Burundi | Africatime
Samedi 10 Décembre 2016

Burundi

(AFP 09/12/16)
Le facilitateur dans la crise burundaise, l'ancien président tanzanien Benjamin Mkapa, a estimé inutile vendredi de continuer à contester la "légitimité" de l'élection en 2015 du président Pierre Nkurunziza, et appelé les parties à cette crise à se concentrer sur la bonne tenue des élections de 2020. "Ce n'est pas à moi de déterminer la légitimité du gouvernement du Burundi", a déclaré à la presse M. Mkapa, au terme d'une visite de trois jours au Burundi visant à relancer le dialogue de crise. Mais il a ensuite énuméré: "des élections ont eu lieu, des procédures ...
(La Voix de l'Amérique 09/12/16)
Le médiateur dans le conflit burundais, l’ancien président tanzanien Benjamin William Mkapa séjourne dans la capitale burundaise depuis mercredi. Il mène des consultations avec des acteurs locaux, politiques et de la société civile. Jeudi, M. Mkapa s’est entretenu notamment avec le président Pierre Nkurunziza. Il envisage des négociations directes vers le 10 janvier 2017. Trois raisons ont motivé le déplacement de l’ex-président tanzanien à Bujumbura. Selon des personnes jointes par VOA Afrique qui ont rencontré le facilitateur, M. Mkapa a indiqué qu’il est venu évaluer "la situation politico-sécuritaire, l’espace politique et médiatique et si la suspension de l’aide ne risque pas de favoriser la violence." L’opposition présente a signifié à M. Mkapa que "les mêmes problèmes à l’origine de la...
(RFI 09/12/16)
La visite du facilitateur dans la crise au Burundi se termine ce vendredi. Et les propos de l'ancien président tanzanien Benjamin Mkapa n'ont pas plu à tout le monde. Après trois jours de consultations à Bujumbura, le facilitateur dans la crise burundaise jette un pavé dans la mare. Il a assuré avoir pris note de la légitimité du gouvernement burundais, appelant « à ne plus perdre de temps à discuter de cette question de légitimité ou non du pouvoir en...
(RFI 09/12/16)
Le facilitateur dans la crise et ancien président tanzanien Benjamin Mkapa est au Burundi pour tenter de relancer un dialogue en panne, et qui bute sur le refus du pouvoir de discuter avec l'opposition en exil regroupée au sein du Cnared. Après une rencontre en tête à tête ave le président burundais Pierre Nkurunziza aujourd'hui, Mkapa a reçu toute la journée les différents acteurs de la crise burundaise, mais aussi des diplomates. Que ce soit avec les diplomates africains mercredi...
(Jeune Afrique 09/12/16)
Selon l'ancien président tanzanien Benjamin Mkapa, facilitateur dans la crise burundaise, le président Pierre Nkurunziza est bel et bien légitime. Il l'a fait savoir vendredi lors d'une conférence de presse clôturant sa visite de deux jours à Bujumbura. Benjamin Mkapa, cité par SOS Media Burundi, a appuyé ses propos, lançant : « Les gens qui doutent encore de sa légitimité sont fous. Où est-ce qu’ils tirent cela ? (sic) Ces gens ont perdu le nord. Le peuple burundais a tranché...
(Burundi– AGnews 09/12/16)
A Ngozi, ce jeudi 8 décembre 2016, lors des lancements des activités de l’Office Burundais des Mines & Carrières (OBM), S.E. Joseph Butore, Vice Président du Burundi en charge de l’économie, a annoncé que, les prospections minières avait détecté de gisements de 632 millions de tonnes de Kaolin à Vyerwa en commune Mwumba à Ngozi. La carte minière du Burundi compte 32 sur 118 parmi les éléments chimiques du tableau périodiques de Mendeleïev.
(AFP 08/12/16)
Le Burundi et le Gabon ont promis jeudi des sanctions à l'encontre de leurs Casques bleus (respectivement 25 et 16) soupçonnés d'abus sexuels en Centrafrique par les Nations unies si les faits étaient confirmés. "S'il y a des cas avérés d'abus sexuels qui impliquent nos soldats, il n'y aura pas d'impunité, la justice va s'appliquer dans ces cas là", a déclaré à l'AFP le porte-parole adjoint de l'armée burundaise, le major Côme Ndayiragije. "Une commission d'enquête a été mise sur...
(RFI 08/12/16)
Le Burundi et le Gabon promettent de faire la lumière sur les soupçons de crimes sexuels qui auraient été commis par leurs soldats en Centrafrique. L'ONU a dévoilé un rapport dans lequel 16 militaires gabonais et 25 Burundais sont accusés d'agressions sexuelles, parfois contre des mineurs. Les faits datent de 2014-2015, dans la préfecture de Kemo. Les Nations unies ont recensé 140 victimes et elles ont demandé aux deux gouvernements de prendre des sanctions pénales. L'ONU a donné six mois...
(Radio Vatican 08/12/16)
Les évêques du Burundi s’expriment sur la situation de leur pays. Dans une lettre pastorale publiée à l’occasion de la fin de l’Année jubilaire, ils affirment apprécier les «pas accomplis vers la réconciliation». Mais, rappellent-ils, «tant de frères et sœurs sont encore réfugiés à l’extérieur du Burundi». Des hommes et femmes qui n’osent pas rentrer au pays, par peur. «N’y-a-t-il pas quelque chose à corriger afin qu’ils puissent se sentir en sécurité ?», se demandent les évêques, qui observent par...
(Burundi– AGnews 08/12/16)
A Rumonge, ce lundi 5 décembre 2016, M. Juvénal BIGIRIMANA, gouverneur de la province de Rumonge, a expliqué qu’une enquête avait été ouverte sur le phénomène de petites croix tracées sur certaines maisons d’habitations dans les quartiers de Birimba et Kanyenkoko. Toutes ces maisons ont la particularité d’appartenir à des citoyens membres du parti CNDD-FDD, dont des jeunes militants de cette formation politique, appelés IMBONERAKURE. Au Burundi, cette ouverture d’enquête par M. Juvénal BIGIRIMANA a pour volonté de tranquilliser ces...
(Burundi– AGnews 08/12/16)
Depuis Londres au Royaume Uni, ce mardi 6 décembre 2016, le Foreign and Commonwealth Office (FCO) a prévenu ses citoyens vivant au Burundi, d’une menace terroriste imminente se référant au communiqué du dimanche 4 décembre 2016 de l’Ambassade des USA au Burundi. Voici en anglais, un résumé du communiqué du Foreign and Commonwealth Office : Summary – on 4 December 2016, the US embassy issued an alert warning that terrorist groups are planning to conduct attacks in Burundi, including, but...
(RFI 07/12/16)
Le facilitateur dans le conflit burundais et ancien président tanzanien, Benjamin Mkapa, n'est parvenu jusqu'ici à faire asseoir à la même table de discussion le pouvoir burundais et son opposition à Arusha, en Tanzanie, comme il l'a tenté à deux reprises. Il va encore une fois essayer de relancer le dialogue qu'il a engagé depuis une année pour tenter de sortir le Burundi de la crise dans laquelle ce pays des Grands Lacs africains est plongé depuis fin avril 2015...
(Iwacu 07/12/16)
Pendant dix ans, il a été parmi les grands décideurs au Burundi. Aujourd’hui, considéré comme un « frondeur », ou un « traître », c’est selon, il est contraint de vivre hors de son pays, en Belgique. Gervais Rufyikiri a retrouvé une liberté de parole et lutte toujours pour l’instauration d’un Etat de droit. Il dresse sans haine ni passion, mais sans concession, un portrait du « système » qui dirige le pays. Au Burundi, certains vous reprochent d’être resté...
(Belga 07/12/16)
Le facilitateur africain dans le conflit burundais, l'ancien président tanzanien Benjamin Mkapa, est attendu mercredi à Bujumbura, reprenant une médiation en suspens depuis plusieurs mois, a rapporté mardi le site d'informations SOS Médias Burundi. Durant cette visite de trois jours, Benjamin Mkapa s'entretiendra avec le président burundais Pierre Nkurunziza, les ambassadeurs en poste dans la capitale burundaise, les représentants des organisations de la société civile, les groupes de jeunes et femmes, ainsi que les leaders politiques et des confessions religieuses...
(Iwacu 07/12/16)
Six compartiments de la galerie Diko ont brûlé, ce matin du 7 décembre. « Je suis arrivé à 7h20. Même la pharmacie Apteka n’avait pas encore brûlé. », a témoigné, sous le choc, Onesphore Ndayisenga, propriétaire de la pharmacie vétérinaire Gicaniro. Selon ce dernier, le feu a été constaté à 7h30. « J’étais à l’intérieur, du coup, j’ai été alerté par des voisins. » Ce pharmacien salue la rapidité dont la protection civile a fait preuve. Pour Nestor Ndikumugambi, patron...
(AFP 06/12/16)
Une enquête de l'ONU a permis d'identifier 41 Casques bleus gabonais ou burundais de la Mission de l'ONU en Centrafrique (Minusca) soupçonnés d'avoir commis des agressions sexuelles dans la préfecture de Kemo (centre) en 2014 et 2015. Selon le porte-parole de l'ONU Stéphane Dujarric lundi, l'enquête, qui a duré quatre mois en coopération avec des enquêteurs burundais et gabonais, a recueilli des preuves contre 16 Gabonais et 25 Burundais servant dans la Minusca. Il appartient maintenant aux deux pays de mener...
(Xinhua 06/12/16)
Le président de l'Assemblé Nationale burundaise, Pascal Nyabenda, a pris l'avion dimanche à destination de Khartoum au Soudan où il va participer à la 7ème session de l'Assemblée Plénière du Forum des parlements des pays membres de la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL). "A l'ordre du jour de cette session figurent la présentation et l'analyse de la situation sécuritaire qui prévaut dans certains pays membres de la CIRGL, notamment en République Centrafricaine, en République Démocratique du...
(Iwacu 06/12/16)
Au Burundi, le passage à la Télévision numérique terrestre (Tnt) sera possible d’ici la fin de l’année, grâce aux décodeurs offerts par la Chine. L’annonce a été faite par le ministre des Postes, des Tic et des Medias, Nestor Bankumukunzi (photo). « Le programme de numérisation de la télévision est suffisamment avancé parce que le réseau est installé à plus de 90% », affirme le ministre. Il ajoute pourtant que « le grand défi reste l'acquisition des décodeurs pouvant permettre...
(Burundi– AGnews 06/12/16)
A Bujumbura, ce dimanche 4 décembre 2016, M. Freddy Mbonimpa, Maire de la ville de Bujumbura capitale, a dit regretté la non collaboration au niveau sécuritaire de l’Ambassade des USA au Burundi, avec les autorités burundaises en charge de la sécurité. Ce samedi 3 décembre 2016, l’Ambassade des USA a sorti un Communiqué avertissant d’une probable attaque terroriste au Burundi en exhortant ses ressortissants à limiter leurs voyages… Selon M. Freddy Mbonimpa, les attaques “terroristes” se manifestent partout dans le...
(Iwacu 06/12/16)
Des milliers de personnes ont manifesté dans tout le pays, samedi 26 novembre 2016, à l’appel du gouvernement contre une commission d’enquête des Nations Unies. Une occasion pour Bujumbura de désigner la Belgique comme source de tous ses maux. Les manifestants brandissant des bâtons samedi 26 novembre.Les manifestants brandissant des bâtons samedi 26 novembre. Mardi 22 novembre. Le Conseil des droits de l’homme annonce la nomination d’experts d’Algérie, du Bénin et du Royaume-Uni pour enquêter sur de possibles crimes contre...

Pages

(RFI 08/12/16)
Le Burundi et le Gabon promettent de faire la lumière sur les soupçons de crimes sexuels qui auraient été commis par leurs soldats en Centrafrique. L'ONU a dévoilé un rapport dans lequel 16 militaires gabonais et 25 Burundais sont accusés d'agressions sexuelles, parfois contre des mineurs. Les faits datent de 2014-2015, dans la préfecture de Kemo. Les Nations unies ont recensé 140 victimes et elles ont demandé aux deux gouvernements de prendre des sanctions pénales. L'ONU a donné six mois à Libreville et Bujumbura pour rendre compte des mesures prises suite à ce rapport accablant. Les deux gouvernements mettent en avant leur bonne volonté. Le porte-parole adjoint du ministère burundais de la Défense explique qu'une...
(Burundi– AGnews 08/12/16)
A Rumonge, ce lundi 5 décembre 2016, M. Juvénal BIGIRIMANA, gouverneur de la province de Rumonge, a expliqué qu’une enquête avait été ouverte sur le phénomène de petites croix tracées sur certaines maisons d’habitations dans les quartiers de Birimba et Kanyenkoko. Toutes ces maisons ont la particularité d’appartenir à des citoyens membres du parti CNDD-FDD, dont des jeunes militants de cette formation politique, appelés IMBONERAKURE. Au Burundi, cette ouverture d’enquête par M. Juvénal BIGIRIMANA a pour volonté de tranquilliser ces citoyens et de leur rappeler que l’objectif de ces malfaiteurs est de leur faire peur pour qu’ils prennent la fuite.
(Burundi– AGnews 08/12/16)
Depuis Londres au Royaume Uni, ce mardi 6 décembre 2016, le Foreign and Commonwealth Office (FCO) a prévenu ses citoyens vivant au Burundi, d’une menace terroriste imminente se référant au communiqué du dimanche 4 décembre 2016 de l’Ambassade des USA au Burundi. Voici en anglais, un résumé du communiqué du Foreign and Commonwealth Office : Summary – on 4 December 2016, the US embassy issued an alert warning that terrorist groups are planning to conduct attacks in Burundi, including, but...
(Iwacu 07/12/16)
Six compartiments de la galerie Diko ont brûlé, ce matin du 7 décembre. « Je suis arrivé à 7h20. Même la pharmacie Apteka n’avait pas encore brûlé. », a témoigné, sous le choc, Onesphore Ndayisenga, propriétaire de la pharmacie vétérinaire Gicaniro. Selon ce dernier, le feu a été constaté à 7h30. « J’étais à l’intérieur, du coup, j’ai été alerté par des voisins. » Ce pharmacien salue la rapidité dont la protection civile a fait preuve. Pour Nestor Ndikumugambi, patron...
(AFP 06/12/16)
Une enquête de l'ONU a permis d'identifier 41 Casques bleus gabonais ou burundais de la Mission de l'ONU en Centrafrique (Minusca) soupçonnés d'avoir commis des agressions sexuelles dans la préfecture de Kemo (centre) en 2014 et 2015. Selon le porte-parole de l'ONU Stéphane Dujarric lundi, l'enquête, qui a duré quatre mois en coopération avec des enquêteurs burundais et gabonais, a recueilli des preuves contre 16 Gabonais et 25 Burundais servant dans la Minusca. Il appartient maintenant aux deux pays de mener...
(Burundi– AGnews 06/12/16)
A Bujumbura, ce dimanche 4 décembre 2016, M. Freddy Mbonimpa, Maire de la ville de Bujumbura capitale, a dit regretté la non collaboration au niveau sécuritaire de l’Ambassade des USA au Burundi, avec les autorités burundaises en charge de la sécurité. Ce samedi 3 décembre 2016, l’Ambassade des USA a sorti un Communiqué avertissant d’une probable attaque terroriste au Burundi en exhortant ses ressortissants à limiter leurs voyages… Selon M. Freddy Mbonimpa, les attaques “terroristes” se manifestent partout dans le...
(Iwacu 06/12/16)
Des milliers de personnes ont manifesté dans tout le pays, samedi 26 novembre 2016, à l’appel du gouvernement contre une commission d’enquête des Nations Unies. Une occasion pour Bujumbura de désigner la Belgique comme source de tous ses maux. Les manifestants brandissant des bâtons samedi 26 novembre.Les manifestants brandissant des bâtons samedi 26 novembre. Mardi 22 novembre. Le Conseil des droits de l’homme annonce la nomination d’experts d’Algérie, du Bénin et du Royaume-Uni pour enquêter sur de possibles crimes contre...
(RFI 05/12/16)
A Rumonge, une ville située au sud-ouest du Burundi, les opposants assurent vivre sous une pression constante et dans la terreur depuis plus d'une semaine car ils retrouvent au réveil des croix tracées sur leur maison durant la nuit, tout en se demandant ce qui va leur arriver. Ils accusent les Imbonerakure, la ligue des jeunes du parti au pouvoir, CNDD-FDD, d'en être les responsables. L'administration locale dément. Cet habitant de Rumonge, l'un des rares contactés par téléphone et qui...
(Burundi– AGnews 05/12/16)
A Bujumbura, ce mardi 29 novembre 2016, l’Organisation des Premières Dames Africaines pour la lutte contre VIH/Sida au Burundi (OPDAS-Burundi), le ministère de la Santé publique et de la lutte contre le VIH/Sida, et ONU-SIDA ont organisé un atelier de sensibilisation et de mobilisation dans la lutte contre VIH-Sida, à l’intention de tous les parlementaires, sénateurs et gouverneurs de province sur l’implication des leaders politiques . L’ouverture de l’atelier a été réalisé par Mme Denise Nkurunziza, Première dame du Burundi...
(AFP 03/12/16)
Trois officiers, issus de l'ancienne rébellion désormais au pouvoir au Burundi, ont été arrêtés dans le cadre de l'enquête sur la tentative d'assassinat du conseiller en communication du président burundais, a-t-on appris de sources policière et sécuritaires. "Terrorisme: attentat contre Willy Nyamitwe, 2 colonels et un capitaine arrêtés hier (jeudi), en plus du caporal et du lieutenant-colonel", a annoncé vendredi soir dans un tweet Pierre Nkurikiye, le porte-parole de la police burundaise. Ces trois officiers sont le capitaine Célestin Iranyibutse et les colonels Nestor Bahati et Jean-Baptiste Miruho, dit Miros, ont indiqué à l'AFP des sources sécuritaires.
(Xinhua 03/12/16)
La ministre burundaise de la Santé Publique, Josiane Nijimbere, et l'ambassadeur de Chine au Burundi, Zhuo Ruisheng, ont coprésidé vendredi dans les enceintes de l'Hôpital Prince Régent Charles(HPRC) à Bujumbura, une cérémonie solennelle de lancement de la campagne "Marche vers la lumière" pour l'opération des malades burundais souffrant de la cataracte au Burundi. Ces opérations seront menées par onze médecins ophtalmologues chinois, dont huit venus directement de Chine et trois autres prestant localement au sein de l'HPRC. "Cette campagne constitue la preuve, s'il en est encore besoin...
(La Libre 03/12/16)
"Nous avons ciblé notre ennemie: c'est la Belgique". Le "patron" du parti au pouvoir au Burundi (CNDD-FDD), le général Evariste Ndayishimiye - ex-chef de cabinet du chef de l'Etat burundais, Pierre Nkurubnziza - s'est livré le week-end dernier, à Rumonge, dans un discours en kirundi, à une attaque en règle contre la Belgique, qu'il a notamment accusée de "préparer le génocide au Burundi". En cause: l'activité déployée par des officiels belges pour attirer l'attention sur la répression de la contestation...
(Xinhua 02/12/16)
Le ministre burundais des Postes, des Technologies, de l'Information, de la Communication et des Medias, Nestor Bankumukunzi, a profité de la célébration du 32ème anniversaire de la télévision nationale le 1er décembre pour annoncer que la Chine a promis un lot de 290 mille décodeurs qui permettront de basculer vers le passage numérique à la fin de cette année. "Le programme de numérisation de la télévision est suffisamment avancé parce que le réseau est installé à plus de 90% (...)...
(24 Heures.ch 01/12/16)
Le sort de la dépouille de l'ex-roi du Burundi est désormais entre les mains du Tribunal fédéral (TF). Un recours a été déposé fin novembre contre la décision de la Cour de justice de Genève donnant raison à la nièce du défunt qui s'opposait au transfert des restes en Afrique. «Ma cliente est fort surprise qu'un pays qui traverse une crise politique majeure s'acharne à tenter de violer la volonté claire et explicite de feu le roi du Burundi», a...
(RFI 30/11/16)
Au Burundi, le responsable de la Communication du président donne de ses nouvelles sur son compte Twitter. Willy Nyamitwe indique qu'il va bien après l'attaque qui l'a visé lundi soir à Bujumbura. Il se dit attristé par la mort d'un de ses gardes du corps. Le conseiller est l'une des personnalités les plus influentes du régime. L’attaque s'est passée aux alentours de 21h30, heure locale. Willy Nyamitwe sortait d'une réunion à la présidence et rentrait chez lui dans le quartier...
(Burundi– AGnews 30/11/16)
Prévention – A Bujumbura, ce mardi 29 novembre 2016, la Police Nationale de Burundi (PNB) a organisé une Journée portes ouvertes, en vue de conscientiser les citoyens sur «Les cas de traitement des violences basées sur le genre (VBG) ». Selon le Commissaire de Police André Ndayambaje, directeur général de la PNB, la police a recensé cette année 2016 : – 618 plaintes portant sur le viol ( moyenne de 2 viols par jour ); – 38 cas de femmes...
(Jeune Afrique 30/11/16)
La délégation de l'Union européenne au Burundi a condamné mardi 29 novembre "l'attentat commis contre Willy Nyamitwe", conseiller en communication du président burundais, dénonçant une attaque "inadmissible". Cet acte « reflète la persistance d’un climat de violence au Burundi, caractérisé par de nombreux meurtres et disparitions forcées », fait savoir la délégation européenne dans un communiqué. Avant d’ajouter que « seule une solution politique, à travers un dialogue inclusif permettant la sortie de crise, est susceptible de restaurer un climat...
(Courrier International 30/11/16)
Depuis sa réélection contestée en juillet 2015, le président Pierre Nkurunziza mène une répression sans relâche contre la société civile et l’opposition. Mais la résistance s’organise sur les réseaux sociaux et sur les ondes. Quand [le 13 mai 2015] une tentative de coup d’État a ébranlé le Burundi, Jean-Baptiste Bireha a été l’un des rares journalistes à s’en faire l’écho. Le lendemain soir, des membres des Imbonerakure, ces milices de jeunes proches du parti au pouvoir, viennent le chercher à...
(Xinhua 29/11/16)
Les autorités burundaises ont lancé lundi la deuxième phase du projet OPP-ERA (Open Polyvalent Platforms), fondé sur l'utilisation des plateformes polyvalentes ouvertes en vue de rendre accessible la charge virale (CV) pour les "personnes vivant avec le VIH" (PVVIH) et le diagnostic VIH des nourrissons. Le directeur du Programme National de Lutte contre le Sida (PNLS) au ministère burundais de la Santé Publique et de la Lutte contre le Sida, Herménégilde Nzimenya, a dirigé la cérémonie de lancement officiel du...
(Burundi– AGnews 29/11/16)
A Bujumbura, ce lundi 28 novembre 2016, M. Emmanuel Bamenyekanye, Directeur de la pharmacie, du médicament et des laboratoires au Burundi, dans un interview accordé aux confrères du quotidien le Renouveau, rappelle le danger de l’automédication. Selon M. Bamenyekanye, l’automédication est une réalité au Burundi et consiste à consommer un médicament sans l’avis du médecin. La pratique est dangereuse et peut même conduire jusqu’à la mort. M. Bamenyekanye encourage le patient ou le citoyen malade à aller dans les 46...

Pages

(Burundi– AGnews 09/12/16)
A Ngozi, ce jeudi 8 décembre 2016, lors des lancements des activités de l’Office Burundais des Mines & Carrières (OBM), S.E. Joseph Butore, Vice Président du Burundi en charge de l’économie, a annoncé que, les prospections minières avait détecté de gisements de 632 millions de tonnes de Kaolin à Vyerwa en commune Mwumba à Ngozi. La carte minière du Burundi compte 32 sur 118 parmi les éléments chimiques du tableau périodiques de Mendeleïev.
(Iwacu 06/12/16)
Au Burundi, le passage à la Télévision numérique terrestre (Tnt) sera possible d’ici la fin de l’année, grâce aux décodeurs offerts par la Chine. L’annonce a été faite par le ministre des Postes, des Tic et des Medias, Nestor Bankumukunzi (photo). « Le programme de numérisation de la télévision est suffisamment avancé parce que le réseau est installé à plus de 90% », affirme le ministre. Il ajoute pourtant que « le grand défi reste l'acquisition des décodeurs pouvant permettre la réception des signaux numériques ». Le premier stock de décodeurs chinois devrait permettre d’avoir les premières images d’ici la fin de ce mois de décembre. Le passage au numérique concerne essentiellement la Radiotélévision nationale du Burundi (Rtnb). L’office public...
(Agence Ecofin 21/11/16)
L’Agence américaine pour le développement international (USAID) va accorder à la Communauté d'Afrique de l'Est (CAE) un financement de 194 millions de dollars sur cinq ans afin de promouvoir l'intégration économique régionale et la libre circulation des personnes et des biens dans cet espace. La convention relative à ce financement a été signée le 17 novembre au siège de la CAE à Arusha, en Tanzanie. Le document a été paraphé par la chargée d'affaires de l'ambassade des Etats-Unis en Tanzanie...
(RFI 17/11/16)
Les autorités burundaises exigent le remplacement de Jamel Benomar, diplomate britanno-marocain chargé de faire le lien entre le Conseil de sécurité et le gouvernement de Pierre Nkurunziza. C'est la victime collatérale de plus du bras de fer qui se joue depuis des mois maintenant entre Bujumbura et l'ONU. Le divorce semble consommé. Les Nations unies assurent lui accorder tout son soutien, mais les signaux sont au rouge pour la mission politique de l'ONU au Burundi. Après les experts des droits de l'homme déclarés persona non grata, c'est maintenant...
(Jeune Afrique 10/11/16)
En juillet dernier, Bujumbura a interdit l'exportation de produits vivriers vers les pays frontaliers. Une mesure censée lutter contre la spéculation due à la sécheresse mais qui frappe de plein fouet la province de Cibitoke, habituée à écouler sa production vers le Rwanda voisin, en froid avec le Burundi - ce qui n'arrange rien. Reportage. Gitega, future capitale du Burundi de Pierre Nkurunziza ? Après une année de crise politique, le Burundi dans une impasse économique Air sec, soleil de plomb, des...
(Jeune Afrique 08/11/16)
Depuis que l’Union Européenne a suspendu son aide au gouvernement du Burundi, Bujumbura tente de maximiser ses rentrées d'argent et de réduire ses dépenses au strict minimum. Les décisions prises pour cela sont parfois surréalistes. Après l’obligation pesant sur les habitants de la capitale d’acheter un cahier dit de ménage à 2000 francs burundais (soit 1,40 euro) − sous peine d’être pris pour des rebelles − , ou bien celle de porter un gilet d’une valeur de 13 500 francs...
(237online 17/10/16)
Elles ont reçu leurs agréments au cours d’une cérémonie présidée jeudi 13 octobre 2016 par le ministre du Commerce. Les opérateurs économiques représentant 23 entreprises du secteur de l’industrie, la cosmétique, l’agroalimentaire, de la métallurgie entre autres, ont quitté les services du ministère du Commerce satisfaits. Et pour cause, ils ont reçu des mains du ministre du Commerce des agréments leur permettant désormais d’aller à la conquête des marchés de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac). Cette cérémonie, troisième du genre a permis de mettre à nouveau sur le...
(Burundi– AGnews 11/10/16)
A Bujumbura, ce lundi 10 octobre 2016, M. Pierre Sinarinzi, assistant du ministre burundais des Finances, du Budget et de la privatisation, et, M. Edouard Nzigamasabo, directeur général de l’ARMP – Autorité de Régulation des Marchés Publics, animent une formation de 5 jours sur les techniques de traitement des différends apparaissant lors de la gestion des marchés publics ( partant de de la planification au règlement définitifs des marchés). Participent à cet atelier : – les membres de la direction...
(Burundi– AGnews 30/09/16)
A Bujumbura, ce vendredi 30 septembre 2016, M. Didace NGENDAKUMANA, Directeur de l’Agence de Promotion des Investissements API ( créée en 2009), lors d’un café presse, a informé que, d’octobre 2015 à mardi 27 septembre 2016, 1564 entreprises avait été immatriculées contre 1140 entreprises à la fin septembre 2015. Il s’agit d’une hausse de 37.2 %.Au Burundi, l’immatriculation d’entreprise est un bon indicateur de la santé de l’économie. L’économie burundaise est au beau fixe depuis le début de cette année 2016.
(Agence Ecofin 28/09/16)
L’Autorité de régulation et de contrôle des télécommunications (Artc) a organisé, le 22 septembre 2016, une réunion à l’intention des acteurs locaux du commerce électronique au Burundi, rapporte burundi-agnews.org. Au cours de cette rencontre, Déogratias Rurimunzu, le directeur général de l’organe de régulation, a révélé que le budget nécessaire pour développer ce segment d’activité...
(APA 26/09/16)
APA – Douala (Cameroun) - Une mission du secrétariat général de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) sillonne actuellement les pays de la région, en vue de sensibiliser ces derniers sur l’application des textes sur le commerce et le libre-échange et l'intégration communautaire dans la région. Conduite par le secrétaire général adjoint de la CEEAC, Thérèse Chantal Mfoula Edjomo, cette mission a rencontré les autorités camerounaises dont le Premier ministre chef du gouvernement, Philemon Yang. « Nous...
(Agence Ecofin 19/09/16)
Viettel, l’opérateur des télécommunications vietnamien couve de grands projets pour le Burundi. Comme en Tanzanie sous la marque Halotel ou encore au Mozambique sous le nom Movitel, la société télécoms veut développer un ensemble de projets sociaux et de fourniture de services destinés à l’amélioration des conditions de vie des populations. Pour permettre ainsi à la société de téléphonie mobile d’arriver à ses fins, le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères du Vietnam, Pham Binh Minh (photo), a demandé...
(RFI 03/09/16)
Depuis le début de la crise au Burundi fin avril 2015 les échanges économiques avec le Rwanda voisin ont fortement ralenti. En cause, l'instabilité au Burundi, mais aussi les mauvaises relations diplomatiques entre les deux voisins. Bujumbura accuse Kigali de soutenir des rebelles qui cherchent à renverser le président Pierre Nkurunziza. Fin juillet, Bujumbura a décidé de suspendre ses exportations de produits alimentaires vers les pays frontaliers, dont le Rwanda. Officiellement, le Burundi dit craindre une pénurie due à la...
(AFP 31/08/16)
"Avant, à cette saison, on importait des haricots du Burundi mais les Burundais disent qu'ils ne veulent plus que leurs marchandises aillent à l’ennemi", se lamente Evariste Ndikumana, un grossiste rwandais du poste-frontière d'Akanyaru, côté rwandais. Cette petite bourgade située sur la RN19, une des deux principales routes reliant le Burundi au Rwanda, a vu chuter son activité habituellement bouillonnante. Elletourne désormais au ralenti sous les effets conjugués des relations devenues délétères entre les deux pays et des conséquences économiques de la crise politique à Bujumbura. Sous un auvent, assis sur un muret, les cambistes et les vendeurs de recharges....
(Burundi– AGnews 29/08/16)
A Bujumbura, ce lundi 29 août 2016, AGNEWS a voulu savoir pourquoi les données de la Banque Mondiale sur le Burundi étaient fausses. Par exemples : 1/ – les données sur la population étaient de 10,16 Millions en 2013 et elles sont de 11,18 Million en 2015 2/ – les données sur la croissance étaient de 4,66% en 2014 et en 2015, à -2,5 %. 1/ Concernant la démographie burundaise : Le dernier recensement Général de la Population et de l’Habitat de 2008 (RGPH-2008) [ https://dhsprogram.com/pubs/pdf/FR253/FR253.pdf ] : 8 053 574 habitants ( le taux de...
(Iwacu 18/08/16)
La Regideso vient d’imposer les compteurs ordinaires pour les prépayés (cash power). Une réforme précipitée, selon les abonnés. La Regideso a introduit un système de cash power pour les nouveaux abonnés. Mais ces derniers se plaignent de ne pas trouver les cartes de recharge à Gitega afin d’avoir l’électricité. Une situation qui leur crée de graves dommages. Ce qui oblige les clients de descendre à Bujumbura pour acheter les crédits d’électricité ou rester dans le noir. D’après plusieurs utilisateurs de...
(Burundi– AGnews 13/08/16)
Actuellement le Burundi a le taux d’inflation le plus bas de l’East African Community EAC. A Bujumbura, devant le Parlement burundais, ce jeudi 11 aout 2016, S.E. Joseph Butore, le vice président du Burundi en charge du socio-économique, lors de la présentation du bilan semestriel, a donné quelques chiffres intéressant … S.E. Joseph Butore a présenté aux parlementaire l’évolution du taux d’inflation au ‪‎Burundi‬ sur un an. Voici le graphique : [ http://burundi-agnews.org/wp-content/uploads/2016/08/bdi_burundi_taux_in... ] On est passé d’un taux d’inflation...
(Le Griot 12/08/16)
Les autorités burundaises ont, il y a moins d’une semaine, fermé vingt bureaux de change et arrête plusieurs cambistes, au motif que ces derniers vendent les devises à des prix non reconnus par la BRB. Aujourd’hui, beaucoup de spécialistes et économistes affirment que l’économie burundaise est mal en point du fait du manque de devises. Un dollar américain se vend à plus de 2300 francs burundais sur le marché noir contre 1650 francs sur les marchés officiels dans le pays...
(Xinhua 12/08/16)
Le ministre burundais des Relations extérieures et de la Coopération internationale, Allain Aimé Nyamitwe, a signé jeudi un accord de siège avec le président de la Banque de la zone d'échanges préférentiels (ZEP), Admassu Tadesse, pour le retour du siège de cette banque à Bujumbura. "Je crois qu'avec la signature de cet accord et l'amélioration de la sécurité au Burundi, le personnel de la Banque va revenir s'installer et travailler au Burundi parce qu'une série de domaines qui sont administrés...
(RFI 12/08/16)
A Bujumbura, 15 bureaux de change ont été fermés et 12 agents de changes arrêtés ces derniers jours selon le porte-parole de la police. La raison ? Ils ne respectent pas le taux officiel fixé par la Banque centrale à 1 600 FBU pour 1 dollar alors que dans la rue, le dollar s’échange entre 2700 et 2800 FBU en raison d'une très forte demande et de la pénurie de devises étrangères. La Banque centrale du Burundi accuse les cambistes...

Pages

(Iwacu 06/12/16)
La fédération d’athlétisme du Burundi, dans son assemblée générale du 29 octobre, s’est dotée d’un nouveau comité exécutif. Iwacu brosse le parcours de ces nouveaux membres. Dieudonné Kwizera, le président Sportif invétéré, il a l’athlétisme dans le sang. Artisan majeur dans l’adhésion du Burundi au sein du Comité international olympique (CIO) en 1993, M. Kwizera avec son plan stratégique pour Tokyo 2020 entrevoit grand pour l’athlétisme burundais. Ayant déjà dans sa ligne de mire le rendez-vous du Japon, il admet que l’objectif est de faire mieux qu’à Rio. « Le train est en marche et cette fois-ci, on vise le plus de médailles possible. » Et depuis il ne cesse de multiplier des meetings à...
(Burundi– AGnews 25/11/16)
Au Nord Ouest du Burundi, Cibitoke, au Stade Urunani de Buganda, ce vendredi 25 novembre 2016, S.E. Nkurunziza Pierre, le très populaire président africain du Burundi [ http://burundi-agnews.org/tdc/ ou http://burundi-agnews.org/inaugurations/ ], a anobli Francine Niyonsaba, héroïne ou Star nationale dans le top 2 des meilleurs championnes du 800 M ( course ) féminin au niveau mondial. Mlle Francine NIYONSABA a reçu son titre de l’ordre des peuples à la classe de chevalier et à titre exceptionnel 2016, devant des membres du parlement, du gouvernement et de diplomates présents. Au Burundi, traditionnellement sous le Royaume millénaire des Barundi -Ingoma y’Uburundi -, il existait des titres d’anoblissement au niveau de la société, tel, devenir Umushingantahe ( Titre pour tout Barundi ), UmuTutsi...
(Iwacu 07/11/16)
La Fédération nationale du karaté a organisé le championnat national ce week-end du 5 au 6 novembre. Plus de 15 équipes sont en lice. La plupart des équipes sont de la mairie de Bujumbura, les autres viennent des provinces Bubanza et Cibitoke. Pour Bernard Bizoza, vice- président de la Fédération nationale du karaté, l’objectif principal de ce championnat national est de montrer le talent des jeunes karatékas après un an de préparation. C’est aussi une occasion d’établir le classement des...
(BBC 20/09/16)
L'athlète burundaise, Francine Niyonsaba, qui a remporté l'argent au 800 mètres féminin aux Jeux olympiques de Rio, est le premier sportif africain dont les données ont été publiées sur le site des cyber-activistes russes Fancy Bears. Selon les informations obtenues par les pirates, Francine Nyonsaba a été autorisée par l'Agence mondiale antidopage à prendre la Tibolone. Cette substance appartient à une nouvelle classe de médicaments pour la prise en charge de la ménopause. Elle agit sur des hormones sexuelles féminines,...
(France 24 07/09/16)
À 25 ans, le Français Jean-Baptiste Alaize va participer à ses seconds Jeux paralympiques. Survivant des massacres qui ont eu lieu au Burundi dans les années 90 et amputé d'une jambe à l'âge de trois ans, cet athlète vit le sport comme une thérapie. À l'approche du début des Jeux paralympiques de Rio, l'athlète français Jean-Baptiste Alaize oscille entre excitation et agacement. Depuis le début de la journée, ce quadruple champion du monde de saut en longueur et spécialiste du...
(RFI 22/08/16)
Le Nigérien Issoufou Alfaga Abdoulrazak, avec l’argent en taekwondo, et l’athlète Burundaise Francine Niyonsaba, avec l’argent sur 800 mètres, ont offert à leurs pays respectifs les deuxièmes médailles olympiques de leurs histoires. Un 20 août riche pour l’Afrique avec huit nouveaux podiums aux JO 2016. ATHLETISME 800 mètres Femmes Francine Niyonsaba a fini deuxième de la finale derrière la Sud-Africaine Caster Semenya. La Burundaise de 23 ans a ainsi remporté la deuxième médaille olympique de l’histoire de son pays, après...
(BBC 03/06/16)
Le Bénin doit en principe jouer contre la Guinée équatoriale ce dimanche, pour le compte de la 5ème journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2017. Mais pour l’instant, personne ne sait si le match aura lieu. La Confédération africaine de football (CAF) n’a pas encore décidé de lever la suspension du Bénin et donc, de maintenir la rencontre du Groupe C. Mais les Ecureuils se préparent à Cotonou, la capitale. De son côté, l’équipe équato-guinéenne a annulé...
(Le Soleil 01/06/16)
Kigali (Rwanda) : « Il y a un bel état d’esprit dans ce groupe. Il y a une mentalité, une solidarité et un vrai respect entre les joueurs ». A la sortie de la victoire de ses troupes sur le Rwanda (2 – 0), samedi au stade Amahoro de Kigali, Aliou Cissé, le coach sénégalais, ne manquait pas d’éloges pour ses éléments. Même si, par ailleurs, il avait reconnu qu’il « y avait encore des choses à améliorer ». Heureusement,...
(Iwacu 31/05/16)
L’équipage Rudi Cantanhede et Bruno Cantanhede sur Mitsubishi Evolution 4 n’a pas démérité pour cette course très disputée de trois jours, elle s’est terminée ce dimanche 29 mai à Valence au sud de la France. «Pour sa 13ème place au classement général et sa première place dans sa catégorie, l’équipage n° 24 de Rudy et Bruno Cantanhede a valablement représenté le Burundi», se réjouit Negamiye, secrétaire général du CAB (Club automobile du Burundi). Il y avait au total 117 équipages...
(Pressafrik 31/05/16)
Diao Balde Keïta serait forfait pour la rencontre Burundi/ Sénégal, un match comptant pour la cinquième journée des éliminatoires de la CAN 2017. Selon, le site d’information spécialisé en sport wiwsport, le joueur est blessé au niveau du quadriceps de la cuisse droite. L’examen échographique fait à objectiver une déchirure sur 1 cm environ associé à un hématome. Une blessure qui va l’éloigner des terrains pendant deux à trois semaines.
(Pressafrik 25/05/16)
Le capitaine des «Lions » se prononce sur le match qui opposera le Sénégal au Burundi le 4 juin prochain dans le cadre de la 5ème journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2017 au Gabon. Cheikhou Kouyaté indique que «ce sera la guerre». « On se prépare pour le match de Burundi. On se prépare pour aller le gagner. On sait que le contexte sera difficile. Une guerre nous attend là-bas. On n’a pas peur. On...
(APA 20/05/16)
La Fédération sénégalaise de football (FSF), qui avait saisi la Confédération africaine de football (CAF), par courrier, pour la délocalisation à Bujumbura du match entre sa sélection nationale et son homologue burundaise, programmé le 4 juin prochain à Rumengo par la Fédération burundaise, a obtenu gain de cause, a appris jeudi APA de bonnes sources. «Ce stade (Ndlr : de Rumengo) n'a pas les installations nécessaires pour accueillir un match international. Il n'a jamais reçu un match international», indique la...
(APS 19/05/16)
La Fédération sénégalaise de football attend la confirmation officielle de la délocalisation du match Burundi-Sénégal du 4 juin à Bujumbura en lieu et place de Rumonge, où la rencontre comptant pour la 5ème journée des éliminatoires de la Can 2017 a été programmée, a annoncé ce mardi son président, Augustin Senghor, dans un entretien exclusif avec l’Aps. «Nous n’avons pas été saisis officiellement, on attend d’être saisis par la Caf», a dit Me Senghor, interpellé sur la question en début...
(AFP 18/05/16)
Le défenseur du Stade Rennais, Fallou Diagne, a été convoqué en équipe du Sénégal pour la première fois de sa carrière et affrontera le Burundi le 4 juin, en qualifications de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) 2017, selon le groupe dévoilé mercredi. Auteur d'une bonne saison avec Rennes (5 buts), le Dakarois de 27 ans profite de l'absence de deux habitués de la sélection: le Bordelais Lamine Sané, ayant connu quelques mois difficiles en club, et le Lorientais Zargo...
(APA 18/05/16)
APA-Dakar (Sénégal) - Le sélectionneur de l’équipe nationale de football du Sénégal, Aliou Cissé, a rendu publique, mercredi à Dakar, une liste de 23 joueurs pour la double confrontation contre le Rwanda en amical le 28 mai et en éliminatoire de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2017 contre le Burundi le 4 juin. Le jeune technicien a gardé le noyau dur de son groupe qui enregistre cependant trois nouveautés : les retours de « l'Espagnol » Pape Kouly Diop...
(SeneNews 11/05/16)
Le match Burundi-Sénégal préoccupe la sortie. Après la sortie d’Aliou Cissé qui juge inadmissible le fait de jouer hors de Bujumbura, c’est autour de la tutelle de monter au créneau. Selon le ministre des sports, le Caf doit assurer à l’équipe du Sénégal les conditions minimales pour son déplacement. “Je voudrais profiter de l’occasion pour lancer un appel à la CAF parce que si elle nous exige ses conditions minimales ici au Sénégal, je pense que nous sommes en droit...
(Pressafrik 10/05/16)
On ne peut pas se permettre de déplacer une équipe nationale dans des conditions extrêmement difficiles et aussi dans un pays qui est aujourd’hui instable. On nous demande d’opter pour un campement où loger à Bujumbura et faire 60 km pour aller jouer, c’est extrêmement dangereux ». Le ministre des Sports fustige ainsi l’attitude de la Fédération burundaise de football sur sa décision de déplacer le match Burundi-Sénégal du 4 juin prochain, comptant pour la 5ème journée des éliminatoires de...
(Le Quotidien (Sn) 28/04/16)
Zargo Touré, le défenseur sénégalais de Lorient (élite française) sorti sur blessure dimanche lors d’un match de championnat contre Saint-Etienne, est incertain pour le match Burundi-Sénégal du 3 juin prochain comptant pour la 5ème journée des éliminatoires de la Can 2017. Selon le quotidien régional français, le Télégramme de Brest, le défenseur central «souffre d’une lésion musculaire à l’ischio-jambier gauche». «S’il (devait passer) des examens supplémentaires ce mardi (hier), son indisponibilité peut être estimée au minimum à trois à quatre...
(AFP 21/04/16)
Sepp Blatter, ancien président de la Fifa, a déclaré jeudi avoir été mandaté en mai 2015 par le ministère suisse des Affaires étrangères, à la demande des Etats-Unis, pour intervenir auprès du président du Burundi, Pierre Nkurunziza, afin de le convaincre de ne pas se représenter. "Les Suisses, qui voulaient défendre les intérêts du Burundi, m'ont demandé de parler avec le président Pierre Nkurunziza, qui est aussi un grand fan de football, pour le persuader de ne pas se représenter",...
(24 Heures.ch 21/04/16)
Sepp Blatter en agent secret? Pas question de se recycler pour le Haut-Valaisan mais le Blick revient sur une mission qui a été confiée en 2015 par le Département fédéral des Affaires étrangères (DFAE). Comme le raconte l'ex-président de la FIFA dans son livre «Sepp Blatter – Mission & Passion Fussball», qui paraît jeudi 21 avril, il s'agissait d'écarter le président du Burundi en lui offrant un poste au sein de la FIFA. Les chancelleries occidentales craignent en effet que...

Pages

(Jeune Afrique 21/11/16)
Surprise inattendue de cette rentrée littéraire, Gaël Faye a reçu le Goncourt des lycéens pour son premier roman, "Petit pays", dont la narration se déroule au Burundi à l'aube de l'entrée de ce pays dans la guerre civile, qui l'a contraint à l'exil en 1995. Magie du métissage : celui qui, il y a peu, ramait en pirogue sur le Lac Kivu – témoin officieux de son récent mariage –, aux confins du Rwanda, a vécu, depuis septembre, la frénésie de la rentrée littéraire parisienne. Avec, à la clé, deux prix prestigieux dont le plus récent – le Goncourt des lycéens –, consacre le grand roman qu’est « Petit Pays ». Rappeur littéraire devenu écrivain...
(Radio Canada 05/11/16)
Force et grâce sont les pôles de la danse burundaise. La compagnie de danse francophone La Girandole offre pour la toute première fois des cours de danse traditionnelle du Burundi au public, le jeudi à 18h. Des classes pour ceux et celles qui aimeraient s'initier à ces mouvements rythmés et colorés sur des chants du grand continent. C'est une danse très dynamique qui demande beaucoup de cardio, de grâce et de coordination, mais ce qui est essentiel c'est de danser avec ce que tu ressens. Leila Butoyi, enseignante de danse La directrice de la Girandole, Isabelle Rousseau, souhaitait offrir ce cours depuis qu'elle avait vu la troupe Inyambo, qui enseigne cette danse aux jeunes burundaises.
(TV5 25/10/16)
L’analyse de l'iconographie politique mêle connaissances historiques et expertise graphique. A Bruxelles, l’exposition Notre Congo ne badine pas avec la critique. Elle dévoile les rouages de la propagande coloniale. De quoi raviver ou éveiller les consciences. Elle a « infusé » les esprits de générations entières en Belgique et au Congo. Le verbe est bien choisi. Elle, c’est la propagande coloniale, dont l’Université Libre de Bruxelles a choisi d’accrocher d’intéressants témoignages aux cimaises de la Salle Allende, au cœur de...
(Xinhua 11/10/16)
Une journée nationale dédiée à la danse rituelle du tambour sera bientôt instituée au Burundi en vue de pérenniser, de génération en génération, cette exhibition culturelle burundaise considérée comme l'expression de "la profondeur de la richesse et de la beauté culturelle burundaise". Selon un communiqué rendu public lundi et signé Philippe Nzobonariba, porte-parole du gouvernement burundais, la décision a été prise au conseil des ministres du week-end dernier tenu dans la province de Gitega (centre), future capitale politique du pays,...
(Jeune Afrique 07/09/16)
Avec son premier roman, "Petit Pays", le rappeur revient sur son enfance au Burundi et s’annonce comme le phénomène littéraire de la rentrée. À la recherche du temps perdu, Gaël Faye a décliné sa propre recette. Point de madeleine chez ce rappeur franco-rwandais, burundais de cœur, mais un croissant au beurre tartiné de piment africain, métaphore de ses identités entremêlées. À l’heure de publier un premier roman prometteur, Petit Pays (éd. Grasset), qui s’annonce comme l’un des phénomènes de la...
(Dw-World 30/08/16)
Les tensions entre le Rwanda et le Burundi se font sentir jusque dans le domaine culturel: en commune Rugombo de la province de Cibitoke, les autorités burundaise font la chasse aux films en Kinyarwanda. "Si on tente même de jouer de la musique rwandaise, ils viendront confisquer la machine" (Saddam, propriétaire d'une salle de projection) Les propriétaires des maisons de projection de films en commune Rugombo, dans le nord-ouest du pays, sont désœuvrés et inquiets depuis plusieurs jours. Leur commerce...
(Dw-World 16/08/16)
Les Burundais ont connu dimanche leur Miss 2016. Une fille belle et intelligente élue pour une année, évènement organisé par la société Burundi Event sous le thème "le rôle de la femme dans la société burundaise." Concours "Miss 2016" en pleine crise politico-sécuritaire L'objectif de la soirée, d'après les organisateurs, est de rassembler les Burundais divisés par la situation tendue du fait de la crise politique. L'événement bien que moins soutenu, très critiqué avec moins d'affluence que d'habitude, est jugé...
(Iwacu 27/06/16)
Cet événement culturel s’est clôturé ce vendredi 24 juin après une semaine d’activités des projections de films et de documentaires. Il y avait également une conférence axée sur le thème de l’année : «Le cinéma au service de la réconciliation». La soirée de clôture a été marquée par la remise des prix aux meilleurs films dans chaque catégorie. Dans les 78 films projetés, 54 étaient en compétitions et 24 hors compétition dont trois films burundais. Les nominés étaient pour la...
(Iwacu 17/06/16)
Les jeunes filles sont forcées de se marier précocement tandis que d’autres sont utilisés dans des travaux durs », a déclaré Espérance Ntirampeba, présidente de l’association Solidarité des Femmes pour la Lutte contre le Sida et le Paludisme Burundi (SFBLP). C’était ce 16 juin lors de la célébration de la journée mondiale de l’enfant africain au Centre ombre de la femme (Cofem) à Kamenge. Elle fait, en outre, savoir que suite à la pauvreté, un enfant meurt toutes les trois...
(Agence d'information d'afrique centrale 13/06/16)
Créé en 2009 au Burundi, le Festival International du Cinéma et de l’Audio-visuel du Burundi (Festicab) accueille chaque année une centaine de films qu’il diffuse dans tout le pays. Le Festicab comprend trois catégories de compétitions et concerne les films africains produits et réalisés dans la période des deux dernières années : une compétition nationale; une compétition est-africaine; et une compétition internationale. Il a refait surface depuis sa 7ème édition, lancée l’an dernier du 24 au 30 avril 2015 dans...
(France 24 23/05/16)
Onze artistes ont réalisé une chanson pour appeler à la paix dans la région des Grands lacs troublée par les conflits réguliers depuis le milieu des années 1990. Grande première : ces artistes, hommes et femmes, viennent à la fois du Burundi, du Rwanda et de République démocratique du Congo. "Ta paix, c'est ma paix, ma réussite, c’est ta sécurité" : 11 artistes de la région des Grands lacs chantent, en kiswahili, l’évidence d’un destin commun. Des chanteurs rwandais, burundais...
(RFI 24/04/16)
Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba, connu sous le nom de Papa Wemba, a dit définitivement adieu à la scène ce dimanche 24 avril. Le musicien congolais (RDC) avait été victime d'un malaise lors d'un concert en Côte d'Ivoire samedi. Ce sont les organisateurs du FEMUA, le Festival des musiques urbaines d'Anoumabo, qui ont annoncé son décès ce dimanche matin. Papa Wemba était âgé de 67 ans. Né en 1949 juin dans le Kasaï-Oriental (RDC), Papa Wemba est un musicien charnière...
(AFP 01/04/16)
Un célèbre humoriste burundais connu sous le nom de scène de "Kigingi" a été libéré vendredi après trois jours de détention par le Service national de renseignement (SNR) du Burundi pour "outrage à chef d'Etat", a-t-on appris auprès de sa famille. "Kigingi vient d'être relâché en début d'après-midi. Nous remercions tous ceux qui se sont mobilisés pour sa libération, surtout les gens des médias", a déclaré à l'AFP un de ses proches, joint par téléphone. Alfred-Aubin Mugenzi avait été arrêté...
(Agence Ecofin 25/03/16)
Samedi 19 mars 2016, une séquence télé peu ordinaire a été diffusée par la Radio-télévision nationale du Burundi (Rtnb). Durant 30 minutes, il y a eu le passage de 2 anciens « rebelles » au pouvoir aujourd’hui « repentis ». Selon Radio France International, la police burundaise avait annoncé que ces ex « criminels terroristes » feraient des aveux fracassants. On les a donc vus à l’écran avouer qu’ils ont commis des crimes commandités par des opposants. Le premier des...
(Iwacu 11/01/16)
Ce samedi 9 janvier 2016 s’est déroulé à l’Institut Français du Burundi l’habituel rendez-vous de la remise du prix littéraire Michel Kayoya. Trois nouvelles ont été primées : Espoir de la Fleur de Dieu de Joëlla sayubu , 1er prix, Fœtus 4G de Jean Claude Ndayipfukamiye, 2ème prix et Tribulation d’un Enfant du Pays d’Alex Matabaro qui a obtenu le 3ème prix. Dans son mot d’ouverture la directrice de l’IFB s’est réjouit d’accueillir un tel événement qui célèbre la littérature...
(Iwacu 11/01/16)
Avec Kaz’O’zah Art, elle crée des modèles que des artisans fabriquent. Ange Muyubira veut moderniser l’artisanat burundais tout en gardant son authenticité. Ange dans l'atelierKaz’O’zah Art, c’est quel genre d’artisanat ? Nous avons cinq catégories d’artisanat : la fabrication des bijoux, la sculpture du bois et de l’ivoire végétale, la vannerie, la couture et la maroquinerie. Qu’est-ce que vous produisez ? Des habits pour hommes et femmes, des chaussures, des chapeaux, des nattes, des boucles d’oreilles, des abat-jours, des chaises,...
(Jeune Afrique 20/06/15)
Les Burundais ont gagné la bataille de l'ingoma. Depuis la fin de 2014, leur célèbre danse rituelle est inscrite au patrimoine immatériel de l'Unesco. À eux de faire respecter la tradition. Après quatre ans d’un intense combat diplomatique mené par le ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, la danse rituelle au tambour royal du Burundi a été inscrite sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’Unesco le 27 novembre 2014. Une immense fierté...
(Iwacu 23/04/15)
La semaine du 10 au 18 avril, huit jours inoubliables pour le monde de l’art au Burundi. Sous un thème engagé, la Biennale Internationale de Bujumbura s’est fait un événement rassembleur. Musique, arts plastiques, danses, architecture, tout y est passé. Le festival a tenu à rendre hommage à toutes les expressions artistiques. Fier de son inscription sur la liste du patrimoine immatériel de l’humanité de l’UNESCO, le tambour burundais a résonné trois jours successifs dans les enceintes du Musée vivant...
(Jeune Afrique 17/04/15)
Qu'ils jouent avec le tissu ou les notes, ils ont la réussite au bout des doigts. Zoom sur deux jeunes créateurs de Bujumbura. Krystal Shabani 23 ans, styliste. Elle n'a pas atterri dans le monde de la mode par hasard. D'aussi loin qu'elle s'en souvienne, Krystal Shabani a toujours eu à portée de main "une petite trousse remplie d'aiguilles et de fil". Son entourage n'est donc pas surpris lorsque, en 2012, elle décide de créer sa propre marque, Krysbel Design,...
(Burundi– AGnews 16/04/15)
A Bujumbura, vendredi 11 avril 2015, M. Adolphe Rukenkanya, le ministre burundais très aimé de la culture, a ouvert les cérémonies de de la biennale internationale de Bujumbura. Il s’agit d’une manifestation culturelle où les artistes venus des pays comme le Bénin, la Côte d’Ivoire, l’Italie, la République démocratique du Congo, le Congo Brazaville, le Sénégal et le Cameroun, échangeront avec ceux du Burundi, rien qu’en matière de Culture… Cette 1ère édition aura lieu du 10 au 18 avril 2015...

Pages

(La Voix de l'Amérique 09/12/16)
Le médiateur dans le conflit burundais, l’ancien président tanzanien Benjamin William Mkapa séjourne dans la capitale burundaise depuis mercredi. Il mène des consultations avec des acteurs locaux, politiques et de la société civile. Jeudi, M. Mkapa s’est entretenu notamment avec le président Pierre Nkurunziza. Il envisage des négociations directes vers le 10 janvier 2017. Trois raisons ont motivé le déplacement de l’ex-président tanzanien à Bujumbura. Selon des personnes jointes par VOA Afrique qui ont rencontré le facilitateur, M. Mkapa a indiqué qu’il est venu évaluer "la situation politico-sécuritaire, l’espace politique et médiatique et si la suspension de l’aide ne risque pas de favoriser la violence." L’opposition présente a signifié à M. Mkapa que "les mêmes...
(RFI 09/12/16)
La visite du facilitateur dans la crise au Burundi se termine ce vendredi. Et les propos de l'ancien président tanzanien Benjamin Mkapa n'ont pas plu à tout le monde. Après trois jours de consultations à Bujumbura, le facilitateur dans la crise burundaise jette un pavé dans la mare. Il a assuré avoir pris note de la légitimité du gouvernement burundais, appelant « à ne plus perdre de temps à discuter de cette question de légitimité ou non du pouvoir en place ». Les mots de Mkapa sont forts : « Le Conseil de sécurité reconnaît Pierre Nkurunziza comme président du Burundi ». Et de s'interroger : « Quelle est cette folie de perdre tant de temps à discuter de ce...
(RFI 09/12/16)
Le facilitateur dans la crise et ancien président tanzanien Benjamin Mkapa est au Burundi pour tenter de relancer un dialogue en panne, et qui bute sur le refus du pouvoir de discuter avec l'opposition en exil regroupée au sein du Cnared. Après une rencontre en tête à tête ave le président burundais Pierre Nkurunziza aujourd'hui, Mkapa a reçu toute la journée les différents acteurs de la crise burundaise, mais aussi des diplomates. Que ce soit avec les diplomates africains mercredi...
(Jeune Afrique 09/12/16)
Selon l'ancien président tanzanien Benjamin Mkapa, facilitateur dans la crise burundaise, le président Pierre Nkurunziza est bel et bien légitime. Il l'a fait savoir vendredi lors d'une conférence de presse clôturant sa visite de deux jours à Bujumbura. Benjamin Mkapa, cité par SOS Media Burundi, a appuyé ses propos, lançant : « Les gens qui doutent encore de sa légitimité sont fous. Où est-ce qu’ils tirent cela ? (sic) Ces gens ont perdu le nord. Le peuple burundais a tranché...
(Radio Vatican 08/12/16)
Les évêques du Burundi s’expriment sur la situation de leur pays. Dans une lettre pastorale publiée à l’occasion de la fin de l’Année jubilaire, ils affirment apprécier les «pas accomplis vers la réconciliation». Mais, rappellent-ils, «tant de frères et sœurs sont encore réfugiés à l’extérieur du Burundi». Des hommes et femmes qui n’osent pas rentrer au pays, par peur. «N’y-a-t-il pas quelque chose à corriger afin qu’ils puissent se sentir en sécurité ?», se demandent les évêques, qui observent par...
(RFI 07/12/16)
Le facilitateur dans le conflit burundais et ancien président tanzanien, Benjamin Mkapa, n'est parvenu jusqu'ici à faire asseoir à la même table de discussion le pouvoir burundais et son opposition à Arusha, en Tanzanie, comme il l'a tenté à deux reprises. Il va encore une fois essayer de relancer le dialogue qu'il a engagé depuis une année pour tenter de sortir le Burundi de la crise dans laquelle ce pays des Grands Lacs africains est plongé depuis fin avril 2015...
(RFI 05/12/16)
Après la tentative d'assassinat lundi 28 novembre de Willy Nyamitwe, le conseiller en communication du président burundais, trois officiers issus de l'ancienne rébellion du CNDD-FDD, aujourd'hui au pouvoir, ont été arrêtés. De quoi alimenter les débats et toutes sortes de rumeurs. L'arrestation mercredi 30 novembre et jeudi 1er décembre de trois hauts gradés de l'armée burundaise, dont deux officiers supérieurs du grade de colonel, tous issus de l'ex-rébellion du CNDD-FDD aujourd'hui au pouvoir dans ce pays, a fait l'effet d'une...
(RFI 05/12/16)
A Rumonge, une ville située au sud-ouest du Burundi, les opposants assurent vivre sous une pression constante et dans la terreur depuis plus d'une semaine car ils retrouvent au réveil des croix tracées sur leur maison durant la nuit, tout en se demandant ce qui va leur arriver. Ils accusent les Imbonerakure, la ligue des jeunes du parti au pouvoir, CNDD-FDD, d'en être les responsables. L'administration locale dément. Cet habitant de Rumonge, l'un des rares contactés par téléphone et qui...
(La Libre 03/12/16)
"Nous avons ciblé notre ennemie: c'est la Belgique". Le "patron" du parti au pouvoir au Burundi (CNDD-FDD), le général Evariste Ndayishimiye - ex-chef de cabinet du chef de l'Etat burundais, Pierre Nkurubnziza - s'est livré le week-end dernier, à Rumonge, dans un discours en kirundi, à une attaque en règle contre la Belgique, qu'il a notamment accusée de "préparer le génocide au Burundi". En cause: l'activité déployée par des officiels belges pour attirer l'attention sur la répression de la contestation...
(Jeune Afrique 01/12/16)
Les autorités burundaises ont vite désigné le Rwanda comme auteur de la tentative d’assassinat de Willy Nyamitwe, conseiller chargé de la communication à la présidence. Des accusations que Kigali balaient d’un revers de main. « Willy Nyamitwe n’est pas un danger pour le Rwanda ! », a d’abord affirmé le lieutenant-colonel rwandais René Ngendahimana dans le journal Igihe, mercredi 30 novembre, réagissant aux accusations de Bujumbura incriminant Kigali dans la tentative d’assassinat du conseiller à la communication du ...
(24 Heures.ch 01/12/16)
Le sort de la dépouille de l'ex-roi du Burundi est désormais entre les mains du Tribunal fédéral (TF). Un recours a été déposé fin novembre contre la décision de la Cour de justice de Genève donnant raison à la nièce du défunt qui s'opposait au transfert des restes en Afrique. «Ma cliente est fort surprise qu'un pays qui traverse une crise politique majeure s'acharne à tenter de violer la volonté claire et explicite de feu le roi du Burundi», a...
(RFI 30/11/16)
Au Burundi, le responsable de la Communication du président donne de ses nouvelles sur son compte Twitter. Willy Nyamitwe indique qu'il va bien après l'attaque qui l'a visé lundi soir à Bujumbura. Il se dit attristé par la mort d'un de ses gardes du corps. Le conseiller est l'une des personnalités les plus influentes du régime. L’attaque s'est passée aux alentours de 21h30, heure locale. Willy Nyamitwe sortait d'une réunion à la présidence et rentrait chez lui dans le quartier...
(Jeune Afrique 30/11/16)
La délégation de l'Union européenne au Burundi a condamné mardi 29 novembre "l'attentat commis contre Willy Nyamitwe", conseiller en communication du président burundais, dénonçant une attaque "inadmissible". Cet acte « reflète la persistance d’un climat de violence au Burundi, caractérisé par de nombreux meurtres et disparitions forcées », fait savoir la délégation européenne dans un communiqué. Avant d’ajouter que « seule une solution politique, à travers un dialogue inclusif permettant la sortie de crise, est susceptible de restaurer un climat...
(Courrier International 30/11/16)
Depuis sa réélection contestée en juillet 2015, le président Pierre Nkurunziza mène une répression sans relâche contre la société civile et l’opposition. Mais la résistance s’organise sur les réseaux sociaux et sur les ondes. Quand [le 13 mai 2015] une tentative de coup d’État a ébranlé le Burundi, Jean-Baptiste Bireha a été l’un des rares journalistes à s’en faire l’écho. Le lendemain soir, des membres des Imbonerakure, ces milices de jeunes proches du parti au pouvoir, viennent le chercher à...
(BBC 30/11/16)
La police burundaise accuse les autorités rwandaises d'avoir tenté de faire assassiner Willy Nyamitwe, le conseiller en communication du président Pierre Nkurunziza. Selon les autorités du Burundi, M. Nyamitwe a échappé à une attaque menée par des hommes armés de fusils et de grenades, lundi soir, près de son domicile, dans une banlieue située à l'ouest de Bujumbura, la capitale. Lors d'un point de presse, le porte-parole de la police burundaise, Pierre Nkurikiye, a déclaré que deux des assaillants ont...
(Jeune Afrique 29/11/16)
Willy Nyamitwe, conseiller en communication du président burundais Pierre Nkurunziza aurait été victime d'une tentative d'assassinat lundi soir, selon les déclarations de plusieurs officiels burundais et le média burundais Ikiriho, proche du régime. « Je remercie ceux qui me souhaitent un prompt rétablissement », a indiqué dans la matinée du mardi 29 novembre Willy Nyamitwe sur son compte Twitter certifié, se disant attristé par la mort d’un policier dans l’attaque. Blessé au bras Selon le journal Ikiriho, Willy Nyamitwe a...
(Dw-World 29/11/16)
Lundi soir, le conseiller spécial à la présidence Willy Nyamitwe dit avoir été visé par une tentative d'assassinat, à Bujumbura. À Rumonge, quelques 90 kilomètres plus au sud, des croix ont été tracées sur des maisons. Au Burundi, la guerre des nerfs se fait encore sentir. Dernier épisode en date, lundi soir 28 novembre, le conseiller spécial à la présidence Willy Nyamitwe dit avoir été visé par une tentative d'assassinat, à Bujumbura. Un de ses gardes aurait été tué, un...
(RFI 29/11/16)
Au Burundi, un attentat a visé lundi soir 28 novembre Willy Nyamitwe, le conseiller de la présidence burundaise pour la Communication. La tentative d'assassinat est confirmée à RFI par le ministre burundais de la Communication, Nestor Bankumukunzi, qui explique également n'avoir que très peu d'informations à ce stade. Le ministre parle d'un garde du corps tué et d'un autre blessé. Willy Nyamitwe serait quant à lui sain et sauf. Selon Ikiriho, journal en ligne proche du pouvoir, il serait légèrement...
(RFI 28/11/16)
Au Burundi, plusieurs milliers de personnes ont défilé, samedi 26 novembre, dans la capitale, Bujumbura, contre la Belgique (cible de violentes attaques par les autorités) et la Commission d'enquête des Nations unies sur les violations des droits de l'homme commises dans ce pays. Les manifestants ont fait un sit-in devant l’ambassade de Belgique et ont ensuite défilé en entonnant des chants à la gloire du président Pierre Nkurunziza et en réclamant la suppression définitive de la ligue Iteka, la plus...
(La Voix de l'Amérique 28/11/16)
Les propriétaires des vélos-taxis à Bujumbura s’insurgent contre la mesure de la mairie de porter un gilet qui coute 13 000 francs burundais (9$). Le vélo - qui peut rapporter de deux à trois milles francs burundais quotidiennement - est largement utilisé comme moyen de transport par les Burundais. Ce métier de conducteur fait vivre des milliers de citoyens, et cette nouvelle loi agacent les travailleurs. Une autre taxe sur la plaque d'immatriculation pourrait être également imposée sur les vélos-taxis...

Pages