| Africatime
Mercredi 28 Septembre 2016
(Jeune Afrique 27/09/16)
Depuis la publication par des enquêteurs de l’ONU d’un rapport accusant le gouvernement d’être responsable de graves violations des droits de l’homme et mettant en garde contre la possibilité d'un génocide, des manifestations sont organisées quotidiennement à Bujumbura. Le président Pierre Nkurunziza s'est fendu d'une quarantaine de tweets ce samedi pour critiquer les Nations unies et défendre son action à la tête de l'État. Que ce soit au travers de manifestations ou de campagnes sur les réseaux sociaux, Bujumbura n’en a pas fini de balayer d’un revers de main et par tous les moyens le récent...
(APA 26/09/16)
APA – Douala (Cameroun) - Une mission du secrétariat général de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) sillonne actuellement les pays de la région, en vue de sensibiliser ces derniers sur l’application des textes sur le commerce et le libre-échange et l'intégration communautaire dans la région. Conduite par le secrétaire général adjoint de la CEEAC, Thérèse Chantal Mfoula Edjomo, cette mission a rencontré les autorités camerounaises dont le Premier ministre chef du gouvernement, Philemon Yang. « Nous avons parlé (…) de cette mission de sensibilisation et de plaidoyer que nous menons afin que les pays de la sous-région puissent insérer dans leur ordre juridique interne les textes communautaires en matière de commerce et de zone de libre-échange...
(Burundi– AGnews 24/09/16)
A Bujumbura, le jeudi 22 septembre 2016, M. Léopold Disi, président du RECPRBU (Réseau des Églises chrétiennes pour la paix et la réconciliation au Burundi), lié au courant des églises protestantes burundaises, a dit regretter le jeu politique de l’Église Catholique, notamment en 2015. Actuellement en RDC Congo, les mêmes évêques catholiques prennent des positions politiques assez étranges, comme cela s’était passé au Burundi en 2015. M. Disi est contre la participation dans le Dialogue Interburundais de ceux qui de près ou de loin ont participé au coup d’Etat militaire manqué du mercredi 13 mai 2015.
(RFI 22/09/16)
L'enquête indépendante des Nations unies pour le Burundi (EINUB) a annoncé avoir confectionné une liste de personnes soupçonnées d'être responsables de possibles crimes contre l'humanité, et qui seront soumises aux instances habilitées. Une mission d'enquête sur les violations des droits humains au Burundi a rendu mardi 20 septembre un rapport accablant pour le gouvernement et ses services de sécurités. Ces derniers sont accusés d'être responsables de nombreux...
(RFI 21/09/16)
Après deux séjours au Burundi, la mission d'enquête des Nations unies pour le Burundi vient de sortir son rapport. Elle dit craindre des violences de masse et parle de graves violations des droits de l'homme, qui constitueraient de « possibles crimes contre l'humanité », commis d'avril 2015 à fin juin 2016, la période couverte par son enquête. Exécutions extrajudiciaires, disparitions forcées, torture ou autres traitements cruels et inhumains. La mission d'enquête des Nations unies au Burundi dénonce dans ce rapport de 33 pages de très nombreux crimes...
(AFP 20/09/16)
Les conclusions de la mission d'enquête de l'ONU qui a dit craindre mardi de possibles crimes contre l'humanité et le risque de génocide au Burundi sont "politiquement motivées", a réagi le gouvernement burundais. "Les accusations des enquêteurs de @UNHumanRights sont politiquement motivées et basées sur des témoignages anonymes, non vérifiés", a dénoncé le responsable de la communication de la présidence burundaise, Willy Nyamitwe, sur son compte twitter. "@UNHumanRights n'a pas respecté les règles d'usage en publiant ce rapport sans la réponse du @BurundiGov", a-t-il affirmé. Il a ajouté que le gouvernement burundais avait transmis à la commission de l'ONU "un document de 40 pages...
(AFP 20/09/16)
Le gouvernement du Burundi est responsable de graves violations des droits systématiques et constantes, a conclu mardi une mission d'enquête de l'ONU, mettant en garde contre de possibles "crimes contre l'humanité" et un "grand danger de génocide". "Les experts ont constaté que des violations graves des droits de l'Homme ont été et sont commises principalement par des agents de l'Etat et ceux qui sont liés à eux", indiquent les enquêteurs dans un rapport. "Ces violations graves sont systématiques et constantes...
(Vox Africa 20/09/16)
Au Burundi, la saison de la récolte du riz va débuter. Très souvent, cette période de l'année pousse les maris à chercher d’autres femmes en délaissant les leurs. Ce phénomène où les hommes deviennent soi-disants "riches" s’observe à l’ouest du Burundi, alors que les femmes passent leurs journées à défricher les champs. Cette situation pousse les femmes à quitter leurs logis pour retourner au sein de leurs foyers parentaux. Christophe Nkurunziza explique le phénomène. De nombreuses femmes s’attèlent à longueur de journée à la culture du riz dans la zone de Mubone, une des localités de la...
(BBC 20/09/16)
L'athlète burundaise, Francine Niyonsaba, qui a remporté l'argent au 800 mètres féminin aux Jeux olympiques de Rio, est le premier sportif africain dont les données ont été publiées sur le site des cyber-activistes russes Fancy Bears. Selon les informations obtenues par les pirates, Francine Nyonsaba a été autorisée par l'Agence mondiale antidopage à prendre la Tibolone. Cette substance appartient à une nouvelle classe de médicaments pour la prise en charge de la ménopause. Elle agit sur des hormones sexuelles féminines,...
(Agence Ecofin 19/09/16)
Viettel, l’opérateur des télécommunications vietnamien couve de grands projets pour le Burundi. Comme en Tanzanie sous la marque Halotel ou encore au Mozambique sous le nom Movitel, la société télécoms veut développer un ensemble de projets sociaux et de fourniture de services destinés à l’amélioration des conditions de vie des populations. Pour permettre ainsi à la société de téléphonie mobile d’arriver à ses fins, le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères du Vietnam, Pham Binh Minh (photo), a demandé...
(Burundi– AGnews 17/09/16)
A Bujumbura, ce vendredi 16 septembre 2016, le colonel Gaspard Baratuza, porte-parole de la Force de Défense Nationale (FDN), l’armée burundaise,a informé l’opinion que le contingent burundais en mission de maintien de la paix en République centrafricaine pour le compte de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en Centrafrique( MINUSCA) venaient de stopper une tentative d’avancée des rebelles Seleka qui voulaient regagner leur fief en passant par Sibut. Les soldats de paix burundais FDN ont saisi des objets...
(La Croix 14/09/16)
« La Croix » a suivi, il y a quelques mois, les deux envoyés spéciaux de la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH) au Burundi. Ils enquêtaient sur un régime policier d’une violence extrême, dans un pays où les violations des droits de l’homme sont légion. Première chose. Obtenir son visa pour le Burundi. Ce n’est pas rien. Depuis le mois de février, le délai d’attente est passé de trois jours à quinze jours. Difficile, dans ces...
(Atlantico 14/09/16)
Si les conflits internes que connaissent la République démocratique du Congo, le Rwanda et le Burundi sont de natures très différentes, ils ont des points de contact. Il est à craindre que les dirigeants de ces trois pays instrumentalisent les violences et les tensions pour éviter de remplir des obligations démocratiques auxquelles ils tentent tous d'échapper. Atlantico : Alors que des élections présidentielles doivent se tenir en RDC - la Constitution empêchant Joseph Kabila de briguer un troisième mandat -...
(Xinhua 14/09/16)
BUJUMBURA, (Xinhua) -- La ville de Bujumbura, capitale burundaise accueille à partir de mardi une réunion de trois jours des commandants des académies militaires des pays membres de la Communauté est-africaine dans le cadre de la coopération militaire. "Cette rencontre s'inscrit dans le cadre du Protocole II du Mémorandum d'entente en matière de défense entre les pays membres de la Communauté est-africaine", a indiqué à la presse le commandant de l'Institut supérieur des cadres militaires au Burundi (ISCAM), le colonel...
(AfricaNews 10/09/16)
La crise au Burundi et l’examen de l’accord de partenariat économique avec l’Union européenne, tels sont les principaux sujets à l’ordre du jour du 17e sommet extraordinaire des chefs d’État de la Communauté des États d’Afrique de l’Est qui se tient depuis ce jeudi à Dar es Salaam, en Tanzanie. Ces pays ont notamment apporté leur soutien au plan de sortie de crise au Burundi présenté jeudi par Benjamin Mpaka, l’ancien président tanzanien désigné par cette communauté d’Etats pour relancer...
(Dw-World 10/09/16)
Le sommet extraordinaire de l'EAC a donné mandat à Benjamin William Mkapa d'œuvrer pour trouver une issue pacifique à la crise. Aucune date n'a cependant été fixée pour la tenue du dialogue inclusif souhaité. Pour leur part, les leaders de l'opposition et les acteurs de la société civile burundaise ont déploré le manque de fermeté des chefs d'Etat de l'EAC, qui étaient présents à ce sommet. Quelle est la position du CNDD-FDD, par rapport à la tenue du dialogue inclusif...
(Burundi– AGnews 10/09/16)
A Muyinga, commune Muyinga, zone Rugari, ce jeudi 8 septembre 2016, S.E. Nkurunziza Pierre, le très populaire président africain du Burundi [ http://burundi-agnews.org/tdc/ et http://burundi-agnews.org/inaugurations/ ] a inauguré le marché moderne de Rugari. Le marché moderne de Rugari a été construit sur financement propre des commerçants de la localité, en investissant 700 Millions BIF soit environ 421.500 USD et en étant appuyé par la Présidence du Burundi, qui a fourni les tôles couvrant les 222 échoppes de cette infrastructure commerciale...
(Jeune Afrique 08/09/16)
Le CNDD-FDD, le parti au pouvoir, s'est choisi un nouveau secrétaire général, poste qui vient remplacer celui de président, le 20 août dernier, en la personne du général Evariste Ndayishimiye. Qui est-il ? Réponse en cinq points. Un adepte du discours rassurant Le nouveau chef du parti a fait usage de mots marquant un changement de ton à la tête du parti au pouvoir : « Le Burundi n’a qu’un seul problème : la pauvreté ». La phrase sonne comme...
(RFI 08/09/16)
Les pays d'Afrique de l'Est (EAC) se réunissent en sommet extraordinaire ce jeudi 8 septembre et demain vendredi. Les cinq pays de la communauté (Tanzanie, Kenya, Rwanda, Ouganda et Burundi) doivent parler notamment parler du Burundi, en crise depuis la candidature et la réélection contestée du président Nkurunziza. Le ministre burundais des affaires étrangères, Aimé Alain Nyamitwe, sera au sommet à Dar es Salaam aujourd'hui mais pas le président Nkurunziza. Il y a six mois presque jour pour jour, les pays d'Afrique de l'Est avaient choisi l'ancien président tanzanien Benjamin Mkapa pour relancer le dialogue...
(Iwacu 08/09/16)
Les habitants de Gatumba dénoncent la mesure administrative leur interdisant de fréquenter leurs champs. Le chef de zone affirme qu’elle n’est plus de mise. « Nous risquons de mourir de faim alors que nous avions des produits vivriers sur le point d’être récoltés », déplore F.I., cultivateur dans la localité Nkanga de la zone Gatumba, en commune Mutimbuzi. Il indique que des tomates, poivrons, haricots et d’autres produits sont en train de pourrir dans les champs à cause de cette mesure. Tout remonte au 21 août dernier. Une vingtaine d’individus tous habillés en tenue militaire de l’armée burundaise...

Pages