Lundi 25 Septembre 2017
(Sidwaya 25/09/17)
Le ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, Hadizatou Rosine Coulibaly/Sori et le représentant-résident de la Banque mondiale au Burkina Faso, Cheick Kanté ont signé, le vendredi 22 septembre 2017 à Ouagadougou, un accord de financement de 30 milliards de francs CFA pour la phase additionnelle du Programme d’appui aux collectivités territoriales (PACT). Le Programme d’appui aux collectivités territoriales (PACT) mis en œuvre depuis 2011 et arrivé à terme en août 2017 va connaître une seconde phase qui prendra fin en 2021. Ce prolongement a été rendu possible grâce à un financement de 30 milliards de francs CFA, concédé sous forme de don, de la Banque mondiale, qui maintient ainsi son accompagnement au projet...
(RFI 24/09/17)
Le poste de police de Mentao, situé à une dizaine de kilomètres de Djibo, a été incendié vendredi soir par des assaillants. Il n’y a pas eu de victime mais d'importants dégâts matériels signalés. Dans la même région, un véhicule des forces anti-terroristes qui faisait mouvement vers le camp de refugiés maliens dont le poste de sécurité a été incendié, a sauté sur un engin explosif faisant quatre blessés. C'est le poste de police situé au sein du camp de refugiés de Mentao qui a fait l'objet de cette attaque dans la nuit du vendredi. Le poste a été incendié. On dénombre d'importants dégâts matériels.
(APA 23/09/17)
Le Comité des droits de l’homme des Nations unies dont une délégation a séjourné à Ouagadougou du 18 au 21 septembre, a félicité le Burkina Faso pour son engagement au respect des droits humains.«La délégation a constaté avec bonheur, la synergie qui existe entre les Organisations de la société civile et les autorités qui partagent la même ambition en matière de respect de droits humains», a déclaré Bamariam Koïta, l’un des membres de la délégation. S’exprimant au cours d’une conférence...
(Sidwaya 22/09/17)
Le Conseil national de concertation en nutrition (CNCN) a entamé, jeudi 21 septembre 2017 à Ouagadougou, les travaux de sa première session du premier semestre de l’année. Cette session devrait permettre aux participants d’adopter le plan stratégique multisectoriel 2017-2020. La malnutrition est un fléau qui touche la plupart des pays en développement et le Burkina Faso en particulier. Pour s’attaquer au problème, les autorités burkinabè ont créé, le Conseil national de concertation en nutrition (CNCN), dont les membres se réunissent...
(Sidwaya 22/09/17)
La direction régionale de l’eau et de l’assainissement des Cascades a organisé, le 20 septembre 2017 à Banfora, une session de formation à l’intention des acteurs d’administrations compétentes en matière de police de l’eau. Il s’est agi de les imprégner de leur rôle et responsabilité en prélude à l’opérationnalisation de la police de l’eau des Cascades. La direction régionale de l’eau et de l’assainissement des Cascades prépare le terrain pour l’opérationnalisation de la police de l’eau dans la région. C’est...
(Le Faso 21/09/17)
Les acquis de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre seraient remis en cause et c’est ce qui justifie la mise en place du Rassemblement des OSC contre la déstabilisation du Burkina Faso. Ce mercredi 20 septembre 2017, ce regroupement circonstanciel d’une vingtaine d’organisations de la société civile, a convié l’ensemble des Burkinabè, notamment les autorités, à dire « non aux tentatives de déstabilisation » du pays.Des tentatives de restauration de l’ancien régime, de multiples attaques terroristes...
(Sidwaya 20/09/17)
La ministre du Développement de l’Economie numérique et des Postes, Hadja Fatimata Ouattara a ouvert la 1re édition de la Conférence du Faso sur le numérique(COFAN), qui se tient du 19 septembre au 28 octobre 2017 à Ouagadougou. Booster le développement de l’industrie numérique au Burkina Faso, c’est le leitmotiv du ministère en charge du développement de l’économie numérique. C’est dans ce cadre qu’il a initié la Conférence du Faso sur le numérique(COFAN). La 1re édition se tient du 19...
(Sidwaya 20/09/17)
La vente illicite de l’essence est une activité lucrative pour de nombreux jeunes à l’Est du Burkina Faso. Malgré la traque menée au quotidien par les forces de sécurité, le phénomène prend des proportions inquiétantes. D’où s’approvisionnent les contrebandiers ? Comment le carburant pénètre-t-il le territoire burkinabè ? Une équipe des Editions Sidwaya a remonté la filière pour découvrir les méandres de cette activité. Enquête ! Mardi 18 juillet 2017 à Pama, chef-lieu de la province de la Kompienga dans...
(Burkina24 20/09/17)
Bien avant l’annonce des parlementaires de l’Afrique de l’Ouest, le gouvernement burkinabè prévoyait dans le cadre du Programme national de développement économique et social (PNDES) d’accélérer la transition démographique en rendant gratuite la planification familiale avec l’espoir de réduire le taux de natalité. Avec l’apport financier de l’Agence française de développement (AFD), l’Organisation ouest-africaine de la santé (OOAS) et les ministères de la santé du Burkina, du Mali et du Niger implémentent le programme régional Démographie, Santé sexuelle et de...
(Fasozine 20/09/17)
L’inspecteur Sylvestre N’Do a officiellement pris fonction ce vendredi 15 septembre 2017 comme nouveau patron de la police municipale de Ouagadougou, en remplacement de Jean Marie Ouédraogo.C’est désormais aux ordres de l’inspecteur Sylvestre N’Do que répondront les agents de la police municipale de Ouagadougou. Le quatrième directeur général dudit corps a été officiellement installé dans ses nouvelles fonctions. Il succède ainsi à Jean Marie Ouédraogo, qui a passé un an et six mois aux commandes de cette force rattachée à...
(Sidwaya 19/09/17)
Le ministère de la Fonction publique, du travail et de la protection sociale a organisé, le 12 septembre à Koudougou, un forum national des écoles et centres de formation professionnelle de l’Etat. En l’absence du ministre de la Fonction publique, c’est son directeur de cabinet M. Allahidi Diallo qui a présidé l’ouverture des travaux de cet important forum qui marque un tournant capital dans la vie des écoles et centres de formation professionnelle du Burkina Faso. La formation professionnelle est...
(AFP 16/09/17)
Trois personnes dont un imam ont été tuées vendredi par des individus armés et non identifiés dans deux localités du nord du Burkina, près de la frontière malienne, a indiqué à l'AFP un élu local. "Un imam du village de Dohouré, à 10km de Baraboulé (Nord du Burkina) et un habitant du même village ont été abattus par des hommes armés", a déclaré cet élu local sous le couvert de l'anonymat. "Le chef du village de Petegoli, localité située à...
(RFI 15/09/17)
La réunion du Comité de défense et de sécurité du G5 a débuté à Bamako et s'est terminée jeudi à Sévaré (centre) au quartier général de la force conjointe, composée des armées du Mali, du Niger, du Burkina Faso, du Tchad et de la Mauritanie. Tous les chefs d'état-major des pays membres du G5 et le patron de la force française Barkhane ont participé aux travaux. La réunion du Comité de défense et de sécurité (CDS) était estampillée « secret militaire », mais on sait avec précision qu'au moins trois sujets ont été au centre des discussions. Il y a la planification des opérations futures...
(Le Pays 15/09/17)
Le Projet de sécurisation des titres de transport sur toute l’étendue du territoire est en marche. Depuis le 16 janvier 2017, le processus a été lancé par la Direction générale des transports terrestres et maritimes (DGTTM). Et le 7 septembre 2017, en conseil des ministres, un rapport relatif à un projet de loi fixant les règles d’établissement , de délivrance et de validité des permis de conduire a été pris. Cette mesure inquiète les usagers quant au processus de renouvellement,...
(Sidwaya 14/09/17)
Le coordonnateur du Programme national de construction de 40 000 logements sociaux et économiques, Pegwendé Aimé Camille Soubeiga, a fait le point de la mise en œuvre dudit programme à Sidwaya, le mardi 12 septembre 2017 à Ouagadougou. Ceux qui se sont inscrits pour acquérir une maison dans le cadre du Programme national de construction de 40 000 logements sociaux et économiques n’ont pas d’inquiétude à se faire car le programme est sur de bons rails. Cette affirmation est du...
(France TV Info 13/09/17)
Grossesses, lésions, viols… Au Burkina Faso, l’âge légal du mariage fixé à 17 ans et les libertés prises par les communautés posent des problèmes d’ordre biologiques pour les jeunes femmes victimes de moeurs encore très traditionnelles.Le Burkina Faso autorise le mariage à 17 ans. Mais dans ce pays d’Afrique de l’Ouest, les communautés ne respectent pas ces règles : un tiers des filles seraient mariées avant l’âge légal. Blandine...
(Le Pays 13/09/17)
Depuis le 6 septembre 2017, Nathalie Somé est embastillée à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou. La quatrième présidente du Conseil supérieur de la communication (CSC) est en détention préventive pour des faits de détournement de deniers publics, faux et usage de faux, corruption, surfacturation, blanchiment de capitaux et népotisme. Une semaine après son arrestation « arrosée » par certains de ses agents, nous avons voulu mesurer l’atmosphère au sein de l’institution. Comment l’institution vit-elle cette mauvaise publicité...
(Le Pays 13/09/17)
L’Université Ouaga 1 Pr Joseph Ki-Zerbo et l’Université Ouaga 2 reçoivent, du 11 au 22 septembre 2017, les dossiers des nouveaux bacheliers qui souhaitent poursuivre leurs études dans ces universités. 15 000 à 18 000 nouveaux bacheliers sont attendus au titre de l’année académique 2017-2018. Ce qui constitue une opportunité d’affaires pour les anciens étudiants qui, pour la circonstance, offrent leurs services aux nouveaux moyennant des espèces sonnantes et trébuchantes. Ambiance au campus de Zogona, le mardi 12 septembre 2017...
(AFP 12/09/17)
Craintes de radicalisation dans le Nord instable, forces de sécurité défaillantes, État faible et surveillance difficile: un mois après l'attentat de Ouagadougou, toujours pas revendiqué, la menace jihadiste pèse toujours sur le Burkina Faso, selon des experts. "Pour rien au monde, nous n'allons laisser faire les terroristes", a déclaré le ministre de l'Intérieur, Simon Compaoré, après l'attaque menée par deux jihadistes présumés qui ont ouvert le feu, le 13 août, sur un café-restaurant hallal...
(Agence Ecofin 12/09/17)
Le Burkina Faso a passé commande de deux hélicoptères Mi-171Sh à la Russie. L’annonce a été faite par Sergey Kornev, Directeur général adjoint de Rosoboronexport, l'agence russe chargée des exportations du complexe militaro-industriel russe, lors du Forum « Armée-2017 » tenu du 22 au 27 août dernier à Moscou. Sergey Kornev a, par ailleurs, précisé que les hélicoptères seront livrés en 2018. Toutefois le coût de cette commande n’a pas été dévoilé. Variante du Mi-171 de transport militaire, le Mi-171Sh...

Pages