Jeudi 21 Septembre 2017
(Xinhua 17/08/17)
Le gouverneur de la province Bubanza, dans le nord-ouest du Burundi, Tharcisse Niyongabo, est tombé dans une embuscade dans une embuscade tendue par des "hommes armés non encore identifiés" dans la nuit de mardi à mercredi, qui a réussi à s'en sortir sain et sauf, a rapporté l'Agence Burundaise de Presse citant des sources administratives locales. L'embuscade a eu lieu alors que le gouverneur Niyongabo, à bord d'une camionnette double cabine sécurisé par trois policiers, rentrait d'une cérémonie officielle organisée dans la localité de Gatumba en province de Bujumbura-rural, frontalière avec l'est de la République Démocratique du Congo (RDC). "Des hommes armés ont tiré sur nous, ma garde policière a riposté et mon véhicule a été touché par des balles...
(RFI 17/08/17)
Le rapport des experts de l’ONU sur la situation en République démocratique du Congo, présenté ce jeudi 17 août au Conseil de sécurité, pointe les liens entre le Burundi, en crise depuis deux ans, et la situation sécuritaire dans l’est de la RDC. « Les plaines de Rusizi et les rives du lac Tanganyika continuent d’être un terrain fertile pour la mobilisation armée et le trafic d’armes », écrivent les experts de l’ONU dans le rapport final présenté ce jeudi devant le Conseil de sécurité (à 10h TU). Car si le rapport se concentre sur l’état de la situation sécuritaire en RDC, ses auteurs pointent également la présence de groupes armés et l’existence de trafics d’armes en provenance de pays...
(Xinhua 16/08/17)
Le Burundi est à pied d'œuvre pour mettre en place un système efficace pour la protection des végétaux à travers la révision du décret-loi du 30 juin 1993 y relatif aujourd'hui devenu "caduc" au regard des réalités burundaises de terrain, apprend-on lundi du ministre burundais de l'Agriculture et de l'Elevage, Déo-Guide Rurema. Le 10 août dernier, l'Assemblée nationale burundaise a adopté un projet de loi portant sur la révision du décret-loi n°1/033 du 30 juin 1993 portant sur la protection des végétaux au Burundi. "Sachez bien que ce nouvel instrument...
(Xinhua 16/08/17)
Le Burundi se dotera dans un proche avenir des aéroports secondaires pour "désengorger" l'unique aéroport international de Bujumbura, a déclaré lundi à Bujumbura dans un communiqué Phillipe Nzobonariba, secrétaire général du gouvernement. Dans ce cadre, M. Nzobonariba, qui est également porte-parole du gouvernement, a précisé que le gouvernement réuni dans un conseil des ministres tenu en fin de semaine dernière a adopté un projet de décret présidentiel portant sur la "déclaration d'utilité publique" d'un terrain destiné à la construction d'un aéroport secondaire à Kabamba en commune Gashikanwa dans la province nordique de Ngozi. "Dans l'intérêt supérieur des collectivités locales et de la consolidation du processus de la sécurité nationale, le gouvernement burundais entend innover dans le secteur aéronautique en donnant...
(Iwacu 14/08/17)
Le président Nkurunziza appelle les Burundais à contribuer pour les élections de 2020. A trois ans de ce rendez-vous crucial, le porte-parole du ministère de l’Intérieur parle déjà d’un devoir de sauvegarde de la souveraineté nationale. Le président Nkurunziza, à un guichet de la BRB, après avoir donné sa contribution. Visiblement, les autorités burundaises sont prêtes à tout. Elles sont décidées à organiser les élections de 2020 sans les financements «sourcilleux» des partenaires occidentaux. L’appel à contribution pour la levée de fonds a eu l’effet escompté. Lundi 7 août, Pierre Nkurunziza, chef d’Etat, est allé lui-même au guichet de la banque centrale, verser 5 millions de Fbu liquides. Il a saisi cette occasion pour demander aux Burundais de lui emboîter...
(Iwacu 14/08/17)
La chambre haute du parlement a adopté la semaine dernière une résolution. Cet accord a notamment été mis à l’honneur. Ce qui laisse dubitatifs plusieurs. Redorer le blason burundais, un objectif du sénat burundais. Il a décidé de répondre à la résolution du parlement européen du 6 juillet par une autre résolution. Dans cette dernière, une clause attire l’attention. Elle parle de « Respecter pleinement l’Accord de paix d’Arusha.» Le sénat indique qu’il va s’assurer de la représentation de toutes les ethnies dans toutes les institutions. Il appelle également à s’abstenir de tout comportement ou propos susceptibles d’intensifier la violence et d’aggraver la situation du pays. La chambre haute du parlement parlerait-il vraiment de respecter pleinement l’Accord d’Arusha ? Parce...
(Burundi– AGnews 14/08/17)
Le Président du Burundi inaugure le nouvel Hotel – Paradise Apartments Hotel – à Kinindo, Bujumbura, réalisé par un citoyen burundais. A Bujumbura, commune Muha , zone Kinindo, vendredi 11 août 2017, S.E. NKURUNZIZA Pierre, le très populaire Président africain du Burundi [ http://burundi-agnews.org/tdc/ ; http://burundi-agnews.org/inaugurations/ ] a inauguré le – Paradise Apartments Hotel – ,construit par un citoyen Burundais souhaitant participer, en investissant, au développement socio-économique du pays. Pour le Président des Barundi, il s’agit d’encourager ce type d’initiatives. S.E. NKURUNZIZA a salué l’esprit d’initiative et l’âme patriotique du propriétaire. Le Burundi, depuis 2005 [ http://burundi-agnews.org/philosophie.htm ], a lancé sa politique de développement socioéconomique dans le pays. Près d’une centaine de milliers d’infrastructures ont été construites, soit par des...
(Xinhua 14/08/17)
La santé de l'économie burundaise s'améliore par rapport à la situation qui prévalait lors de la crise politico-électorale de 2015, a affirmé Salomon Nsabimana, expert burundais en macroéconomie. L'expert Nsabimana, qui est également chercheur professionnel à l'Institut de Développement Economique (IDEC) de Bujumbura et professeur à la Faculté des Sciences Economiques de l'Université du Burundi (UB), s'exprimait au cours d'une interview accordée à Xinhua sur l'état des lieux de l'économie burundaise à quatre mois de fin 2017 et début 2018. "De façon globale, on voit que la situation économique burundaise...
(Burundi– AGnews 12/08/17)
Atelier d’élaboration de la stratégie de mise en œuvre de la Politique Nationale de l’Emploi. A Bujumbura, vendredi 11 août 2017, M. Mpozeriniga Félix, Ministre burundais de la fonction publique, du travail et de l’emploi, en compagnie de Mme Nizigiyimana Marie-Rosette, secrétaire permanent de ce Ministère, ont lancé un atelier d’élaboration de la stratégie de mise en œuvre de la politique nationale de l’emploi, en collaboration avec le PNUD. Le Burundi, comme de nombreux pays africains,a connu la colonisation, qui a détruit son organisation socio-economique. Autrefois les Barundi, comme les Africains de manière générale, connaissaient 4 corporations socioéconomiques : 1/ celle des agriculteurs, éleveurs, commerçants, pécheurs, et artisans – ( cette corporation s’occupait de la PRODUCTION de la richesse dans...
(Dw-World 11/08/17)
Colère au Burundi : pour pouvoir rénover la nationale, qui mène vers l'ouest du pays, les autorités ont demandé aux habitants de déplacer les dépouilles de leurs proches. Le cimetière de Mpanda longe la route concernée. A cinq kilomètres de Bujumbura, vers l'ouest, c'est le cimetière de Mpanda. Mais les familles qui ont des parents qui reposent dans une bande de 50 mètres située à gauche et à droite de la route nationale, vers Cibitoke, sont sommées de les exhumer afin de les enterrer ailleurs. Il s'agit d'une opération coûteuse et sans utilité, déplore Marthe Kana. La sexagénaire doit déterrer son mari et son fils. "Les exhumer pour les enterrer ailleurs, ce sont des dépenses inutiles et moi je suis...
(Burundi– AGnews 11/08/17)
La Police Nationale du Burundi (PNB) et l’Office Burundais des Recettes (OBR) ont saisie, en avril 2017, 500 kilos de coltan -Made in Burundi – en partance vers la Tanzanie, à destination finale le Rwanda. A Bujumbura, lundi 7 août 2017, la Police Nationale du Burundi (PNB) et l’Office Burundais des Recettes (OBR), ont rappelé qu’ au mois d’avril 2017, ensemble, ils ont permis la saisie de 500 kilos de coltan entassés dans des sacs contenus dans un bus de transport en partance pour la Tanzanie. Ensuite la Justice a pris le pas … Et les fraudeurs ( le chauffeur et le convoyeur du véhicule) ont été arrêtés. Selon l’officier Nkurikiye Pierre, porte-parole de la PNB, cette arrestation des fraudeurs...
(Radio Okapi 11/08/17)
Plusieurs vagues de déplacements des habitants des localités de Kikonde et Kasandjala (territoire d’Uvira) vers le Burundi sont signalés depuis trois jours. Ces déplacés fuient les affrontements qui opposent depuis lundi l’armée aux miliciens de Yakutumba dans la région, ont indiqué jeudi 10 août des sources locales. D’après la société civile de Fizi, ces combats ont déjà fait treize blésés du côté des forces armées de la RDC (FARDC). L’ambassade de la RDC au Burundi de son côté a signalé la présence entre les mains de la police de la province burundaise de Rumonge d’une quarantaine des Congolais ayant fui ces affrontements. Ils sont en détention pour séjour «irrégulier sur le sol burundais», ont rapporté des sources locales, sans plus...
(La Voix de l'Amérique 10/08/17)
Sept jeunes hommes ont créé une coopérative pour la culture du poisson au Burundi. Le projet s’agrandit et génère de bons revenus. Il suscite de l’émulation auprès d’autres jeunes désœuvrés qui commencent à suivre les pas. Mpanda se situe à une vingtaine de kilomètres au nord-ouest de Bujumbura. Jeunes et vieux, en rang, se disputent une place pour avoir la chance d’acheter un bon poisson. Des étangs d’eau ont été aménagés par une équipe de sept jeunes chômeurs sur la colline Kizina de la commune de Mpanda ...
(La Tribune 10/08/17)
Les Etats-Unis et plusieurs pays africains se donnent rendez-vous ce mardi 8 août dans la capitale togolaise, Lomé. Ils se retrouveront durant trois jours dans le cadre du forum de l'African growth and opportunities act (AGOA). Annoncée depuis quelques mois, le forum de l'African growth and opportunities act (AGOA) va retrouver le chemin de l'Afrique, avec pour destination la capitale du Togo, Lomé. Après la dernière édition qui s'était tenue aux Etats-Unis, le 16ème forum démarre ce mardi 8 août 2017 à Lomé pour se clore le jeudi 10 août. Alors que les délégations sont arrivées et qu'il ne reste que quelques heures pour commencer les travaux, on en sait un peu plus sur les activités qui vont marquer ce...
(Iwacu 09/08/17)
Le ministre de l’Energie et Mines a annoncé, au début de la semaine passée, une hausse de 0.20 $, soit 340 Fbu sur le prix de l’électricité par kW. Les consommateurs ne savent plus à quel saint se vouer. Les nouveaux tarifs d’électricité seront en vigueur à partir du mois d’août, a précisé le ministre Côme Manirakiza. C’est une décision qui permettra à la Regideso de renflouer ses caisses. « C’est également pour attirer les investisseurs privés dans le cadre du partenariat public-privé.» Il précise, en outre, qu’avec ces nouveaux tarifs, les délestages diminueront. Le ministre Manirakiza a évoqué un contrat entre la Regideso et la société Interpetrol pour l’achat de 30 MW d’énergie thermique. Et un autre contrat avec...
(RFI 09/08/17)
Au Burundi, le président Pierre Nkurunziza a lancé il y a un peu plus d'un mois une campagne en vue de mobiliser les Burundais à financer eux-mêmes, grâce à leurs dons, les élections de 2020. Un appel qui n'a pas été très suivi jusqu'ici dans ce pays qui traverse une grave politique et économique depuis plus de deux ans, selon des sources administratives. Le président a donc voulu susciter un élan national en prêchant par l'exemple, lundi, dans la province de Ngozi dans le nord du pays. Un signe de plus qui montre qu'il est décidé à rester au pouvoir au-delà de ce troisième mandat contesté, qu'il a obtenu en juillet 2015. Le geste est symbolique : le président Nkurunziza...
(FIDH.org 09/08/17)
L’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme, un partenariat de l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT) et de la FIDH, a reçu de nouvelles informations et vous prie d’intervenir de toute urgence sur la situation suivante au Burundi. Nouvelles informations : L’Observatoire a été informé de sources fiables de la poursuite de la détention arbitraire, du transfert et de l’audition de M. Germain Rukuki , employé de l’Association des juristes catholiques du Burundi (AJCB), président de « Njabutsa Tujane » [1], et ancien employé de l’Action des chrétiens pour l’abolition de la torture (ACAT-Burundi). Selon les informations reçues, après 14 jours de détention arbitraire dans les locaux du service national de renseignement (SNR) où il a été...
(Xinhua 09/08/17)
L'Office Burundais des Recettes (OBR) a invité les commerçants locaux à la mise en application systématique du "modèle unique" de facturation, qu'il avait initié en juin dernier. Mis en place le 14 juillet 2009 au Burundi dans l'ultime but de "booster la collecte des recettes fiscales" en s'inspirant des expériences d'autres institutions homologues des autres pays de la Communauté Est-Africaine (CEA : Kenya, Tanzanie, Ouganda, Rwanda et Soudan du Sud), l'OBR sillonne actuellement les principaux établissements commerciaux implantés dans les milieux urbains dont Bujumbura-Mairie, pour les encourager les commerçants locaux à "s'adapter rapidement à cette nouvelle donne". "Dorénavant, les commerçants burundais sont astreints à délivrer systématiquement des factures à tous leurs clients et dans toutes leurs opérations de facturation pour...
(Xinhua 09/08/17)
Le 2ème vice-président du Burundi, Joseph Butore, a plaidé mardi pour la protection du lac Tanganyika eu égard à son actuelle situation environnementale. M. Butore, chargé de la coordination des ministères socio-économiques au sein du gouvernement, a fait ce plaidoyer au cours d'une visite guidée sur une station de pompage de la Régie des eaux et d'électricité située sur les rives de ce lac, pour se rendre compte de l'état des lieux sur la situation environnementale de cet écosystème lacustre. Deuxième lac le plus profond du monde après le lac Baïkal (Russie), le lac Tanganyika est riverain de quatre pays de la région africaine des Grands Lacs, à savoir le Burundi, la République démocratique du Congo, la Tanzanie et la...
(La Voix de l'Amérique 09/08/17)
Au Burundi, l'explosion d'une grenade a provoqué la mort d'une personne et en à blessées cinq autres mardi soir dans la commune de Mukaza, à Bujumbura. Mardi soir, une grenade lancée dans un bar de vin de banane dans la zone Buyenzi, commune Mukaza en mairie de Bujumbura a fait un mort et cinq blessés, dont un grièvement. La police recherche toujours les suspects, confirmant le bilan. Un climat sécuritaire s'était amélioré ces derniers temps au Burundi malgré quelques cas isolés. Lire sur: https://www.voaafrique.com/a/un-mort-et-cinq-blesses-dans-l-explosion-d-...

Pages