Mardi 17 Octobre 2017

Burundi : La pénurie de carburant liée aux procédures douanières EAC

Burundi : La pénurie de carburant liée aux procédures douanières EAC
(Burundi– AGnews 05/10/17)

A Bujumbura, ce mercredi 4 octobre 2017, en conférence de presse, M. Mpitabakana Daniel, Directeur de la gestion du carburant au Ministère burundais de l’énergie et des mines, a informé la population burundaise que la pénurie du carburant observée actuellement dans les stations services était due : 1/ aux nouvelles technologies ; et 2/ aux processus du territoire douanier unique en vigueur dans les pays membres de la communauté Est Africaine.

Comment cela fonctionne ? Les autorités burundaises font face à 2 problèmes :
1/ Les procédures du nouveau système de gestion des opérations douanières dans l’East African Community (EAC) demande que : 1a) Tous les documents de transport des marchandises qui doivent quitter le port d’arrivée vers tout pays de l’EAC soient préalablement recherchés avant la sortie de ces marchandises ; et 1b) Tous ces documents doivent être payés et délivrés au Burundi pour ensuite être acheminés aux services des douanes de « Tanzania Revenue Authority » qui délivre à son tour le document de transfert de genre « T One », autrefois ( dans l’ancienne procédure ) délivré par les services des douanes burundaises à Kobero ;
2/ Le manque de maîtrise du nouvel outil ( informatique ) du territoire douanier unique par certains des importateurs du Burundi : Le transfert des documents exigés de Bujumbura vers Dar-es-Salam est à la base du retard des livraisons de carburant actuel. Ainsi les camions chargés de produits depuis mardi 26 septembre 2017 viennent de quitter Dar-es Salam seulement ce matin du mercredi 4 octobre 2017 vers Bujumbura

Au Burundi, de nombreux citoyens, surtout des commerçants, trouvent que les autorités devant gérer ce dossier ne sont pas compétentes, puisque connaissant ces nouvelles procédures depuis longtemps, elles ne sont pas arrivés à anticiper. De nombreux citoyens et commerçants sont sanctionnés à cause de cette incompétence Le carburant est un dossier stratégique prioritaire de l’économie burundaise.

Commentaires facebook