Vendredi 21 Juillet 2017

L'ONU se penche sur les disparitions forcées au Burundi

L'ONU se penche sur les disparitions forcées au Burundi
(Dw-World 19/05/17)

Les travaux des experts onusiens sur les enlèvements doivent prendre fin ce jeudi à Genève. Les cas de disparitions forcées sont légion dans le monde, notamment dans des pays africains, comme le Burundi.

"La CPI devrait enclencher une procédure contre les responsables connus des exactions" (Pancras Cimpaye, opposant burundais)
La 112ème session du Groupe de travail des Nations Unies sur les disparitions forcées et involontaires s’achève ce jeudi à Genève, en Suisse. Les cinq experts indépendants de l’ONU ont planché sur au moins 600 cas de disparitions forcées dans 29 pays répertoriés. Parmi eux : le Burundi, où de nombreux cas ont été enregistrés depuis le début avril 2015, date du début de la crise politique qui secoue toujours le pays.

Commentaires facebook