Burundi | Africatime
Vendredi 27 Mai 2016

Burundi

(Jeune Afrique 27/05/16)
Combien de fois peut-on réutiliser la même information ? Le 12 mai, Reuters a publié une dépêche intitulée : « Exclusif : le Rwanda aide les rebelles burundais. » S’appuyant sur le dernier rapport du groupe d’experts de l’ONU, l’agence de presse y affirme que « l’entraînement, le financement et le soutien logistique ont continué jusqu’au début de 2016 ». Ce n’est pourtant pas exactement ce qu’écrivent les experts : ils citent des entretiens avec des rebelles burundais qui disent avoir été recrutés au Rwanda en...
(Iwacu 27/05/16)
La Ligue des droits de l’Homme dans la région des Grands Lacs a sorti ce mercredi 25 mai un communiqué. Elle demande à la facilitation de ne pas se laisser influencer dans la désignation des représentants des différents acteurs à convier aux pourparlers. Cette note rendue public au lendemain de la dernière session de dialogue inter-burundais d’Arusha porte un titre évocateur : ’’Des avancés à capitaliser et des points à améliorer’’. Selon la LDGL, plusieurs observateurs ont soupçonné une certaine manipulation de la médiation par le pouvoir burundais. «Elle se serait principalement manifestée dans la désignation arbitraire des invités de l’opposition, des médias et de la société civile». Ceci justifierait, argumente la LDGL, ’’cette heureuse improvisation et une promesse d’une...
(Iwacu 27/05/16)
Pour les uns, c’est un outil du pouvoir actuel pour se légitimer. Pour les autres, elle n’a pas raison d’être dans la mesure où tout le monde est coupable. La grande majorité des déplacés réclame la punition plus que le pardon. Elle demande que le mandat de la CVR s’étende jusqu’à la période actuelle. « Le pouvoir actuel pourrait utiliser la Commission Vérité et Réconciliation (CVR) pour faire taire ses opposants», estime B.K un déplacé du camp de Muryanyoni à...
(Iwacu 27/05/16)
«Elles marquent une première étape en faveur du dialogue inter-burundais, seule réponse à la crise.», réagit le Quai d’Orsay après les consultations sur le dialogue inter-burundais organisées du 21 au 24 mai à Arusha en Tanzanie. Paris réitère son soutien au facilitateur, l’ancien président tanzanien Benjamin Mkapa, et à sa détermination à faire aboutir le dialogue inter-burundais dans le respect de l’Accord d’Arusha. «Nous appelons l’ensemble des acteurs burundais, notamment ceux absents à cette première session de consultations, à s’engager...
(Iwacu 27/05/16)
Economiste de formation, Teddy. E Muhire s’est reconverti dans l’agriculture depuis bientôt trois ans. Bien que la crise actuelle pénalise son activité, il continue de faire produire son potager. Pourquoi le choix du secteur agricole ? Teddy Photo d'entréeJ’ai conçu le projet dans le but de vendre ce que j’aurais produit moi-même. Aujourd’hui en effet, beaucoup de personnes font du commerce de produits importés. Or, selon moi, il n’y a pas vraiment de commerce sans production. En démarrant ce projet,...
(Iwacu 27/05/16)
Depuis deux semaines, les eaux de la Rusizi se sont invitées dans une centaine d’habitations de la zone Gatumba. Pour le Géographe Bernard Sindayihebura, le Lac Tanganyika est dans son cycle de crue. Assise dans l’embrasure de la petite chambrette qu’elle loue à 10.000Fbu, pieds nus, dans des vêtements déchirés, Yvonne n’arrive pas à détourner du regard son ancienne maison. Une «petite piscine » s’est formée entre la maisonnette de deux pièces en briques adobe qu’elle louait à 6.000Fbu et...
(Paris-Match 26/05/16)
Les pourparlers de paix, boycottés par l'opposition, ont été suspendus à Arusha, au Burundi. Mais le médiateur ne perd pas espoir. Seize ans après la signature de l’historique accord d’Arusha -qui mit fin à la guerre civile de 1993-2006 (300.000 morts)- des acteurs du dialogue inter-burundais se sont retrouvés à partir de samedi dans cette ville du nord de la Tanzanie pour tenter une nouvelle fois de sortir le pays de la crise. Mais sans surprise, les pourparlers ont été...
(Iwacu 26/05/16)
La police effectue ces derniers temps des arrestations en présence des élèves. Selon un psychologue, il faut informer ces éduqués afin d’éviter qu’ils développent certains traumatismes psychiques. Il est 10h, ce 12 mai dernier, au Lycée communal Mugamba en province Bururi. Prime Ndayishimiye, professeur d’histoire, se prépare pour dispenser son cours. Subitement, un véhicule de la police l’intercède et l’arrête immédiatement. « Il a été brutalisé sous le regard impuissant de ses élèves avant d’être embarqué dans un pick-up de la police.», se souvient un de ces élèves. Ce jour-là, ajoute-t-il...
(Iwacu 26/05/16)
J’ai présenté sincèrement mes excuses à M. Reyntjens dont je conteste formellement, néanmoins, l’option de sortie de crise qu’il a élaborée et qui est présentée comme un scenario politiquement incorrect. Je me suis souvenu de la leçon de M. Jean-Paul Harroy, dernier Gouverneur Général du Ruanda-Urundi. Je vous raconte. En août 1977, Bagaza effectuait la première visite officielle au Rwanda et rencontrait Juvénal Habyarimana pour la première fois. Je faisais partie de la délégation burundaise. Nous étions entrain de remplir...
(Iwacu 26/05/16)
Manque d’équipements, insuffisance des infrastructures, épuisement des stocks en médicaments… Des défis auxquels fait face le Centre de santé de Nyabihanga. «L’état de notre Centre de santé est déplorable. Mais, nous n’avons pas de choix », témoigne Yolande Ndayisenga, la quarantaine et native de Kivuzo, commune Nyabihanga, province Mwaro, une patiente rencontrée au CDS de Nyabihanga. Florienne Hakizimana, la gestionnaire de cet établissement sanitaire, indique que le laboratoire manque de deux stérilisateurs, deux distillateurs, deux filtres à eau et deux...
(Fasozine 26/05/16)
C’est un pari titanesque que vient de prendre l’ancien président tanzanien et facilitateur dans la crise burundaise. Benjamin Mkapa veut relancer le dialogue inter-burundais. Et c’est la ville symbolique d’Arusha qui a été choisie cette fois-ci encore pour renouer les fils de ce défi incontournable qui est de permettre au pouvoir de Pierre NKurunziza et à l’opposition de pouvoir se reparler de l’avenir de leur pays commun. L’exercice est d’autant plus important que le pays est bloqué depuis plusieurs mois...
(Le Pays 26/05/16)
Au Burundi, la mort est devenue la chose la mieux partagée. C’est le moins que l’on puisse dire avec l’assassinat, hier, 25 mai 2016, à Bujumbura du colonel Lucien Rufyiri, un officier des forces armées burundaises, qui travaillait pour le compte du bureau des Nations unies au Burundi. Ce n’est pas le premier assassinat du genre, mais celui-là a la particularité d’être intervenu au moment où les pourparlers interburundais censés mettre fin à la crise qui secoue le pays depuis...
(Angola Press 26/05/16)
Luanda - L'ambassadeur de Rwanda en Angola, Alfred Garuba Kalisa, a souligné ce mercredi, à Luanda, l'engagement de l'Angola à la présidence de la Région des Grands Lacs, notamment dans la résolution des conflits et le resserrement des relations entre les Etats membres. Le diplomate rwandais a fait cette déclaration, lors de son intervention au colloque à l’Institut Supérieur Polytechnique Atlantida (ISPA) sous le thème : le « Rôle de l’Angola dans la Région des Grands Lacs», dans le cadre...
(AFP 25/05/16)
Seize ans après la signature à Arusha d'un accord de paix crucial pour le Burundi, d'anciens négociateurs ont confessé à l'AFP leur amertume de se retrouver dans cette ville du nord de la Tanzanie pour tenter une nouvelle fois de sortir le pays de la crise. Le Burundi est plongé dans une crise politique majeure qui a fait au moins 500 morts et 270.000 réfugiés depuis la candidature controversée du président Pierre Nkurunziza à un troisième mandat en avril 2015. Et de nouveau, le pays voit son avenir se discuter à Arusha. Sous l'égide du médiateur Benjamin Mkapa, ancien président tanzanien, la délégation gouvernementale...
(AFP 25/05/16)
Un colonel tutsi à la retraite depuis plusieurs années a été tué mercredi devant son domicile, dans un quartier contestataire de Bujumbura, "par des criminels armés" non identifiés, a appris l'AFP de source administrative et auprès de sa famille. "Le colonel Lucien Rufyiri vient d'être assassiné ce matin devant sa maison et un de ses fils qui était avec lui a été blessé", a annoncé à l'AFP un membre de sa famille, qui a requis l'anonymat. "Les assassins, qui étaient...
(AFP 25/05/16)
Un policier et un civil ont été tués mardi soir dans la province de Mwaro, dans le centre du Burundi, lors d'une attaque menée par "un groupe de bandits armés non identifiés", a appris l'AFP mercredi auprès du gouverneur de cette province. "Hier vers 19H20 (17H20 GMT), un groupe de quatre bandits armés non identifiés a attaqué sur la colline de Fota dans la commune de Ndava. Ils ont tué un OPJ (officier de police judiciaire) et le veilleur de...
(BBC 25/05/16)
Les négociations destinées à mettre enfin à une année de crise politique au Burundi ont pris fin mardi à Arusha, en Tanzanie. Le facilitateur, l'ancien président Benjamin Mkapa a salué un "haut degré de civilité, de patriotisme et un grand désir d'appropriation du dialogue" de la part des participants aux pourparlers. Il s'est dit prêt à rencontrer, au cours des deux prochaines semaines, les protagonistes absents de la session de relance du dialogue inter burundais. Le CNARED, une plateforme de...
(La Voix de l'Amérique 25/05/16)
L’équipe d’enquêteurs indépendants de l’ONU sur les droits de l’homme s’est déployée, au complet, au Burundi, a affirmé à New York le porte-parole des Nations unies. Les enquêteurs de l’ONU vont, selon M. Haq, collecter les informations au Burundi. Ils se rendront ensuite dans les camps des réfugiés des pays voisins –au Rwanda, en Ouganda, en Tanzanie et en RDC- pour recueillir les témoignages des Burundais qui ont fui leur pays. Le déploiement des observateurs des droits de l’homme constitue...
(RFI 25/05/16)
Après plus d'une année de crise au Burundi consécutive à la décision du président de briguer un troisième mandat, le facilitateur tanzanien, l'ancien président Benjamin Mkapa, a tenté de relancer le dialogue interburundais en panne depuis des mois au cours d'une session organisée à Arusha. Après quatre jours d'écoute, les choses commencent à se préciser même si de nombreuses zones d'ombre persistent. Mardi 24 mai, au cours de la cérémonie de clôture, aucune annonce spectaculaire n’a été faite, mais le...
(Reuters 25/05/16)
Un colonel tutsi à la retraite depuis plusieurs années a été tué mercredi devant son domicile, dans un quartier contestataire de Bujumbura, "par des criminels armés" non identifiés, a appris l'AFP de source administrative et auprès de sa famille. "Le colonel Lucien Rufyiri vient d'être assassiné ce matin devant sa maison et un de ses fils qui était avec lui a été blessé", a annoncé à l'AFP un membre de sa famille, qui a requis l'anonymat. "Un crime horrible" "Les...

Pages

(Jeune Afrique 27/05/16)
Combien de fois peut-on réutiliser la même information ? Le 12 mai, Reuters a publié une dépêche intitulée : « Exclusif : le Rwanda aide les rebelles burundais. » S’appuyant sur le dernier rapport du groupe d’experts de l’ONU, l’agence de presse y affirme que « l’entraînement, le financement et le soutien logistique ont continué jusqu’au début de 2016 ». Ce n’est pourtant pas exactement ce qu’écrivent les experts : ils citent des entretiens avec des rebelles burundais qui disent avoir été recrutés au Rwanda en...
(Iwacu 27/05/16)
La Ligue des droits de l’Homme dans la région des Grands Lacs a sorti ce mercredi 25 mai un communiqué. Elle demande à la facilitation de ne pas se laisser influencer dans la désignation des représentants des différents acteurs à convier aux pourparlers. Cette note rendue public au lendemain de la dernière session de dialogue inter-burundais d’Arusha porte un titre évocateur : ’’Des avancés à capitaliser et des points à améliorer’’. Selon la LDGL, plusieurs observateurs ont soupçonné une certaine manipulation de la médiation par le pouvoir burundais. «Elle se serait principalement manifestée dans la désignation arbitraire des invités de l’opposition, des médias et de la société civile». Ceci justifierait, argumente la LDGL, ’’cette heureuse improvisation et une promesse d’une...
(Iwacu 27/05/16)
Pour les uns, c’est un outil du pouvoir actuel pour se légitimer. Pour les autres, elle n’a pas raison d’être dans la mesure où tout le monde est coupable. La grande majorité des déplacés réclame la punition plus que le pardon. Elle demande que le mandat de la CVR s’étende jusqu’à la période actuelle. « Le pouvoir actuel pourrait utiliser la Commission Vérité et Réconciliation (CVR) pour faire taire ses opposants», estime B.K un déplacé du camp de Muryanyoni à...
(Iwacu 27/05/16)
«Elles marquent une première étape en faveur du dialogue inter-burundais, seule réponse à la crise.», réagit le Quai d’Orsay après les consultations sur le dialogue inter-burundais organisées du 21 au 24 mai à Arusha en Tanzanie. Paris réitère son soutien au facilitateur, l’ancien président tanzanien Benjamin Mkapa, et à sa détermination à faire aboutir le dialogue inter-burundais dans le respect de l’Accord d’Arusha. «Nous appelons l’ensemble des acteurs burundais, notamment ceux absents à cette première session de consultations, à s’engager...
(Iwacu 27/05/16)
Depuis deux semaines, les eaux de la Rusizi se sont invitées dans une centaine d’habitations de la zone Gatumba. Pour le Géographe Bernard Sindayihebura, le Lac Tanganyika est dans son cycle de crue. Assise dans l’embrasure de la petite chambrette qu’elle loue à 10.000Fbu, pieds nus, dans des vêtements déchirés, Yvonne n’arrive pas à détourner du regard son ancienne maison. Une «petite piscine » s’est formée entre la maisonnette de deux pièces en briques adobe qu’elle louait à 6.000Fbu et...
(Paris-Match 26/05/16)
Les pourparlers de paix, boycottés par l'opposition, ont été suspendus à Arusha, au Burundi. Mais le médiateur ne perd pas espoir. Seize ans après la signature de l’historique accord d’Arusha -qui mit fin à la guerre civile de 1993-2006 (300.000 morts)- des acteurs du dialogue inter-burundais se sont retrouvés à partir de samedi dans cette ville du nord de la Tanzanie pour tenter une nouvelle fois de sortir le pays de la crise. Mais sans surprise, les pourparlers ont été...
(Iwacu 26/05/16)
La police effectue ces derniers temps des arrestations en présence des élèves. Selon un psychologue, il faut informer ces éduqués afin d’éviter qu’ils développent certains traumatismes psychiques. Il est 10h, ce 12 mai dernier, au Lycée communal Mugamba en province Bururi. Prime Ndayishimiye, professeur d’histoire, se prépare pour dispenser son cours. Subitement, un véhicule de la police l’intercède et l’arrête immédiatement. « Il a été brutalisé sous le regard impuissant de ses élèves avant d’être embarqué dans un pick-up de la police.», se souvient un de ces élèves. Ce jour-là, ajoute-t-il...
(Iwacu 26/05/16)
J’ai présenté sincèrement mes excuses à M. Reyntjens dont je conteste formellement, néanmoins, l’option de sortie de crise qu’il a élaborée et qui est présentée comme un scenario politiquement incorrect. Je me suis souvenu de la leçon de M. Jean-Paul Harroy, dernier Gouverneur Général du Ruanda-Urundi. Je vous raconte. En août 1977, Bagaza effectuait la première visite officielle au Rwanda et rencontrait Juvénal Habyarimana pour la première fois. Je faisais partie de la délégation burundaise. Nous étions entrain de remplir...
(Iwacu 26/05/16)
Manque d’équipements, insuffisance des infrastructures, épuisement des stocks en médicaments… Des défis auxquels fait face le Centre de santé de Nyabihanga. «L’état de notre Centre de santé est déplorable. Mais, nous n’avons pas de choix », témoigne Yolande Ndayisenga, la quarantaine et native de Kivuzo, commune Nyabihanga, province Mwaro, une patiente rencontrée au CDS de Nyabihanga. Florienne Hakizimana, la gestionnaire de cet établissement sanitaire, indique que le laboratoire manque de deux stérilisateurs, deux distillateurs, deux filtres à eau et deux...
(Angola Press 26/05/16)
Luanda - L'ambassadeur de Rwanda en Angola, Alfred Garuba Kalisa, a souligné ce mercredi, à Luanda, l'engagement de l'Angola à la présidence de la Région des Grands Lacs, notamment dans la résolution des conflits et le resserrement des relations entre les Etats membres. Le diplomate rwandais a fait cette déclaration, lors de son intervention au colloque à l’Institut Supérieur Polytechnique Atlantida (ISPA) sous le thème : le « Rôle de l’Angola dans la Région des Grands Lacs», dans le cadre...
(AFP 25/05/16)
Un policier et un civil ont été tués mardi soir dans la province de Mwaro, dans le centre du Burundi, lors d'une attaque menée par "un groupe de bandits armés non identifiés", a appris l'AFP mercredi auprès du gouverneur de cette province. "Hier vers 19H20 (17H20 GMT), un groupe de quatre bandits armés non identifiés a attaqué sur la colline de Fota dans la commune de Ndava. Ils ont tué un OPJ (officier de police judiciaire) et le veilleur de...
(BBC 25/05/16)
Les négociations destinées à mettre enfin à une année de crise politique au Burundi ont pris fin mardi à Arusha, en Tanzanie. Le facilitateur, l'ancien président Benjamin Mkapa a salué un "haut degré de civilité, de patriotisme et un grand désir d'appropriation du dialogue" de la part des participants aux pourparlers. Il s'est dit prêt à rencontrer, au cours des deux prochaines semaines, les protagonistes absents de la session de relance du dialogue inter burundais. Le CNARED, une plateforme de...
(La Voix de l'Amérique 25/05/16)
L’équipe d’enquêteurs indépendants de l’ONU sur les droits de l’homme s’est déployée, au complet, au Burundi, a affirmé à New York le porte-parole des Nations unies. Les enquêteurs de l’ONU vont, selon M. Haq, collecter les informations au Burundi. Ils se rendront ensuite dans les camps des réfugiés des pays voisins –au Rwanda, en Ouganda, en Tanzanie et en RDC- pour recueillir les témoignages des Burundais qui ont fui leur pays. Le déploiement des observateurs des droits de l’homme constitue...
(Reuters 25/05/16)
Un colonel tutsi à la retraite depuis plusieurs années a été tué mercredi devant son domicile, dans un quartier contestataire de Bujumbura, "par des criminels armés" non identifiés, a appris l'AFP de source administrative et auprès de sa famille. "Le colonel Lucien Rufyiri vient d'être assassiné ce matin devant sa maison et un de ses fils qui était avec lui a été blessé", a annoncé à l'AFP un membre de sa famille, qui a requis l'anonymat. "Un crime horrible" "Les...
(Dw-World 25/05/16)
Les consultations pour une sortie de crise au Burundi, se sont achevées ce mardi, à Arusha, en Tanzanie. Le co-facilitateur Benjamain Mkapa, a fait la synthèse des échanges qu'il a eus avec les différents acteurs. « La solution passe par la mise en place d’une transition et l’organisation de nouvelles élections libres et incontestées » (Cyprien Mbonimpa) Selon nos informations, Benjamin Mkapa donne rendez-vous aux protagonistes burundais, dans la troisième semaine du mois de juin 2016, pour la suite du...
(BBC 25/05/16)
Un policier et un civil ont été tués mardi soir dans la province de Mwaro, dans le centre du Burundi, lors d'une attaque menée par "un groupe de bandits armés non identifiés". Selon le gouverneur de cette province, mardi vers 19H20 (17H20 GMT), "un groupe de quatre bandits armés non identifiés" a attaqué sur la colline de Fota dans la commune de Ndava. "Ils ont tué un officier de police judiciaire et le veilleur de nuit (des locaux) du parti...
(BBC 25/05/16)
Lesautorités burundaises ont annoncé mercredi l'assassinat d'un colonel tutsi à la retraite devant son domicile à Ngagara dans le nord de la capitale. Le maire de Bujumbura a confirmé la mort du Colonel Rufyiri, qui a été tué "par des criminels armés" non encore identifiés. Un de ses fils qui était avec lui a été blessé, mais ses jours ne sont en danger. Selon des témoins, les tueurs circulaient à bord d’une voiture aux vitres teintés. Mardi soir, un policier...
(La Voix de l'Amérique 24/05/16)
Cette ville tanzanienne abrite les premières consultations séparées avec les protagonistes de la crise au Burundi. Ces consultations sont conduites par l'ancien président Tanzanien Benjamin William Mkapa qui a été désigné médiateur dans le conflit. Mais ces assises ont été boycottées par la coalition de l'opposition en exil. Troisième jour de consultations à Arusha en Tanzanie entre différents protagonistes de la crise burundaise, mais sans la présence de la plate-forme CENARED-GIRITEKA, la coalition de l’opposition en exil. Ces consultations, sous...
(Burundi– AGnews 24/05/16)
Le CNIDH critique les organisations des Droits de l’Homme qui mènent une lutte d’influence géopolitique au lieu de défendre les Droits de l’Homme. A Bujumbura, ce vendredi 20 mai 2016, M. BARIBONEKEZA Jean Baptiste, Président de la Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme CNIDH au Burundi, a condamné la diffusion des informations non vérifiées, non équilibrées, exagérées, et parfois mensongères relayées par certains individus, media et organisations, concernant l’évolution de la situation sécuritaire et des droits de l’homme au...
(Africa News Agency 23/05/16)
Réouverture des pourpalers ce samedi à Arusha en Tanzanie, dans le cadre du dialogue de sortie de crise au Burundi. Fait saillant, ces discussions se déroulent sans la participation de la Cnared, la coalition de l’opposition. Responsables gouvernementaux, représentants de la société civile et représentants de certains partis d’opposition prennent part à ces travaux placés sous l‘égide de la Sadec, la communauté est-africaine. Les officiels burundais, eux, maintiennent que l’opposition doit être écartée des négociations. L’ambassadeur de l’Union européenne en...

Pages

(Iwacu 27/05/16)
Economiste de formation, Teddy. E Muhire s’est reconverti dans l’agriculture depuis bientôt trois ans. Bien que la crise actuelle pénalise son activité, il continue de faire produire son potager. Pourquoi le choix du secteur agricole ? Teddy Photo d'entréeJ’ai conçu le projet dans le but de vendre ce que j’aurais produit moi-même. Aujourd’hui en effet, beaucoup de personnes font du commerce de produits importés. Or, selon moi, il n’y a pas vraiment de commerce sans production. En démarrant ce projet, je voulais également casser les préjugés. En particulier ceux des gens qui pensent, à tort, que les métiers du secteur primaire comme l’agriculture et l’élevage sont pour les illettrés. J’ai aussi été influencé par mon...
(Agence Ecofin 17/05/16)
La Chine a promis de financer un projet de réhabilitation et d’extension du chemin de fer Tanzanie-Zambie (Tazara) à quatre autres pays limitrophes, a rapporté le site d’information The East African le 15 mai, citant des sources officielles zambiennes. Des responsables gouvernementaux zambiens, tanzaniens et chinois se sont réunis la semaine écoulée à Dar es-Salaam pour discuter les détails du plan de développement de cette ligne ferroviaire qui relie actuellement la capitale tanzanienne à la ville de Kapiri- Mposhi en Zambie, a-t-on ajouté de même source. Ce plan prévoit la réhabilitation de 1860 kilomètres de voie ferrée existants...
(Radio Okapi 13/05/16)
La Direction générale des douanes et accises (DGDA), bureau d’inspection de Kavimvira, déplore l’existence des pistes non contrôlées le long de la plaine de la Ruzizi et qui favorisent la fraude des produits brassicoles du Burundi. Cette situation entraine sur le marché local une concurrence déloyale de la bière Amstel et Primus du Burundi face aux produits d’une brasserie de la RDC, la Bralima. L’inspecteur chef de bureau de la DGDA/Kavimvira, Lochi Kamandji, interpelle l’Etat congolais sur le respect du...
(Iwacu 12/05/16)
De nouveaux frais de manutention introduits par la société Global Port Services Burundi (GPSB) sont une pilule que les intermédiaires en douane ont du mal à avaler. Ils ne décolèrent pas contre GPSB. Ils accusent cette société concessionnaire du port de Bujumbura d’avoir introduit une double manutention « inutile mais onéreuse ». Elle frappe les importateurs qui ont droit au déchargement à domicile (D.A.D). « Ils » sont les déclarants dits aussi intermédiaires en douanes ou transitaires qui exercent au...
(Xinhua 25/04/16)
Le Burundi projette d'atteindre une capacité énergétique de 560 mégawatts (560 MW) d'ici l'horizon 2020, a annoncé jeudi à Bujumbura Côme Manirakiza, ministre burundais de l'Energie et des Mines. Le ministre Manirakiza, lors d'une conférence de presse, a affirmé que l'atteinte de cette capacité permettrait au Burundi, de garantir à toutes les couches de la population, à des conditions financières moins onéreuses, l'accès à des sources modernes d'énergie. Pour le moment, le Burundi ne dispose que de 66,35 MW, a-t-il...
(Xinhua 25/04/16)
Le Burundi est confronté actuellement à la chute des cours mondiaux des minerais, a déclaré vendredi Côme Manirakiza, ministre burundais des Mines. "Par exemple, les cours mondiaux du nickel, qui étaient à 54.000 dollars la tonne début 2006, ont chuté jusqu'à 9.219 dollars la tonne début 2016", a illustré le ministre Manirakiza dans un point de presse tenu vendredi à Bujumbura dans son cabinet de travail. Cette situation prévaut au Burundi, a-t-il fait remarquer, au moment où le gouvernement est...
(Burundi– AGnews 22/04/16)
A Bubanza, commune Mpanda, sur la rivière Mpanda, au niveau de la colline Muyebe, ce mercredi 20 avril 2016, M. Côme MANIRAKIZA, ministre burundais de l’énergie et des mines, s’est dit satisfait de l’état d’avancement de la construction de la central hydroélectrique de Mpanda. Les travaux de la centrale hydroélectrique de Mpanda sont entreprises par la multinationale chinoise CNNE-CGC et la surveillance-contrôle des travaux par Cima une multinationale canadienne (). Au Burundi, la centrale hydroélectrique de Mpanda produira 10,4 Mégawatt...
(Burundi– AGnews 22/04/16)
Au palais des arts et de la culture de Bujumbura, ce jeudi 21 avril 2016, l’Organisation d’appui à l’Auto Promotion OAP, en partenariat avec les agri-éleveurs de Bujumbura et de Rumonge, organise une Foire Agricole dont la thématique est : « Promouvons la promotion agro-écologique respectueuse de l’environnement, fondement d’un développement durable ». Elle commence ce jeudi 21 avril 2016 et prendra fin le samedi 23 avril 2016 ( 3 jours ). L’OAP vient en soutien aux paysans burundais dont...
(Iwacu 04/04/16)
Depuis quelques jours, il y a interdiction à tous les commerçants d’écouler leurs marchandises au Rwanda. Le manque à gagner est énorme pour les habitants. Certains observateurs pensent que la crise entre Kigali et Bujumbura est à l’origine de cette décision. A partir de ce lundi, 28 mars, les petits commerçants voulant traverser le poste frontière de Ruhwa pour se rendre au Rwanda, se sont vu sommés de rebrousser chemin. Les principaux produits frappés par cette mesure d’après un commerçant...
(Iwacu 02/04/16)
Une somme de 1,33 millions de dollars américains a été accordée à l’Unicef tandis que le PAM a reçu 2,65 millions Us selon deux communiqués de presse sortis ce mercredi 30 mars. D’après Bo Viktor Nylund, représentant de l’Unicef au Burundi, ce financement permettra de prendre en charge près de dix milles enfants souffrant de la malnutrition aigüe sévère dans les provinces de Cankuzo, Kirundo, Makamba, Rutana et Ruyigi. « Grâce à ce financement, il sera possible d’améliorer l’accès et...
(Xinhua 26/03/16)
Le Burundi se prépare pour l'introduction des "Bureaux d'Information sur le Crédit" (BIC) pour améliorer le climat des affaires et attirer des investisseurs pour le développement économique du pays, a annoncé vendredi à Bujumbura Tabu Abdallah Manirakiza, ministre burundais des Finances. "En effet, le BIC est une institution essentielle pour l'amélioration de la régulation du secteur financier, de l'intermédiation financière et des services financiers offerts au public", a précisé le ministre Manirakiza lors d'un point de presse tenu après la...
(Xinhua 22/03/16)
NEW YORK (Nations Unies), (Xinhua) -- Le représentant permanent de la Chine aux Nations Unies, Liu Jieyi, a appelé lundi à renforcer l'investissement dans la région des Grands lacs africains. La région des Grands lacs se trouve au centre du continent africain, "avec un grand potentiel de développement", a indiqué Liu Jieyi lors d'une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU, notant que la situation instable de la région est à l'origine du développement insuffisant et de graves crises humanitaires...
(Iwacu 18/03/16)
Malgré une baisse très considérable du prix du pétrole sur le marché international, le gouvernement en a profitépour augmenter les taxes sur le carburant. L’ABUCO s’interroge. Daniel Mpitabakana, Directeur de la gestion du carburant : « L’Etat ne peut que profiter de ces moments de baisse du prix du baril au niveau international, pour tenter de récupérer le manque à gagner des quatre mois de fin 2015 à début 2016.» Entre avril 2015 et mars 2016, les cours du baril...
(Agence Ecofin 01/03/16)
Dans un communiqué publié le 24 février 2016, l’opérateur de téléphonie mobile Lumitel, filiale burundaise du groupe télécoms vietnamien Viettel, a annoncé le lancement du service 4G dans six provinces du pays. Il s’agit de Bujumbura, Gitega, Ngozi, Rumonge Makamba et Muyinga, révèle le site d’informations telegeography.com. À travers son nouveau réseau, qui offre aux consommateurs des services Internet au débit dépassant les 100Mbps, Lumitel veut offrir aux populations le monde sur leur mobile. Elles pourront en effet accéder à...
(Jeune Afrique 27/02/16)
Une conférence sur les investissements du secteur privé, tenue à Kinshasa les 24 et 25 février, est la première matérialisation du volet économique de l'Accord-cadre pour la Paix, la Sécurité et la Coopération pour la RDC et la région des Grands lacs signé par 11 pays en février 2013. Un rendez-vous qui en appelle d'autres. Reportage. « Business for peace ». Aider l’entreprise pour bâtir la paix. Avec le sens de la formule qui le caractérise, Saïd Djinnit, l’envoyé spécial...
(AFP 24/02/16)
Le président de la République démocratique du Congo Joseph Kabila a déclaré mercredi à Kinshasa que la pauvreté était le "grand ennemi" de la région des Grands Lacs, en crise depuis plus de vingt ans. "Le grand ennemi dans la région des Grands Lacs, c'est la pauvreté, base matricielle des conflits récurrents" dans la région, a déclaré M. Kabila à l'ouverture de la conférence sur les investissements du secteur privé (CISP). Cette rencontre internationale, de deux jours, a pour but de stimuler l'investissement privé pour asseoir la paix dans cette région. En présence du Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon...
(Radio Okapi 24/02/16)
Le secrétaire exécutif de la Conférence internationale pour la région des Grands Lacs (CIRGL), Alphonse Ntumba Luaba, a annoncé mardi 23 février la création d’une chambre d’affaires de la CIRGL destinée à renforcer les échanges entre opérateurs économiques de la région. Une annonce faite à la veille de l’ouverture la conférence internationale sur l’investissement privé dans la région. La CIRGL va de l’océan Atlantique à l’océan Indien. «Ça fait une forte potentialité de plus de 300 millions d’habitants, si nous...
(APA 23/02/16)
APA – Douala (Cameroun) - Les pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale qui participent depuis lundi à Douala à un forum sous régional sur le développement, ont unanimement reconnu le faible taux des échanges économiques et commerciaux dans cet espace communautaire qui, en moyenne, est de 1 pour cent seulement. Pour plusieurs participants, point n'est besoin d'être un expert pour comprendre « qu'avec un taux aussi faible, les pays de la CEEAC ne peuvent pas sérieusement...
(La Prospérité 16/02/16)
Le concordat d’investissements du secteur privé est près d’être scellé pour le développement de la région de Grands Lacs. Une voie de mise en application du Plan d’Action Régional est ouverte à travers la première Conférence sur les investissements du secteur privé dans la région de Grands Lacs. Les travaux s’ouvriront à Kinshasa du mercredi 24 au jeudi 25 février 2016. Alexis Thambwe Mwamba, qui assure l’intérim du Ministre des Affaires étrangères a présenté un briefing aux Ambassadeurs et Corps...
(Xinhua 27/01/16)
L'économie burundaise est en souffrance suite à l'enlisement de la nouvelle crise politico-sécuritaire burundaise, a déclaré lundi à Bujumbura M. Gilbert Niyongabo, chef du département "économie politique" au sein de la faculté des sciences économiques et de gestion à l'Université du Burundi(UB). M. Niyongabo, qui s'exprimait sous une casquette d'expert économiste au cours d'une interview accordée à Xinhua, a précisé que certaines rubriques de l'économie burundaise, ont particulièrement été affectées par la crise. Le secteur tertiaire en est le plus...

Pages

(Pressafrik 25/05/16)
Le capitaine des «Lions » se prononce sur le match qui opposera le Sénégal au Burundi le 4 juin prochain dans le cadre de la 5ème journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2017 au Gabon. Cheikhou Kouyaté indique que «ce sera la guerre». « On se prépare pour le match de Burundi. On se prépare pour aller le gagner. On sait que le contexte sera difficile. Une guerre nous attend là-bas. On n’a pas peur. On n’a pas pris de vacances. A la fin de nos championnats, on est venu directement ici. Avec tous les sacrifices qu’on a faits, le 4 juin Inch Allah, on montrera de bonnes choses sur le...
(APA 20/05/16)
La Fédération sénégalaise de football (FSF), qui avait saisi la Confédération africaine de football (CAF), par courrier, pour la délocalisation à Bujumbura du match entre sa sélection nationale et son homologue burundaise, programmé le 4 juin prochain à Rumengo par la Fédération burundaise, a obtenu gain de cause, a appris jeudi APA de bonnes sources. «Ce stade (Ndlr : de Rumengo) n'a pas les installations nécessaires pour accueillir un match international. Il n'a jamais reçu un match international», indique la CAF dans un courrier adressé jeudi à la FSF. «Par conséquent, vous êtes priés de bien vouloir organiser le match numéro 125 : Burundi-Sénégal – Eliminatoire CAN Gabon 2017 au stade Prince Louis Rwagasore à Bujumbura», poursuit l'instance continentale à...
(APS 19/05/16)
La Fédération sénégalaise de football attend la confirmation officielle de la délocalisation du match Burundi-Sénégal du 4 juin à Bujumbura en lieu et place de Rumonge, où la rencontre comptant pour la 5ème journée des éliminatoires de la Can 2017 a été programmée, a annoncé ce mardi son président, Augustin Senghor, dans un entretien exclusif avec l’Aps. «Nous n’avons pas été saisis officiellement, on attend d’être saisis par la Caf», a dit Me Senghor, interpellé sur la question en début...
(AFP 18/05/16)
Le défenseur du Stade Rennais, Fallou Diagne, a été convoqué en équipe du Sénégal pour la première fois de sa carrière et affrontera le Burundi le 4 juin, en qualifications de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) 2017, selon le groupe dévoilé mercredi. Auteur d'une bonne saison avec Rennes (5 buts), le Dakarois de 27 ans profite de l'absence de deux habitués de la sélection: le Bordelais Lamine Sané, ayant connu quelques mois difficiles en club, et le Lorientais Zargo...
(APA 18/05/16)
APA-Dakar (Sénégal) - Le sélectionneur de l’équipe nationale de football du Sénégal, Aliou Cissé, a rendu publique, mercredi à Dakar, une liste de 23 joueurs pour la double confrontation contre le Rwanda en amical le 28 mai et en éliminatoire de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2017 contre le Burundi le 4 juin. Le jeune technicien a gardé le noyau dur de son groupe qui enregistre cependant trois nouveautés : les retours de « l'Espagnol » Pape Kouly Diop...
(SeneNews 11/05/16)
Le match Burundi-Sénégal préoccupe la sortie. Après la sortie d’Aliou Cissé qui juge inadmissible le fait de jouer hors de Bujumbura, c’est autour de la tutelle de monter au créneau. Selon le ministre des sports, le Caf doit assurer à l’équipe du Sénégal les conditions minimales pour son déplacement. “Je voudrais profiter de l’occasion pour lancer un appel à la CAF parce que si elle nous exige ses conditions minimales ici au Sénégal, je pense que nous sommes en droit...
(Pressafrik 10/05/16)
On ne peut pas se permettre de déplacer une équipe nationale dans des conditions extrêmement difficiles et aussi dans un pays qui est aujourd’hui instable. On nous demande d’opter pour un campement où loger à Bujumbura et faire 60 km pour aller jouer, c’est extrêmement dangereux ». Le ministre des Sports fustige ainsi l’attitude de la Fédération burundaise de football sur sa décision de déplacer le match Burundi-Sénégal du 4 juin prochain, comptant pour la 5ème journée des éliminatoires de...
(Le Quotidien (Sn) 28/04/16)
Zargo Touré, le défenseur sénégalais de Lorient (élite française) sorti sur blessure dimanche lors d’un match de championnat contre Saint-Etienne, est incertain pour le match Burundi-Sénégal du 3 juin prochain comptant pour la 5ème journée des éliminatoires de la Can 2017. Selon le quotidien régional français, le Télégramme de Brest, le défenseur central «souffre d’une lésion musculaire à l’ischio-jambier gauche». «S’il (devait passer) des examens supplémentaires ce mardi (hier), son indisponibilité peut être estimée au minimum à trois à quatre...
(AFP 21/04/16)
Sepp Blatter, ancien président de la Fifa, a déclaré jeudi avoir été mandaté en mai 2015 par le ministère suisse des Affaires étrangères, à la demande des Etats-Unis, pour intervenir auprès du président du Burundi, Pierre Nkurunziza, afin de le convaincre de ne pas se représenter. "Les Suisses, qui voulaient défendre les intérêts du Burundi, m'ont demandé de parler avec le président Pierre Nkurunziza, qui est aussi un grand fan de football, pour le persuader de ne pas se représenter",...
(24 Heures.ch 21/04/16)
Sepp Blatter en agent secret? Pas question de se recycler pour le Haut-Valaisan mais le Blick revient sur une mission qui a été confiée en 2015 par le Département fédéral des Affaires étrangères (DFAE). Comme le raconte l'ex-président de la FIFA dans son livre «Sepp Blatter – Mission & Passion Fussball», qui paraît jeudi 21 avril, il s'agissait d'écarter le président du Burundi en lui offrant un poste au sein de la FIFA. Les chancelleries occidentales craignent en effet que...
(APS 07/04/16)
Le match Burundi-Sénégal comptant pour la 5ème journée des éliminatoires de la Can 2017, prévu entre le 3 et le 5 juin prochain, revêt un double enjeu pour les Lions qui cherchent à valider leur qualification et à rester dans le Top 5 africain du classement Fifa. En décidant de faire publier un classement spécial entre le 8 et le 10 juin qui servira de base à la confection des chapeaux lors du tirage au sort prévu au Caire (Egypte)...
(Pressafrik 06/04/16)
Le match qui va opposer le Burundi et les lions du Sénégal comptant pour la 5-ème journée des éliminatoires de la CAN 2017 prévu entre le 3 et le 5 juin prochain, revêt un double enjeu pour les Lions qui cherchent à valider leur qualification et à rester dans le Top 5 africain du classement FIFA. En décidant de faire publier un classement spécial entre le 8 et le 10 juin qui servira de base à la confection des chapeaux...
(APA 24/03/16)
L’entraîneur de l’équipe nationale de football de la Namibie, Riccardo Mannetti, s’est déclaré confiant pour une victoire éclatante de ses poulains samedi, face au Burundi dans le cadre de la première manche des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations. Ce match du groupe K sera disputé au stade du Prince Louis Rwagasore Prince, à Bujumbura. “Je suis conscient de la situation politique actuelle au Burundi, mais cela n’affectera en aucun cas mon équipe ou l’empêcher d’accomplir sa mission sur...
(RFI 16/11/15)
La RDC s'est qualifiée pour le troisième tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 en accrochant le Burundi (2-2), dimanche, à Kinshasa. Sans briller, cependant. La République Démocratique se rapproche de la Russie. En écartant le Burundi (2-2), confirmant leur victoire de l'aller (3-2), les Léopards se sont qualifiés, ce dimanche, pour le troisième tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Mais pour se qualifier pour le premier Mondial de leur histoire, les Congolais devront montrer...
(Xinhua 16/11/15)
En match comptant les éliminatoires de la Coupe du Monde Russie 2018, l'équipe nationale de la RDC a été tenue en échec dimanche par le Burundi. Le match s'est joué au stade des Martyrs de Kinshasa. Mais grâce à leur victoire au match aller (3-2) à Bujumbura, les Congolais se qualifient pour la phase de poules dont on attend le tirage au sort. Le premier but des Léopards de la RDC a été marqué par Jordan Nkololo. Le Burundi a...
(Radio Okapi 13/11/15)
Les Léopards de la RDC ont battu (3-2) les Hirondelles du Burundi jeudi 12 novembre à Bujumbura, en match aller des éliminatoires de la Coupe du monde Russie 2018. La RDC a ouvert le score à la 5è minute par Bolasie. Cédric Amissi a égalisé pour le Burundi à la 38è minute. A la 46ème minute, Florent Ibenge a effectué un double changement dans le camp des Léopards: Cédric Mungongu monte à la place de Gabriel Zakuani et Jacques Maghoma...
(La Prospérité 12/11/15)
C’est parti pour le début d’une longue campagne qualificative à la Coupe du monde Russie 2018. Les Léopards de la RDC démarrent l’aventure contre les Hirondelles du Burundi. Le match aller se joue ce jeudi 12 novembre 2015, au stade Prince Louis Rwagasore, à Bujumbura. Et le retour, trois jours plus tard, soit le 15 novembre 2015, au stade des Martyrs de la Pentecôte à Kinshasa. Les Léopards ont quitté Kinshasa hier, mercredi 11 novembre, dans la matinée, et sont...
(Radio Okapi 10/11/15)
En prévision du match aller des éliminatoires du Mondial –Russie 2018 qui opposera les Hirondelles du Burundi aux Léopards de la RDC, jeudi 12 novembre à Bujumbura, l’ambassade de la RDC au Burundi a pris les devants en prévenant les Congolais vivant au Burundi de faire montre d’un esprit de sportivité, de discipline et de tolérance. Dans un communiqué rendu public lundi 9 novembre, le chargé d’affaires intérimaire et ministre conseiller de l’ambassade de la RDC au Burundi demande aux...
(Xinhua 26/10/15)
L'équipe nationale des joueurs locaux d'Ethiopie Wana d'Ethiopie a éliminé dimanche sur son terrain celle du Burundi, Intamba mu Rugamba, par trois buts à zéro, éliminant ainsi cette dernière du Championnat d'Afrique des Nations (CHAN) qui aura lieu au Rwanda du 16 janvier au 7 février 2016. Selon un reporter de la radio nationale qui a accompagné l'équipe nationale et qui a été joint sur les réseaux sociaux par Xinhua, "c'est la meilleure équipe qui a gagné, qu'il n'y ait...
(Radio Okapi 21/10/15)
Le sélectionneur national de la RDC, Florent Ibenge, pense que le Burundi est le passage obligé pour se qualifier au Mondial- Russie. D’où, selon lui, les détails de l’organisation sont très importants Dans une interview accordée à Radio Okapi, Florent Ibenge a affirmé: «On partira en avion affrété. On doit se préparer en conséquence pour ne pas être surpris. On ne doit pas passer à côté de ce match-là. C’est un match très important, c’est comme l’examen d’Etat. Si vous...

Pages

(France 24 23/05/16)
Onze artistes ont réalisé une chanson pour appeler à la paix dans la région des Grands lacs troublée par les conflits réguliers depuis le milieu des années 1990. Grande première : ces artistes, hommes et femmes, viennent à la fois du Burundi, du Rwanda et de République démocratique du Congo. "Ta paix, c'est ma paix, ma réussite, c’est ta sécurité" : 11 artistes de la région des Grands lacs chantent, en kiswahili, l’évidence d’un destin commun. Des chanteurs rwandais, burundais mais aussi congolais se sont réunis à Goma, dans l'est de la RDC sur les rives du lac Kivu, pour dire leur ras-le-bol des conflits à répétition dans cette région d'Afrique. Cette chanson commune entre...
(RFI 24/04/16)
Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba, connu sous le nom de Papa Wemba, a dit définitivement adieu à la scène ce dimanche 24 avril. Le musicien congolais (RDC) avait été victime d'un malaise lors d'un concert en Côte d'Ivoire samedi. Ce sont les organisateurs du FEMUA, le Festival des musiques urbaines d'Anoumabo, qui ont annoncé son décès ce dimanche matin. Papa Wemba était âgé de 67 ans. Né en 1949 juin dans le Kasaï-Oriental (RDC), Papa Wemba est un musicien charnière pour le continent africain. Dans les années 1950, la rumba congolaise dominait le continent et si elle est toujours aussi présente sur la scène africaine, c'est notamment grâce à Papa Wemba qui avec le groupe Zaïko Langa Langa a dépoussiéré...
(AFP 01/04/16)
Un célèbre humoriste burundais connu sous le nom de scène de "Kigingi" a été libéré vendredi après trois jours de détention par le Service national de renseignement (SNR) du Burundi pour "outrage à chef d'Etat", a-t-on appris auprès de sa famille. "Kigingi vient d'être relâché en début d'après-midi. Nous remercions tous ceux qui se sont mobilisés pour sa libération, surtout les gens des médias", a déclaré à l'AFP un de ses proches, joint par téléphone. Alfred-Aubin Mugenzi avait été arrêté...
(Agence Ecofin 25/03/16)
Samedi 19 mars 2016, une séquence télé peu ordinaire a été diffusée par la Radio-télévision nationale du Burundi (Rtnb). Durant 30 minutes, il y a eu le passage de 2 anciens « rebelles » au pouvoir aujourd’hui « repentis ». Selon Radio France International, la police burundaise avait annoncé que ces ex « criminels terroristes » feraient des aveux fracassants. On les a donc vus à l’écran avouer qu’ils ont commis des crimes commandités par des opposants. Le premier des...
(Iwacu 11/01/16)
Ce samedi 9 janvier 2016 s’est déroulé à l’Institut Français du Burundi l’habituel rendez-vous de la remise du prix littéraire Michel Kayoya. Trois nouvelles ont été primées : Espoir de la Fleur de Dieu de Joëlla sayubu , 1er prix, Fœtus 4G de Jean Claude Ndayipfukamiye, 2ème prix et Tribulation d’un Enfant du Pays d’Alex Matabaro qui a obtenu le 3ème prix. Dans son mot d’ouverture la directrice de l’IFB s’est réjouit d’accueillir un tel événement qui célèbre la littérature...
(Iwacu 11/01/16)
Avec Kaz’O’zah Art, elle crée des modèles que des artisans fabriquent. Ange Muyubira veut moderniser l’artisanat burundais tout en gardant son authenticité. Ange dans l'atelierKaz’O’zah Art, c’est quel genre d’artisanat ? Nous avons cinq catégories d’artisanat : la fabrication des bijoux, la sculpture du bois et de l’ivoire végétale, la vannerie, la couture et la maroquinerie. Qu’est-ce que vous produisez ? Des habits pour hommes et femmes, des chaussures, des chapeaux, des nattes, des boucles d’oreilles, des abat-jours, des chaises,...
(Jeune Afrique 20/06/15)
Les Burundais ont gagné la bataille de l'ingoma. Depuis la fin de 2014, leur célèbre danse rituelle est inscrite au patrimoine immatériel de l'Unesco. À eux de faire respecter la tradition. Après quatre ans d’un intense combat diplomatique mené par le ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, la danse rituelle au tambour royal du Burundi a été inscrite sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’Unesco le 27 novembre 2014. Une immense fierté...
(Iwacu 23/04/15)
La semaine du 10 au 18 avril, huit jours inoubliables pour le monde de l’art au Burundi. Sous un thème engagé, la Biennale Internationale de Bujumbura s’est fait un événement rassembleur. Musique, arts plastiques, danses, architecture, tout y est passé. Le festival a tenu à rendre hommage à toutes les expressions artistiques. Fier de son inscription sur la liste du patrimoine immatériel de l’humanité de l’UNESCO, le tambour burundais a résonné trois jours successifs dans les enceintes du Musée vivant...
(Jeune Afrique 17/04/15)
Qu'ils jouent avec le tissu ou les notes, ils ont la réussite au bout des doigts. Zoom sur deux jeunes créateurs de Bujumbura. Krystal Shabani 23 ans, styliste. Elle n'a pas atterri dans le monde de la mode par hasard. D'aussi loin qu'elle s'en souvienne, Krystal Shabani a toujours eu à portée de main "une petite trousse remplie d'aiguilles et de fil". Son entourage n'est donc pas surpris lorsque, en 2012, elle décide de créer sa propre marque, Krysbel Design,...
(Burundi– AGnews 16/04/15)
A Bujumbura, vendredi 11 avril 2015, M. Adolphe Rukenkanya, le ministre burundais très aimé de la culture, a ouvert les cérémonies de de la biennale internationale de Bujumbura. Il s’agit d’une manifestation culturelle où les artistes venus des pays comme le Bénin, la Côte d’Ivoire, l’Italie, la République démocratique du Congo, le Congo Brazaville, le Sénégal et le Cameroun, échangeront avec ceux du Burundi, rien qu’en matière de Culture… Cette 1ère édition aura lieu du 10 au 18 avril 2015...
(Burundi– AGnews 02/04/15)
Vote de 2 projets de loi sur la propriété intellectuelle sur les droits d’auteur ainsi que sur les interprétations… A Bujumbura, ce mardi le 31 mars 2015, le sénat du Burundi a adopté 2 projets de loi portant adhésion au traité de l’organisation mondiale de la propriété intellectuelle sur les droit d’auteur ainsi que sur les interprétations. Les 2 projets de loi ont été adoptés à l’unanimité par 34 sénateurs présents. M. Adolphe RUKENKANYA, Ministère de la culture au Burundi,ne...
(Burundi– AGnews 25/03/15)
Depuis Bujumbura, ce lundi 23 mars 2015, M. Léonce NGABO s’est envolé vers le Japon pour la 2ème édition du Tokyo Francophonie Film Festival. Le Festival est organisé par l’institut français de Tokyo et se déroulera du samedi 28 mars 2015 au dimanche 19 avril 2015. Le samedi 28 mars 2015, ce sera la journée spéciale dédiée au cinéma du Burundi – Burundian Day. Ainsi Mr Ngabo Léonce présentera 2 de ses films: GITO L’INGRAT, et BURUNDI 1850-1962. En 2014,...
(Iwacu 21/01/15)
Après La femme au regard triste, paru en 2003, Colette Samoya publie Crises politiques et conflits éthniques au Burundi. Ne fait-elle pas honneur aux Burundaises qui, pendant des lustres, ont été considérées comme sans parole dans la société ? L’ambassadeur Colette Kirura Samoya a présenté, jeudi 8 janvier, son essai Crises politiques et conflits éthniques. Ceux qui étaient venus accueillir ce livre étaient à l’étroit dans la salle TV5 Monde de l’IFB, un auditoire à provoquer des vertiges. Crises politiques...
(Iwacu 09/01/15)
Le Collectif des Associations Culturelles du Burundi (Co.A.Cu.B URUBUMBIRO) a organisé une conférence de presse, mardi 6 janvier, à la FVS/AMADE, pour annoncer le début de leurs activités. Les clubs culturels Abagenderabuntu, Abagumyabanga, Abaragwakaranga, Giramahoro, Himbaza, Ihunja, Umuhanga, Higa, et Komezakaranga se sont unis pour former un collectif ayant quatre objectifs principaux : améliorer les conditions de la culture burundaise, soutenir les activités visant la promotion de la culture burundaise tant au niveau national qu’international, faire une défense commune en...
(Iwacu 29/12/14)
Deux ans après sa prise de fonction, Rainer Willfeld, entraîneur des Intamba mu Rugamba des moins de 23 ans et des 17 ans, tire sa révérence, le 1er janvier 2015. Dominique Niyonzima, directeur technique national de la FFB, fait savoir que durant les deux ans, cet entraîneur sortant a joué neuf matchs : « Sur les neuf matchs, il n’a perdu qu’un seul, celui joué contre les moins de 20 ans du Cameroun sur la pelouse du stade Prince Louis...
(Iwacu 08/12/14)
C’est un ministre de la Culture, heureux et enthousiaste que nous avons rencontré dans son bureau, le lendemain de son retour de Paris où le tambour venait d’être inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. « Le mérite ne revient pas uniquement à notre ministère de la jeunesse. » Avant de rendre un hommage très appuyé au ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique, aux professeurs d’universités du Burundi et aux représentants de l’Unesco qui « ont travaillé d’arrache-pied...
(Xinhua 01/12/14)
DAKAR (Xinhua) -- Le 15e Sommet de la Francophonie, qui a pris fin dimanche au Centre international de conférences Abdou Diouf de Diamniadio (CICAD), à 30 km de Dakar, a adopté des "décisions importantes" ayant notamment trait à la jeunesse et à l' économie, a-t-on appris de source officielle. S'exprimant lors de la conférence de presse clôturant le deux jours de travaux des pays membres de l'espace francophone, le président sénégalais Macky Sall a affirmé que le sommet a adopté...
(RFI 29/11/14)
Selon les auteurs du nouveau rapport de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) consacré à la langue française dans le monde, le français s'enracine progressivement en Afrique. Les chiffres sont parlants : sur les 212 millions de locuteurs quotidiens du français, plus de la moitié se trouve en Afrique et 85% des 767 millions de francophones prévus à l'horizon 2060 seront africains. C'est toujours en Afrique que la progression du nombre de locuteurs francophones a été la plus forte, avec une augmentation en moyenne du...
(RFI 28/11/14)
Les tambours du Burundi ont été inscrits, ce jeudi 27 novembre, sur la liste du patrimoine immatériel de l'humanité de l'UNESCO. La danse rituelle au tambour royal est un spectacle qui associe le son du battement des tambours à des danses, de la poésie héroïque et des chants traditionnels. Toute la population du Burundi la reconnaît comme un élément fondamental de son patrimoine et de son identité. Désormais, c'est reconnu au niveau mondial et c’est le sentiment de fierté qui...
(AFP 27/11/14)
La danse rituelle au tambour du Burundi, le chant polyphonique du Portugal, le pain traditionnel d'Arménie ou la fabrication des yourtes d'Asie centrale ont désormais un lien commun : ils ont été inscrits au patrimoine culturel de l'humanité, que l'Unesco tente de préserver pour les générations futures. Une quarantaine de candidatures venant de tous les continents devaient être approuvées par le Comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, réuni cette semaine au siège de l'organisation à Paris, où...

Pages

(Jeune Afrique 27/05/16)
Combien de fois peut-on réutiliser la même information ? Le 12 mai, Reuters a publié une dépêche intitulée : « Exclusif : le Rwanda aide les rebelles burundais. » S’appuyant sur le dernier rapport du groupe d’experts de l’ONU, l’agence de presse y affirme que « l’entraînement, le financement et le soutien logistique ont continué jusqu’au début de 2016 ». Ce n’est pourtant pas exactement ce qu’écrivent les experts : ils citent des entretiens avec des rebelles burundais qui disent avoir été recrutés au Rwanda en...
(Paris-Match 26/05/16)
Les pourparlers de paix, boycottés par l'opposition, ont été suspendus à Arusha, au Burundi. Mais le médiateur ne perd pas espoir. Seize ans après la signature de l’historique accord d’Arusha -qui mit fin à la guerre civile de 1993-2006 (300.000 morts)- des acteurs du dialogue inter-burundais se sont retrouvés à partir de samedi dans cette ville du nord de la Tanzanie pour tenter une nouvelle fois de sortir le pays de la crise. Mais sans surprise, les pourparlers ont été suspendus mardi soir sine die, en raison de l’absence –imposée à certains, choisie par d’autres- de la majeure partie de l’opposition. En effet, le président Pierre Nkurunziza, dont le troisième mandat est à l’origine de la crise, n’a pas invité...
(BBC 25/05/16)
Les négociations destinées à mettre enfin à une année de crise politique au Burundi ont pris fin mardi à Arusha, en Tanzanie. Le facilitateur, l'ancien président Benjamin Mkapa a salué un "haut degré de civilité, de patriotisme et un grand désir d'appropriation du dialogue" de la part des participants aux pourparlers. Il s'est dit prêt à rencontrer, au cours des deux prochaines semaines, les protagonistes absents de la session de relance du dialogue inter burundais. Le CNARED, une plateforme de...
(La Voix de l'Amérique 25/05/16)
L’équipe d’enquêteurs indépendants de l’ONU sur les droits de l’homme s’est déployée, au complet, au Burundi, a affirmé à New York le porte-parole des Nations unies. Les enquêteurs de l’ONU vont, selon M. Haq, collecter les informations au Burundi. Ils se rendront ensuite dans les camps des réfugiés des pays voisins –au Rwanda, en Ouganda, en Tanzanie et en RDC- pour recueillir les témoignages des Burundais qui ont fui leur pays. Le déploiement des observateurs des droits de l’homme constitue...
(RFI 25/05/16)
Après plus d'une année de crise au Burundi consécutive à la décision du président de briguer un troisième mandat, le facilitateur tanzanien, l'ancien président Benjamin Mkapa, a tenté de relancer le dialogue interburundais en panne depuis des mois au cours d'une session organisée à Arusha. Après quatre jours d'écoute, les choses commencent à se préciser même si de nombreuses zones d'ombre persistent. Mardi 24 mai, au cours de la cérémonie de clôture, aucune annonce spectaculaire n’a été faite, mais le...
(Dw-World 25/05/16)
Les consultations pour une sortie de crise au Burundi, se sont achevées ce mardi, à Arusha, en Tanzanie. Le co-facilitateur Benjamain Mkapa, a fait la synthèse des échanges qu'il a eus avec les différents acteurs. « La solution passe par la mise en place d’une transition et l’organisation de nouvelles élections libres et incontestées » (Cyprien Mbonimpa) Selon nos informations, Benjamin Mkapa donne rendez-vous aux protagonistes burundais, dans la troisième semaine du mois de juin 2016, pour la suite du...
(BBC 25/05/16)
Un policier et un civil ont été tués mardi soir dans la province de Mwaro, dans le centre du Burundi, lors d'une attaque menée par "un groupe de bandits armés non identifiés". Selon le gouverneur de cette province, mardi vers 19H20 (17H20 GMT), "un groupe de quatre bandits armés non identifiés" a attaqué sur la colline de Fota dans la commune de Ndava. "Ils ont tué un officier de police judiciaire et le veilleur de nuit (des locaux) du parti...
(BBC 25/05/16)
Lesautorités burundaises ont annoncé mercredi l'assassinat d'un colonel tutsi à la retraite devant son domicile à Ngagara dans le nord de la capitale. Le maire de Bujumbura a confirmé la mort du Colonel Rufyiri, qui a été tué "par des criminels armés" non encore identifiés. Un de ses fils qui était avec lui a été blessé, mais ses jours ne sont en danger. Selon des témoins, les tueurs circulaient à bord d’une voiture aux vitres teintés. Mardi soir, un policier...
(La Voix de l'Amérique 24/05/16)
Cette ville tanzanienne abrite les premières consultations séparées avec les protagonistes de la crise au Burundi. Ces consultations sont conduites par l'ancien président Tanzanien Benjamin William Mkapa qui a été désigné médiateur dans le conflit. Mais ces assises ont été boycottées par la coalition de l'opposition en exil. Troisième jour de consultations à Arusha en Tanzanie entre différents protagonistes de la crise burundaise, mais sans la présence de la plate-forme CENARED-GIRITEKA, la coalition de l’opposition en exil. Ces consultations, sous...
(RFI 24/05/16)
Dernier jour de la session de reprise du dialogue interburundais dans la ville d’Arusha en Tanzanie. Alors que ce dialogue politique est en panne, les partis membres de la principale coalition de l’opposition, le Cnared, non invitée, ont boycotté ce processus censé permettre à l’ancien président tanzanien Benjamin Mkapa, facilitateur dans cette crise, de faire un agenda, une liste de participants et un calendrier consensuels. Ce qui ne l’a pas empêché d’aller de l’avant. Ces derniers jours, l’ancien président tanzanien...
(RFI 23/05/16)
Après une année de grave crise au Burundi marqué notamment par un processus de paix totalement en panne, le facilitateur tanzanien a lancé il y a deux jours la relance du dialogue interburundais à Arusha, en l'absence de l'opposition regroupé essentiellement au sein de Cnared, principale coalition d'opposition. Mais certains de ses membres étaient bien présents, avec des propositions. Dans un groupe de travail se trouvait Jean de Dieu Mutabazi qui dit appartenir à la Coalition pour une opposition participative,...
(Dw-World 23/05/16)
A Arusha, en Tanzanie, le dialogue de sortie de crise du Burundi a repris avec la présence de certains membres de partis du CNARED, la principale coalition d'opposition. Cela ne fait pas plaisir à tout le monde. Organisé par l'ancien président tanzanien Benjamin Mkapa, nommé médiateur par la Communauté des Etats d'Afrique de l'Est, ce dialogue va se poursuivre dans les prochains jours, le but étant de comprendre le noeud de la crise pour mettre ensuite sur pied le calendrier...
(France 24 23/05/16)
Onze artistes ont réalisé une chanson pour appeler à la paix dans la région des Grands lacs troublée par les conflits réguliers depuis le milieu des années 1990. Grande première : ces artistes, hommes et femmes, viennent à la fois du Burundi, du Rwanda et de République démocratique du Congo. "Ta paix, c'est ma paix, ma réussite, c’est ta sécurité" : 11 artistes de la région des Grands lacs chantent, en kiswahili, l’évidence d’un destin commun. Des chanteurs rwandais, burundais...
(Jeune Afrique 21/05/16)
Ancien ambassadeur du Burundi à Paris, à Bruxelles et à Moscou, et ex-ministre des Affaires étrangères aujourd'hui à la retraite, Cyprien Mbonimpa publie, fin mai, aux éditions Iwacu, à Bujumbura, des Mémoires d'un diplomate très attendus par ses compatriotes. Mbonimpa y raconte quatre décennies d’évolution politique du Burundi vues de l’intérieur et livre des portraits inédits des présidents qu’il a servis, notamment Jean-Baptiste Bagaza (décédé le 4 mai) et Pierre Buyoya – qui le fit emprisonner pendant deux ans, en...
(RFI 21/05/16)
Les discussions sur l'avenir du Burundi doivent reprendre samedi 21 mai à Arusha. Depuis un peu plus de deux mois, la médiation est menée par l'ancien président tanzanien Benjamin Mkapa mais pour l'instant il n'a pas obtenu beaucoup de résultats. Ces discussions auraient dû commencer il y a déjà trois semaines. Au dernier moment, la médiation avait reporté l'événement, le temps de mener des consultations avec les différents camps politiques. Mais aujourd'hui, les points de blocage sont toujours les mêmes...
(BBC 21/05/16)
Reprise du dialogue prévue ce samedi à Arusha pour tenter de sortir le Burundi de la crise. Une session à l’issue incertaine car boycottée par l'opposition radicale. La plateforme de l’opposition, le CNARED - le conseil national pour la restauration des accords d’Arusha et de l’Etat de droit - a décidé de boycotter la session tant qu’elle n’est pas invitée en tant qu’entité. Selon son porte-parole, la facilitation a convié les partis politique membres et personnalités au sein du CNARED...
(RFI 21/05/16)
Les discussions sur l'avenir du Burundi doivent reprendre samedi 21 mai à Arusha. Depuis un peu plus de deux mois, la médiation est menée par l'ancien président tanzanien Benjamin Mkapa mais pour l'instant il n'a pas obtenu beaucoup de résultats. Ces discussions auraient dû commencer il y a déjà trois semaines. Au dernier moment, la médiation avait reporté l'événement, le temps de mener des consultations avec les différents camps politiques. Mais aujourd'hui, les points de blocage sont toujours les mêmes...
(BBC 20/05/16)
Une mission indépendante de l'ONU enquête est au Burundi sur des allégations de violations massives des droits de l'Homme. La mission de cette équipe d'enqueteurs, sous le nom de l'EINUB, envoyée par le Haut commissariat aux droits de l'Homme va durer quatre mois. Elle séjourne au Burundi depuis début mai mène des investigations sur toutes les atteintes aux droits humains depuis le début de la crise dans ce pays. Le coordinateur du secrétariat de l'EINUB Jean-Jacques Purusi Sadiki arrivé mi-janvier...
(Jeune Afrique 20/05/16)
Le dialogue interburundais doit reprendre samedi à Arusha en Tanzanie, dans le but d'essayer de résoudre la crise que connaît le pays depuis plus d'un an. Mais les discussions sont dans l'impasse depuis de nombreux mois, et elles risquent de tourner court une nouvelle fois. Le point sur les principaux désaccords. 1. La place du CNARED Depuis le début, le gouvernement de Pierre Nkurunziza a été clair, faisant savoir qu’il ne participerait pas à des discussions en présence du CNARED,...
(Autre média 20/05/16)
Un an après le début de la crise déclenchée par la candidature du président Pierre Nkurunziza à un troisième mandat, la situation au Burundi reste critique. Manifeste depuis les secondes élections post-conflit en 2010 et amplifiée par la querelle autour du troisième mandat en 2015, la radicalisation du régime a consacré la prééminence des éléments les plus durs du parti au pouvoir. Ceux-ci sont déterminés à tourner la page du système institutionnel issu de l’accord d’Arusha, conclu entre les élites...

Pages