| Africatime
Lundi 27 Mars 2017
(Le Faso 27/03/17)
Peu après son arrivée à Khartoum dans l’après-midi du 26 mars 2017, le Président du Faso et la délégation qui l’accompagne ont eu une séance de travail avec les autorités soudanaises. Après leur premier tête à tête, les Présidents Roch Marc Christian KABORE et Omar El BECHIR se sont retrouvés autour de leur délégation respective pour une séance de travail au palais présidentiel à Khartoum. Après avoir souhaité la bienvenue au Président du Faso dans son « deuxième pays » qu’est le Soudan et lui exprimer toute sa joie d’avoir accepté son invitation à la tête d’une « forte délégation », le Président Omar El BECHIR a réaffirmé la « disponibilité de son pays à...
(Le Faso 27/03/17)
Le Congrès pour la démocratie et le Progrès (CDP), ex-parti au pouvoir, a lancé, ce samedi, 25 mars 2017 à son siège national, les « opérations de renouvellement de ses structures géographiques ». Occasion pour ses responsables, de jeter un regard sur la vie du parti et afficher les ambitions. Pour le président de la commission ad hoc chargée de la réorganisation et de la relance des activités du parti, Léonce Koné, le CDP ne peut se relever durablement et affronter l’avenir avec confiance que s’il est solide sur des fondations, qui sont constituées par les organes qui lui donnent vie à l’échelon provincial, communal, dans les villages comme dans les arrondissements et les secteurs des villes. Il campe le...
(Jeune Afrique 25/03/17)
Fin septembre 2016, la justice militaire burkinabè avait demandé à l’expert allemand Hermann Künzel d’analyser les enregistrements téléphoniques présumés mettant en cause Djibrill Bassolé, l’ex-ministre de Blaise Compaoré, et Guillaume Soro, le président de l’Assemblée nationale ivoirienne, dans la tentative de coup d’État de septembre 2015. D’après nos informations, une traduction du rapport de cet expert a été présentée aux avocats de Bassolé le 23 décembre dernier au tribunal militaire de Ouaga.
(Afrique sur 7 25/03/17)
L’affaire de l’écoute téléphonique entre Soro et Bassolé revient à la une de l’actualité. La raison, les conclusions de l’expert allemand mandaté par la justice militaire burkinabé pour analyser les données captées entre Côte d’Ivoire – Burkina Faso vient de tomber. Une conversation téléphonique supposée du président de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire, M. Soro Guillaume et l’ancien ministre burkinabé Djibril Bassolé avait créé des tensions entre Abidjan et Ouaga. Les deux interlocuteurs planifiaient le renversement des autorités de la...
(RTB 25/03/17)
Le ministre en charge de la Sécurité, ministre d’Etat, Simon Compaoré, entouré de ses techniciens, a animé un point de presse sur les attaques ou agressions terroristes au Burkina Faso, ce vendredi 24 mars 2017. En terme de bilan livré aux hommes de médias, il est fait mention depuis le 04 avril 2015, de 70 pertes en vie humaines, plusieurs personnes mises aux arrêts par les Forces de Défense et de Sécurité et des suspects activement recherchés. « Le Burkina...
(RFI 25/03/17)
Fin septembre 2016, la justice militaire burkinabè avait demandé à l’expert allemand Hermann Künzel d’analyser les enregistrements téléphoniques présumés mettant en cause Djibrill Bassolé, l’ex-ministre de Blaise Compaoré, et Guillaume Soro, le président de l’Assemblée nationale ivoirienne, dans la tentative de coup d’État de septembre 2015. D’après nos informations, une traduction du rapport de cet expert a été présentée aux avocats de Bassolé le 23 décembre dernier au tribunal militaire ...
(Fasozine 24/03/17)
Le président de l’Assemblée nationale française, Claude Bartolone, est en visite officielle à Ouagadougou depuis le mercredi 22 mars 2017. Reçu ce jeudi 23 mars dans le cadre des échanges parlementaires par son homologue burkinabè, Salifou Diallo, Claude Bartolone est revenu sur certains sujets de l’actualité nationale et française. L’acte un de l’audience accordée à M. Bartolone par Salifou Diallo a été la signature d’un mémorandum d’entente de coopération entre l’AN de la France et celle du Burkina Faso. Désireuses...
(Dw-World 24/03/17)
Interview avec le député français Pouria Amirshahi qui réclame à François Hollande la levée du secret-défense sur certains documents diplomatiques. Peut-être un premier pas vers une levée du secret-défense, en France, sur les archives concernant Thomas Sankara ? En visite à Ouagadougou, le président de l’Assemblée nationale française, Claude Bartolone, a réitéré qu’il était favorable à une coopération entre les justices des deux pays, et déclaré que la France « aidera le peuple burkinabè à connaître tout de son passé...
(Présidence 24/03/17)
Le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, a reçu en audience, une délégation de l’Assemblée nationale française, conduite par son président, Monsieur Claude BARTOLONE en fin de matinée du jeudi 23 mars 2017. La délégation a été introduite auprès du chef de l’Etat par le président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso, Monsieur Salifou DIALLO. A l’issue de l’audience, Monsieur Claude BARTOLONE a dit être venu faire le point des travaux de sa délégation avec le...
(Sidwaya 24/03/17)
Le chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré, a successivement reçu en audience le président de l’Assemblée nationale français, Claude Bartolone, et Manssouri Mohamed Yassine, un émissaire du roi Mohamed VI du Maroc, le jeudi 23 mars 2017, à Ouagadougou. La lutte contre le terrorisme et les questions de développement ont été abordées avec le premier hôte. Séjournant au Burkina Faso pour une visite de travail et d’amitié de deux jours, le président du parlement français, Claude Bartolone, accompagné de...
(Burkina24 24/03/17)
Le ministre de la communication, Remis Dandjinou, au cours d’une conférence publique sur les aspects juridiques des réseaux sociaux ce jeudi 23 mars 2017 à Ouagadougou, a fait savoir qu’il y a des limites à ne pas franchir et que la justice peut s’appliquer dans ces cadres d’expression. C’est face à l’escalade de certaines dérives dénoncées que le gouvernement, des activistes et des acteurs du secteur judiciaire ont initié cette conférence débat. « Réseaux sociaux, pouls de l’opinion publique ou...
(Xinhua 24/03/17)
Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, au pouvoir) a estimé, jeudi, que le rapport de force est présentement en "défaveur" des terroristes qui, acculés, procèdent désormais par des "opérations de harcèlement". "Les terroristes acculés procèdent désormais par des opérations de harcèlement de nos troupes, le rapport de force étant en leur défaveur", indique un communiqué du parti parvenu à Xinhua. Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) salue l'ensemble des mesures prises par le gouvernement pour renforcer...
(L'Economiste du Maroc 24/03/17)
«Le football, qui concerne toute la jeunesse africaine, ressortira fortement dans la coopération du Maroc avec le continent. Nous allons intervenir pour aider à la remise à niveau des stades, des centres de formation, des terrains avec des pelouses synthétiques, exactement comme ce que nous avons entrepris au Maroc». Fouzi Lakjaâ, président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), ne mâche pas ses mots. Celui qui vient d’être élu par un score écrasant au comité exécutif de la CAF,...
(AFP 23/03/17)
Le président de l’Assemblée nationale française Claude Bartolone a déclaré jeudi à Ouagadougou que la France "aidera le peuple burkinabè à connaitre tout de son passé", notamment sur l’affaire Thomas Sankara, l’ancien président burkinabè tué lors d'un putsch le 15 octobre 1987. En octobre dernier, la justice burkinabè a transmis une commission rogatoire à la justice française pour l’audition d’un certain nombre de personnes, mais aussi pour demander la levée du secret-défense, afin de déterminer le rôle éventuel que la France, l'ancienne puissance coloniale, aurait pu jouer dans l’assassinat du "père de la révolution burkinabé". "Ce dossier ...
(Afrik.com 23/03/17)
Le Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré était en visite officielle en Allemagne du 20 au 22 mars 2017. Il est arrivé dans l’après-midi du lundi 20 mars 2017 à Berlin. A Ouagadougou, Le Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré était en visite officielle en Allemagne du 20 au 22 mars 2017. Au cours de son séjour, Roch Marc Christian Kaboré a échangé avec la chancelière allemande Angela Merkel. Il a été reçu par le président du Parlement...
(Afrique sur 7 23/03/17)
Le président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré a saisi la perche tendue par son homologue français François Hollande sur l’avenir du FCFA. Pour le Burkinabé, le défi lancé par son homologue est « gros » et les présidents africains doivent le révéler. À sa sortie d’une audience avec le président de la Côte d’Ivoire M. Alassane Dramane Ouattara, François Hollande avait confié dans un communiqué son ouverture à toutes les propositions concernant le FCFA, monnaie dont l’avenir alimente...
(Le Faso 23/03/17)
Le président de la Nouvelle alliance du Faso (NAFA) porte à la connaissance de l’opinion nationale et internationale que dans la soirée du 21 mars 2017, des éléments sur instruction du juge militaire chargé du dossier de Djibrill Bassolé ont fait irruption dans la clinique où ce dernier est interné depuis peu dans le but de le reconduire à la MACA cela, en l’absence d’une notification de son médecin traitant. Face au refus opposé par ce dernier, nous apprenons ce...
(Burkina24 23/03/17)
Le Président de l’Assemblée nationale française Claude Bartolone se dit « favorable » à ce que la « vérité triomphe » dans le dossier Thomas Sankara. Le député français du Parti socialiste Pouria Amirshahi a adressé une lettre au président français François Hollande pour demander la levée du secret-defense qui scelle les archives françaises sur le président burkinabè Thomas Sankara tué en 1987 dans des conditions non encore élucidées. Présent à Ouagadougou depuis ce 22 mars 2017 où il a...
(Burkina24 23/03/17)
Dans cette tribune, Ousmane Diakité, militant du parti au pouvoir, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) donne son analyse sur le projet de nouvelle Constitution au Burkina. Le 29 septembre 2016, le Président du Faso a officiellement installé la commission constitutionnelle présidée par Me Halidou Ouédraogo et composée de 90 membres représentatifs des forces vives de la nation burkinabé. Cette émanation populaire et démocratique est d’autant plus légitime qu’il s’agit de doter la nation d’un avant-projet de constitution,...
(RFI 22/03/17)
Angela Merkel a reçu mardi 21 mars le président du Burkina Faso Roch Marc Christian Kaboré. les deux dirigeants ont discuté pendant plusieurs heures. Cette visite fait suite au déplacement d'Angela Merkel au Mali et au Niger. L'Allemagne, qui a longtemps semblé peu connaître l'Afrique, s'engage de plus en plus sur le continent. Avec notre correspondante à Berlin, Nathalie Versieux Economie, migrations et sécurité. Tels sont les trois points abordés par Angela Merkel et Roch Marc Christian Kaboré. Angela Merkel...

Pages