Au Burundi, les Batwas réclament leur droit à la terre | Africatime
Samedi 29 Avril 2017

Au Burundi, les Batwas réclament leur droit à la terre

Au Burundi, les Batwas réclament leur droit à la terre
(Agence Ecofin 18/04/17)

Minorité ethnique dans l’ombre des Hutus et des Tutsis, majoritaires au Burundi, les Batwas dénoncent leur exclusion de la propriété foncière. Une injustice de plus pour ces populations autochtones déjà ignorées par la constitution burundaise de mars 2005, qui prévoit une répartition du pouvoir à hauteur de 60 % pour les Hutus et de 40 % pour les Tutsis.

Exclus de la propriété des terres agricoles, les Batwas se sont ainsi repliés sur la poterie, une occupation qui les maintient sous la menace de l’insécurité alimentaire. « J’ai 50 ans et depuis ma naissance, je n’ai fait d’autre métier que la poterie. Les pots n’ont plus de valeur, leur prix est très bas alors que les produits alimentaires sont chers. Nous demandons que l’Etat nous aide et nous octroie des terres pour cultiver parce que nous avons de la force. Certains de nos enfants vont tant bien que mal à l’école. Mais à cause de la faim, ils désertent. » confie l’un d’eux à Africanews.

« En 2013, lors des discussions pour l’amendement de la Constitution, les leaders Batwas ont adressé une lettre au Président Pierre Nkurunziza pour s’indigner de leur marginalisation. Des suggestions qui ont une nouvelle fois été mises de côté », précise le site d’information.

Souha Touré

Commentaires facebook