Lundi 18 Décembre 2017

Les jeunes désœuvrés se lancent dans la pêche au Burundi

Les jeunes désœuvrés se lancent dans la pêche au Burundi
(La Voix de l'Amérique 10/08/17)

Sept jeunes hommes ont créé une coopérative pour la culture du poisson au Burundi. Le projet s’agrandit et génère de bons revenus. Il suscite de l’émulation auprès d’autres jeunes désœuvrés qui commencent à suivre les pas.
Mpanda se situe à une vingtaine de kilomètres au nord-ouest de Bujumbura.

Jeunes et vieux, en rang, se disputent une place pour avoir la chance d’acheter un bon poisson.

Des étangs d’eau ont été aménagés par une équipe de sept jeunes chômeurs sur la colline Kizina de la commune de Mpanda dans la province de Bubanza depuis plus de trois ans.

Il s’agit d’une coopérative appelée Kopi Mukopo créée pour faire de la pisciculture. Au départ composée de cinq étangs, elle en compte aujourd’hui cinquante.

"Il y a plusieurs sortes de poissons dans ces étangs. Des tilapias nilotiques ou Ingege en Kirundi ou Makoke. D’autres sont appelés Kambale, plus connus sous le nom de Klarias. Il y a aussi l’anguille ou Njombo en swahili-kirundi. Nous avons commencé avec cinq étangs. Avant, on récoltait deux cents kilos par ans mais nous avons aujourd’hui, plus de six tonnes. Et le bénéfice se chiffre à plus de six millions de francs burundais que l’on partage entre les membres de notre coopérative. Mais le capital est gardé pour agrandir nos étangs," raconte Cyriaque Ndayiragije, le président de cette association de jeunes qui s’agrandit au jour le jour.

Lire sur:https://www.voaafrique.com/a/burundi-une-florissante-pisciculture-creee-...

Commentaires facebook