Dimanche 18 Février 2018
(RFI 05/12/17)
A Abidjan (Côte d'Ivoire), la Conférence internationale de lutte contre le sida et les infections sexuellement transmissibles (Icasa) s’est ouverte le 4 décembre. Jusqu’au 9 décembre ce sera le rendez-vous mondial de ceux qui se consacrent à la lutte contre le VIH. Parmi les participants, Mme Matshidiso Moeti, docteure et responsable de la branche africaine de l’OMS s’inquiète du faible taux d’accès aux traitements des malades en Afrique de l’Ouest et Centrale. Elle répond aux questions de Frédéric Garat. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20171205-lutte-contre-sida-afrique-ouest-cent...
(RFI 04/12/17)
L'opposition burundaise en exil dénonce un acte d'intimidation de la part des autorités après la destruction d'un hôtel appartenant au président du Cnared. Jean Minani vient d'être réélu à la présidence de la plateforme de l'opposition en exil. Et juste après, son hôtel à Kirundo, dans le nord, a été détruit. L'établissement était déjà fermé sur décision de justice. Et pour Jean Minani, ces événements s'inscrivent dans des pratiques systématiques de pressions sur les opposants. Jean Minani y voit un lien direct avec sa réélection à la tête du Cnared, la plateforme de l'opposition burundaise en exil. Il affirme que son hôtel de Kirundo, dans le nord du pays, a été entièrement détruit quelques jours seulement après son retour à...
(Agence Ecofin 02/12/17)
En marge du sommet Union européenne/Union africaine qui s’est achevé à Abidjan les 29 et 30 novembre, la Banque africaine de développement a convié les représentants des Commissions économiques régionales (CER) du continent, à la réunion de la consultation de la stratégie « High 5». Après avoir appelé les représentants des CER à examiner les acquis et les réussites de l’intégration régionale en Afrique et les améliorations qu’il convient d’apporter aux freins qui limitent la promotion de cet idéal, le président de la BAD, Akinwumi Adesina a présenté les objectifs de cette stratégie. Ils se déclinent en cinq axes qui visent à éclairer l'Afrique, à l'alimenter en énergie et la nourrir ; travailler à l’industrialiser ; intégrer le continent et...
(AFP 01/12/17)
Le président français Emmanuel Macron a précisé jeudi son projet de lutte contre les réseaux criminels de passeurs de migrants en Libye, plaidant pour le déploiement de forces policières africaines, l'envoi de troupes française n'étant pas à l'ordre du jour. "Nous avons des échanges bilatéraux avec des pays africains pour contrôler les trafics, d'une manière structurée dans une +task force+", a déclaré Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse à Accra, dernière étape de sa tournée africaine. "Il appartient aux Etats africains d'opérer sur leur sol et de mener des opérations de police...
(AFP 30/11/17)
Le 5e sommet Europe-Afrique a débouché mercredi soir sur une série de mesures d'urgence pour mettre un terme à l'esclavage de migrants en Libye, devenu un des thèmes centraux des débats. Evacuation d'urgence des Africains désirant quitter la Libye, "task force" policière et de renseignement, commission d'enquête mais aussi une communication pour dissuader les jeunes de tenter l'exode sont prévus, a annoncé le président français Emmanuel Macron à l'issue d'une réunion d'urgence de neuf pays sur le sujet. Après le scandale international né de la diffusion d'images de marché aux esclaves en Libye, l'immigration s'est imposée comme le thème majeur du sommet qui réunit environ 80 chefs d'Etat...
(La Tribune 29/11/17)
Alors que le trafic aérien connaît une forte hausse, le Burundi prévoit la modernisation de l'aéroport international de Bujumbura à défaut de construire une nouvelle plateforme aéroportuaire, faute de fonds suffisants. Bujumbura compte sur des capitaux chinois pour financer ce projet. L'aéroport international de Bujumbura veut faire peau neuve. Si la seule plateforme aéroportuaire de Burundi a été agrandie dans les années 1980, peu d'investissements auraient été consentis depuis pour la rendre plus moderne. Or, l'infrastructure dédiée au transport aérien au Burundi est aujourd'hui dépassée par la forte hausse du trafic passagers. C'est dans ce contexte que les autorités burundaises ont prévu de moderniser l'aéroport international de Bujumbura. Selon l'Agence Xinhua, les travaux vont porter sur la réhabilitation de l'aire...
(AFP 29/11/17)
Les chefs d'Etat et de gouvernement arrivaient progressivement mercredi à Abidjan pour le cinquième sommet Union européenne (UE) - Union africaine (UA), qui se penchera principalement sur les questions d'immigration et de sécurité, avec l'ambition de donner un meilleur avenir à la jeunesse africaine. Parmi les 83 dirigeants attendus, la chancelière allemande Angela Merkel, le secrétaire général de l'ONU Antiono Gutteres, le président rwandais Paul Kagame, entre autres, ont été accueillis par le président ivoirien Alassane Ouattara, hôte du sommet, avant l'ouverture officielle à 14 heures (locales et GMT).
(AFP 29/11/17)
Le président français Emmanuel Macron a annoncé mardi à Ouagadougou la création d'un fonds d'un milliard d'euros pour les PME en Afrique, financé par la Banque publique française d'investissement et l'Agence française de développement (AFD). Lors d'une allocution à la communauté française au Burkina Faso, il a expliqué avoir "l'objectif de multiplier ce fonds par dix, ce qui est tout à fait faisable si nous faisons appel à nos alliés européens ou à d'autres financeurs privés, européens ou non européens". "Il y a un potentiel dans l'agriculture, la filière de valorisation de la production agricole et le numérique" notamment, a-t-il dit. "Ce dynamisme est une nécessité pour faire face au défi démographique", a poursuivi le chef de l'Etat, rappelant que...
(Agence Ecofin 29/11/17)
Selon le rapport sur le commerce et l'investissement de la Communauté d’Afrique de l’Est (CAE) paru au cours de ce mois, les échanges commerciaux entre les pays membres et le reste du monde ont chuté de 19,5 % pour la deuxième année consécutive, en 2016. L’année dernière, le commerce global de la région la plus dynamique d’Afrique est tombé à 44,6 milliards $, loin des 55,4 milliards $ totalisés en 2015. Ce ralentissement continu observé depuis 2015, est essentiellement dû à la chute des prix des produits d’exportation et du trend de la demande mondiale. En effet, la morosité de l’environnement économique mondial a été défavorable à l’Afrique de l’Est. Une situation qui a fortement contribué à la baisse des...
(AFP 28/11/17)
Une nouvelle session du dialogue burundais de sortie de crise s'est ouverte mardi à Arusha (nord de la Tanzanie) en l'absence de l'opposition en exil, selonh des diplomates et des participants. Cette session à huis clos a pour ambition d'aboutir à la signature d'un accord le 8 décembre en présence des chefs d'Etat de la Communauté des états d'Afrique de l'Est (EAC), selon un programme distribué aux délégués par le médiateur dans cette crise, l'ancien président tanzanien Benjamin Mkapa. Les délégués sont censés négocier autour de huit points incluant "l'engagement à mettre fin à toutes les formes de violences", l'application de l'accord de paix d'Arusha qui a ouvert la voie à la fin de la guerre civile (1993-2006), la mise...
(Jeune Afrique 28/11/17)
Le Conseil national pour le respect de l'Accord d'Arusha (Cnared), principale plateforme de l'opposition, a décidé de boycotter la quatrième session du dialogue interburundais, qui doit se tenir en Tanzanie du 27 novembre au 8 décembre. La quatrième session du dialogue entre le gouvernement burundais et l’opposition s’est ouverte à Arusha, ce 27 novembre, sous l’égide de la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC). Elle est présentée par l’équipe du facilitateur tanzanien Benjamin Mkapa comme l’ultime rencontre du genre avant la signature d’un accord et le retour des discussions au Burundi. Pour la première fois depuis 2015, le gouvernement burundais sera représenté à la table des négociations. L’opposition intérieure milite pour que ces négociations se poursuivent en Tanzanie. Mais la principale...
(Xinhua 28/11/17)
L'ONUSIDA salue les "progrès substantiels" au Burundi dans le combat contre le Sida depuis le premier cas de cette maladie diagnostiqué dans le pays en 1983, a déclaré Audace Buderi, conseiller chargé du partenariat et de la mobilisation communautaire au sein du Bureau ONUSIDA-Pays au Burundi. 34 ans (1983-2017) après le premier cas de Sida diagnostiqué au Burundi, on relève "d'importants acquis" dans le pays sur le front de la lutte contre cette maladie, aujourd'hui encore incurable au plan planétaire, a précisé M. Buderi, dans une interview accordée récemment à Xinhua, à la veille de la célébration de la "Journée Mondiale contre le Sida" (JMS) célébrée le 1er décembre de chaque année. Meilleur acquis : "un Burundais testé séropositif est...
(RFI 27/11/17)
C’est ce 27 novembre la reprise du dialogue interburundais à Arusha dans le nord de la Tanzanie, pour deux semaines, pour une quatrième session présentée par l'équipe du facilitateur comme la dernière avant la signature d'un accord dans ce pays qui traverse une grave crise politique née depuis fin avril 2015 de la volonté du président Pierre Nkurunziza de briguer un 3e mandat, qu'il a obtenu depuis juillet de la même année. Jusqu'ici, la liste des participants a toujours été la pierre d'achoppement, Bujumbura refusant de s'asseoir à la même table de négociation que son opposition regroupée en exil, et qu'il accuse d'être derrière les violences dans ce pays. Cette fois, les chefs d'Etat tanzanien et ougandais ont obtenu le...
(Xinhua 27/11/17)
Le Conseil des Ministres au Burundi, réuni vendredi sous la présidence du Chef de l'Etat Pierre Nkurunziza a analysé et adopté un projet de modernisation et d'extension de l'Aéroport International de Bujumbura pour le rendre compétitif au niveau de la sous-région. Selon Philippe Nzobonariba, secrétaire général et porte-parole du gouvernement qui s'est exprimé sur les ondes de la radiotélévision nationale le soir de samedi, ce projet a été présenté par le ministre des Transports, des Travaux Publics et de l'Equipement, Jean Bosco Ntunzwenimana. Les travaux vont porter sur la réhabilitation de l'aire de mouvement, notamment les pistes d'aviation, les voies de circulation et le parking avions, la construction et l'équipement d'une nouvelle tour de contrôle et la construction et l'équipement...
(Xinhua 27/11/17)
Un exercice d'entraînement sur le terrain de la Force en attente d'Afrique de l'Est (EASF), baptisé "Mashariki Salaam II", a débuté samedi sur la base militaire de Gebeit, dans l'est du Soudan. Au total, dix pays d'Afrique de l'Est prennent part à l'exercice, qui s'achèvera le 6 décembre. "Cet exercice aidera l'EASF à se préparer à accomplir les tâches assignées, notamment en ce qui concerne le maintien de la paix", a déclaré le lieutenant-général Yahya Mohamed Khair, chef d'état-major adjoint du Soudan et président du Comité des chefs des effectifs de défense de l'EASF, dans un discours prononcé lors de la cérémonie de lancement de l'exercice. Le général Khair a promis que l'armée soudanaise fournirait toute l'assistance nécessaire pour garantir...
(Jeune Afrique 23/11/17)
Il y a un mois, la Cour pénale internationale a autorisé l'ouverture d'une enquête sur de possibles crimes commis au Burundi entre avril 2015 et octobre 2017. Ancien haut fonctionnaire international, intellectuel burundais engagé, David Gakunzi livre ici sa vision de la situation du pays, de l'impact de cette décision de la CPI et de la réaction des chefs d'État de la région. Depuis avril 2015, le Burundi va très mal : discours de haine, arrestations arbitraires, actes de torture, disparitions forcées, exécutions extrajudiciaires, femmes martyrisées jusque dans leur intimité avant d’être retrouvées, les corps jetés comme des détritus. Des actes inhumains d’une extrême gravité largement documentés par les organisations internationales de défense des droits de l’homme et commis par...
(Xinhua 22/11/17)
Une délégation de l'Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF) qui vient de clôturer sa visite au Burundi, a indiqué mardi que les choses évoluent positivement au pays, mais qu'il y a beaucoup de choses à faire encore. "C'est la première fois que je mets mes pieds dans votre pays, un pays que j'ai trouvé très magnifique avec une nature extraordinaire et une population très travailleuse et calme. On a constaté que dans le pays, des choses évoluent positivement mais qu'on a beaucoup de choses à faire encore", a indiqué Jacques Chagnon, chef de la délégation et président de l'Assemblée Nationale du Québec, à l'issue d'une rencontre entre la délégation et le président burundais Pierre Nkurunziza, Parmi les choses à faire...
(Xinhua 21/11/17)
Le président du Burundi, Pierre Nkurunziza, a adressé dimanche, une mise en garde "sévère" aux "déviants" de la vision idéologique de sa formation politique au pouvoir depuis le 26 août 2005, à savoir le Conseil National pour la Défense de la Démocratie-Forces pour la Défense de la Démocratie (CNDD-FDD). M. Nkurunziza, qui est également président du Conseil des Sages du CNDD-FDD (instance suprême du parti) depuis le congrès extraordinaire de cette formation politique organisé le 7 février 2007 au chef-lieu de la province de Ngozi (nord), a adressé une telle mise en garde au chef-lieu de la province de Cibitoke (ouest) dans une intervention durant une cérémonie marquant la clôture de la "semaine dédiée au combattant", édition 2017. "Dorénavant, notre...
(Xinhua 21/11/17)
Le monde célèbre le 20 novembre de chaque année la Journée Internationale des Droits de l'Enfant depuis 1989, une journée pendant laquelle l'ONG locale burundaise, la Fédération Internationale des Associations engagées dans le Domaine de l'Enfance au Burundi (FENADEB), a plaidé lundi pour la rédution d'abandons scolaires dans le pays, qui sont devenus inquiétants. "Cette Journée est arrivée au moment où les cas d'abandon scolaire et de grossesse non-désirées ne cessent d'augmenter depuis la crise de 2015 et la FENADEB interpelle le gouvernement, les parents et tout Burundais à contribuer significativement pour la réduction des cas d'abandon scolaire", a indiqué dans un communiqué de presse le président de la FENADEB, Jacques Nshimirimana. Pour illustrer ses propos, il a fait un...
(Xinhua 20/11/17)
Les médias burundais font encore face à des "défis immenses" en dépit des performances acquises au cours des cinq dernières décennies après l'indépendance, selon des participants la semaine dernière aux célébrations du 25ème anniversaire de la création du Conseil National de la Communication (CNC). Ainsi, pour Fabien Segatwa, expert burundais en droit de la presse intervenant sur la législation de la presse burundaise sur invitation du CNC, malgré des acquis en faveur de l'épanouissement professionnel des médias locaux qu'il sied de saluer, la dépénalisation de la profession de journaliste au Burundi reste, en revanche, un "grand défi" à relever. L'un des acquis importants à ce jour, a précisé M. Segatwa, c'est la loi sur la presse en vigueur, promulguée en...

Pages