Samedi 19 Août 2017

Faustin Ndikumana : «Sur quelle base la police exige-t-elle 100.000 Fbu?»

Faustin Ndikumana : «Sur quelle base la police exige-t-elle 100.000 Fbu?»
(Iwacu 19/05/17)
Faustin Ndikumana, président de l’organisation Parole et action pour le réveil et le changement des mentalités (Parcem).

Aux doutes de transparence du président de Parcem par rapport à la somme exigée pour le changement du permis de conduire, le porte-parole de la police évoque le respect du contrat.

Faustin Ndikumana, président de l’organisation Parole et action pour le réveil et le changement des mentalités (Parcem), fait savoir qu’il y a le contraste entre la somme exigée pour l’obtention du permis de conduire biométrique et celui prévu dans la loi budgétaire, exercice 2017.

Dans une déclaration sortie ce lundi 15 mai, il soutient que le tarif légal pour le permis est de 50.000 Fbu. Or, poursuit-il, la réalité est tout autre. «Une somme de 100.000 Fbu est exigée pour les demandeurs du permis de conduire».

Et de s’interroger sur quelle base légale la Police de roulage et de Sécurité routière (PR-SR) s’appuie-t-elle pour exiger une somme qui va au-delà d’une loi encore en vigueur.

M. Ndikumana laisse entendre un retard dans le virement de l’argent collecté sur les comptes de l’Office burundais des recettes (OBR). « Il paraît même que ces fonds ne seraient pas encore transités sur les comptes à l’OBR».

De son côté Pierre Nkurikiye, porte-parole de la police, confirme la somme de 100.000 Fbu exigée à chaque demandeur du permis de conduire biométrique. Il confie que les fonds dus au changement des permis sont versés sur un compte domicilié à la Banque commerciale du Burundi (Bancobu).

«On a jugé bon de faire passer cet argent par cette banque qui, à son tour, se charge de faire la répartition en vertu de la convention Boot qui lie la société qui confectionne les permis à l’Etat du Burundi.» M. Nkurikiye indique que 50.000 Fbu rentre dans le trésor de l’Etat et l’autre moitié à Global Contec.

Signalons que le ministère de la Sécurité publique a reporté la date butoir du renouvellement des permis de conduire au 31 août prochain.

Commentaires facebook