| Africatime
Dimanche 05 Juillet 2015
(AFP 04/07/15)
Le soldat français des forces spéciales soupçonné d'attouchements sexuels sur deux fillettes à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, a été mis en examen vendredi soir à Paris et laissé en liberté. Le parquet de Paris avait requis le placement en détention provisoire de cet homme de 38 ans mais un magistrat spécialisé a décidé de sa remise en liberté. Le soldat a été mis en examen pour agression sexuelle sur mineur de moins de 15 ans et enregistrement d'images présentant un caractère pornographique d'enfant de moins de 15 ans, a précisé une source judiciaire. Le militaire...
(France TV Info 04/07/15)
Un soldat français soupçonné d'attouchements sexuels sur deux fillettes à Ouagadougou (Burkina Faso) a été mis en examen pour "agression sexuelle sur mineurs de 15 ans" et "enregistrement d'image présentant un caractère pornographique de mineur de 15 ans", vendredi 3 juillet. Le parquet de Paris avait requis sa détention, mais ce militaire de 38 ans a été laissé libre par un magistrat. Un second militaire a été remis en liberté sans qu'aucune charge soit retenue contre lui. Francetv info revient sur ce que l'on sait de l'affaire. Des militaires "fortement alcoolisés" au moment des faits Le militaire mis en examen est soupçonné d'avoir commis des attouchements sexuels sur des fillettes de 3 et 5 ans, alors qu'ils se trouvaient dans...
(Afrik.com 04/07/15)
Des informations font état que la sécurité du Premier ministre serait menacée par des éléments du Régiment de sécurité présidentielle. Qu’en est-il exactement ? Quelles sont les mesures prises par la Primature du Faso. A Ouagadougou, Depuis le samedi 27 juin 2015, des informations persistantes faisant état que la sécurité du Premier ministre serait menacée par des éléments du Régiment de sécurité présidentielle dès sa descente d’avion à l’aéroport international de Ouagadougou, ont conduit à la prise de mesures préventives, dans la nuit du dimanche 28 juin 2015. Dans un communiqué, le gouvernement...
(Le Monde 04/07/15)
Une information judiciaire a été ouverte par le parquet de Paris, vendredi 3 juillet, après des accusations d’attouchements sexuels sur des fillettes de 3 et 5 ans lancées contre deux soldats français alors qu’ils étaient en mission au Burkina Faso dans le cadre de l’opération antiterroriste « Barkhane ». L’information judiciaire a été ouverte pour agression sexuelle sur mineur de 15 ans et enregistrement d'image présentant un caractère pornographique de mineur de 15 ans. Seul un des deux militaires a...
(APA 04/07/15)
La société anglaise Avocet Mining s’active pour la mise en valeur du gisement adjacent de Souma dans l’optique d’en faire un gisement satellite de sa mine phare d’Inata, au Nord du Burkina Faso, a appris APA vendredi auprès des responsables de la mine. La compagnie a convenu avec son plus grand actionnaire, Elliott Management, des conditions d’une facilité de prêts d’un montant de 2,1 millions de dollars. L’apport financier permettra de poursuivre la revue de ses activités portant sur la...
(Le Faso 04/07/15)
Le Réseau national de lutte anti- corruption (REN-LAC) en publiant son rapport veut lancer un cri d’alarme sur la situation de la corruption qui va de mal en pis au Burkina Faso. Même si des évolutions ont été enregistrées dans certains secteurs il n’en demeure pas moins que des efforts inlassables restent à fournir pour venir à bout de ce fléau. Le rapport de 2014 montre clairement que la corruption a la peau dure au Burkina Faso. Sur 91% des...
(Le Faso 04/07/15)
C’est avec tristesse et consternation que nous avons appris le décès de 6 soldats Burkinabè dans le nord du Mali, le jeudi 2 juillet 2015. Le drame est survenu lors d’une embuscade sur l’axe Goundam-Tombouctou par des hommes armés non identifiés. Le bilan provisoire de cette attaque fait état de 6 morts et 6 blessés côté Burkinabè. En cette douloureuse circonstance pour le peuple du Burkina tout entier, la Nouvelle Alliance du Faso (NAFA) condamne fermement cet acte terroriste qui...
(AFP 03/07/15)
Le Régiment de sécurité présidentielle (RSP), l’ancienne garde prétorienne du président Blaise Compaoré, se disait toujours vendredi déterminée à obtenir le départ du Premier ministre burkinabè, Isaac Zida. "Le problème n’est pas de remettre la transition en cause (...) Nous voulons que les élections se tiennent le 11 octobre avec un autre Premier ministre civil", a déclaré à l’AFP un haut responsable du RSP sous couvert d’anonymat. "Mais on ne transigera pas avec le départ du Premier ministre qui, pour...
(Jeune Afrique 03/07/15)
Discrète et déterminée, la veuve de Thomas Sankara demande l'ouverture d'une enquête sur le rôle de la France dans l'assassinat de son mari. Un premier pas vers la vérité ? Vingt-sept ans qu’elle se bat pour connaître la vérité sur l’assassinat de son mari. Vingt-cinq qu’elle vit en exil, à Montpellier, dans le sud de la France. Au Burkina, elle n’est revenue que deux fois. La première en coup de vent, le 15 octobre 2007, pour la commémoration du vingtième...
(Le Monde 03/07/15)
Deux militaires français soupçonnés d’agressions sexuelles sur mineurs au Burkina Faso ont été rapatriés en France, jeudi 2 juillet, et immédiatement placés en garde à vue, a confirmé au Monde le parquet de Paris. Mercredi, ils avaient été entendus par les gendarmeries française et burkinabé à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso. Les deux hommes, âgés de 36 et 38 ans, sont soupçonnés d’avoir commis dimanche des attouchements sur deux fillettes âgées de 3 et 5 ans, dans la piscine...
(L'Observateur Paalga 03/07/15)
Une Coordination d’organisation de la société civile constituée d’une vingtaine de membres à travers l’écrit ci-après apprécie l’adoption de la loi sur le statut de l’armée, soutient l’option d’adopter une nouvelle Constitution et le passage à une Ve République. Cependant, elle condamne l’existence du RSP et signifie son désaccord du verdict de l’affaire Guiro qu’elle considère comme un appel à la corruption. Lisez plutôt ! Chers concitoyens et concitoyennes, L’actualité politique, sécuritaire et judiciaire nationale est marquée ces derniers jours...
(L'Observateur Paalga 03/07/15)
Depuis le samedi 27 juin 2015, des informations persistantes faisant état de ce que la sécurité de Son Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, serait menacée par des éléments du Régiment de sécurité présidentielle dès sa descente d'avion à l'aéroport international de Ouagadougou ont conduit à la prise de mesures préventives dans la nuit du dimanche 28 juin 2015. Ensuite, le Gouvernement a instruit la gendarmerie nationale d'entreprendre des investigations dans le but de vérifier le bien-fondé de...
(APA 03/07/15)
Des étudiants burkinabè de l’Unité de formation et de recherche en Sciences de la santé (UFR/SDS), à l’Université de Ouagadougou, ont manifesté, jeudi matin, devant le ministère de la santé pour exiger de meilleures conditions de vie et d’études, a constaté APA sur place à Ouagadougou. Ces étudiants se sont trouvés, aux environs de 10 heures (GMT et locale), à l’entrée principale du ministère de Santé dont l’accès leur a été empêché par des éléments de la Compagnie républicaine de...
(Le Pays 03/07/15)
Le Caporal Bahanla Lompo a écopé de la peine capitale, pour avoir été reconnu coupable du meurtre de Bernadette Tiendrébéogo. Le condamné dispose de cinq jours à partir de la date de sa condamnation pour se pourvoir en cassation. Il a également la possibilité de demander la grâce présidentielle qui peut commuer sa peine en prison à perpétuité, si bien entendu, elle lui est accordée. A noter qu’il y a un moratoire qui empêche l’exécution de la peine de mort...
(Le Pays 03/07/15)
La cérémonie de passation de commandement à la Brigade nationale des Sapeurs-pompiers a eu lieu le 1er juillet 2015. Ainsi, le lieutenant-colonel Ibrahim Compaoré cède la place au lieutenant-colonel Ernest Auguste Guiwassa Yélémou. Le lieutenant-colonel Ernest Auguste Guiwassa Yélémou est désormais le Commandant de la Brigade nationale des sapeurs pompiers (BNSP). La passation de commandement est intervenue le 1er juillet dernier à Ouagadougou. C’était en présence de plusieurs personnalités dont le Chef d’Etat-major général des Armées, le général de brigade...
(L'Observateur Paalga 03/07/15)
La nouvelle est tombée hier. Dans un communiqué laconique, le service de presse de la Grande Muette a annoncé : «Une patrouille du bataillon Badenya 3 du Burkina déployé au sein de la MINUSMA (Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali) a été l’objet d’une embuscade ce jour 02 juillet 2015 aux environs de 09h sur l’axe Goundam-Tombouctou par des hommes armés non identifiés. » bilan provisoire de cette attaque, cinq (05) morts et sept (07)...
(L'Observateur Paalga 03/07/15)
Nous ne pensions pas si bien écrire, dans notre édition du lundi 29 juin, que le PDP/PS est une maison de curiosités et d’intrigues politiques à propos de l’investiture de sa « candidate » à la présidentielle d’octobre 2015. 72 heures seulement après l’investiture de Françoise Toé comme candidate « unique » du parti par le camp de Salfo Lompo, réponse du berger à la bergère, celui de Théophile Dentiogue, l’autre « président », récuse avec véhémence cette désignation qu’il...
(L'Observateur Paalga 03/07/15)
Alors que les fidèles ont entamé depuis maintenant deux semaines le jeûne du ramadan, mois de piété, de pardon et de générosité par excellence dans l’islam, les cœurs ne battent pas à l’unisson au sein de la communauté musulmane du Burkina. Pour preuve, cette correspondance que des membres de la Oummah ont adressée le 11 juin 2015 au Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité et par laquelle ils demandent « l’annulation des délibérations de cette...
(Xinhua 03/07/15)
NEW YORK (Nations Unies), (Xinhua) -- L'Afrique de l'Ouest bénéficie d'opportunités de croissance agricole sans précédent que seul un renforcement de l'intégration régionale permettrait de réaliser, indique un nouveau rapport publié conjointement jeudi par la Banque africaine de développement (BAD), l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO). Pour rester compétitive, l'agriculture ouest-africaine doit parvenir à des économies d'échelle, notamment sur les marchés des engrais et des semences,...
(L'Indépendant Express 03/07/15)
L'association "A chaque enfant son école" a débuté son assemblée générale à la Maison du parc par la projection d'un film qui a permis au public de voir évoluer l'école de Kodéni, mais aussi de découvrir la vie de ce petit village du Burkina Faso. Cette vidéo a été tournée cet hiver pendant le séjour qu'ont effectué Dominique et Claudine Jarry dans ce petit village africain, où l'association rustiquoise a fait construire et gère l'école du village. Au cours de...

Pages