Mercredi 28 Juin 2017

Burundi : nomination d'un nouveau commissaire général de l'OBR

Burundi : nomination d'un nouveau commissaire général de l'OBR
(Xinhua 19/04/17)
Audace Niyonzima, ex-cadre de la Banque de la République du Burundi (BRB, banque centrale).

Audace Niyonzima, ex-cadre de la Banque de la République du Burundi (BRB, banque centrale), est depuis vendredi dernier le nouveau commissaire de l'Office burundais des recettes (OBR), selon un décret présidentiel publié mardi à Bujumbura.

Ce décret ne révèle pas les raisons derrière le remplacement de Léonard Sentore à la tête de l'OBR, qui dirigeait jusque-là cet office.

M. Sentore est ancien haut cadre de la Banque africaine de développement et de la BRB qui dirigeait cet office depuis le 9 juin 2016.

Jeudi dernier, la veille de son remplacement à la tête de l'OBR, M. Sentore avait publié un communiqué dans lequel il avait mentionné que les recettes de l'OBR au cours du premier trimestre 2017, avaient dépassé les prévisions pour avoir atteint un montant de 178,67 milliards de francs burundais (près de 106 millions de dollars).

Pour lui, ce montant est aussi supérieur à la somme collectée par l'OBR à la même période en 2016.

L'OBR, dont la création remonte au 14 juillet 2009, aura connu comme 1er commissaire général un ressortissant européen de nationalité britannique, en la personne de Kieran Holmes.

Le Burundi a bénéficié d'un soutien financier et technique de certains bailleurs traditionnels comme la Belgique, la Grande-Bretagne et la Banque mondiale pour démarrer le fonctionnement de l'OBR.

De la sorte, le Burundi a emboîté le pas aux autres pays de la Communauté d'Afrique de l'Est, qui se sont dotés longtemps auparavant d'institutions de collecte de recettes analogues, dans le cadre d'une politique d'intégration régionale africaine visant l'augmentation des recettes en vue de la réalisation des projets et des infrastructures communautaires.

Commentaires facebook