Mardi 27 Juin 2017

Manifestation contre les rapports sur le Burundi

Manifestation contre les rapports sur le Burundi
(Iwacu 13/02/17)
Térence Ntahiraja, assistant du ministre de l’Intérieur.

Plus de deux mille manifestants étaient à la Place de l’Indépendance, ce matin du 11 février, pour manifester contre « les faux rapports sur le Burundi ». Selon Térence Ntahiraja, assistant du ministre de l’Intérieur, ils ont manifesté contre un récent rapport du groupe d’experts onusiens soutenant que les droits de l’Homme sont bafoués au Burundi par le gouvernement. Ils fustigent également leur soutien aux organisations de la société civile radiées par le ministère de l’Intérieur.

Ils ont manifesté aussi contre la Commission d’enquête sur le Burundi émanant de la résolution HCR33. Pour eux, si le peuple burundais ne s’y était pas opposé, des experts onusiens seraient venus perturber les institutions burundaises.

Ces manifestants ont, par ailleurs, tenu à démentir l’information diffusée par la radio BBC selon laquelle 500 personnes fuient chaque jour le pays à cause du traumatisme causé par les violations des droits de l’Homme.

Notons aussi un classique lors des manifestations sous la houlette du pouvoir : des chansons, banderoles et pancartes pointant du doigt la Belgique, l’UE, Human Rights Watch, FIDH, Olufad et la Ligue Iteka ainsi que les figures de l’opposition en exil.

Signalons que jusqu’à 11h 30, le Boulevard du peuple Murundi était fermé à la circulation. Et toutes les communes du pays avaient été mobilisées pour manifester contre« les faux rapports sur le Burundi ».

Commentaires facebook