Mercredi 22 Novembre 2017
(Iwacu 19/08/13)
Le porte-parole du parti présidentiel estime qu’il est tout à fait normal qu’une association s’organise financièrement pour son bon fonctionnement. Selon lui, leurs détracteurs veulent semer la confusion dans l’esprit des gens. On reproche aux militants du Cndd-Fdd de collecter de l’argent à travers tout le pays. Qu’en dites-vous ?Le Cndd-Fdd n’est pas en train de collecter, mais de recueillir des cotisations de ses membres, amis et sympathisants. Au nom du parti, je félicite les membres actifs, sympathisants ou amis du Cndd-Fdd pour avoir approché et reproché à la représentation légale du parti de ne pas considérer leur contribution si petite soit-elle, comme du temps du maquis. Ils ont raison de réclamer parce que le Cndd-Fdd n’est pas l’œuvre d’un...
(Iwacu 19/08/13)
Deux morts dont un capita général. Six capitas généraux, un gréviste et un policier blessés, plus de cent arrestations parmi les grévistes. C’est le bilan du soulèvement à la prison centrale de Mpimba à Bujumbura, jeudi 8 août 2013. Le cas n’est pas Isolé. Iwacu dresse la situation dans les principales maisons pénitentiaires du pays.Tout commence dans la matinée quand 13 prisonniers parmi ceux qui s’étaient illustrés dans le mouvement de grève du 29 juillet ont été convoqués pour une réunion avec les responsables administratifs et policiers de la prison. Ils sont menottés sur le champ et embarqués manu militari dans un camion. Destination : la prison de Rumonge, au sud du pays. Surexcités et armés, qui d’une houe, qui...
(Iwacu 19/08/13)
Après la publication ce week-end d’un communiqué signé par 44 cadres issus des différentes structures dirigeantes du FNL reconnu par le ministère de l’Intérieur et réclamant la convocation d’un congrès par Agathon Rwasa, la réaction du parti FNL d’Emmanuel Miburo n’a pas tardé: il n’y en aura pas. C’est avec son bagout habituel que le secrétaire général du FNL d’Emmanuel Miburo réagit. Il attaque « ce soi-disant membre du Comité exécutif du parti FNL dirigé par Emmanuel Miburo répondant au nom de Serge Ndayiragije, qui a été exclu du parti depuis le 8 août 2013. C’est affiché. Il a été surpris avec des documents du Fronabu Tabara. Et actuellement, il est soupçonné d’avoir des liens avec un autre mouvement, Alliance...
(Burundi– AGnews 19/08/13)
Le Burundi compte 129 Communes. Aujourd’hui, elles sont en fêtes …Ce samedi 17 août 2013, à travers tout le Burundi, comme l’a rappelé hier le ministre de l’intérieur M. Edouard NDIKUMANA, on célèbre pour la première fois la fête communale . La célébration de la fête communale a déjà commencé dans de nombreuses communes du pays. Il s’agit d’une 1ère dans l’Histoire du Burundi. Cette fête communale permettra aux habitants des communes de mieux se connaître et de partager un fanta, une bierre ( Amstel, Primus, ugwagwa, ou autres bières de sorgho) autour des réalisations concrètes faites lors des Travaux de Développement Communautaires TDC. Cette fête communale est une des résultantes de la politique de décentralisation qui est en cours...
(Burundi– AGnews 19/08/13)
A côté de la talentueuse Francine NIYONSABA qui coure le 800m féminin, à Moscou, la semaine dernière on a découvert un futur talent burundais… Antoine GAKEME, 22 ans, était au championnat du monde d’athlétisme à Moscou en Russie, et il a couru les 800m masculin. Antoine GAKEME a concouru les premières phases éliminatoires avec succès en battant 2 fois son record personnel. Mais Antoine Gakeme a cédé en demi-finale sur un chrono de 1:45.39. Le Burundi a construit des stades sportifs dans toutes les provinces du pays. On pourrait s’attendre à une éclosion de nouveaux jeunes talents dans les années à venir. L’image et l’envie que drainent des personnalités comme Francine NIYONSABA chez beaucoup de jeunes Barundi sont impressionnantes. Tout...
(Burundi Information 19/08/13)
Ce Samedi, 17 août 2013, toutes les 129 communes que compte le Burundi ont fêté. En commune urbaine de Ngagara, où notre rédaction s’était rendue, plusieurs natifs de cette circonscription ont pris part à ces cérémonies. Willy Nyamitwe porte-parole adjoint du chef de l’Exécutif Burundais, natif de cette commune, prenant la parole comme invité d’honneur, a évoqué les moments où, Ngagara n’avait pas suffisamment de routes. Nombreux étaient des sentiers, et la commune alors zone OCAF, n’était pas toute lumineuse. Comparer OCAF et Ngagara, c’est le jour et la nuit, a lancé M Nyamitwe, avant de rappeler que la langue nationale le kirundi était reléguée au second plan ; le swahili était la langue véhiculaire ; les vedettes du ballon...
(Burundi– AGnews 19/08/13)
Pour éviter des conflits futurs de plusieurs natures, le Ministère de l’environnement du Burundi agit préventivement.Vendredi, en Commune de NGAGARA, à BUJUMBURA Mairie, le Ministre de l’Environnement et de l’Aménagement du Territoire, M. Jean Claude NDUWIMANA a fait démolir les constructions anarchiques érigées aux abords de la rivière NYABAGERE. Le Ministère de l’Environnement et de l’Aménagement du territoire s’est coordonné avec la direction de l’urbanisme pour procéder à la démolition de 4 maisons et 1 clôture précisément aux quartiers 8 et 9 de la commune urbaine de NGAGARA. Dans ces quartiers, certains propriétaires sans aucun papier officiel nécessitent pas à construire.Au Ministère, on répète que le respect de l’environnement passe par le respect de l’aménagement du territoire.Les habitants du coin,...
(Iwacu 19/08/13)
Cette annonce a été faite par Dr Pierre Binagana à l’occasion des cérémonies d’inauguration du siège de l’Association des Anciens de Grèce (AAG), bâtiment d’un demi milliard de Fbu. C’était ce dimanche 18 août 2013 à Bujumbura. Selon le gynécologue Binagana, premier étudiant burundais en Grèce en 1971 et actuellement président l’AAG, « le bâtiment inauguré servira de centre culturel pour que les 135 membres n’oublient pas la langue et la culture helléniques ». Le centre culturel accueillera tous ceux qui veulent apprendre la langue grecque, à commencer par les enfants des anciens de Grèce. « Très peu parmi nos enfants peuvent se hasarder de balbutier un seul mot grec ». Et d’expliquer : « Apprendre le grec multiplierait leurs...
(Iwacu 19/08/13)
A la prison de Ngozi, les détenus se choisissent eux-mêmes leurs représentants appelés capitas, des fois au suffrage universel. Il y a un capita général hutu et son adjoint tusi. Les batwa sont aussi représentés. Mais des fois, ils profitent de la confiance des autorités pour s’évader. Capitas et GénérauxNdegeya, ex prisonnier témoigne : « C’est une tradition. Les prisonniers ne choisissent que le candidat qui leur distribue plus de billets de 100fr que les autres ». Il poursuit : « C’est donc un secret de polichinelle qu’une fois élu, le capita chef de chambre ou le capita général fera tout pour récupérer l’argent qu’il a engagé. Gare au détenu qui a l’audace de contester un tant soit peu son...
(Reporters 19/08/13)
Les prix du pétrole sont restés obstinément élevés et volatils au cours des dernières années et, selon les prévisions, ils peuvent le rester au moins jusqu’en 2014. Le prix du Brent, qui était en moyenne 112 dollars le baril en 2012, devrait rester au-dessus de 100 dollars le baril en moyenne en 2013 et 2014, estime la Banque africaine de développement (BAD) dans l’une de ses livraisons statistiques sur le mouvement des marchés de brut. Les experts de la BAD estiment, néanmoins, que les prix élevés du pétrole pourraient freiner l’économie mondiale qui a encore du mal à se remettre de la crise fi nancière de 2008. Les prix élevés du pétrole au-dessus de 100 dollars le baril peuvent être...
(Xinhua 19/08/13)
Des hommes armés, habillés en uniforme d'armée burundaise, ont tué plus de 10 personnes dans la nuit de jeudi à vendredi dans une localité située à environ 32 km d'Uvira, dans la province du Sud-Kivu (est de la RDC), a déclaré vendredi à la presse la société civile du territoire d'Uvira. Selon le président de la coordination de la société civile du territoire d'Uvira, Guillaume Fazilizeriwa, on compte parmi des victimes des enfants de 2 à 3 ans, ainsi que des vielles femmes. "Ces personnes ont été tuées à l'arme blanche et d'autres brulées dans leurs maisons. Cinq personnes sont hospitalisées et d' autres, qu'ils ont capturées, sont portées disparues", a-t-il souligné. M. Fazilizeriwa a, à cette même occasion, exprimé...
(Iwacu 18/08/13)
La Mutuelle de la Fonction Publique est au service de ses affiliés depuis plus de 30 ans. Malgré un travail reconnu et apprécié en général, elle fait pourtant face à des défis, tant d’origine interne qu’externe, et devrait se ressaisir, aidée par le gouvernement. La Mutuelle de la Fonction Publique, MFP, est une institution à caractère social qui a été créée par le Décret-loi N° 1/28/ du 27 juin 1980. Elle est chargée de gérer le régime d’assurance maladie-Maternité des agents publics et assimilés. Cette institution a été créée en 1980, avec 35 membres du personnel. Aujourd’hui, elle a plus de 560 membres du personnel. Selon le directeur général de la MFP, Déo Nduwimana, elle assure les fonctionnaires de l’Etat,...
(Autre média 17/08/13)
Dans le but de promouvoir la musique burundaise, la Brarudi (Brasseries et limonaderies du Burundi) organise une compétition de jeunes musiciens de toutes les provinces du pays, la finale devrant regrouper les premiers de chacune des 17 provinces que compte le Burundi. Notre contributeur poursuit : Cette compétition se nomme Primusic et sous-entend le nom de la bière sous régionale, la Primus que fabrique la Brarudi. Dans la Mairie de Bujumbura, prise au même rang que les autres provinces, cette compétition s'est déroulée, en même temps que l'exposition des objets d'art burundais, les membres du jury ayant interdit aux photographes, journalistes et public de paraître dans la salle de compétition sauf pour certains cas où le musicien demandait lui-même de...
(RFI 16/08/13)
Les Banyamulenge, des tutsis d’origine congolaise réfugiés au Burundi, ont commémoré en milieu de semaine, le neuvième anniversaire de l’attaque d’un camp qui abritait des réfugiés dans la localité burundaise de Gatumba, 13 km à l’est de la capitale Bujumbura et à un jet de pierre de la frontière congolaise. L'attaque avait fait 166 morts et plus de 100 blessés. Et comme ils le font à chaque fois, les Banyamulenge ont réclamé justice pour les leurs, mais difficile de se faire entendre d’autant qu’il n’y avait aucun représentant du pouvoir à cette cérémonie. Neuf ans après le terrible massacre de Gatumba, en août 2004, les réfugiés Banyamulenges vivants au Burundi n’ont jamais oublié 166 des leurs, tués cette nuit-là par...
(Burundi– AGnews 16/08/13)
Les divisions s’amplifient au sein du FNL. Le mouvement politique Forces Nationales de Libération (FNL) , dont les origines sont celles du parti Palipehutu créé en avril 1980 par Feu Rémy Gahutu qui revendiquait autrefois la libération du Peuple Hutu du Burundi sous les 40 ans de la Dictature des Bahima Burundais, vient d’expulser M. Rwasa Agathon ( qui a été le dernier leader du FNL pendant la guerre civile du Burundi 1993-2003 ). Fin des années 1970 et début 1980, le Palipehutu (Parti pour le Libération du Peuple Hutu) est pensé par des personnalités comme Feu Joseph Murengerantwari, Feu Tharcisse Ntemere, Joseph Misigaro, Léonard Ndikumana, etc. Ces derniers étaient des réfugiés Barundi exilés en Belgique dont la plupart d’entre...
(Iwacu 16/08/13)
Le président du MSD a tenu ce mercredi 14 août 2013 à la permanence de ce parti une conférence de presse axée essentiellement sur « le marasme économique actuel » résultant, selon lui, de la mauvaise gouvernance économique et d’un manque de leadership et de vision à la tête du pays. Le tableau brossé par cet opposant n’est pas reluisant, il est même sombre : « Le Burundi vit en ce moment des temps durs marqués par une crise économique extraordinaire. Cette crise se fait sentir à tous les niveaux, de celui de l’Etat à celui des simples citoyens en passant par les opérateurs économiques ». D’après Alexis Sinduhije, les chiffres le montrent : « L’inflation est galopante, les impôts...
(Iwacu 16/08/13)
Après une compétition organisée le 3 août à Gitega, pour la détection de nouveaux talents et la promotion de ce sport, les cyclistes amateurs fustigent le manque de moyens et d’encadrement. « Nos cyclistes peuvent aller loin, mais il nous manque un équipement adéquat pour pratiquer ce sport », souligne Godefroid Manirankunda, président de la fédération de cyclisme du Burundi (Fecybu). En principe, il indique que « chaque cycliste devrait avoir son propre vélo de course, et être doté d’un équipement adapté composé de casque et de chaussure. » Quant à Jean Bosco Simbarakiye, cycliste amateur, au sein du club Rayon cycle, il signale que pour le kit complet, il lui faudra environ 500 dollars. « A défaut de pouvoir...
(Iwacu 16/08/13)
Au moment où Festus Ntanyungu, député du Cndd-Fdd, défend bec et ongles que « la Commission Vérité et Réconciliation est un organe politique », que « ce sont les parties en conflit d’alors qui doivent mettre en place la CVR », la société civile rappelle que cette position contredit la volonté populaire exprimée lors des consultations nationales. Au troisième point du chapitre IV (Mécanisme de recherche de la vérité) du Rapport des Consultations nationales (juillet-décembre2009), il est stipulé que « la grande majorité des Burundais consultés veulent que les membres de la Commission proviennent de la société civile (92,69%), des confessions religieuses (91,84%), des professions libérales (85,96%) et du gouvernement (72,91%) ». D’après Mme Jeannine Nahigombeye, de l’ONG Impunity Watch,...
(Iwacu 16/08/13)
La commune Busoni, province Kirundo, vit depuis un certain temps au rythme d’une maladie, « très contagieuse », inconue. La population, en attendant, l’a baptisé autrement …Wayirinda : dans le jargon populaire. Ses symptômes : apparition des boutons, qui grandissent pour enfin se remplir de la pue, sur tout son corps. « Même dans ses parties intimes », renchérit Claudette, désarmée devant une épidémie qui est en train de décimer, sous ses yeux, la peau de son fils. Le fléau n’est pas sélectif. Que de peines, d’embarras, d’humiliation, pour ceux qui, à l’air frimeur, ont du mal à glisser leurs mains dans leurs pantalons, parfois cravatés, juste pour atténuer leur douleur en se grattant. L’une des missions impossibles jusqu’aujourd’hui :...
(Xinhua 16/08/13)
BEIJING, 16 Août (Xinhua) -- La Chine et les pays africains redoubleront d'efforts dans leur coopération durable et à long terme en matière de santé, selon la Déclaration de Beijing du Forum ministériel sino-africain sur le développement de la santé, dont le thème était "les priorités de la coopération sanitaire sino-africaine dans la nouvelle ère". La déclaration a été signée par les responsables sanitaires chinois et africains réunis au forum, le premier du genre organisé dans le cadre du Forum sur la coopération sino-africaine établi en 2000. Selon la déclaration, la Chine et l'Afrique résoudront ensemble les principales difficultés auxquelles sont confrontés les pays africains, en particulier le paludisme, la bilharziose, le VIH, la santé reproductive, les vaccins et les...

Pages