| Africatime
Samedi 25 Mars 2017
(Burundi– AGnews 25/03/17)
Conférence – Rencontre des projets de sociétés du CNDD-FDD et du Parti communiste chinois (PCC) sur les thématiques de gouvernance d’Etat, de développement économique et d’élimination de la pauvreté. A Bujumbura, ce jeudi 23 mars 2017, M. Ndayishimiye Evariste, Secrétaire Général du CNDD-FDD, 1ère formation politique au Burundi avec un Poids électorale ( aux communales et législatives 2015 ) [Pe] 2015 de 60,28% , avec M. Ding Kaijie, représentant du Parti communiste chinois (PCC), ont animé, ensemble, une conférence de renforcement des capacités sur la gouvernance d’Etat, le développement économique et l’élimination de la pauvreté, afin de confronter les visions des projets de société des 2 formations politiques … Le CNDD-FDD, depuis 2005, tente de...
(Xinhua 24/03/17)
La Chine et le Burundi ont convenu d'élargir leur coopération à l'issue d'un entretien entre les ministres des Affaires étrangères des deux pays tenu mercredi à Beijing. La Chine soutient le Burundi dans l'exploration de sa voie de développement et est prête à renforcer la coopération bilatérale dans les secteurs notamment de l'agriculture, de la construction d'infrastructures et du développement des ressources humaines, a déclaré le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi. M. Wang a également appelé les deux pays à élargir les échanges culturels et entre les peuples et à mettre en oeuvre une coordination plus étroite sur les questions internationales et régionales. Le ministre burundais des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Alain Aimé Nyamitwe, a...
(Dw-World 24/03/17)
Au menu de cette visite de travail de quatre jours entamée mercredi, des entretiens avec les responsables du CNDD-FDD au pouvoir. Le programme prévoit aussi la visite de quelques chantiers financés par la Chine. "La Chine est en train d’aider le Burundi, notamment en matière de nourriture" (Pascal Niyonizigiye) Les autorités burundaises entendent tirer profit de cette visite, à plusieurs égards. Et avant tout sur le plan politique, car la Chine est l’un des cinq membres permanents du Conseil de...
(Jeune Afrique 23/03/17)
Comment verser les salaires du contingent burundais de la mission de l’UA en Somalie (Amisom) ? Ce casse-tête est à l’ordre du jour de la réunion du Comité politique et sécurité (Cops) de l’UE – composé des ambassadeurs des États membres –, les 21 et 23 mars. Financé par Bruxelles à hauteur de 5 millions d’euros par mois, le traitement de ces 5 400 soldats est suspendu depuis que l’UE a décidé, en mars 2016, de geler toute aide directe aux autorités de Bujumbura, sous le coup de sanctions...
(Burundi– AGnews 22/03/17)
Prestation de serment de 31 nouveaux membres de la Cour des comptes du Burundi. A Bujumbura, ce mardi 21 mars 2017, S.E. Nkurunziza Pierre, le très populaire Président Africain du Burundi [ http://burundi-agnews.org/tdc/ et http://burundi-agnews.org/inaugurations/ ], a participé à la prestation de serment de 31 nouveaux membres de la Cour des comptes du Burundi [ http://www.courdescomptes.bi/ ], qui ont juré devant lui d’œuvrer dans l’impartialité et le respect strict de la Constitution du Burundi. Par la suite, ces 31 nouveaux...
(AFP 21/03/17)
Un colonel de la police du Burundi a été retrouvé mort lundi à Bujumbura, a annoncé le porte-parole de la police, Pierre Nkurikiye. Le cadavre du colonel Charles Ndihokubwayo a été retrouvé "dans la cour intérieure (de l'église) de la paroisse St Joseph de Ngagara", un quartier situé dans le nord de la capitale, a indiqué M. Nkurikiye sur son compte Twitter. "Une enquête (est) en cours", a-t-il ajouté, sans donner plus de précisions sur les causes et circonstances du...
(Iwacu 20/03/17)
Aucune mesure n’a été prise lors de la dernière réunion du Conseil de sécurité de l’Onu sur la situation au Burundi. Une déception pour ceux qui demandaient des sanctions pour certains responsables Burundais. Le Conseil de sécurité n’a pris aucune mesure lors de la réunion du 9 marsLe Conseil de sécurité n’a pris aucune mesure lors de la réunion du 9 mars «Nous espérons que le Conseil va tenir compte des rapports déjà produits afin de prévenir une guerre civile»,...
(Xinhua 16/03/17)
La Chine et le Burundi ont convenu d'élargir leur coopération à l'issue d'un entretien entre les ministres des Affaires étrangères des deux pays tenu mercredi à Beijing. La Chine soutient le Burundi dans l'exploration de sa voie de développement et est prête à renforcer la coopération bilatérale dans les secteurs notamment de l'agriculture, de la construction d'infrastructures et du développement des ressources humaines, a déclaré le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi. M. Wang a également ...
(Afriquinfos 14/03/17)
M. Fatsah Ouguergouz (Président), Mme Reine Alapini Gansou et Mme Françoise Hampson, les membres de la Commission d’enquête sur le Burundi établie en vertu de la résolution 33/24, ont fait aujourd’hui une présentation orale devant le Conseil des droits de l’homme. Ils ont résumé le travail entrepris depuis leur nomination en novembre 2016 et ont présenté leurs premières observations sur la situation des droits de l’homme au Burundi. « Nous sommes préoccupés par l’ampleur et la gravité des violations des...
(Xinhua 14/03/17)
Le ministère burundais de la Défense Nationale et des Anciens Combattants (MIDNAC), a déclaré lundi soir "qu'aucun groupe armé n'a été remarqué traversant la frontière entre le Burundi et le Rwanda", lorsqu'une attaque armée a eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche au Rwanda. Dimanche, dans un communiqué, le porte-parole de la Force de Défense du Rwanda (RDF), le lieutenant-colonel René Ngendahimana, a déclaré que "dans la nuit de samedi à dimanche vers 01H00 locales du matin, le...
(Iwacu 13/03/17)
Le secrétaire général des Nations unies a transmis un rapport sur le Burundi, le 23 février dernier, au Conseil de sécurité. Bujumbura monte au créneau et parle d’un rapport fondé sur des informations erronées. La tension monte alors que le Burundi était à l’étude, ce jeudi 9 mars, au Conseil de sécurité. ONU : «Un 4ème mandat risquerait d’intensifier la crise au Burundi»Antonio Guterres : «Je suis convaincu qu’il est urgent de réagir à la crise. Ne pas intervenir tout...
(Jeune Afrique 11/03/17)
Le ministre burundais des Affaires étrangères, Alain Aimé Nyamitwe, a rencontré ce jeudi 9 mars son homologue belge, Didier Reynders. Une visite critiquée côté européen en raison de l'attitude de Bujumbura, jugée hypocrite vis-à-vis de Bruxelles. La rencontre n’est pas passée inaperçue. C’est entre le ministre burundais des Affaires étrangères, Alain Aimé Nyamitwe, effectuant une visite à Bruxelles ce jeudi 9 mars, et son homologue belge Didier Reynders que tout se passe : poignée de main chaleureuse, large sourire, amabilités…...
(Xinhua 10/03/17)
Le ministre burundais des Relations extérieures et de la Coopération internationale, Alain Aimé Nyamitwe, effectuera une visite officielle en Chine du 13 au 19 mars, à l'invitation du ministre des Affaires étrangères Wang Yi. Geng Shuang, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, a fait cette annonce vendredi lors d'une conférence de presse.
(Burundi– AGnews 10/03/17)
La diplomatie française en Afrique orientale rencontre l’Ombudsman burundais A Bujumbura, ce mardi 7 mars 2017, l’Hon. Nduwimana Edouard, Ombudsman du Burundi, a reçu Mme Sylvie Massiere, Sous-directrice de l’Afrique orientale au ministère français des Affaires étrangères, accompagnée de S.E. M. Laurent DELAHOUSSE, ambassadeur de FRANCE au Burundi, pour évoquer la situation politique burundaise, notamment le dialogue interburundais externe avec Mzee MKAPA ( Dialogue dont l’ambition première est de ramener dans les institutions burundaises les putschistes du mercredi 13 mai 2015 )… A l’issue de ...
(Xinhua 10/03/17)
La volonté du président burundais Pierre Nkurunziza de briguer en 2020 un quatrième mandat risquerait d'intensifier la crise dans ce pays, a indiqué jeudi le conseiller spécial du secrétaire général des Nations Unies pour la prévention des conflits Jamal Benomar. Le conseiller spécial a présenté jeudi matin devant le Conseil de sécurité le dernier rapport du secrétaire général sur le Burundi. Selon le rapport, le président burundais a mentionné fin 2016 sa candidature éventuelle aux élections de 2020, "sous réserve...
(Burundi– AGnews 10/03/17)
Rencontre à Bruxelles entre les Ministres des Relations extérieurs et de la coopération international, Belge et Burundais. A Bruxelles, ce jeudi 9 mars 2017, M. Nyamitwe Alain, Ministre burundais des Relations extérieurs et de la coopération internationale, a rencontré son homologue belge, M. Didier Reynders, pour échanger sur les relations entre la Belgique et le Burundi, qui ne sont pas au mieux actuellement. Le Burundi a rappelé il y a quelques mois son Ambassadeur en Belgique. Ensemble ils ont évoqué...
(Burundi– AGnews 10/03/17)
L’UPRONA, ex-parti unique, reçoit les diplomates européens en place à Bujumbura, capitale du Burundi A Bujumbura, ce mercredi 8 mars 2017, M. Abel Gashatsi, président du parti UPRONA ( ex-Parti unique sous la Dictature HIMA burundaise – Micombero, Bagaza et Buyoya ), organisé une rencontre avec les ambassadeurs européens, pour leur faire part de la situation politique actuellement au Burundi. M. Gashatsi, Président de l’UPRONA, a évoqué avec eux : 1/ la réunification de l’Uprona ; 2/ les relations avec...
(Iwacu 09/03/17)
Le premier vice-président de la République, a déclaré ce mardi 7 mars que Bujumbura envisage de ’’demander au Secrétaire général de l’ONU de procéder au remplacement de tout son staff œuvrant actuellement au Burundi’’. C’était au cours d’une réunion de ’’consolidation de la paix et de cohésion sociale’’ au site des déplacés de Bugendana. Selon lui, l’équipe des Nations Unies travaille sur base de fausses informations. «Quand le Secrétaire de l’ONU s’exprime sur le Burundi, vous prenez ce qu’il dit à la lettre comme si c’était une réalité». Léonce Ngendakumana, vice-président du Frodebu, affirme ...
(AFP 08/03/17)
Des ONG internationales et locales ont exhorté mercredi le Conseil de sécurité de l'ONU, qui doit discuter jeudi de la crise burundaise, à prendre des "sanctions ciblées" contre les responsables de violations des droits humains dans ce pays des Grands Lacs. "De telles mesures, notamment des interdictions de voyage et le gel des avoirs, enverraient un message fort aux dirigeants burundais ayant été peu inquiétés pour avoir continué de perpétrer de violents abus contre leur propre population", ont affirmé 19 ONG dans une lettre rendue publique mercredi. Les signataires, qui dénoncent l'isolement croissant du pays, lequel se coupe de plus en plus de l'ONU, incluent notamment Human Rights Watch (HRW)...
(RFI 08/03/17)
Le conseiller spécial des Nations unies pour la prévention du génocide, Adama Dieng, tire de nouveau la sonnette d'alarme sur le Burundi. Dans une lettre écrite récemment aux membres du Conseil de sécurité et parvenue à RFI, il met en garde contre les risques de violences «massives» si rien n'est fait dans ce pays qui traverse une grave crise née de la décision du président Nkurunziza de briguer un troisième mandat il y a bientôt deux ans. Il en appelle...

Pages