Vendredi 15 Décembre 2017
(Arib Info 18/06/13)
Le Gouvernement burundais a appelé à investir massivement dans le secteur de l'élevage tout en promettant l'appui du Gouvernement dans le cadre du partenariat public et privé. La ministre burundaise de l'Agriculture et de l'Elevage, Odette Kayitesi, a lancé cet appel lors d'un colloque sur l'élevage ouvert lundi à Bujumbura, où les participants doivent analyser les moyens d'améliorer la compétitivité dans le secteur de l'élevage. Elle a indiqué que la crise sociopolitique de 1993 avait emporté un grand nombre d'animaux, raison pour laquelle le gouvernement veut repeupler ce secteur avec l'appui de ses partenaires techniques et financiers. Le vice-président burundais Gervais Rufykiri a rappelé à cette occasion que le secteur de l'élevage contribue pour moins de 5% au Produit Intérieur...
(Burundi– AGnews 18/06/13)
Des agricultrices de la région du Bugesera qui couvre les provinces nord de Kirundo et une partie de Muyinga. Le taux de malnutrition chronique au Burundi atteint des proportions alarmantes à 58% … Hier à Bujumbura, M. Gérard NDABEMEYE, directeur Général de la planification au Ministère de l’Agriculture et de l’élevage a tiré la sonnette d’alarme sur la situation de la faim au Burundi … Selon M. Gérard NDABEMEYE, les chiffres du Programme alimentaire mondial (PAM) ) montrent que le taux de malnutrition chronique est actuellement à 58% en moyenne à travers tout le pays. Il explique cela par le déficit de production agricole de manière générale et céréalière en particulier de cette année qui se chiffre à plus de...
(Arib Info 18/06/13)
Les enseignants assistants de l'Université du Burundi ont lancé lundi une grève de huit jours ouvrables pour réclamer la formation de troisième cycle et mettent toutes les conséquences de ce mouvement d'arrêt de travail en vue sur le dos du Gouvernement. « Le collège des enseignants assistants de l'Université du Burundi a décidé à l'unanimité de lancer le présent préavis de grève à compter de ce lundi 17 juin 2013 et informe le public que les conséquences de la grève qui s'en suivront seront à la responsabilité du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique », a annoncé Pierre Ntakiyiruta, président dudit collège. Ces enseignants réclament principalement l'octroi des bourses pour l'année 2013-2014 pour aller faire des formations...
(Agence Ecofin 17/06/13)
(Agence Ecofin) - Pour concrétiser son ambition de nouveau pays minier dans la riche région des Grands Lacs, le Burundi prend en benchmark l’Amérique latine et choisit de copier sur le Chili. Toutefois, son projet de code minier en élaboration, passé à la loupe chilienne, laisse constater que le document ne présente pas « de manière nette une vision montrant que le pays veut s'engager sur la voie de devenir un pays minier », a expliqué Rodrigo Urquiza, membre de la commission chilienne du cuivre, selon l’agence Xinhua. Plus précis, l’expert chilien fait noter que le projet de code minier « manque des garanties qui rassureraient les investisseurs potentiels en matière minière». Ainsi les éléments de garanties ne seraient pas...
(Burundi– AGnews 17/06/13)
La Police Nationale Burundaise PNB dispose d’une expérience humanitaire dans le cadre de forces de paix de l’Union Africaine et de l’ONU. La PNB est présente en Côte d’Ivoire, Tchad, Soudan, et en Haïti. 200 policiers burundais de la Police Nationale Burundaise (PNB) suivent une formation de 4 mois, dans le cadre de la coopération bilatérale entre le Burundi et le Rwanda , en vue d’un futur déploiement pour des opérations humanitaires de forces de paix. Depuis fin avril, au Centre des Opérations de Soutien de la Paix à Gishari dans le district de Rwamagana au Rwanda, 200 policiers Barundi suivent en cours intensif avec 2 autres contingents du Rwanda National Police (RNP) une formation pré-déploiement. Ces Femmes (18) et...
(Les Afriques 17/06/13)
Réuni à Bruxelles, autour de la question des Ape, de l’avenir de la coopération et du développement des pays ACP (Afrique Caraïbes et Pacifique), puis sur les questions de la migration, le Conseil des ministres ACP/Union européenne (UE) a franchi quelques pas, mais le statu quo demeure au sujet des Ape, malgré l’échéance butoir de la fin des Accords de Cotonou et la fin du 10eme Fed, fixés à décembre 2013. C’est le compte a rebours entre les pays ACP et l’UE. La pilule qui fera passer les Accords de partenariat économique (APE) passera par une Mise à niveau des économies des pays ACP. Ainsi, le Conseil de l'UE et les pays ACP viennent d’approuver à Bruxelles, siège de l’UE...
(Arib Info 17/06/13)
Au Burundi, les services secrets ont été obligés de s’expliquer hier, après la découverte par le syndicat des journalistes qu’un de leur collègue de la radiotélévision officielle, porté disparu depuis jeudi, se trouvait en réalité entre les mains du Service national de renseignement (SNR). Il accuse le journaliste d’atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat. Pas de quoi rassurer l’Union burundaise des journalistes (UBJ), lorsque l'on songe à la réputation sulfureuse de ce service. Le service national de renseignement est finalement sorti de son silence, au troisième jour de la détention de Lucien Rukevya. Le porte-parole du SNR, Télésphore Bigirimana, a confirmé à RFI que le journaliste burundais avait été arrêté en compagnie de trois autres personnes : Ignace Bankamwamo,...
(Burundi Information 17/06/13)
L’avion qui a ramené la première Dame Burundi Son Excellence Denise Nkurunziza a atterri à l’aéroport international de Bujumbura ce dimanche 16 juin 2013 à 13heures 45 minutes. Venue des Etats-Unis d’Amérique, elle a été accueillie par une immense foule comprenant plusieurs dignitaires du pays en majorité de sexe féminin. A coté de son fils ainé et le cadet de la famille Nkurunziza Jonathan, à sa descente d’avion trophée à la main (voir photo) dans un tonnerre d’applaudissements , élus nationaux et locaux, membres du gouvernement, dames-officiers militaires, commissaires policières en tenues civile, hauts cadres de l’Etat ainsi que les Bakenyerarugamba de la Ligue des femmes du parti CNDD-FDD étaient tous bien alignés aux bordures du tapis rouge , sourire...
(Agence Syfia 17/06/13)
(Syfia Grands Lacs/Burundi) Ces derniers mois la malnutrition galope dans les provinces burundaises touchant particulièrement les enfants. Les familles ne peuvent pas faire face à la flambée du prix des produits alimentaires. Elles mangent moins et surtout moins bien. Dans les provinces burundaises, beaucoup de familles ont, ces derniers mois, supprimé un des repas de la journée. Certains ne mangent plus qu'une seule fois par jour. Et beaucoup d'aliments de base courants ont déserté le plat familial comme les haricots, les pommes de terre, les bananes, etc. que seuls des salariés peuvent encore acheter. En effet, depuis quelques mois les produits vivriers sont devenus rares car les récoltes n'ont pas été importantes. En outre, selon la Direction provinciale de l’agriculture...
(Agence Syfia 17/06/13)
(Syfia Grands Lacs/Burundi) Pour de nombreux fonctionnaires pères de famille du Burundi, dépenser une grande partie ou tout son salaire dans les cabarets est considéré comme normal. Peu importe que leur famille soit sans le sou et affamée, que leur femme et leurs filles se prostituent pour survivre… "Nous buvons comme des trous et nos enfants s’amaigrissent car ils n’ont rien ou presque à mettre sous la dent", reconnaît Nestor M., enseignant dans un lycée du sud de la capitale burundaise, Bujumbura. Tous les fonctionnaires interrogés font le même triste constat mais se défendent en disant qu’il leur est impossible de couper court avec cette habitude de fréquenter les cabarets. "Quand le groupe des amis ne te voient pas le...
(Arib Info 17/06/13)
Bujumbura, Burundi - Les populations des grandes villes du Burundi sont descendues dans la rue samedi pour célébrer le prix de "leader du développement communautaire africain", 2008-2013, qui a été décerné au chef de l’Etat burundais, Pierre Nkurunziza, en marge du récent sommet nippon-africain de Yokohama, au Japon, apprend-on de source officielle à Bujumbura. Les manifestants ont exprimé leur "fierté" pour le président Nkurunziza et pour la nation toute entière, à la suite de ce prix qui vient couronner une politique chère au chef de l’Etat burundais des travaux de développement communautaire par les citoyens eux-mêmes. Contrairement à ses prédécesseurs, l’"homme de terrain" n’hésite pas à mettre la main à la houe et à la pioche lors des travaux de...
(Burundi– AGnews 17/06/13)
Le 22ème bataillon Force de Défense Nationale (FDN) a terminé son programme ACOTA et est prêt à partir en Mission en Somalie … Cette semaine,à Bujumbura, l’ambassadeur américain des USA au Burundi, S.E. Mme Dawn Liberi, a félicité le 22ème bataillon de la Force de Défense Nationale Fdn qui vient de terminer sa formation militaire et qui est enfin prêt à rejoindre Mogadiscio, dans le cadre la mission de l’Union Africaine en Somalie (Amisom). Ce bataillon de l’armée burundaise FDN comprend 850 soldats et viennent d’achever une formation intensive de 8 semaines, préparant leur mission en Somalie au sein de l’Amisom. C’est au travers d’un communiqué de presse que l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique USA au Burundi s’est exprimé … Cette...
(RFI 15/06/13)
Au Burundi, on ne l’a appris que ce vendredi 14 juin : un journaliste de la radio-télévision publique, porté disparu depuis jeudi après-midi, a été arrêté par le Service national de renseignement (SNR), qui refuse de s’exprimer officiellement sur le sujet. Ce qui inquiète particulièrement les journalistes du Burundi, car moins de dix jours après la promulgation d’une loi qu’ils qualifient de liberticide, deux de leurs collègues avaient déjà été convoqués par la justice. Le journaliste Lucien Rukevya a quitté le siège de la radiotélévision nationale du Burundi jeudi vers 16 h, et à ce moment, il ne paraissait pas du tout soucieux, assurent ses collègues. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/afrique/20130615-burundi-nouvelle-arrestation-journali...
(CRI 15/06/13)
Les Aigles de Carthage de Tunisie, les Pharaons d'Egypte, les Eléphants de Côte d'Ivoire, ainsi que les Diables rouges du Congo en tête de leurs groupes respectifs pourraient accéder dès ce week-end au troisième et dernier tour des éliminatoires zone Afrique de la Coupe du monde de football 2014 au Brésil. Les jeux sont presque faits dans la poule G. Avec 12 points, l'Egypte, nation la plus titrée en Afrique avec sept titres continentaux, est quasiment assurée de disputer le troisième tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2014. Pour se qualifier, cette sélection, baptisée « Les Pharaons » devra aller chercher au moins un match nul à Maputo ce 16 juin, face à l'équipe nationale du Mozambique. Avec...
(RFI 14/06/13)
Au Burundi, moins d’une semaine après la ratification d’une loi sur la presse qualifiée de liberticide par le syndicat des journalistes burundais et condamnée de toutes parts, les premières convocations de journalistes sont déjà tombées, ce que dénoncent les professionnels des médias qui crient à la chasse aux sorcières. Un journaliste a été interrogé par un officier de police judiciaire près de Bujumbura, mardi 11 juin; un second par un substitut du procureur de Makamba, dans le sud-est du Burundi, jeudi 13 juin. Voilà qui vient confirmer les pires craintes de l’Union burundaise des journalistes. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/afrique/20130614-burundi-medias-convocations-journalis...
(Digitalcongo 14/06/13)
C’est avec six de ses neuf pays voisins que la RDC vient de signer des accords d’assistance mutuelle et administrative pour lutter contre la fraude douanière qui sévit aux frontières congolaises. Le n° 1 de la DGDA qui annonce cette nouvelle cite comme pays concernés le Congo voisin, l’Ouganda, le Rwanda, le Burundi, la Tanzanie et la Zambie L’Etat congolais a signé mercredi 12 juin 2013 avec six, de neufs pays frontaliers, des accords d’assistance mutuelle et administrative. Il s’agit de la Zambie, de la Tanzanie, du Congo Brazzaville, de l’Ouganda, du Rwanda et du Burundi. Le Directeur général adjoint de la Direction générale des douanes et accise (DGDA), Gabriel Mwepu, qui l’a annoncé à la presse, a déclaré que...
(Xinhua 14/06/13)
BUJUMBURA -- Les participants à la conférence régionale sur la transformation des conflits identitaires et la prévention des guerres contre l'humanité dans la région des Grands Lacs, tenu mercredi et jeudi à Bujumbura, capitale burundaise, ont émis une série de recommandations pour prévenir et résoudre les conflits à base identitaires. Le Burundais Fabien Nsengimana, rapporteur de la conférence, a mis en exergue la promotion d'un bon leadership et l'importance de l'écoute et du dialogue. Pour ce qui est du leadership, il a été convenu au cours des assises de Bujumbura de lutter contre l'égoïsme qui fait perdre aux leaders le sens du bien commun. Pour y arriver, les participants en provenance du Burundi, du Rwanda, de l'Ouganda, de la République...
(AFP 14/06/13)
BUJUMBURA, 14 juin 2013 (AFP) - Dans la pénombre de la grande salle de l'Institut français de Bujumbura, Elias a les yeux rivés sur l'écran. Il y a trois mois, le dernier cinéma de la capitale burundaise fermait. Mais le Festicab (Festival international du cinéma et de l'audiovisuel du Burundi) donne encore ici sa chance au 7e art. Avec des premiers prix de 600 euros en catégorie nationale et 1.200 euros en catégorie internationale, le Festicab peine encore à attirer de grands réalisateurs africains. Mais il a tout de même présenté cette semaine, pour sa 5e édition, 74 films: des documentaires, courts et longs métrages réalisés au Burundi mais aussi au Mali, au Rwanda, en Tunisie, ou encore au Canada...
(Burundi Information 14/06/13)
Mercredi 12 juin 2013, le Burundi a célébré la journée mondiale de lutte contre le travail domestique des enfants. Comme l’a précisé le représentant de l’Unicef au Burundi, un enfant sur cinq de 5 à 14 ans, travaille d’une façon ou d’une autre pour survivre et se trouve par conséquent exclu de l’école et privé d’éducation. L’envergure du travail des enfants est en effet considérable continue-t-il, en particulier le travail domestique, sujet de cette journée. Et d’ajouter, les formes extrêmes d’exploitation du travail des enfants existent et persistent. Du fait du caractère caché, le plus souvent illégal, il s’avère difficile d’appréhender le phénomène dans toute sa complexité. Un nombre important d’enfants se trouve en effet forcé à faire des travaux...
(Afriquinfos 14/06/13)
Le gouvernement burundais devrait corriger le projet de code minier en élaboration pour rassurer les investisseurs potentiels dans le secteur minier, a déclaré jeudi à Bujumbura M. Rodrigo Urquiza, membre de la commission chilienne du cuivre. M. Urquiza était l'invité du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) sur requête du gouvernement burundais pour présenter l'expérience chilienne en matière de développement du secteur minier au cours des deux dernières décennies. "Ce qui manque essentiellement dans le projet de code minier en élaboration au Burundi, c'est l'assurance, la garantie, la certitude.. parce qu'aucun investisseur étranger sérieux ne peut amener, même un seul dollar, quand il ne sait pas que l' environnement lui permet de récupérer son argent", a insisté l'...

Pages