Jeudi 21 Septembre 2017
(Jeune Afrique 25/07/17)
Le 22 Juillet 2016, le journaliste Jean Bigirimana était arrêté à Bugarama par des agents des renseignements, avant d'être embarqué à bord d’une camionnette, racontent plusieurs témoins. Un an après, son entourage est toujours sans nouvelles de lui. Au sein du journal où il travaillait, « Iwacu », on est traumatisé, raconte Antoine Kaburahe, le directeur. Jeune Afrique : Comment les journalistes d’Iwacu vivent la disparition de Jean Bigirimana et l’absence de nouvelles à son sujet ? Antoine Kaburahe : Depuis la disparition de Jean ...
(Xinhua 25/07/17)
Le gouvernement burundais a récemment octroyé un permis de recherche de l'or et des minerais associés à une société britannique dénommée "African Mining Limited", apprend-on lundi du cabinet du ministre burundais des Mines et de l'Energie, Côme Manirakiza. Le ministre Manirakiza, qui a présenté le dossier au conseil des ministres la semaine dernière sous la direction du président Pierre Nkurunziza, a précisé qu'African Mining Limited, une société de droit burundais, est une filiale de la société "ESS International" de droit britannique, qui a demandé un permis ...
(BBC 25/07/17)
Les jeunes, communément appelés "Imbonerakure", ont sillonné les rues de la capitale Bujumbura. Tantôt en marchant, tantôt en petites foulées, au rythme des chansons à la gloire du président Pierre Nkurunziza. Ces rassemblements sont fréquents à l'intérieur du pays mais dans la capitale, considérée comme acquise à l'opposition, il s'agit d'une première. La manifestation s'est déroulée sous escorte policière. Lire sur: http://www.bbc.com/afrique/region-40693930
(Xinhua 25/07/17)
Le gouvernement burundais a adopté en fin de semaine dernière, un projet de loi portant sur la ratification d'un crédit concessionnel de 32,6 millions de dollars accordé par Exim Bank de Chine, pour la réalisation du "Projet de migration vers la radio-télévisuelle numérique au Burundi", apprend-on lundi d'un communiqué de presse. Le ministre burundais des TIC, des Postes et des Médias, Nestor Bankumukunzi, qui a défendu ce projet, a souligné que la plupart des Etats africains dont le Burundi, n'ont pas pu répondre au rendez-vous planétaire du 17 juin 2015 portant sur le passage du système de diffusion télévisuelle analogique au système numérique, tel qu'initialement fixé par l'Union internationale des télécommunications. Le Burundi en ce qui le concerne, a-t-il précisé,...
(AFP 24/07/17)
La ligue des jeunes du parti au pouvoir au Burundi, que l'ONU qualifie de milice, s'est livrée samedi à une "démonstration de force" lors de sa première grande manifestation dans la capitale Bujumbura. Des milliers de jeunes "Imbonerakure" ("Ceux qui voient de loin" en kirundi) ont sillonné les rues de Bujumbura en marchant ou en courant au rythme de chansons à la gloire du président Pierre Nkurunziza que déversaient des hauts-parleurs montés sur des camionnettes. Des habitants de Bujumbura interrogés par l'AFP ont évalué leur nombre entre 5.000 et 10.000. Ces rassemblements sont fréquents en province, mais il s'agit de la première manifestation de cette ampleur à Bujumbura, une capitale considérée comme acquise à l'opposition. La ligue de jeunesse s'est...
(La Tribune 24/07/17)
La multinationale Gigawatt Global vient de sortir la ville de Bujumbura de l’obscurité. Le projet intitulé «îlots de lumière», a radicalement changé le visage de la capitale du Burundi. Le pays qui accuse un important déficit en éclairage public est désormais une terre d’investissements pour la multinationale néerlandaise spécialisée dans les énergies renouvelables. Des «îlots de lumière» ont jailli dans le centre-ville de la capitale burundaise cette semaine. «Îlots de lumières», c'est un projet de la multinationale néerlandaise Gigawatt Global qui se positionne comme un pionnier de l'aménagement de centrales solaires à l'échelle commerciale en Afrique subsaharienne. Lancé dans la capitale burundaise, le projet d'éclairage public à partir du solaire est venu illuminer la ville de Bujumbura. Le dispositif énergétique...
(RFI 24/07/17)
Au Burundi, pari réussi pour les Imbonerakure, la ligue des jeunes du parti au pouvoir. Samedi 22 juillet, ils ont fortement mobilisé dans une capitale burundaise considérée comme un fief de l'opposition. Entre 10 000 et 12 000 militants dans la rue selon le décompte du parti, ce qui n'est pas loin des chiffres avancés par certaines journalistes indépendants. L'opposition dénonce, elle, une opération de communication pour des Imbonerakure « de triste mémoire » et que l'ONU qualifie désormais de milice. Les jeunes Imbonerakure promettaient depuis une semaine une démonstration de force à Bujumbura. Ils ont fortement mobilisé samedi matin dans une capitale burundaise sous haute surveillance policière et où de nombreux axes routiers étaient interdits à la circulation. La...
(Agence Ecofin 24/07/17)
La compagnie cotée à Londres, Rainbow Rare Earths a annoncé vendredi, avoir procédé au lancement de son projet de terres rares de Gakara, au Burundi. La cérémonie inaugurale s’est tenue en présence du président burundais, Pierre Nkurunziza, du ministre des mines et de l’énergie, Come Manirakiza, du PDG de la compagnie, Martin Eales, et de plusieurs autres invités de marque. « Gakara est actuellement le projet minier le plus avancé au Burundi et nous sommes ravis d’accueillir tant d’invités de marque à notre cérémonie. Nous apprécions énormément tout le soutien que nous avons reçu du gouvernement et de la population locale. », commente M. Eales. Le développement du projet commencera par la zone minière de Gasagwe, où les travaux pour...
(Xinhua 24/07/17)
Des hommes armés ont tué un chauffeur de minibus dans une embuscade dans l'ouest du Burundi samedi soir, a déclaré la police dimanche. "Quatre criminels armés de fusils Kalachnikov ont attaqué le minibus à Kagunuzi dans le district de Buganda dans la province de Cibitoke vers 21h30 (19h30 GMT)", a déclaré le porte-parole de la police burundaise, Pierre Nkurikiye. "Ils ont abattu le conducteur et blessé gravement un autre passager qui a été évacué vers un hôpital dans la capitale Bujumbura", a affirmé le porte-parole. Le minibus n'avait que les deux personnes à bord, a précisé M. Nkurikiye, ajoutant que les forces de sécurité sont intervenues et ont échangé des coups de feu avec les hommes armés. La sécurité est...
(Burundi– AGnews 24/07/17)
Inauguration du Centre de Santé de Nyambuye, à Bujumbura, commune Isare. A Bujumbura, commune Isare, ce samedi 22 juillet 2017, S.E. Nkurunziza Pierre, le très populaire Président Africain du Burundi [ http://burundi-agnews.org/inaugurations/ ; http://burundi-agnews.org/tdc/ ], a inauguré le Centre de Santé de Nyambuye. La population locale présente était très heureuse de partager des moments privilégiés et même intimes avec le Président du Burundi, connu pour sa proximité naturelle avec les Barundi … Heureux de cette journée, le Chef de l’Etat du Burundi a félicité les citoyens de la zone Nyambuye pour la réalisation de cette infrastructure publique sanitaire. Au Burundi, chaque année depuis 2006, l’année du lancement des Travaux de Développement Communautaire TDC, des milliers d’infrastructures publiques sont réalisés lors...
(Burundi Vision 24/07/17)
M. Mwigulu Nchemba, ministre Tanzanien de l’Intérieur, regrette la manipulation des chiffres de réfugiés burundais sur le sol Tanzanien par le Haut Commisariat aux Réfugiés des Nations Unis HCR. En Tanzanie, ce jeudi 20 mai 2017, M. Mwigulu Nchemba, ministre Tanzanien de l’Intérieur, a regretté le manque d’honneté du Haut Commisariat aux Réfugiés des Nations Unis, concernant les réfugiés burundais présents en Tanzanie. Voici les propos de M. Mwigulu Nchemba : “Des milliers de réfugiés du Burundi sont rentrés. Mais le HCR ne veut pas que cela se sache. Par exemple, 5000 réfugiés burundais se sont enregistrés pour rentrer volontairement dans leur pays aujourd’hui“. En 2015, le Burundi a subi une REVOLUTION DE COULEUR, organisée par les USA d’OBAMA (...
(Burundi– AGnews 24/07/17)
Ouverture du service de perception des droits dus à l’exploitation des œuvres artistiques et littéraires à l’Office Burundais du Droit d’Auteur (OBDA). A Bujumbura, vendredi 14 juillet 2017, M. Hitimana Jean Bosco, Ministre burundais de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, a lancé officiellement, au sein de l’Office Burundais du Droit d’Auteur (OBDA), le service de perception des droits dus à l’exploitation des œuvres artistiques et littéraires, dans le but de lutter contre l’usage abusif et illégal de ces œuvres citées. Au Burundi, comme partout ailleurs, le droit d’auteur permet à l’auteur de tirer profit de l’exploitation économique de son œuvre. D’un niveau légal, le droit d’auteur est classé parmi les droits fondamentaux de l’homme en référence à...
(Burundi– AGnews 24/07/17)
INSTITUTIONS BRETTON WOODS / BANQUE MONDIALE – Adoption d’un projet de loi concernant un don de l’Association Internationale de Développement (IDA) de 75 Millions USD, soit environ 128,955 Milliards BIF, pour renforcer le secteur primaire au Burundi. A Bujumbura, Kigobe, à l’Assemblée Nationale du Burundi, ce jeudi 20 juillet 2017, M. Rurema Déo-Guide, Ministre burundais de l’Agriculture et de l’Élevage, a fait adopté, à l’unanimité , le projet de loi portant ratification par la République du Burundi de l’accord de financement entre la République du Burundi et l’Association Internationale de Développement (IDA) en faveur du Projet régional de développement agricole intégré dans les Grands Lacs (PRDAIGL), concernant un financement de 75 Millions USD, soit environ 128,955 Milliards BIF. Plus de...
(La Croix 24/07/17)
Le journal en ligne Iwacu, un des derniers médias indépendants du Burundi, a commémoré à Bujumbura la disparition de son collaborateur Jean Bigirimana, il y a tout juste un an. Depuis la répression des manifestations hostiles au troisième mandat de Pierre Nkunriziza, en avril 2015, la quasi-totalité de la presse indépendante burundaise a été réduite au silence. Jean Bigirimana a disparu le 22 juillet 2016. Ce journaliste burundais et père de deux enfants en bas âge était allé voir un de ses contacts dans la localité de Bugarama, à une trentaine de kilomètres à l’est de Bujumbura, au Burundi, promettant à son épouse qu’il reviendrait déjeuner avec elle. « À ce jour, son fils aîné demande toujours à Godeberthe, la...
(Burundi– AGnews 24/07/17)
Adoption du projet de loi portant mission, mandat, composition, organisation et fonctionnement du Conseil National pour l’Unité Nationale et la Réconciliation (CNUNR), par l’Assemblée Nationale du Burundi. A Bujumbura, Kigobe, à l’Assemblée Nationale, ce jeudi 20 juillet 2017, M. Barandagiye Pascal, Ministre burundais de l’Intérieur et de la Formation patriotique, a présenté et a fait adopter le projet de loi portant mission, mandat, composition, organisation et fonctionnement du Conseil National pour l’Unité Nationale et la Réconciliation (CNUNR), en séance plénière. Le projet a été adopté, en présence de l’Hon. Rwasa Agathon ( député Amizero y’Abarundi ), 1er vice-président de l’Assemblée Nationale, avec 89 voix pour, 1 voix contre et 1 abstention. Au Burundi, la CNUNR émettra des propositions en vue...
(AFP 22/07/17)
Les journalistes du journal Iwacu, un des derniers médias indépendants du Burundi, ont commémoré à Bujumbura le 1er anniversaire de la disparition de leur collègue Jean Bigirimana et demandé que "la lumière soit faite". Vendredi soir, les journalistes de Iwacu, portant tous un T-shirt noir avec l'inscription "Jean Bigirimana, nous ne t'oublions pas", ont déposé une gerbe de fleur et observé une minute de silence devant une grande photo du journaliste sur un mur du bâtiment qui abrite leur journal à Bujumbura. "Nous venons de commémorer la disparition de notre collègue Jean Bigirimana pour lui dire, +Cher Jean, ...
(RFI 22/07/17)
L'équipe de robotique du Burundi –six jeunes qui participaient à un concours scientifique international aux Etats-Unis- a été portée disparue à Washington. Il s’agit de quatre garçons et deux filles âgés de 16, 17 et 18 ans. Selon la police locale, deux d’entre eux auraient franchi la frontière canadienne. C’était les premiers J.O. des geeks. Le First Global Challenge réunissait plusieurs centaines d’adolescents férus de robotique représentant 157 pays. Après avoir présenté le premier robot conçu et assemblé au Burundi, l’équipe de ce pays a « disparu ». La police, qui écarte l’hypothèse d’un enlèvement, signale que deux membres de l’équipe ont traversé la frontière avec le Canada. Il n’est pas exclu que ces jeunes demandent l’asile, mais les agences...
(RFI 22/07/17)
Vendredi soir 21 juillet, les journalistes du journal Iwacu, l'un des rares médias encore en activité au Burundi, ont organisé une cérémonie pour commémorer une année de disparition de leur collègue Jean Bigirimana, le 22 juillet 2016, alors qu'il était à quelques kilomètres de Bujumbura. Il aurait été arrêté par les tout puissants services de renseignement. Une commémoration placée sous le signe de l'espoir, malgré les moments de découragements. La justice burundaise est restée muette sur ce dossier jusqu'ici, malgré une plainte contre X, les témoins de son arrestation, etc. Retour sur la disparition de ce journaliste dans un pays en crise depuis deux ans qui a rétrogradé dans le classement de RSF en ce qui concerne la liberté de...
(Le Monde 22/07/17)
Le directeur du média en ligne Iwacu rappelle la lutte de toute la rédaction pour connaître la vérité sur la disparition de leur collègue il y a tout juste un an alors que le président Pierre Nkurunziza fait glisser le pays dans la dictature. Par Antoine Kaburahe Le 22 juillet 2017, jour pour jour, nous aurons passé une année sans notre collègue… Un sentiment confus nous envahit. Commémorer une année de « disparition » ? Mais, à part son absence de trois cent soixante-cinq jours, nous n’avons aucun élément concret pour conclure à sa mort. Toujours ce doute atroce. Désespérés, on s’accroche au plus petit, au plus douteux espoir. A ce jour, son fils aîné demande toujours à Godeberthe, la...
(Xinhua 22/07/17)
Les pays africains font face à d'immenses défis pour l'atteinte des objectifs du développement durable (ODD) d'ici à l'horizon 2030, a déclaré jeudi dans une interview accordée à Xinhua Gilbert Niyongabo, expert économiste burundais, professeur à la faculté des sciences économiques de l'Université du Burundi(UB) et membre de la Commission nationale d'élaboration des ODD au Burundi. En septembre 2015, les Etats membres de l'ONU réunis dans une assemblée générale à New York, ont adopté un nouvel agenda mondial de développement composé de 17 ODD pour "mettre fin à la pauvreté et la faim" à l'horizon 2030. Les ODD ont ainsi pris la relève des Objectifs du millénaire du développement fixés pour l'échéance 2000-2015 et dont le bilan est jugé mitigé...

Pages