| Africatime
Mercredi 27 Mai 2015
(AFP 26/05/15)
Des "ossements" ont été exhumés de la tombe supposée contenir la dépouille de l'ex-président burkinabè Thomas Sankara, assassiné en 1987 lors d'un coup d’État, a affirmé l'avocat de sa famille à l'AFP. "Je peux certifier que dans la tombe supposée être celle de Thomas Sankara, des restes ont été exhumés. En tant qu'avocat représentant la famille, nous avons constaté aux environs de 8H35, à 45 cm de profondeur les premiers ossements", a déclaré Me Benwendé Stanislas Sankara, qui assiste à l'exhumation dans le cimetière de Dagnoën, un quartier de Ouagadougou.
(AFP 26/05/15)
L'exhumation du corps de l'ex-président burkinabè Thomas Sankara, assassiné en 1987 lors d'un coup d’État, a débuté mardi dans un cimetière de Ouagadougou, a affirmé à l'AFP l'avocat de sa famille. "L'exhumation de la tombe du président Thomas Sankara a commencé peu avant 8H00, en l'absence de sa famille", a déclaré Me Benwendé Stanislas Sankara qui assiste à l'opération dans le cimetière de Dagnoën, un quartier de Ouagadougou. Thomas Sankara avait été enterré à la sauvette le soir du 15 octobre 1987, après son assassinat lors du coup d’État qui porta Blaise Compaoré au pouvoir.
(RFI 26/05/15)
Dans quelles circonstances exactes est mort Thomas Sankara le 15 octobre 1987 ? C'est pour tenter de répondre à cette question restée en suspens depuis 28 ans que l'exhumation de la dépouille mortelle de l'ancien président burkinabé et de douze de ses compagnons a débuté lundi. Une étape cruciale dans le combat pour la vérité mené depuis des années par la famille et en particulier la veuve de Thomas Sankara. Lundi, deux premières tombes ont été ouvertes et les experts...
(AFP 26/05/15)
De Paris à Ouagadougou et Rio, plusieurs milliers de personnes ont manifesté samedi contre le géant américain de la biotechnologie agricole Monsanto, et plus spécialement contre les OGM, pesticides et autres produits chimiques, dans le cadre d'une mobilisation mondiale. Les appels à manifester avaient été lancés dans plus de 400 villes situées dans une quarantaine de pays. Lancée en 2013 par la mouvance Occupy, la Marche mondiale contre Monsanto se réclame "d’une dynamique citoyenne, autogérée par les groupes qui s’en...
(Le Pays 26/05/15)
Djibrill Yipènè Bassolé est candidat à la présidentielle de 2015. Cette annonce, il l’a faite lui-même à Sebba, dans la province du Yagha, région du Sahel, le samedi 23 mai 2015. C’était à l’occasion du meeting qui y a été organisé par son parti, la Nouvelle alliance du Faso (NAFA). A Sebba, hommes, femmes, jeunes, vieux, vieilles, notabilités coutumières et religieuses ont promis leur soutien inconditionnel au candidat de la NAFA, pour l’accompagner à Kosyam au soir du 11 octobre...
(Sidwaya 26/05/15)
Le Premier ministre, Yacouba Isaac Zida, a reçu en audience le secrétaire général de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) Raymond Benjamin, le lundi 25 mai 2015 à Ouagadougou. Les échanges ont porté sur la contribution de l’OACI au développement économique et social du Burkina Faso et la réalisation d'un nouvel aérogare. L’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) promet d'accompagner le Burkina Faso dans son développement économique. La structure chargée de la navigation aérienne entend également doter le pays d'un...
(Sidwaya 26/05/15)
Le ministère de la Jeunesse de la formation professionnelle et de l’emploi, en collaboration avec le Bureau international du travail a organisé un atelier technique sur l’intégration de l’emploi dans le budget national et de celui de la Stratégie de croissance accélérée pour le développement durable (SCADD), le jeudi 21 mai 2015 à Ouagadougou. A l’instar des pays de la sous-région, le secteur de l’emploi reste peu intégré dans le budget national. C’est le constat du directeur général adjoint du...
(Sidwaya 26/05/15)
Le chef du gouvernement, Yacouba Isaac Zida, a reçu en audience la représentante-résidente de la Banque mondiale, Mercy Tembon. L’exécution du Projet Bagré Pôle et les préparatifs du Projet Pôle de croissance au Sahel (PPCS) ont constitué l’ossature des échanges. Une mission d’évaluation et de supervision de la Banque mondiale vient de passer à la loupe l’état d’exécution du projet Bagrépôle. C’est dans cette dynamique que la représentante-résidente de l’institution financière au Burkina Faso, Mercy Tembon, a rencontré le Premier...
(Fasozine 26/05/15)
L’exhumation des restes de Thomas Sankara et de ses 12 compagnons tués le 15 octobre 1987 lors du coup d’Etat a débuté ce lundi 25 mai 2015 dans la matinée à Ouagadougou. Un important dispositif technique et médical se trouve à l’intérieur du cimetière de Dagnoen où seraient enterrés les corps depuis 28 ans. La zone a été quadrillée par les forces de l’ordre et l’accès à l’intérieur et à la devanture a été interdit aux journalistes et au public...
(Burkina24 26/05/15)
Un regroupement d’environ sept Organisations de la société civile (OSC) a organisé une conférence de presse ce mardi 26 mai 2015 à Ouagadougou. Les premiers responsables de ces associations disent souhaiter des élections libres, transparentes, crédibles et inclusives afin de prévenir toute crise pré ou post-électorale au Burkina Faso. Les responsables du Bloc du mouvement associatif pour des élections inclusives (MAEI), du Collectif contre l’exclusion (CCE), de la Coordination nationale pour une transition réussie (CNTR), du Front patriotique citoyen (FPC),...
(Sidwaya 26/05/15)
La ministre déléguée chargée du Budget, Amina Billa/ Bambara, a procédé au lancement officiel de «l’opération billetage», à Ouagadougou dans la matinée du lundi 25 mai 2015. Pour le mois de mai 2015, tous les agents de l’Etat émargeant au Système intégré de gestion administrative et salariale du personnel de l’Etat (SIGASPE) seront payés par billetage (présence physique au guichet pour percevoir son salaire). Le lancement de l’opération qui s’étend du 25 mai au 15 juin 2015 a été effectué...
(Sidwaya 26/05/15)
Le ministre de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques, de l’Assainissement et de la Sécurité alimentaire, François Lompo, a inauguré le samedi 23 mai 2015 dans la commune rurale de Nanoro, province du Boulkiemdé, trois magasins de stockage de produits agricoles. Ils ont été réalisés dans le cadre du Programme de croissance économique dans le secteur agricole (PCESA). La commune rurale de Nanoro dans la province du Boulkiemdé, possède désormais trois magasins de stockage de maïs, de niébé et d’amende de karité...
(Libération 26/05/15)
Derrière les murs du cimetière de Dagnoën, dans la périphérie est de Ouagadougou, se joue un acte important de l’histoire du Burkina Faso. Ce lundi, on commence à exhumer les restes de treize corps : ceux, supposés, du président et icône du panafricanisme Thomas Sankara, et douze de ses hommes, assassinés le 15 octobre 1987 lors du putsch qui porta au pouvoir Blaise Compaoré. Vingt-sept ans que les proches des victimes attendent une véritable enquête, «jusqu’ici totalement bloquée par le...
(Sidwaya 26/05/15)
La salle d’audience de la Cour de Cassation et du conseil d’Etat a abrité, le vendredi 22 mai 2015, à Ouagadougou, une cérémonie d’installation de trois présidents de chambre nouvellement nommés à la Cour des comptes. Trois présidents de chambre viennent d’être nouvellement installés à la Cour des comptes, la juridiction supérieure de contrôle des FINANCESpubliques, le vendredi 22 mai 2015 à Ouagadougou. Ce sont Fati Balma/Congo, Adama Drabo et Abdouramane Ouattara. Tous étaient précédemment conseillers à la même Cour...
(Xinhua 26/05/15)
Le Conseil supérieur de la communication (CSC), instance de régulation des médias du Burkina Faso, a annoncé la levée de la suspension des émissions d' expression directe des radios et des télévisions à partir du 30 mai, alors que les organisations professionnelles des médias et la société civile menaçaient de manifester mercredi. Selon un communiqué publié lundi, le CSC a indiqué que la levée de suspension fait suite la signature d'une charte de bonne conduite par les promoteurs. Au début...
(Sidwaya 26/05/15)
L’ambassadeur des Etats-Unis au Burkina Faso, Tulinabo Mushingi a effectué une visite de terrain à Kaya (région du Centre-nord), les 12 et 13 mai 2015. L’objectif a été de passer en revue les projets FINANCÉS par l’Agence américaine de développement international (USAID) dans les localités de Fanka, Nakombo et Sidogo dans cette région ainsi que le travail des volontaires du Corps de la paix à Sera et Koutoula-Yarcé. Partie de Ouagadougou à 8 heures, le 12 mai 2015, la délégation...
(RFI 26/05/15)
C’était une promesse du gouvernement burkinabè, elle est tenue depuis ce lundi matin. Les exhumations du corps du président Sankara et de ses douze compagnons assassinés en 1987 ont débuté dans la capitale. Il s’agit d’élucider les circonstances de ces décès. Les travaux d’exhumation ont commencé ce lundi matin. La supposée dépouille du président Thomas Sankara et celles de ses douze compagnons, tombés le 15 octobre 1987, doivent être extraites du cimetière de Dagnoën à Ouagadougou. Les travaux sont supervisés...
(Agence Ecofin 26/05/15)
Golden Rim Resources Ltd, compagnie australienne listée sur ASX, a annoncé le 26 mai le redémarrage du programme de forage à circulation inversée (RC) à Guitorga, zone où une minéralisation à faible profondeur longue de 3,5 km et vaste en moyenne de 0,4 km a été découverte, dans le projet Korongou au Burkina Faso. Il s’agit d’un forage de suivi sur une importante minéralisation aurifère récemment découverte, dans la portion sud-ouest de la formation Guitorga, avec le trou BARC083, apprend-on...
(Sidwaya 26/05/15)
Le bureau d’études en santé, Initiatives conseil international santé (ICI-Santé) a organisé, les 20 et 21 mai 2015, à Ouagadougou, le premier Forum africain sur la sécurité routière (FASeR). En référence aux statistiques de la gendarmerie nationale en 2011, il y a eu 576 décès pour 2 226 cas d’accidents de la circulation. En 2012, la même source a enregistré 1883 cas d’accidents dont 525 mortels. En 2013 et 2014, les données de la gendarmerie a recensé respectivement 1989 cas...
(Sidwaya 26/05/15)
Neuf nouveaux ambassadeurs en poste au Burkina Faso ont présenté, le vendredi 22 mai 2015 à Ouagadougou, leurs lettres de créance au président Michel Kafando, sous les honneurs de la nation. Neuf nouveaux ambassadeurs en poste au Burkina Faso ont eu droit, le vendredi 22 mai 2015 au palais présidentiel de Kosyam, aux honneurs militaires et au tapis rouge. Pouvait-il en être autrement pour ces diplomates qui ont tour à tour présenté leurs lettres de créance au chef de l’Etat,...

Pages