Mardi 27 Juin 2017
(RFI 12/06/17)
Au Burkina Faso, les magistrats, les greffiers et les gardes de sécurité pénitentiaires observent un arrêt de travail de 72 heures pour protester contre les agressions dont ils sont victimes. Le dernier acte d'agression remonte au 8 juin 2017, quand les populations de la ville de Manga, située à une centaine de kilomètres au sud de Ouagadougou ont pris d'assaut leur palais de justice pour exiger la libération immédiate et sans condition d'un individu placé sous mandat de dépôt. Une partie du palais a été saccagé par les habitants. Les magistrats dénoncent ...
(APA 12/06/17)
La Banque africaine de l’import-export (Afreximbank) s’est engagée à apporter un financement d’environ 1,6 milliard de dollars (environ 880 milliards de FCFA) pour la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES) du Burkina Faso, a appris APA lundi auprès du ministère de l’Economie et des Finances. Les secteurs concernés sont le coton, la construction de parcs industriels et de zones économiques spéciales, le développement de parcs industriels, l’énergie solaire, le développement du chemin de fer entre le Burkina Faso et les pays de la sous-région, et d’autres projets importants dans le cadre de la stratégie de commerce intra africain. Dans le cadre du financement du commerce, la banque envisage d'aider le Burkina Faso à importer...
(Burkina24 12/06/17)
Quelques projets du gouvernement de Paul Kaba Thiéba ont des problèmes avec l’opinion nationale. C’est le cas aussi à l’Assemblée nationale, d’ailleurs. Pas moins de deux sont déjà tombés aux oubliettes. Mauvaise communication, intention inavouée ou défaut de ficelage ? Les exemples sont nombreux. Celui à l’ordre du jour est l’achat des véhicules pour l’administration publique. Le gouvernement, la main sur le cœur, affirme que ce n’est pas une dépense de prestige. Ce ne sera que le strict nécessaire qui sera fait. Ne sera acheté de véhicule neuf que s’il n’y a pas de moyen de faire autrement. De plus, l’argent qui servira à financer ces achats sera échelonné sur deux ans, pour essayer d’amoindrir l’impact. C’est bien. Mais c’est...
(Burkina24 12/06/17)
La 41e assemblée générale de l’Office de liaison Ouest africaine (OLAO) se tient depuis ce lundi 12 juin 2017 au ministère de la défense nationale et des anciens combattants à Ouagadougou. L’objectif de cette session est le renouvellement du bureau et des amendements des statuts. En marge, cette organisation qui promeut l’amitié par le sport organise également un tournoi de volley-ball. Une délégation angolaise assiste à cette AG de l’OLAO Depuis 2013 au Niger, l’Office de liaison ouest africaine (OLAO) n’a plus tenu son assemblée générale. La situation est en train d’être normalisée puisque cette structure qui s’inscrit dans la promotion de l’amitié entre forces armées dans le sport tient son assemblée générale à Ouagadougou. L’objectif de cette rencontre selon...
(Burkina24 12/06/17)
Un militaire français a été condamné ce lundi 12 juin 2017 à Paris à deux ans de prison pour des attouchements sexuels sur deux fillettes en 2015 alors qu’il était en mission au Burkina Faso, rapporte le Figaro. « Deux ans de prison, un an de sursis avec mise à l’épreuve pour attouchements sexuels sur deux fillettes vivant au Burkina Faso ». C’est la peine prononcée contre O Sébastien L., 40 ans, jugé pour des faits de pédophilie qui se sont déroulés le 28 juin 2015 au Burkina Faso. L’accusé « a également été condamné à une interdiction d’exercer une activité impliquant des mineurs pendant cinq ans. Le tribunal a précisé que sa peine de prison était aménageable, ce qui...
(APA 12/06/17)
Mathias Drabo, technicien à la radiodiffusion télévision du Burkina (RTB) a remporté, vendredi soir, le super Galian, devenant ainsi le premier lauréat de ce prix instauré par le ministère de la Communication en vue de récompenser la meilleure œuvre journalistique de l’année écoulée. Le lauréat du super Galian a reçu une enveloppe de 5 millions de francs CFA et un terrain de 375 m2 d’une valeur de 9 millions FCFA. Mathias Drabo a également remporté le Galian officiel (d’une valeur de 1 million F CFA) dans la catégorie ‘’Image télé’’. Le Super Galian fait partie des grandes innovations de la 20e édition de la ‘’Nuit de mérites des professionnels des médias’’ encore appelée ‘’Nuit des Galian‘’. Il récompense l’œuvre la...
(APA 12/06/17)
Les syndicats du secteur de la justice burkinabè, dans une déclaration commune rendue publique dimanche, ont annoncé qu’ils allaient observer à partir de lundi une grève de 72 heures pour protester contre des violences exercées sur leurs militants. L’initiative est six syndicats de magistrats, de greffiers et des Gardes de sécurité pénitentiaire (GSP) constitués du Syndicat des magistrats burkinabè (SMB), du Syndicat burkinabè des magistrats (SBM), du Syndicat autonome des magistrats du Burkina (SAMAB), du Syndicat des greffiers du Burkina (SGB), du Syndicat national des greffiers (SYNAG) et du Syndicat national de la Garde de sécurité pénitentiaire (SYNAGSP). Selon la déclaration conjointe dont APA a obtenu copie, les six syndicats comptent protester contre les violences intervenues au palais de justice...
(Burkina24 12/06/17)
Le Conseil constitutionnel a rendu sa décision sur les exceptions d’inconstitutionnalité soulevées par les avocats des membres du gouvernement Luc Adolphe Tiao attraits devant la Haute cour de justice. Il a jugé contraire à la Constitution l’inexistence du principe du double degré de juridiction. L’une des quatre exceptions d’inconstitutionnalité soulevées par les avocats des membres du dernier gouvernement Tiao devant la Haute cour de justice a été agréée par le Conseil constitutionnel. Les trois autres ont été soit rejetées soit jugées irrecevables ou mal fondées. Celle retenue portait sur les articles 21 et 33 de la loi portant composition et fonctionnement de la Haute cour de justice. Ces dispositions déclarent en effet que les actes de la commission d’instruction de...
(RFI 12/06/17)
Au Burkina Faso, après le Splendid Hôtel et le bar Taxi Brousse, c'est au tour du café Cappuccino de rouvrir ses portes plus d'un an après l'attentat terroriste du 15 janvier 2016. L'attaque avait fait une trentaine de morts parmi lesquels plusieurs membres de la famille du propriétaire du café Cappuccino. Les terroristes avaient détruit et incendié une partie du café. Les travaux de réhabilitation ont pris fin et l'inauguration du nouveau Cappuccino a eu lieu hier, samedi 10 juin, en présence des membres du gouvernement, des diplomates en poste à Ouagadougou et d'anciens clients qui étaient tous contents de retrouver leur lieu de rencontre où les mesures de sécurité ont été renforcées. La joie se lisait sur tous les...
(RFI 12/06/17)
L’équipe du Burkina Faso a réussi ses débuts en éliminatoires de la CAN 2019, ce 10 juin 2017 à Ouagadougou, en battant l’Angola 3-1. Les Burkinabè prennent ainsi la tête du groupe I devant les Mauritaniens. Pas de souci pour les « Etalons », ce 10 juin 2017 à Ouagadougou. L’équipe du Burkina Faso s’est en effet tranquillement imposée 3-1 face à l’Angola dans le groupe I des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2019. Les Burkinabè n’ont pas tremblé, sauf à la 21e minute du match, lorsqu’une mésentente entre le gardien Hervé Koffi et un défenseur a permis à Gelson Dala d’égaliser (1-1, 21e). Un doublé de l’attaquant Aristide Bancé a toutefois rassuré les locaux. L’avant-centre a en...
(AFP 10/06/17)
La France cherchait vendredi à convaincre les Etats-Unis, très réservés sur sa requête selon laquelle l'ONU pourrait appuyer politiquement et financièrement une force militaire africaine anti-jihadistes dans le Sahel. Le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Tchad et le Burkina Faso, qui composent le G5 Sahel, ont accepté en mars de constituer une force de 5.000 hommes, chargée de cette mission. La France a présenté un premier projet de résolution mardi selon lequel cette force militaire pourrait "utiliser tous les moyens nécessaires" pour "combattre le terrorisme, le trafic de drogue et le trafic de personnes".
(Xinhua 10/06/17)
L'opposition politique burkinabè et le pouvoir ont du mal à s'accorder sur les tenants et les aboutissants d'un projet de loi portant code électoral proposé par le gouvernement. Jeudi lors d'un point de presse l'opposition politique a exigé le retrait de ce projet de loi qu'elle considère comme un "recul démocratique". "A tous les Burkinabè, l'opposition demande d'être prêts pour répondre aux mots d'ordre qu'elle pourrait être amenée à lancer, non seulement pour la question du code, mais pour tous les manquements très graves aux principes de bonne gouvernance dont le pouvoir du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP au pouvoir) se rend coupable chaque jour qui passe", a déclaré Zéphirin Diabré, chef de file de l'opposition. Pour l'opposition,...
(Agence Ecofin 10/06/17)
La Banque mondiale a alloué au Burkina Faso, 48 milliards de francs CFA (environ 80 millions $) pour la mise en œuvre du Projet d’appui au secteur de l’électricité (PASEL). Ce financement, qui est le deuxième accordé par l’institution au projet, ira essentiellement à l’intégration de l’énergie solaire dans le mix énergétique national ainsi qu’au renforcement du réseau électrique. Une part sera en outre destinée au renforcement des capacités des acteurs du secteur ainsi qu’à l’assistance dans le développement des projets avec les producteurs indépendants d’énergie. « La Banque mondiale est prête à accompagner le gouvernement qui ambitionne de couvrir 100% de ses besoins d’électricité en milieu urbain et 40% en milieu rural en fournissant une électricité fiable et abordable...
(APA 10/06/17)
La Banque mondiale vient d’octroyer au Burkina Faso un crédit supplémentaire de 48 milliards de francs CFA (soit environ 80 millions de dollars) en guise de soutien au secteur l’électricité, a-t-on appris vendredi, auprès du service de communication de l’institution bancaire. Selon cette source, le financement devrait permettre d’intensifier et d’optimiser l’impact du Projet d’appui au secteur de l’électricité (PASEL). Et de préciser qu’il du deuxième financement additionnel permettra d’intégrer des ressources solaires à bas coût dans le mix énergétique du Burkina Faso et de renforcer le réseau. Ce financement prévoit également de fournir une assistance technique aux opérateurs et acteurs du secteur pour renforcer leurs capacités. Il est aussi prévu un conseil en transaction pour favoriser le développement de...
(Agence Ecofin 10/06/17)
Les responsables des radios Ouaga FM, Oméga FM, et de la télévision BF1 ont été entendus les 6 et 7 juin 2017 par la Commission en charge de la liberté de presse, de l’Ethique et de la déontologie du Conseil supérieur de la communication (CSC). Il leur est reproché la diffusion d’une fausse information et de messages de partis politiques au-delà des délais de la campagne électorale. La télévision BF1 a diffusé le samedi 27 mai 2017, soit le lendemain de la clôture de la campagne électorale, des messages de campagne de partis politiques. Cela est contraire aux dispositions légales et réglementaires régissant la campagne électorale. Ce non-respect des textes en vigueur au Burkina-Faso a été signifié au premier responsable...
(RFI 10/06/17)
Paris espérait pouvoir voter rapidement une résolution pour donner un soutien politique et juridique à l'envoi d'une force antijihadiste de 5000 hommes au Mali, dite du G5 Sahel. C'était sans compter l'opposition des Américains et des Britanniques qui reconnaissent l'importance de lutter contre le terrorisme au Sahel, mais refusent pour l'instant de mettre la main au portefeuille. Paris a proposé un nouveau texte vendredi 9 juin, qui précise les groupes terroristes visés par cette force et reconnus par l'ONU. Les négociations continuent en coulisse. La France espère toujours un vote en début de semaine prochaine. Pour une fois, les rapports de force sont inversés au Conseil de sécurité. Les Chinois, les Russes, les membres africains et européens soutiennent le texte...
(AFP 10/06/17)
Politique et foot faisaient bon ménage au Burkina Faso mais l'Etoile filante de Ouagadougou (EFO) et l'Association sportive du Faso-Yennenga (ASFA), clubs les plus titrés du pays, connaissent des temps difficiles depuis la chute du régime de Blaise Compaoré, qui se montrait si généreux. Les blagues des fans adverses sont désormais légion. On parle d'une étoile filante écrasée sur terre ou perdue dans l'espace. Ou on se moque en mode grivois d'une Princesse de Yennenga, figure légendaire du Burkina Faso et surnom/emblème de l'AFSA, facile à conquérir sexuellement de nos jours... Les deux clubs ont opéré des restructurations cette saison pour tenter de revenir en haut du tableau, avec plus de bonheur pour l'EFO que pour l'ASFA. "Il faut changer...
(AFP 09/06/17)
L'opposition burkinabè a dénoncé jeudi "une remise en cause des acquis démocratiques" après la présentation d'un projet de loi de réforme du code électoral, accusant notamment le gouvernement de vouloir "supprimer" la Commission électorale nationale indépendante (Ceni). "Ce projet de loi concocté (...) par le gouvernement, dans le secret de ses laboratoires, sans y associer personne" pose de "gros problèmes" dont "la remise en cause de certains acquis démocratiques chèrement arrachés par notre peuple", a dénoncé lors d'un point de presse le chef de file de l'opposition, Zéphirin Diabré. Les partis politiques ont reçu le projet de loi - qui devrait être...
(La Voix de l'Amérique 09/06/17)
L'opposition politique et la société civile s'élèvent contre le nouveau projet de code électoral proposé par le gouvernement. Le premier parti d'opposition, l'UPC, parle d'un recul démocratique. Le document proposé par le gouvernement fait environ 160 pages et comporte 386 articles, mais l'opposition s'élève contre trois articles. Natanêl Ouédraogo, le secrétaire chargé des questions élections de l'UPC (Union pour le progrès et le changement) égraine les points mis en cause. ​"L'article 384 dit que jusqu'à la mise en place de l'Autorité administrative indépendante en charge des élections, la Ceni, commission nationale électorale indépendante et ses démembrements demeurent compétentes pour l'organisation et la supervision des élections." Il poursuit: "c'est clair que la Ceni est transitoire et que c'est l'Autorié administrative qui...
(APA 09/06/17)
L’opposition burkinabè a estimé jeudi, au cours d’une conférence de presse à Ouagadougou, que le projet de loi relatif au code électoral est ‘’inapproprié’’ et ‘’masque une intention malsaine’’. «L’opposition politique trouve cette démarche très inappropriée, au regard du début de dialogue qui s’était instauré avec le gouvernement sur cette question importante du Code électoral», a déclaré le Chef de file de l’opposition politique (CFOP), Zéphirin Diabré. Dans sa déclaration liminaire, M. Diabré, par ailleurs, président de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), a relevé que «cette manière de faire dénote d’un certain mépris que nous ne pouvons nullement accepter », avant d’ajouter qu’«elle masque aussi une intention malsaine». Zéphirin Diabré a rappelé que le document a été...

Pages