Mardi 22 Août 2017
(Le Faso 08/08/17)
Le bureau du Syndicat National des Chauffeurs de la Fonction Publique et Para-Public-Burkina (SYNACFPP-B) a sonné la mobilisation de ses membres autour d’une assemblée générale. Cette rencontre, qui s’est tenue le samedi, 5 août 2017 au siège de la CNTB, s’est penchée sur plusieurs questions relatives aux conditions de vie et de travail de la corporation. C’est en avril dernier que le bureau actuel a été mis en place, suite au congrès du syndicat (SYNACFPP-B). Pour les nouveaux dirigeants du navire, il était de bon ton donc d’initier cette assemblée générale pour décliner non seulement la vision de la nouvelle équipe, mais également recueillir les propositions et suggestions pour les défis qui attendent la corporation. Selon les responsables du SYNACFPP-B,...
(Burkina24 08/08/17)
Moins de violations graves des droits humains dans les zones contrôlées par les terroristes ? Une étude a été réalisée dans ce sens. Mais, la société civile du Mali, du Burkina Faso, du Niger, du Sénégal et du Tchad veut agir vite et bien afin de changer cette hypothétique tendance. Elle s’est réunie du 24 au 27 juillet 2017 à Bamako pour la sécurité au Sahel et contre les mouvements radicaux et violents dans cette partie de l’Afrique. La région du Sahel est devenue, depuis quelques années, une source majeure d’instabilité, de criminalité et de terrorisme en Afrique. Les défis de la région, selon les spécialistes, sont liés, entre autres, à la mal gouvernance, aux vastes distances géographiques de la...
(Xinhua 08/08/17)
Au total, 905.166 candidats ont débuté lundi au Burkina Faso les 93 concours de la fonction publique burkinabè pour 11.096 postes ouverts pour l'année 2017, a-t-on constaté. En 2016, ils étaient près d'un million de candidats à prendre part aux concours directs de la fonction publique pour 12.324 postes à pourvoir repartis sur 102 concours interministériels. Cette année, le gouvernement a lancé sept concours pour 41 postes exclusivement pour les personnes en situation de handicap. "Ce n'est pas l'ensemble des postes à pourvoir dans l'année. Il y a aussi les concours directs sur mesures nouvelles spécifiques qui concernent un certain nombre de ministères", a dit le ministre de la Fonction publique Clément Sawadogo lors de la cérémonie de lancement des...
(Burkina24 08/08/17)
L’Association pour la renaissance d’une citoyenneté nouvelle (ARCN) est un mouvement émancipateur qui prône la restauration de l’intégrité au « Pays des hommes intègres ». Les membres de la structure ont tenu un point de presse ce mardi 1er août 2017 à Ouagadougou. Cette sortie médiatique marque le lancement de l’ARCN, ce mardi 1er août 2017. « L’ARCN est un regroupement de citoyens déterminés à redonner un souffle nouveau au Burkina Faso à travers la recherche d’hommes et de femmes à même de servir d’exemples pour les générations montantes et à venir », a expliqué le président, Mousbila Sankara. Il a pris des exemples sur le Mogho Naaba Wobgho, le président Maurice Yaméogo, le capitaine Thomas Sankara, le journaliste Norbert...
(APA 08/08/17)
La session 2017 des concours directs de la fonction publique burkinabè a démarré ce lundi, avec en lice, près d’un million de candidats à l’assaut des 11.096 postes disponibles, a-t-on appris auprès du ministère en Charge de la Fonction publique. Le ministre de la Fonction publique et du Travail, Clément Sawadogo, a donné à Ouagadougou le top de départ de ces concours directs. Au nombre de 93, ils se déroulent dans les treize régions du Burkina Faso. Selon le ministre Sawadogo, à ces postes, il faut ajouter les recrutements de la police et les recrutements qui se feront sur mesure nouvelle au cours de l’année. Ainsi, ils feront grimper les chiffres à environ 20.000 postes. «Cela traduit l’effort extraordinaire que...
(APA 08/08/17)
Le laboratoire de développement et de coproduction dénommé ‘’Ouaga Film Lab’’ organise du 18 au 23 septembre prochain à Ouagadougou, la 2e édition de son projet de réalisation de films sélectionnés, a-t-on appris auprès de la structure. Dans un communiqué parvenu à APA dimanche, le comité de sélection de ‘’Ouaga Film Lab’’ a rappelé que l’appel à projets a été lancé pendant la dernière édition du Festival panafricain de cinéma et de télévision de Ouagadougou (FESPACO), tenue courant fin février-début mars 2017. Le comité a publié la liste des projets de films sélectionnés où l’on retrouve des œuvres cinématographiques burkinabè et d’autres nationalités. Cette initiative, deuxième du genre, sera organisée en étroite collaboration avec des structures telles que European Audiovisual...
(Jeune Afrique 05/08/17)
Suite aux attaques terroristes dans le nord du pays, Ouagadougou a décidé de consacrer 455 milliards de francs CFA pour le développement de cette région. C’est le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba en personne, qui a lancé jeudi 3 août 2017, le programme d’urgence pour le Sahel burkinabé. Prévu pour les trois prochaines années avec une enveloppe de 455 milliards de FCFA (693 millions d’euros), ce plan sonne comme une réponse aux attaques terroristes répétées dans la région qui ont causé la mort d’au moins 50 personnes en deux ans. Après le Mali, qui a annoncé une enveloppe de 3,45 milliards d’euros pour le développement du nord du pays en proie aux groupes terroristes depuis 2012, c’est au tour du...
(Agence Ecofin 05/08/17)
Le Burkina Faso a annoncé le lancement d’un plan de développement des infrastructures, d’un montant de 455 milliards de FCFA (819 millions $) dans le nord du pays. Selon le premier ministre Paul Kaba Thieba (photo), cette somme ira en priorité à la construction d’écoles, de routes, de centres de santé et d’infrastructures hydrauliques. Ce financement ira également en faveur des petites et moyennes entreprises (PME) du pays afin de développer l’emploi et lutter contre la radicalisation de la jeunesse. En effet, le plan est destiné à priver les mouvements islamiques de leurs réservoirs ...
(APA 05/08/17)
Le Burkina Faso et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) ont signé un nouveau cadre de programmation pays (CPP) 2017-2020, d’un montant de 90,3 millions de dollars, a appris APA auprès du ministère en charge de l’Agriculture. Ce document va orienter les actions de la FAO dans le pays, au cours des quatre prochaines années. Sur le montant total, 13,5 millions sont déjà acquis. Ce cadre de coopération qui succède au premier CPP mis en œuvre de 2013-2015, cible trois domaines d’intervention : la sécurité alimentaire et nutritionnelle, l’amélioration des revenus des populations rurales à travers des systèmes agricoles et alimentaires durables et efficaces, la gouvernance du secteur rural. Il ambitionne d’apporter « plus d’innovations, d’efficacité et...
(APA 05/08/17)
Le groupe de BTP burkinabé, l’Entreprise Bonkoungou Mahamadi et Frères (EBOMAF), a gagné un nouveau marché de 155 milliards FCFA au Bénin, a appris APA auprès des responsables de l’entreprise. Les travaux concerneront la réhabilitation du tronçon Dassa-Savalou-Djougou (255,7 Km) ainsi que l’aménagement et le bitumage des bretelles Bassila-Manigri (9,3 Km), Kpèrèkètè-Frontière du Togo (0,8 Km) et Bassila-Frontière du Togo (4,7 Km), soit une longueur cumulée de 270,5 km. Présente au Bénin depuis 2012, l’entreprise burkinabè dirigée par Mahamadou Bonkoungou, a déjà remporté cinq appels d'offres internationaux dans ce pays, d’un montant total de plus de 355 milliards de FCFA. Dans le cadre d'un Partenariat public-privé(PPP) financé à hauteur de 85 milliards FCFA par un consortium de banques dirigé par...
(APA 05/08/17)
Les transporteurs burkinabè, à l’appel de l’Union des chauffeurs routiers du Burkina (UCRB), ont entamé ce vendredi un mouvement de grève dans les deux principales villes du pays, notamment Ouagadougou et Bobo-Dioulasso. Selon le secrétaire général de l’UCRB, Ibrahim Rabo, qui s’est prononcé sur le sujet sur certains médias de la capitale burkinabè, «ce mouvement a pour but de montrer le mécontentement des chauffeurs suite à un incident survenu dans la ville de Tenkodogo». Un incident est survenu mardi dernier, à l’entrée de la ville de Tenkodogo (capitale de la région de Centre-est du Burkina), entre des éléments des Forces de défense et de sécurité (FDS) et des chauffeurs routiers. Les premiers (FDS) auraient bastonné et gazé à l’aide de...
(APA 04/08/17)
Le ministre burkinabè en charge de la Culture, Tahirou Barry, remplacé à la tête du Parti pour la renaissance nationale (PAREN, son parti d’origine), à l’issue d’un congrès tenu le week-end dernier, estime qu’il est toujours le président de ladite formation politique, a-t-on appris à travers un communiqué du clan qui le supporte. Le communiqué parvenu à APA jeudi matin, fait remarquer que «le mardi 1er août à 18 h 30, s’est tenue au siège du PAREN une réunion du Bureau exécutif national aux fins d’examiner la situation du parti à la suite d’une rencontre présentée comme un congrès extraordinaire tenue les 29 et 30 juillet 2017 à Ouagadougou». Le texte signé du Bureau exécutif national (BEN) du PAREN précise...
(Xinhua 04/08/17)
"Populations de la région du Sahel, sachez que vous n'êtes pas seules", a déclaré jeudi à Tongomael (nord), le Premier ministre burkinabè Paul Kaba Thiéba à l'occasion du lancement d'un projet d'urgence de plus 400 milliards de FCFA en faveur de cette région du Burkina Faso régulièrement ciblée par les attaques terroristes. M. Thiéba dont les propos ont été rapportés par son bureau de communication a souligné que "le président Roch Marc Christian Kaboré et mon gouvernement sont très sensibles aux souffrances, à la peur et à la désolation que vous endurez dans vos familles. Sachez que nous serons toujours à vos côtés". Longtemps épargné par le terrorisme, le Burkina Faso, qui partage une longue frontière avec le Mali et...
(APA 04/08/17)
Le gouvernement burkinabè a sélectionné le groupe français Oberthur Technologies pour l’exploitation d’un système d’émission de Passeports à puce électronique d’un coût de 7,1 milliards de FCFA, a appris APA jeudi auprès du ministère de l’économie et des finances. Cette activité d’émission des e-Passeports et d’archivage électronique des dossiers, sera réalisée en Partenariat public privé (PPP), avec un délai d’exécution de cinq ans. Le financement est assuré par le partenaire privé de type BOT (Construction-possession-exploitation) et le remboursement s’effectuera par unité de e-Passeport vendu et selon une clause de répartition entre l’Etat et le partenaire privé. Oberthur Technologies est une entreprise française spécialisée dans la conception et la fabrication de solutions et de services de sécurité embarqués, pour les secteurs...
(APA 04/08/17)
La 2ème édition de la Semaine des activités minières d’Afrique de l’Ouest « SAMAO 2017 », se tiendra du 28 au 30 septembre 2017 sous le thème « quelles stratégies pour une meilleure intégration du secteur minier aux économies africaines », a appris APA jeudi auprès du ministère des mines. L’organisation de cette édition qui réunira plus de 500 participants, vise à donner une meilleure visibilité au secteur minier burkinabè, attirer des investisseurs et favoriser une plus grande contribution du secteur au développement socio-économique du Burkina Faso. Le pays projette, grâce à ses réformes dans le domaine des mines, de faire passer la contribution dudit secteur au PIB de 7,9% en 2015 à 10,2% en 2020. L’activité minière a connu...
(Xinhua 04/08/17)
L'exécution du Programme national de biodigesteurs au Burkina Faso (PNB-BF) depuis 2010 a permis au Burkina Faso de se doter d'un parc de 9.315 biodigesteurs au 31 mai 2017, a annoncé jeudi le ministère des Ressources animales. Ce parc améliore au quotidien les conditions de vie des populations rurales à travers la production de gaz et d'engrais organique, a souligné le ministère, qui a annoncé la tenue d'une conférence internationale sur la technologie du biodigesteur à Ouagadougou en octobre 2017. Cette technologie diffusée permet de diversifier l'offre énergétique en mettant à la disposition des populations rurales et périurbaines du gaz pour la cuisson et l'éclairage d'une part, et d'autre part du compost pour améliorer la productivité agricole et l'adaptation aux...
(Jeune Afrique 04/08/17)
Le Burkina commémore ce vendredi 4 août le 34e anniversaire de la Révolution d'août 1983, portée par le capitaine Thomas Sankara. Alors que le Comité international du mémorial Thomas Sankara (CIM-TS) met les bouchées doubles pour mettre sur pied un coûteux projet de mémorial , JA interroge l'héritage légué par le Père de la Révolution burkinabè. Thomas Sankara continue de fasciner la jeunesse africaine, près de 30 ans après son assassinat, le 15 octobre 1987. Arrivé au pouvoir le 4 août 1983, le jeune capitaine révolutionnaire aura marqué son époque. Entre ses discours poignants à la tribune des Nations Unies et de l’Organisation de l’unité africaine − l’actuelle Union Africaine −, et ses prises de position en faveur des peuples...
(Xinhua 04/08/17)
Le gouvernement burkinabè a adopté mercredi en Conseil des ministres un Plan d'action national de lutte contre l'apatridie 2017-2024 qui fait référence "au cas d'un individu qu'aucun Etat ne considère comme son ressortissant", souligne un communiqué gouvernemental. Le phénomène de l'apatridie touche plus de 750.000 personnes en Afrique de l'Ouest et plus de 10 millions dans le monde, selon les chiffres du Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR). Selon le communiqué du gouvernement, au plan identitaire, l'enjeu pour le Burkina Faso est de promouvoir l'intégration des personnes qui courent le risque d'apatridie et de permettre à toute personne, qui le désire, de matérialiser son attachement à la nation burkinabè, soit par l'enregistrement à l'état civil pour ceux...
(APA 04/08/17)
Les quotidiens burkinabè parus ce vendredi évoquent principalement la manifestation d’humeur des transporteurs routiers qui démarre le même jour. «Burkina Faso : Nouvelle saute d’humeur des transporteurs», arbore en manchette le quotidien privé Aujourd’hui au Faso qui relate qu’«à compter de ce vendredi et ce, jusqu’à nouvel ordre, les transporteurs ont décidé de suspendre toutes leurs activités à travers le territoire national». Et le journal de souligner que la rumeur a finalement pris forme et a été confirmée, hier jeudi, en fin de soirée. Selon le confrère, cet arrêt de travail des transporteurs routiers est consécutif à un incident survenu au cours de la semaine à l’entrée de la ville de Tenkodogo (capitale de la région de Centre-est du Burkina)...
(APA 04/08/17)
L’Etoile filante de Ouagadougou (EFO) et l’Union sportive des forces armées (USFA) s’affrontent samedi au stade du 4 août de Ouagadougou pour la finale de la coupe du Faso, 18 ans après leur dernière confrontation à cette étape de la compétition. C’est une finale qui s’annonce électrique. La Ligue de football professionnel a organisé jeudi à Ouagadougou une conférence de presse d’avant-match où les deux équipes étaient invitées, mais l’EFO a fait défection. Le coach de l’US forces armées Mousso Ouédraogo dit Mourinho qui était présent à cette conférence de presse a déclaré que « l’EFO est largement favorite et a une expérience à ne pas comparer avec l’USFA, mais l’important c’est de ne pas avoir des regrets à la...

Pages