Vendredi 23 Juin 2017
(Iwacu 14/06/17)
Les ONG sont obligées de loger leurs comptes en devises à la BRB, depuis le 1er avril dernier. Certaines d’entre elles et des particuliers reçoivent des transferts de fonds via les banques rwandaises et congolaises. «A la Suite de la décision de la Banque de la République du Burundi (BRB), nous avons ouvert un compte à l’Ecobank au Rwanda» affirme N.T., chargée des finances dans l’une des ONG œuvrant à Bujumbura. Elle fait savoir que son organisation a ouvert un compte à la BRB dont elle ne se sert pas. La loi des Finances 2016 en son article 14 stipule que tous les comptes en devises de toutes les ONG recevant des appuis extérieurs doivent...
(Xinhua 10/06/17)
Le Burundi fait face à "d'immenses défis" dans le processus d'exploration du pétrole, a déclaré vendredi soir à Bujumbura Paul Ndarihonyoye, directeur général de la Géologie et du Cadastre Minier au sein du ministère burundais de l'Energie et des Mines. Le directeur général Ndarihonyoye s'exprimait au cours d'une interview accordée à Xinhua en marge de la cérémonie de clôture des travaux des travaux de la 8ème conférence de la Communauté d'Afrique de l'Est(CAE) sur le pétrole et le gaz (édition017)-East African Petroleum Conference and Exhibition 2017(EAPCE'17) ; assises régionales tenues durant trois journées dans la capitale burundaise avec des délégués de quatre pays (Burundi, Kenya, Tanzanie et Ouganda) sur les six composant cette communauté d'intégration régionale africaine. Les délégués du...
(Xinhua 08/06/17)
Le président du Burundi, Pierre Nkurunziza, a ouvert officiellement mercredi à Bujumbura les travaux de la 8ème conférence de la Communauté d'Afrique de l'Est (CAE) sur le pétrole et le gaz (édition017) - East African Petroleum Conference and Exhibition 2017 (EAPCE'17). La conférence sur le pétrole et le gaz est un événement biannuel organisé par la CAE et qui se tient d'une manière rotative à travers les Etats membres de cette communauté d'intégration régionale africaine. A ce jour, la CAE...
(Xinhua 08/06/17)
Le président du Burundi, Pierre Nkurunziza, a lancé mercredi la 8ème Conférence et exposition d'Afrique de l'Est sur le pétrole (EAPCE) à Bujumbura, capitale burundaise, sur un appel à des synergies régionales pour renforcer la recherche sur les ressources pétrolières dans la région. "Nous appelons à une synergie régionale entre les États membres de la Communauté d'Afrique de l'Est (CAE) pour accélérer la recherche sur les ressources en hydrocarbures existantes dans la région. L'exploitation de ces ressources renforcera l'indépendance économique...
(La Voix de l'Amérique 07/06/17)
Le carburant se fait rare au Burundi depuis presque deux mois. La vie au quotidien se trouve perturbée pour des milliers de personnes tant à Bujumbura, la capitale, qu’à l’intérieur du pays. Les bus de transport ont réduit leur circulation. Difficile de circuler avec sa propre voiture avec toutes les conséquences qui s’en suivent. Les stations service restent souvent fermées et de longues files d’attente sont remarquées dans les rares stations qui en distribuent. Il est 6h du matin l’avenue...
(Burundi– AGnews 06/06/17)
Signature d’un accord financier avec la Banque Africaine de Développement (BAD) pour la construction des routes Nyakararo-Mwaro-Gitega et Bururi-Gitega. A Bujumbura, mercredi 31 mai 2017, M. Ntunzwenimana Jean Bosco, ministre burundais des travaux publics et du transport, a informé que l’Etat venait de signer avec la BAD un accord de financement pour parachever la construction de la route Nyakararo-Mwaro-Gitega, ainsi qu’un autre accord de financement pour la construction de la 1ère phase de la route Bururi-Gitega. Au Burundi, cette annonce...
(Xinhua 03/06/17)
Le Burundi doit donner un coup d'accélérateur à l'approche GRD (Gestion axée sur les résultats de développement) et miser prioritairement sur le leadership, estime jeudi une experte burundaise en GRD. "Pour le cas du Burundi, le leadership fort et engagé pour réussir l'approche GRD existe bel et bien", a déclaré à Xinhua Valérie Siniremera en marge d'un atelier de la revue à mi-parcours du deuxième cycle des "Initiatives à Résultats Rapides"(IRR) au sein de l'administration burundaise. D'après Mme Siniremera, le...
(Xinhua 03/06/17)
La présence du Burundi sur la liste des "pays fragiles" sur le continent africain à cause de ses crises politiques récurrentes, empêche ce pays d'accéder à des crédits consistants auprès des bailleurs de fonds internationaux, a déploré vendredi lors d'un point de presse Faustin Ndikumana, président d'une ONG burundaise dénommée "Parole et action pour le réveil et changement des mentalités"(PARCEM). Les rapports de la Banque mondiale et de la Banque africaine de développement régulièrement publiés classent le Burundi, la République...
(Xinhua 30/05/17)
Le deuxième vice-président du Burundi, Joseph Butore, a quitté lundi Bujumbura à la tête d'une délégation à destination de la Russie, où ils vont participer au Forum Economique International qui se tiendra du 1er au 3 juin à Saint Petersburg sous le thème "en quête d'un nouvel équilibre dans l'économie mondiale". "C'est un Forum qui se tient chaque année et ça sera une occasion de négocier des partenariats de collaboration, des mémorandums d'entente et autres (...). Pour le deuxième vice-président...
(Burundi Vision 29/05/17)
L’Etat rappelle les règles en vigueur pour la vente des récoltes agricoles vers l’étranger ou entre province A Bujumbura, ce dimanche 28 mai 2017, M. Barandagiye Pascal, ministre burundais de l’Intérieur, a rappelé aux 18 gouverneurs des 18 provinces du Burundi : 1/ l’interdiction de faire sortir des récoltes d’une province vers des pays étrangers ; et 2/ la permission d’échanger des récoltes entre provinces du Burundi. C’est l’administration provinciale qui s’occupe du bon fonctionnement des échanges de récoltes entre...
(Xinhua 26/05/17)
Le Burundi enregistre le plus faible taux de flux d'investissements directs étrangers (IDE) par rapport aux autres pays de la sous-région, selon une étude réalisée par l'Institut de développement économique du Burundi (IDEC) en avril 2017. Cette étude est intitulée "Etat des lieux et stratégies de promotion des partenaires public-privé et des IED au Burundi. Selon Déo Ngendakumana, directeur de l'IDEC et un des coauteurs de ladite étude, "en 2015, le stock total d'IDE au Burundi s'élevait à près de...
(AFP 20/05/17)
Une sévère pénurie de carburants au Burundi affecte durement la vie quotidienne de la population et frappe de plein fouet l'économie de ce pays déjà affaiblie par une crise politique majeure depuis plus de deux ans. Des centaines de voitures attendant un hypothétique approvisionnement devant une station-service fermée, des milliers de personnes qui patientent pendant des heures dans une gare routière où les bus se comptent sur les doigts de la main: ces scènes sont devenues monnaie courante à Bujumbura. "Depuis des semaines, on ne trouve plus d'essence et quand il y en a, c'est le chaos total...
(Xinhua 20/05/17)
Le gouvernement burundais envisage de se doter de la technologie des "méga données" pour accélérer le développement des Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) dans le pays, a annoncé vendredi à Bujumbura M. Nestor Bankumukunzi, ministre burundais des TIC. Le Burundi a déjà pris conscience que la méga donnée est une "infrastructure incontournable dont il faut se doter impérativement en vue d'une accélération du développement des TIC". "Pour ce faire, nous sommes en pourparlers avec nos partenaires techniques...
(Xinhua 18/05/17)
Les Etats membres du Marché Commun d'Afrique Orientale et Australe (COMESA) ont été appelés mercredi à accroître la production agricole nationale pour accroître le commerce intra-régional. La ministre kényane des Affaires étrangères, Amina Mohamed, a déclaré lors d'un forum régional sur l'agriculture que la facture totale des importations de nourriture du COMESA s'élevait à 29 milliards de dollars en 2016. "Cela montre que nous pouvons accroître le commerce intra-régional si nous commençons à vendre des produits agricoles grâce à une...
(Xinhua 17/05/17)
Les deux accords de dons chinois signés à l'occasion de la récente visite officielle du vice-président chinois Li Yuanchao au Burundi, "reconfirment les excellentes relations de coopération bilatérale sino-burundaise", a estimé mardi au cours d'une interview avec Xinhua l'ambassadeur Bernard Ntahiraja, assistant du ministre burundais des Relations Extérieures et de la Coopération Internationale (MRECI). Le vice-président Li a effectué une visite officielle d'amitié du 10 au 12 mai, au cours de laquelle il s'est entretenu avec...
(Xinhua 16/05/17)
A deux jours de la célébration de la Journée Mondiale des Télécommunications, le ministre en charge de l'information et des télécommunications, Nestor Bankumukunzi, a fait lundi un constat peu luisant en ce qui est de l'avancée de la culture des TIC au Burundi. "Nous avons constaté que le Burundi dispose d'une infrastructure de base assez déployée en matière des TIC. Mais le constat que nous faisons, et un constat amer, est que nous sommes encore déficitaires en termes de culture...
(Agence Ecofin 16/05/17)
Le ministre de l’information et des télécommunications, Nestor Bankumukunzi (photo) a organisé un point de presse, le 15 mai 2017, en prélude à la célébration de la journée mondiale des télécommunications, le 17 mai 2017. Face aux journalistes, le patron du secteur TIC et Télécoms burundais a déploré la faible culture TIC du pays. Cette situation se manifeste par le peu d’engouement des populations pour l’utilisation des infrastructures TIC, la recherche ou encore l’innovation, comme c’est le cas chez les...
(Xinhua 09/05/17)
L'insuffisance de l'offre en devises utilisées au Burundi dans les opérations d'importation à l'étranger est au cœur de l'enlisement d'une pénurie des produits pétroliers dans le pays depuis environ deux semaines, a reconnu récemment devant les députés de l'assemblée nationale burundaise M.Côme Manirakiza, ministre burundais de l'Energie en charge du secteur pétrolier. Devant cette chambre basse du parlement bicaméral burundais, le ministre Manirakiza, a précisé qu'en raison de "l'actuelle situation burundaise", les importateurs des produits pétroliers peuvent ne pas accéder...
(Xinhua 05/05/17)
Le prix par kilogramme (kg) de café cerise pour la campagne café 2017-2018 sera "motivant" pour les caféiculteurs dans la mesure où il ne devra pas être en dessous de 500 francs burundais, a annoncé le ministre burundais de l'Agriculteur et de l'Elevage, Déo-Guide Rurema, dans un communiqué de presse publié jeudi à Bujumbura. "Ce prix incitatif destiné à soutenir les efforts des caféiculteurs, va pousser ceux-ci à rester attachés à cette culture industrielle, en renonçant notamment aux tentations d'acheminer...
(Afrique 7 04/05/17)
Depuis plus d’une semaine, le Burundi fait face à une importante pénurie d’essence, née, selon les autorités, d’un manque de devises. Cette pénurie est davantage ressentie dans la capitale Bujumbura, où le carburant n’est disponible que tous les deux jours dans quelques stations, selon des témoins. « C’est la catastrophe depuis une semaine, car on ne trouve qu’une ou deux stations approvisionnées tous les deux jours dans toute la capitale… Et chaque fois qu’une station est approvisionnée, la nouvelle se...

Pages