Lundi 18 Décembre 2017
(Jeune Afrique 15/12/17)
Après Bamako et Accra, le constructeur franco-italien ATR a atterri à Ouagadougou pour une opération séduction. Objectif : promouvoir ses avions ATR-72 600 auprès des autorités qui désirent renforcer la flotte de la compagnie Air Burkina. Le vol VS d’ATR s’est posé sans encombre, mercredi 13 décembre, sur le tarmac de l’aéroport international de Ouagadougou. Ce vol accueillait à son bord une guest-star, le ministre burkinabè des Transports, Souleymane Soulama, et une trentaine de passagers minutieusement choisis par les équipes du constructeur d’avions basé à Toulouse. Alors que la compagnie nationale Air Burkina élabore un business-plan qui prévoit, en cas de feu vert de l’exécutif, l’acquisition de deux avions en vue d’ouvrir de nouvelles routes,...
(RFI 15/12/17)
Les forces spéciales françaises (FS) au Sahel et au Sahara (BSS) étaient là bien avant l'Opération « Serval » au Mali en 2013. Dès 2010, les enlèvements d’Occidentaux ont poussé les services de sécurité français à accentuer leur présence dans la région. La Force « Sabre » constitue aujourd’hui, la composante de l'opération Barkhane, chargée spécialement de la lutte contre les groupes armés terroristes (GAT). D'après recoupements depuis 2013, « Sabre » aurait éliminé au moins une quinzaine de chef de guerre jihadistes (HVT) lors d'opérations commandos. Le Commandement des Opérations Spéciales, le COS, rappelle pour sa part que l'objectif est bien d'arrêter ces terroristes et de désorganiser les groupes afin qu'ils ne parviennent pas à reconstituer leurs sanctuaires... Pour...
(Le Point 15/12/17)
Coalition. À La Celle-Saint-Cloud, Emmanuel Macron a reçu une vingtaine de délégations pour relancer la création du G5 Sahel. Il a obtenu des financements supplémentaires et attend des résultats rapides. Même si Emmanuel Macron a reçu les chefs d'État des armées de la force anti-djihadiste G5 Sahel sous une pluie glaciale, au château de La Celle-Saint-Cloud, dans les Yvelines, mercredi était une belle journée. L'Arabie saoudite a annoncé qu'elle donnerait 100 millions d'euros à la nouvelle entité, les Émirats arabes...
(Le Monde 15/12/17)
Inquiet du phénomène, le Programme des Nations unies pour l’environnement prépare un rapport inédit sur l’explosion du marché des véhicules d’occasion. Des dizaines d’épaves de Golf et de Mercedes sont alignées et empilées sur le bord de la route et jusqu’au pied des immeubles délabrés. Ces voitures-là ont rendu depuis longtemps leur dernier souffle. Mais l’air est irrespirable. Matatus (minibus bondés ornés de graffitis bariolés), camions, voitures… la plupart hors d’âge, jouent du klaxon et du volant pour tenter de...
(Le Monde 14/12/17)
Trente ans après, la disparition brutale du capitaine demeure un sujet très sensible au Burkina, sur tout le continent africain, et même en France. La passe d’armes sur la climatisation défectueuse entre Emmanuel Macron et les étudiants burkinabés réunis, le 28 novembre, dans un amphithéâtre de l’université de Ouagadougou pour écouter son discours à la « jeunesse africaine », et la polémique relative à la familiarité à tout le moins déplacée avec laquelle il s’est alors adressé au président Kaboré,...
(RFI 14/12/17)
Il faut aller plus vite dans la mise en œuvre du G5 Sahel. C’est l’objectif de la France et le but de cette réunion mercredi 13 décembre près de Paris. Le président français a convié ses homologues des pays membres de la force conjointe. A terme, cette force antiterroriste devrait compter 5 000 hommes. Mais aujourd’hui, elle est loin d’être opérationnelle. Au château de la Celle Saint-Cloud, où s'est tenue cette réunion, les discussions ont commencé à huis clos en...
(RFI 14/12/17)
Mercredi 13 décembre 2017, cela fait 19 ans que le journaliste Norbert Zongo a été assassiné au Burkina Faso. Les populations de Koudougou, la ville natale du journaliste, ont manifesté pour réclamer justice et demander l’extradition de François Compaoré. Le frère de l'ex-président burkinabè Blaise Compaoré, qui comparaissait mercredi devant la Cour d'appel de Paris, a déclaré qu'il ne voulait pas être jugé dans son pays. L'affaire a été renvoyée au 7 mars. Il avait été arrêté à l'aéroport parisien...
(RFI 14/12/17)
Une réunion sur le G5 Sahel s'est tenue ce mercredi 13 décembre à la Celle-Saint-Cloud, en banlieue parisienne. Les cinq chefs d'Etat des pays sahéliens ont été invités par le président Emmanuel Macron. L'objectif : accélérer la mobilisation internationale autour de cette force conjointe de lutte contre le terrorisme dans le Sahel. Avec au cœur des préoccupations, la question d'un financement durable de cette force. C'est avec une certaine satisfaction qu'Emmanuel Macron a annoncé deux nouveaux contributeurs financiers de la...
(RFI 13/12/17)
Emmanuel Macron, Angela Merkel et cinq chefs d'Etat des pays de l'Afrique sahélienne se retrouvent près de Paris pour renforcer la mobilisation internationale au profit de la nouvelle force conjointe antijihadiste G5 Sahel et accélérer son déploiement. Cette force de 5 000 hommes est encore loin d'être opérationnelle, et fait face à des difficultés de financement. Sur le papier, la force conjointe du G5 Sahel, c'est sept bataillons forts de 650 hommes chacun et réunissant des forces issues des cinq...
(RFI 13/12/17)
Les cinq chefs d'Etat du Sahel ont rendez-vous près de Paris, à La Celle Saint-Cloud, ce mercredi 13 décembre. A l'invitation d'Emmanuel Macron, les présidents du Mali, de Mauritanie, du Burkina Faso du Tchad et du Niger se retrouveront autour de la chancelière allemande Angela Merkel, du président de la Commission de l'Union africaine et de nombreux partenaires. Une vingtaine de délégations seront présentes, avec un objectif : renforcer la mobilisation internationale au profit de la force conjointe antijihadiste. Fin...
(Le Point 13/12/17)
Ils sont un peu plus de 6 000 combattants africains à avoir servi dans les rangs du groupe djihadiste l'État islamique (EI) en Irak et en Syrie et ils pourraient revenir dans leurs pays respectifs sur le continent très prochainement. Des possibilités de retour qui ne rassurent pas du tout. Comme en Europe, les autorités ne sont pas vraiment préparées à cette éventualité. Smail Chergui, le commissaire de l'Union africaine pour la paix et la sécurité, a appelé, lors d'une...
(Jeune Afrique 12/12/17)
En déplacement dans la région, le président Roch Marc Christian Kaboré a inauguré l'entrée en production du gisement aurifère de Houndé, détenu par Endeavour Mining. Ce projet, dont la production est estimée à 190 000 onces d'or sur dix ans, s'inscrit dans la stratégie du groupe canadien pour tenter de devenir le premier producteur d'or du continent. Le président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a inauguré le 9 décembre l’entrée en production de la mine d’or de Houndé,...
(RFI 11/12/17)
Le Burkina Faso célèbre aujourd'hui le 57e anniversaire de son indépendance. Une commémoration dans un contexte difficile : le gouvernement est confronté à de nombreuses revendications sociales des travailleurs et attend des procès dans plusieurs dossiers judiciaires. Le président Roch Marc Christian Kaboré a saisi l’occasion de s'adresser à ses compatriotes. Il leur demande un profond changement de mentalité afin de bâtir une nation prospère. Dans son message, le président Roch Marc Christian Kaboré dit comprendre les attentes de certains travailleurs. Il veut « rassurer les partenaires sociaux de l’engagement du gouvernement, à œuvrer, autant que faire se peut, à l’amélioration des conditions de vie et de travail...
(Le Monde 11/12/17)
Un combattant d’Ansaroul Islam se raconte pour la première fois. Et fait le constat d’une société burkinabée gangrenée par un profond ressentiment vis-à-vis de l’Etat. Il se présente avec gêne comme l’un des 33 hommes à avoir tué, le 16 décembre 2016, douze militaires de la base du Groupement des forces antiterroristes (GFAT) de Nassoumbou, au nord-ouest du Burkina Faso. Au lendemain de cette attaque, la plus grosse jamais orchestrée contre des membres des forces de l’ordre, les Burkinabés apprenaient,...
(RFI 11/12/17)
Le Burkina Faso perd plusieurs milliards de francs CFA chaque année à cause de la fraude dans le secteur de la production artisanale de l'or. Une récente enquête de l'Institut national de la statistique révèle que plus de la moitié de l'or produit par les 448 sites d'exploitation artisanale et semi-mécanisée est captée par des réseaux parallèles d'écoulement de l'or. Un important manque à gagner que l'Etat entend recouvrer. L'étude de l'Institut national de la statistique (INSD) révèle que seulement...
(RFI 09/12/17)
Au Burkina Faso, ce que les médias avaient appelé « le scandale tranquilos » refait surface. En octobre dernier, le ministre de la Sécurité avait été aperçu dans une vidéo tenant entre ses mains une arme de guerre au domicile d'un député. L'opposition politique vient de déposer une plainte contre Simon Compaoré pour détention illégale d'arme à feu et pour avoir insinué l'implication de Zephirin Diabré dans une supposée agression planifiée contre la famille d'un député. Depuis le 4 décembre dernier,....
(Jeune Afrique 09/12/17)
À l'occasion de la commémoration de la disparition du fondateur de l'UGTT, et après que la question de la vérité et de la mémoire a été soulevée lors du voyage d'Emmanuel Macron au Burkina Faso, le chroniqueur et dessinateur Sadri Khiari demande à la France de reconnaître "toutes ses responsabilités". Tout indique qu’Emmanuel Macron ne donnera malheureusement pas suite. Mais Sadri Khiari, membre fondateur d’Attac-Tunisie, ancien animateur du mouvement trotskiste tunisien et auteur de plusieurs ouvrages, dont le dernier en...
(RFI 09/12/17)
Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté à l’unanimité une résolution qui demande à la Minusma d’apporter un soutien logistique et matériel aux forces antiterroristes du G5 Sahel. Paris, qui portait cette résolution, aurait souhaité un soutien plus large et pérenne, mais Washington a refusé que les fonds de l’ONU soient engagés dans la force du G5. Paris a donc proposé la mise en place d’un fonds spécial géré par l’Union européenne pour obtenir un consensus. Avec notre correspondante...
(Jeune Afrique 09/12/17)
L'économiste Kako Nubukpo, très critique du Franc CFA, a été suspendu de son poste à l'OIF. Une décision dont le timing interroge, l'ancien ministre togolais n'ayant jamais caché ses prises de position hostiles à cette monnaie. Coutumier des sorties médiatiques incendiaires contre le Franc CFA, l’économiste togolais Kako Nubukpo a été suspendu début décembre, comme l’a révélé Jeune Afrique, du poste de directeur de la Francophonie économique et numérique qu’il occupait depuis 2016 au sein de l’Organisation internationale de la...
(RFI 08/12/17)
C’est une première en Afrique. Une étude sur la perception de l’élevage nomade dans les médias a été rendue publique jeudi 7 décembre, lors d’une réunion du PASSHA. Le Projet d’appui au pastoralisme et à la stabilité au Sahel est réuni depuis deux jours à Cotonou au Bénin pour parler de la prévention des conflits. Une équipe de l’Institut des sciences de l’information de Bordeaux a épluché des centaines d’articles de presse, publiés dans 5 pays, dont le Mali, la...

Pages