec les dirigeants de la fédération sud-africaine de football...
(Le Monde 03/04/17)
Le régime de Biya convoque, harcèle, emprisonne à tour de bras. Mais oublie de payer la facture d’hôtel des vainqueurs de la CAN 2017, raille notre chroniqueur. Flashback : il y a à peine un mois et demi, des Lions depuis trop longtemps domptables redevinrent indomptables en remportant la Coupe d’Afrique des nations 2017. Une formidable liesse emplit le cœur d’un peuple camerounais épris de football comme d’autres sont épris de grandeur. Pour l’occasion, le président Biya, le seul Lion...
(Afrique sur 7 03/04/17)
Rigobert Song est rentré au bercail, ce week-end, après un séjour médical de six mois en France. Après une chute due à un AVC, l’ex-capitaine des Lions indomptables y avait été admis en soins intensifs. Il regagne donc Yaoundé dans la ferveur populaire. Le 2 octobre 2016 a failli être un jour sombre pour le Cameroun. Et pour cause, Rigobert Song avait été victime d’un accident vasculaire cérébral (AVC) qui avait failli avoir raison de lui. Mais grâce au couple...
(RFI 03/04/17)
Rigobert Song, l’ex-capitaine emblématique de la sélection nationale du Cameroun est rentré dans son pays samedi 1er avril, après plusieurs mois en France suite à son accident vasculaire cérébral. Des fans sont venus lui souhaiter la bienvenue, à l’aéroport international de Yaoundé-Nsimalen. « Je ne sais pas si le mot merci est suffisant pour exprimer ma reconnaissance envers tout ce peuple. Je suis heureux d’être là, de voir tous ces gens qui sont venus m’accueillir. Je leur dis merci, merci...
(Afrik.com 30/03/17)
Excédé par l’amateurisme régnant au sein de la Fédération camerounaise, le sélectionneur Hugo Broos a effectué plusieurs révélations invraisemblables à l’issue du match amical perdu contre la Guinée (1-2) mardi. Le technicien belge n’est pas sûr de poursuivre son mandat à la tête des Lions Indomptables qu’il a conduits sur le toit de l’Afrique le 5 février. L’idylle entre le Cameroun et Hugo Broos serait-elle en train de toucher à sa fin ? Près de deux mois après le sacre...
(Afrique sur 7 29/03/17)
Le Cameroun des grands champions des Coupes africaines, voir ses joueurs, pour la plupart des joueurs internationaux de football, être privés du déjeuner et résidant dans des chambres d’hôtel impayées! cela relèverait de la plaisanterie…mais c’est la triste vérité. Le moins qu’on puisse dire, est la honte qu’engendre cette situation au Cameroun tout entier dont les joueurs, ces Champions d’Afrique de Football, n’ont pas eu droit au repas de midi, le déjeuner donc, pour raison d’hôtel impayé. De quelle organisation...
(APA 29/03/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - La Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) a décidé de l'octroi d’une subvention spéciale de 280 millions FCFA, à repartir entre les clubs professionnels et amateurs ayant participé aux championnats de la saison 2015-2016. Cette annonce, faite à l’issue d’une session du comité exécutif de l’instance, précise que ladite subvention sera déduite des recettes découlant de la participation victorieuse du Cameroun à la phase finale de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) «Gabon 2017». Dans le même sillage,...
(Jeune Afrique 25/03/17)
Il ne l’avait pas vue venir. Après trois décennies de règne marqué par de nombreux abus de pouvoir, le président de la Confédération africaine de football a été mis sur la touche par un Petit Poucet, le Malgache Ahmad Ahmad. Révolution de palais et fin de règne sans gloire pour Issa Hayatou, 70 ans, candidat à une huitième réélection à la tête de la Confédération africaine de football (CAF). Le 16 mars, le Camerounais a été défait lors d’un scrutin...
(APA 25/03/17)
APA-Tunis (Tunisie) - La sélection tunisienne de football s'est inclinée, à domicile, face au Cameroun, champion d'Afrique en titre, sur le score d'un but à zéro (0-1), en match amical de football disputé vendredi soir, à Monsatir. L'unique but de la partie a été inscrit dès la 14ème minute de jeu par Vincent Aboubakar, auteur du but victorieux des Lions Indomptables en finale de la dernière CAN contre l'Egypte (2-1). Les deux sélections se préparent pour les éliminatoires de la...
(Jeune Afrique 25/03/17)
Si Samuel Eto’o a la réputation de s'idolâtrer, l’opinion camerounaise ne se lasse pas non plus de le voir. La carrière de l’attaquant est une succession de cartes postales plutôt hagiographiques… A 36 ans, les footballeurs de dimension internationale choisissent le clou où raccrocher leurs crampons et se font discrets. Sauf quand ils sont de la même nationalité que Roger Milla qui joua les prolongations au-delà des logiques de calendriers. Son petit (faux) frère du Cameroun, Samuel Eto’o Fils, entend...
(APA 24/03/17)
APA – Douala (Cameroun) - L’entraineur de l’équipe nationale de football A’ du Cameroun et ex-capitaine des « Lions indomptables », Rigobert a confié, vendredi à APA, qu’il rentrait au pays pour reprendre ses fonctions, après une longue hospitalisation en France Il confirme ainsi une information déjà donnée par le ministère des Sports et de l’Education physique (MINSEP) et la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT). Le retour de Song Bahanag sur le banc de touche de l’équipe nationale A’ intervient...
(Jeune Afrique 24/03/17)
Après vingt-neuf ans de présence ininterrompue à la présidence de la CAF, le Camerounais Issa Hayatou (70 ans) a été battu le 16 mars dernier par le Malgache Ahmad Ahmad. L’occasion de revenir sur le bilan du désormais ex-président. Avec du bon et du moins bon. Bilan sportif Augmentation du nombre de sélections africaines en phase finale de Coupe du Monde, réformes de la CAN et des compétitions de clubs, création du CHAN, des CAN des moins de 23 ans,...
(Jeune Afrique 22/03/17)
Pendant près de trente ans, Issa Hayatou a dirigé, d’une main de fer, le football africain. Un trop long règne, que Jeune Afrique a suivi de près, de son élection surprise, en mars 1988 à Casablanca, à sa chute, ce 16 mars à Addis-Abeba, au terme de sept mandats Comme beaucoup à l’époque, nous avions cru à ses promesses. Mais nous n’avons pu que constater, au fil du temps, que le fringant dirigeant de la fin des années 1980 s’était...
(Autre média 21/03/17)
Avant la tenue de l’élection à la présidence de la CAF Issa Hayatou avait annoncé à la presse qu’en cas de défaite, il devait rentrer servir son pays. « Si jamais je ne suis pas élu président de la CAF, je vais rentrer à la maison. Je ne serais pas au chômage au Cameroun ; je vais avoir quelque chose, à faire. Les gens ne devraient pas s’imaginer que c’est une question de vie ou de mort, » avait-il précisé...

Pages