Vendredi 17 Novembre 2017

#Ndondeza, un hashtag pour retrouver les disparus du Burundi

#Ndondeza, un hashtag pour retrouver les disparus du Burundi
(Jeune Afrique 19/05/17)

Alors que s’est achevé jeudi 28 mai à Genève la 112ème session du groupe de travail des Nations Unies sur les disparitions forcées, sur le terrain les organisations de la société civile burundaise s’efforcent de retrouver les personnes dont l’absence a été signalée par des proches. C’est ainsi que le hashtag #Ndondeza ("Aidez-moi à retrouver !" en kirundi) s’est répandu comme une traînée de poudre sur Twitter.

Les jours se suivent et se ressemblent à Bujumbura : la paix – relative – est constamment troublée par des arrestations, des assassinats et des disparitions forcées. Ces dernières étaient au menu des discussions d’un panel d’experts des Nations unies rassemblés pendant dix jours à Genève, en Suisse, et qui se sont achevées jeudi 18 mai. À cette occasion, 29 pays confrontés à ce problème ont été passés en revue, dont le Burundi.

Sur le terrain, la société civile burundaise n’a pas attendu l’Onu pour passer à l’action : l’ONG Focode (Forum pour la conscience et le développement), interdite en octobre 2016 par le pouvoir après avoir manifesté son opposition au troisième mandat du président Pierre Nkurunziza, a lancé début avril 2016 une campagne baptisée « Ndondeza » (Aidez-moi à retrouver !).

Commentaires facebook