Burundi | Africatime
Samedi 02 Juillet 2016

Burundi

(Xinhua 01/07/16)
Le président burundais, Pierre Nkurunziza, a appelé jeudi à l'unité de ses compatriotes dans des travaux focalisés sur le développement. Dans un message à la nation radiotélévisée, prononcé en langue nationale, le KIRUNDI, à la veille de la commémoration du 54ème anniversaire de la reconquête de l'indépendance du Burundi (1er juillet 1962-1er juillet 2016), le président Nkurunziza a déploré le fait que "certains Burundais se comportent comme des mercenaires en sillonnant les pays du monde, avec l'ultime but de médire et de demander des sanctions pour leur patrie". "Qu'ils se ressaisissent et reviennent à la raison", a-t-il souhaité. Il ....
(Iwacu 01/07/16)
Le ministère des Relations Extérieures a organisé, ce jeudi 30 juin 2016, une journée diplomatique. Une rencontre qui a réuni les diplomates accrédités au Burundi et à l’étranger et qui les a conduit dans les provinces de Bururi et Rutana. «Certains d’entre vous peuvent avoir été désabusés par les détracteurs du gouvernement et peut-être ont eu peur, soit de venir au Burundi, soit d’effectuer une visite à l’intérieur du pays. Par votre présence à Rutana, vous aurez été témoins oculaires du mouvement des populations sur votre trajet, signe qui ne trompe pas d’une situation sécuritaire paisible qui prévaut sur tout le parcours et dans d’autres provinces.», souligne le ministre des Relations Extérieures, Alain Aimé Nyamitwe, dans son discours de circonstance...
(Iwacu 01/07/16)
Certains élèves accusés de gribouillage sur des photos du président Nkurunziza dans des manuels scolaires sont renvoyés tandis que d’autres sont emprisonnés. Pour sa part, le ministère de l’Education parle d’un même mot d’ordre donné partout. Le dernier cas en date est celui de 76 élèves des classes de 8ème et 9ème du lycée Ruhinga, en commune Mugamba, qui avaient été définitivement renvoyés de l’école la semaine passée, accusés d’avoir gribouillé la photo du chef de l’Etat. Ils ont été...
(Dw-World 01/07/16)
Le Burundi célèbre aujourd'hui, le 54ème anniversaire de l’indépendance du pays. Certains burundais ont toutefois une autre lecture de cette journée, en raison de leurs préoccupations socio-économiques et politiques. "Un anniversaire sur fond de crise politique sans cesse précédant" Cliquez sur l'image pour écouter quelques habitants de Bujumbura, qui ont accepté de s'exprimer sur la persistance des cas d’injustice, les arrestations et la dépendance des institutions au président Pierre Nkurunziza. Ils déplorent surtout les conditions de vie dégradantes suite à...
(Autre média 01/07/16)
Dans un communiqué publié ce jour sur les négociations d’Arusha bis, le parti présidentiel burundais CNDD-FDD met durement en cause le néocolonialisme belge, ses responsabilités historiques dans les tensions ethniques, son appui au putsch de mai 2015 à Bujumbura et la haine des dirigeants belgicains contre la démocratie burundaise : « (…) Il se voit que l’Accord d’Arusha a fait l’objet de marchandage entre le G7, G10 et la Belgique où cette dernière a gagné le silence sur les méfaits...
(RFI 30/06/16)
Plus de 200 personnes interpellées aujourd'hui à Bujumbura. Elles ont été relâchées quelques heures plus tard après avoir reçu des consignes de la part des autorités. Pour justifier cette opération, le maire de la capitale burundaise parle de raisons de sécurité, de salubrité et de développement. Pendant toute la matinée, les habitants du centre-ville de Bujumbura ont assisté à un étrange manège : des policiers ont interpellé des dizaines de jeunes gens, de femmes, d'enfants... 232 personnes en tout. Les forces de l'ordre les ont fait monter dans des bus, les ont conduits dans un centre municipal..
(Dw-World 30/06/16)
Au Burundi, Agathon Rwasa, le dirigeant de l'aile non-reconnue des FNL, les Forces Nationales de Libération, avait affirmé sur notre antenne que plusieurs de ses militants faisaient l'objet d'intimidations. Recherches. ‘’ Nos militants sont arrêtés par ce qu’ils ne partagent pas les mêmes idées que ceux du CNDD-FDD au pouvoir’’ (Nathan Barampama) Certains sont harcelés, disait Agathon Rwasa à la DW, voire arrêtés par les forces de l'ordre, sans qu'aucune raison valable ne soit avancée. Cette "traque aux FNL" semble...
(Human Rights Watch 30/06/16)
Merci Monsieur le Président, La situation généralisée de non-droit dans la capitale du Burundi, Bujumbura, s’est propagée à travers le pays. Au cours des derniers mois, des informations de plus en plus nombreuses ont fait état de brutalités commises par les services de renseignement burundais, qui sont accusés d’arrestations arbitraires et de tortures à l’encontre d’opposants présumés. Des membres de la police et de la ligue des jeunes du parti au pouvoir, appelés Imbonerakure, sont également impliqués dans de graves...
(BBC 30/06/16)
Des enquêteurs de l'ONU affirment avoir recensé 348 exécutions extrajudiciaires sur des membres de l'opposition et de la société civile opposés au troisième mandat du président Pierre Nkurunziza. Les Nations unies accusent des agents de la police et des services de renseignement burundais d’être responsables des exécutions et actes de torture commis entre avril 2015 et avril 2016. Selon l'ONU, 134 meurtres ont été commis par des hommes non identifiés sur des policiers et des civils proches du pouvoir. Le...
(Iwacu 30/06/16)
Le nouveau commissaire général de l’OBR promet d’égaler ou même de dépasser son prédécesseur en performances. Interview avec Iwacu. Peut-on savoir vos atouts pour pouvoir prétendre égaler ou dépasser les performances de votre prédécesseur ? Leonard Sentore Commissaire générale de l'OBRLes atouts à exploiter sont là. Il faudra avant tout la rigueur. Et puis, le recouvrement des montants qui sont dus par certains opérateurs économiques. Nous sommes en train de faire un travail avec le ministère de tutelle sur l’identification...
(Iwacu 30/06/16)
La police accuse Mélance Bukera d’avoir utilisé le nom de la société Intercontact services dans le trafic de jeunes filles à destination des pays du Golfe. Ce dernier réfute ces accusations et donne sa version des faits… La police vous accuse d’être derrière le trafic de jeunes filles dans les pays du golfe. Quelle est votre réaction ? Je dirige une petite société de services dénommée Burundi General Services depuis août 2011. Il y a environ quatre semaines, j’ai été...
(AFP 29/06/16)
Près de 350 exécutions extrajudiciaires et quelque 650 cas de torture ont été enregistrés entre avril 2015 et avril 2016 au Burundi, commis en majorité par des membres de la police et des services de renseignement, a annoncé mercredi l'ONU. Dans un rapport présenté à Genève, le Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'homme, Zeid Ra'ad Al Hussein, a déploré "la détérioration tragique et massive des droits de l'homme au Burundi" depuis avril 2015, date à laquelle le président sortant Pierre Nkurunziza a décidé de se présenter pour un troisième mandat, plongeant le pays dans une crise politique profonde. "Les violations infligées...
(AFP 29/06/16)
Un rebelle burundais a été tué et quatre autres capturés mercredi dans la province de Bururi, dans le sud de ce pays en crise, au cours d'affrontements avec des soldats et des policiers, a annoncé le gouverneur régional. "Ce matin, nous avons eu une information qui disait qu'un groupe de 11 bandits armés se trouvait sur la colline de Mubuga, les forces de l'ordre l'ont intercepté", a déclaré à l'AFP Christian Nkurunziza, gouverneur de la province de Bururi, joint par...
(Dw-World 29/06/16)
La situation des droits humains au Burundi a été débattue lors de la 32ème session ordinaire du Conseil des Droits de l'Homme de l'Onu à Genève en Suisse. Selon les autorités, il y aurait une nette amélioration. "Selon Amnesty International, la situation au Burundi reste inquiétante." (Sarah Jackson) Pour convaincre l'assistance, Martin Nivyabandi, le ministre burundais des Droits de la Personne Humaine, des Affaires Sociales et du Genre s'est référé aux récents propos tenus par les enquêteurs de l'Onu et...
(RFI 29/06/16)
Les opposants burundais dénoncent de nouvelles pressions de la part du pouvoir. Plusieurs militants des Forces nationales de libération (FNL) ont été arrêtés ces derniers jours dans plusieurs provinces du pays. Des responsables locaux des FNL ont été interpellés dans la province du Bururi et à Ngozi, dans le nord, une localité présentée comme un fief du président Nkurunziza. D'après le porte-parole du parti d'opposition, le chef de l'Etat n'a pas apprécié la récente visite d'Agathon Rwasa. L'opposant et vice-président...
(Burundi– AGnews 29/06/16)
A Bujumbura, au Sun Safari Hôtel, ce jeudi 23 juin 2016, M. Audace Ndayizeye a été élu nouveau Président de la Chambre fédérale de commerce et d’industrie du Burundi (CFCIB), avec 77 voix pour. M. Audace Ndayizeye ( de la chambre sectorielle d’hôtellerie et tourisme ) était opposé à M. Léandre Cobashatse ( de la chambre sectorielle des bâtiments et travaux publics ) qui n’a obtenu que 14 voix. C’était un vote secret réalisé par une assemblée de 98 votants...
(Iwacu 28/06/16)
L’ouverture d’un compte de la Banque de la République du Burundi (BRB) dans Gazprom Bank n’entraînera pas forcément le renflouement en devises de la banque centrale burundaise. « Un compte à Moscou. Mais la sempiternelle pénurie de devises dans les malles de la BRB à Bujumbura. » Paradoxe que met à jour le président de l’association Parole et action pour le réveil des consciences et le changement des mentalités (Parcem). Faustin Ndikumana donne cet éclairage après que vendredi 17 juin,...
(Iwacu 28/06/16)
Ce bilan est fourni par la campagne SOS-Torture ce dimanche 26 juin, à l’occasion de la célébration de la journée Internationale pour le soutien aux victimes de la torture. Elle demande aux victimes de ne pas perdre espoir. « Depuis le 11 mars 2016 jusqu’au 24 juin, on a enregistré provisoirement 500 cas d’arrestations arbitraires. Et lors de ces opérations, il y a des cas de torture où les victimes ont été malmenées, ligotées au niveau des bras et des...
(Iwacu 28/06/16)
Le Conseil national de la communication(CNC) a lancé ce vendredi 24 juin une campagne d’enregistrement des journalistes et techniciens œuvrant dans le secteur de la presse. Cette opération suscite des inquiétudes chez les professionnels des médias. Par cette initiative, le CNC affirme vouloir constituer le registre national des médias(RNM). Cette campagne d’un mois s’étendra sur tout le territoire national. Mais au cours des échanges, les journalistes ont émis quelques doutes quant à l’objectif et à l’urgence de cette décision. «C’est...
(La Nouvelle Expression 28/06/16)
Le candidat déclaré à la présidentielle Moïse Katumbi a été condamné à trois ans de prison ferme et la Cour pénale internationale (Cpi) a condamné Jean-Pierre Bemba à 18 ans de prison. Des risques de violences électorales pointent à l’horizon en République démocratique du Congo où le président Joseph Kabila n’affiche pas la volonté de respecter les mandats constitutionnels. La Cour pénale internationale (Cpi) a condamné le mardi 21 juin 2015 l'ancien Vice-président congolais Jean-Pierre Bemba à 18 ans de...

Pages

(Iwacu 01/07/16)
Le ministère des Relations Extérieures a organisé, ce jeudi 30 juin 2016, une journée diplomatique. Une rencontre qui a réuni les diplomates accrédités au Burundi et à l’étranger et qui les a conduit dans les provinces de Bururi et Rutana. «Certains d’entre vous peuvent avoir été désabusés par les détracteurs du gouvernement et peut-être ont eu peur, soit de venir au Burundi, soit d’effectuer une visite à l’intérieur du pays. Par votre présence à Rutana, vous aurez été témoins oculaires du mouvement des populations sur votre trajet, signe qui ne trompe pas d’une situation sécuritaire paisible qui prévaut sur tout le parcours et dans d’autres provinces.», souligne le ministre des Relations Extérieures, Alain Aimé Nyamitwe,...
(Iwacu 01/07/16)
Certains élèves accusés de gribouillage sur des photos du président Nkurunziza dans des manuels scolaires sont renvoyés tandis que d’autres sont emprisonnés. Pour sa part, le ministère de l’Education parle d’un même mot d’ordre donné partout. Le dernier cas en date est celui de 76 élèves des classes de 8ème et 9ème du lycée Ruhinga, en commune Mugamba, qui avaient été définitivement renvoyés de l’école la semaine passée, accusés d’avoir gribouillé la photo du chef de l’Etat. Ils ont été rappelés pour regagner l’école, ce 20 juin. Firmin Bucumi, directeur provincial de l’Enseignement à Bururi, explique qu’il faut éviter de prendre des sanctions collectives : « Nous les avons rappelés pour qu’ils continuent leurs examens en attendant que les enquêtes...
(Dw-World 01/07/16)
Le Burundi célèbre aujourd'hui, le 54ème anniversaire de l’indépendance du pays. Certains burundais ont toutefois une autre lecture de cette journée, en raison de leurs préoccupations socio-économiques et politiques. "Un anniversaire sur fond de crise politique sans cesse précédant" Cliquez sur l'image pour écouter quelques habitants de Bujumbura, qui ont accepté de s'exprimer sur la persistance des cas d’injustice, les arrestations et la dépendance des institutions au président Pierre Nkurunziza. Ils déplorent surtout les conditions de vie dégradantes suite à...
(Autre média 01/07/16)
Dans un communiqué publié ce jour sur les négociations d’Arusha bis, le parti présidentiel burundais CNDD-FDD met durement en cause le néocolonialisme belge, ses responsabilités historiques dans les tensions ethniques, son appui au putsch de mai 2015 à Bujumbura et la haine des dirigeants belgicains contre la démocratie burundaise : « (…) Il se voit que l’Accord d’Arusha a fait l’objet de marchandage entre le G7, G10 et la Belgique où cette dernière a gagné le silence sur les méfaits...
(RFI 30/06/16)
Plus de 200 personnes interpellées aujourd'hui à Bujumbura. Elles ont été relâchées quelques heures plus tard après avoir reçu des consignes de la part des autorités. Pour justifier cette opération, le maire de la capitale burundaise parle de raisons de sécurité, de salubrité et de développement. Pendant toute la matinée, les habitants du centre-ville de Bujumbura ont assisté à un étrange manège : des policiers ont interpellé des dizaines de jeunes gens, de femmes, d'enfants... 232 personnes en tout. Les forces de l'ordre les ont fait monter dans des bus, les ont conduits dans un centre municipal..
(Human Rights Watch 30/06/16)
Merci Monsieur le Président, La situation généralisée de non-droit dans la capitale du Burundi, Bujumbura, s’est propagée à travers le pays. Au cours des derniers mois, des informations de plus en plus nombreuses ont fait état de brutalités commises par les services de renseignement burundais, qui sont accusés d’arrestations arbitraires et de tortures à l’encontre d’opposants présumés. Des membres de la police et de la ligue des jeunes du parti au pouvoir, appelés Imbonerakure, sont également impliqués dans de graves...
(BBC 30/06/16)
Des enquêteurs de l'ONU affirment avoir recensé 348 exécutions extrajudiciaires sur des membres de l'opposition et de la société civile opposés au troisième mandat du président Pierre Nkurunziza. Les Nations unies accusent des agents de la police et des services de renseignement burundais d’être responsables des exécutions et actes de torture commis entre avril 2015 et avril 2016. Selon l'ONU, 134 meurtres ont été commis par des hommes non identifiés sur des policiers et des civils proches du pouvoir. Le...
(Iwacu 30/06/16)
Le nouveau commissaire général de l’OBR promet d’égaler ou même de dépasser son prédécesseur en performances. Interview avec Iwacu. Peut-on savoir vos atouts pour pouvoir prétendre égaler ou dépasser les performances de votre prédécesseur ? Leonard Sentore Commissaire générale de l'OBRLes atouts à exploiter sont là. Il faudra avant tout la rigueur. Et puis, le recouvrement des montants qui sont dus par certains opérateurs économiques. Nous sommes en train de faire un travail avec le ministère de tutelle sur l’identification...
(Iwacu 30/06/16)
La police accuse Mélance Bukera d’avoir utilisé le nom de la société Intercontact services dans le trafic de jeunes filles à destination des pays du Golfe. Ce dernier réfute ces accusations et donne sa version des faits… La police vous accuse d’être derrière le trafic de jeunes filles dans les pays du golfe. Quelle est votre réaction ? Je dirige une petite société de services dénommée Burundi General Services depuis août 2011. Il y a environ quatre semaines, j’ai été...
(Dw-World 29/06/16)
La situation des droits humains au Burundi a été débattue lors de la 32ème session ordinaire du Conseil des Droits de l'Homme de l'Onu à Genève en Suisse. Selon les autorités, il y aurait une nette amélioration. "Selon Amnesty International, la situation au Burundi reste inquiétante." (Sarah Jackson) Pour convaincre l'assistance, Martin Nivyabandi, le ministre burundais des Droits de la Personne Humaine, des Affaires Sociales et du Genre s'est référé aux récents propos tenus par les enquêteurs de l'Onu et...
(Burundi– AGnews 29/06/16)
A Bujumbura, au Sun Safari Hôtel, ce jeudi 23 juin 2016, M. Audace Ndayizeye a été élu nouveau Président de la Chambre fédérale de commerce et d’industrie du Burundi (CFCIB), avec 77 voix pour. M. Audace Ndayizeye ( de la chambre sectorielle d’hôtellerie et tourisme ) était opposé à M. Léandre Cobashatse ( de la chambre sectorielle des bâtiments et travaux publics ) qui n’a obtenu que 14 voix. C’était un vote secret réalisé par une assemblée de 98 votants...
(Iwacu 28/06/16)
Ce bilan est fourni par la campagne SOS-Torture ce dimanche 26 juin, à l’occasion de la célébration de la journée Internationale pour le soutien aux victimes de la torture. Elle demande aux victimes de ne pas perdre espoir. « Depuis le 11 mars 2016 jusqu’au 24 juin, on a enregistré provisoirement 500 cas d’arrestations arbitraires. Et lors de ces opérations, il y a des cas de torture où les victimes ont été malmenées, ligotées au niveau des bras et des...
(Iwacu 28/06/16)
Le Conseil national de la communication(CNC) a lancé ce vendredi 24 juin une campagne d’enregistrement des journalistes et techniciens œuvrant dans le secteur de la presse. Cette opération suscite des inquiétudes chez les professionnels des médias. Par cette initiative, le CNC affirme vouloir constituer le registre national des médias(RNM). Cette campagne d’un mois s’étendra sur tout le territoire national. Mais au cours des échanges, les journalistes ont émis quelques doutes quant à l’objectif et à l’urgence de cette décision. «C’est...
(Iwacu 27/06/16)
Le Conseil de Paix et de Sécurité de l’UA appelle la classe politique burundaise à s’engager pour un dialogue inclusif. C’est la seule voie pour trouver une solution à la crise actuelle, a indiqué une délégation de cet organe à l’issue de sa visite au Burundi ce samedi 25 juin. «Il y a un sentiment d’urgence : aller au dialogue», a martelé l’ambassadeur Lazare Makayat Safouesse, le chef de cette délégation. Évidemment, fait-il remarquer, on ne fait pas le dialogue...
(La Croix 25/06/16)
Dans un message lu dans toutes les églises du Burundi, dimanche 19 juin, les évêques du pays demandent aux « tenants du pouvoir exécutif » de faire cesser les enlèvements, arrestations arbitraires, tortures qui se multiplient depuis plusieurs mois. C’est un message fort, lu en kiundi, dans toutes les églises du Burundi. Les évêques catholiques du Burundi ont en effet diffusé dimanche 19 juin un communiqué intitulé « le Burundi ne sera sauvé que par la vérité et par la justice ». Enlèvements, arrestations arbitraires, torture, harcèlement… Dans ce texte de six pages...
(Xinhua 24/06/16)
L'Unicef a fait le constat jeudi à Bujumbura lors de la clôture de la Journée de l'Enfant Africain que le Burundi a fait des progrès sensibles en matière des droits de l'enfant dans les dix dernières années malgré des défis qui reste encore à relever. "Le Burundi a fait des progrès de taille en matière des droits de l'enfant dans les dix dernières années", a souligné Mayam Mourange, représentant de l'Unicef au Burundi. Il a illustré ses propos par le...
(Agence d'information d'afrique centrale 24/06/16)
Une délégation du Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine (CPSUA) séjourne au Burundi pour évaluer la situation de crise. Arrivée le 22 juin au Burundi pour une mission de trois jours, cette délégation rencontrera toutes les parties, y compris le chef de l'Etat, Pierre Nkurunziza. Dans un pays en proie aux violences, la mission, conduite par le représentant permanent du Congo auprès de l'UA, Lazare Makayat Safouesse, fait suite à celle effectuée par cinq chefs d'Etat africains...
(Dw-World 24/06/16)
Depuis le début de l’année, la présente délégation est la seconde envoyée par l’Union Africaine pour la recherche des solutions à la crise au Burundi. Recouvrer la paix et la sécurité tel est le but déclaré du séjour de la délégation du Conseil Paix et Sécurité de l’Union Africaine au Burundi Les émissaires de l'UA rencontrent les partis politiques, les représentants des confessions religieuses et les hautes autorités du pays, dont le chef de l'Etat. La présence de la délégationest...
(Xinhua 24/06/16)
Une délégation du Conseil de Paix et de Sécurité de l'Union Africaine (UA) est arrivée mercredi soir à Bujumbura, la capitale burundaise. Les 15 membres de la délégation devront rencontrer le chef de l'Etat, les présidents des deux chambres du Parlement, le ministre des Relations extérieures et de la Coopération internationale, les confessions religieuses et la société civile. "Nous sommes venus les écouter et les entendre pour voir dans quelle mesure, nous aussi, conformément à notre mandat, nous pouvons apporter...
(AFP 22/06/16)
Une délégation du Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine (CPSUA) est arrivée au Burundi mercredi "pour évaluer la situation", lors d'une visite de trois jours dans ce pays plongé dans une profonde crise depuis plus d'une année, a-t-on appris auprès de la présidence burundaise et d'un diplomate africain. "Les membres de la CPSUA viennent d'arriver à l'aéroport de Bujumbura (pour) une visite de trois jours", a annoncé sur Twitter le responsable de la communication présidentielle au Burundi,...

Pages

(Iwacu 28/06/16)
L’ouverture d’un compte de la Banque de la République du Burundi (BRB) dans Gazprom Bank n’entraînera pas forcément le renflouement en devises de la banque centrale burundaise. « Un compte à Moscou. Mais la sempiternelle pénurie de devises dans les malles de la BRB à Bujumbura. » Paradoxe que met à jour le président de l’association Parole et action pour le réveil des consciences et le changement des mentalités (Parcem). Faustin Ndikumana donne cet éclairage après que vendredi 17 juin, en marge d’un forum international sur l’économie à Moscou, le gouverneur de la banque centrale du Burundi, Jean Ciza, eut ouvert un compte dans une puissante banque russe, Gasprom. M. Ciza avait parlé d’un compte...
(Xinhua 01/06/16)
Le Burundi "n'est pas du tout en situation de cessation de paiement de paiement", a rassuré lundi à l'opinion nationale et internationale Domitien Ndihokubwayo, ministre burundais en charge des Finances, du Budget et de la Privatisation, depuis le 18 mai dernier. Le ministre Ndihokubwayo, lors d'un entretien avec Xinhua dans son cabinet de travail, s'est inscrit en faux contre une opinion "inquiétante" propagée depuis l'éclatement de la nouvelle crise politico-sécuritaire burundaise d'avril 2015, en ce qui concerne le risque que le Burundi encourt sur la cessation de paiement. "Ces bruits, qui ont commencé à courir vers juillet 2015 en contradiction avec les faits, étaient intéressés. Car, jusque maintenant, les fonctionnaires de l'Etat continuent à être payés et les projets sur...
(Xinhua 30/05/16)
Le nouveau ministre burundais des Finances, Domitien Ndihokubwayo, s'est dit déterminé samedi à "combattre l'évasion fiscale" dans l'ultime but d'élargir l'assiette fiscale dans les mois et années à venir. M. Ndihokubwayo a déclaré à Xinhua que le Burundi possède beaucoup des potentialités et d'atouts pour redresser rapidement la situation économique du pays. "Dans ce pays, il y a de l'argent, mais il y a aussi beaucoup de gens qui ne contribuent pas à l'effort national à travers le paiement des impôts et des taxes. Nous allons viser tous ceux-là pour qu'ils puissent participer à l'élargissement de l'assiette fiscale", a promis le nouveau ministre des Finances. L'ancien...
(Burundi– AGnews 30/05/16)
A Bujumbura, ce samedi 28 mai 2016, M. Domitien Ndihokubwayo,le nouveau ministre burundais des Finances ( ancien directeur de l’Office Burundaise des Recettes OBR ), a annoncé qu’il allait lutter contre l’évasion fiscale afin de permettre à ce que l’Etat et les citoyens Barundi puissent en bénéficier. Voici ses mots : “Dans ce pays, il y a de l’argent ; mais il y a aussi beaucoup de gens qui ne contribuent pas à l’effort national à travers le paiement des...
(Iwacu 27/05/16)
Economiste de formation, Teddy. E Muhire s’est reconverti dans l’agriculture depuis bientôt trois ans. Bien que la crise actuelle pénalise son activité, il continue de faire produire son potager. Pourquoi le choix du secteur agricole ? Teddy Photo d'entréeJ’ai conçu le projet dans le but de vendre ce que j’aurais produit moi-même. Aujourd’hui en effet, beaucoup de personnes font du commerce de produits importés. Or, selon moi, il n’y a pas vraiment de commerce sans production. En démarrant ce projet,...
(Agence Ecofin 17/05/16)
La Chine a promis de financer un projet de réhabilitation et d’extension du chemin de fer Tanzanie-Zambie (Tazara) à quatre autres pays limitrophes, a rapporté le site d’information The East African le 15 mai, citant des sources officielles zambiennes. Des responsables gouvernementaux zambiens, tanzaniens et chinois se sont réunis la semaine écoulée à Dar es-Salaam pour discuter les détails du plan de développement de cette ligne ferroviaire qui relie actuellement la capitale tanzanienne à la ville de Kapiri- Mposhi en Zambie, a-t-on ajouté de même source. Ce plan prévoit la réhabilitation de 1860 kilomètres de voie ferrée existants...
(Radio Okapi 13/05/16)
La Direction générale des douanes et accises (DGDA), bureau d’inspection de Kavimvira, déplore l’existence des pistes non contrôlées le long de la plaine de la Ruzizi et qui favorisent la fraude des produits brassicoles du Burundi. Cette situation entraine sur le marché local une concurrence déloyale de la bière Amstel et Primus du Burundi face aux produits d’une brasserie de la RDC, la Bralima. L’inspecteur chef de bureau de la DGDA/Kavimvira, Lochi Kamandji, interpelle l’Etat congolais sur le respect du...
(Iwacu 12/05/16)
De nouveaux frais de manutention introduits par la société Global Port Services Burundi (GPSB) sont une pilule que les intermédiaires en douane ont du mal à avaler. Ils ne décolèrent pas contre GPSB. Ils accusent cette société concessionnaire du port de Bujumbura d’avoir introduit une double manutention « inutile mais onéreuse ». Elle frappe les importateurs qui ont droit au déchargement à domicile (D.A.D). « Ils » sont les déclarants dits aussi intermédiaires en douanes ou transitaires qui exercent au...
(Xinhua 25/04/16)
Le Burundi projette d'atteindre une capacité énergétique de 560 mégawatts (560 MW) d'ici l'horizon 2020, a annoncé jeudi à Bujumbura Côme Manirakiza, ministre burundais de l'Energie et des Mines. Le ministre Manirakiza, lors d'une conférence de presse, a affirmé que l'atteinte de cette capacité permettrait au Burundi, de garantir à toutes les couches de la population, à des conditions financières moins onéreuses, l'accès à des sources modernes d'énergie. Pour le moment, le Burundi ne dispose que de 66,35 MW, a-t-il...
(Xinhua 25/04/16)
Le Burundi est confronté actuellement à la chute des cours mondiaux des minerais, a déclaré vendredi Côme Manirakiza, ministre burundais des Mines. "Par exemple, les cours mondiaux du nickel, qui étaient à 54.000 dollars la tonne début 2006, ont chuté jusqu'à 9.219 dollars la tonne début 2016", a illustré le ministre Manirakiza dans un point de presse tenu vendredi à Bujumbura dans son cabinet de travail. Cette situation prévaut au Burundi, a-t-il fait remarquer, au moment où le gouvernement est...
(Burundi– AGnews 22/04/16)
A Bubanza, commune Mpanda, sur la rivière Mpanda, au niveau de la colline Muyebe, ce mercredi 20 avril 2016, M. Côme MANIRAKIZA, ministre burundais de l’énergie et des mines, s’est dit satisfait de l’état d’avancement de la construction de la central hydroélectrique de Mpanda. Les travaux de la centrale hydroélectrique de Mpanda sont entreprises par la multinationale chinoise CNNE-CGC et la surveillance-contrôle des travaux par Cima une multinationale canadienne (). Au Burundi, la centrale hydroélectrique de Mpanda produira 10,4 Mégawatt...
(Burundi– AGnews 22/04/16)
Au palais des arts et de la culture de Bujumbura, ce jeudi 21 avril 2016, l’Organisation d’appui à l’Auto Promotion OAP, en partenariat avec les agri-éleveurs de Bujumbura et de Rumonge, organise une Foire Agricole dont la thématique est : « Promouvons la promotion agro-écologique respectueuse de l’environnement, fondement d’un développement durable ». Elle commence ce jeudi 21 avril 2016 et prendra fin le samedi 23 avril 2016 ( 3 jours ). L’OAP vient en soutien aux paysans burundais dont...
(Iwacu 04/04/16)
Depuis quelques jours, il y a interdiction à tous les commerçants d’écouler leurs marchandises au Rwanda. Le manque à gagner est énorme pour les habitants. Certains observateurs pensent que la crise entre Kigali et Bujumbura est à l’origine de cette décision. A partir de ce lundi, 28 mars, les petits commerçants voulant traverser le poste frontière de Ruhwa pour se rendre au Rwanda, se sont vu sommés de rebrousser chemin. Les principaux produits frappés par cette mesure d’après un commerçant...
(Iwacu 02/04/16)
Une somme de 1,33 millions de dollars américains a été accordée à l’Unicef tandis que le PAM a reçu 2,65 millions Us selon deux communiqués de presse sortis ce mercredi 30 mars. D’après Bo Viktor Nylund, représentant de l’Unicef au Burundi, ce financement permettra de prendre en charge près de dix milles enfants souffrant de la malnutrition aigüe sévère dans les provinces de Cankuzo, Kirundo, Makamba, Rutana et Ruyigi. « Grâce à ce financement, il sera possible d’améliorer l’accès et...
(Xinhua 26/03/16)
Le Burundi se prépare pour l'introduction des "Bureaux d'Information sur le Crédit" (BIC) pour améliorer le climat des affaires et attirer des investisseurs pour le développement économique du pays, a annoncé vendredi à Bujumbura Tabu Abdallah Manirakiza, ministre burundais des Finances. "En effet, le BIC est une institution essentielle pour l'amélioration de la régulation du secteur financier, de l'intermédiation financière et des services financiers offerts au public", a précisé le ministre Manirakiza lors d'un point de presse tenu après la...
(Xinhua 22/03/16)
NEW YORK (Nations Unies), (Xinhua) -- Le représentant permanent de la Chine aux Nations Unies, Liu Jieyi, a appelé lundi à renforcer l'investissement dans la région des Grands lacs africains. La région des Grands lacs se trouve au centre du continent africain, "avec un grand potentiel de développement", a indiqué Liu Jieyi lors d'une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU, notant que la situation instable de la région est à l'origine du développement insuffisant et de graves crises humanitaires...
(Iwacu 18/03/16)
Malgré une baisse très considérable du prix du pétrole sur le marché international, le gouvernement en a profitépour augmenter les taxes sur le carburant. L’ABUCO s’interroge. Daniel Mpitabakana, Directeur de la gestion du carburant : « L’Etat ne peut que profiter de ces moments de baisse du prix du baril au niveau international, pour tenter de récupérer le manque à gagner des quatre mois de fin 2015 à début 2016.» Entre avril 2015 et mars 2016, les cours du baril...
(Agence Ecofin 01/03/16)
Dans un communiqué publié le 24 février 2016, l’opérateur de téléphonie mobile Lumitel, filiale burundaise du groupe télécoms vietnamien Viettel, a annoncé le lancement du service 4G dans six provinces du pays. Il s’agit de Bujumbura, Gitega, Ngozi, Rumonge Makamba et Muyinga, révèle le site d’informations telegeography.com. À travers son nouveau réseau, qui offre aux consommateurs des services Internet au débit dépassant les 100Mbps, Lumitel veut offrir aux populations le monde sur leur mobile. Elles pourront en effet accéder à...
(Jeune Afrique 27/02/16)
Une conférence sur les investissements du secteur privé, tenue à Kinshasa les 24 et 25 février, est la première matérialisation du volet économique de l'Accord-cadre pour la Paix, la Sécurité et la Coopération pour la RDC et la région des Grands lacs signé par 11 pays en février 2013. Un rendez-vous qui en appelle d'autres. Reportage. « Business for peace ». Aider l’entreprise pour bâtir la paix. Avec le sens de la formule qui le caractérise, Saïd Djinnit, l’envoyé spécial...
(AFP 24/02/16)
Le président de la République démocratique du Congo Joseph Kabila a déclaré mercredi à Kinshasa que la pauvreté était le "grand ennemi" de la région des Grands Lacs, en crise depuis plus de vingt ans. "Le grand ennemi dans la région des Grands Lacs, c'est la pauvreté, base matricielle des conflits récurrents" dans la région, a déclaré M. Kabila à l'ouverture de la conférence sur les investissements du secteur privé (CISP). Cette rencontre internationale, de deux jours, a pour but de stimuler l'investissement privé pour asseoir la paix dans cette région. En présence du Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon...

Pages

(BBC 03/06/16)
Le Bénin doit en principe jouer contre la Guinée équatoriale ce dimanche, pour le compte de la 5ème journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2017. Mais pour l’instant, personne ne sait si le match aura lieu. La Confédération africaine de football (CAF) n’a pas encore décidé de lever la suspension du Bénin et donc, de maintenir la rencontre du Groupe C. Mais les Ecureuils se préparent à Cotonou, la capitale. De son côté, l’équipe équato-guinéenne a annulé jeudi un match amical avec l’Ouzbékistan pour se concentrer sur les éliminatoires. Entre temps, le ministre béninois des sports Oswald Homeky affirme que les discussions se poursuivent entre les différents acteurs de la crise qui...
(Le Soleil 01/06/16)
Kigali (Rwanda) : « Il y a un bel état d’esprit dans ce groupe. Il y a une mentalité, une solidarité et un vrai respect entre les joueurs ». A la sortie de la victoire de ses troupes sur le Rwanda (2 – 0), samedi au stade Amahoro de Kigali, Aliou Cissé, le coach sénégalais, ne manquait pas d’éloges pour ses éléments. Même si, par ailleurs, il avait reconnu qu’il « y avait encore des choses à améliorer ». Heureusement, est-on tenté d’ajouter ! Car, même si le succès a été net et sans bavures face à des « Amavubi » pas vraiment dangereux, tout ne fut pas rose. Ou plutôt les prestations des uns et des autres n’ont pas...
(Iwacu 31/05/16)
L’équipage Rudi Cantanhede et Bruno Cantanhede sur Mitsubishi Evolution 4 n’a pas démérité pour cette course très disputée de trois jours, elle s’est terminée ce dimanche 29 mai à Valence au sud de la France. «Pour sa 13ème place au classement général et sa première place dans sa catégorie, l’équipage n° 24 de Rudy et Bruno Cantanhede a valablement représenté le Burundi», se réjouit Negamiye, secrétaire général du CAB (Club automobile du Burundi). Il y avait au total 117 équipages...
(Pressafrik 31/05/16)
Diao Balde Keïta serait forfait pour la rencontre Burundi/ Sénégal, un match comptant pour la cinquième journée des éliminatoires de la CAN 2017. Selon, le site d’information spécialisé en sport wiwsport, le joueur est blessé au niveau du quadriceps de la cuisse droite. L’examen échographique fait à objectiver une déchirure sur 1 cm environ associé à un hématome. Une blessure qui va l’éloigner des terrains pendant deux à trois semaines.
(Pressafrik 25/05/16)
Le capitaine des «Lions » se prononce sur le match qui opposera le Sénégal au Burundi le 4 juin prochain dans le cadre de la 5ème journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2017 au Gabon. Cheikhou Kouyaté indique que «ce sera la guerre». « On se prépare pour le match de Burundi. On se prépare pour aller le gagner. On sait que le contexte sera difficile. Une guerre nous attend là-bas. On n’a pas peur. On...
(APA 20/05/16)
La Fédération sénégalaise de football (FSF), qui avait saisi la Confédération africaine de football (CAF), par courrier, pour la délocalisation à Bujumbura du match entre sa sélection nationale et son homologue burundaise, programmé le 4 juin prochain à Rumengo par la Fédération burundaise, a obtenu gain de cause, a appris jeudi APA de bonnes sources. «Ce stade (Ndlr : de Rumengo) n'a pas les installations nécessaires pour accueillir un match international. Il n'a jamais reçu un match international», indique la...
(APS 19/05/16)
La Fédération sénégalaise de football attend la confirmation officielle de la délocalisation du match Burundi-Sénégal du 4 juin à Bujumbura en lieu et place de Rumonge, où la rencontre comptant pour la 5ème journée des éliminatoires de la Can 2017 a été programmée, a annoncé ce mardi son président, Augustin Senghor, dans un entretien exclusif avec l’Aps. «Nous n’avons pas été saisis officiellement, on attend d’être saisis par la Caf», a dit Me Senghor, interpellé sur la question en début...
(AFP 18/05/16)
Le défenseur du Stade Rennais, Fallou Diagne, a été convoqué en équipe du Sénégal pour la première fois de sa carrière et affrontera le Burundi le 4 juin, en qualifications de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) 2017, selon le groupe dévoilé mercredi. Auteur d'une bonne saison avec Rennes (5 buts), le Dakarois de 27 ans profite de l'absence de deux habitués de la sélection: le Bordelais Lamine Sané, ayant connu quelques mois difficiles en club, et le Lorientais Zargo...
(APA 18/05/16)
APA-Dakar (Sénégal) - Le sélectionneur de l’équipe nationale de football du Sénégal, Aliou Cissé, a rendu publique, mercredi à Dakar, une liste de 23 joueurs pour la double confrontation contre le Rwanda en amical le 28 mai et en éliminatoire de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2017 contre le Burundi le 4 juin. Le jeune technicien a gardé le noyau dur de son groupe qui enregistre cependant trois nouveautés : les retours de « l'Espagnol » Pape Kouly Diop...
(SeneNews 11/05/16)
Le match Burundi-Sénégal préoccupe la sortie. Après la sortie d’Aliou Cissé qui juge inadmissible le fait de jouer hors de Bujumbura, c’est autour de la tutelle de monter au créneau. Selon le ministre des sports, le Caf doit assurer à l’équipe du Sénégal les conditions minimales pour son déplacement. “Je voudrais profiter de l’occasion pour lancer un appel à la CAF parce que si elle nous exige ses conditions minimales ici au Sénégal, je pense que nous sommes en droit...
(Pressafrik 10/05/16)
On ne peut pas se permettre de déplacer une équipe nationale dans des conditions extrêmement difficiles et aussi dans un pays qui est aujourd’hui instable. On nous demande d’opter pour un campement où loger à Bujumbura et faire 60 km pour aller jouer, c’est extrêmement dangereux ». Le ministre des Sports fustige ainsi l’attitude de la Fédération burundaise de football sur sa décision de déplacer le match Burundi-Sénégal du 4 juin prochain, comptant pour la 5ème journée des éliminatoires de...
(Le Quotidien (Sn) 28/04/16)
Zargo Touré, le défenseur sénégalais de Lorient (élite française) sorti sur blessure dimanche lors d’un match de championnat contre Saint-Etienne, est incertain pour le match Burundi-Sénégal du 3 juin prochain comptant pour la 5ème journée des éliminatoires de la Can 2017. Selon le quotidien régional français, le Télégramme de Brest, le défenseur central «souffre d’une lésion musculaire à l’ischio-jambier gauche». «S’il (devait passer) des examens supplémentaires ce mardi (hier), son indisponibilité peut être estimée au minimum à trois à quatre...
(AFP 21/04/16)
Sepp Blatter, ancien président de la Fifa, a déclaré jeudi avoir été mandaté en mai 2015 par le ministère suisse des Affaires étrangères, à la demande des Etats-Unis, pour intervenir auprès du président du Burundi, Pierre Nkurunziza, afin de le convaincre de ne pas se représenter. "Les Suisses, qui voulaient défendre les intérêts du Burundi, m'ont demandé de parler avec le président Pierre Nkurunziza, qui est aussi un grand fan de football, pour le persuader de ne pas se représenter",...
(24 Heures.ch 21/04/16)
Sepp Blatter en agent secret? Pas question de se recycler pour le Haut-Valaisan mais le Blick revient sur une mission qui a été confiée en 2015 par le Département fédéral des Affaires étrangères (DFAE). Comme le raconte l'ex-président de la FIFA dans son livre «Sepp Blatter – Mission & Passion Fussball», qui paraît jeudi 21 avril, il s'agissait d'écarter le président du Burundi en lui offrant un poste au sein de la FIFA. Les chancelleries occidentales craignent en effet que...
(APS 07/04/16)
Le match Burundi-Sénégal comptant pour la 5ème journée des éliminatoires de la Can 2017, prévu entre le 3 et le 5 juin prochain, revêt un double enjeu pour les Lions qui cherchent à valider leur qualification et à rester dans le Top 5 africain du classement Fifa. En décidant de faire publier un classement spécial entre le 8 et le 10 juin qui servira de base à la confection des chapeaux lors du tirage au sort prévu au Caire (Egypte)...
(Pressafrik 06/04/16)
Le match qui va opposer le Burundi et les lions du Sénégal comptant pour la 5-ème journée des éliminatoires de la CAN 2017 prévu entre le 3 et le 5 juin prochain, revêt un double enjeu pour les Lions qui cherchent à valider leur qualification et à rester dans le Top 5 africain du classement FIFA. En décidant de faire publier un classement spécial entre le 8 et le 10 juin qui servira de base à la confection des chapeaux...
(APA 24/03/16)
L’entraîneur de l’équipe nationale de football de la Namibie, Riccardo Mannetti, s’est déclaré confiant pour une victoire éclatante de ses poulains samedi, face au Burundi dans le cadre de la première manche des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations. Ce match du groupe K sera disputé au stade du Prince Louis Rwagasore Prince, à Bujumbura. “Je suis conscient de la situation politique actuelle au Burundi, mais cela n’affectera en aucun cas mon équipe ou l’empêcher d’accomplir sa mission sur...
(RFI 16/11/15)
La RDC s'est qualifiée pour le troisième tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 en accrochant le Burundi (2-2), dimanche, à Kinshasa. Sans briller, cependant. La République Démocratique se rapproche de la Russie. En écartant le Burundi (2-2), confirmant leur victoire de l'aller (3-2), les Léopards se sont qualifiés, ce dimanche, pour le troisième tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Mais pour se qualifier pour le premier Mondial de leur histoire, les Congolais devront montrer...
(Xinhua 16/11/15)
En match comptant les éliminatoires de la Coupe du Monde Russie 2018, l'équipe nationale de la RDC a été tenue en échec dimanche par le Burundi. Le match s'est joué au stade des Martyrs de Kinshasa. Mais grâce à leur victoire au match aller (3-2) à Bujumbura, les Congolais se qualifient pour la phase de poules dont on attend le tirage au sort. Le premier but des Léopards de la RDC a été marqué par Jordan Nkololo. Le Burundi a...
(Radio Okapi 13/11/15)
Les Léopards de la RDC ont battu (3-2) les Hirondelles du Burundi jeudi 12 novembre à Bujumbura, en match aller des éliminatoires de la Coupe du monde Russie 2018. La RDC a ouvert le score à la 5è minute par Bolasie. Cédric Amissi a égalisé pour le Burundi à la 38è minute. A la 46ème minute, Florent Ibenge a effectué un double changement dans le camp des Léopards: Cédric Mungongu monte à la place de Gabriel Zakuani et Jacques Maghoma...

Pages

(Iwacu 27/06/16)
Cet événement culturel s’est clôturé ce vendredi 24 juin après une semaine d’activités des projections de films et de documentaires. Il y avait également une conférence axée sur le thème de l’année : «Le cinéma au service de la réconciliation». La soirée de clôture a été marquée par la remise des prix aux meilleurs films dans chaque catégorie. Dans les 78 films projetés, 54 étaient en compétitions et 24 hors compétition dont trois films burundais. Les nominés étaient pour la plupart des étrangers. Cette année, peu de films burundais ont participé à ce festival. Comme l’indique Léonce Ngabo, président du Festival International du Cinéma et de l’audiovisuel du Burundi (FESTICAB), ’’la crise sociale et politique...
(Iwacu 17/06/16)
Les jeunes filles sont forcées de se marier précocement tandis que d’autres sont utilisés dans des travaux durs », a déclaré Espérance Ntirampeba, présidente de l’association Solidarité des Femmes pour la Lutte contre le Sida et le Paludisme Burundi (SFBLP). C’était ce 16 juin lors de la célébration de la journée mondiale de l’enfant africain au Centre ombre de la femme (Cofem) à Kamenge. Elle fait, en outre, savoir que suite à la pauvreté, un enfant meurt toutes les trois seconde dans le monde. « D’après nos visites effectuées dans différents ménages, les droits des enfants sont bafoués. Les mariages précoces et forcés sont une réalité. » Pour Bertille Bumwe, chargée de la prise en charge psychosociale dans ce centre,...
(Agence d'information d'afrique centrale 13/06/16)
Créé en 2009 au Burundi, le Festival International du Cinéma et de l’Audio-visuel du Burundi (Festicab) accueille chaque année une centaine de films qu’il diffuse dans tout le pays. Le Festicab comprend trois catégories de compétitions et concerne les films africains produits et réalisés dans la période des deux dernières années : une compétition nationale; une compétition est-africaine; et une compétition internationale. Il a refait surface depuis sa 7ème édition, lancée l’an dernier du 24 au 30 avril 2015 dans...
(France 24 23/05/16)
Onze artistes ont réalisé une chanson pour appeler à la paix dans la région des Grands lacs troublée par les conflits réguliers depuis le milieu des années 1990. Grande première : ces artistes, hommes et femmes, viennent à la fois du Burundi, du Rwanda et de République démocratique du Congo. "Ta paix, c'est ma paix, ma réussite, c’est ta sécurité" : 11 artistes de la région des Grands lacs chantent, en kiswahili, l’évidence d’un destin commun. Des chanteurs rwandais, burundais...
(RFI 24/04/16)
Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba, connu sous le nom de Papa Wemba, a dit définitivement adieu à la scène ce dimanche 24 avril. Le musicien congolais (RDC) avait été victime d'un malaise lors d'un concert en Côte d'Ivoire samedi. Ce sont les organisateurs du FEMUA, le Festival des musiques urbaines d'Anoumabo, qui ont annoncé son décès ce dimanche matin. Papa Wemba était âgé de 67 ans. Né en 1949 juin dans le Kasaï-Oriental (RDC), Papa Wemba est un musicien charnière...
(AFP 01/04/16)
Un célèbre humoriste burundais connu sous le nom de scène de "Kigingi" a été libéré vendredi après trois jours de détention par le Service national de renseignement (SNR) du Burundi pour "outrage à chef d'Etat", a-t-on appris auprès de sa famille. "Kigingi vient d'être relâché en début d'après-midi. Nous remercions tous ceux qui se sont mobilisés pour sa libération, surtout les gens des médias", a déclaré à l'AFP un de ses proches, joint par téléphone. Alfred-Aubin Mugenzi avait été arrêté...
(Agence Ecofin 25/03/16)
Samedi 19 mars 2016, une séquence télé peu ordinaire a été diffusée par la Radio-télévision nationale du Burundi (Rtnb). Durant 30 minutes, il y a eu le passage de 2 anciens « rebelles » au pouvoir aujourd’hui « repentis ». Selon Radio France International, la police burundaise avait annoncé que ces ex « criminels terroristes » feraient des aveux fracassants. On les a donc vus à l’écran avouer qu’ils ont commis des crimes commandités par des opposants. Le premier des...
(Iwacu 11/01/16)
Ce samedi 9 janvier 2016 s’est déroulé à l’Institut Français du Burundi l’habituel rendez-vous de la remise du prix littéraire Michel Kayoya. Trois nouvelles ont été primées : Espoir de la Fleur de Dieu de Joëlla sayubu , 1er prix, Fœtus 4G de Jean Claude Ndayipfukamiye, 2ème prix et Tribulation d’un Enfant du Pays d’Alex Matabaro qui a obtenu le 3ème prix. Dans son mot d’ouverture la directrice de l’IFB s’est réjouit d’accueillir un tel événement qui célèbre la littérature...
(Iwacu 11/01/16)
Avec Kaz’O’zah Art, elle crée des modèles que des artisans fabriquent. Ange Muyubira veut moderniser l’artisanat burundais tout en gardant son authenticité. Ange dans l'atelierKaz’O’zah Art, c’est quel genre d’artisanat ? Nous avons cinq catégories d’artisanat : la fabrication des bijoux, la sculpture du bois et de l’ivoire végétale, la vannerie, la couture et la maroquinerie. Qu’est-ce que vous produisez ? Des habits pour hommes et femmes, des chaussures, des chapeaux, des nattes, des boucles d’oreilles, des abat-jours, des chaises,...
(Jeune Afrique 20/06/15)
Les Burundais ont gagné la bataille de l'ingoma. Depuis la fin de 2014, leur célèbre danse rituelle est inscrite au patrimoine immatériel de l'Unesco. À eux de faire respecter la tradition. Après quatre ans d’un intense combat diplomatique mené par le ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, la danse rituelle au tambour royal du Burundi a été inscrite sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’Unesco le 27 novembre 2014. Une immense fierté...
(Iwacu 23/04/15)
La semaine du 10 au 18 avril, huit jours inoubliables pour le monde de l’art au Burundi. Sous un thème engagé, la Biennale Internationale de Bujumbura s’est fait un événement rassembleur. Musique, arts plastiques, danses, architecture, tout y est passé. Le festival a tenu à rendre hommage à toutes les expressions artistiques. Fier de son inscription sur la liste du patrimoine immatériel de l’humanité de l’UNESCO, le tambour burundais a résonné trois jours successifs dans les enceintes du Musée vivant...
(Jeune Afrique 17/04/15)
Qu'ils jouent avec le tissu ou les notes, ils ont la réussite au bout des doigts. Zoom sur deux jeunes créateurs de Bujumbura. Krystal Shabani 23 ans, styliste. Elle n'a pas atterri dans le monde de la mode par hasard. D'aussi loin qu'elle s'en souvienne, Krystal Shabani a toujours eu à portée de main "une petite trousse remplie d'aiguilles et de fil". Son entourage n'est donc pas surpris lorsque, en 2012, elle décide de créer sa propre marque, Krysbel Design,...
(Burundi– AGnews 16/04/15)
A Bujumbura, vendredi 11 avril 2015, M. Adolphe Rukenkanya, le ministre burundais très aimé de la culture, a ouvert les cérémonies de de la biennale internationale de Bujumbura. Il s’agit d’une manifestation culturelle où les artistes venus des pays comme le Bénin, la Côte d’Ivoire, l’Italie, la République démocratique du Congo, le Congo Brazaville, le Sénégal et le Cameroun, échangeront avec ceux du Burundi, rien qu’en matière de Culture… Cette 1ère édition aura lieu du 10 au 18 avril 2015...
(Burundi– AGnews 02/04/15)
Vote de 2 projets de loi sur la propriété intellectuelle sur les droits d’auteur ainsi que sur les interprétations… A Bujumbura, ce mardi le 31 mars 2015, le sénat du Burundi a adopté 2 projets de loi portant adhésion au traité de l’organisation mondiale de la propriété intellectuelle sur les droit d’auteur ainsi que sur les interprétations. Les 2 projets de loi ont été adoptés à l’unanimité par 34 sénateurs présents. M. Adolphe RUKENKANYA, Ministère de la culture au Burundi,ne...
(Burundi– AGnews 25/03/15)
Depuis Bujumbura, ce lundi 23 mars 2015, M. Léonce NGABO s’est envolé vers le Japon pour la 2ème édition du Tokyo Francophonie Film Festival. Le Festival est organisé par l’institut français de Tokyo et se déroulera du samedi 28 mars 2015 au dimanche 19 avril 2015. Le samedi 28 mars 2015, ce sera la journée spéciale dédiée au cinéma du Burundi – Burundian Day. Ainsi Mr Ngabo Léonce présentera 2 de ses films: GITO L’INGRAT, et BURUNDI 1850-1962. En 2014,...
(Iwacu 21/01/15)
Après La femme au regard triste, paru en 2003, Colette Samoya publie Crises politiques et conflits éthniques au Burundi. Ne fait-elle pas honneur aux Burundaises qui, pendant des lustres, ont été considérées comme sans parole dans la société ? L’ambassadeur Colette Kirura Samoya a présenté, jeudi 8 janvier, son essai Crises politiques et conflits éthniques. Ceux qui étaient venus accueillir ce livre étaient à l’étroit dans la salle TV5 Monde de l’IFB, un auditoire à provoquer des vertiges. Crises politiques...
(Iwacu 09/01/15)
Le Collectif des Associations Culturelles du Burundi (Co.A.Cu.B URUBUMBIRO) a organisé une conférence de presse, mardi 6 janvier, à la FVS/AMADE, pour annoncer le début de leurs activités. Les clubs culturels Abagenderabuntu, Abagumyabanga, Abaragwakaranga, Giramahoro, Himbaza, Ihunja, Umuhanga, Higa, et Komezakaranga se sont unis pour former un collectif ayant quatre objectifs principaux : améliorer les conditions de la culture burundaise, soutenir les activités visant la promotion de la culture burundaise tant au niveau national qu’international, faire une défense commune en...
(Iwacu 29/12/14)
Deux ans après sa prise de fonction, Rainer Willfeld, entraîneur des Intamba mu Rugamba des moins de 23 ans et des 17 ans, tire sa révérence, le 1er janvier 2015. Dominique Niyonzima, directeur technique national de la FFB, fait savoir que durant les deux ans, cet entraîneur sortant a joué neuf matchs : « Sur les neuf matchs, il n’a perdu qu’un seul, celui joué contre les moins de 20 ans du Cameroun sur la pelouse du stade Prince Louis...
(Iwacu 08/12/14)
C’est un ministre de la Culture, heureux et enthousiaste que nous avons rencontré dans son bureau, le lendemain de son retour de Paris où le tambour venait d’être inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. « Le mérite ne revient pas uniquement à notre ministère de la jeunesse. » Avant de rendre un hommage très appuyé au ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique, aux professeurs d’universités du Burundi et aux représentants de l’Unesco qui « ont travaillé d’arrache-pied...
(Xinhua 01/12/14)
DAKAR (Xinhua) -- Le 15e Sommet de la Francophonie, qui a pris fin dimanche au Centre international de conférences Abdou Diouf de Diamniadio (CICAD), à 30 km de Dakar, a adopté des "décisions importantes" ayant notamment trait à la jeunesse et à l' économie, a-t-on appris de source officielle. S'exprimant lors de la conférence de presse clôturant le deux jours de travaux des pays membres de l'espace francophone, le président sénégalais Macky Sall a affirmé que le sommet a adopté...

Pages

(Dw-World 01/07/16)
Le Burundi célèbre aujourd'hui, le 54ème anniversaire de l’indépendance du pays. Certains burundais ont toutefois une autre lecture de cette journée, en raison de leurs préoccupations socio-économiques et politiques. "Un anniversaire sur fond de crise politique sans cesse précédant" Cliquez sur l'image pour écouter quelques habitants de Bujumbura, qui ont accepté de s'exprimer sur la persistance des cas d’injustice, les arrestations et la dépendance des institutions au président Pierre Nkurunziza. Ils déplorent surtout les conditions de vie dégradantes suite à la chute de l’économie du pays. Bref, tous les habitants de la capitale burundaise n'ont pas le coeur à la fête cette année.
(RFI 30/06/16)
Plus de 200 personnes interpellées aujourd'hui à Bujumbura. Elles ont été relâchées quelques heures plus tard après avoir reçu des consignes de la part des autorités. Pour justifier cette opération, le maire de la capitale burundaise parle de raisons de sécurité, de salubrité et de développement. Pendant toute la matinée, les habitants du centre-ville de Bujumbura ont assisté à un étrange manège : des policiers ont interpellé des dizaines de jeunes gens, de femmes, d'enfants... 232 personnes en tout. Les forces de l'ordre les ont fait monter dans des bus, les ont conduits dans un centre municipal..
(Dw-World 30/06/16)
Au Burundi, Agathon Rwasa, le dirigeant de l'aile non-reconnue des FNL, les Forces Nationales de Libération, avait affirmé sur notre antenne que plusieurs de ses militants faisaient l'objet d'intimidations. Recherches. ‘’ Nos militants sont arrêtés par ce qu’ils ne partagent pas les mêmes idées que ceux du CNDD-FDD au pouvoir’’ (Nathan Barampama) Certains sont harcelés, disait Agathon Rwasa à la DW, voire arrêtés par les forces de l'ordre, sans qu'aucune raison valable ne soit avancée. Cette "traque aux FNL" semble...
(Human Rights Watch 30/06/16)
Merci Monsieur le Président, La situation généralisée de non-droit dans la capitale du Burundi, Bujumbura, s’est propagée à travers le pays. Au cours des derniers mois, des informations de plus en plus nombreuses ont fait état de brutalités commises par les services de renseignement burundais, qui sont accusés d’arrestations arbitraires et de tortures à l’encontre d’opposants présumés. Des membres de la police et de la ligue des jeunes du parti au pouvoir, appelés Imbonerakure, sont également impliqués dans de graves...
(BBC 30/06/16)
Des enquêteurs de l'ONU affirment avoir recensé 348 exécutions extrajudiciaires sur des membres de l'opposition et de la société civile opposés au troisième mandat du président Pierre Nkurunziza. Les Nations unies accusent des agents de la police et des services de renseignement burundais d’être responsables des exécutions et actes de torture commis entre avril 2015 et avril 2016. Selon l'ONU, 134 meurtres ont été commis par des hommes non identifiés sur des policiers et des civils proches du pouvoir. Le...
(Dw-World 29/06/16)
La situation des droits humains au Burundi a été débattue lors de la 32ème session ordinaire du Conseil des Droits de l'Homme de l'Onu à Genève en Suisse. Selon les autorités, il y aurait une nette amélioration. "Selon Amnesty International, la situation au Burundi reste inquiétante." (Sarah Jackson) Pour convaincre l'assistance, Martin Nivyabandi, le ministre burundais des Droits de la Personne Humaine, des Affaires Sociales et du Genre s'est référé aux récents propos tenus par les enquêteurs de l'Onu et...
(RFI 29/06/16)
Les opposants burundais dénoncent de nouvelles pressions de la part du pouvoir. Plusieurs militants des Forces nationales de libération (FNL) ont été arrêtés ces derniers jours dans plusieurs provinces du pays. Des responsables locaux des FNL ont été interpellés dans la province du Bururi et à Ngozi, dans le nord, une localité présentée comme un fief du président Nkurunziza. D'après le porte-parole du parti d'opposition, le chef de l'Etat n'a pas apprécié la récente visite d'Agathon Rwasa. L'opposant et vice-président...
(La Croix 25/06/16)
Dans un message lu dans toutes les églises du Burundi, dimanche 19 juin, les évêques du pays demandent aux « tenants du pouvoir exécutif » de faire cesser les enlèvements, arrestations arbitraires, tortures qui se multiplient depuis plusieurs mois. C’est un message fort, lu en kiundi, dans toutes les églises du Burundi. Les évêques catholiques du Burundi ont en effet diffusé dimanche 19 juin un communiqué intitulé « le Burundi ne sera sauvé que par la vérité et par la justice ». Enlèvements, arrestations arbitraires, torture, harcèlement… Dans ce texte de six pages...
(Dw-World 25/06/16)
La fusillade de dimanche dernier au sein de la présidence burundaise aurait fait au moins cinq morts. Mais les autorités militaires n'ont officiellement recensé "que" deux morts. Il s'agirait d'un militaire de la section blindée de la garde présidentielle et son collègue chauffeur qu'il a abattu. Une version que réfute un des témoins oculaire de la scène. Ce témoin, qui a requis l'anonymat, craint que le malaise perceptible au sein de la garde présidentielle du président Pierre Nkurunziza ne prenne...
(RFI 24/06/16)
Au Burundi, que devient le projet de déployer des observateurs et des experts militaires de l'Union africaine pour surveiller les violences qui ont éclaté il y a plus d'un an dans le pays ? Plus de six mois après l'adoption du projet, la machine semble grippée. Seul un quart de ces observateurs ont été déployés. Finie l'idée d'intervenir dans les meilleurs délais. Le premier élan de l'Union africaine pour rétablir la paix semble s'essouffler. En cause, l'absence d'un MOU, un...
(Dw-World 24/06/16)
Depuis le début de l’année, la présente délégation est la seconde envoyée par l’Union Africaine pour la recherche des solutions à la crise au Burundi. Recouvrer la paix et la sécurité tel est le but déclaré du séjour de la délégation du Conseil Paix et Sécurité de l’Union Africaine au Burundi Les émissaires de l'UA rencontrent les partis politiques, les représentants des confessions religieuses et les hautes autorités du pays, dont le chef de l'Etat. La présence de la délégationest...
(Jeune Afrique 21/06/16)
On ne plaisante pas avec l'image du président Pierre Nkurunziza. Des centaines de lycéens l'ont appris à leurs dépens, et certains plus que d'autres... Les jeunes rebelles qui ont osé griffonner le portrait du chef de l’État dans leurs manuels scolaires l’ont appris à leurs dépens. Des centaines de collégiens ont ainsi été exclus de leur établissement pour avoir refusé de dénoncer les auteurs des livres qui passent de main en main. À Muramvya, la sanction a été bien plus...
(Dw-World 21/06/16)
C'est une actualité qui continue de défrayer la chronique au Burundi. Il s’agit de l’affaire du gribouillage par des écoliers des photos du Président Pierre Nkurunziza contenues dans des manuels scolaires. "Le Burundi profite de l'affaire du gribouillage pour écraser ses opposants" (Carina Tertsakian, HRW) Cinq élèvent sont toujours détenus et inculpés « d’outrage à chef d’Etat » dans l'affaire de gribouillage des photos du chef de l'éxécutif burundais. Une infraction passible d’au moins de cinq ans de prison ferme,...
(Libération 20/06/16)
Parmi les forces de sécurité burundaises, la police occupe une place à part, qui témoigne de stigmates de l'histoire très récente du pays. Retour sur cet acteur pilier du régime de Pierre Nkurunziza. Questions à... Gérard Birantamije, enseignant-chercheur en sciences politiques et sociales à l'Université du Lac Tanganyika. Comment a été créée la police nationale burundaise et quelles sont ses principales évolutions depuis l’indépendance de 1962 ? L’évolution de la police nationale burundaise (PNB) s’est faite en dents de scie,...
(RFI 20/06/16)
Le parti au pouvoir au Burundi, le CNDD-FDD, a réaffirmé son refus de négocier avec l'opposition lors d'un congrès extraordinaire organisé ce weekend à Ngozi. L'opposition est accusée d'être derrière les violences dans le pays. Le parti du président Nkurunziza ne s’est par ailleurs pas doté de nouveaux dirigeants, alors qu'il avait entretenu le suspense à ce sujet. Grande surprise lors de ce congrès extraordinaire organisé dans le stade personnel de Pierre Nkurunziza, Rukundo (« amour » en français) :...
(Human Rights Watch 20/06/16)
Début juin, des agents des services de renseignement du Burundi ont arrêté huit élèves d'une école secondaire dans la province de Muramvya et les ont accusés d'avoir insulté le chef de l'État. Leur crime ? Avoir dessiné et griffonné des phrases comme « Dégagez » ou « Non au 3ème mandat » sur une photo du président Pierre Nkurunziza dans un livre scolaire. Fâchés par ces arrestations, leurs camarades de classe ont manifesté dans les rues. Les forces de sécurité...
(Libération 20/06/16)
C’est devenu un geste ordinaire et presque machinal un peu partout au Burundi : quand le bus approche du barrage de police, les passagers sortent leur carte d’identité en silence. «Ça va», dit le policier. Certains s’arrêtent à Ngozi, la grande ville du Nord. D’autres continuent jusqu’à la frontière avec le Rwanda. Depuis un an, cette frontière tracée à travers des collines de bananeraies et de caféiers est devenue un épicentre de la crise ouverte par la candidature à un...
(RFI 18/06/16)
Au Burundi, le parti au pouvoir le CNDD-FDD organise ce week-end à Ngozi, dans le nord du pays, un congrès qualifié d'important, plus d'une année après celui extraordinaire de fin avril 2015 au cours duquel il avait choisi le président Pierre Nkurunziza comme son candidat pour la troisième fois consécutive à une présidentielle, plongeant le pays dans une profonde crise qui a déjà fait plus de 500 victimes et poussé 270.000 personnes en exil. Quels en seront les enjeux ?...
(BBC 18/06/16)
A l'issue de leur 2ème visite au Burundi, ces experts de l'ONU ont relevé une évolution positive de la situation sécuritaire mais ils dénoncent encore des exactions et des cas de violations de droits de l'Homme. Selon ces experts qui ont bouclé 5 jours d'enquête, il y a de moins en moins de cadavres dans les rues de la capitale Bujumbura. "L'un des développements les plus importants depuis le début de l'année a été la baisse significative du nombre d'exécutions"...
(Dw-World 18/06/16)
Ni libre expression, ni confiance envers les institutions étatiques. Tel est le bilan que dressent les experts indépendants de l'ONU en matière des droits humains à la fin de leur seconde visite d'enquête au Burundi. "Les experts notent la persistance des cas de violation des droits humains..." Il n'y a pas encore de libre expression ni de confiance envers les institutions étatiques. C'est le bilan que dressent les experts indépendants de l'ONU en matière des droits humains à la fin...

Pages