Jeudi 23 Novembre 2017
(Burundi Information 07/03/13)
Le Ministère du commerce et de l’industrie vient d’opérer une légère hausse le prix du sucre ce 04 mars 2013. Cet article de première nécessité dans les ménages burundais va coûter désormais 1740F chez les grossistes et 1850Fbu chez les détaillants. Cette hausse des prix est selon plusieurs analystes due à la dévaluation de la monnaie burundaise face au dollar américain qu’on observe ces derniers jours au Burundi. Le ministère du commerce n’a pas donné plus de détails sur les raisons profondes de cette hausse. Espérons que cette hausse ne va pas durer longtemps puisque selon les chiffres avancés par la société sucrière du Moso (SOSUMO) en sigle, cette dernière avait atteint une production de plus de 23.000 tonnes de...
(ARIB.INFO 06/03/13)
Le président de l'association burundaise « Albinos Sans Frontières » (ASF), Kassim Kazungu, demande au gouvernement burundais la gratuité des soins de santé pour les albinos atteints par le cancer de la peau, a-t-on appris mardi dans un communiqué de presse. Il fait également appel aux bienfaiteurs d'aider cette association à assister ceux qui sont déjà souffrants, mais aussi sollicite leur appui en matière de l'octroi des médicaments pour la prévention de cette maladie. Les albinos du Burundi sont menacés par ce cancer, 10 sont sur le lit de l'hôpital et quatre autres en étaient morts l'année dernière, a-t-il précisé. L'ASF est inquiète de l'augmentation de l'effectif des albinos atteints par ce genre de maladie ces dernières années. Cinq albinos...
(Xinhua 04/03/13)
BUJUMBURA -- Le déficit énergétique au Burundi freine le développement industriel, malgré l'amélioration du climat des affaires, a déclaré à Xinhua samedi le directeur général de l'Industrie au Burundi, Dismas Havyarimana. Selon M. Havyarimana, au Brundi, des opérateurs économiques se trouvent souvent dans l'impossibilité d'investir dans l'industrie lourde à cause de l'insuffisance de l'énergie. Actuellement, a-t-il fait remarquer, le secteur industriel au Burundi est dominé par de petites et moyennes entreprises agro- alimentaires et reste de loin moins développé par rapport à ceux des autres pays de la Communauté Est Africaine (CEA). Presque tous les produits sont importés de ces pays de la CEA: le Rwanda, le Kenya, la Tanzanie, l'Ouganda. Ce secteur reste moins avancé malgré l'amélioration du climat...
(22 Septembre 01/03/13)
Alors que plus de 2 milliards de personnes bénéficient d'un accès Internet dans le monde, un internaute sur trois n’a pas accès à un Internet libre et ouvert à tous en raison de la censure des gouvernements, de filtrage et de la surveillance en ligne. Près de 180 citoyens-journalistes, blogueurs et net-citoyens à travers le monde sont actuellement en prison, pour leurs activités d’information en ligne. Pour soutenir leurs efforts, et à l’occasion de la Journée mondiale contre la cyber-censure, Reporters sans frontières et Google remettent chaque 12 mars le prix du Net-citoyen afin de sensibiliser le grand public à la nécessité de défendre la liberté d'expression en ligne. Depuis 2008, le Prix a rendu hommage à des journalistes, blogueurs...
(22 Septembre 01/03/13)
(Agence Ecofin) - Premier pays exportateur de textile de la planète, la Chine investit de plus en plus directement sur le sol africain et tend à y maîtriser l'ensemble de la filière, rapporte Le Monde citant une étude menée par la Fédération française de la maille et de la lingerie et rendue publique hier au Salon Zoom by Fatex à Paris. Les Chinois interviennent à travers l'achat de champs de coton pour sécuriser les approvisionnements ou la création de filatures et d'usines de confection. « Les ventes des entreprises chinoises fléchissant aux Etats-Unis et en Europe, l'Afrique offre de nouvelles opportunités », selon Anne-Laure Linget, Ulyana Sukach et Louis-François Bacou, auteurs de cette étude. Entre janvier et août 2012, les...
(22 Septembre 28/02/13)
L’accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la République Démocratique du Congo signé le 24 février 2013 par onze pays africains[1], sous l’égide des Nations Unies, recommande, entre autres, le renforcement « de la coopération régionale, y compris à travers l’approfondissement de l’intégration économique avec une attention particulière accordée à la question de l’exploitation des ressources naturelles ». Or, l’article 56 de la Constitution congolaise stipule que « tout acte, tout accord, toute convention, tout arrangement ou tout autre fait, qui a pour conséquence de priver la nation, les personnes physiques ou morales de tout ou partie de leurs propres moyens d’existence tirés de leurs ressources ou de leurs richesses naturelles, sans préjudice des dispositions internationales sur...
(22 Septembre 28/02/13)
Engagé dans un combat de lutte contre la pauvreté, le Burundi voit aujourd’hui ses efforts encouragés par le Fonds Monétaire International (FMI) et la Banque Mondiale (BM). Pour soutenir cette démarche, le FMI a accordé 7,6 millions de dollars. Pour les responsables de l’institution financière, cette somme permettra de stimuler l’économie du pays et congratuler les bonnes initiatives. Aussi, les administrateurs de la BM ayant séjourné, la semaine dernière à Bujumbura pour une mission de travail, ont félicité les autorités du pays, au regard des progrès enregistrés depuis 7 ans dans la lutte contre la pauvreté. Les actions décisives ayant permis ces avancées sont les reformes législatives, économiques et institutionnelles mises en place pour assurer plus de transparence dans la...
(22 Septembre 28/02/13)
La police burundaise a tiré des gaz lacrymogènes pour disperser une manifestation réunissant une centaine de journalistes venus protester contre la détention d'un de leurs collègues condamné pour complicité dans une attaque armée commise en 2011. Hassan Ruvakuki, correspondant à Bujumbura de Radio-France Internationale (RFI) en swahili, qui travaille aussi pour une station de radio indépendante burundaise, a vu sa peine d'emprisonnement à perpétuité réduite à trois ans le mois dernier. Reuters
(22 Septembre 28/02/13)
Selon une récente communication de l’organisation des nations unies au Burundi, le pays va organiser des pourparlers entre la majorité présidentielle et les différents acteurs de l’espace politique burundais. Le déroulement des activités se fera avec l’arbitrage des nations unies sous le nom d’ »atelier ». Il s’agit d’une rencontre de la plus haute importance qui verra la participation des leaders politiques actuellement en exil. Les pourparlers sont prévus dans les prochaines semaines, ils se tiendront en 3 jours, du 11 au 13 mars. C’est la première rencontre du genre depuis plus de deux ans. En effet, les résultats des dernières élections ont été fortement contestés par l’opposition, certains de leurs leaders ont pris la route de l’exil arguant qu’il...
(22 Septembre 21/02/13)
Pour le Cinéma Numérique Ambulant (CNA), le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou est désormais un rendez-vous incontournable. Pour sa cinquième participation consécutive au Fespaco, le CNA a choisit de prendre ses quartiers au «Maquis du Festival» à la Cité An III en plein cœur de Ouagadougou, où il a installé un Village CNA. C’est sur ce site que se tiendront les activités du CNA. Pour ce 23ème Fespaco, le CNA initie le projet «Fespaco classique » et revisite, en cinq soirées thématiques, les classiques du cinéma africain plébiscités par les publics des villages d’Afrique. Ainsi, du dimanche 25 février au vendredi 1er mars, six films seront projetés. Il s’agit de Yaaba d’Idrissa Ouédraogo (Burkina Faso)...
(22 Septembre 20/02/13)
La beauté n’est pas que physique. Elle se décline sous plusieurs formes. La démonstration de la beauté plurielle sera faite du 27 au 29 mars prochain à Abidjan. Un festival dénommé ‘’Afriky Mousso’’, en langue malinké qui signifie ‘’femme d’Afrique’’ va réunir la diversité culturelle des femmes issues de différents métiers d’arts et de la mode. Des écrivaines, des artistes peintres, des stylistes et modélistes, toutes issues de l’espace UEMOA auront le même langage : celui de l’Art. ‘’Afriky Mousso’’, cadre d’expression et de valorisation de la femme africaine est l’idée du duo Palais de la Culture d’Abidjan, ONG Abidjan Festival. Il y aura durant ces 3 jours, des expositions d’œuvres, des dédicaces de livres, des défilés de mode, des...
(22 Septembre 19/02/13)
Les pertes économiques annuelles dues aux changements climatiques sont évaluées en moyenne à 100 millions USD depuis l'année 2000, a révélé lundi à Bujumbura M. Epimaque Murengerantwari, Secrétaire Permanent au ministère burundais ayant en charge l'environnement, lors de l' ouverture du 33ème forum de la Grande Corne de l'Afrique sur les perspectives climatiques. Les secteurs plus menacés sont l'agriculture, les ressources en eau, l'énergie, la santé, les écosystèmes, le tourisme, le transport et les infrastructures, a-t-il précisé lors de ce forum qui durera 3 jours et qui a réuni plus de 100 participants. L'économie des dix pays de la Grande Corne de l'Afrique dépend de l'agriculture pluviale et souffre de manière significative des sécheresses récurrentes qui sont souvent suivies ou...
(22 Septembre 18/02/13)
Le Burundi a signé un accord avec l’ International Finance Corporation (IFC) / Société Financière internationale (SFI), dont l’objectif est d’essayer de trouver un système de crédit viable en vue de soutenir le marché Burundais. L’accord a été signé par la Banque de la République du Burundi (BRB) [ http://www.brb.bi/ ] via l’East African Community Central Bank avec l’IFC. L’IFC va fournir «des services consultatifs» spécifiques à la Banque Central du Burundi BRB en vue de soutenir le marché Burundais dans l’élaboration d’un système de crédit approprié. Le Burundi était représenté par le gouverneur de la BRB, M. Jean Ciza, et l’IFC par M. Crush David, directeur des activités en Afrique sub-saharienne. Le Premier Vice-Gouverneur de la BRB M. Melchior...
(22 Septembre 18/02/13)
L’affaire commence en novembre 2011. En effet Hassan Ruvakuki qui était alors journaliste à la radio Bonesha FM et correspondant chez RFI etait placé en détention à son retour de Tanzanie où il s’etait rendu pour couvrir la naissance d’un nouveau mouvement rebelle burundais. En juin 2012, le tribunal de grande instance de la province de Cankuzo dans l’est du Burundi le condamne à la prison à vie pour « participation à une entreprise térroriste » .Treize de ses co-accusés dont des militants de l’opposition ont également été condamnés à la prison à perpétuité et neuf autres à quinze ans de prison pour le même motif. Le procès a été entaché par de nombreuses violations telles que la détention du...

Pages