Dimanche 18 Février 2018
(RFI 16/02/18)
Au Burundi, l'enrôlement des électeurs bat son plein en vue d'un référendum constitutionnel contesté et prévu en mai prochain mais aussi des élections générales de 2020. A mi-parcours de cette période qui s'étend du 8 au 17 févier, la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) s'est dit satisfaite. Elle assurait ce 14 février que 58% des électeurs attendus s'étaient déjà fait inscrire. Mais l'opposition, des témoins et les quelques médias indépendants encore actifs au Burundi dénoncent des « enrôlement forcés » à travers tout le pays et une pression accrue sur la population à l'approche de la fin de la période prévue pour l'enrôlement des électeurs. Au Burundi, des médias et des témoins dénoncent des cas,...
(La Tribune 15/02/18)
Les arriérés de cotisation des Etats membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale ont grimpé en flèche ces dernières années, pour atteindre 35 milliards de francs CFA. La Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) fait face depuis quelques années à des arriérés non apurés de ses pays membres. A en croire le conseiller des réformes institutionnelles de l'organisation, Mangaral Banté, qui s'exprimait ce 13 février dans la capitale tchadienne Ndjamena, à l'ouverture d'un atelier régional sur le rapport provisoire de l'étude d'évaluation du mécanisme de financement autonome de la CEEAC, l'instance sous-régionale cumule actuellement des arriérés qui s'élèvent à 35 milliards de francs CFA. «L'institution fait face à un problème de sous-financement chronique qui s'aggrave...
(La Tribune 13/02/18)
Les dirigeants burundais ont contesté avec véhémence le contenu du projet de rapport onusien sur la situation sécuritaire dans le pays le traitant de «faux et archifaux». Le document qui sera présenté ce 25 février devant les membres du Conseil de sécurité fait le point sur une situation sécuritaire «calme, mais instable» et une situation socio-économique qui ne cesse de «se détériorer». La tension est de plus en plus palpable entre l'ONU et l'Etat burundais. Face à la presse ce...
(RFI 09/02/18)
Le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a besoin de 391 millions de dollars en 2018 pour venir en aide aux 430 000 Burundais réfugiés dans les pays voisins, Tanzanie, Rwanda, Ouganda et RDC. En 2017, le plan de réponse n'avait été financé qu'à hauteur de 21%, provoquant des problèmes dans l'assistance alimentaire, la fourniture d'abris, ou d'eau potable dans les camps. En 2018 le HCR, estime à 50 000 le nombre de nouveaux réfugiés burundais. Comment en arrive-t-il à ce chiffre ? « Tous les efforts...
(Jeune Afrique 07/02/18)
504 personnes ont été tuées au Burundi en 2017, selon le dernier rapport de l'organisation de défense des droits de l'homme burundaise (APRODH), présenté le 3 février à Paris. Son président, Pierre-Claver Mbonimpa, revient pour Jeune Afrique sur ce bilan. Plus de 500 personnes ont perdu la vie en 2017 dans les violences liées à la crise politique que traverse le Burundi, selon l’association burundaise pour la protection des droits humains et des personnes détenues (APRODH). Dans son dernier rapport, paru en janvier 2017 et présenté le 3 février à Paris, elle dresse un portrait sombre de la situation au Burundi, quelques mois après le retrait effectif du pays de la Cour pénale internationale (CPI)...
(RFI 07/02/18)
Est-ce bien le rôle des Nations unies de financer une radio qui appartient à la première dame du Burundi ? C'est tout l'objet d'une nouvelle polémique. Cette chaîne, c'est la radio-télévision Buntu, une station qui émet depuis Buye en province de Ngozi. Elle est lancée par la fondation de Denise Nkurunziza, l'épouse du président burundais. Elle a été inaugurée samedi dernier par le couple présidentiel et l'on apprend que le Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP) a octroyé...
(RFI 05/02/18)
Le bilan a été établi par l'Aprodh, une organisation de défense des droits de l'homme burundaise parmi les plus connues de par son président, Pierre-Claver Mbonimpa, visé par un attentat qui a failli lui coûter la vie en 2015. La violence est quasiment quotidienne au Burundi. Et qu'elle soit le fait de groupes armés non-identifiés ou des forces de sécurité, cette violence n'est quasiment jamais sanctionnée. A en croire le rapport de l'Aprodh, les déclarations rassurantes du gouvernement sur le...
(RFI 05/02/18)
Militante allemande israélo-allemande, Beate Klarsfeld a traqué sa vie durant les criminels nazis. Désormais ambassadrice de l'Unesco pour l'enseignement de l'holocauste et la prévention de génocide, elle s'est rendue au Burundi en 2016. Lors d'une conférence de presse sur la crise au Burundi organisée par SOS-Racisme et le Rassemblement de la Diaspora burundaise de France, elle a fait part à RFI de ses inquiétudes pour le pays. « En tant qu’ambassadeur honoraire de l’Unesco pour l’enseignement de l’histoire du génocide...
(RFI 03/02/18)
Les Maï Maï Yakutumba sont en perte de vitesse dans le Sud-Kivu. Ces miliciens n'ont pas pu résister devant l'offensive menée par l'armée contre leur principale base de la presqu'île d'Ubwari, sur le lac Tanganyika. Ils ont fui vers le Burundi. Tenant compte des accords qui unissent les pays des Grands Lacs, ce pays vient de remettre aux autorités congolaises trente-quatre miliciens. Draguila, présenté comme l'adjoint du chef milicien Yakutumba en charge des opérations navales, figure parmi les trente-quatre personnes...
(RFI 31/01/18)
Au Burundi, oppositions interne et en exil viennent d'enterrer la hache de guerre en officialisant une union sacrée contre un référendum constitutionnel, prévu en mai 2018 et qui devrait permettre au président Pierre Nkurunziza de diriger le pays jusqu’en 2034. Les leaders de l’opposition en exil, réunis au sein du Cnared, et ceux de l’intérieur, se sont retrouvés samedi et dimanche à Nairobi au Kenya. Ils sont engagés à parler désormais d'une seule voix, pour essayer de faire face à un président Pierre Nkurunziza bien décidé à aller au bout ...
(RFI 31/01/18)
Le 30e sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine s'est achevé lundi 29 janvier avec la première prise de parole de Paul Kagame en tant que président de l'institution pour l'année 2018. Le chef de l'État rwandais pilote depuis un an les propositions de réforme de l'organisation panafricaine. A côté de ces réformes institutionnelles, il y a d'autres projets comme celui de zone de libre-échange continentale. Elle devrait être lancée officiellement le 21 mars prochain à Kigali...
(RFI 30/01/18)
Au Burundi, des leaders de l’opposition en exil réunis au sein du Cnared et ceux de l’intérieur du pays se sont retrouvés, samedi et dimanche 28 janvier, à Nairobi, au Kenya. Ils se sont engagés à harmoniser leurs positions notamment contre un référendum constitutionnel qui pourrait permettre au président Pierre Nkurunziza de diriger le pays jusqu’en 2034. Cette rencontre est une première, depuis le début de la crise qui frappe le pays, en 2015, qui est née de la volonté de Nkurunziza de briguer un troisième mandat qu’il a obtenu la même...
(RFI 30/01/18)
Le 30e sommet de l’UA s'est achevé ce lundi 29 janvier à Addis Abeba, siège de l’organisation. Construit par les Chinois, ce siège a-t-il été espionné par les services de renseignement de Pékin, comme l'affirme une enquête du journal Le Monde ? Ce lundi, la Chine dément. La Chine a-t-elle espionné le siège de l'Union africaine ? C'est en tout cas ce qu'affirme Le Monde dans un article publié vendredi 26 janvier. Citant plusieurs sources internes à l'organisation panafricaine, le...
(RFI 29/01/18)
Après plusieurs heures de retard, les dirigeants du continent africain ont réussi à avancer dimanche 28 janvier sur les réformes proposées par Paul Kagame, officiellement désigné pour succéder au Guinéen Alpha Condé. Paul Kagame propose notamment une taxe à 0,2% sur les importations de certains produits. Une vingtaine de pays l'a déjà mise en place. Le chef de l'État rwandais veut aussi avancer sur la mise en place d'un marché commun car les enjeux économiques sont cruciaux pour l'Afrique. Pour...
(RFI 27/01/18)
Pascal Couchepin, envoyé spécial de la secrétaire générale de l'OIF pour les Grands Lacs, était à Paris jeudi 25 janvier pour présenter ses rapports de mission au Burundi et en RDC à la commission politique de l'organisation. L'occasion de débattre avec les représentants de ces Etats et aux ambassadeurs des pays membres de la Francophonie de la situation dans ces deux pays. L'ancien président de la Confédération helvétique n'a pas mâché ses mots. Si la représentante du gouvernement burundais a...
(RFI 26/01/18)
Des milliers de Congolais ont fui des combats dans le territoire de Fizi, dans la province du Sud-Kivu. Après avoir traversé le lac Tanganyika, ils ont trouvé refuge depuis deux jours dans des villes du sud du Burundi. L'annonce a été faite par la police du Burundi, qui parle d’un flot continue de réfugiés. Un afflux qui a apparement pris tout le monde de court. Des témoins contactés à Rumonge décrivent un spectacle impressionnant. Depuis mercredi, des centaines de pirogues...
(Jeune Afrique 19/01/18)
Le président burundais veut voir tous les concubins mariés. De son côté, se voit-il en couple avec la République jusqu’à ce que la mort les sépare ?... Héraut autoproclamé de la vertu, le « born again christian » Pierre Nkurunziza a placé son troisième mandat sous le signe de la réhabilitation de la morale bafouée. Les critiques en légitimité de sa dernière élection ne sauraient détourner le président burundais de sa mission christique, persuadé qu’il est, depuis 2005, d’avoir «...
(RFI 19/01/18)
Au Burundi, un impôt pour financer l’élection de 2020 fait grincer des dents. Il s’agit d’une contribution dite volontaire imposée à partir de ce mois-ci par le gouvernement. Cette taxe servira à financer à 100% les prochaines élections, après la suspension du financement par les bailleurs de fonds internationaux. Selon l’ordonnance ministérielle, un paysan doit contribuer à hauteur de 2 000 francs burundais, soit 95 centimes d’euros et un étudiant la moitié. Quant aux fonctionnaires, ils seront prélevés à la...
(RFI 19/01/18)
A Kampala, le bureau du Premier ministre a lancé une large vérification des réfugiés en zone urbaine. Une opération qui permet à l'Etat ougandais de mettre à jour ses statistiques et ses registres. Cette semaine, les autorités ougandaises ont débuté la vérification des papiers des réfugiés burundais. Ils sont estimés à plus de 40 000 dans le pays. Mais cette opération crée des craintes chez certains. Des agents de l'Etat s'époumonent dans des mégaphones. De longues files d'attente s'étirent sur...
(RFI 11/01/18)
Le président burundais Pierre Nkurunziza avait déclaré hors la loi l'union libre et le concubinage, dans un discours prononcé le 1er mai 2017. Il avait donné jusqu'à la fin de l'année à tous les couples vivant en union libre pour se marier officiellement, dans ce que le gouvernement a qualifié de « campagne de moralisation de la société ». Son objectif : lutter contre la surpopulation, les grossesses non désirées, surtout chez les élèves, ou encore faire aimer son pays,...

Pages