Burundi : le président du Parlement dément avoir nié le génocide rwandais de 1994 | Africatime
Vendredi 24 Mars 2017

Burundi : le président du Parlement dément avoir nié le génocide rwandais de 1994

Burundi : le président du Parlement dément avoir nié le génocide rwandais de 1994
(Xinhua 01/09/16)

BUJUMBURA, (Xinhua) -- Le président de l'Assemblée nationale du Burundi, Pascal Nyabenda, a démenti les propos l'accusant d'"avoir récemment fait du négationnisme" du génocide rwandais de 1994, a déclaré mercredi son porte-parole Alexis Badian Ndayihimbaze.

Le 16 août, dans une déclaration publiée en qualité de président du parti au pouvoir, le CNDD-FDD, M. Nyabenda a reproché au commandant des forces de la Mission des Nations Unies pour l'Assistance au Rwanda (MINUAR), le général canadien Roméo Dallaire, d'avoir joué à l'époque "un rôle déterminant dans les montages génocidaires contre le gouvernement d'alors".

Cette déclaration s'inscrivait dans le contexte des réactions du CNDD-FDD à la résolution 2303 du Conseil de sécurité des Nations Unies adoptée le 29 juillet dernier et portant sur le déploiement de 228 policiers onusiens au Burundi.

Adama Dieng, conseiller spécial du secrétaire général des Nations Unies pour la prévention du génocide, s'est dit "choqué" par cette déclaration, la qualifiant de "négationnisme" du génocide rwandais de 1994.

Pour M. Ndayihimbaze, les interprétations de M. Dieng "sont tendancieuses".

"Le président de l'Assemblée nationale du Burundi n'a jamais, ni explicitement ni implicitement, nié le génocide rwandais de 1994 qui a emporté des centaines de milliers de victimes innocents. Contrairement à la mauvaise compréhension dont a fait objet cette déclaration, le député Nyabenda réaffirme sa ferme condamnation de tout acte génocidaire et de tout propos divisionniste", a-t-il martelé.

Commentaires facebook