Burundi | Africatime

Burundi

(Jeune Afrique 26/03/15)
Au Burundi, le ton monte au sein du parti au pouvoir, entre les soutiens du chef de l’État, Pierre Nkurunziza, et ceux qui lui contestent le droit de briguer une nouvelle fois la présidence. Le président du Conseil national pour la défense de la démocratie-forces pour la défense de la démocratie (CNDD-FDD), Pascal Nyabenda, a menacé mardi 24 mars de prendre des sanctions contre les frondeurs du parti au pouvoir. "Pourquoi nous les qualifions de gens qui veulent perturber l'ordre public ? Parce qu’à voir ce qui est prononcé, ce qui est dit par les partis de l'opposition et certaines associations de la société civile, nous ne voyons pas où se trouve la différence entre...
(RFI 26/03/15)
Au Burundi, depuis trois jours, un groupe de cadres supérieurs du parti au pouvoir s'opposent publiquement à un troisième mandat du président Pierre Nkurunziza, aux affaires depuis 2005. Et face à un mouvement qui commence à s'étendre, le parti au pouvoir vient d’annoncer ses premières sanctions. Le bras-de-fer est d’ores et déjà engagé. Les événements semblent se précipiter au sein du parti présidentiel burundais, le CNDD-FDD. Mardi, le président de ce parti avait menacé de sanctions les frondeurs qui s’opposent à ce que le président Pierre Nkurunziza brigue un troisième mandat. A ce moment-là, ils n’étaient encore que 18 à avoir signé une pétition en ce sens. Les frondeurs assurent qu’ils recevaient depuis plusieurs jours toutes sortes de menaces. Mais...
(Burundi– AGnews 26/03/15)
 
00:00
Le CNDD-FDD condamne l’indiscipline de certains de ses militants Bagumyabanga à quelques semaines du début des scrutins démocratiques … A Bujumbura, ce mardi 24 mars 2015, M. Pascal NYABENDA, Président du CNDD-FDD, a tenu une conférence de presse pour condamner la pétition initiée par certains bagumyabanga ( militants du CNDD-FDD) ne souhaitant pas la reconduction du très populaire président africain du Burundi, S.E. Nkurunziza Pierre, à un 2ème mandat présidentiel au suffrage universel DIRECT ( One man One Voice). M...
(Le Monde 26/03/15)
C’est un projet un peu fou. Yvelyne Wood, « artiste engagée » de Genève, entend créer la première université au monde installée dans un camp de réfugiés. L’établissement, porté par l’ONG suisse de Yvelyne Wood, Swiss International Humanitarian Organization (Siho), sera installé dans le camp de Musasa au Burundi. Appelé Uniref, il fera sa première rentrée le 28 septembre 2015, a annoncé Yvelyne Wood, lors de la présentation du projet à Paris jeudi 19 mars. « Amener une université dans...
(AFP 25/03/15)
Au Burundi, face à une opposition fragmentée, médias et société civile endossent depuis plusieurs années le rôle de principal contre-pouvoir. Harcèlement, incarcérations: ils disent payer le prix fort, à deux mois d'élections tendues. Un matin de mars, la populaire radio privée RPA (Radio publique africaine) reçoit le principal opposant burundais, Agathon Rwasa. D'emblée, elle l'interroge sur l'agression de sa femme. D'emblée, il en rend responsable un "pouvoir motivé par la peur". L'agression à l'arme à feu en question, non revendiquée,...
(Iwacu 25/03/15)
Une nouvelle stratégie de relance de la filière café au Burundi vient d’être adoptée par la société Interfacé-Burundi en collaboration avec l’Autorité de régulation de la filière café(Arfic). Ce projet est lancé officiellement, ce mardi 24 mars, à l’hôtel King’s conference par le DG de l’Arfic. Quatre programmes prioritaires seront adoptés dans cette nouvelle stratégie, à savoir : l’augmentation de la productivité et extension du verger ; le renforcement de la mise en marche et promotion de la marque ;le...
(RFI 25/03/15)
Au Burundi, une fronde de hauts cadres du parti au pouvoir, le Cndd-FDD, prend de l’ampleur depuis quelques jours et revendique déjà entre 100 et 300 signatures contre un troisième mandat pour le président Pierre Nkurunziza. Mais désormais, le bras de fer est engagé entre les soutiens du chef de l’Etat et ceux qui lui contestent le droit de briguer une nouvelle fois la présidence. Dans un premier temps, la présidence burundaise a tenté de minimiser le mouvement de contestation...
(Burundi– AGnews 25/03/15)
A Bujumbura, ce mardi 24 mars 2015, l’Autorité de Régulation de la Filière Café – ARFIC, la Banque Mondiale, l’Intercafé, et les coopétatives regroupant les agriculteurs qui cultivent le café ont défini ensemble une nouvelle stratégie pour relancer la filière café du Burundi.intercafeBurundi41 Selon M. Marius Bucumi, directeur technique de l’ARFIC, il faut injecter quelques 126,6 Milliards BIF ( environ 81, 2 Millions USD ) pour relever ce secteur. Cela permettra aussi aux agriculteurs de devenir aussi les bénéficiaires de...
(Xinhua 25/03/15)
Le Burundi a lancé mardi une stratégie nationale de relance de la filière café pour la période 2015-2021, dont l'objectif est de porter la production nationale à 30.000 tonnes, soit un doublement de la production actuelle. La stratégie prévoit un investissement de 81,2 millions USD, a fait savoir le directeur général de l'Agence de régulation de la filière café (ARFIC), Denis Karera. Avec cette stratégie, le Burundi voudrait parvenir à 75% de café produit "fully washed", soit une augmentation importante...
(Iwacu 25/03/15)
Le rapport produit par HRW est rejeté par le pouvoir de Bujumbura qui attend les résultats de la commission du procureur général. Et pourtant, la responsable de HWR au Burundi pense que 47 cas d’exécutions recensés pourraient être plus. En février dernier, cette ONG américaine a accusé la force de défense nationale et la police d’avoir commis au moins 47 exécutions extrajudiciaires. C’était entre le 30 décembre 2014 et le 3 janvier 2015 à la suite d’un affrontement avec un...
(Xinhua 25/03/15)
De hauts cadres du Conseil national pour la défense de la démocratie-forces pour la défense de la démocratie (CNDD-FDD, parti au pouvoir au Burundi) demandent au chef de l'Etat Pierre Nkurunziza, dans une correspondance publiée lundi, de "tenir compte des préoccupations d'une immense majorité des militants du CNDD-FDD en renonçant à se porter candidat au poste de président de la République pour la prochaine élection présidentielle". Léonidas Hatungimana, porte-parole du président de la République, Onésime Nduwimana, porte-parole du CNDD-FDD et...
(Burundi– AGnews 25/03/15)
A la Commune de Bubanza, en zone de Mitakatakace, ce lundi 23 mars 2015, le très populaire président africain du Burundi , S.E. Pierre Nkurunziza, a présidé la prestation de serment de nouveaux officiers de police formés à l’Institut Supérieur de Police ISP. L’Institut Supérieur de Police forme 120 élèves officiers de police sur un cursus de 2 ans. La coopération française participe à l’ISP pour un montant de 2,3 Millions USD ( soit quelques 3,6 milliards BIF) étalé sur...
(Iwacu 25/03/15)
Pendant trois journées successives, la Ceni a rouvert l’opération d’enrôlement des électeurs. Constat : très peu de mandataires des partis politiques aux bureaux d’inscription. Dans l’après-midi de ce lundi 23 mars, dernier jour de l’opération, pour 15 centres visités dans les communes Nyakabiga, Gikungu, Kamenge, Kinama, Cibitoke, Ngagara, Buyenzi, Bwiza et Rohero, le constat est qu’il n’y avait pas de files indiennes aux bureaux d’inscription. Par bureau, les plus bas effectifs cumulés enregistrés variaient entre 72 et 123. Les plus...
(Burundi– AGnews 25/03/15)
Depuis Bujumbura, ce lundi 23 mars 2015, M. Léonce NGABO s’est envolé vers le Japon pour la 2ème édition du Tokyo Francophonie Film Festival. Le Festival est organisé par l’institut français de Tokyo et se déroulera du samedi 28 mars 2015 au dimanche 19 avril 2015. Le samedi 28 mars 2015, ce sera la journée spéciale dédiée au cinéma du Burundi – Burundian Day. Ainsi Mr Ngabo Léonce présentera 2 de ses films: GITO L’INGRAT, et BURUNDI 1850-1962. En 2014,...
(RFI 24/03/15)
Au Burundi, le président Pierre Nkurunziza n’a jamais caché son intention de briguer un troisième mandat lors de la présidentielle prévue cette année, mais les obstacles semblent s’amonceler sur sa route. Cette fois, il doit faire face à une fronde issue de son camp et qui est conduite par des proches, notamment son porte-parole ou celui du parti. Cette opposition interne n’est pas à la prendre à la légère. Jusqu’ici, Pierre Nkurunziza devait faire face à une société civile très...
(Agence Ecofin 24/03/15)
Le 20 mars 2015, Mohamed Rukara, l’ombudsman de la République du Burundi, le médiateur national en quelque sorte, s’est saisit du dossier de l’opérateur de téléphonie mobile Tempo Africell, fermé le 16 mars 2015 par l’Autorité de régulation et de contrôle des télécommunications (Arct). Mohamed Rukara s’est intéressé au dossier Tempo Africell après une manifestation des employés de la société télécom devant ses bureaux, l’appelant à leur venir en aide en négociant avec l’Etat. Pour s’imprégner des réalités de l’entreprise,...
(Iwacu 24/03/15)
Une rumeur grandissante parlait des frondeurs au sein du Cndd-Fdd contre la reconduction de Pierre Nkurunziza dans le fauteuil présidentiel. Un document signé le 20 mars 2015 par 17 cadres de ce parti et rejetant ouvertement un troisième mandat de l’actuel numéro un burundais semble le confirmer. Des cadres du parti présidentiel commencent à dire non ouvertement à une troisième candidature de Pierre Nkurunziza aux présidentielles de 2015. Dans une correspondance adressée au Chef de l’Etat ,des membres influents du...
(APA 24/03/15)
Le personnel de la société de téléphonie mobile Africell Tempo qui vient d’être fermée, a manifesté devant le bureau de l’ombudsman burundais pour lui demander de se saisir de leur situation, a-t-on constaté sur place. "A qui profite la fermeture d’Africell ?" "Nous voulons la croissance économique et non l’asphyxie de l’économie" "Etat du Burundi aie pitié de nous et de nos familles", "Ombudsman soit médiateur entre Africell et l’Etat du Burundi", pouvait-on lire sur des pancartes déployées par des...
(Iwacu 24/03/15)
Après l’attentat contre la vie de l’épouse d’Agathon Rwasa, dimanche dernier, Aimé Magera, son porte-parole, soutient que quelques fidèles à M.Rwasa sont tués, emprisonnés, terrorisés, contraints à l’exil. Malgré cette situation, M. Magera appelle à la retenue les Banamarimwe. Kirundo, Bujumbura mairie, Maramvya (Bujumbura rural), Bubanza, Gatete (Rumonge), Nyavyamo (Bururi), Muyinga, etc. Telles sont les quelques localités, indique M. Magera, où ces exactions sont signalées. Le porte-parole d’Agathon Rwasa fait savoir que depuis la prise du pouvoir par le parti...
(Présidence 24/03/15)
Le Chef de l'Etat, SE Pierre Nkurunziza a procédé ce mardi à l'ouverture de l’année académique 2014-2015 à l’ISCAM. L’ISCAM vient d’ouvrir ses portes aux recrues Candidats Officiers qui forment la 46ème Promotion. Le Président Nkurunziza a saisi cette occasion pour féliciter les membres de la FDN pour le travail combien louable accompli tant sur le territoire national que dans les différents pays où les éléments de la FDN sont déployés dans des misions de maintien de la paix, ceux...

Pages

(Le Monde 26/03/15)
C’est un projet un peu fou. Yvelyne Wood, « artiste engagée » de Genève, entend créer la première université au monde installée dans un camp de réfugiés. L’établissement, porté par l’ONG suisse de Yvelyne Wood, Swiss International Humanitarian Organization (Siho), sera installé dans le camp de Musasa au Burundi. Appelé Uniref, il fera sa première rentrée le 28 septembre 2015, a annoncé Yvelyne Wood, lors de la présentation du projet à Paris jeudi 19 mars. « Amener une université dans un camp, c’est la première fois que je vois un projet pareil, a assuré Philippe Leclerc, représentant en France du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), associé au projet. Jusqu’à présent, le modèle,...
(AFP 25/03/15)
Au Burundi, face à une opposition fragmentée, médias et société civile endossent depuis plusieurs années le rôle de principal contre-pouvoir. Harcèlement, incarcérations: ils disent payer le prix fort, à deux mois d'élections tendues. Un matin de mars, la populaire radio privée RPA (Radio publique africaine) reçoit le principal opposant burundais, Agathon Rwasa. D'emblée, elle l'interroge sur l'agression de sa femme. D'emblée, il en rend responsable un "pouvoir motivé par la peur". L'agression à l'arme à feu en question, non revendiquée, fait depuis plusieurs jours les titres de la presse. En pointe sur le sujet, la RPA dénonce même l'existence d'une liste de personnes à abattre à l'approche des élections (législatives et communales en mai, présidentielle en juin). Parmi elles se...
(Iwacu 25/03/15)
Le rapport produit par HRW est rejeté par le pouvoir de Bujumbura qui attend les résultats de la commission du procureur général. Et pourtant, la responsable de HWR au Burundi pense que 47 cas d’exécutions recensés pourraient être plus. En février dernier, cette ONG américaine a accusé la force de défense nationale et la police d’avoir commis au moins 47 exécutions extrajudiciaires. C’était entre le 30 décembre 2014 et le 3 janvier 2015 à la suite d’un affrontement avec un...
(Burundi– AGnews 25/03/15)
A la Commune de Bubanza, en zone de Mitakatakace, ce lundi 23 mars 2015, le très populaire président africain du Burundi , S.E. Pierre Nkurunziza, a présidé la prestation de serment de nouveaux officiers de police formés à l’Institut Supérieur de Police ISP. L’Institut Supérieur de Police forme 120 élèves officiers de police sur un cursus de 2 ans. La coopération française participe à l’ISP pour un montant de 2,3 Millions USD ( soit quelques 3,6 milliards BIF) étalé sur...
(Iwacu 25/03/15)
Pendant trois journées successives, la Ceni a rouvert l’opération d’enrôlement des électeurs. Constat : très peu de mandataires des partis politiques aux bureaux d’inscription. Dans l’après-midi de ce lundi 23 mars, dernier jour de l’opération, pour 15 centres visités dans les communes Nyakabiga, Gikungu, Kamenge, Kinama, Cibitoke, Ngagara, Buyenzi, Bwiza et Rohero, le constat est qu’il n’y avait pas de files indiennes aux bureaux d’inscription. Par bureau, les plus bas effectifs cumulés enregistrés variaient entre 72 et 123. Les plus...
(Agence Ecofin 24/03/15)
Le 20 mars 2015, Mohamed Rukara, l’ombudsman de la République du Burundi, le médiateur national en quelque sorte, s’est saisit du dossier de l’opérateur de téléphonie mobile Tempo Africell, fermé le 16 mars 2015 par l’Autorité de régulation et de contrôle des télécommunications (Arct). Mohamed Rukara s’est intéressé au dossier Tempo Africell après une manifestation des employés de la société télécom devant ses bureaux, l’appelant à leur venir en aide en négociant avec l’Etat. Pour s’imprégner des réalités de l’entreprise,...
(APA 24/03/15)
Le personnel de la société de téléphonie mobile Africell Tempo qui vient d’être fermée, a manifesté devant le bureau de l’ombudsman burundais pour lui demander de se saisir de leur situation, a-t-on constaté sur place. "A qui profite la fermeture d’Africell ?" "Nous voulons la croissance économique et non l’asphyxie de l’économie" "Etat du Burundi aie pitié de nous et de nos familles", "Ombudsman soit médiateur entre Africell et l’Etat du Burundi", pouvait-on lire sur des pancartes déployées par des...
(Iwacu 24/03/15)
Après l’attentat contre la vie de l’épouse d’Agathon Rwasa, dimanche dernier, Aimé Magera, son porte-parole, soutient que quelques fidèles à M.Rwasa sont tués, emprisonnés, terrorisés, contraints à l’exil. Malgré cette situation, M. Magera appelle à la retenue les Banamarimwe. Kirundo, Bujumbura mairie, Maramvya (Bujumbura rural), Bubanza, Gatete (Rumonge), Nyavyamo (Bururi), Muyinga, etc. Telles sont les quelques localités, indique M. Magera, où ces exactions sont signalées. Le porte-parole d’Agathon Rwasa fait savoir que depuis la prise du pouvoir par le parti...
(Présidence 24/03/15)
Le Chef de l'Etat, SE Pierre Nkurunziza a procédé ce mardi à l'ouverture de l’année académique 2014-2015 à l’ISCAM. L’ISCAM vient d’ouvrir ses portes aux recrues Candidats Officiers qui forment la 46ème Promotion. Le Président Nkurunziza a saisi cette occasion pour féliciter les membres de la FDN pour le travail combien louable accompli tant sur le territoire national que dans les différents pays où les éléments de la FDN sont déployés dans des misions de maintien de la paix, ceux...
(Iwacu 24/03/15)
Au deuxième jour du second enrôlement, les citoyens de la ville de Gitega ne se bousculent pas aux bureaux d’enrôlement. De même qu’au moment de vérifier le fichier électoral, il n’y avait pas foule. Les partis politiques, quant à eux, brillent par leur absence sur le terrain. 11h 30 minutes au centre d’enrôlement du lycée communal urbain de Rango. Les agents recenseurs semblent s’ennuyer. Avec raison, car depuis le matin de ce dimanche 22 mars, seules trois personnes sont déjà...
(Iwacu 24/03/15)
Suite à la procédure de fermeture du réseau Africell par l’Agence de régulation des communications et télécommunications(Arct), ses employés font le sit-in, ce lundi 23 mars, devant le bureau de l’ombudsman au Burundi. « Nous, les employés d’Africell, nous voulons la croissance économique et non l’asphyxie de l’économie » ; « A la Regideso, votre rôle est de satisfaire la clientèle et non le harcèlement de vos clients » ; « le gouvernement burundais, aide-nous… » peut-on lire sur les...
(TV5 23/03/15)
L'essence est devenue une denrée rare depuis plusieurs jours dans les rues de Bujumbura. Les stations essence du Burundi connaissent de gros problèmes d'approvisionnement. En cause, l'arrêt des importations qui serait lié à un manque de devises. Seulement cinq stations distribuent encore du carburant dans la ville de Bujumbura (Burundi). Et pour les habitants, cette situation devient insupportable car la plupart ne peut plus travailler. Mais cela n'a pas l'air d'inquiéter le gouvernement. "Nous sommes en train de gérer cette...
(RFI 23/03/15)
Au Burundi, le président Pierre Nkurunziza défendait contre vents et marées, la Commission nationale des terres et autres biens (CNTB), chargée de régler les conflits fonciers nés des différentes guerres. Celle-ci était accusée de privilégier jusqu'ici les rapatriés de retour d'exil. L'opposition et la société civile tiraient la sonnette d'alarme sur les dangers d'une politique qui risquait de replonger ce pays dans la violence depuis plusieurs années, en vain. Les derniers événements ont poussé le pouvoir burundais à agir annonçant,...
(Iwacu 23/03/15)
Malgré la route goudronnée qui a désenclavé la province Karusi, la population doit aller à Gitega et à Muyinga pour s’approvisionner en carburant. Ou accepter de l’acheter chez les trafiquants au grand risque de se ravitailler enmauvais carburant. Il est 9h du matin au chef-lieu de la province, les détenteurs des boutiques et kiosques commencent à ouvrir leurs stands. Autour du marché, des bidons et des bouteilles d’eau minérale sont rangés devant les kiosques. Au premier regard, on dirait des...
(Iwacu 23/03/15)
Un mois après son ouverture officielle, le marché provisoire de Cotebu connaît une très faible affluence. Les commerçants ne sont pas contents. 11h au marché provisoire de Cotebu. Presque toutes les allées sont vides. Pas de commerçants, pas de clients. Presque tous les stands sont inoccupés tandis que d’autres sont en construction. Il fait une chaleur de plomb à l’intérieur. Tous les commerçants sont unanimes : « Nous serons victimes d’un coup de chaleur, les tôles sont à moins de...
(PANA 21/03/15)
La Commission nationale indépendante des droits de l’homme (CNIDH) a attiré l’attention, vendredi, des parties prenantes aux élections générales des mois prochains pour que les choses changent en vue d’élections plutôt apaisées, inclusives et festives au regard des dérives et des violences verbales et physiques. Il s'agit au cours de ce contexte préélectoral tendu des nervosités conduisant aux violences verbales, des tentatives d’éliminations physiques, des emprisonnements arbitraires de militants des partis politiques, des destructions d’insignes et permanences des partis politiques,...
(France 24 21/03/15)
Pour la première fois, une université va ouvrir ses portes dans un camp de réfugiés. Ce projet pilote soutenu par le HCR va naître au Burundi, dans le camp de Musasa où vivent près de 7 000 personnes ayant fui la RD Congo pour la plupart. À partir de septembre 2015, 200 jeunes réfugiés du camp de Musasa vont pouvoir suivre un enseignement universitaire. Sous l’égide du Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), une université va ouvrir ses...
(PANA 19/03/15)
Un projet révisé sur la presse au Burundi n’attend plus qu’un décret de promulgation pour entrer en vigueur, après un double tour au Parlement suite à une décision de la Cour constitutionnelle qui frappait certaines de ses dispositions d’inconstitutionnalité, sur plainte de l’Union burundaise des journalistes (UBJ), a-t-on appris de source parlementaire dans la capitale burundaise. Les dispositions relatives à la protection des sources d’information, les amendes et les pouvoirs jugés exorbitants du Conseil national de la communication (CNC, organe...
(Burundi– AGnews 19/03/15)
A Rutana, précisément à la commune Giharo, dans les collines Giharo et Gakungu, les pluies diluviennes ont causé d’énormes dégâts matériels. Heureusement il n’y a pas eu de victimes humaines. 600 maisons et 26 salles de classe ont été détruites, notamment à cause des vents violents qui accompagnaient ces pluies. Toutefois 9 personnes ont été légèrement blessées et soignées dans les différents centres de santé proche de Giharo. Chaque année, le Burundi est victime de violentes pluies diluviennes, causant de...
(Iwacu 19/03/15)
L’Agence de Régulation et de Contrôle des Télécommunications (Arct) a annoncé que l’exploitation du réseau Gsm d’Africell Tempo va s’arrêter ce lundi 16 mars 2015. Cela est dû au non paiement de dix millions de dollars américains pour renouveler la licence. Pourtant, les activités ont continué ce mardi. Cependant, le personnel de cette société de téléphonie mobile s’inquiète. Thierry Ndabakwaje, représentant des travailleurs, accuse la direction d’Africell de n’avoir pas informé ses employés : « Tous les messages reçus de...

Pages

(Iwacu 25/03/15)
Une nouvelle stratégie de relance de la filière café au Burundi vient d’être adoptée par la société Interfacé-Burundi en collaboration avec l’Autorité de régulation de la filière café(Arfic). Ce projet est lancé officiellement, ce mardi 24 mars, à l’hôtel King’s conference par le DG de l’Arfic. Quatre programmes prioritaires seront adoptés dans cette nouvelle stratégie, à savoir : l’augmentation de la productivité et extension du verger ; le renforcement de la mise en marche et promotion de la marque ;le renforcement de la qualité du café ainsi que le renforcement de la gouvernance de la filière café au Burundi. Pour l’amélioration de la qualité et de la productivité du café burundais, ce programme est évalué...
(Burundi– AGnews 25/03/15)
A Bujumbura, ce mardi 24 mars 2015, l’Autorité de Régulation de la Filière Café – ARFIC, la Banque Mondiale, l’Intercafé, et les coopétatives regroupant les agriculteurs qui cultivent le café ont défini ensemble une nouvelle stratégie pour relancer la filière café du Burundi.intercafeBurundi41 Selon M. Marius Bucumi, directeur technique de l’ARFIC, il faut injecter quelques 126,6 Milliards BIF ( environ 81, 2 Millions USD ) pour relever ce secteur. Cela permettra aussi aux agriculteurs de devenir aussi les bénéficiaires de ce marché. Le Burundi dispose d’un café de qualité bénéficiant d’un marché expansif. Le café du Burundi est un des meilleurs produit d’exportation de l’économie burundaise. Pour avoir un ordre de grandeur quant à la production de café, la campagne...
(Xinhua 25/03/15)
Le Burundi a lancé mardi une stratégie nationale de relance de la filière café pour la période 2015-2021, dont l'objectif est de porter la production nationale à 30.000 tonnes, soit un doublement de la production actuelle. La stratégie prévoit un investissement de 81,2 millions USD, a fait savoir le directeur général de l'Agence de régulation de la filière café (ARFIC), Denis Karera. Avec cette stratégie, le Burundi voudrait parvenir à 75% de café produit "fully washed", soit une augmentation importante...
(Iwacu 23/03/15)
Après notre article sur le sel appelé Chumvinzuri qualifié d’impropre, le Bureau burundais de normalisation et contrôle de la qualité (BBN) a envoyé une équipe de trois inspecteurs dans les points de vente afin de faire des tests. Depuis plus d’un mois, les habitants de la ville de Gitega s’opposent à un sel vendu. «Ce sel appelé « Chumvinzuri » contient de petits cailloux et du sable», soulignaient-ils. «Ce sel ne fond même pas. Quelques fois, il dégage des bulles...
(Gabon Actu 20/03/15)
Le projet de construction du chemin de fer Dar-es-Salam-Isaka-Kigali/Keza-Gitega Musongati, pourrait démarrer d’ici à 2016, grâce à un financement de la Banque africaine de développement (BAD), selon le vice-président du Burundi, Térence Sinunguruza. Selon ce dernier, le projet a pour objectifs de relier les pays enclavés que sont le Burundi et le Rwanda à la voie ferrée de la Tanzanie au niveau de la gare Isaka et leur fournir un accès durable au port de Dar-es-Salaam par le biais d’une liaison ferroviaire sur le corridor central. Il vise aussi à contribuer à la réalisation d’un programme communautaire de transport efficace et économique qui favorise l’intégration économique régionale. Le projet...
(PANA 20/03/15)
Le ministère du Commerce a expliqué jeudi que l'arrêt des importations de produits pétroliers qui commence à avoir des répercussions négatives sur la vie socio-économique au Burundi était dû au manque de devises fortes à la Banque centrale. Selon la ministre burundaise du Commerce, Mme Marie-Rose Nizigiyimana, une solution partielle a été trouvée au niveau de la Banque centrale avec le déblocage de dix millions de dollars américains pour éponger les dettes des pétroliers locaux envers leurs fournisseurs étrangers. La...
(Agence Ecofin 20/03/15)
Le 16 mars 2015, l’opérateur de téléphonie mobile Tempo Africell a été fermé pour cause de dette fiscale. À l’entrée de l’entreprise, c’est le message que porte la note affichée par le Commissariat des taxes internes et des recettes non-fiscale, appartenant à l’Office burundais des recettes. La société n’aurait pas renouvelé sa licence télécom qui est arrivée à expiration et dont le montant à verser à l’Agence de Régulation et de Contrôle des Télécommunications (ARCT) est fixé 10 milliards de...
(APA 19/03/15)
La ministre burundaise du Commerce, Marie Rose Nzigiyimana, s’est montrée, jeudi à Bujumbura, optimiste pour la fin du manque de carburant que vit le pays depuis plus d’une semaine, en annonçant que la Banque centrale a injecté plus de 15 millions de dollars dans les banques commerciales afin de permettre aux importateurs d’avoir des devises pour faire venir le carburant. La ministre qui donnait une conférence de presse a expliqué que le manque de carburant était dû à plusieurs factures...
(APA 19/03/15)
Le Burundi est confronté depuis une semaine à une pénurie de carburant et à Bujumbura on observe de longues files d’entente dans les quelques stations qui disposent encore du précieux liquide, a constaté APA, mardi, dans la capitale burundaise. Les stations ayant du carburant sont celles approvisionnées par la société ‘’import Interpetrol », ont précisé à APA les pompistes interrogés. De longues files s’étirent en permanence devant ces stations s’observent et il arrive à certains automobilistes de faire la queue...
(PANA 11/03/15)
Marché investissement - Le président de la République du Burundi, Pierre Nkurunziza, a pris la décision, mardi, de suspendre temporairement l’attribution d’une concession de terrain à l’ancien Marché central de Bujumbura à une société chinoise d’investissement en Afrique, dans des conditions jugées « opaques » dans les milieux commerçants, apprend-on de source officielle dans la capitale burundaise. D’après le porte-parole du président burundais, Léonidas Hatungimana, c’est après avoir constaté des spéculations susceptibles de provoquer des troubles à l’ordre public à...
(Burundi– AGnews 10/03/15)
A Bujumbura, ce dimanche 8 mars 2015, S.E. Gervais RUFYIKIRI, vice-président du Burundi en charge du socio-économique, en rentrant du 9ème sommet des chefs d’Etat de l’EAC – East African Community, réunis à Kigali dans le cadre du projet d’intégration du Corridor Nord, a annoncé que le Burundi, désormais, participera bel et bien à tous les travaux concernant le fameux Corridor Nord. Les chefs d’Etat du Rwanda, de l’Ouganda, du Kenya, du Soudan du Sud et de la Tanzanie en...
(Iwacu 09/03/15)
Le Commissaire Général de l’OBR a donné des consignes aux agents vérificateurs, aux chefs de poste et bureau pour améliorer leurs performances. L’OBR et les déclarants divergent sur l’appréciation des résultats. « La lenteur du traitement des dossiers, des agents encore corrompus et la fraude qui n’atteignait point sa fin, sont quelques raisons qui ont poussé Domitien Ndihokubwayo, Commissaire Général de l’OBR, a rencontré les agents vérificateurs et les chefs de poste et de bureau respectivement en juillet et septembre...
(Iwacu 07/03/15)
6 millions de francs suisse, soit à peu près 10 milliards de Fbu, est la somme allouée au gouvernement burundais par la confédération suisse. Ce montant est l’objet d’un accord signé, ce jeudi 26 février, entre le gouvernement burundais via le ministère des Relations extérieures et la Confédération suisse. Cette somme vient appuyer la 4ème phase du Programme d’Appui à la Décentralisation (PAD) initié, depuis 2007, par la Suisse dans le cadre de la mise en œuvre de la politique...
(Xinhua 04/03/15)
Un dialogue social entre les autorités publiques et les syndicats des enseignants des pays de l'Afrique de l'Est reste la principale solution à l'amélioration des conditions de travail des éducateurs, a estimé Mme Eulalie Nibizi, présidente du Syndicat des Travailleurs Enseignants du Burundi. Mme Nibizi, qui participait lundi à une session régionale de la Fédération de l'Union des Enseignants de l'Afrique de l'Est "FEATU "(Federation for East Africa Teachers Union), a déploré que la situation des enseignants reste précaire dans...
(Iwacu 27/02/15)
Plus de quatre cents organisations de la société civile et les syndicats regroupés dans la « Campagne contre la vie chère au Burundi » menacent d’entamer un mouvement de grève générale. Selon Tharcisse Gahungu, président de la Confédération des syndicats du Burundi (Cosybu), leurs demandes n’ont pas encore trouvé d’issue favorable. Le 12 janvier 2015, explique-t-il, nous avons envoyé une correspondance au président de la République lui demandant la suppression de la taxe de 42 Fbu par minute sur les...
(Agence Ecofin 27/02/15)
Les États-Unis et la Communauté d’Afrique de l’Est (East African Community/EAC) ont signé, le 26 février, un accord destiné à faciliter les échanges commerciaux et à défricher le terrain aux investisseurs américains dans la région. Selon les termes de l’accord, les cinq pays membres de Communauté d’Afrique de l’Est (Tanzanie, Kenya, Ouganda, Rwanda et Burundi) s’engagent à coopérer avec les États-Unis dans les domaines de l’harmonisation des normes commerciales et de l’assouplissement des procédures douanières et des formalités administratives aux frontières. Washington s’engage, dans ce cadre, à assurer à ses partenaires est-africains des formations dans...
(Jeune Afrique 26/02/15)
De passage à Paris, Gervais Rufyiriki, deuxième vice-président du Burundi chargé des questions économiques, a enchaîné les rencontres avec les entrepreneurs français, à la recherche d'investisseurs intéressés par plusieurs secteurs de l'économie du pays. La visite a été discrète. Le deuxième vice-président du Burundi, Gervais Rufyiriki, chargé des questions économiques, était à Paris le 27 janvier "pour resserrer les liens bilatéraux avec la France". Après le Quai d'Orsay, il s'est rendu au siège du Medef International, où il a rencontré...
(PANA 12/02/15)
L’Union européenne (UE) et la Banque européenne d’investissement (BEI) vont débloquer un montant global de plus de 100 millions d’euros pour l’aménagement au Burundi d’un complexe hydroélectrique d’une capacité de production de 48 MW et la fourniture d’électricité à partir de groupes électrogènes alimentés au gasoil, annonce un communiqué. Selon le communiqué, un accord dans ce sens a été conclu lundi à Bujumbura entre le Représentant de l’UE au Burundi, Patrick Spirlet, et le directeur du département Afrique, Caraïbes et...
(Burundi– AGnews 11/02/15)
111,5 Millions EUR ( soit plus de 197,7 Milliards BIF ), constitués en grande partie d’un prêt de l’Union Européenne (UE), pour augmenter le potentiel électrique au Burundi. A Bujumbura, ce lundi 9 février 2015, M. Tabou Abdallah Manirakiza, ministre burundais des Finances et de la planification du développement économique, accompagné de M. Patrick Spirlet, ambassadeur de l’Union européenne (UE) au Burundi, et de M. Patrick Walsh, directeur du département ACP de la Banque européenne d’investissement (BEI), ont signé 2...
(PANA 11/02/15)
L’Union européenne (UE) et la Banque européenne d’investissement (BEI) vont débloquer un montant global de plus de 100 millions d’euros pour l’aménagement au Burundi d’un complexe hydroélectrique d’une capacité de production de 48 MW et la fourniture d’électricité à partir de groupes électrogènes alimentés au gasoil, annonce un communiqué.Selon le communiqué, un accord dans ce sens a été conclu lundi à Bujumbura entre le Représentant de l’UE au Burundi, Patrick Spirlet, et le directeur du département Afrique, Caraïbes et Pacifique(ACP)...

Pages

(Radio Okapi 09/03/15)
Les Léopards espoirs ont été éliminés du tour préliminaire des jeux africains- Brazzaville 2015. Ils ont réalisé un nul (1-1) face à leurs homologues du Burundi dimanche 8 mars au stade du Prince Louis Rwagasore de Bujumbura, en match retour de ce tour. Un nul qui ne permet pas à la RDC de se qualifier, car elle avait perdu au match aller à Kinshasa (1-0). La bande à Médard Lusadisu, qui était renforcée en staff technique par l’entraineur Florent Ibenge, a ouvert le score en premier grâce à Katalay Ipumbu (36′). Fiston Abdul Razack a égalisé pour le Burundi à la 42è minute du jeu. La deuxième période de cette rencontre n’a rien apporté, malgré...
(Radio Okapi 05/03/15)
Médard Lusadisu a sélectionné 20 Léopards pour jouer contre les Hirondelles du Burundi, en match retour des éliminatoires des Jeux africains, prévus du 18 au 31 juillet 2015 au Congo- Brazzaville. La sélection congolaise quitte le pays vendredi 6 février. Ils y affronteront dimanche leurs homologues burundais au stade Prince Louis Rwagasore de Bujumbura. Au match-aller joué le 21 février au stade Tata Raphaël de Kinshasa, les Léopards s’étaient inclinés sur le score étriqué d’un but à zéro. Médard Lusadisu a publié sa liste au lendemain du match amical que ses poulains ont perdu face à l’Athlétique club Sodigraf (0-1), sur le terrain du centre technique national ”Kurara Mpova”, dans la banlieue Est de Kinshasa. L’unique but de Sodigraf a...
(Radio Okapi 23/02/15)
Les Léopards espoirs de la RDC ont été battus (0-1) par les Hirondelles du Burundi samedi 21 février au stade Tata Raphaël, en match aller des éliminatoires des jeux africains 2015 qui se joueront à Brazzaville. Les Congolais ont dominé la première mi-temps sans trouver des failles. Les attaquants congolais se sont illustrés par des ratés et ont permis à la défense burundaise qui jouait regroupée de conserver la cage de leur gardien. Au retour des vestiaires, les Burundais ouvrent...
(Iwacu 26/01/15)
Malgré une bonne cotation du Bureau d’étude stratégique et de développement attaché à la présidence de la République, le ministère des Sports reconnaît quelques dysfonctionnements. Adolphe Rukenkanya, ministre de tutelle, n’est pas peu fier : « 80% est une note bien méritée. Sur les 15 objectifs prévus pour 2014, certains ont été atteint à 100% ». Présentant le bilan des réalisations au cours de 2014, le ministre en a profité pour rappeler qu’en 2013, ils n’avaient obtenu que 63%. Sur...
(Iwacu 26/12/14)
Journaliste sportif et correspondant à la Radio France Internationale (RFI), Tharcisse Harerimana vient d’être élu parmi les 6 membres qui dirigeront l’association internationale des journalistes olympiques jusqu’en 2018. Le 7 décembre est à marquer d’une pierre blanche dans l’histoire des journalistes sportifs africains. Un des leurs vient de rejoindre l’équipe du comité exécutif de l’association mondiale des journalistes olympiques. Une première depuis la création de l’association en 2006. Tharcisse Harerimana se retrouve ainsi aux côtés de grands noms comme Steve...
(Iwacu 12/12/14)
Ancienne gloire du football burundais, célèbre pour son jeu de tête, Shundu vit aujourd’hui d’expédients. Shundu, pour les fans du football, Déogratias Bamboneyeho pour ses parents, a fait rêver les amateurs de football des années 1970-1980.55 ans, père de six enfants, Shundu vit modestement dans une maison austère qu’il loue à Gihosha rural. Il ne lui reste que des photos crasseuses, prises à l’époque de ses années de gloire. Il les garde au fond de sa valise, près d’une machine...
(Iwacu 03/12/14)
Du 17 novembre au 6 décembre, le Burundi abrite le tournoi de tennis « ITF-East Africa junior circuit ». Le niveau du jeu de ses jeunes va decrescendo. Sur les 15 tennismen juniors burundais, seul Abdoul Ishaka reste en compétition, en s’imposant sur le Kenyan Kévin Cheruiyot (6-4 6-2), au cours de la deuxième semaine. «Il y a deux ou trois ans, on avait 3 ou 4 tennismen en finale d’un tel tournoi, mais aujourd’hui nos jeunes sont éliminés avant...
(Iwacu 25/11/14)
Le 15 et 16 novembre, Ngozi fut plus visitée que d’habitude. Cette ville du nord du Burundi a été la capitale d’une course automobile. Plus ou moins 420 km ont été parcourus, selon Anselme Bigirimana, président du Club automobile du Burundi. La ligne de départ comptait 12 voitures, mais seules 9 ont pu terminer la course. Après 3 ans d’absence dans la compétition automobile, Rudi et son complice technique Petros sont revenus et se sont révélés plus redoutables qu’on ne...
(L'Equipe 24/11/14)
Alors que l'Érythréen Mekseb Debesay a remporté sa deuxième étape ce samedi, l'équipe inexpérimentée du Burundi s'accrochait avec courage. Ils ont mis presque deux jours pour arriver à Kigali depuis Bujumbura la capitale de leur pays, le Burundi. En guise d’entraînement, l’entraîneur national Faustin Ndenzako avait décidé de faire le déplacement à vélo. «Ce n’est pas grand-chose, 280 km, ça prépare bien à la course», sourit-il quand on s’interroge sur cet entraînement particulier. Pour les cyclistes burundais, le Rwanda voisin...
(Iwacu 28/10/14)
Tenue au Burundi du 16 au 21 octobre, la formation de la FIFA dite FUTURO avait réuni les arbitres venus de plus de 16 pays francophones, dont quatre Burundais. Certificats en main, sourire aux lèvres, les arbitres qui ont participé à ce FUTURO III s’accordent sur l’importance de cette formation. «A côté de la nouvelle méthodologie d’arbitrage, nous avons appris l’usage des nouvelles technologies informatiques qui peuvent aider pendant les matches », a déclaré Aden Robleh Rayaleh venu de Djibouti...
(Iwacu 20/10/14)
Un mois après la destitution du président du comité exécutif de la Fédération des Athlètes du Burundi, les représentants de l’Association Municipale des Athlètes de Bujumbura veulent redonner ses lettres de noblesse à l’athlétisme burundais. Présentant le bilan des activités de l’Amabu, au cours de la saison 2013-2014, Dieudonné Kwizera n’a pas mâché ses mots : « Bien que nous ayons toujours crié au secours pour sauver l’athlétisme burundais, les organes dirigeants de la FAB ont failli à leur mission...
(Iwacu 13/10/14)
Après l’appel du club Inter FC suite aux sanctions lui infligées par le Comité Exécutif de la FFB, le jury d’appel du 24 septembre a rendu le verdict suivant : l’appel tel qu’interjeté par le club a été reçu est déclaré partiellement fondé. Le club Inter FC est coupable de « tentative de corruption » et non de « flagrant délit de corruption ». Ainsi, il est condamné à l’interdiction d’exercer toute activité relative au football pendant trois mois à...
(Iwacu 10/10/14)
Dans une lettre du 8 octobre 2014 adressée au président de l’association des clubs de baskets amateurs de Bujumbura (ACBAB), les clubs Berco stars, les Copines et les Gazelles se retirent de la course du championnat 2014-2015. Arguant le fait de ne pas avoir clôturé la saison 2013-2014, les basketteuses de ces trois clubs se disent « lésées » et ne veulent pas entamer une nouvelle saison avec le suspens pareil. Elles accusent l’ACBAB et la Fédération de Basketball du...
(APA 09/10/14)
Le Burundi sera représenté par trois nageurs lors du 12e championnat du Monde de Natation en petit bassin qui se déroulera du 3 au 7 décembre prochain. Ces trois nageurs sont Elsie Uwamahoro, 23 ans, Billy Scott Irakoze, 18 ans, et Idriss Mutankabandi, 17 ans. Uwamahoro a déjà eu l’honneur de participer à une édition précédente contrairement à Mutankabandi qui sera à son premier essai. Quant à Irakoze, il a représenté son pays au championnat du monde en 2013 qui...
(Africa Top sports 09/10/14)
Le Burundi sera représenté au 12ème championnat du monde de natation en petit bassin. C’est ce qu’a appris APA auprès de la Fédération de natation. La compétition aura lieu du 3 au 7 décembre prochain et verra la participation de trois nageurs de ce pays de l’Afrique centrale. Il s’agit d’ Elsie Uwamahoro, 23 ans, Billy Scott Irakoze, 18 ans, et Idriss Mutankabandi, 17 ans. Le premier, Elsie Uwamahoro, ne sera pas à son coup d’essai. Il a déjà participé...
(Iwacu 07/10/14)
Notre pays écope d’une amende de 29 mille dollars américains pour sa non participation aux éliminatoires de la zone 5 de l’AfroBasket et des jeux africains 2015. «Toute fédération qui aurait donné son engagement définitif pour participer à une compétition et qui ne sera pas présente sera considérée comme s’étant retirée de la compétition. Dans ce cas, cette fédération devra verser à FIBA Afrique une amende qui s’établit comme suit: 15 mille dollar américains dans le cadre d’une session groupée...
(Iwacu 06/10/14)
Dimanche 28 septembre, la Fédération des nageurs du Burundi a organisé une compétition pour sélectionner les 3 nageurs qui participeront au 12ème championnat du monde en petit bassin à Doha (Qatar) en décembre prochain. Outre les trois nageurs burundais Elsie Uwamahoro, Billy Scott Irakoze et Idriss Mutankabandi, Belly Crésus Ganira, 14 ans, bénéficiera d’une formation au camp de la jeunesse à Doha. « Ils auraient dû être deux, un garçon et une fille. Mais comme aucune fille n’a fait le...
(Iwacu 03/10/14)
Après Gitega qui accueillait le championnat national des juniors et cadets, il y a deux mois, cette fois, c’est le tour de Ngozi d’abriter la 8ème édition du championnat national des judokas seniors. Plus au moins 170 judokas venus de tous le pays prendront part au championnat national prévu à Ngozi le 5 octobre. Des judokas venus de deux nouveaux clubs (Makamba et Rutana) seront aussi sur le tatami. Une façon de booster davantage ce sport qui affiche de bons...
(Iwacu 03/10/14)
Samuel Nsabumuremyi est rentré de la 5ème édition du championnat d’Afrique (tenue à Yaoundé du 24 au 28 septembre 2014), médaillé d’argent, dans la catégorie homme, 52 kg. Bien qu’initié depuis 3 ans au Burundi, le Sambo commence à donner de fruit : Samuel Nsabumuremyi, un jeune sambiste de 19 ans, a décroché une médaille d’argent. «Ils sont partis à deux. Mais le deuxième n’a pas eu de médaille car ayant lutté dans la catégorie qui n’est pas la sienne»,...
(Iwacu 26/09/14)
Athlétisme : La deuxième édition du cross country de Mahwa, qui n’a pas eu lieu en août comme prévu, se tiendra en janvier. « Nous avons dû décaler la tenue de cet événement car certains athlètes qui allaient participer dans cette compétition étaient partis représenter le Burundi dans les différentes rencontres internationales », a déclaré Jean Claude Niyonizigiye, initiateur de cet événement. Dans la 2ème édition d’autres disciplines sportives seront représentées. « Je suis en train de voir comment instituer...

Pages

(Burundi– AGnews 25/03/15)
Depuis Bujumbura, ce lundi 23 mars 2015, M. Léonce NGABO s’est envolé vers le Japon pour la 2ème édition du Tokyo Francophonie Film Festival. Le Festival est organisé par l’institut français de Tokyo et se déroulera du samedi 28 mars 2015 au dimanche 19 avril 2015. Le samedi 28 mars 2015, ce sera la journée spéciale dédiée au cinéma du Burundi – Burundian Day. Ainsi Mr Ngabo Léonce présentera 2 de ses films: GITO L’INGRAT, et BURUNDI 1850-1962. En 2014, le Burundi a montré qu’il devenait de plus en plus un pays qui fait rêver sa jeunesse. Le cinéma est un de ces arts qui participe à réaliser ce bonheur.
(Iwacu 21/01/15)
Après La femme au regard triste, paru en 2003, Colette Samoya publie Crises politiques et conflits éthniques au Burundi. Ne fait-elle pas honneur aux Burundaises qui, pendant des lustres, ont été considérées comme sans parole dans la société ? L’ambassadeur Colette Kirura Samoya a présenté, jeudi 8 janvier, son essai Crises politiques et conflits éthniques. Ceux qui étaient venus accueillir ce livre étaient à l’étroit dans la salle TV5 Monde de l’IFB, un auditoire à provoquer des vertiges. Crises politiques et « conflits éthniques » au Burundi » est un essai témoignage sur les différentes étapes de l’histoire politique du Burundi, où l’accent est mis sur les causes directes ou indirectes du versement de sang, depuis l’indépendance de notre pays...
(Iwacu 09/01/15)
Le Collectif des Associations Culturelles du Burundi (Co.A.Cu.B URUBUMBIRO) a organisé une conférence de presse, mardi 6 janvier, à la FVS/AMADE, pour annoncer le début de leurs activités. Les clubs culturels Abagenderabuntu, Abagumyabanga, Abaragwakaranga, Giramahoro, Himbaza, Ihunja, Umuhanga, Higa, et Komezakaranga se sont unis pour former un collectif ayant quatre objectifs principaux : améliorer les conditions de la culture burundaise, soutenir les activités visant la promotion de la culture burundaise tant au niveau national qu’international, faire une défense commune en...
(Iwacu 29/12/14)
Deux ans après sa prise de fonction, Rainer Willfeld, entraîneur des Intamba mu Rugamba des moins de 23 ans et des 17 ans, tire sa révérence, le 1er janvier 2015. Dominique Niyonzima, directeur technique national de la FFB, fait savoir que durant les deux ans, cet entraîneur sortant a joué neuf matchs : « Sur les neuf matchs, il n’a perdu qu’un seul, celui joué contre les moins de 20 ans du Cameroun sur la pelouse du stade Prince Louis...
(Iwacu 08/12/14)
C’est un ministre de la Culture, heureux et enthousiaste que nous avons rencontré dans son bureau, le lendemain de son retour de Paris où le tambour venait d’être inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. « Le mérite ne revient pas uniquement à notre ministère de la jeunesse. » Avant de rendre un hommage très appuyé au ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique, aux professeurs d’universités du Burundi et aux représentants de l’Unesco qui « ont travaillé d’arrache-pied...
(Xinhua 01/12/14)
DAKAR (Xinhua) -- Le 15e Sommet de la Francophonie, qui a pris fin dimanche au Centre international de conférences Abdou Diouf de Diamniadio (CICAD), à 30 km de Dakar, a adopté des "décisions importantes" ayant notamment trait à la jeunesse et à l' économie, a-t-on appris de source officielle. S'exprimant lors de la conférence de presse clôturant le deux jours de travaux des pays membres de l'espace francophone, le président sénégalais Macky Sall a affirmé que le sommet a adopté...
(RFI 29/11/14)
Selon les auteurs du nouveau rapport de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) consacré à la langue française dans le monde, le français s'enracine progressivement en Afrique. Les chiffres sont parlants : sur les 212 millions de locuteurs quotidiens du français, plus de la moitié se trouve en Afrique et 85% des 767 millions de francophones prévus à l'horizon 2060 seront africains. C'est toujours en Afrique que la progression du nombre de locuteurs francophones a été la plus forte, avec une augmentation en moyenne du...
(RFI 28/11/14)
Les tambours du Burundi ont été inscrits, ce jeudi 27 novembre, sur la liste du patrimoine immatériel de l'humanité de l'UNESCO. La danse rituelle au tambour royal est un spectacle qui associe le son du battement des tambours à des danses, de la poésie héroïque et des chants traditionnels. Toute la population du Burundi la reconnaît comme un élément fondamental de son patrimoine et de son identité. Désormais, c'est reconnu au niveau mondial et c’est le sentiment de fierté qui...
(AFP 27/11/14)
La danse rituelle au tambour du Burundi, le chant polyphonique du Portugal, le pain traditionnel d'Arménie ou la fabrication des yourtes d'Asie centrale ont désormais un lien commun : ils ont été inscrits au patrimoine culturel de l'humanité, que l'Unesco tente de préserver pour les générations futures. Une quarantaine de candidatures venant de tous les continents devaient être approuvées par le Comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, réuni cette semaine au siège de l'organisation à Paris, où...
(Iwacu 18/11/14)
Du 12 au 13 novembre avait lieu à l’hôtel Source du Nil, la deuxième édition des journées littéraires, organisées par « Sembura-ferment littéraire », sous le thème « Pour une culture de paix dans la région des Grands Lacs ». Au programme : débats, lectures, échanges d’expériences, mini foire du livre, etc. Après une première édition réussie en 2011, qui a vu naître la première anthologie « Emergence : Renaître ensemble », la capitale burundaise a encore eu l’honneur d’accueillir...
(PANA 13/11/14)
La bataille pour faire inscrire les 'fameux' tambours du Burundi (Ingoma, en langue nationale, le kirundi) au Patrimoine mondial devrait aboutir à la prochaine Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO) prévue, le mois prochain, maintenant que «toutes les conditions requises ont été réunies», s’est voulu rassurant, mardi, le ministre burundais de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, Adolphe Rukenkanya. Pour cette agence spécialisée des Nations unies, seuls les pays...
(Autre média 20/10/14)
De nombreux Aclotsont suivi la parade des Mondes de Nivelleset admiré Karyenda Amahoro, des tambours du Burundi. Comme chaque année, à la même période, le conseil consultatif des relations nord-sud met sur pied les Mondes de Nivelles, un rendez-vous pluriculturel à la rencontre des différentes nationalités qui font le tissu social nivellois. Un grand chapiteau est installé sur la Grand-Place dans lequel une vingtaine de nationalités sont représentées. Là, ça sent bon le thé marocain, la moambe ou encore la...
(Jol Press 14/10/14)
A un mois et demi du 15ème Sommet de la Francophonie, les 29 et 30 novembre à Dakar au Sénégal, ils sont cinq à postuler au poste de secrétaire général de la Francophonie, que quittera Abdou Diouf après 11 ans de mandat. En lice, l’écrivain congolais Henri Lopes, l’ancienne gouverneure générale du Canada, Michaëlle Jean, le secrétaire général de la Commission de l’océan indien Jean-Claude de l’Estrac de l’Ile Maurice, l’ancien ministre équato-guinéen Agustin Nze Nfumu et, enfin, l’ancien président...
(Burundi– AGnews 14/10/14)
A quelques mois des élections démocratiques de 2015, le Burundi réfléchit sur l’esprit de ses institutions … A Mortagne-au-Perche (France), ce samedi 11 octobre 2014, M. Nestor Bidadanure, militant burundais antiapartheid, était venu dédicacer son livre sur Nelson Mandela « N’éteignez pas la lumière ». M. Nestor Bidadanure, philosophe de formation ( Cela signifie qu’il aime beaucoup réfléchir ), a eu l’occasion de rencontrer Mze Mandela 2 fois dans sa vie. Selon M. Bidadanure : « C’était une personne très...
(RFI 29/09/14)
Cinq candidats, dont une femme pour la première fois, sont en lice pour succéder à Abdou Diouf à la tête de l’Organisation internationale de la Francophonie. C'est à Dakar, les 29 et 30 novembre, en marge des travaux du XVe Sommet de la Francophonie que le nouveau secrétaire général ou la nouvelle secrétaire général de l'OIF sera nommé(e). Les choses sérieuses semblent avoir commencé, à dix semaines du sommet de Dakar (du 29 au 30 novembre), pendant lequel les chefs...
(Jeune Afrique 18/09/14)
Invité au Canada, le candidat burundais à la succession d'Abdou Diouf à la tête de la Francophonie, Pierre Buyoya, va essayer de prouver qu'il n'est pas interdit de séjour dans ce pays pour cause de passé putschiste. Mais ce n'est pas gagné d'avance... Candidat à la succession d'Abdou Diouf à la tête de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF), le Mauricien Jean-Claude de L'Estrac a un programme de campagne chargé pour la seconde quinzaine de septembre. Il se rendra tour...
(AFP 08/09/14)
Les pieds frappent le sol en cadence. Les danseuses claquent leurs mains et leurs cuisses en serrant les dents. Le stepping est une danse qui plonge au coeur de l'histoire noire américaine et secoue depuis un an le monde de la mode. Une de ses représentantes, LeeAnet Noble, a conquis le couturier américain Rick Owens à Paris l'automne dernier. Elle revient à New York vendredi à l'occasion de la Fashion week. Dans le studio de Washington où elle répète son...
(RFI 05/09/14)
Pierre Buyoya, ancien président burundais, représentant spécial de l'Union africaine (UA) pour le Mali et le Sahel, candidat à la présidence de l’OIF (Organisation internationale de la Francophonie), est de passage à Paris à l'occasion de sa tournée européenne. Il est l'invité de RFI. RFI : En novembre prochain, l’OIF élira son nouveau secrétaire général pour succéder à Abou Diouf. La campagne des candidats a déjà commencé depuis maintenant de nombreux mois. Vous êtes de passage à Paris dans le...
(Iwacu 04/09/14)
Les jeunes encadrés par le Centre culturel de Gitega pendant ces grandes vacances ont clôturé, ce mardi 2 septembre, leurs activités. Selon eux, ces mois d’échanges avec les autres jeunes et adultes ont été d’une grande importance dans la mesure où ils ont beaucoup appris. Ils étaient environ une quarantaine de jeunes à participer dans ces activités tous les lundis et mardis au Centre culturel de Gitega. Selon Gérard Kaburahe, animateur culturel, le Centre est parti d’un constat que beaucoup...
(AFP 03/09/14)
Hautes de plusieurs mètres, deux imposantes défenses d'éléphant coulées dans le béton symbolisent la porte d'entrée d'un immense palais à l'abandon. "Bienvenue au Ciciba !" pouffe une gamine en haillons. Créé il y a 30 ans pour promouvoir le patrimoine culturel des peuples africains au sud de l'Equateur, le Centre international des civilisations bantoues (Ciciba), basé dans la capitale gabonaise, ne s'est jamais concrétisé malgré les millions d'euros engloutis à sa création. Quelques familles démunies squattent aujourd'hui les ruines de ce vaste chantier à l'abandon, labyrinthe...

Pages

(Jeune Afrique 26/03/15)
Au Burundi, le ton monte au sein du parti au pouvoir, entre les soutiens du chef de l’État, Pierre Nkurunziza, et ceux qui lui contestent le droit de briguer une nouvelle fois la présidence. Le président du Conseil national pour la défense de la démocratie-forces pour la défense de la démocratie (CNDD-FDD), Pascal Nyabenda, a menacé mardi 24 mars de prendre des sanctions contre les frondeurs du parti au pouvoir. "Pourquoi nous les qualifions de gens qui veulent perturber l'ordre public ? Parce qu’à voir ce qui est prononcé, ce qui est dit par les partis de l'opposition et certaines associations de la société civile, nous ne voyons pas où se trouve la différence entre...
(RFI 26/03/15)
Au Burundi, depuis trois jours, un groupe de cadres supérieurs du parti au pouvoir s'opposent publiquement à un troisième mandat du président Pierre Nkurunziza, aux affaires depuis 2005. Et face à un mouvement qui commence à s'étendre, le parti au pouvoir vient d’annoncer ses premières sanctions. Le bras-de-fer est d’ores et déjà engagé. Les événements semblent se précipiter au sein du parti présidentiel burundais, le CNDD-FDD. Mardi, le président de ce parti avait menacé de sanctions les frondeurs qui s’opposent à ce que le président Pierre Nkurunziza brigue un troisième mandat. A ce moment-là, ils n’étaient encore que 18 à avoir signé une pétition en ce sens. Les frondeurs assurent qu’ils recevaient depuis plusieurs jours toutes sortes de menaces. Mais...
(Le Monde 26/03/15)
C’est un projet un peu fou. Yvelyne Wood, « artiste engagée » de Genève, entend créer la première université au monde installée dans un camp de réfugiés. L’établissement, porté par l’ONG suisse de Yvelyne Wood, Swiss International Humanitarian Organization (Siho), sera installé dans le camp de Musasa au Burundi. Appelé Uniref, il fera sa première rentrée le 28 septembre 2015, a annoncé Yvelyne Wood, lors de la présentation du projet à Paris jeudi 19 mars. « Amener une université dans...
(RFI 25/03/15)
Au Burundi, une fronde de hauts cadres du parti au pouvoir, le Cndd-FDD, prend de l’ampleur depuis quelques jours et revendique déjà entre 100 et 300 signatures contre un troisième mandat pour le président Pierre Nkurunziza. Mais désormais, le bras de fer est engagé entre les soutiens du chef de l’Etat et ceux qui lui contestent le droit de briguer une nouvelle fois la présidence. Dans un premier temps, la présidence burundaise a tenté de minimiser le mouvement de contestation...
(RFI 24/03/15)
Au Burundi, le président Pierre Nkurunziza n’a jamais caché son intention de briguer un troisième mandat lors de la présidentielle prévue cette année, mais les obstacles semblent s’amonceler sur sa route. Cette fois, il doit faire face à une fronde issue de son camp et qui est conduite par des proches, notamment son porte-parole ou celui du parti. Cette opposition interne n’est pas à la prendre à la légère. Jusqu’ici, Pierre Nkurunziza devait faire face à une société civile très...
(TV5 23/03/15)
L'essence est devenue une denrée rare depuis plusieurs jours dans les rues de Bujumbura. Les stations essence du Burundi connaissent de gros problèmes d'approvisionnement. En cause, l'arrêt des importations qui serait lié à un manque de devises. Seulement cinq stations distribuent encore du carburant dans la ville de Bujumbura (Burundi). Et pour les habitants, cette situation devient insupportable car la plupart ne peut plus travailler. Mais cela n'a pas l'air d'inquiéter le gouvernement. "Nous sommes en train de gérer cette...
(RFI 23/03/15)
Au Burundi, le président Pierre Nkurunziza défendait contre vents et marées, la Commission nationale des terres et autres biens (CNTB), chargée de régler les conflits fonciers nés des différentes guerres. Celle-ci était accusée de privilégier jusqu'ici les rapatriés de retour d'exil. L'opposition et la société civile tiraient la sonnette d'alarme sur les dangers d'une politique qui risquait de replonger ce pays dans la violence depuis plusieurs années, en vain. Les derniers événements ont poussé le pouvoir burundais à agir annonçant,...
(Tribune de Genève 23/03/15)
Habituellement, il est d’un naturel souriant et optimiste. Mais aujourd’hui le Burundais Déo Hakizimana, bien connu des autorités suisses pour avoir créé à Genève le Centre indépendant de recherches et d’initiatives pour le dialogue (Cirid), est envahi par la peur. De retour de Bujumbura, la capitale du Burundi, où il a séjourné quinze mois, il rentre amaigri et inquiet. L’approche de l’élection présidentielle qui doit avoir lieu en juin échauffe les esprits. Il craint que les choses dégénèrent. Le chef...
(France 24 21/03/15)
Pour la première fois, une université va ouvrir ses portes dans un camp de réfugiés. Ce projet pilote soutenu par le HCR va naître au Burundi, dans le camp de Musasa où vivent près de 7 000 personnes ayant fui la RD Congo pour la plupart. À partir de septembre 2015, 200 jeunes réfugiés du camp de Musasa vont pouvoir suivre un enseignement universitaire. Sous l’égide du Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), une université va ouvrir ses...
(RFI 18/03/15)
En septembre, Human Rights Watch publiait un rapport sur des allégations de viols et d’abus sexuels qui mettaient en cause les soldats de l’Amisom sur des Somaliennes, notamment le contingent burundais. Mardi, une commission technique d’enquête, créée en décembre 2014 par le ministère burundais de la Défense pour enquêter sur ces allégations, a rendu son rapport. Elle assure qu’elle n’a trouvé « aucune preuve, aucun fait ou aucun témoignage » pour confirmer les allégations de HRW. Pendant près de trois...
(Dw-World 18/03/15)
Intimidations d'acteurs de la société civile et de l'opposition, milices Imbonerakure... L'ambassadeur burundais Edouard Bizimana pense que l'opposition tente, par ses accusations, de discréditer le parti au pouvoir. L'ambassadeur du Burundi à Berlin reconnaît que la tension est vive dans son pays, à quelques semaines des élections. Mais Edouard Bizimana estime que c'est l'opposition qui tente d'instrumentaliser le scrutin en attisant les craintes de la population. Selon le diplomate, les autorités se portent garantes de la sécurité de tous les...
(BBC 16/03/15)
Rwasa affirme que des hommes armés sont entrés dans un salon de coiffure où était son épouse et ont tiré sur elle, à Bujumbura, la capitale du Burundi. Sa femme a été admise dans un hôpital de Bujumbura, a-t-il indiqué, précisant que l’un des auteurs de l’attaque a été blessé. "Les médecins m’ont dit que son état n’était pas très grave", a ajouté l’ancien chef rebelle. "Cette attaque, c’est pour décourager ce que nous faisons en politique", a estimé Agathon...
(RFI 16/03/15)
Au Burundi, la tension ne cesse de monter à l'approche des élections de mai et de juin, et elle se cristallise autour d'un éventuel troisième mandat pour le président Nkurunziza. L'opposition a juré qu'elle s'y opposera de toutes ses forces, ses soutiens disent le contraire. Et l'Eglise catholique, première force morale du Burundi, a pris position contre. Reportage. Ce dimanche, au fin fond de la campagne burundaise, dans la province de Gitega (centre), une messe célébrée dans l'église de Kiryama...
(RFI 16/03/15)
Le Conseil de sécurité de l'ONU a fait une visite marathon ce vendredi au Burundi, un pays encore fragile et en proie à une montée de tensions qui se cristallisent autour de la question d'un éventuel troisième mandat pour le président Pierre Nkurunziza. La communauté internationale craint que la situation ne dégénère à moins de quatre mois d'une présidentielle qualifiée de cruciale pour l'avenir de ce pays. Les 15 membres du Conseil de sécurité étaient à Bujumbura pour appeler à...
(Dw-World 14/03/15)
Une délégation du Conseil de sécurité est attendue à Bujumbura, la capitale burundaise. La visite survient dans un climat politique particulièrement tendu à l'approche des élections. La visite de la délégation du Conseil de sécurité de l'Onu au Burundi se déroule dans le cadre d'une tournée, dont les étapes précédentes étaient la République centrafricaine et Addis Abeba, siège de l'Union africaine. L'objectif de cette tournée est "de réaffimer l'attention soutenue et l'attachement que nous portons aux transitions politiques et au...
(RFI 13/03/15)
La tournée des ambassadeurs du Conseil de sécurité des Nations unies continue. La troisième étape se déroule ce vendredi au Burundi, pour parler du processus électoral, à quelques mois des élections. Cette visite intervient alors que les déclarations se multiplient pour appeler le président Pierre Nkurunziza à ne pas se représenter. Après l'Eglise catholique et l'Union européenne il y a quelques jours, les « Elders » - le groupe d'anciens chefs d'Etat créé par Nelson Mandela - ont appelé à...
(Jeune Afrique 13/03/15)
Plus de deux ans après son exhumation, la dépouille de l’ex-roi du Burundi, Mwambutsa IV, sera-t-elle ou non rapatriée au Burundi ? La question déchire la famille du monarque, qui a plaidé ses arguments mercredi devant un tribunal de Genève. La cause a été entendue mercredi 11 mars devant le tribunal civil de Genève en Suisse. À la barre, la fille de Mwambutsa IV, Rosa Paula Irigabiza, et sa demi-soeur, Collette Berete Uwimana, qui souhaitent le rapatriement de la dépouille...
(Radio Vatican 13/03/15)
Ce vendredi a commencé au Burundi la neuvaine de prière convoquée par la Conférence épiscopale pour invoquer la paix en vue de scrutins cruciaux. Dans le pays, la tension monte en vue de l’élection présidentielle qui se tiendra en juin, et qui sera précédée en mai par les élections législatives et municipales. Le Président en exercice, Pierre Nkurunziza, qui a obtenu son premier mandat en 2005 et a été réélu en 2010, cherche actuellement à réviser la Constitution pour pouvoir...
(RFI 12/03/15)
Au Burundi, le président Pierre Nkurunziza a désamorcé une véritable bombe sociale, en annonçant la suspension, jusqu'à la fin du processus électoral prévu cette année, de la concession de l'ancien marché central de Bujumbura. Le lieu avait brûlé dans un incendie il y a un peu plus de deux ans, et officiellement la concession devait revenir à une entreprise chinoise qui promettait d'y construire un grand centre commercial ultramoderne. Mais ce projet s'est heurté à une opposition farouche de la...
(FIDH.org 12/03/15)
Une délégation du Conseil de Sécurité des Nations unies doit se rendre au Burundi le 13 mars 2015. La FIDH et la Ligue ITEKA appellent le Conseil à saisir l’opportunité de cette visite pour enjoindre les autorités burundaises de garantir l’organisation d’élections générales crédibles et sécurisées. Les autorités doivent notamment s’assurer d’un processus électoral réellement inclusif, qui permette aux candidats de l’opposition de concourir librement, et elles doivent lutter de manière effective contre les actes de violence à caractère politique...

Pages