Mardi 27 Juin 2017
(RFI 27/06/17)
Plusieurs militants du MSD d'Alexis Sinduhije et du FLN d'Agathon Rwasa et des partis de l’opposition burundais ont été arrêtés depuis vendredi. Des mouvements déjà ciblés ces derniers temps à plusieurs reprises. Le fait qu'ils aient été arrêtés par le même service nous laisse penser qu'il doit y avoir un lien entre les arrestations. Ils seraient accusés de participation à des bandes armées, mais il n'y a aucune preuve, aucune information précise de la part de la police. Pacifique Nininahazwe Lire sur: http://www.rfi.fr/afrique/20170626-burundi-nouvelle-vague-arrestation-ra...
(Xinhua 27/06/17)
L'Institut des Sciences Agronomiques du Burundi (ISABU, institution de recherche agronomique) est en train d'expérimenter un nouveau projet axé sur l'utilisation des techniques nucléaires pour augmenter la productivité agricole, a rapporté mercredi l'Agence Burundaise de Presse (ABP). Selon Ernest Vyizigiro, directeur de la station régionale de recherche agronomique de Gisozi (antenne régionale de l'ISABU), le nouveau projet, dénommé "BDI 5001", bénéficie d'un appui technico-financier de l'Agence Internationale de l'Energie Atomique (AIEA), qui intervient au Burundi à travers sa branche chargée de la gestion des eaux, des sols et de la nutrition des plantes, du développement et de la coopération technique en Afrique. "L'utilisation des techniques nucléaires dans l'agriculture burundaise, est une nouvelle donne sur laquelle des scientifiques nationaux dont des...
(Xinhua 24/06/17)
Le Burundi est à pied d'œuvre pour mettre en place une commission nationale sur la concurrence pour "réguler le jeu économique" entre les différents acteurs engagés sur le marché des affaires, indique un compte-rendu publié à l'issue du conseil des ministres à la fin de la semaine dernière. Ce compte-rendu s'est penché particulièrement sur l'analyse d'un projet de décret portant sur l'organisation et le fonctionnement de cette commission sur la concurrence, en s'appuyant sur des explications fournies par la ministre burundaise du Commerce, de l'Industrie et du Tourisme, Pélate Niyonkuru. Le 25 ...
(24 Heures.ch 24/06/17)
Réinhumation de Mwambutsa IV du BurundiLes restes du monarque du Burundi seront redéposés la semaine prochaine au cimetière de Meyrin après cinq ans de bataille juridique. Sa dernière compagne ainsi que sa nièce témoignent. «Il aura fallu cinq ans de bataille judiciaire mais mon oncle, le roi du Burundi, va enfin trouver la paix à l’occasion de sa réinhumation à la fin du mois.» Contactée cette semaine à Paris, la nièce du monarque africain, la princesse Esther Kamatari, ambassadrice de...
(Xinhua 24/06/17)
Le Burundi condamne la politisation des droits de l'homme par certains occidentaux contre certains pays africains, a déclaré vendredi soir à Bujumbura l'ambassadeur Willy Nyamitwe, conseiller principal chargé du Bureau PIC (Presse, Information et Communication) à la présidence de la république burundaise. L'ambassadeur Nyamitwe s'exprimait au cours d'une interview accordée à Xinhua pour évaluer la présentation du récent rapport oral de Genève sur le Burundi présenté les 14 et 15 juin dernier par la session de l'Organisation des Nations unies...
(Le Monde 23/06/17)
Les pays de l’ACP, notamment africains, estiment ne pas avoir de leçons à recevoir des Européens malgré des violations flagrantes des droits humains et de la Constitution par le président Nkurunziza. Par Cécile Barbière Les critiques venues d’Europe ne sont pas les bienvenues chez les pays de l’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique. A l’occasion de la 32e assemblée parlementaire paritaire ACP-UE qui s’est tenue du lundi 19 au mercredi 21 juin, à Malte, les Européens l’ont une nouvelle fois...
(RFI 23/06/17)
Après plus d'une année de bras de fer entre l'Union européenne et le Burundi, un pays en crise depuis plus de deux ans et sous sanctions européennes, l'organisation européenne a accepté depuis mai de débloquer des arriérés dus aux soldats burundais engagés dans la Force africaine en Somalie, l'Amisom, moyennant deux conditions négociées avec l'Union africaine : que cet argent ne transite plus par la banque centrale du Burundi et que le gouvernement burundais renonce à prélever 20% des salaires...
(La Voix de l'Amérique 23/06/17)
Presque 150.000 élèves des écoles secondaires du Burundi ont passé le concours national pour l'année scolaire 2016-2017 afin de suivre une formation post-fondamentale. Parmi les 80.000 qui avaient échoué l’année dernière, quelques-uns ont pu passer ce test à titre autodidacte. La ministre de l’enseignement secondaire indique que les directeurs des établissements secondaires qui n’auront pas obtenu 30 % lors de la première édition pourront être institués. Pour entrer au centre de passation du concours national de certification et d’orientation, 9e...
(Iwacu 23/06/17)
Les membres dudit conseil se sont réunis en session ordinaire le mardi 20 et mercredi 21 juin. Ce conseil a réitéré les accusations d’agression de l’exécutif burundais contre son voisin du nord. «Suite aux plaintes déposées à la CIRGL, à l’EAC et à l’UA contre le Rwanda, pour ses actes de déstabilisation de notre pays, le conseil national de sécurité demande à ces organisations de sortir de leur silence», a déclaré, ce jeudi 22 juin, Silas Ntigurirwa, secrétaire permanent, dans...
(Autre média 23/06/17)
Les Européens ne parviennent pas à mobiliser les pays en développement pour condamner le Burundi, en crise politique depuis 2 ans. Les critiques venues d’Europe ne sont pas les bienvenues chez les pays de l’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique. A l’occasion de la 32ème assemblée parlementaire paritaire ACP-UE qui s’est tenue du lundi 19 au mercredi 21 juin, à Malte, les Européens l’ont une nouvelle fois constaté concernant le Burundi. La situation politique du pays a dégénéré depuis avril...
(RFI 23/06/17)
Au Burundi, le président Pierre Nkurunziza a donné jusqu'à la fin de l'année à tous les couples vivant en union libre pour se marier officiellement, dans ce que le gouvernement a qualifié de campagne de moralisation de la société. Son objectif est de lutter contre la surpopulation, les grossesses non désirées, surtout chez les élèves, ou encore faire aimer son pays, comme l'expliquait il y a quelque temps le porte-parole du ministère de l'Intérieur. Les choses sont allées très vite...
(Jeune Afrique 21/06/17)
Hormis un petit répit actuel, le Burundi connaît depuis deux mois une sérieuse pénurie de carburant. Chaque autorité y va de son explication, jetant ainsi plus de flou que de clarté sur la situation. La plus récente des explications avancées n’est sans doute pas la plus sérieuse. « Le Burundi a connu ces derniers mois une pénurie de carburant parce que, entre autres, il a été utilisé en 2015 pour brûler les personnes et les pneus », a lâché vendredi...
(Burundi– AGnews 21/06/17)
Le Burundi accueille 60.000 réfugiés de toutes origines, majoritairement Congolaises et Rwandaises. A Bujumbura, au terrain Tempête, ce mardi 20 juin 2017, M. SANGARA Innocent, administrateur principal à l’office du Haut Commissariat aux Réfugiés HCR du Burundi en Mairie de Bujumbura, a informé, lors des festivités de la Journée mondiale des réfugiés dans le Monde, que le Burundi accueille 60.000 réfugiés dont la majorité est d’origine Congolaise et Rwandaise. Le Burundi, terre d’asile, selon l’Office National de Protection des Réfugiés...
(Xinhua 21/06/17)
Le ministère des Relations extérieures et de la Coopération internationale a démenti mardi les fouilles-perquisitions menées contre les résidences des diplomates accrédités au Burundi le 19 juin au quartier résidentiel de Kiriri. Selon Bernard Ntahiraja, assistant du ministre burundais des Relations extérieures et de la Coopération internationale, cette information "n'est pas correcte et carrément fausse". Il a expliqué que "la police nationale a organisé des fouilles de routine dans le quartier de Kiriri comme elle le fait ailleurs dans d'autres...
(Autre média 21/06/17)
La sécurité au Burundi reste instable, la situation socioéconomique se dégrade, et la récente décision des autorités de mettre en place une commission de révision de la Constitution dans un contexte de fortes restrictions aux libertés civiles risque de provoquer une escalade dans la crise, a averti mardi le Sous-Secrétaire général des Nations Unies aux affaires politiques, Tayé-Brook Zerihoun. Devant le Conseil de sécurité, M. Zerihoun a toutefois estimé que la nomination récente par le Secrétaire général de Michel Kafando...
(Linfo.re 20/06/17)
Le Burundi institue le mariage obligatoire. D’ici la fin de l’année, tous les couples en concubinage devraient être mariés légalement. Vivre en concubinage est désormais illégal A la suite d’une déclaration du ministère de l’intérieur, vivre en union libre au Burundi est désormais illégal. Comme le mariage est dorénavant obligatoire dans ce petit pays d’Afrique de l’est de 11 millions d’habitants, des unions de masse seront organisées afin que tous les couples qui ne le sont pas encore puissent régulariser...
(Burundi– AGnews 20/06/17)
Tribunal de Grande Instance TGI de Cibitoke – 2 ans de prison et 100.000 BIF ( environ 60 USD ) d’amende pour usurpation de fonctions et imputation dommageable. A Cibitoke, ce vendredi 16 juin 2017, le Tribunal de Grande Instance TGI de Cibitoke a condamné à 2 ans de prison et 100.000 BIF d’amende M. Twizerimana Jean Baptiste pour usurpation de fonctions et imputation dommageable, après jugement et délibération. Pendant le procès, M. Twizerimana Jean Baptiste, poursuivi par le Ministère...
(MondAfrique 19/06/17)
Voici le texte de l’intervention prononcée le 14 juin 20007 à Genève par le président de la commission d’enquète de l’ONU, Fatsah Ouguergouz, au terme d’un travail de quatre mois sur place Monsieur le Président, Excellences, Mesdames et Messieurs, La Commission d’enquête sur le Burundi, que ce Conseil et vous-mêmes avez établie et que j’ai l’honneur de présider, est opérationnelle depuis maintenant quatre mois. Cette période, si elle est courte au regard de la lourde tâche qui nous a été confiée, nous a néanmoins permis de mieux appréhender la situation des droits ...
(Xinhua 19/06/17)
Les pouvoirs publics burundais devraient apporter des "réponses appropriées" aux défis de l'environnement pour prévenir l'éclatement des "catastrophes écologiques" dans le pays dans les années à venir, prévient Jean-Marie Sabushimike, expert environnemental burundais. La première préoccupation environnementale pour le Burundi, est la pression démographique observée sur le territoire burundais,, M. Sabushimike, professeur de Géographie à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de l'Université du Burundi (UB), dans une interview accordée vendredi à Xinhua au sujet de l'état des lieux...
(Burundi– AGnews 19/06/17)
Le cheptel burundais était composé en 2016 de : – 700.000 vaches; 2.000.000 de petits ruminants (chèvres et moutons confondus); et plus de 3.000.000 de volailles. A Bujumbura, lundi 12 juin 2017, M. Nsanganiyumwami Déogratias, Directeur National de la Santé animale au ministère burundais de l’Agriculture et de l’Elevage, a informé que, selon un recensement du cheptel burundais réalisé en 2016 par l’état, le Burundi compte : – 700.000 vaches; 2.000.000 de petits ruminants (chèvres et moutons confondus); et plus...

Pages