Dimanche 20 Août 2017

Le Burundi apprécie la signagure de deux accords de dons chinois

Le Burundi apprécie la signagure de deux accords de dons chinois
(Xinhua 17/05/17)

Les deux accords de dons chinois signés à l'occasion de la récente visite officielle du vice-président chinois Li Yuanchao au Burundi, "reconfirment les excellentes relations de coopération bilatérale sino-burundaise", a estimé mardi au cours d'une interview avec Xinhua l'ambassadeur Bernard Ntahiraja, assistant du ministre burundais des Relations Extérieures et de la Coopération Internationale (MRECI).

Le vice-président Li a effectué une visite officielle d'amitié du 10 au 12 mai, au cours de laquelle il s'est entretenu avec les plus hautes autorités burundaises dont le président Pierre Nkurunziza, sur des perspectives de coopération sino-burundaise allant dans le sens de porter celle-ci à des "niveaux encore plus élevés" dans les secteurs traditionnels (éducation, santé, agriculture, énergie, infrastructures, culture, sport, etc.).

L'ambassadeur Ntahiraja a révélé que les deux accords de dons du gouvernement chinois en faveur du gouvernement burundais, ont été signés le 11 mai courant à Bujumbura après l'entretien du vice-président Li avec ses deux homologues burundais, à savoir Gaston Sindimwo (coordonnateur des ministères politiques) et Joseph Butore (coordonnateur des ministères économiques).

Le premier accord prévoit un don de 200 millions de yuans, qui concerne le financement des projets qui seront mutuellement convenus entre les gouvernements burundais et chinois, notamment la 2ème phase de construction du palais présidentiel de Gasenyi (nord de Bujumbura) et dont la réception officielle est projetée pour février 2018, a expliqué le diplomate burundais.

Le deuxième accord porte sur un don humanitaire d'une valeur financière de 50 millions de yuans en céréales.

"Le gouvernement burundais apprécie à juste titre l'importance de sa coopération avec le gouvernement chinois aussi bien qualitativement et quantitativement, parce que cette coopération est mutuellement bénéfique et avantageuse pour les peuples burundais et chinois", a souligné l'ambassadeur Ntahiraja.

Le récent déplacement du vice-président Li au Burundi, s'inscrivait, entres autres, dans le cadre de la mise en œuvre des "consensus politiques importants" entre les chefs d'Etat chinois et burundais, et conformément aux recommandations du sommet du Forum sur la coopération sino-africaine de Johannesburg (Afrique du Sud) en décembre 2015.

Commentaires facebook