Dans le monde | Africatime
Mercredi 26 Avril 2017

Dans le monde

(AFP)

L'amiral américain en charge de "l'armada" envoyée par Donald Trump vers la péninsule coréenne, comme mesure dissuasive face à la Corée du Nord, a déclaré mercredi assumer l'entière responsabilité pour la "confusion" qui a vu le porte-avions et ses navires de guerre naviguer dans la direction opposée.

(AFP)

Il aura fallu trois ans d'enquête mais le fils de Jordi Pujol, un homme politique qui fit la pluie et le beau temps en Catalogne, s'est réveillé mercredi en prison, renforçant l'impression que la corruption peut, au bout du compte, coûter cher en Espagne.

Alors que la crise économique ravageait l'Espagne, une nouvelle vague de corruption a éclaboussé les partis politiques, les syndicats, les municipalités et jusqu'à la maison royale, et favorisé l'émergence de nouveaux partis qui prétendent y mettre fin, Podemos à gauche et Ciudadanos à droite.

(AFP)

Donald Trump dévoile mercredi un projet de baisse colossale des impôts, notamment pour les entreprises, désireux de lancer une nouvelle initiative choc avant son 100e jour au pouvoir, malgré les réserves de ses alliés républicains du Congrès.

Le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, présentera à 13H30 (17H30 GMT) le plan élaboré par l'administration, dont il a donné les grandes lignes mercredi matin à Washington.

La Maison Blanche va demander au Congrès de réduire le taux d'imposition des entreprises américaines à 15%, au lieu de 35% actuellement.

(AFP)

La Turquie a affirmé mercredi avoir préalablement informé les Etats-Unis et la Russie avant ses frappes lancées mardi contre des forces kurdes en Irak et en Syrie.

Les Etats-Unis, qui conduisent une coalition internationale luttant contre le groupe Etat islamique (EI) en Irak et en Syrie, avaient exprimé leur "profonde préoccupation" après les bombardements turcs.

(AFP)

Le chef de la diplomatie chinoise Wang Yi a de nouveau exhorté mercredi les Etats-Unis à stopper leurs manœuvres militaires en Corée du Sud, au moment où la tension s'exacerbe entre Washington avec Pyongyang.

"La poursuite des essais nucléaires viole les résolutions de l'ONU mais la poursuite des manœuvres militaires autour de la péninsule ne respecte pas non plus les résolutions de l'ONU", a déclaré M. Wang, en demandant l'arrêt des exercices militaires des armées américaine et sud-coréenne.

(AFP)

Les autorités saoudiennes ont annoncé mercredi avoir déjoué une tentative d'attaque par un bateau piégé, provenant d'une zone contrôlée par les rebelles Houthis du Yémen, contre une installation pétrolière du sud de l'Arabie.

Il s'agit de la première attaque de ce type contre une installation pétrolière rapportée par l'Arabie saoudite depuis le début de son intervention au Yémen en 2015, bien que les Houthis aient affirmé avoir visé avec des missiles, à au moins deux reprises, de tels sites en territoire saoudien.

(AFP)

Des forces progouvernementales irakiennes repris mercredi au groupe Etat islamique (EI) le site antique de Hatra classé au patrimoine mondial de l'Unesco, dernière "libération" en date d'un joyau archéologique des mains des jihadistes.

Le Hachd al-Chaabi "a libéré le site antique de Hatra (...) après de violents combats avec l'ennemi", ont indiqué dans un communiqué ces forces paramilitaires dominées par des milices chiites.

(AFP)

Des centaines de personnes ont participé mercredi près de Damas aux funérailles d'habitants de deux localités prorégime victimes d'un attentat particulièrement sanglant dans le nord de la Syrie, a constaté un correspondant de l'AFP.

Au moins 150 personnes, dont 72 enfants, ont été tués le 15 avril dans un attentat contre leurs bus près d'Alep alors qu'ils venaient d'être évacués des localités chiites de Foua et Kafraya, assiégées par les rebelles et les jihadistes dans la province voisine d'Idleb (nord-ouest).

(AFP)

Il a "inventé" le selfie, mais uniquement avec des stars, et cultive sa désinvolture de richissime héritier. Jean Pigozzi possède la plus grande collection d'art africain contemporain, dont un "best of" est exposé à la Fondation Vuitton, à Paris, mais il n'a jamais mis les pieds en Afrique.

"Je suis très content de faire cette expo, je me retrouve à 500 mètres de l'endroit où je suis né", dit Jean Pigozzi de sa voix de basse. "Je fréquentais le bowling qui était à l'emplacement de la Fondation Vuitton, et le Jardin d'acclimatation, avec les singes aux fesses roses".

(AFP)

La Commission européenne a haussé le ton mercredi face à la Hongrie en ouvrant une procédure d'infraction contre sa loi sur les universités étrangères, l'une des initiatives qui font craindre à Bruxelles une dérive autoritaire du gouvernement de Viktor Orban.

Quelques heures après cette annonce, le Premier ministre hongrois est venu se défendre en personne à Bruxelles, rejetant les "préjugés" à l'égard de son pays et qualifiant d'"absurde" l'idée d'une menace pesant sur l'Université d'Europe centrale (CEU), fondée en Hongrie par le milliardaire américain George Soros.

(AFP)

Autant les partisans du Brexit adorent la dirigeante de l'extrême droite française Marine Le Pen, autant une arrivée au pouvoir de son rival centriste à la présidentielle Emmanuel Macron, donné gagnant par les sondages, serait une mauvaise nouvelle.

Europhobes et europhiles confondus, les médias britannique ont tous fait la même analyse au lendemain du premier tour dimanche: Emmanuel Macron, s'il est élu le 7 mai, ne va pas faciliter la tâche de la Première ministre Theresa May dans les négociations ardues de sortie de l'Union européenne qui l'attendent.

(AFP)

Le président ukrainien Petro Porochenko s'est rendu mercredi avec son homologue bélarusse Alexandre Loukachenko à Tchernobyl à l'occasion du 31e anniversaire de la catastrophe, considérée comme le pire accident nucléaire de l'Histoire.

"Nous devons nous en souvenir, de ces plaies qui ne se cicatrisent pas", a déclaré M. Porochenko, lors d'un discours devant le réacteur accidenté de la centrale nucléaire de Tchernobyl.

"Nos frères bélarusses ont peut-être été les plus affectés par ce malheur", a-t-il ajouté.

(AFP)

Trente-cinq membres des forces armées servant sur la base attaquée vendredi par les talibans, dans le nord de l'Afghanistan, ont été interpellés et sont interrogés dans le cadre de l'enquête sur l'assaut, a indiqué mercredi un responsable.

"Nous étudions tous les aspects de cette attaque pour corriger les manquements", a déclaré à l'AFP Abdul Qahar Aram, porte-parole du 209ème Corps d'Armée stationné sur la base de Shaheen, à une quinzaine de km de Mazar-è-Charif, la principale ville du nord.

(AFP)

Le bilan d'un attentat à la bombe dans le nord-ouest du Pakistan a été revu à 13 morts, ont indiqué les autorités qui ont par ailleurs rendu publique mercredi la confession d'un ancien porte-parole taliban.

Trois personnes blessées lors de l'attaque contre un minibus bondé survenue mardi à Godar, dans la zone tribale de Kurram frontalière de l'Afghanistan, sont décédées dans la nuit, ont indiqué des responsables locaux. L'attaque a été revendiquée à la fois par les talibans et par le groupe Etat islamique

(AFP)

Larvée depuis plusieurs mois, la crise dans les relations entre l'Allemagne et Israël atteint désormais un niveau sans précédent après plus d'un demi-siècle de liens particulièrement étroits du fait de la responsabilité de Berlin dans l'Holocauste.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a annulé mardi une rencontre avec le chef de la diplomatie allemande Sigmar Gabriel, parce que celui-ci a tenu à rencontrer des représentants de deux ONG israéliennes très critiques envers son gouvernement. "Je regrette beaucoup cela", a dit sur place Sigmar Gabriel.

(AFP)

Les autorités turques ont arrêté plus de 1.000 personnes lors d'une nouvelle purge contre des partisans présumés du prédicateur Fethullah Gülen, dix jours après la victoire du président Recep Tayyip Erdogan au référendum renforçant ses pouvoirs.

Quelque 1.120 personnes soupçonnées d'appartenir au réseau de M. Gülen, accusé par le gouvernement turc d'avoir ourdi la tentative de putsch de juillet, ont été arrêtées mercredi matin à travers la Turquie, selon l'agence de presse progouvernementale Anadolu.

(AFP)

Impunité des forces de sécurité, torture, représailles contre les ONG, droits des femmes et des homosexuels bafoués: une résolution de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe dénonce la situation des droits de l'Homme en Tchétchénie et appelle la Russie à agir.

(AFP)

Percussions stridentes, volutes d'encens, prières en langue copte: dans une église du Caire, les fidèles catholiques attendent avec ferveur l'arrivée du pape François, qui vient "soutenir" les chrétiens d’Égypte endeuillés par des attentats meurtriers.

Le pontife argentin sera au Caire vendredi et samedi pour son premier voyage dans le plus peuplé des pays arabes, organisé sous le slogan "le pape de la paix en visite en Egypte de la paix".

(AFP)

Donald Trump a entamé le détricotage du bilan de Barack Obama sur le climat. Il pourrait bientôt s'attaquer à certaines de ses initiatives sur la protection des grands espaces, avec l'ouest des États-Unis en ligne de mire.

Le président républicain doit signer mercredi un décret ordonnant un examen des décisions de classement comme "monument national" prises au cours des deux décennies écoulées, donc par trois de ses prédécesseurs: Bill Clinton, George W. Bush et Barack Obama.

(AFP)

Le pape se rend vendredi au Caire pour marquer sa proximité avec la plus grande communauté chrétienne du Moyen-Orient, meurtrie par des attaques terroristes, et tendre en même temps la main aux musulmans.

"J'espère que la visite sera une accolade de consolation et d'encouragement à tous les chrétiens du Moyen-Orient", a déclaré le pape dans un message vidéo transmis mardi aux Égyptiens, soulignant aussi son désir d'apporter "une contribution valable au dialogue interreligieux avec le monde de l'islam".

(AFP)

L'attaque au sarin contre la localité syrienne de Khan Cheikhoun, qui a tué début avril 88 personnes et horrifié le monde, porte "la signature" de Damas, a accusé mercredi la France dans un rapport de ses services de renseignement incriminant le régime.

Ce document démontre également "que le régime détient toujours des agents chimiques de guerre, en violation des engagements à les éliminer qu'il a pris en 2013", selon un communiqué de la présidence française.

(AFP)

Les forces américaines ont livré mercredi les premiers éléments du bouclier antimissile THAAD sur le site où il sera installé en Corée du Sud, un projet destiné à contrer la menace nord-coréenne mais qui suscite l'ire de Pékin.

Ce déploiement, décidé l'année dernière, intervient dans un contexte de très forte tension sur la péninsule.

(AFP)

Chargée de seaux en plastique, Virginia Solis fait des allers-retours et stocke chez elle des dizaines de litres d'eau pour les besoins de son foyer: comme des dizaines de milliers de logements à Mexico, le sien n'a pas d'eau courante.

"Ceux qui souffrent du manque d'eau ne la gaspille pour rien au monde", commente-t-elle après avoir rempli deux seaux dans un récipient de 200 litres placé à l'entrée de la rue. "Si je veux de l'eau pour les toilettes, je commence par l'utiliser pour me laver avant de la réutiliser", explique-t-elle.

(AFP)

Les Japonais dévoreurs de chips sont malgré eux au régime: faute de récolte suffisante de pommes de terre au nord du Japon l'an passé, le spécialiste des en-cas japonais Calbee a été contraint de stopper la vente de "potato chips" dont raffolent les Nippons.

"Nous avons suspendu progressivement à partir du 12 avril dans tout ou partie du pays la vente d'une trentaine de variantes de chips aux pommes de terre et nous ne savons pas à quel moment nous pourrons reprendre", a déclaré à l'AFP mercredi un porte-parole de Calbee, Masaya Kawase.

(AFP)

La politique migratoire du président Donald Trump va-t-elle avoir un impact sur le vin américain? Oui, estiment des producteurs de Californie qui s'inquiètent de la pénurie de main-d'oeuvre tout en faisant face à la concurrence de l'industrie du cannabis.

Bien que le ciel semble dégagé pour le vin américain à l'issue d'une année 2016 record, les producteurs californiens s'attendent à une saison de récolte agitée en septembre, lorsque d'autres travailleurs seront nécessaires dans les vignes.

(AFP)

Attaques anti-médias, fausses informations, répression et triomphe d'"hommes forts" comme Trump ou Erdogan: "Jamais la liberté de la presse n'a été aussi menacée", s'alarme Reporters sans frontières (RSF) dans son rapport 2017 publié mercredi.

(AFP)

Les forces américaines ont livré mercredi les premiers éléments du bouclier antimissile THAAD sur le site où il sera installé en Corée du Sud, un projet destiné à contrer la menace nord-coréenne mais qui suscite l'ire de Pékin.

Ce déploiement, décidé l'année dernière, intervient dans un contexte de très forte tension sur la péninsule au sujet des programmes nucléaire et balistique du Nord.

(AFP)

Le massacre de neuf paysans brésiliens dans une zone isolée de l'État de Mato Grosso (ouest) est le dernier épisode sanglant de la violence chronique qui rythme les conflits ruraux dans un pays où les grands propriétaires terriens font encore la loi.

Les corps sauvagement mutilés ont été enterrés samedi, mais le carnage est passé presque inaperçu au Brésil, où près de 60.000 meurtres sont commis chaque année.

(AFP)

Les entrailles métalliques de la sucrerie de Pedro Betancourt sont encore visibles, mais dans cette bourgade de l'est de Cuba, l'odeur de mélasse a disparu, illustrant le déclin d'une filière dont l'île fut autrefois l'un des champions mondiaux.

Plus d'une décennie après que fut donné l'ordre de détruire la sucrerie Cuba Libre, dans la province de Matanzas, une poignée d'ouvriers s'échinent encore à l'aide d'une grue à démanteler sa structure d'acier rouillé au milieu de blocs de gravats.

(AFP)

Les éditeurs du Bangladesh qui rejetaient ses romans d'amour islamiques il y a trois décennies imaginaient peu alors que Kasem bin Abubakar venait de créer un genre de littérature moraliste voué à faire fureur.

Les histoires à l'eau de rose d'Abubakar mettent inévitablement en scène des Bangladais trouvant l'amour dans le respect des règles de la conservatrice société bangladaise. Ces bluettes sont particulièrement prisées des jeunes femmes de la campagne, cœur battant de ce pays pauvre d'Asie du Sud à majorité musulmane.

(AFP)

Un juge américain a en grande partie suspendu mardi l'application d'un décret du président Trump visant à priver de financements fédéraux les collectivités opposées à sa politique anti-immigration.

Le juge William Orrick, de la cour fédérale de San Francisco, a pris cette injonction temporaire de portée nationale en considérant que les arguments d'avocats représentant San Francisco et le comté californien de Santa Clara avaient des mérites. Le débat sur le fond aura lieu ultérieurement.

(AFP)

La Chine a mis à flot mercredi son deuxième porte-avions, le premier entièrement conçu et réalisé dans le pays, au moment où le géant asiatique investit massivement dans ses forces armées, à l'appui de son statut de grande puissance capable de rivaliser avec les Etats-Unis.

Bouteille de champagne frappant la coque et rubans rouges claquant au vent, le navire, qui n'a pas encore de nom, a été mis à flot aux chantiers navals de Dalian (nord-est), a annoncé l'agence de presse Chine nouvelle.

(AFP)

La Première ministre Theresa May reçoit mercredi à Londres le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker pour des discussions sur le Brexit au moment où l'UE durcit sa position sur les conditions de sortie des Britanniques du giron européen.

(AFP)

La sonde américaine Cassini, en orbite autour de Saturne depuis 2004, a amorcé les manoeuvres qui la feront plonger et se désintégrer dans l'atmosphère de la planète gazeuse géante le 15 septembre prochain, achevant en beauté une mission scientifique très fructueuse.

(AFP)

Donald Trump a lancé une offensive tous azimuts contre le Canada, déclarant la guerre commerciale au principal partenaire économique des Etats-Unis, en imposant des taxes sur le bois de construction et menaçant de mesures de représailles dans le secteur laitier.

"Les gens ne réalisent pas que le Canada a été très dur avec les Etats-Unis. (...) Pendant des années, ils ont été plus malins que nos dirigeants", a déclaré M. Trump mardi en ajoutant qu'il n'avait pas peur d'une guerre commerciale avec le Canada.