| Africatime
Samedi 10 Décembre 2016
(Le Point 09/12/16)
Le président Roch Marc Christian Kaboré et son Premier ministre Paul Kaba Thiéba sont à Paris depuis ce 7 décembre pour présenter aux partenaires internationaux et aux investisseurs privés le Plan national de développement économique et social (PNDES). Qualifié d'« insurrection contre la pauvreté », ce chantier économique pharaonique vise au cours des cinq prochaines années à faire reculer la pauvreté qui touche 40 % de la population et à créer pas moins de 50 000 emplois par an. Le plan prévoit de réformer de nombreux secteurs comme la santé, les services, et de moderniser tous les...
(RFI 09/12/16)
Au Burkina Faso, une quarantaine de militaires de l'ex-garde prétorienne de Blaise Compaoré seront face aux juges le 20 décembre. Ces soldats sont poursuivis pour association de malfaiteurs, détention illégale d'armes et munitions de guerre. Ces soldats avaient planifié une attaque contre la maison d'arrêt et de correction des armées où sont incarcérés les généraux Gilbert Dienderé et Djibrill Bassolé. Ce procès de militaires voulant libérer les présumés putschistes sera le premier d'une longue série de procès attendus au Burkina Faso devant le tribunal militaire. Quatre dossiers en instruction au tribunal militaire de Ouagadougou sont attendus par les Burkinabè. Le caporal Madi Ouedraogo et ses camarades seront les premiers à se retrouver face aux juges le 20 décembre. Ils avaient,...
(Jeune Afrique 09/12/16)
Face à la presse, jeudi, le commissaire du gouvernement près le tribunal militaire, Alioune Zanré, a fait le point de l'enquête sur le coup d'État manqué de mi-septembre 2015 du général Gilbert Diendéré. Au total, 90 personnes parmi lesquelles 10 civils ont été inculpées pour leur implication présumée. Le procès n'est toutefois pas attendu avant mars 2017. Depuis l’ouverture de l’enquête judiciaire sur la tentative de coup d’État de septembre 2015 du général Diendéré et de l’ex-Régiment de sécurité présidentielle (RSP), la justice militaire a inculpé 90 personnes. Parmi ces ...
(Jeune Afrique 09/12/16)
Au terme de la conférence PNDES à Paris, le Burkina a annoncé avoir reçu 16 milliards d'intentions de financement de la part des entreprises du secteur privé. Une somme très importante, mais sur laquelle très peu de détails ont été donnés. Après avoir récolté un peu plus de 12 milliards d’euros de promesses de dons des bailleurs internationaux, le Burkina Faso a annoncé dans un communiqué avoir reçu 16 milliards d’euros d’intentions de financement du secteur privé destinés à son...
(Fasozine 09/12/16)
Neven Mimica, Commissaire européen pour la coopération internationale et le développement, est à Paris pour participer à la Conférence internationale sur le Burkina Faso pour le financement du Plan national de développement économique et social (PNDES). Le Plan national pour le développement économique et social jette les bases pour la mise en œuvre des objectifs du nouveau gouvernement à l’horizon 2020. La Commission européenne compte l’appuyer avec un important soutien de 800 millions d’euros. Le Commissaire Mimica a fait la...
(RFI 09/12/16)
Après les 12,7 milliards d'euros promis au Burkina Faso par ses partenaires techniques et financiers ce mercredi 7 décembre 2016, c'était au tour du secteur privé, jeudi, de participer aux projets du Plan national de développement économique et social du gouvernement burkinabè, le PNDES. Infrastructures, énergie, sanitaire et social, agriculture voire nouvelles technologies, les chantiers ne manquaient pas. A l'issue de la dernière journée de la conférence à Paris, c'est finalement près de 15 milliards d'euros qui ont été promis...
(Xinhua 09/12/16)
Les premières audiences des dossiers pendants au tribunal militaire de Ouagadougou, notamment le coup d'Etat manqué de septembre 2015, l'attaque d'une poudrière en janvier et l'assassinat de Thomas Sankara, débuteront le 20 décembre prochain, a informé jeudi le procureur militaire Alioune Zanré. S'exprimant lors d'un point de presse, M. Zanré a précisé que le procès du dossier de l'attaque contre la poudrière en janvier est pratiquement bouclé, précisant que "Madi Ouédraogo et 38 autres, (sont) inculpés pour association de malfaiteurs,...
(Agence Ecofin 09/12/16)
La compagnie minière cotée à la bourse australienne, West African Resources, a obtenu une licence environnementale pour son projet aurifère Tanlouka, au Burkina Faso. «L’approbation de l’évaluation d’impact environnemental et social est une avancée majeure et nous conduit aux dernières étapes du processus de délivrance de permis d’exploitation pour Tanlouka», a commenté Richard Hyde, DG de la compagnie. L’autorisation environnementale représente l’avant-dernière étape avant que la société ne soit autorisée à commencer le développement de sa mine Tanlouka. La compagnie...
(Agence Ecofin 09/12/16)
Des institutions financières multilatérales, des pays partenaires du Burkina Faso et des investisseurs privés ont promis, lors d’une conférence tenue les 7 et 8 décembre à Paris, d’apporter environ 28 milliards d’euros pour financer l’ambitieux plan de développement de ce pays d’Afrique de l’Ouest, d'ici 2020. L'objectif de la «Conférence des partenaires pour le financement du Plan national de développement économique et social (PNDES)» qui était de collecter 8,5 milliards d’euros a été ainsi largement dépassé. D'un montant total de...
(La Voix de l'Amérique 09/12/16)
Les procès des dossiers liés au coup d'Etat manqué au Burkina Faso démarreront le 20 décembre 2016, annonce Alioun Zanré le commissaire du gouvernement près le tribunal militaire à Ouagadougou. Le dossier Ouédraogo Madi sera le premier à être traité, a déclaré M. Zanré au cours d’un point de presse. "L’ensemble de dossiers avancent bien. Avec la disponibilité des juges, nous avons obtenu d’eux qu’ils commencent les premières audiences dès le mardi 20 décembre avec le ‘dossier Ouédraogo Madi et...
(Le Faso 09/12/16)
Le projet d’appui aux enfants et jeunes travailleurs migrants (PRAEJEM) a organisé à Bobo- Dioulasso, une rencontre d’échanges, entre ses acteurs venus de la Cote d’Ivoire, du Mali et du Burkina Faso, afin de partager les expériences des points d’écoute et des réseaux de protection de l’enfant. Cette rencontre s’est tenue le 23 novembre 2016 avec l’appui technique et financier de l’Union Européenne. Le projet PRAEJEM, dans sa mise en œuvre de développement d’un ensemble de stratégies en vue d’assurer...
(Agence Ecofin 09/12/16)
Réagissant à la plainte déposée, vendredi, auprès de la Cour internationale d’arbitrage, par Pan African Resources au sujet du litige à la mine Tambao, le Burkina Faso a déclaré que la compagnie minière ne devrait pas avoir recours à cette voie, avant un échec de la médiation locale en cours. «Le problème ne peut pas aller devant les tribunaux avant la fin de la médiation. Nous sommes toujours en médiation, à la demande du groupe, conformément à l'accord-cadre du contrat...
(Agence Ecofin 09/12/16)
Nexus Gold, compagnie présente sur l’or de Bouboulou, au Burkina Faso, a conclu un accord définitif avec Precision Resources pour acquérir jusqu’à 100% de participation dans la concession aurifère Niangouela, dans le même pays. Cet accord confirme et valide les termes de la lettre d’intention conclue entre les deux parties, au sujet de la transaction, annoncée fin novembre dernier. Selon les termes de l’accord, la compagnie aura d’abord le droit d’acquérir 90% de participation dans la mine, en contrepartie du...
(Agence Ecofin 09/12/16)
Au Burkina Faso, il y a une détente dans les négociations entre le gouvernement et le Syndicat autonome des travailleurs de l’information et de la culture (Synatic). L’heure n’est pas à une nouvelle grève dans le secteur de la communication publique, après le dernier débrayage de 4 jours, suspendu le 28 octobre 2016. Pour l’heure, le Synatic mesure les acquis dans les négociations avec le gouvernement, ont expliqué ses responsables, au cours d’une conférence de presse donnée ce 7 décembre...
(RFI 09/12/16)
Au Burkina Faso, les principales salles de cinéma ont fermé leurs portes. La deuxième ville du pays, Bobo-Dioulasso, ne dispose ainsi plus de salle en fonction. Mais l’association de soutien du cinéma au Burkina a lancé un projet de sauvetage et de réhabilitation de l’ancien « Ciné Guimbi ». Après l’acquisition du terrain, les travaux de construction de la nouvelle salle ont commencé. Notre correspondant, Yaya Boudani, s’est rendu sur le chantier.
(APA 09/12/16)
La ville de Kaya, chef-lieu de la région de centre-nord du Burkina Faso, choisie pour abriter les festivités du 56e anniversaire de l’indépendance, le 11 décembre prochain, se prépare activement, a constaté APA jeudi dans cette localité située à environ 100 kilomètres au nord de Ouagadougou. Depuis le début de la semaine, la ville a fait peau neuve en attendant d'abriter, dimanche, la parade civile et militaire en présence du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, et de plusieurs...
(AFP 08/12/16)
Les autorités du Burkina Faso sont parvenues à mobiliser environ 28 milliards d'euros lors d'une conférence internationale à Paris visant à financer un ambitieux plan de développement pour ce pays africain, l'un des plus pauvres au monde. D'un montant total de 23,5 milliards d'euros sur 5 ans, ce Plan national de développement économique et social (PNDES), a été qualifié "d'insurrection contre la pauvreté" par le gouvernement burkinabè, qui a prévu d'en financer lui-même les deux tiers (15 milliards d'euros). L'objectif...
(Jeune Afrique 08/12/16)
Ouagadougou s'est vu promettre 12,2 milliards d'euros de la part de bailleurs de fonds tels que le FMI et la Banque mondiale pour le financement de son Plan national de développement économique et social (2016-2020) adopté en mai dernier. Le Burkina Faso s’apprête à recevoir 12,2 milliards d’euros de promesses de dons pour le financement de son Plan national de développement économique et social (PNDES) adopté en mai et qui court jusqu’à 2020. L’annonce en a été faite au terme...
(AFP 08/12/16)
Quarante-trois personnes, qui projetaient fin décembre 2015 de libérer les militaires emprisonnés après le putsch raté de septembre 2015 au Burkina Faso, seront jugées le 20 décembre par un tribunal militaire, a annoncé jeudi le commissaire du gouvernement de ce tribunal. La plupart des accusés sont des soldats de l'ex-Régiment de sécurité présidentielle (RSP), l’ancienne garde prétorienne de l’ex-président burkinabè déchu Blaise Compaoré. "Le 2 décembre 2016, les 43 personnes inculpées dans le cadre du projet d'attaque de la MACA...
(APA 08/12/16)
Une délégation de parlementaires burkinabés conduite Désiré Traoré, 2è questeur de l'assemblée nationale du Burkina-Faso, en mission d’étude au Bénin depuis dimanche dernier, a été reçue en audience mercredi à Porto-Novo par le président de l’Assemblée nationale du Bénin, Me Adrien Houngbédji, pour faire le point de leur séjour en terre béninoise. « Je suis convaincu que l’expérience du Bénin en matière de couverture sociale permettra au parlement de mon pays d’améliorer son système de couverture sociale », a affirmé...

Pages