| Africatime
Jeudi 30 Juillet 2015
(AFP 29/07/15)
Des députés proches de l'ex-président burkinabè Blaise Compaoré ont saisi le Conseil constitutionnel pour annuler la mise en accusation de l’ex-dirigeant pour "haute trahison", dénonçant une "chasse aux sorcières", a-t-on appris mardi de sources proches du parti de Compaoré. Les députés du parlement intérimaire ont voté le 16 juillet la mise en accusation de M. Compaoré devant la Haute Cour de justice pour "haute trahison" et "attentat à la Constitution". Neuf députés proches du camp de M. Compaoré ont "introduit vendredi un recours en anticonstitutionnalité" de cette décision, a déclaré à l’AFP Mathieu Somé, un responsable juridique du Congrès...
(APA 29/07/15)
Le Conseil national de la transition (CNT), qui fait office de parlement au Burkina, a entamé une procédure d’enquête parlementaire sur les fraudes fiscales, a appris APA mardi auprès des responsables de l’institution. La commission d’enquête parlementaire sur les fraudes fiscales créée à cet effet en début juillet, a entamé l’audition des responsables du ministère de l’Economie et des Finances ainsi que des douanes, des Impôts et du Trésor public. L’audition concernera par la suite la Cour des comptes, l’Autorité...
(Sidwaya 29/07/15)
Le directeur de la coopération Suisse au Burkina Faso Jean Bernard Dubois et le ministre de l’Economie et des Finances Jean Gustave Sanon ont signé un accord de financement d’un montant de 12,30 milliards FCFA, lundi 27 juillet 2015,à Ouagadougou. Ce financement est une subvention pour la mise en œuvre du programme d’appui à la décentralisation et à la participation citoyenne. L’appui de la Suisse à la décentralisation au Burkina Faso s’est matérialisé une fois de plus à travers l’allocation...
(Burkina24 29/07/15)
A trois mois de la fin de la transition, le colonel Sidi Paré a été officiellement installé dans ses fonctions de ministre délégué à la sécurité par le secrétaire général du gouvernement, Alain Thierry Ouattara, ce mardi 28 juillet 2015. Le nouveau ministre dit être conscient du chalenge à relever. C’est dans un contexte post-insurrectionnel marqué par des préoccupations sécuritaires multiformes que le nouveau ministre Sidi Paré, chargé d’épauler le président Michel Kafando à la sécurité vient de prendre service...
(L'Observateur Paalga 29/07/15)
Le président de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), Zéphirin Diabré, nous a accordé une interview le jeudi 23 juillet dernier. Il s’est prononcé sur la polémique qui avait entouré la position de l’ex-CFOP vis-à-vis du conflit entre le Premier ministre et ses frères d’armes, le récent et léger remaniement ministériel qui s’en est suivi, la légitimité du président Kafando et le probable second tour de la prochaine présidentielle. Une polémique a entouré la position de l’ex-CFOP lors...
(Le Pays 29/07/15)
Des associations ont démissionné de la Coordination nationale des associations de la société civile pour mettre en place le Cadre de concertation nationale des OSC. Pour savoir les raisons de ces démissions, nous nous sommes entretenus avec la présidente de l’Association pour la promotion de la démocratie et la participation citoyenne (ADPC), Safiatou Lopez, dont l’association a aussi jeté l’éponge. A travers les lignes qui suivent, Mme Lopez nous donne les raisons de la démission de son association, la configuration...
(Le Quotidien (Bf) 29/07/15)
Dans la déclaration qui suit, le Comité F-SYNTER de l’Université de Koudougou fait une analyse sans complaisance de la situation des universités publiques du Burkina en mettant l’accent sur celle de Koudougou. Par la même occasion, le Comité interpelle le gouvernement. Les universités publiques burkinabè végètent dans une crise structurelle sans précédent dont les manifestations sont entre autres, l’insuffisance d’infrastructures et de matériels didactiques, la persistance d’une gouvernance extravertie que certains appliquent avec zèle ainsi que la dégradation continue des...
(Burkina24 29/07/15)
La BANK OF AFRICA (BOA) au Burkina Faso a officiellement inauguré son centre d’affaires ce 28 juillet 2015. Premier du genre au Burkina et situé dans la zone industrielle de Kossodo, ce centre, d’une valeur de plus d’un milliard de F CFA, est entièrement dédié aux entreprises. Le Centre d’affaires de la BOA au Burkina Faso inauguré ce 28 juillet 2015 est entièrement dédié aux entreprises, selon le directeur général de la banque, Sébastien Toni, lors de l’inauguration officielle ce...
(Burkina24 29/07/15)
Le nouvel environnement économique dominé par une forte concurrence et une mondialisation de plus en plus accrue donne à la fonction Achats, un positionnement qui lui permet de contribuer à la création de valeurs au sein des entreprises et institutions. Toutefois, cette fonction demeure encore en arrière-plan de la stratégie des organisations sur le continent africain. Du 6 au 8 juillet 2015 et du 13 au 15 Juillet 2015, FASO-BUYER Consulting a dispensé pour le compte de CIMFASO des formations...
(L'Observateur Paalga 29/07/15)
Malgré l’adoption du document de Politique nationale de la sécurité routière par le gouvernement depuis 2009 suivie de sa vulgarisation, l’insécurité routière va grandissante avec son corollaire d’accidents très graves souvent mortels et de nombreux dégâts matériels. En témoignent les nombreux accidents mortels enregistrés au cours de ce mois de juillet sur l’axe Ouagadougou – Koupéla. Aussi, le ministère en charge des transports entend entreprendre des actions fortes en vue de minimiser les risques et préserver la vie des usagers...
(Xinhua 29/07/15)
Le président burkinabè, Michel Kafando, qui cumulait les postes de la Défense et de la Sécurité, a nommé lundi le colonel Sidi Paré au poste de ministre Délégué à la Sécurité, a-t-on appris mardi du Service d’information du gouvernement (SIG). Le colonel Paré, âgé de 52 ans, prend désormais les commandes du ministère de la Sécurité qui a été retiré des mains du colonel Denise Auguste Barry, suite à un différend entre le Régiment de sécurité présidentiel (RSP) et le...
(Sidwaya 29/07/15)
Le premier Conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM) 2015, du ministère de la Communication, chargé des relations avec le Conseil national de la transition a examiné plusieurs points inscrits à son ordre du jour, le 27 juillet dernier dans la salle de conférence du ministère de l’Action sociale. Ce conseil ordinaire, placé sous le thème « Le rôle du ministère de la communication, chargé des relations avec le CNT pour une transition réussie au Burkina Faso : bilan à mi-parcours...
(Burkina24 29/07/15)
Lancée depuis quelques années déjà, la construction de l’aéroport international de Ouagadougou – Donsin suit son cours et les autorités aéroportuaires du Burkina Faso prévoient le premier vol en 2020, selon apanews qui cite le ministère en charge des infrastructures. Cette infrastructure ultramoderne sera bâtie à Donsin à une trentaine de kilomètres au nord de Ouagadougou, sur 4400 hectares contre 426 pour l’actuel aéroport en plein centre ville. Il devra répondre aux standards internationaux de sécurité et de sûreté. D’un...
(Burkina24 29/07/15)
Le Burkina Faso a soutenu et/ou adopté la quasi-totalité des initiatives et textes juridiques internationaux, mais aussi pris des dispositions au niveau national en faveur des personnes vivant avec un handicap. Ainsi, l’Etat avec le soutien de ses partenaires au développement a consenti beaucoup d’efforts se traduisant par l’existence d’un cadre institutionnel et juridique théoriquement apte à assurer une prise en charge inclusive des personnes en situation de handicap. La concrétisation de ces engagements passe par la disponibilité de données...
(L'Observateur Paalga 29/07/15)
Accusé par des frondeurs pour sa gestion de la Fédération burkinabè de cyclisme, le président Alassane D. Ouangraoua est sorti de son silence le mardi 28 juillet 2015 à travers une conférence de presse. Documents en main, très loquace, mais prônant l’apaisement dans la famille de la petite reine, le «prési» a invité les insurgés au calme, sinon les révélations pourraient faire trembler le vélo burkinabè. Par contre, la remise des prix du championnat A, au cours duquel Salfo Bikienga...
(AFP 28/07/15)
Le président Burkinabè Michel Kafando a procédé lundi à un léger réaménagement du gouvernement avec la nomination du colonel Sidi Paré au poste de ministre délégué à la Sécurité, a-t-on appris dans un communiqué lu à la télévision nationale. Le colonel Paré, 52 ans, magistrat militaire de première classe (équivalent au grade de colonel) décharge ainsi le président Kafando du portefeuille de la Sécurité qu'il occupait depuis le 19 juillet, selon un décret de la présidence. Le colonel Paré, directeur de la Justice militaire, gérait depuis 2011 les dossiers de plusieurs centaines de soldats burkinabè poursuivis pour leur...
(Le Monde 28/07/15)
Il ne lui reste que trois mois pour éviter les risques d’un chavirement de la transition. Michel Kafando, le président intérimaire du Burkina Faso, maintient le cap des élections, fixées au 11 octobre. Mais d’une crise à l’autre, cet ex-diplomate, nommé deux semaines après la « révolution » d’octobre 2014 qui a chassé Blaise Compaoré du pouvoir, continue de naviguer au milieu de vents contraires. Les artisans de l’insurrection s’employant à faire table rase d’un régime qu’ils ont souvent servi,...
(RFI 28/07/15)
Au Burkina Faso, après la résolution adoptée le 30 juin dernier sur la fraude fiscale, l’impunité et les chèques sans provision, les députés viennent de commencer une enquête en vue de faire payer par les contribuables ce qu’ils doivent à l’Etat. Pour les députés, il ne s’agit pas d’une chasse aux sorcières mais d’un processus d’assainissement de l’environnement économique, afin que tous les opérateurs économiques évoluent sur les mêmes bases. Face aux députés, le ministre burkinabè de l’Economie et des...
(APA 28/07/15)
Le président de la transition au Burkina Faso, Michel Kafando, a nommé le Colonel Sidi Paré au poste de ministre délégué chargé de la Sécurité, a appris APA lundi, à travers un décret présidentiel. Le Colonel Paré, précédemment directeur de la justice militaire, a été nommé dimanche auprès du président Michel Kafando, qui lui-même cumule les postes de ministre de la Défense et de ministre de la Sécurité. Le 19 juillet dernier, le Burkina Faso a connu un léger remaniement...
(Sidwaya 28/07/15)
Le ministère en charge de la Communication a tenu, le lundi 27 juillet dernier, à Ouagadougou, son premier Conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM) de l’année 2015. «Le rôle du ministère de la Communication, chargé des relations avec le CNT pour une Transition réussie : bilan à mi-parcours et perspectives », c’est sous ce thème que le département en charge de la Communication a organisé son premier conseil d’administration, le lundi 27 juillet 2015, à Ouagadougou. Il s’est agi de...

Pages