Mardi 23 Mai 2017
(Le Pays 28/06/13)
Dans le cadre de ses activités de promotion des femmes en politique, la Coalition Burkinabè pour les Droits a initié des projets de renforcement des capacités des femmes leaders émergentes en vue de leur participation effective au processus démocratique et électoral dans quinze communes. Ces projets devraient permettre aux femmes leaders de renforcer leurs capacités, d’exercer pleinement leur leadership, de renforcer leur crédibilité et efficacité au sein de leur communauté et de briguer davantage les postes électifs des scrutins communaux et législatifs de 2012. Les élections couplées municipales et législatives du 2 décembre 2012 se présentaient comme un test opérationnel de la loi N°010-2009/AN de 2009 portant fixation de quotas aux élections législatives et aux municipales au Burkina Faso. Dans...
(Le Pays 28/06/13)
L’Organisation pour le renforcement des capacités de développement (ORCADE), en partenariat avec le gouvernement d’Andorre (Espagne) et Intermon Oxfam, a élaboré des manuels de procédures de gestion administrative, financière et comptable au profit des mairies de Arbinda, de Gorom-Gorom, de Koutougou et de Tongomayel. Ces manuels ont été conçus avec pour objectif de renforcer les capacités des conseils communaux et des organisations de la société civile en matière de gestion, d’exécution et de suivi des budgets. Une rencontre a eu lieu le 24 juin à Gorom-Gorom et à Sona le 25 juin pour la remise officielle. Les factures fournisseurs ne sont pas systématiquement enregistrées au secrétariat, les biens ne sont pas immatriculés, les stocks de fournitures ne sont pas inventoriés...
(Le Pays 28/06/13)
Dans le cadre de la Semaine africaine de la vaccination (SAV), le ministère de la Santé a rencontré la presse et les autres acteurs jugés incontournables. Objectif : obtenir un engagement plus soutenu des médias et ONG dans la mise en œuvre du Programme élargi de vaccination(PEV). C’était le 25 juin dernier dans la salle de réunions de cette institution. Du 24 au 30 juin 2013 se déroule la Semaine africaine de la vaccination (SAV). Dans le but de donner le contenu et les objectifs de cette campagne d’immunisation contre les maladies endémiques et épidémiologiques, la Direction de la prévention par les vaccinations (DPV) et ses partenaires de l’OMS étaient face à la presse et aux structures associatives. D’entrée de...
(Le Pays 28/06/13)
Les femmes de l’association Tegawendé pour la paix du Burkina Faso ont reçu une formation en alphabétisation pendant au moins quatre ans. A l’issue de cette formation, elles ont reçu des attestations qui reconnaissent leur capacité à lire et à écrire en langue nationale mooré. La remise des attestations a eu lieu le 23 juin 2013 à Ouagadougou. La joie se lisait sur les visages des femmes de l’association Tegawendé pour la paix au Burkina Faso. Ce 23 juin 2013, elles recevaient des attestations des mains des premiers responsables de l’association, initiateurs de l’alphabétisation. En effet, depuis au moins 4 ans, les femmes se sont engagées à se faire alphabétiser. Durant toute cette période, elles n’ont pas lésiné sur les...
(Le Pays 28/06/13)
La Circonscription d’éducation de base (CEB) de Bondoukuy, a clos, le 22 juin 2013, les activités de la 7e édition de l’Organisation du sport et de la culture à l’école primaire (OSCEP). Placée sous le parrainage de l’international burkinabè de football Charles Kaboré, la finale de football a été remportée par l’école B de Bondoukuy qui a défait celle de Kéra par deux buts à zéro. Deux coups de pied d’Alain Koumbia et de Siaka Touré ont permis à l’école B de Bondoukuy de remporter le tout premier trophée de son histoire. Et pourtant, au regard de la physionomie de la rencontre, personne n’aurait parié sur une défaite du Brikomo sport minime de Kéra avant la fin du match. Bien...
(Le Pays 28/06/13)
Il s’est tenu le mardi 11 juin 2013 à Gourcy, un atelier de renforcement des capacités de jeunes de la commune de Gourcy sur le thème : « Dialogue structuré entre jeunes et élus locaux ». Organisée par le Club art et pédagogie (CAP) avec l’appui de ses partenaires tels le Comunita imprégno servizio volontariato (CISV- Burkinabè), cette rencontre vise à renforcer la participation des jeunes dans les instances de décision au niveau local. Seize jeunes âgés de 18 à 30 ans, issus d’organisations de la société civile, le président de la commission des affaires économiques et financières et le premier adjoint au maire de Gourcy, Karim Konkobo, ont pris part audit atelier. Pour ce dernier, plus qu’une nécessité, ce...
(Sidwaya 28/06/13)
Le président du Faso, Blaise Compaoré, s’est entretenu, le jeudi 27 juin 2013 au palais de Kosyam, avec l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique, Thomas Dougherty, en fin de mission. Il a été question des relations entre les deux nations et de la résolution de la crise au Mali. L’ambassadeur américain, Thomas Dougherty, est en fin de mission au Burkina Faso. Avant de quitter le « pays des Hommes intègres », il a eu un tête-à-tête avec le président du Faso, Blaise Compaoré, le jeudi 27 juin 2013. Outre les « bonnes » relations d’amitié et de coopération qui lient les deux pays, il a été question de la crise malienne, dans laquelle le chef de l’Etat burkinabè est médiateur. « Nous...
(Fasozine 27/06/13)
Ni plus ni moins que la démission du ministre burkinabè de la Justice. C’est ce que demande, entre autres, le Comité intersyndical des syndicats de la magistrature, a travers cette lettre qu’il adresse à Blaise Compaoré, président du Faso et président du Conseil supérieur de la magistrature. Cette réaction des membres du Syndicat autonome des magistrats burkinabè (Samab), du Syndicat des magistrats burkinabè (SMB) et du Syndicat burkinabè des magistrats (SBM) fait suite «aux multiples atteintes à l’indépendance du pouvoir judiciaire». Tout est parti d’une affaire d’or fraudé. «Depuis un certain temps, un dossier qui a été connu par les juridictions (tribunal de grande instance de Ouagadougou, Cour d’appel de Ouagadougou, Cour de cassation et juridiction du Président du tribunal...
(Afriquinfos 27/06/13)
Le Conseil des ministres du Burkina Faso a adopté mercredi un décret portant convocation du corps électoral pour l'élection des sénateurs représentant les collectivités territoriales, lit-on aujourd’hui dans le compte rendu du Conseil des ministres. Au terme de ce décret, le corps électoral est convoqué le dimanche 28 juillet 2013 pour l'élection des 39 sénateurs représentant les collectivités territoriales (trois sénateurs par région). Avec l'adoption de ce décret, le gouvernement semble avoir opté pour l'accélération de la procédure de mise en œuvre de la deuxième chambre du parlement, à savoir le Sénat tant décrié aussi bien par une partie de la société civile que par l'opposition politique. Le vote de la loi portant création, organisation et fonctionnement du Sénat par...
(Le Faso 27/06/13)
Il y a quelques semaines, le Centre pour la gouvernance démocratique, le CGD, initiait un débat sur « les tabous constitutionnels de la Ive république ». Dans les lignes qui suivent, Nana Firmin revient quant à lui, sur la question du religieux et du vivre-ensemble au Burkina. Cette note constitue un cri de cœur au-delà de son allure analytique. Elle se veut un appel à la promotion du bon voisinage entre citoyen de religion différente. Même si les chemins empruntés pour se relier au divin semblent différés, nous devons nous rendre compte que ce qui nous unit à ce territoire burkinabè et africain est ce qu’il y a de plus important et sacré. De la sorte, il est nécessaire de...
(Le Faso 27/06/13)
L’examen du baccalauréat a débuté ce 27 juin 2013 sur toute l’étendue du territoire national. Comme à l’accoutumée, le ministre des enseignements secondaire et supérieur, accompagné de ses collaborateurs, est allé encourager les candidats ainsi que le personnel chargé de l’organisation de ce premier diplôme universitaire. C’est le lycée technique Amilcar Cabral (LTAC) de Ouagadougou qui a servi de cadre de lancement de la session 2013 du BAC. 7h30, le Pr Moussa Ouattara, ministre des enseignements secondaire et supérieur (MESS), a symboliquement ouvert la première enveloppe contenant les sujets de « cas pratique ». Vous l’aurez compris, les candidats des jurys 86 et 87 logés dans ce centre sont à la conquête du Baccalauréat technologique, option technique administrative plus connu...
(Le Faso 27/06/13)
Le rapport d’évaluation pour l’année 2012 des politiques publiques et des institutions en Afrique sub-saharienne par la Banque mondiale est connu. Les résultats dudit rapport ont fait l’objet ce mercredi 26 juin 2013 d’échanges via une vidéo conférence animée depuis le Bureau de la Banque mondiale de Nairobi et à laquelle les acteurs des différents pays étaient conviés. L’évaluation CPIA (Country Policy and Institutional Assessment) porte sur 16 critères regroupés en 4 domaines : gestion économique (politique monétaire et de change, politique fiscale, gestion de la dette) ; réformes structurelles (commerce, secteur financier, environnement des affaires) ; politiques d’intégration sociale et d’équité, et gestion du secteur public et des institutions. Les différents pays sont notés sur 6 dans chacun des...
(L'Observateur Paalga 27/06/13)
Le conseil a adopté un décret portant convocation du corps électoral pour l’élection des sénateurs représentant les collectivités territoriales. Au terme de ce décret, le corps électoral est convoqué le dimanche 28 juillet 2013 pour l’élection des trente neuf (39) sénateurs représentant les collectivités territoriales. Le conseil des ministres s’est tenu le mercredi 26 juin 2013 en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 14 H 35 mn sous la présidence de Son Excellence Monsieur Blaise COMPAORE, Président du Faso, Président du conseil des ministres. Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour, entendu des communications orales, procédé à des nominations et autorisé des missions à l’étranger. I. DELIBERATIONS I.1. AU TITRE DU PREMIER MINISTERE...
(Sidwaya 27/06/13)
Le gouvernement burkinabè et la direction exécutive du comité de lutte contre le terrorisme des Nations unies organisent, les 26 et 27 juin 2013 à Ouagadougou, un atelier de renforcement de la coordination des mécanismes de prévention et de lutte contre le terrorisme. La rencontre s’inscrit dans le cadre du lancement de l’Initiative pour une assistance intégrée en matière de lutte contre le terrorisme (I-ACT) pour le Burkina Faso. En février 2009, le Burkina Faso a reçu une équipe de la direction exécutive du comité de lutte contre le terrorisme des Nations unies. Avec les experts onusiens, les acteurs nationaux impliqués, après diagnostic du dispositif national, avaient recommandé que le pays soit inscrit parmi les Etats-membres à bénéficier d’une assistance...
(Sidwaya 27/06/13)
Dans le cadre du renforcement de son dispositif sécuritaire et pour parer aux nouvelles menaces que connaît la sous-région ouest-africaine, le gouvernement burkinabè a créé au sein de la Police nationale, une section d’élite dénommée : Unité d’intervention polyvalente de la Police nationale (UIP-PN). Les 18 et 19 juin 2013, une équipe des Editions Sidwaya a vécu, vingt quatre heures durant, avec cette unité, les opérations de maintien de la paix et de protection des biens et des personnes. Mardi 18 juin 2013. La capitale burkinabè sommeille encore quand nous nous apprêtions à embarquer dans la pick up Land Cruiser de l’Unité d’intervention polyvalente de la Police nationale (UIP-PN). Il est 5h du matin. Alassane Ouédraogo, le chef de patrouille...
(Sidwaya 27/06/13)
Il est l’actuel ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Sécurité sociale. Après avoir assumé les charges de ministre délégué à la Coopération régionale, Vincent Zakané est aujourd’hui le premier interlocuteur des travailleurs du Burkina Faso. Il a été reçu en invité de la rédaction le 30 mai dernier. Dans cet entretien de plus de 2 heures d’horloge, il évoque sans langue de bois, les questions d’actualité de son département dont la gestion des carrières des agents, l’assurance maladie, la nouvelle grille indemnitaire annoncée mais aussi la grille salariale. Sidwaya (S.) : Le gouvernement a annoncé une nouvelle grille indemnitaire pour les agents de la Fonction publique, d’ici au 30 juin prochain. Il est également prévu une...
(Sidwaya 27/06/13)
L’Office national des aires protégées (OFINAP) a organisé une conférence de presse, le mercredi 26 juin 2013, à Ouagadougou. L’occasion pour la structure de présenter des ivoires de près de 200kg, saisies, grâce au démantèlement d’un réseau de trafiquants d’ivoire qui opérait dans le ranch de gibier de Nazinga (situé entre la province du Nahouri et de la Sissili) avec des complicités à Ouagadougou. L’objet de la conférence de presse, organisée par l’Office national des aires protégées (OFINAP), le mercredi 26 juin 2013 à Ouagadougou, montre que le braconnage des éléphants est en recrudescence au Burkina. En effet, un réseau de trafiquants d’ivoire de près de neuf (9) personnes a été démantelé, grâce à la coopération entre les Eaux et...
(L'Observateur Paalga 27/06/13)
Ce n’est pas tous les jours qu’on voit les syndicats de magistrats faire front commun pour réclamer la démission de leur ministre. C’est pourtant ce qu’ils ont réussi et ils s’en expliquent dans cette déclaration que nous vous proposons in extenso. Depuis un certain temps, un dossier qui a été connu par les juridictions (tribunal de grande instance de Ouagadougou, Cour d’appel de Ouagadougou, Cour de cassation et juridiction du Président du tribunal de grande instance de Ouagadougou) fait l’objet de commentaires par presse interposée. De ces écrits et reportages, et pour les syndicats de la magistrature, il ressort de multiples atteintes à l’indépendance du pouvoir judiciaire et au principe de séparation des pouvoirs qui notamment interdisent aux membres du...
(Le Pays 27/06/13)
A la veille de la journée de clôture officielle du mois de la Famille et de l’Enfant, le ministère de l’Action sociale et de la solidarité nationale a organisé des activités récréatives, de plaidoyer et de sensibilisation dans la ville de Koudougou pour une tolérance zéro des châtiments corporels des enfants. L’ensemble des activités a été bien suivi par les habitants de la cité du cavalier rouge avec à leurs côtés les autorités locales dont le gouverneur de la région du Centre-Ouest, Pascal Komyaba Sawadogo, et le chef de département, le Dr Alain Zoubga. Plaider auprès des autorités coutumières et religieuses des localités pour un engagement et une action concertée en faveur de l’élimination des châtiments corporels à l’égard des...
(L'Observateur Paalga 27/06/13)
L’action conjointe de l’Office national des aires protégées (OFINAP), de l’Unité de gestion du ranch de Nazinga et de la Brigade anticriminalité (BAC) a permis d’arrêter six personnes qui s’adonnaient à un trafic de défense d’éléphants. Leur arrestation a permis de saisir environ 200 kg d’ivoire qu’ils écoulaient entre 80 000 et 150 000 F CFA l’unité. Ces présumés auteurs de braconnage comparaissaient devant un juge à Manga dans le Centre-Sud au même moment où se tenait la conférence de presse annonçant le démantèlement du réseau à Ouagadougou hier, mercredi 26 juin 2013. Face à la presse, le directeur de l’Office national des aires protégées (OFINAP), Sibiri Traoré, le chef de l’Unité de gestion du ranch de Nazinga, Dieudonné Yaméogo,...

Pages