| Africatime
Mercredi 27 Juillet 2016
(AFP 27/07/16)
Des jeunes miliciens proches du pouvoir burundais et des policiers se sont livrés à des viols collectifs répétés sur des femmes considérées comme proches de l'opposition, depuis le début de la crise en avril 2015, a dénoncé mercredi Human Rights Watch (HRW). Des membres des Imbonerakure, la ligue des jeunes du parti au pouvoir (CNDD-FDD) que l'ONU qualifie de milice, "ont violé collectivement, de manière répétée, des femmes" depuis 2015, accuse l'organisation de défense des droits de l'homme dans un rapport. "Nombre de ces viols paraissent avoir été dirigés contre des parentes d'individus perçus comme des opposants...
(Le Monde 27/07/16)
Au 5e jour de la disparition inexpliquée du journaliste, Antoine Kaburahe, directeur du Groupe de Presse indépendant, Iwacu, lance un appel aux autorités. Depuis vendredi après-midi, nous n’avons aucune trace de notre collègue Jean Bigirimana. Alors que durant le week-end les rumeurs les plus inquiétantes circulaient (enlèvement et assassinat, etc.), malgré notre inquiétude, Iwacu [groupe de presse burundais indépendant, partenaire du Monde Afrique] a opté pour le respect des procédures et s’est gardé de toute accusation ou commentaire négatifs envers les autorités. Ainsi, nous avons saisi officiellement le Conseil National de la Communication qui a également en charge la protection des journalistes. Au cinquième jour de la disparition de notre confrère, nous lançons un appel pressant au gouvernement de tout...
(Jeune Afrique 27/07/16)
Depuis la prise des sanctions de l’Union européenne contre le Burundi, Bujumbura est confrontée à un manque criant de devises. Une situation qui commence à se faire ressentir sur le marché des biens et services. Les commerçants, les vendeurs de rue, les taximen… Tous ont revu les prix de leurs marchandises et de leurs services. Mathias, vendeur de produits cosmétiques, risque de mettre la clé sous la porte : « Je suis obligé de vendre 15 000 Francs burundais le produit que je vendais...
(Dw-World 27/07/16)
La situation des droits de l'Homme au Burundi sera à l'ordre du jour d'une rencontre du comité de l'ONU contre la torture. La réunion aura lieu les 28 et 29 juillet prochain à Genève en Suisse. "Nous comptons sur la franchise des autorités burundaises" (Sébastien Touzé, Expert de l’ONU) Les experts onusiens discuteront entre autres, des mesures prises par le Burundi pour enquêter sur les diverses violations des droits de l'Homme au Burundi. Autres sujets sur lesquels seront interpellées les...
(Burundi– AGnews 27/07/16)
A Bujumbura, ce mardi 26 juillet 2016, Mme Pélate Niyonkuru, ministre burundais du Commerce, a mené une descente de terrain surprise dans 3 marchés des 3 communes urbaines de Bujumbura. C’est à dire au marché de Kamenge, au City Market ( chez Sion ) , et au marché de Ruziba. Mme Niyonkuru voulait vérifier si les commerçants spéculaient sur les prix des produits de consommation ordinaire ( la pomme de terre, la banane, la colocase et la patate douce etc.)...
(Burundi– AGnews 27/07/16)
A Muyinga ( au Nord-Est du Burundi), ce lundi 25 juillet 2016, le Tribunal de Grande Instance TGI de Muyinga a condamné M. Rashid Ndikumana à 10 ans de prison et Mme Adijah Minani (la mère de la fillette) à 2 ans et 6 mois d’emprisonnement pour trafic d’êtres humains. M. Ndayavugwa, le père de la fillette, a été blanchi car il n’était pas dans la combine. Au Burundi, dans cette affaire, le TGI poursuivait M. Ndikumana pour avoir acheté...
(La Voix de l'Amérique 26/07/16)
Un ancien journaliste de la radio Rema FM, Jean Bigirimana, travaillant pour le groupe de presse Iwacu, est porté disparu depuis vendredi dernier. Il aurait été arrêté par des membres des agents des services de renseignements burundais. Sa famille n'a pas encore connaissance de son lieu de détention. Selon des sources proches de la famille, il lui serait reproché d'avoir effectué des trajets en direction du Rwanda. À noter que le journaliste avait dernièrement participé à un stage au Rwanda, où il avait fait un article sur les journalistes burundais...
(Dw-World 26/07/16)
Un an après la réélection contestée de Pierre Nkurunziza, la situation des droits de l'Homme ne s'est pas améliorée. La FIDH dénonce la multiplication des atteintes à ces droits dans le pays. "Le régime burundais a des relents génocidaire" (Florent Gel, FIDH) Selon la Fédération internationale des ligues des droits de l'homme (FIDH), un an plus tard, le régime est engagé dans une fuite en avant répressive aux dynamiques génocidaires, qui a déjà fait plusieurs milliers de morts, de disparus,...
(Xinhua 26/07/16)
Le Burundi se prépare pour la mise en place d'un cadre légal sur la promotion de la pisciculture, inspiré des bonnes pratiques en vogue dans la sous-région africaine des pays des Grands Lacs, a déclaré samedi à Bujumbura M.Déo-Guide Rurema, ministre burundais de l'Agriculture et de l'Elevage. Lors d'un point de presse tenu en marge d'une visite de terrain pour se rendre compte des réalisations dans le secteur de la pisciculture dans le cadre de la journée nationale dédiée au...
(Pana 26/07/16)
Bujumbura, Burundi - Un contingent de 1.900 militaires burundais s’est envolé samedi de Bujumbura à destination de Mogadiscio pour une mission de maintien de la paix en Somalie sous la bannière de l’Union africaine (AMISOM), rapporte la radio publique, citant le porte-parole de la Force de défense nationale et des anciens combattants (FDNAC), le colonel Gaspard Baratuza. Le contingent va relever d’autres militaires burundais en fin de mission d’une année, comme le prévoit le mémorandum d’entente entre le gouvernement burundais...
(Iwacu 26/07/16)
Nommé à la tête du parti alors qu’il est en exil, Iwacu s’est entretenu avec cet ancien premier vice-président de la République. Décryptage du conflit actuel et propositions pour l’avenir. Vous venez d’être désigné à la tête du parti Sahwanya Frodebu. Quelle est votre réaction ? Nous sommes bien sûr content de la confiance que les militants de notre parti viennent de placer en nous. Pensez-vous que vous serez capable de diriger un parti politique étant en exil, de surcroît...
(Iwacu 26/07/16)
L’activité économique se réduit principalement à l’importation du carburant et des fertilisants. Reportage à Kobero, principale entrée des marchandises importées. Lundi 18 juillet, 10h. Kobero, nord-est du pays, 215 km de Bujumbura, à la frontière avec la Tanzanie. Une trentaine de poids-lourds sont garés au parking des nouvelles installations du bureau de l’OBR. Une chaîne d’autres camions-remorques s’étire sur une cinquantaine de mètres de l’extérieur de ces installations vers le petit ruisseau qui coule dans la vallée-frontière, à environ un...
(Iwacu 26/07/16)
Au 5ème jour de la disparition inexpliquée du journaliste, depuis Bruxelles, le directeur du Groupe de Presse, Antoine Kaburahe, lance un appel aux autorités. Depuis vendredi après-midi, nous n’avons aucune trace de notre collègue Jean Bigirimana. Alors que durant le week-end les rumeurs les plus inquiétantes circulaient (enlèvement et assassinat, etc.), malgré notre inquiétude, Iwacu a opté pour le respect des procédures et s’est gardé de toute accusation ou commentaire négatifs envers les autorités. Ainsi, nous avons saisi officiellement le...
(AFP 25/07/16)
Reporters sans frontières (RSF) a demandé lundi la "libération immédiate" du journaliste burundais Jean Bigirimana, qui serait détenu, selon l'organisation, par le Service national de renseignement (SNR) depuis vendredi. Jean Bigirimana, collaborateur notamment du journal indépendant Iwacu, est détenu depuis vendredi par le SNR, un service dépendant directement du président burundais Pierre Nkurunziza, dans la province de Muramvya (centre), selon RSF. Le renseignement burundais lui reprocherait ses déplacements fréquents...
(Xinhua 25/07/16)
Trois individus "impliqués" dans le récent assassinat de la députée burundaise Hafsa Mossi de l'Assemblée Législative de l'Afrique de l'Est (EALA), ont été appréhendés jeudi à Bujumbura par les services de sécurité, a annoncé vendredi le porte-parole du ministère burundais de la Sécurité Publique, le commissaire de police Pierre Nkurikiye. Journaliste de formation et ancienne ministre burundaise à la Présidence des Affaires de la Communauté d'Afrique de l'Est(CAE), la députée Hafsa Mossi, a été assassinée le 13 juillet dernier par un groupe armé vers 10H30 locales (08H30 GMT) dans la localité urbaine de Mutanga-nord située au nord de la Mairie de Bujumbura.
(RFI 25/07/16)
La Fédération internationale des droits de l'homme a publié jeudi 21 juillet un communiqué alertant sur la « répression de masse » au Burundi contre tous ceux « suspectés d’être opposés au régime ». Dans un communiqué publié jeudi 21 juillet, la Fédération internationale des droits de l’homme (FIDH) dénonce « les violations graves et massives des droits humains à l’encontre de tous ceux suspectés d’être opposés au régime » burundais. Selon l’organisation, celles-ci « n’ont de cesse de se...
(RFI 25/07/16)
Le ministère burundais de la Sécurité publique a annoncé vendredi 22 juillet l’arrestation de trois personnes dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat de l’ancienne ministre Hafsa Mossi le 13 juillet dernier. Le communiqué, signé de la main du porte-parole du ministère, affirme que les suspects ont avoué recevoir des ordres et des financements du Rwanda. Mais des doutes subsistent dans cette affaire, d'autant que la députée de l'assemblée de la Communauté des Etats d’Afrique de l’Est (EAC) avait, selon...
(Burundi– AGnews 25/07/16)
Après HRW HUMAN RIGHT WATCH, l’ONG Américaine, voici FIDH FEDERATION INTERNATIONAL DES DROITS DE L’HOMME, ONG Française, avec des chiffres farfelus et des accusations gratuites contre les autorités burundaises … A Bujumbura, ce jeudi 21 juillet 2016, les autorités burundaises ont encore une fois de plus été surpris des accusations gratuites de l’ONG Française FIDH FEDERATION INTERNATIONAL DES DROITS DE L’HOMME qui dit « les violations graves et massives des droits humains à l’encontre de tous ceux suspectés d’être opposés...
(Burundi– AGnews 25/07/16)
La marine burundaise a arrêté 7 brigands congolais sur le lac Tanganika. A Rumonge, lundi 18 juillet 2016, M. Juvénal Bigirimana, gouverneur de la Province Rumonge, a confirmé que 7 brigands congolais étaient détenus au Commissariat de Rumonge pour 3 chefs d’accusation dont 1/ l’assassinat de 2 pêcheurs burundais, 2/ la pratique illégale de la pêche au Burundi car ils ont dépassé illégalement la frontière , et 3/ la pratique illégale de la pêche au filet maya interdite par les...
(Dw-World 22/07/16)
Un an après la réélection controversée de Pierre Nkurunziza au Burundi, deux anciens présidents de ce pays estiment que leur successeur a violé la Constitution et d’être à l’origine de la crise actuelle. Écouter l'audio 02:40 Tout a commencé dès l’annonce fin avril 2015, de la candidature du président burundais pour un troisième mandat. Or, pour l’opposition, Pierre Nkurunziza n’avait pas le droit de se représenter, après avoir exercé deux mandats consécutifs à la tête de son pays. Comme le...

Pages