| Africatime
Dimanche 26 Février 2017
(Xinhua 22/02/17)
Le Burundi recevra bientôt un don de l'Association internationale de développement (IDA, filiale de la Banque mondiale), d'un montant de 40 millions de dollars pour soutenir sa politique nationale de filets sociaux, apprend-on lundi à Bujumbura du ministre burundais des Affaires sociales, Martin Nivyabandi. "L'enjeu majeur ici pour le gouvernement burundais, est de concrétiser son engagement sur la lutte contre la pauvreté, en faisant la promotion d'une politique de soutien aux populations vulnérables, via des transferts monétaires réguliers et prévisibles aux ménages vivant en situation d'extrême pauvreté afin qu'elles aient accès aux services sociaux de base", a précisé dans un point de presse le ministre Nivyabandi. Ce projet, a-t-il ajouté, qui couvrira pour sa première...
(Xinhua 20/02/17)
Les 121 députés de l'assemblée nationale burundaise (chambre basse du parlement bicaméral burundais), ont recommandé samedi au gouvernement du président Pierre Nkurunziza, de procéder à la réduction des taxes sur les produits vivriers et d'exonérer ceux en provenance de l'étranger "pour pallier au déficit de l'offre en la matière". Cette recommandation a été formulée à l'issue d'une séance de présentation d'un rapport des visites de terrain, effectuées par la commission parlementaire permanente de l'agriculture et de l'élevage et de l'environnement pour s'enquérir de l'ampleur des effets pervers des changements climatiques sur la production vivrière durant "la saison culturale A" (début septembre 2016-fin janvier 2017). "La saison culturale A n'a pas été du tout bonne à cause des aléas climatiques et...
(Agence Ecofin 18/02/17)
(Agence Ecofin) - Il ne faudrait pas passer de l’optimisme qui prévalait quant à la croissance de l’Afrique à un trop grand pessimisme. C’est l’essentiel du message que la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde a tenu à passer depuis Bangui en République Centrafricaine où elle était récemment en visite. La dirigeante qui s’exprimait devant des étudiants a déclaré que, bien que le continent ait connu sa croissance la plus faible en deux décennies l’an dernier, et...
(Burundi– AGnews 17/02/17)
M. Déo Guide Rurema, ministre burundais de l’Agriculture et de l’Elevage : Une production globale pour la saison culturale A 2017 estimée à 60% selon les indicateurs sur le terrain. A Bujumbura, mercredi 8 février 2017, M. Déo Guide Rurema, ministre burundais de l’Agriculture et de l’Elevage, a informé, lors d’une conférence de presse, de l’observation d’une diminution sensible de la production de la saison culturale A 2017. Bubanza, Bujumbura, Kirundo et Muyinga ont une production en dessous de 50%...
(Burundi– AGnews 16/02/17)
Mme Pélate Niyonkuru, ministre burundaise du Commerce et de l’Industrie : 676 titres de propriétés industrielles octroyés pour 109.970 USD aux entreprises étrangères et 1 Million BIF ( environ 590 USD ) aux entreprises locales en 2016 A Bujumbura, ce mercredi 15 février 2017, Mme Pélate Niyonkuru, ministre burundaise du Commerce et de l’Industrie, a informé lors de la présentation du bilan 2016 de son ministère, en conférence de presse, qu’en 2016, 676 titres de propriétés industrielles ont été octroyés...
(La Voix de l'Amérique 15/02/17)
Quasiment tous les prix des denrées alimentaires de base ont augmenté au Burundi, de telle sorte qu'acheteurs et vendeurs ne parviennent plus à lier les deux bouts. Au centre-ville de Gitega, dans le quartier de Magarama, à une centaine de kilomètres de Bujumbura, les habitants vont sur le marché à la recherche des denrées alimentaires qui, depuis la fin de l’année 2016, ont connu une hausse significative des prix, que ce soit pour les légumes, les tomates, les haricots, ou...
(APA 15/02/17)
APA-Brazzaville (Congo) - Les experts des administrations douanières des pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC), élargies à celles de la RD Congo, du Burundi et de Sao-Tomé Principe sont réunis depuis ce mercredi à Brazzaville dans l’optique de réfléchir sur la meilleure manière de mobiliser plus de ressources intérieures. L’objectif visé est de pouvoir faire face à la crise qui affecte les économies des pays de la CEMAC depuis la chute du prix du baril...
(Jeune Afrique 03/02/17)
Le groupe de BTP portugais Mota-Engil et le géant turc Yapi Merkezi ont été choisis pour la construction d'un tronçon de 400 kilomètres, selon l'agence Bloomberg. Accélération dans le projet d’une nouvelle voie ferrée entre la Tanzanie, le Burundi et le Rwanda. Jeudi, deux sources citées par Bloomberg ont indiqué qu’un contrat de construction de 1,1 milliard de dollars a été octroyé au groupe de BTP portugais Mota-Engil et à son homologue turc Yapi Merkezi. Contactées par Jeune Afrique, les...
(Agence Ecofin 02/02/17)
L'amélioration de l'accès à l'énergie est l'une des priorités du gouvernement burundais. C’est ce qu'a affirmé Côme Manirakiza (photo), le ministre de l'Energie et des Mines. « Malgré les progrès marqués par l'augmentation de la production énergétique en 2016, on déplore la survenance du changement climatique qui a perturbé le gouvernement dans la mise en place de sa politique énergétique », a affirmé le responsable. La rareté des pluies a en effet réduit de manière significative la production des barrages électriques. Au cours de l'année 2017...
(Financial Afrik 02/02/17)
La banque africaine de développement (BAD) annonce avoir accordé un don de 18,63 millions de dollars EU au Burundi. Ce financement est destiné au pavage de la RN18, un important axe routier reliant la capitale, Bujumbura, aux régions Centres et Est du pays, lit-on dans un communiqué de la BAD, rendu public mercredi 1e février. Cet accord, selon l’institution panafricaine, vise à faciliter la circulation entre les régions du pays et favoriser l’essor économique des zones les plus isolées. C’est...
(Burundi– AGnews 31/01/17)
Des familles burundaises, ex-réfugiés, gagnent près de 150 USD par mois ou 253 000 BIF en restant déclarées réfugiés au Haut Commissariat des Réfugiés HCR en RDC Congo. Le salaire moyen mensuel au Burundi est de 30 USD par mois soit près de 50 000 BIF. A Rumonge, ce samedi 28 janvier 2017, M. Juvénal BIGIRIMANA, gouverneur de la province de Rumonge, a dénoncé la pratique appelée – Makanaki – encouragée par des fonctionnaires du Haut Commissariat des Réfugiés HCR...
(Xinhua 26/01/17)
Le Burundi a connu une faible pluviométrie ces derniers mois qui a causé une baisse importante de la production électrique, a reconnu mercredi le directeur général de la Régie de Production et de Transport de l'Eau et de l'Electricité (REGIDESO), Jéroboam Nzikobanyanka. "A l'heure où nous sommes, la pluviométrie a été mauvaise. La descente de ce lac se chiffre à 9,5 m. C'est pourquoi ce barrage qui devrait donner normalement 18 MW ne donne à l'heure où je vous parle...
(Xinhua 26/01/17)
L'Union africaine (UA) a une tâche majeure cette année : l'adoption de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC, Africain continental free-trade area). L'agenda de la ZLEC du bloc panafricain rassemblera 54 pays africains avec une population combinée de plus d'un milliard de personnes et un PIB de plus de 3.400 milliards de dollars, selon l'UA. Le 18e sommet de l'UA de chefs d'Etat a décidé en janvier 2012 d'établir la ZLEC d'ici 2017, avec comme objectif principal la création...
(Agence Ecofin 25/01/17)
Le 23 janvier 2017, lors du forum régional sur Internet tenu à Nairobi au Kenya, Francis Wangusi, le directeur général de l'Autorité kényane des télécommunications (CAK), a révélé que les pays d’Afrique de l’Est discutent actuellement avec la Tanzanie et le Burundi pour qu’ils rejoignent dans les plus brefs délais le « One Area Network ». Depuis le lancement par la communauté des Etats d’Afrique de l’Est (CEA) de son aire télécoms unique le 1er janvier 2015, ces deux pays...
(Le Matin 23/01/17)
Le Burundi se dote d’un champ solaire de 7,5 mégawatts (MW). Les travaux de construction de ce projet, situé à 100 km de la capitale burundaise, viennent de démarrer. Le futur champ solaire ajoutera 15% à la capacité de production électrique de ce pays d'Afrique de l'Est. Le projet nécessitera une enveloppe budgétaire de 14 millions de dollars. Il s’agit du plus gros investissement international privé dans le secteur électrique au Burundi depuis près de 30 ans, dont l'énergie sera...
(Agence Ecofin 20/01/17)
Déogratias Rurimunzu, le directeur général de l’Autorité de régulation en charge des télécommunications (ARCT) du Burundi, a appelé les fournisseurs d’accès à Internet du pays à rejoindre le point d’échange Internet national pour améliorer l’accès au service sur tout le territoire. D’après le patron du régulateur télécoms, le Burundi affiche un taux de pénétration de l’Internet de 8,2%, soit 761 061 d’utilisateurs sur une population de 11 millions d’habitants. Ce taux est le plus bas de l’Afrique de l’Est où...
(Iwacu 13/01/17)
Ils indiquent que les hommes en uniforme les extorquent de l’argent pour les laisser passer sur la route Bujumbura-Gitega, sous prétexte qu’il est interdit de charger ces marchandises dans les taxi-voitures. « Nous payons de 20 mille à 30mille Fbu pour quelques kilos de ndagalas comme si nous transportions du chanvre », peste Hussein, un vendeur de petits poissons, les ndagalas, au marché central de Gitega. Selon ces commerçants, cette habitude des policiers à toujours leur demander de l’argent quand...
(Burundi– AGnews 29/12/16)
A Bujumbura, siège du Parlement KIGOBE, le Sénat du Burundi a voté le projet de loi portant fixation du budget général de l’Etat exercice 2017, présenté par M. Domitien NDIHOKUBWAYO, ministre burundais des finances. Au Burundi, les charges du budget général de l’Etat passent de 1260,6 Milliards BIF ( plus de 754,5 Millions USD ) en 2016 à 1326,9 Milliards BIF ( plus de 794,2 Millions USD ) en 2017, c’est à dire un accroissement de 5,2%. Les ressources passent...
(Xinhua 24/12/16)
BUJUMBURA, (Xinhua) -- Le ministère burundais des Finances, du Budget et de la Privatisation a indiqué vendredi que 70% du budget 2017 proviendra des recettes internes via des taxes "revues à la hausse" sur différents produits de consommation courante au Burundi. "La grande nouveauté incarnant la loi budgétaire burundaise de 2017, est que, contrairement à la précédente de 2016, 70% des fonds qui vont l'alimenter viendront des ressources financières internes générées par diverses taxes revues à la hausse", a précisé...
(Burundi– AGnews 22/12/16)
A Bujumbura, M. Deo Guide Rurema, Ministre burundais de l’Agriculture et de l’Elevage, a organisé un atelier de lancement d’un catalogue national des espèces et variétés végétales cultivées au Burundi, propriété de l’Office national de contrôle et de certification des semences (ONCCS), en vue de garantir que les semences produites ou introduites au Burundi satisfont aux normes de qualités, en vertu de la loi No 1/08 du 23 avril 2012 qui réglemente le Secteur Semencier, et de la politique nationale...

Pages