| Africatime
Samedi 25 Octobre 2014
(Iwacu 25/10/14)
Le gouvernement du Burundi et le BNUB ont organisé un 3ème atelier d’évaluation de la Feuille de route au Grand Séminaire Jean Paul II de Gitega, ce jeudi 23 octobre. Une occasion de s’accuser mutuellement plus qu’autre chose. Dans son allocution, le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies, Parfait Onanga Anyanga, a salué et remercié tous les participants, y compris les acteurs politiques, « avec une parenthèse, compris dans l’esprit agréé de la feuille de route ». Ce qui a provoqué le sourire du ministre de l’Intérieur, Edouard Nduwimana. Oubli ou sciemment, le ministre de l’Intérieur n’a pas salué les acteurs politiques au début de son discours d’ouverture. Après avoir cité les actions...
(Iwacu 25/10/14)
Se référant aux récents assassinats de Datus Nshimirimana et de Déo Barakekenwa, tous militants des FNL, Aimé Magera, porte-parole d’Agathon Rwasa, déclare que les tueurs sont visiblement organisés en escadron de la mort. « De l’opération baptisée ‘ brochettes’ en 2006, où des dizaines de cadavres sont ligotés, transpercés par des troncs d’arbres pointus et jetés dans la rivière Ruvubu à l’opération « Safisha » toujours en cours, au carnage de Gatumba en 2011, etc., aucune enquête n’a été menée », constate Aimé Magera. L’escadron de la mort, selon lui, opère de la même manière et parvient toujours à se...
(Iwacu 25/10/14)
Ce jeudi 23 octobre, Mikio Mori, ambassadeur adjoint du Japon au Burundi a remis officiellement une adduction d’eau potable d’une valeur de plus de 160 millions de FBU à la population de la commune Mutambu (Bujumbura rural). Ce projet contribuera à l’amélioration des conditions de vie de plus de 8000 habitants des communes Mutambu, Mukike et Nyabiraba. « Le don a été conçu pour promouvoir l’auto-assistance et développer un sens d’initiative parmi les communautés locales afin de les encourager dans...
(Iwacu 25/10/14)
La signature de deux conventions de financement a eu lieu, ce mercredi 22 octobre, à Bujumbura entre la Belgique et le Burundi. Le premier appui est un don de neufs millions d’euros destiné à appuyer le secteur sanitaire. Il sera affecté dans le volet infrastructures, équipements et maintenance du programme d’appui au secteur de la santé publique. D’après Laurent Kavakure, ministre des relations extérieures et de la coopération internationale, indique qu’il est question d’améliorer la performance du système de santé...
(Belga 25/10/14)
Le Burundi et la Belgique ont signé mercredi deux conventions spécifiques octroyant une aide d'un montant de quinze millions d'euros aux secteurs burundais de la santé et de la formation professionnelle et technique, a annoncé jeudi l'ambassade de Belgique à Bujumbura. La première convention porte sur un cinquième volet du "programme d'appui institutionnel au secteur de la santé" par le biais d'une aide aux infrastructures, aux équipements et à la maintenance. Les quatre premiers volets consistent respectivement à un appui...
(Iwacu 25/10/14)
Mercredi 22 octobre, Mikio Mori, ambassadeur adjoint du Japon au Burundi, a inauguré l’école primaire Gihinda en province Bujumbura rural , dont la construction a coûté 115 millions de Fbu. « Le projet s’avère très important pour la population d’Isare parce qu’il y a une forte population de jeunes. C’est le début du développement de notre commune », a déclaré l’administrateur de la commune Isare. Selon l’association Initiatives pour l’Auto-Développement des Personnes Rurales(IDPR), le projet a été mené à bien...
(RFI 24/10/14)
Au Burundi, une réunion sur la feuille de route a été organisée le 23 octobre à Gitega pour faire le point sur la préparation de l'élection présidentielle l'an prochain. Un rendez-vous pour évaluer la feuille de route censée conduire à un scrutin libre et apaisé. On en est loin pour l'instant. Les relations de l'opposition avec le pouvoir et la Commission électorale sont tendues notamment du fait de l'exclusion du jeu politique de plusieurs de ses leaders. La réunion d'hier,...
(Iwacu 24/10/14)
Le Burundi attend la livraison d’un avion présidentiel. L’Olucome s’insurge contre l’opacité qui entoure son achat. « C’est un avion de 11 places acheté à une banque des Etats-Unis. Son prix réel reste inconnu. » Ce sont les révélations de Gabriel Rufyiri, président de l’Olucome, lors de sa conférence de presse de ce lundi 20 octobre à Bujumbura. Mais il soupçonne déjà de la corruption : « Un commissionnaire marocain et des commissionnaires nationaux ont été très actifs dans l’achat...
(Iwacu 24/10/14)
Depuis juillet 2014, les agents des différents offices de recettes de l’EAC travaillent en commun pour faciliter le commerce au sein de la communauté. Même si quelques améliorations sont à apporter, le territoire douanier unique présente des avantages. « Depuis que le territoire douanier unique est opérationnel, les déclarations sont établies dans les pays de destination au moment où les marchandises sont au port de Dar-es Salam, » explique Leah Skauki, un agent liaison du territoire douanier unique au sein...
(Xinhua 24/10/14)
BUJUMBURA (Xinhua) -- Le Burundi enregistre annuellement une perte de 30 milliards de francs burundais (plus de 19 millions USD) à cause de l'assainissement défectueux, a indiqué Mme Francine Nkunzimana, directrice de l'Assainissement et du contrôle de la qualité de l'eau au sein du ministère burundais de l'Environnement. Mme Nkunzimana, qui s'exprimait mercredi lors d'une séance de vulgarisation des normes des eaux, a précisé qu'un réseau d'assainissement collectif dessert depuis une vingtaine d'années seulement 3% des ménages de Bujumbura, capitale...
(Iwacu 24/10/14)
« Des terres cultivables, des tôles pour leurs maisons ou une indemnisation. » Ce sont les principales réclamations de ces rapatriés, qui campent devant les bureaux de l’Ombudsman, depuis ce vendredi 17 octobre. Sur place, ils vivent un vrai calvaire. La faim et la soif les tenaillent. Certains commençaient à s’évanouir dans l’après-midi de ce lundi 2o octobre. Depuis leur arrivée, témoignent-ils, personne ne leur est venu en aide, hormis les beignets donnés par des âmes charitables aux enfants. «...
(Itara-burundi 24/10/14)
Rappelons que les élèves de l’Institut Commercial de Bujumbura passent une semaine sans étudier à cause de la fermeture des locaux de cette école. Le Directeur MWANAKIRWA Bendela, nous a dit que tout est en ordre au moment où le propriétaire de ces locaux à travers son avocat Me Herman NDAYISHIMIYE dit qu’on veut faire une exécution forcée d’un jugement en cours devant la justice alors qu’on comparaîtra mardi prochain devant le tribunal. Les bancs pupitres étaient conservés chez CIMPAYE...
(Xinhua 24/10/14)
N'DJAMENA (Xinhua) -- Les ministres en charge de l'Agriculture d'une dizaine de pays de l'Afrique centrale, réunis jeudi à N'Djamena, capitale tchadienne, examinent une politique agricole commune de la région. Les ministres de l'Agriculture de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) et de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) examinent également des documents tels que le Programme régional de la sécurité alimentaire en Afrique centrale, le Programme régional d' investissement agricole, de sécurité alimentaire et nutritionnelle, le Fonds spécial régional de développement agricole, la Stratégie régionale de développement de la...
(Iwacu 23/10/14)
A la veille de la commémoration du 21ème anniversaire de l’assassinat du président Melchior Ndadaye, ses héritiers n’arrivent toujours pas à s’entendre. La pomme de discorde : le choix de celui qui sera le fer de lance du vaste rassemblement. Il y a quatre ans, Léonce Ngendakumana et Dr. Jean Minani rêvaient de déposer la même gerbe de fleurs sur la tombe du président Melchior Ndadaye, rechanter le même hymne du parti, porter les mêmes insignes. Pourtant, le 3 octobre,...
(Xinhua 23/10/14)
BUJUMBURA (Xinhua) -- Après une bonne période de paix retrouvée dans les communes de Rusaka et Gisozi de la province de Mwaro et celles de Mugongo-Manga et Mukike de la province de Bujumbura, des actes de violences s'observent de nouveau depuis le mois d'août 2014 et inquiètent la population de ces localités. "Depuis le mois d'août, nous assistons à une perturbation répétitive de la sécurité dans les communes de Rusaka, Mugongo- Manga, Gisozi et Mukike suite aux mouvements des bandes armées en machettes, épées, haches et matraques clouées. Ces bandes nocturnes pillent, violent et tuent", indique Ndikubukira...
(Xinhua 23/10/14)
Le ministre burundais des Relations Extérieures et de la Coopération Internationale, Laurent Kavakure, et l'ambassadeur de Belgique au Burundi, Marc Gedopt, ont signé mercredi deux conventions de financement d'un montant total de 15 millions d'euros en faveur des systèmes de santé, d' éducation et d'insertion. La première convention concerne un montant de 9 millions d' euros destinés à améliorer le système de santé au Burundi. "Cet appui (..) est destiné à améliorer la performance du système de santé au Burundi...
(Iwacu 23/10/14)
Pour Léonce Ngendakumana, le sénateur Sylvestre Ntibantunganya et Agathon Rwasa, orateurs du jour, il n’y a pas mille moyens pour sauver la démocratie et l’idéologie de Ndadaye : constituer une seule force capable de changer la donne en 2015. Mardi 21 octobre 2014. Après le palais du 1er novembre, les militants du parti Sahwanya Frodebu se rencontrent à l’OPDE, sis avenue du 28 novembre. Quelques représentants des partis regroupés au sein de l’ADC-Ikibiri sont aussi présents. L’hymne national pour commencer,...
(Iwacu 23/10/14)
Dans son discours du 1er juin 1993, à la victoire de son parti Sahwanya Frodebu, Melchior Ndadaye rêvait d’un Burundi nouveau où règnent la démocratie, la justice pour tous, où les droits de l’homme sont respectés, d’un Etat où l’exclusion, l’intolérance, etc. sont bannies. Pourtant… C’était dans la nuit du 21 octobre 1993 quand le malheur s’est abattu sur le pays. Melchior Ndadaye, premier président démocratiquement élu ainsi que ses proches collaborateurs sont assassinés par un groupe de militaires qui...
(Xinhua 23/10/14)
Le chemin reste long dans la lutte contre la malnutrition et l'insécurité alimentaire au Burundi en dépit des avancées notables sur la réduction de l'indice de la faim et du taux de malnutrition, a déclaré mercredi à Bujumbura Mme Marthe Mbengue, directrice chargée de l'assurance/ qualité et de l'acquisition des ressources au sein de la représentation de l'ONG internationale "Word Vision" au Burundi. Mme Bengue, qui intervenait dans une réunion de cadrage des parties prenantes pour la mise en place...
(Iwacu 23/10/14)
Le 17 octobre, le Centre Neuropsychiatrique de Kamenge (CNPK) célébrait la journée mondiale de la santé mentale. Une journée festive qui a également révélé beaucoup de difficultés. La journée se voulait festive : match de foot amical, tambourinaires, danses traditionnelles, sketchs, grande visite guidée des services, etc. Une certaine excitation se faisait sentir de la part des uns et des autres : les malades, parce qu’ils n’ont jamais eu autant de visiteurs, et le personnel parce qu’il n’a sans doute...

Pages