| Africatime
Mardi 16 Septembre 2014
(RFI 16/09/14)
Le président de la principale organisation de défense des droits de l'homme au Burundi est incarcéré depuis mai pour «atteinte à la sûreté de l'État». Malgré son état de santé, le tribunal de grande instance a décidé son maintien en détention hier, lundi. Les avocats de Pierre-Claver Mbonimpa demandaient à ce qu'il soit libéré pour raisons de santé. Le juge a aussi décidé de demander la mise sur pied d'une commission médicale désignée par le ministère de la Santé pour faire un rapport sur l'état de santé de cette figure de la société civile burundaise. Une décision contradictoire et qui montre la partialité de la justice burundaise, selon...
(Iwacu 16/09/14)
La CENI avance la loi fondamentale et le Code électoral pour justifier sa décision de ne pas consulter les acteurs politiques. Pourtant, Pascal Rwankara, constitutionnaliste, assure qu’il n’est mentionné nulle part que la CENI ne peut pas les rencontrer. Depuis ce 5 septembre, la CENI a entrepris des consultations auprès des représentants des partis politiques, des églises protestantes, de la communauté islamique, des organisations de la société civile et d’autres partenaires du processus électoral. Elle envisage également de rencontrer les représentants de l’Eglise catholique. Toutefois, force est de constater que les acteurs politiques, à savoir Chauvineau Mugwengezo, Charles Nditije et...
(Belga 16/09/14)
Le président de la principale organisation de défense des droits de l'Homme du Burundi, Pierre-Claver Mbonimpa, incarcéré depuis mai pour "atteinte à la sûreté de l'Etat" et gravement malade, a été maintenu en détention lundi, a-t-on appris auprès de son avocat. Pierre Claver Mbonimpa, président de l'Association pour la protection des personnes détenues et des droits humains (Aprodeh), a vu son procès s'ouvrir début juillet. Il a été transféré fin août dans une clinique de Bujumbura dans un état grave...
(KongoTimes 16/09/14)
Plus de 2 milles militaires Burundais seraient déjà dans les montagnes du Grand Kivu. La RDC et Burundi veulent anticiper, avec le concours des FDLR, il faut à tout prix neutraliser Paul Kagame du Rwanda avant les élections de 2015 prévues au Burundi. Accusées d’héberger les infiltrés Rwandais au Burundi, les religieuses sont sauvagement assassinées. Depuis plusieurs jours, les autorités burundaises ont découvert une infiltration organisée par le Rwanda sur son territoire. Ils estiment à 4.000 le nombre de rwandais infiltrés dans les églises. Nos sources proches de Saïd Djinit et Russ Feingold ont élaboré des projets allant dans ce sens des gouvernements d'union...
(Le Pays 16/09/14)
Depuis le mois de juillet, le lac Rweru, à la frontière entre le Rwanda et le Burundi, charrie des ballots pour le moins étranges. En effet, plusieurs sachets plastiques contenant des cadavres d’hommes et de femmes, arrivent régulièrement par ce lac dans la commune de Giteranyi, en territoire burundais. A ce jour, plus de quarante cadavres ont été ainsi découverts. Le mystère reste entier sur l’identité des cadavres Les villages situés du côté du Burundi où les corps arrivent, emportés...
(Burundi– AGnews 16/09/14)
A Gitega ( au Centre du pays), ce samedi 13 septembre 2014, le parti Uprona ( ex- parti Unique, sous la Dictature des Bahima Burundais Micombero, Bagaza, et Buyoya ) organisait une retraite politique au séminaire Jean Paul 2. Autour de la Présidente Mme Concilie Nibigira, on pouvait rencontrer le 1er vice président de la République,et bon nombres de ministres du gouvernement issus de cette formation politique, faisant parti de la coalition gouvernementale au Burundi. Les responsables UPRONA ont dit...
(RFI 16/09/14)
Qui sont les personnes tuées et enveloppées dans des sacs découverts flottant dans le lac Rweru, au nord-est du Burundi, depuis la mi-juillet ? Qui les a tuées ? Bujumbura et Kigali nient qu’il s’agisse de leurs ressortissants et aucune réponse officielle n’a encore été donnée à toutes ces questions par les autorités burundaises, mais beaucoup estiment que les marais situés au nord du lac auraient gardé à jamais leur secret si la rivière Kagera qui prend sa source au...
(Iwacu 16/09/14)
Dimanche 14 septembre, dans toutes les paroisses du pays, le message des Evêques catholiques du Burundi était clair. Par rapport à la mise en place des Commissions Électorales Provinciales et Communales (CEPI), Mgr Gervais Banshimiyubusa, président de la Conférence des Evêques Catholiques du Burundi, révèle qu’en matière électorale, l’Eglise a deux missions : informer la population sur le processus et sensibiliser sur l’intérêt de participer dans la logique de consolider la paix. « Nous ne sommes pas tenus de participer...
(Iwacu 16/09/14)
La rentrée scolaire 2014-2015 a eu lieu ce lundi 15 septembre dans toutes les écoles publiques. Cependant, les classes de 8ème fondamentale manquent de matériels didactiques. Au Lycée municipal de la commune urbaine de Bwiza, les enseignants de la 8ème année fondamentale affirment n’avoir reçu ni programme ni livre pour dispenser les cours. Même constat au Lycée de Ngagara. Le préfet des études de cet établissement espère que le matériel leur parviendra d’ici la fin de la semaine ou le...
(AFP 15/09/14)
Le président de la principale organisation de défense des droits de l'Homme du Burundi, Pierre-Claver Mbonimpa, incarcéré depuis mai pour "atteinte à la sûreté de l'Etat" et gravement malade, a été maintenu en détention lundi, a-t-on appris auprès de son avocat. "Le tribunal de grande instance vient de confirmer le maintien en détention préventive M. Mbonimpa", a déclaré à l'AFP Me Armel Niyongere. Arrêté et écroué en mai, Pierre Claver Mbonimpa, président de l'Association pour la protection des personnes détenues...
(RFI 15/09/14)
Dimanche 7 septembre, trois religieuses italiennes étaient tuées sauvagement dans leur couvent situé dans la périphérie nord-est de la capitale Bujumbura. Aujourd’hui, l’onde de choc provoqué par ce triple assassinat n’est pas encore retombée au Burundi où l’on se pose beaucoup de questions sur l’assassin présumé détenu par la police, qui passe pour un malade mental. La police du Burundi a connu son heure de gloire mardi lorsqu’elle a présenté à la presse l’assassin présumé de trois religieuses italiennes, deux jours à peine après leur assassinat. Mais dès le lendemain, changement de décor : une radio locale diffuse de nombreux témoignages depuis le quartier de...
(RFI 15/09/14)
Pierre-Claver Mbonimpa sera-t-il remis en liberté ce lundi ? La justice burundaise doit normalement rendre sa décision suite à la demande de remise en liberté provisoire faite par ses avocats jeudi 11 septembre. Agé de 66 ans, le défenseur historique des droits de l'homme dans le pays est souffrant. Diabétique et souffrant d'hypertension, il a été transféré fin août dans une clinique de Bujumbura.
(Iwacu 15/09/14)
Après sept ans de divergence politique, Domitien Ndayizeye, ancien président de la République et Dr Jean Minani, président du parti Sahwanya Frodebu Nyakuri, se retrouvent pour la réunification de tous les héritiers de feu Melchior Ndadaye. « Le parti Frodebu est réunifié, que ceux qui manifestent encore des douteux soient rassurés. » C’est ce message que laissaient entendre presque toutes les chansons des différents groupes d’animation. Dimanche, 14 septembre à Rushubi, au chef-lieu de la commune Isare et de la...
(Iwacu 15/09/14)
Alors que la police a déjà déclaré avoir mis la main sur l’auteur du triple assassinat, plusieurs questions restent sans réponse. La thèse de la police ne convainc pas tout le monde. 1. La défaillance de la police dans la sécurisation des lieux Où étaient les policiers quand l’assassin ou les assassins sont revenus à 2 heures du matin pour tuer une autre sœur ? Le colonel Hérménegilde Harimenshi explique que la propriété paroissiale est vaste et que toute personne...
(Iwacu 15/09/14)
Selon nos confrères de l’East African, la Banque Africaine de Développement (BAD) a débloqué 113 millions de dollars pour la construction d’une route qui partira du grand port de Mombasa, sur l’Océan Indien, jusqu’à Bujumbura, soit 1.550 km de macadam. La voie sera 455 km plus courte que celle du corridor nord qui passe par le Sud Soudan, le Kenya, l’Ouganda, le Rwanda et le Burundi. Elle a aussi 50 km de moins que la voie du corridor centre qui...
(Iwacu 15/09/14)
Le gouvernement a procédé, du 8 au 10 septembre 2014 au stade Prince Louis Rwagasore, à l’identification des commerçants de l’ancien marché central de Bujumbura. Le président du Sygeco affirme que les commerçants n’en reconnaîtront pas les résultats tandis que l’Acobu salue l’activité. L’objectif de l’opération, confie Melchior Simbavimbere, président de la commission de distribution des places au marché de Cotebu, était de connaître tous les commerçants qui détenaient des contrats à la Sogemac. Ce lundi, des milliers de commerçants...
(RFI 15/09/14)
Il y a près d’un mois, on découvrait au Burundi au moins quatre cadavres enveloppés dans des sacs, flottant sur les eaux du lac Rweru, entre le Burundi et le Rwanda, alors que les pêcheurs burundais de la région avaient alors assuré qu’ils en avaient vu une quarantaine depuis juillet. Bujumbura et Kigali ont tous deux nié que ce soient des cadavres de leurs ressortissants et malgré l’annonce d’une commission mixte d’enquête, aucune avancée réelle n’a été enregistrée. Après la...
(Iwacu 15/09/14)
Sur les places publiques, devant les restaurants et les magasins, les personnes qui demandent l’aumône deviennent de plus en plus nombreuses. La population demande que l’administration s’y implique pour stopper ce phénomène. Habitués à voir les handicapés et les vieux, aujourd’hui même les personnes valides sont entrées dans la danse. Dans chaque coin les files de personnes qui demandent l’aumône sont toujours longues. Selon certains habitants de Gitega, la mendicité est devenue un moyen pour gagner facilement la vie :...
(Iwacu 13/09/14)
« L’assassinat atroce des trois religieuses est consécutif à une série de discours de haine et d’intimidation prononcés sur le terrain par certains partis satellites du Cndd-Fdd », lâche Aimé Magera, porte-parole d’Agathon Rwasa, dans une déclaration sortie ce 10 septembre. M. Magera fait savoir que le 31 août à Muhuta (Bujumbura rural), Jacques Bigirimana, président du FNL reconnu au ministère de l’Intérieur, a tenu des propos qui inquiètent. Il cite : « Ces Blancs qui veulent nous imposer un certain Agathon Rwasa comme leader dans les institutions à majorité hutu seront combattus par tous les moyens...
(Burundi– AGnews 13/09/14)
La société burundaise serait – elle une société où de nombreux malades se promènent faute d’avoir été soignés suite au traumatisme du Génocide passée ? A Bujumbura, au Sanctuaire Marial du Mont Sion à Gikungu, ce mercredi 10 septembre 2014, tout le Burundi était en larme, et s’était joint à la communauté des Xavériens dans la célébration de la messe de requiem de 3 sœurs - Sœur Lucia Pulici, Sœur Olga Raschietti et Sœur Bernadette Boggia- de la paroisse de...

Pages