Mardi 25 Juillet 2017
(Iwacu 30/07/13)
« L’Union Burundaise des Journalistes (UBJ) est depuis peu enregistrée au ministère de la Fonction Publique et du travail comme syndicat légalement reconnu des professionnels des médias », a annoncé, Alexandre Niyungeko, l’actuel président de l’association sans but lucratif, lors de l’émission passée de club de la presse qui donne la parole aux professionnels des médias pour décortiquer l’actualité dominante de la semaine au niveau national et international et parler de la vie de leur métier. L’enregistrement attendait depuis trois ans, selon la même source qui a fait état, au passage, du droit de se syndiquer qui est reconnu par la loi. « On est satisfait d’être reconnu comme un syndicat car dans le secteur des médias, il y a...
(RFI 29/07/13)
Le président congolais Denis Sassou-Nguesso a terminé ce dimanche 28 juillet trois jours de visite officielle au Burundi, au cours desquels il a conclu avec son homologue burundais Pierre Nkurunziza, plusieurs accords de coopération. Mais pour ces deux pays pratiquement sans relations et séparés par l’immense RDC, les défis à surmonter pour mettre en place une réelle coopération sont immenses. Si les relations politico-diplomatiques sont au beau fixe entre le Burundi et le Congo, il va falloir tout inventer sur le plan économique. Les échanges commerciaux sont inexistants, tout comme les liaisons terrestres, aériennes ou maritimes directes entre les deux pays. Pour se rendre à Brazzaville par exemple, un Burundais doit aller chercher son visa à l’ambassade du Congo au...
(Journal de Brazza 29/07/13)
Le président de la République du Congo, Denis Sassou Nguesso, a regagné Brazzaville le 29 juillet 2013, au terme d’une visite officielle de trois jours à Bujumbura la capitale burundaise. Le président de la République du Congo, arrivé le vendredi 27 juillet en début d’après-midi à Bujumbura a été accueilli par son homologue burundais Pierre Nkurunziza. Le Chef de l’Etat congolais qu’accompagnaient les ministres des affaires étrangères Basile Ikouebe et de la Défense, Charles Richard Mondjo répondait ainsi à l’invitation du président burundais qui a lui-même effectué une visite cette année au Congo. Lors de ce séjour du chef de l’Etat congolais en terre burundaise, les deux pays ont décidé de redynamiser leur coopération dans divers domaines. Pierre Nkurunziza et...
(Burundi Information 29/07/13)
Tous les deux premiers discours, prononcés respectivement par les représentants du parti au niveau communal et niveau provincial étaient essentiellement axés sur les remerciements, hormis celui de ce dernier qui a dressé un bilan particulièrement étonnant et positif, quoique qu’en parlant, il paraissait visiblement exaspéré et choqué par l’étiquette flanquée à la jeunesse « Imbonerakure » par certains politiciens laquelle contribue paradoxalement et sans s’épargner au maintien de la paix et la sécurité, dit-il, tache qui incombe à tout citoyen épris de paix. Son Excellence Pierre Nkurunziza, président de la République du Burundi le répète sans cesse : « Il faut répondre au grand rendez-vous de l’universel auquel tous les Burundais sont conviés. Avant d’être Mugumyabanga, Inziraguhemuka, Munamarimwe, Mudasigana et...
(Burundi Information 29/07/13)
L’Avion du président Congolais a atterri à l’aéroport international de Bujumbura vers 15h30 minutes. Il a été accueilli par son homologue Burundais Son Excellence Pierre Nkurunziza et les dignitaires du Burundi civiles et militaires, mais également la société congolaise résident aux Burundi. Après les hymnes nationaux des deux pays, le tandem Leurs Excellence Nguessou et Nkurunziza ont été invité à passer en revue les troupes. Lors de la conférence de presse accordée dans le pavillon présidentiel, l’illustre visiteur a tenu à remercier le Chef de l’Etat Burundais et les Burundais pour l’accueil lui réservé avant de préciser que l’objet de son déplacement vise l’amélioration des relations burundo-congolaises en passant par l’échange d’expériences dans différentes domaines. Quant à la question de...
(Iwacu 29/07/13)
Une culture qui serait en voie de disparition : le café. Sa production vient de chuter à plus de 90% en moins de 10 ans dans la province Kayanza. Autorités, caféiculteurs, usines de transformation, tout le monde s’inquiète de l’avenir de cette source, non négligeable, de devises pour le pays qui devient de plus en plus incertain. « 45 000 tonnes de café : production provinciale en 2004 », commence à rappeler, Anselme Nyarushatsi, directeur de la Sogestal Kayanza. 9 ans après, se désole-t-il, les chiffres sont honteux voire effrayants : 1000 tonnes seulement ont été récoltées. Soit une chute de plus de 90%. Pour Nyarushatsi, rien ne surprend : « C’est une dégringolade progressive depuis que le processus de...
(Iwacu 29/07/13)
A l’occasion de la commémoration du 18ème anniversaire des massacres qui ont eu lieu à l’Université du Burundi dans la nuit du 11 au 12 juin 1995, une polémique est née sur la responsabilité des uns et des autres, mais aussi sur le bilan exact des étudiants tués. Iwacu a tenté de comprendre ce qui s’est vraiment passé, les causes et les conséquences, recueilli quelques témoignages, interrogés certaines autorités de l’époque. A l’origine, des « Sans Echec » et « Sans Défaite ». Un phénomène urbain devenu machine à tuer. Avant d’arriver au campus, la violence régnait dans la ville. Les jeunes prenaient les devants lors des opérations dites « Villes mortes », érigeant des barricades, rançonnant et tuant des...
(Iwacu 29/07/13)
Le président de la délégation provinciale de la CNTB indique qu’il y a crise de collaboration avec le parquet. Ce dernier vient de libérer des gens qui ont enlevé les bornes posées par la Cntb. Le procureur de la République à Bururi appelle à un dialogue pour harmoniser les points de vue des uns et des autres. Il y a deux semaines, des agents de la CNTB et certaines autorités administratives ont fait un sit in devant le parquet de Bururi pour manifester leur mécontentement. Après que ce dernier ait libéré une personne accusée d’avoir détruit les bornes posées par la CNTB sur la colline de Busebwa. Gabriel Nitereka, président de la Cntb à Bururi indique qu’un certain Augustin Nyandwi...
(Iwacu 29/07/13)
48 ans après, les proches et les amis de la famille Paul Mirerekano procédaient à la levée de deuil définitive de cette grande figure de la politique burundaise, de sa femme morte en Belgique en 2009 et de leur fils aîné assassiné en 1972. Samedi, 27 juillet 2013, dans la salle de Springs Valley située en face du sanctuaire marial du Mont Sion Gikungu. Là, enfants, petits enfants, arrière petits enfants venus pour la plupart de la Belgique, compagnons de lutte de feu Paul Mirerekano et leurs hôtes procèdent à la levée de deuil définitive de leurs illustres disparus. La messe en leur mémoire avait été dite à 12h au Mont Sion par l’archevêque de Muyinga. Alors que dans la...
(Iwacu 29/07/13)
Dans le cadre des qualifications du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN), les Intamba mu Rugamba viennent de s’imposer sur les Crocodiles du Nil au Stade de Karthoum dans la nuit de ce dimanche 28 juillet par un score de 4 buts contre 2, aux tirs aux buts. Cette victoire donne l’occasion au Burundi de participer pour la première fois dans cette compétition qui se déroulera en Afrique du Sud. La première partie de cette rencontre a été en faveur des Crocodiles qui ont marqué un but. Tout au début de la 2ème partie, les Burundais changent de tactique. Et cela ne tardera pas à apporter des fruits. Car, à la 50ème minute, Amisi Tambwe marque le but d’égalisation. Le match...
(AFP 28/07/13)
JOHANNESBURG, 28 juillet 2013 (AFP) - Nelson Mandela, hospitalisé depuis plus d'un mois et demi à Pretoria, reste toujours dans un état "critique", avec "quelques progrès", a indiqué dimanche la présidence sud-africaine, qui a refusé de commenter des information de presse selon lesquelles l'ancien président aurait subi une légère intervention. Selon la chaine de télévision américaine CBS, le héros de la lutte anti-apartheid, 95 ans, aurait subi vendredi une "intervention chirurgicale pour débloquer le tube de dialyse", à sa septième semaine d'hospitalisation dans une clinique de Petoria. Cette opération a été "bénigne", a assuré CBS. Le porte-parole de la présidence, Mac Maharaj n'a pas confirmé ou infirmer. "Il (Mandela) est dans un état critique, stable, mais il y a quelques...
(La Prospérité 27/07/13)
Déclaration de l'Ambassadeur Lyall Grant, Représentant Permanent de la Mission du Royaume-Uni à l'ONU, prononcée à la réunion du Conseil de Sécurité sur la Situation prévalant dans la région des Grands Lacs. Prononcé pour la première fois à : United Nations. Je vous remercie Monsieur le Président, Et je remercie les Etats-Unis d’avoir convoqué ce débat et pour l’engagement personnel dont fait montre le Secrétaire d’Etat Kerry en le présidant. Il est d’une importance cruciale que le Conseil de Sécurité maintienne son attention sur la région à ce moment essentiel. Je voudrais par ailleurs remercier le Secrétaire Général, son Envoyée Spéciale Madame Mary Robinson, le Président de la Banque Mondiale Monsieur Kim, le Commissaire Lamamra et les Ministres des Affaires...
(RFI 27/07/13)
Au Burundi, l’Assemblée nationale a adopté, le jeudi 25 juillet, à l’unanimité, le projet de budget révisé, visant à résorber le déficit budgétaire. Ce dernier n’a cessé de se creuser jusqu’à dépasser les 10%. Une adoption malgré la mobilisation de la société civile qui n’a cessé de dénoncer des mesures qui vont pénaliser la population. Les débats n’ont pas été longs ce jeudi à l’hémicycle de Kigobe, à Bujumbura. A peine trois heures de discussions sans passion, un peu comme si les députés voulaient se débarrasser vite fait de la patate chaude. 102 voix pour, zéro contre, aucun abstention : ce projet a fait le plein de voix à la grande satisfaction du ministre burundais des Finances, tout heureux d’avoir...
(Le Potentiel Online 26/07/13)
Annoncé bien avant les déclarations du département d’Etat américain sur la crise dans les Grands Lacs, la conférence organisée hier jeudi au Conseil de sécurité des Nations unies, sur initiative des Etats-Unis, a finalement livré ses secrets. Pas d’avances significatives. Sinon des déclarations d’intention qui supplient presque toutes les parties impliquées dans cette crise à « cesser de soutenir les groupes rebelles armés ». On pensait cependant que le Conseil de sécurité s’engagerait dans la voie des actions dissuasives. Il n’en a pas été le cas. Faisant semblant de hausser le ton, le Conseil de sécurité à préférer se taire quant aux sanctions contre les principaux coupables, notamment le Rwanda. Le Conseil de sécurité des Nations unies a déjoué tous...
(Iwacu 26/07/13)
Sur la colline Masango, les habitants s’approvisionnent dans des puits ou dans les rivières Gahumo et Mwiruzi. La qualité de cette eau laisse à désirer, pour une commune qui n’a même pas de centre de santé. Il est 9 heures du matin. Nous sommes sur la colline Gahumo à la frontière burundo-tanzanienne. Beaucoup d’arbres entourent le poste frontalier qui sépare les deux pays. Dans la zone tampon se trouve la rivière Gahumo. C’est dans cette rivière que Burundais et Tanzaniens viennent s’approvisionner en « eau potable », si on peut parler ainsi : «Cette rivière nous aide énormément», soupirent les personnes trouvées sur place. Dans la rivière, beaucoup d’activités s’y déroulent. Certaines personnes se baignent … en amont, tandis que...
(Burundi Information 26/07/13)
Dans la matinée de ce jeudi 25 juillet 2013, à la Maison de la Presse, le Conseil National de la Communication (CNC) en sigle a rendu public, son rapport de monitoring des mois de janvier à juin 2013. Au cours des six derniers mois, précise le rapport lu par Pierre Bambasi, président dudit Conseil, devant les représentants des organisations des professionnels des médias présents dans la salle, le Conseil qu’il préside a réalisé beaucoup d’activités. Ces activités continue-t-il, sont relatives à sa mission constitutionnelle, de garantir la liberté de la presse dans le respect de la loi, de l’ordre public et des mœurs mais également de jouer le rôle consultatif auprès du Gouvernement en matière de communication. Entre autres activités,...
(Xinhua 26/07/13)
NEW YORKQ (Nations unies) -- Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a souligné jeudi devant le Conseil de sécurité que les espoirs étaient grands de voir la fin de la violence cyclique et à grande échelle qui a ravagé l'est de la RDC au cours des 20 dernières années. Il a aussi dit sa préoccupation devant les hostilités actuelles entre le Mouvement du 23 mars (M23) et les Forces armées de la République démocratique du Congo. Ban Ki-moon s'exprimait lors d'une réunion de haut niveau du Conseil de sécurité – présidé pour l'occasion par le secrétaire d'Etat américain, John Kerry - sur la situation dans la région des Grands Lacs. « Toutes les parties doivent revenir le plus...
(Burundi– AGnews 26/07/13)
A travers tout le pays, depuis lundi matin, 22 juillet 2013, l’ Examen d’Etat 2012-2013 au niveau de l’enseignement secondaire du Burundi a commencé. L’Examen d’Etat rassemble les élèves finalistes des humanités générales et techniques ayant obtenus le diplôme du secondaire. L’épreuve, comme le précise l’ordonnance, a débuté ce lundi 22 juillet et se termine ce jeudi 25 juillet 2013 à travers tout le pays et exceptionnellement au Kenya à Nairobi. Ce sont 42 centres de passation (23 à l’intérieur du pays et 18 à Bujumbura la capitale, et 1 centre de passation exceptionnelle pour les étudiants Burundais vivant au Kenya ) qui ont accueilli quelques 25 000 candidats finalistes des écoles publiques et privées. A titre de comparaison, l’année...
(Burundi Information 26/07/13)
Le Président du Congo Brazzaville Denis Sassou N’ Guesso est attendu ce vendredi 26 juillet 2013 au Burundi. Le ministre de son gouvernement en charge des relations extérieures, Basile Ikikouebe est arrivé pour préparer cette visite officielle comme il l’a indiqué lors de son arrivée à l’Aéroport Internationale de Bujumbura le 24 juillet 2013. Il est à la tête d’une délégation forte de 60 personnes. Au cours de cette visite qui va durer 3 jours, les échanges porteront sur le renforcement des relations d’amitié et de coopération entre les deux pays, la participation des deux pays pour le retour de la paix en République centre africaine, les questions relatives à la sous région et à tout le continent africain en...
(Iwacu 26/07/13)
L’Etat lui doit plus de 130 millions de Fbu. Et faute de moyens, la qualité des soins à l’hôpital va décrescendo. « Jusqu’en mai 2013, les dettes de l’Etat envers notre hôpital étaient de 188.986.864 Fbu. L’Etat vient de nous payer 51 millions de Fbu seulement», précise Evariste Niyondiko, directeur de l’hôpital de Makamba. Il indique que les créances sont relatives aux services offerts aux femmes enceintes, aux enfants de moins de 5 ans, à la police nationale, à l’armée nationale, aux indigents, au personnel de santé… « L’armée nationale et la police nationale du Burundi sont parmi nos plus grands créanciers», déplore-t-il. «Nous devons 17 millions de Fbu, 6 millions de Fbu et 5 millions de Fbu respectivement au...

Pages