La CVR informée de la présence de fosses communes de 1972 à MAKAMBA | Africatime
Mardi 25 Avril 2017

La CVR informée de la présence de fosses communes de 1972 à MAKAMBA

La CVR informée de la présence de fosses communes de 1972 à MAKAMBA
(Burundi– AGnews 16/03/17)

M. Niyukuri GAD, Gouverneur de MAKAMBA, informe la CVR que sa province comprend d’innombrables fosses communes notamment datant de 1972 et qu’il faut les protéger …

A Makamba, au Sud du pays, ce mercredi 15 mars 2017, Mme Niragira Clotilde, Secrétaire Général de la Commission Vérité Réconciliation (CVR), organisait une rencontre de sensibilisation sur les travaux de la CVR destinée aux autorités administratives, aux représentants des partis politiques, aux confessions religieuses, aux chefs de services et de la société civile.

M. Niyukuri GAD, gouverneur de la province Makamba, en a profité, au nom de ses administrés, notamment les familles des victimes du GENOCIDE-REGICIDE du Burundi [ http://burundi-agnews.org/genocide.htm ],de rappeler à la CVR que de nombreuses fosses communes liées en grande parties au Génocide de 1972 contre les BARUNDI commis par le régime du DICTATEUR HIMA Burundais MICOMBERO Michel, sont présentes à MAKAMBA. Le gouverneur de MAKAMBA demande, incessamment, à la CVR de donner des directives pour protéger ces endroits, surtout là où certains y ont déjà érigé des maisons.

Le Burundi est un ancien vieux Royaume millénaire africain, qui était connu sous le nom d’INGOMA Y’UBURUNDI [ http://burundi-agnews.org/histoire_du_burundi.htm ]. Entre 1965 et 1966, les HIMA du Burundi, aidés par la FRANCE, par Coup d’ETAT Militaire, ont renversé le ROYAUME des BARUNDI en le remplaçant par une REPUBLIQUE.
Minoritaires et surtout composés de certains groupes étrangers du Burundi, les HIMA n’avaient aucune assise politique, militaire ou même économique sur les BARUNDI … De là naîtra alors l’idée de commettre un GENOCIDE en vue de s’accaparer de tout cela. Les Régions du Sud du Burundi ( RUMONGE et MAKAMBA avec NYANZA LAC ), véritables paradis terrestres, bordées par le Lac TANGANYIKA, avec les habitants les plus riches -socio-economiquement- du Burundi à cette époque, vont être les plus prisés par la nouvelle élite HIMA burundaise au pouvoir. C’est au SUD du BURUNDI que le régime du dictateur HIMA MICOMBERO a décidé de commencer le GENOCIDE de 1972 …

Commentaires facebook