| Africatime
Mercredi 03 Septembre 2014
(AFP 02/09/14)
Le parquet a requis mardi au Burundi cinq ans de prison contre le président de la principale coalition d'opposition, Léonce Ngendakumana, pour "dénonciation calomnieuse", a constaté un journaliste de l'AFP. Egalement accusé de diffamation et de haine raciale, M. Ngendakumana est jugé pour le contenu d'une lettre envoyée en février au secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, dans laquelle il accusait le parti au pouvoir, le Cndd-FDD, de préparer un plan comparable à celui ayant débouché sur le génocide au Rwanda voisin en 1994. Il comparait l'aile jeunesse du Cndd-Fdd - les "Imbonerakure" - à la milice Interahamwe qui fut l'un des bras armés du génocide rwandais, et une radio proche du parti au pouvoir...
(AFP 02/09/14)
La France a fait part mardi de sa "préoccupation" face à la "dégradation" de l'état de santé de Pierre Claver Mbonimpa, défenseur burundais des droits de l'homme actuellement en détention, et demandé des "mesures d'humanité". "Nous souhaitons que soient accordées à M. Mbonimpa les mesures d'humanité prévues par le droit national et par les conventions internationales", a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Romain Nadal lors d'un point presse. "La France, qui défend la liberté d'expression (...), rappelle son attachement au respect des droits de la défense", a-t-il ajouté. Pierre Claver Mbonimpa, président de l'Association pour la protection...
(Burundi– AGnews 02/09/14)
A Bujumbura, précisément à Gitaza en commune Muhuta, ce dimanche 31 août 2014, M. Jacques Bigirimana, Président du parti Front National de Libération FNL ( ex-Palipehutu), organisait les Etats Généraux de sa formation politique. Le FNL est le 1er parti d’opposition au Burundi (avec le titre de leader de l’opposition). Il est aussi la 2ème force politique du pays avec un Poids électorale [Pe] de 16,4% aux dernières élections démocratiques ( les Communales) de 2010. Les grands décisions sorties de...
(Xinhua 02/09/14)
BUJUMBURA (Xinhua) -- Un responsable de la police burundaise a fait savoir lundi que 192 policiers se trouvent actuellement en prison pour avoir commis des infractions au cours de leur exercice professionnelle. La plupart de ces policiers sont poursuivis en justice pour avoir perpétré des vols, pratiqué du commerce illicite ou s'être adonné à des bavures populaires au détriment de la sécurité et de l'ordre public, a affirmé le commissaire Jacques Gasabanya, chef adjoint au bureau administratif de la direction...
(Iwacu 02/09/14)
« On ne se lance pas dans l’entrepreunariat comme l’on se jette dans l’eau », avertit Claudette Ngendandumwe, représentante de l’Association des Femmes Entrepreneurs du Burundi (AFAB), le 29 août, à l’occasion du lancement du programme de coaching en faveur des jeunes femmes entrepreneurs. Durant presqu’un mois, quatre experts vont encadrer 20 jeunes femmes entrepreneurs issues de divers secteurs à l’instar de l’hôtellerie, la boulangerie et la pâtisserie, la couture, le commerce général, etc. dans la création de leurs propres...
(Iwacu 02/09/14)
Pour le politologue, la déclaration du Dr. Jean Minani démontre que l’opposition est consciente que sa coalition est sa seule arme contre le Cndd-Fdd. Dans son discours, Jean Minani n’y est-il pas allé trop fort ? Non ! Il est conscient qu’il y a une logique claire du Cndd-Fdd de garder le pouvoir. Et, pour ce faire, il fait tout pour délégitimer les concurrents. Car, même si le parti au pouvoir minimise l’opposition, il est conscient qu’il constitue une menace...
(Iwacu 02/09/14)
Des fleurs aux morts ou un peu d’argent pour la famille dans le deuil. Une femme demande aux Burundais de faire un choix « utile ». Christine Ntahe, appelée aussi la « maman dimanche », c’est cette retraitée, ancienne animatrice vedette de la RTNB qui ne veut pas déposer les armes. Tombe Depuis des années, avec sa maigre pension, elle se bat pour nourrir tous les dimanches des gamins de la rue. Mais, depuis peu, elle s’est découverte un autre...
(Iwacu 02/09/14)
Alors que la mairie de Bujumbura n’a pas encore annoncé la date de l’inauguration du marché du Cotebu, la polémique enfle autour de la distribution des stands. L’équation est difficile à résoudre : comment distribuer 2498 stands à plus de 5600 commerçants. Dans sa conférence de presse de vendredi le 29 août, le président du Syndicat Général des Commerçants (Sygeco) dénonce la nomination de la commission de distribution des places au marché provisoire du Cotebu par « une cellule de...
(Iwacu 02/09/14)
« Nous n’avons pas besoin d’assister à des scènes d’inondation suite à la négligence de nos dirigeants », signale l’Ir Hubert Rwozi, vice-président de l’Association pour la promotion de l’urbanisme et de l’aménagement au Burundi (Apup). Il indique que deux des trois buses conduisant les eaux de la rivière Gasenyi sont bouchés. Au moment où la saison pluvieuse s’annonce, poursuit-il, d’autres inondations peuvent se produire. Pour lui, la population de Gatunguru est toujours en danger. Il rappelle les récentes inondations...
(Iwacu 02/09/14)
Une soixantaine de ménages des plus vulnérables de Gatunguru ont reçu chacun 10 kg de riz et 10 kg de haricots. Selon Cynthia Iteka Nahishakiye, c’est l’association Twizere, composée pour la plupart des étudiants burundais vivant en Suède et des amis des Burundais, qui a mobilisé des fonds pour venir en aide à ces personnes endeuillées par des intempéries qui non seulement ont emporté des vies humaines mais aussi des biens des habitants de cette localité. « Nous sommes venus...
(Iwacu 02/09/14)
Un sport pratiqué collectivement dans plusieurs pays anglophones, le hockey sur gazon tente sa percée au Burundi. « Vu que le Burundi est un pays potentiellement sportif, l’idée d’implanter les premiers clubs d’hockey sur gazon n’est pas d’hier », fait savoir Marc-Olivier Thirion, initiateur du hockey sur gazon au Burundi. Parmi les pays de l’EAC, fait-il remarquer, seuls le Burundi et le Rwanda n’avaient pas encore de club de hockey sur gazon. Les premiers clubs seront ouverts aux étudiants de...
(Iwacu 01/09/14)
Les dirigeants du parti Sahwanya Frodebu Nyakuri se sont lâchés contre le pouvoir issu du Cndd-Fdd, provoquant des réactions enthousiastes et encourageantes dans l’opposition. Un appel à la résistance qui risque de subir la colère du parti de l’aigle. Le weekend passé, les ténors du parti Sahwanya Frodebu Nyakuri n’ont pas mâché leurs mots pour fustiger le pouvoir actuel. Samedi, à Gitaza, en commune Muhuta, dans Bujumbura rural, le président de ce parti, Jean Minani a appelé les Burundais à...
(Xinhua 01/09/14)
La Chine a décidé de faire bénéficier 97% des produits burundais de l'exemption de droits de douane pour entrer dans le marché chinois, conformément à un accord signé cette semaine avec le Burundi. Deux autres accords, signés le 26 août à Bujumbura, prévoit l'octroi d'un don matériel d'une valeur de 5 millions de yuans ( plus de 810.000 USD) en faveur de l'organisation des élections burundaises de 2015 et l'exemption réciproque de visas pour les titulaires de passeports diplomatiques et...
(Xinhua 01/09/14)
BUJUMBURA (Xinhua) -- Dans la promotion du planning familial, le gouvernement burundais focalise son attention sur l'espacement des naissances. Un espacement raisonnable des naissances permet à la mère de pouvoir récupérer les forces nécessaires pour s'occuper de la vie du nouveau-né et travailler pour le développement de sa famille et la communauté dans laquelle elle vit, indique le Dr Juma Ndereye, directeur du Programme national pour la santé de la reproduction ( PNSR), au ministère burundais de la Santé Publique...
(Burundi– AGnews 01/09/14)
A Bujumbura, la Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme (CNIDH ) a présenté à l’Assemblée Nationale , avec un retard de quelques mois, le rapport annuel sur la situation des Droits de l’Homme au Burundi pour l’année 2013. De manière générale, le respect des Droits de l’Homme au Burundi progresse bien. Le Burundi est un des seuls pays d’Afrique qui, aujourd’hui, renforce son Etat de Droit et surtout publie des rapports, issue d’expertises, sur les Droits de l’Homme ...
(Iwacu 01/09/14)
Tout autour du marché de Gitega, les vendeurs de farine de manioc et de maïs déclarent qu’ils sont parfois rackettés par les policiers sous prétexte qu’ils ont dépassé l’heure de fermeture. Ils affirment qu’ils sont exaspérés par le comportement de ces hommes en uniforme. Colère et résignation sont perceptibles dans leurs propos. Comme ils le font savoir, certains policiers qui rôdent autour du marché les rackettent sous peine de saisir leurs marchandises. Selon eux, ils s’ingèrent dans leur commerce en...
(Iwacu 01/09/14)
Quatre-vingt neuf familles Twa de la colline Zege, commune Gitega vivent dans un dénuement total. La poterie ne les fait pas vivre. Elles demandent des terres surtout dans les marais pour lutter contre la faim qui les gangrène. Pour ces familles Twa, la poterie est un art ancestral qu’elles pratiquent depuis des temps immémoriaux. Domadesi Nzeyimana est une jeune femme de 22 ans. Mariée et mère de trois enfants. Selon elle, sa mère l’a initiée à cet art dès l’âge...
(Burundi– AGnews 01/09/14)
La Capitale du Burundi, Bujumbura-Mairie, ne comptera plus que 3 communes contre 13 auparavant … A Bujumbura, ce mercredi 27 aout 2014, l’Assemblée Nationale du Burundi a voté un projet de loi qui va changer la physionomie de la Mairie de Bujumbura. Ces 3 communes qui composeront la Mairie de Bujumbura sont: MUHA (au Sud : regroupant les communes actuelles de Kanyosha, Kinindo et Musaga), MUKAZA (au centre : regroupant les communes actuelles de Nyakabiga, Rohero, Buyenzi et Bwiza ),...
(Iwacu 01/09/14)
Depuis juillet 2013, 14 personnes accusées de sorcellerie ont été tuées dans la commune de Bukinanyana en province de Cibitoke. Toutes se trouvaient sur des listes dont les auteurs restent inconnus. Celles qui sont encore vivantes demandent d’être protégées. Dans la nuit du 10 au 11 août, dans la zone Ndora, à une centaine de km du chef-lieu de la province Cibitoke, une personne – la quatrième -, a été tuée dans cette localité. Les autres zones de la commune...
(Iwacu 01/09/14)
Samedi 30 août avait lieu, à l’ETS Kamenge, la finale du Primusic 2014. Plus de 30 mille personnes ont assisté à l’évènement. Comme à l’accoutumée, quand la Brarudi organise quelque chose, elle ne le fait pas à moitié ! Cette fois encore, l’évènement a fait sensation ! Dans le bon comme dans le mauvais sens, avec plus de 30 mille personnes et une sécurité débordée ! Tout avait pourtant bien commencé. Différents chanteurs, dès 13 h, se sont produits à...

Pages