| Africatime
Samedi 02 Août 2014
(Xinhua 01/08/14)
BUJUMBURA (Xinhua) -- La Banque africaine de développement (BAD) va débloquer 22 millions de dollars pour soutenir la mise en oeuvre du projet des centrales hydroélectriques sur les rivières Jiji et Mulembwe, dans le sud du Burundi. Un accord en la matière a été signé jeudi par le ministre burundais des Finances, Tabu Abdallah Manirakiza, et le représentant de la BAD, Ba Abou. Le ministre burundais a fait savoir que ce projet serait cofinancé par la BAD, la Banque Mondiale, la Banque Européenne d' Investissement (BEI), l'Union Européenne (UE), la Régie des Eaux et d'Electricité (REGIDESO) et le gouvernement burundais. Il a souligné que ce projet viserait à contribuer à résoudre à moyen et long...
(Iwacu 01/08/14)
Léonce Ngendakumana, président de l’ADC-Ikibiri, fait savoir qu’il a des preuves que la CNI, en complicité avec le parti au pouvoir, a déjà les listes des agents recenseurs. M. Ngendakumana indique qu’il en est de même des listes des Commissions Electorales Provinciales et Communales Indépendantes, les CEPI et les CECI. D’après lui, c’est en violation de la représentation inclusive au niveau des partis politiques. De surcroît, le président de l’ADC-Ikibiri soutient que l’accès à la carte d’identité donne du fil à retordre à leurs militants. Pourtant, Léonce Ngendakumana remarque que les militants du parti Cndd-Fdd peuvent avoir au moins cinq...
(Burundi– AGnews 01/08/14)
A Bujumbura, ce mercredi 30 juillet 2014, Monseigneur Sérapion Bambonanire, une des personnalités burundaises parmi les plus aimées par la population, Président de la Commission Nationale des Terres et autres Biens (CNTB), a présenté les activités réalisées par l’institution qu’il préside au cours du premier semestre de cette année 2014. Pour cette période, ce sont 1377 dossiers conclus, concernant des citoyens Barundi jadis réfugiés qui avaient été spoliés de leur terre pendant le Génocide du Burundi. L’autre bonne nouvelle est...
(Xinhua 01/08/14)
BUJUMBURA (Xinhua) -- L'Association des Femmes Journalistes du Burundi (AFJO) a profité de la Journée panafricaine de la femme, célébrée le 31 juillet, pour plaider pour la promotion médiatique du leadership féminin en Afrique. Malgré des percées significatives dans la représentation des femmes dans les médias en Afrique, davantage d'efforts sont nécessaires pour promouvoir la voix des femmes dans les médias, a indiqué l'AFJO dans un communiqué de presse. Citant l'International Women's Media Foundation, l'AFJO a fait remarquer qu'en 2011,...
(Iwacu 01/08/14)
Les utilisateurs d’internet se posent des questions sur l’état d’avancement du projet d’installation de la fibre optique. Ils veulent profiter de ses avantages en termes de fiabilité et de coût. Le secrétaire exécutif des TIC donne des éclaircissements. « Il y a plus de cinq ans que l’on entend parler de la fibre optique, où en sont les travaux ? », s’interroge Claver Nikobandi, copropriétaire d’un cybercafé au centre-ville. Il ajoute avoir perdu des clients pour cause d’une mauvaise connexion...
(Iwacu 01/08/14)
Les rivalités politiques se sont invitées dans la semaine dédiée à la diaspora alors que le ministère des Relations extérieures rassemblait les Burundais vivant à l’étranger pour parler de développement. Dès l’ouverture de la réunion, la presse a voulu savoir si le gouvernement n’aurait pas payé des billets d’avion aux seuls Burundais de l’étranger membres du parti Cndd-Fdd, sur la centaine d’invités présents du 28 juillet pour sept jours. « Le gouvernement burundais ne s’acquitte que des frais de restauration...
(Burundi– AGnews 01/08/14)
A Bujumbura, ce jeudi 31 juillet 2014, M. Édouard NDUWIMANA, ministre de l’Intérieur, a appelé les Barundi à répondre massivement présents à la devenue traditionnelle fête communale (journée nationale des communes) ce samedi 2 août 2014 à travers les 129 communes du pays. Cette fête remise au goût des Barundi rappelle étrangement celle de la fête nationale des semailles du sorgho ( dite « Umuganuro ») jadis sous le Royaume du Burundi. Elle annonçait la fin de l’année entouré par...
(Iwacu 01/08/14)
300 personnes parmi les sinistrés des inondations de février dernier travaillent pour aménager une pépinière de 2,2 millions de plants forestiers et agro-forestiers. C’est dans le cadre d’un projet de Caritas Burundi de réinsertion socioéconomique des victimes et de la contribution à la prévention des catastrophes naturelles. « C’est une aubaine pour moi d’avoir trouvé ce travail, se réjouit Gloriose Nimbesha, une mère de quatre enfants et qui était locataire à Gatunguru. Mes enfants sont très jeunes, poursuit-elle, et j’étais...
(Iwacu 01/08/14)
Suite aux incendies qui ravagent les marchés dans plusieurs localités du Burundi, le conseil communal de Rumonde a avalisée une nouvelle consigne : les kiosques se trouvant au pourtour du marché seront en matériaux durables (briques cuites) et les kiosques internes en tôle métallique. Certains commerçants ont refusé arguant que le marché de Rumonge n’est pas un marché privé, mais un domaine domanial. Ainsi, c’est à l’Etat qu’il revient de les construire. Contacté, Gérard Ndikumana, administrateur communal de Rumonge, a...
(Radio Okapi 01/08/14)
Le Burundi accuse la RDC de manque de collaboration dans la traque des bandits armés en tenues militaires congolaises qui volent et tuent dans le lac Tanganyika. D’après les autorités burundaises, cette situation pourrait dégénérer en piraterie pouvant toucher les marchandises en provenance de la Tanzanie et de la Zambie. Le Burundi souhaite que cette question soit résolue par voie diplomatique. La marine burundaise n’apprécie pas le manque de collaboration de la part de celle de la RDC pour traquer...
(Burundi– AGnews 01/08/14)
Depuis Kinshasa, à la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC), pendant la semaine du 20 au 27 juillet 2014, le Ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement de la République Démocratique du Congo RDC de S.E. le Président KABILA , M. Lambert Mende , a fustigé la société civile burundaise ( celle des enfants de la dictature des Bahima burundais Micombero-Bagaza-Buyoya ) qui propage de fausses informations négatives et dangereuses pour la sécurité dans la région des Grands Lacs africains, et...
(AFP 31/07/14)
Le rapport d'Amnesty International dénonçant une "campagne d'intimidation" menée par les autorités contre l'opposition et les voix critiques au Burundi est "tendancieux et partisan" et constitué de "purs mensonges", a réagi jeudi le gouvernement burundais. "Le gouvernement du Burundi n'a pas été étonné par la production de ce nouveau rapport tendancieux et partisan de la part d'Amnesty International, rédigé par la main de l'opposition et de la société civile, et qui donc est sans aucune crédibilité pour nous", a déclaré...
(Burundi Information 31/07/14)
Dans sa déclaration faite ce mardi 29 juillet 2014, l’ancien président du parti Uprona, le député Charles Nditije a annoncé urbi et orbi sur le toit du pays, qu’il va saisir la justice burundaise pour qu’il soit selon ses dires rétabli dans ses droits. Et au cas où la sentence tomberait en sa défaveur, continue t-il, il portera l’affaire devant les juridictions internationales. En effet, Nditije qui se réclame toujours numéro un de la formation politique de Rwagasore quoi qu’il...
(RFI 31/07/14)
Mardi 29 juillet, Amnesty International sortait un rapport sur le Burundi qui dénonçait une « campagne incessante d'intimidation » contre l'opposition et les voix critiques, à l'approche de la présidentielle de juin 2015 dans ce pays. Pour Philippe Nzobonariba, porte-parole du gouvernement, ces « allégations » sont de « purs mensonges ». Dans le document publié mardi, Amnesty International pointe notamment du doigt les restrictions qui frappent de plus en l’opposition, la société civile et les médias indépendants, ainsi que...
(RFI 31/07/14)
Michelle Obama, l'épouse du président américain, s'est exprimée, mercredi 30 juillet, devant 500 jeunes dirigeants africains, lauréats du programme présidentiel Yali. C’est le troisième et dernier jour du sommet qui est consacré à ces jeunes qui viennent de passer six semaines dans de prestigieuses universités américaines. La Première dame des Etats-Unis a consacré la quasi totalité de son discours à défense des droits des femmes. Avec notre envoyé spécial à Washington,Nicolas Champeaux « Je vous aime, je vous aime vraiment...
(Présidence 31/07/14)
Bujumbura (PP) : Le Chef de l’Etat Burundais, SE Pierre Nkurunziza a reçu, mercredi, une délégation de la Diaspora Burundaise conduite par Japhet Legentil Ndayishimiye, président de ladite diaspora. Au sortir de l’audience M.Ndayishimiye s’est d’emblée dit très heureux, lui et sa délégation, d’avoir été reçus par le Président de la République. « Nous avons échangé sur les opportunités d’affaires au Burundi, les axes de développement inscrits dans le Cadre Stratégiques de Lutte contre la Pauvreté, deuxième phase, (CSLP II)...
(Xinhua 31/07/14)
BUJUMBURA (Xinhua) -- Les autorités sanitaires burundaises ont organisé une revue à mi-parcours du plan stratégique national 2012-2016 de lutte contre le sida pour examiner si la réponse burundaise au VIH/sida est toujours adaptée à la situation épidémiologique en faisant une analyse en profondeur, a révélé mercredi Dr Rirangira, secrétaire exécutif permanent du Conseil National de Lutte contre le sida (CNLS). Rirangira, qui s'exprimait lors d'un atelier de validation du plan stratégique national de lutte contre le sida couvrant la...
(Iwacu 31/07/14)
La classe politique apprécie le calendrier électoral confectionné par la CENI. Toutefois, elle constate deux problèmes majeurs : la non concertation et l’ « exclusion » des acteurs politiques dans le processus électoral. Spès Caritas Ndironkeye assure que la CENI ne fait qu’appliquer la loi. Pourquoi avez-vous décidé d’élaborer le calendrier électoral sans le concours des acteurs concernés ? L’élaboration du calendrier électoral n’est pas leur rôle. Elle rentre dans les missions de la CENI. Nous avons des références pour...
(Iwacu 31/07/14)
Réaction musclée du gouvernement, ce mercredi, à Bujumbura, après publication, le 29 juillet, d’un document intitulé « Burundi – le verrouillage, lorsque l’espace politique se rétrécit. » « Le gouvernement n’est pas surpris par pareille prise de position de cette organisation à la veille ou au lendemain des élections», souligne un communiqué de presse sorti, ce mercredi. Philippe Nzobonariba, secrétaire général et porte-parole du gouvernement, rappelle un rapport intitulé « Un pas en arrière –Torture et autres mauvais traitements aux...
(Iwacu 31/07/14)
Trois partis Abasa, Pacona et PPDRR, ont fusionné pour donner naissance au Parti pour la Science, le Développement et l’Environnement (Paside). Pour Aloys Baricako, son président, il n’y a pas mille idéologies politiques au pays. « Je suis plus à l’aise quand je parle du parti Paside que du PPDR dont j’ai été président pendant neuf ans », déclare Aloys Baricako. L’idée lui est venue de l’expérience du passé. « Aux élections de 1993, 2005 et 2010, le constat est...

Pages