| Africatime
Jeudi 23 Octobre 2014
(Le Pays 22/10/14)
Les présidences africaines souffrent du mal de l’air. En effet, dans un contexte de pauvreté généralisée et de corruption rampante, certaines ont été sommées de s’expliquer, suite à des opérations peu orthodoxes d’achats d’avions présidentiels. Cas récents du Burundi et du Mali. Suspect N°1, l’ancien ministre malien de la Défense et des Anciens Combattants, Soumeïlou Boubeye Maïga, qui vient de rejeter en bloc les accusations formulées à l’encontre de son département. Et Maïga de mettre les pieds dans le plat en déclarant que IBK était au courant de toutes les procédures. Il faut déplorer les frasques d’un régime qu’on s’attendait plutôt à voir faire ses valises A...
(Itara-burundi 22/10/14)
Plus de quatre jours passent, les rapatriés habitant le village de paix de Mutambara, RUMONGE font un seat-in devant le bureau de l’Ombousman, S. Mohamed RUKARA, ils représentent plus de deux cent ménages et demandent des tôles ainsi que de la nouriture pour se loger et manger comme ils en ont le droit. Après des messages venant du bureau de l’ombousman, ils demandent qu’il se présente à Mutambara, qu’on leur donne quoi à nourrir ses enfants et un déplacement retour car on y est arrivé à pied comme nous a dit Jean Marie AMOS le représentant de ces rapatriés. Entretemps,...
(Iwacu 22/10/14)
Lors de sa réunion du 13 août 2014, le bureau politique du MSD a décidé le retrait du parti dans la participation des démembrements de la CENI. Me Nyamoya indique que sa formation refuse d’être victime d’une machination. Pourquoi le retrait des CEPI ? Lors de la rencontre du 2 septembre pour la préparation de la mise en place des CEPI, notre parti a constaté avec grande déception que non seulement la CENI menait cette activité en violation de la...
(Burundi– AGnews 22/10/14)
Au Burundi, ce samedi 18 octobre 2014, s’est tenu dans toutes les 129 communes du pays des congrès extraordinaires du parti Cndd-Fdd. L’objectif de ces congrès était de préparer les élections de 2015, notamment en évaluant en premier, le programme que le parti CNDD-FDD s’était fixé pour le quinquennat 2010-2015, puis en second lieu parler des élections de 2015 et la vision politique du parti pour l’avenir du Burundi. Pour montrer que le CNDD-FDD est parti politique ancré dans le...
(Itara-burundi 22/10/14)
Dans la messe dite par Mgr NGOYAGOYE Evaraiste en mémoire du Président NDADAYE Melchior sauvagement assassiné le 21/10/1993, à la Cathédrale Regina Mundi, il a dit que Dieu peut réparer les choses dont les personnes ont chambardées et détruire les murs qui divisent les gens sur base de l’ethnie, partis politiques, … Les cérémonies ont continuées à la place où se reposent l’Héros de la démocratie et ses proches collaborateurs dont un martyr inconnu avec le dépôt des gerbes de...
(Itara-burundi 22/10/14)
Ce 21 octobre 2014, 21ème commémoration de l’assassinat du Héros de la démocratie, NDADAYE Melchior il faut que l’Aéroport international de Bujumbura porte son nom, propos de Hon. NTIBANTUNGANYA Sylvestre, ancien Président de la République du Burundi. Comme l’entrée du Burundi dans la démocratie a été ouvert par l’assassinat du Président NDADAYE Melchior et comme tous visiteurs d’honneurs venant de l’étranger passent par la porte (l’aéroport International de Bujumbura) on devrait reconnaitre celui qui a versé son sang pour l’avènement...
(Iwacu 22/10/14)
La Brarudi a lancé la 2ème promotion de l’Amstel, ce vendredi 10 octobre 2014 dans une belle ambiance. Les artistes et spectateurs ont apprécié. Il est 18h au Centre Hellénique de Bujumbura, la sécurité est maximale. Des agents du staff de la Brarudi sont postés aux différentes entrées. La queue des personnes qui veulent acheter des tickets est longue. Les lieux sont bien décorés , des jeux de lumières, des stands, beaucoup de serveurs. « C’est super, c’est fantastique purement»,...
(Xinhua 22/10/14)
NAIROBI (Xinhua) -- Le Fonds Monétaire international (FMI) a prévu que l'économie de l'Afrique sub-saharienne augmenterait de 5% en 2014 et atteindrait environ 5,75 % en 2015. Dans un rapport, le FMI a déclaré que les pays à faibles revenus connaîtront une croissance d'au moins 7% en 2014-2015. D'après le rapport du FMI sur les Perspectives économiques régionales pour l'Afrique sub-saharienne, l'ensemble de la perspective positive est cependant terni par des poches de graves difficultés dans quelques pays. "Cette image...
(RFI 21/10/14)
La présidence réagit près d’une semaine après les accusations portées par la principale organisation burundaise de lutte contre la corruption. L’Olucome mettait notamment en cause la signature d’une convention d’exploitation du nickel qui se trouve dans l’est de ce pays, classé parmi les plus corrompus du monde. Le porte-parole du président burundais Pierre Nkurunziza, a réagi lundi dans une longue interview destinée « à apporter des clarifications aux nombreuses...
(Jeune Afrique 21/10/14)
VimpelCom a conclu la cession de ses filiales au Burundi et en Centrafrique à Econet Wireless pour 65 millions de dollars. La vente de ces actifs à Niel Telecom de l'entrepreneur français Laurent Foucher, envisagée en 2013, n'a pas pu aboutir. L'opérateur télécoms VimpelCom a enfin conclu la cession de Telecel RCA en Centrafrique et U-COM (qui opère sous la marque "Leo") au Burundi. Une opération au final plus complexe que prévu. En effet, au second semestre 2013, VimpelCom avait...
(Iwacu 21/10/14)
Le gouvernement réaffirme sa détermination de poursuivre le dialogue engagé avec toutes les forces politiques du pays. Déclaration faite dans un communiqué de presse sanctionnant la rencontre d’une réunion de dialogue politique entre les Chefs de missions de l’UE et les représentants du gouvernement, ce 17 octobre. Et ce, dans le respect du contenu de la Feuille de route et du Code de conduite. Il réitère sa requête auprès de l’Union européenne et de ses états membres d’apporter un appui...
(Xinhua 21/10/14)
A la veille du 21ème anniversaire du décès du président burundais Melchior Ndadaye, le Forum pour la conscience et le développement (FOCODE), ONG burundaise, a demandé au gouvernement de créer et financer une fondation à la mémoire de cet ancien chef d'Etat assassiné le 21 octobre 1993 par ses services de sécurité. "Le FOCODE recommande au gouvernement du Burundi d'organiser et de financer une Fondation chargée de promouvoir la mémoire du Président Melchior Ndadaye ainsi que l'idéal et les principes...
(La Dépêche 21/10/14)
Le contexte et les problématiques posées par le développement agricole du Burundi n'ont rien de comparables avec ceux qui concernent l'agriculture française. Cependant, s'inscrivant dans une politique volontariste de développement de l'agriculture et de l'élevage dans son pays, le ministère burundais de l'agriculture a fait le choix de s'inspirer du modèle français dans ce qu'il a de meilleur tout en étant vigilant sur des pratiques qui, dans le passé, ont pu donner des résultats éventuellement discutables. Sobac Dans le cadre...
(Arib Info 21/10/14)
Le 21 octobre 1993 est assassiné le premier Président démocratiquement élu au Burundi, S.E. Melchior NDADAYE, par l’armée en rébellion contre les institutions démocratiquement élues en juin de la même année. Les successeurs constitutionnels du président de la République, le président et le vice-président de l’Assemblée Nationale, Pontien KARIBWAMI et Gilles BILMAZUBUTE sont enlevés, puis torturés à mort. D’autres hauts dignitaires, compagnons de lutte de NDADAYE, sont assassinés simultanément, à des endroits différents du pays, selon un même mode opératoire,...
(Iwacu 21/10/14)
Le doyen des défenseurs des droits de l’Homme au Burundi a été reconduit à la tête de l’Aprodh pour les cinq prochaines années. Dans l’avant-midi du 18 octobre, une messe d’action de grâce a été célébrée en l’honneur de Mr Mbonimpa. Il est 11h30 à l’église les Dominicains. Pierre-Claver Mbonimpa arrive accompagné de sa femme et de ses petits enfants. Visage rayonnant, sourire sur les lèvres, il salut les gens déjà là l’attendant avec impatience. « Il ne faut pas...
(Iwacu 21/10/14)
En tout cas, c’est l’avis de Monseigneur Justin Baransananikiye, un des fondateurs de l’Orchestre national du Burundi et directeur de l’Institut de Musicologie de Gitega. Selon lui, les manuels du cours de musique de 7ème et 8ème année fondamentale sont mal écrits et doivent être corrigés rapidement. Dans la même province, le Centre de soins mentaux vient de fêter ses trois ans : Une occasion de parler des problèmes qui minent cet établissement. «Nous avons constaté dans ce manuel de...
(Iwacu 21/10/14)
Depuis le 17 octobre, élèves et professeurs n’accèdent plus aux enceintes de l’ICB, sise à Rohero. « Nous voulons reprendre les cours sinon qu’ils nous remettent le minerval que nous avons déjà payé pour s’inscrire ailleurs », lance en colère une élève de la 8ème année. Une autre fille de la seconde fait savoir que quelques-uns de ces camarades ont déjà commencé à chercher à s’inscrire dans d’autres écoles. Tous les élèves sont devant le portail qui est fermé avec...
(Iwacu 21/10/14)
Environ une dizaine de commerçants de cette province sont déjà partis. Entre autres raisons : les taxes et les impôts élevés de l’OBR ainsi que les tracasseries administratives dont ils sont victimes. Ils sont principalement des communes de Kayogoro, Mabanda et Nyanza-lac et sont estimés à plus d’une dizaine, comme l’indiquent plusieurs sources sur place et confirmés par l’administration provinciale. Pierre Mpangaje, un habitant de Kayogoro, précise que ces commerçants sont partis parce qu’ils travaillaient à perte à cause des...
(Xinhua 21/10/14)
NEW YORK (Nations Unies) (Xinhua) -- Suite à une visite au Burundi, l'Envoyé spécial du Secrétaire général de l'ONU pour la région des Grands Lacs, Saïd Djinnit, a indiqué lundi que les femmes et les jeunes ont un rôle important à jouer pour consolider durablement la paix dans la région. Selon un communiqué de l'ONU, lors de sa visite la semaine dernière, M. Djinnit a notamment rencontré le président burundais, Pierre Nkurunziza, en affirmant son engagement à soutenir les efforts...
(Agence Ecofin 20/10/14)
(Agence Ecofin) - Le groupe des télécommunications Vimpelcom a annoncé la cession, ce lundi, des 100% d’actions qu’il détient dans sa filiale Telecel Globle, propriétaire des opérateurs télécoms U-Com au Burundi et Telecel en Centrafrique, au groupe Econet Wireless Global. Prix de la transaction, 65 millions de dollars. Econet aurait réussi à reprendre les activités de Vimpelcom au Burundi et en Centrafrique suite à l’échec des négociations entamées en juillet 2013 avec le groupe français Niel Telecom pour 100 millions...

Pages