Vendredi 26 Mai 2017

L’ONU tire la sonnette d’alarme contre les milices burundaises

L’ONU tire la sonnette d’alarme contre les milices burundaises
(Le Soir 19/04/17)
Le Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’Homme, Zeid Ra’ad Al Hussein.

Le Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’Homme, Zeid Ra’ad Al Hussein, dénonce la multiplication d’incidents dans lesquels les Imbonerakure, la ligue de jeunesse du parti au pouvoir au Burundi, appellent au « viol » d’opposantes. Le précédent rwandais reste encore dans toutes les têtes.

La situation continue de se détériorer au Burundi. Mardi, le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, le prince jordanien Zeid Ra’ad Al Hussein, a dénoncé les appels au meurtre et au viol d’opposants par les milices gouvernementales Imbonerakure, la ligue de jeunesse du parti au pouvoir (CNDD-FDD), à la solde du président Pierre Nkurunziza. Dans plusieurs provinces de ce petit pays d’Afrique de l’est, ces jeunes fanatisés par le régime reprennent des chansons appelant à« mettre enceintes » les femmes identifiées comme adversaires. Une dérive « profondément inquiétante », avertit Al Hussein, dans la mesure où elle semble« répandue » et « confirme ce que nous ont confié les personnes qui ont fui le Burundi, à propos de la campagne de terreur et de peur menée par cette milice organisée ».

Commentaires facebook