Mardi 22 Août 2017
(Le Faso 09/08/17)
A l’issue des premières journées stratégiques de réflexion de la mandature 2016-2021de la Chambre de commerce et de l’industrie du Burkina Faso (CCI/BF) qui se sont tenues les 3 et 4 août derniers à Ouagadougou, un plan stratégique de cinq axes a été défini pour guider les actions. L’amélioration de la gouvernance et la mobilisation de l’intelligence consulaire, le développement du capital humain et la facilitation de l’accès au financement du secteur privé, le développement de l’intelligence économique et du portefeuille de services d’appui-conseil aux entreprises, le renforcement de l’accompagnement de proximité des entreprises dans les régions, le développement et le renforcement de l’offre en infrastructures et en équipements économiques, tels sont les axes stratégiques qui ont été définis lors...
(Jeune Afrique 09/08/17)
Un certain flou entoure le mandat d’arrêt international émis par la justice burkinabè contre François Compaoré dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat, le 13 décembre 1998, du journaliste d’investigation Norbert Zongo. Fin juillet, Me Bénéwendé Sankara, un des avocats de la famille Zongo, et Maïza Sérémé, la procureure du Faso près le tribunal de grande instance de Ouagadougou, assuraient à la presse que ce mandat avait été émis début mai et transmis à Interpol. Or, selon nos informations, ni les autorités judiciaires françaises ni leurs homologues ivoiriennes n’ont pour l’instant été sollicitées, alors que le frère cadet de Blaise Compaoré se rend souvent en France et en Côte d’Ivoire. « Il n’y a aucune trace d’un quelconque mandat d’arrêt...
(Fasozine 09/08/17)
Instruction avait été donnée à l’Inspection technique des services du ministère de la Sécurité d’investiguer au niveau de la gestion du compte 49 de la police nationale. Ce mardi 8 août 2017 à Ouagadougou, le rapport d’enquête a été rendu public en présence du ministre de la Sécurité, Simon Compaoré, et de la hiérarchie policière. Le compte 49 de la police nationale est un compte d’équipement qui permet à la direction générale de suppléer à un certain nombre d’attentes au regard des missions qui sont multiples. Selon l'Inspecteur général des Services du ministère de la Sécurité, Seydou Zeyitenga, l'objectif de la mission d'investigation était de s'assurer du respect des normes dans la gestion du compte et des procédures réglementaires pour...
(L'Economiste Maghrébin 09/08/17)
Michaela Dodini, Chef de la Section commerciale de la Délégation de l’Union européenne à Tunis, en fin de mission, quittera la Tunisie, le 15 août 2017 en direction de Rabat au Maroc. Arrivée à Tunis depuis cinq ans, Michaela Dodini y a achevé sa mission. Elle a souhaité beaucoup de succès à la Tunisie face aux prochaines échéances importantes et les grands défis de la transition. Son successeur sera Mme Beatriz Knaster Sanchez. « Bien que je quitte la Tunisie, mon amour pour votre pays et pour la région ne s’arrêtera pas. Nous, les Méditerranéens, on est fait pour s’aimer », a déclaré Michaela Dodini.
(AIB 09/08/17)
Ouagadougou - Le gouvernement burkinabè a décidé la bancarisation intégrale des salaires des agents publics de l’Etat à compter du 1er octobre 2017, renseigne un communiqué du ministère en charge de l’Economie et des Finances. Le communiqué parvenu à l’AIB, porte à la connaissance «des agents publics de l’Etat payés en numéraires (c’est-à-dire au billetage, qu’un dispositif de réception et de traitement de dossiers de domiciliation de salaire est mis en place, à titre exceptionnel, au niveau de la Direction de la Solde et des directions régionales du budget». Aussi, les agents concernés sont-ils invités à transmettre leurs références de compte de domiciliation de salaire, afin de permettre la mise à jour de leur adresse bancaire d’ici à fin septembre...
(BBC 09/08/17)
Les chauffeurs routiers du Burkina sont en grève illimitée à partir de mercredi. Ils manifestent leur mécontentement à la suite des propos du ministre de la Sécurité qui a félicité les forces de sécurité qui avaient soumis certains d'entre eux à des sévices corporels. "Vous n'avez rien à vous reprocher" avait déclaré Simon Compaore en visite dans la région de l'est. Les chauffeurs routiers avaient entamé une grève la semaine dernière avant de le suspendre dimanche suite à un accord avec le gouvernement. Lire sur: http://www.bbc.com/afrique/region-40875961
(Fasozine 09/08/17)
Un agent de santé qui transportait des médicaments frauduleusement soustrait d’un hôpital public s’est fait mettre la main au collet, alors qu’il tentait de convoyer son butin à domicile, le mercredi 11 juillet aux environs de midi à Bobo-Dioulasso. Le jour des faits, le suspect, un agent de santé du Burkina Faso, s’est retrouvé nez à nez avec une patrouille motorisée du Service régional de la police judiciaire de Bobo-Dioulasso. le butin se composait de matériel (matériel chirurgical, aspirateur, pèse-bébé, imprimante, etc.), mais aussi de 4 360 boites d’Artesun estimé à 13 million de francs CFA, soustraits des stocks des structures de santé publique par l’agent de santé, a indiqué ce mardi, le chef régional de la police judiciaire, le...
(Fasozine 09/08/17)
Des journalistes burkinabé ont bénéficié du 31 juillet au 4 août 2017, soit cinq jours durant, d’une formation sur le budget de l’Etat. Une initiative de l’Association des journalistes du Burkina (AJB) qui vise à permettre aux hommes de médias de maîtriser les contours du budget afin d’apporter des critiques objectives au gouvernement. «Dans le respect des règles qui régissent la profession, les journalistes ont un rôle essentiel dans la bonne exécution non seulement de la commande publique mais aussi et surtout dans l’exécution des finances publiques fruit du contribuable burkinabè», a indiqué, à l’ouverture de la session, le président de l’Association des journalistes du Burkina Faso, Guézouma Sanogo. Toutefois, la notion de budget reste abstraite pour la grande majorité...
(APA 09/08/17)
Le triple sauteur burkinabè Hugues Fabrice Zango n’a pas eu de visa anglais « pour des problèmes administratifs » pour se rendre à Londres afin de disputer les championnats du monde d’athlétisme auxquels il était qualifié, a-t-on appris auprès de la fédération burkinabè d’athlétisme. « La non-obtention du visa par notre athlète hugues Fabrice Zango est essentiellement due à des problèmes d’ordre administratif qui n’incombent pas à la fédération », a déclaré le 2e vice-président de la fédération burkinabè d’athlétisme Me Augustin Somda. Il explique que « la fédération et même le ministère des sports et des loisirs a tout fait pour que nous puissions avoir les visas. Mais il se trouve que les procédures administratives imposées par le pays...
(Burkina24 09/08/17)
Le Burkinabè Romaric Pitroipa, sociétaire du club camerounais du Coton Sport de Garoua va rester au Cameroun encore pour un bout de temps. Contacté par le Zanaco FC de la Zambie, l’ancien joueur de l’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO) n’a pu s’engager avec ce club pour des questions administratives. Zanaco FC proposait pourtant un contrat de trois ans à l’ancien Étalon cadet mais le certificat international de transfert n’a pas été délivré alors que Pitroipa était déjà en Zambie. Le joueur de 22 ans formé par le centre Kassoum Ouédraogo dit Zico Académie Football (KOZAF) avait été repéré en ligue africaine des champions pendant laquelle le club Zambien a battu l’actuelle formation de Pitroipa...
(RFI 08/08/17)
Au Burkina Faso, le juge d'instruction ne retient qu'une seule charge contre le général Djbrill Bassolé dans le cadre de l'enquête sur le coup d'état manqué de septembre 2015. Initialement poursuivi pour « attentat contre la sureté de l'Etat, association de malfaiteurs, meurtre, coups et blessures volontaires etc. », le juge d'instruction préfère poursuivre l'ex-ministre des Affaires étrangères de Blaise Compaoré pour « trahison ». Il est accusé d'avoir apporté son aide aux putschistes de l'ex-régiment de sécurité présidentielle et d'avoir essayé de convaincre certains soldats de descendre sur...
(Burkina24 08/08/17)
Wend-Vennem Eddie Constance Hyacinthe Komboigo, le président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), est désormais libre de ses mouvements, a confié Achille Tapsoba, contacté par Burkina24 ce 3 août 2017. Mais le président par intérim de l’ancien parti au pouvoir va plus loin concernant cette décision de la justice. Pour lui, il faut « que la justice répare ce qui a été considéré comme des erreurs ». Le juge d’instruction, selon plusieurs sources, aurait estimé que l’actuel président du CDP, Eddie Komboigo, qui avait été inculpé pour son implication présumée dans le putsch manqué de septembre 2015, est « exempt de tout reproche ». Référence est faite à une ordonnance de règlement rendue le 24 juillet 2017...
(Le Faso 08/08/17)
« Quelle synergie dans le renforcement de la gouvernance sécuritaire au Burkina ? ». C’est autour de ce thème général que le Centre panafricain-Initiatives pour le Sahel (CP-IS) a organisé ce samedi, 5 août 2017 à Ouagadougou, un panel. Ce cadre de réflexion et d’échanges, qui a mobilisé des participants d’horizons divers, a été animé par des spécialistes des questions sécuritaires et de la géopolitique. Il a été parrainé par le diplomate chevronné, fonctionnaire international, Doulaye Corentin Ki. Pour cette question récurrente, les organisateurs ont misé sur des spécialistes bien avertis pour non seulement édifier les participants, mais également pour leur permettre de constituer un ‘’répertoire’’ de solutions en vue de contribuer aux efforts de lutte contre le phénomène d’insécurité...
(Burkina24 08/08/17)
Le congrès du Parti pour la renaissance nationale (PAREN) tenu du 29 au 30 juillet 2017 et qui a vu l’éviction de Tahirou Barry de la présidence du parti est « sans effet juridique », selon une déclaration du « Bureau exécutif national du parti ». Le congrès du PAREN organisé en fin de semaine dernière et présidé par Laurent Bado a élu un nouveau bureau dont Michel Béré est le président à la place du ministre de la culture Tahirou Barry. Mais le bureau censé être remplacé conteste cette réunion car elle aurait une base illégale. Selon une déclaration parvenue à Burkina24, une rencontre a eu lieu hier 1er août 2017. Il s’agit, selon la déclaration, d’une « réunion...
(Burkina24 08/08/17)
L’inspection générale des services a restitué le rapport sur la gestion du compte 049 de la police nationale le mardi 8 août 2017 à Ouagadougou. . Il s’agit d’un compte d’équipement octroyé à la direction générale de la police. L’inspection a été demandée par le ministre de la sécurité Simon Compaoré Le rapport présenté par l’inspecteur général des services Saidou Zetiyenga le mardi 8 août 2017 à Ouagadougou, n’a signalé aucune malversation grave, mais a relevé que « plusieurs contrats ont été signés par la Direction générale de la police nationale (DGPN) pour l’acquisition des mêmes biens ou services alors qu’un seul aurait suffi ». Saidou Zetiyenga a également noté que la majorité des commandes publiques sur les ressources du...
(La Tribune 08/08/17)
Communiqué alarmiste ou guerre larvée entre les policiers et les gendarmes? En tout cas la communication du syndicat de la police burkinabè rapportant une tension au sein de cette task-force chargée de la sécurité présidentielle laisse planer le spectre pas si lointain du coup d’Etat manqué de l’ex-régiment de sécurité présidentielle (RSP). Aujourd’hui, plus que jamais, une autre question se pose : Roch-Marc Christian Kaboré est-il en danger ? Ce sont peut-être les prémices d'une crise au sein de cette unité chargée d'assurer la sécurité du locataire du Palais de Kosyam. «Il est parvenu à l'Union nationale de la police (UNAPOL, syndicat de la police, NDLR) qu'au Groupement de Sécurité et de Protection Républicaine (GSPR), le climat serait tendu entre...
(Agence Ecofin 08/08/17)
Sarama Resources, compagnie opérant dans le secteur aurifère burkinabé et listée sur TSX-V a annoncé avoir levé avec succès 1,85 million de dollars canadiens (1 461 133 $) par le biais d’un placement privé de 10,27 millions d’actions ordinaires. Elle a indiqué que les fonds serviront à faire avancer les activités d’exploration sur ses propriétés au Burkina Faso, ainsi qu’à des fins générales de besoins en fonds de roulement. Pour rappel, en juillet dernier le gouvernement burkinabé a approuvé le transfert à Sarama du permis d’exploration de Djarkadougou hébergeant le gisement d’or de Bondi. La société a acquis ce dernier dans le cadre d’un accord conclu en mai 2016 avec Orezone Gold. Elle prévoit de le combiner à deux autres...
(Burkina24 08/08/17)
Le Parti Républicain pour l’Intégration et la Solidarité (PARIS) demande au ministre en charge des libertés publiques de bien vouloir délivrer le récépissé de changement d’organe dirigeant du PARIS. L’appel a été lancé par les membres dudit parti, le vendredi 4 août 2017 à Ouagadougou au cours d’une conférence de presse. Les responsables du Parti Républicain pour l’Intégration et la Solidarité, PARIS, disent avoir toujours participé aux élections organisées au Burkina Faso. Avant d’avoir un nouveau président, le parti avait à sa tête un autre président du nom de Roland Tondé. Ce qui pourrait laisser croire que le parti a « deux présidents » et de surcroît, deux Roland. A en croire Roland Goungounga, se réclamant nouveau président du parti,...
(Le Faso 08/08/17)
Le ministre de la fonction publique a donné le top de départ de l’administration des concours directs de la fonction publique ce lundi 7 août 2017 au centre du lycée Nelson Mandela de Ouagadougou. Cette année, ils sont 905 166 candidats à y prendre part pour 11 096 postes ouverts. Cette année, cela fera trois fois qu’Irène Ouédraogo passe les concours de la fonction publique. Elle espère, selon ses dires, que cette année sera la bonne. Ouédraogo Sébastien, lui est à sa première tentative. Il a préféré terminer ses études avant de se lancer dans les concours. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il s’y est donné à fond. Il a en effet postulé pour treize concours et...
(APA 08/08/17)
Les chauffeurs routiers du Burkina Faso ont mis fin à leur mot d’ordre d’arrêt de travail illimité, a-t-on appris dimanche, à travers un communiqué du ministère en charge des Transports et de la Mobilité urbaine. Dans le communiqué parvenu à APA dimanche soir, le ministère en charge des transports affirme avoir trouvé une issue aux différentes crises qui secouent le secteur depuis quelques jours». Le document rappelle qu’afin de trouver des solutions idoines aux difficultés récurrentes affectant le bon fonctionnement des Postes de contrôle juxtaposés (PCJ) de Cinkansé, le gouvernement, à travers les ministères en charge des Transports, de la Sécurité et des Finances, a entrepris des concertations avec les organisations des transporteurs et l’Union des chauffeurs routiers du Burkina...

Pages