| Africatime
Samedi 21 Janvier 2017
(Le Monde 21/01/17)
Ansaroul Islam, mené par le Burkinabé Ibrahim Malam Dicko, a revendiqué l’attaque de Nassoumbou qui avait tué douze militaires à la mi-décembre. Par Morgane Le Cam (contributrice Le Monde Afrique, Ouagadougou) Honneurs militaires aux 12 soldats morts dans l’attaque du 16 décembre 2016, à Nassoumbou, dans le nord du Burkina Faso, revendiquée par les djihadistes du groupe Ansaroul Islam. Baptisé Ansaroul Islam, le groupe terroriste burkinabé dirigé par Ibrahim Malam Dicko fait monter la pression au nord du pays. Depuis ...
(RFI 21/01/17)
Le Burkina Faso a subi plusieurs attaques terroristes durant l'année 2016. Des attaques qui ont fait plusieurs morts au civil et militaires. Les dossiers en cours de traitement au niveau de la justice font face à certaines difficultés. Afin de permettre un traitement diligent des dossiers au niveau de la justice, les députés burkinabè ont voté une loi portant sur la création et le fonctionnement d'un pôle judiciaire spécialisé dans la répression des actes terroristes. Face aux difficultés dans le traitement de certains dossiers liés au terrorisme et pour plus d'efficacité, des ...
(Xinhua 21/01/17)
Le gouvernement burkinabè va transférer 57.507.708.000 de FCFA aux communes en 2017, afin de leur permettre d’assurer une meilleure fourniture des services sociaux de base, a annoncé vendredi le ministère des Finances, dans un communiqué. Pour l’exercice budgétaire 2017, le gouvernement du Burkina Faso va débloquer environ 57 milliards au profit des collectivités locales, a affirmé la ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, Mme Hadizatou Rosine Sori-Coulibaly. En 2011, ce sont environ 15 milliards de FCFA qui avaient...
(Fasozine 21/01/17)
A la faveur de sa rentrée fiscale 2017, la Direction générale des impôts (DGI) a animé une conférence de presse ce vendredi 20 janvier 2017 à Ouagadougou. L’objectif était de faire le bilan du recouvrement fiscal de l’année 2017 et de lever un coin de voile sur l’apport de la «facture normalisée» dans la lutte contre la fraude et le faux pour un accroissement optimal des recettes fiscales. Le directeur général des impôts, Adama Badolo a fait remarquer l’année 2016...
(Présidence 21/01/17)
Le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, a reçu en audience une délégation de l’ONG SOS Sahel conduite par le président de SOS Sahel international France, Monsieur Philippe LECOMTE, dans l’après-midi du vendredi 20 janvier 2017. A sa sortie d’audience, Monsieur LECOMTE a dit avoir échangé « longuement » avec le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE sur l’impact des actions de SOS Sahel international Burkina Faso, particulièrement sur l’aspect sécurité alimentaire...
(AIB 21/01/17)
Ouagadougou– La direction générale des Impôts (DGI) a recouvré 617,39 milliards F CFA en 2016, réalisant ainsi un taux de 95,84% grâce à plusieurs actions et mesures esquissées au cours de l’année, a annoncé vendredi son directeur général Adama Badolo. ‘’Nous avons recouvré en 2016, la somme 617,39 milliards F CFA pour un objectif général de 644, 20 milliards F CFA, soit 95,84% de taux de réalisation’’, a déclaré M. Badolo, dressant le bilan de l’année écoulée au cours de...
(Burkina24 20/01/17)
La Coalition pour la démocratie et la réconciliation (CODER) a renouvelé son bureau ce 19 janvier 2017. Ablassé Ouédraogo passe le témoin à Gilbert Ouédraogo pour les trois prochains mois. Chaque trois mois, la CODER change d’instance dirigeante. C’est ainsi que Ablassé Ouédraogo a cédé son sceptre ce 19 janvier à Gilbert Ouédraogo, le président de l’ADF/RDA. Mais avant de lui passer la parole, le président sortant s’est félicité de son bilan en trois mois d’activités. Les raisons de sa...
(Burkina24 20/01/17)
Une délégation gouvernementale est allée témoigner du soutien du Président du Faso et du Premier ministre aux commerçants sinistrés du marché de Koupéla parti en fumée dans la nuit du 15 au 16 janvier 2017. La mission gouvernementale qui s’est rendue à Koupéla ce 19 janvier 2017 était composée du Ministre de la sécurité intérieure, Simon Compaoré, du Ministre du commerce Stéphane Sanou et du Secrétaire général du Ministère en charge des Transports. Elle dit être venue, selon un communiqué du ministère de l’administration territoriale, apporter le soutien ...
(Burkina24 20/01/17)
La brigade de recherche de la gendarmerie de Ouagadougou a mis la main sur un couple qui se livrait à une arnaque sur les chercheurs d’emploi. Elle a également saisi plusieurs litres d’huile impropre à la consommation qui allaient infester les assiettes dans la capitale burkinabè. Le mode opératoire de KKK se nourrit du désespoir et de la crédulité des chercheurs d’emploi. A l’aide d’un numéro de téléphone, il envoie un message à des inconnus et se présente comme un...
(Financial Afrik 20/01/17)
Reçu en audience par le président burkinabé, Roch Marc Christian Kaboré, mardi 17 janvier, Paul K. Fokam, président d’Afriland first group, a annoncé l’ouverture prochaine d’une filiale de sa banque au Burkina. Ceci pour mieux financer les activités de la jeunesse dans ce pays, a-t-il indiqué. « J’ai l’intention de créer une filiale ici (au Burkina Faso) qui devrait aussi accompagner la jeunesse et le Faso dans sa politique de développement », a dit M. Paul Fokam, ajoutant que «...
(Burkina24 20/01/17)
Le Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a félicité le président gambien Adama Barrow pour son investiture ce 19 janvier 2017. « Je félicite Adama Barrow pour son investiture comme nouveau Chef de l’Etat gambien. Mes vœux de succès l’accompagnent« , a écrit Roch Kaboré sur son compte Twitter. Le président burkinabè a en outre affirmé avoir appelé pour saluer son homologue sénégalais pour la conduite de l’opération militaire en Gambie. « J’ai téléphoné à mon homologue Macky Sall...
(Fasozine 20/01/17)
Dans le cadre d’une caravane de presse organisée par l’ambassade du Japon du 17 au 18 janvier 2017, il a été donné aux hommes des médias de découvrir Yoko Ichikawa, une volontaire japonaise dans la circonscription scolaire de Dapélogo 1. L’une des rares encore sur place après les évènements qui ont secoué le pays. Si l’activité de Yoko Ichikawa a « amélioré considérablement » le niveau des élèves en sciences et mathématiques à travers l’approche de l’éducation centrée sur l’élève,...
(Agence Ecofin 20/01/17)
La compagnie cotée à la bourse australienne, West African Resources, a obtenu un permis d’exploitation minière pour son projet aurifère Tanlouka, au Burkina-Faso. La réception du permis fait suite à l’obtention en décembre d’une licence environnementale pour le projet dont le nom a été changé, apprend-on, en « Sanbrado ». « Nous sommes ravis d’annoncer que la société a terminé le processus d’obtention de permis et peut désormais se focaliser sur la réalisation de l’étude de faisabilité et le lancement...
(Xinhua 20/01/17)
OUAGADOUGOU, (Xinhua) -- Un car de transport en commun de la compagnie nigérienne SONEF en partance pour la Côte d'Ivoire a percuté, dans la nuit du 17 au 18 janvier 2017, une épave calcinée d'un véhicule en bordure de voie, faisant 10 morts et une quarantaine de blessés, indique mercredi un communiqué du Service d'information du gouvernement (SIG). L'accident s'est produit sur la route nationale Ouagadougou-Bobo-Dioulassso, à DanKari dans la commune de Houndé, localité située à environ 90 km de...
(Journal du Mali 20/01/17)
Partant du caractère indivisible dans la lutte contre le terrorisme et le crime organisé transnational, les trois pays du Sahel (Mali, Niger et le Burkina Faso), ont décidé de mettre en commun leurs efforts pour faire front commun contre ce fléau qui menace la stabilité de ces pays. La grande bande désertique qu’est le Sahel qui mesure 5500 km de longueur sur 400 à 500 km de largeur constitue un espace charnière, de contact et d’échanges qui demeure difficilement contrôlable...
(Jeune Afrique 20/01/17)
Du 25 février au 4 mars 2017, le plus important festival de cinéma du continent poussera les portes des salles obscures de Ouagadougou, au Burkina Faso. Vingt longs métrages sont en lice pour l'Étalon d'or de Yennenga. Le plus important des festivals consacrés au cinéma africain, le Fespaco de Ouagadougou, aura lieu du 25 février au 4 mars prochain. Les attentats jihadistes qui ont ensanglanté la capitale burkinabè en janvier 2016 ne semblent pas avoir découragé les amoureux de cette...
(Burkina24 20/01/17)
La liste des films en compétition à la 25e édition du Festival Panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO 2017) a été dévoilée ce 19 janvier 2017. Au total, 105 films d’une vingtaine de pays d’Afrique et de la diaspora africaine ont été retenus pour les différentes sections de compétition, notamment en documentaire, long métrage, court-métrage, série télévisuelle et films d’écoles de formation. Pour cette édition du FESPACO, on note 17 films d’écoles, 20 films longs-métrages, 21...
(Burkina24 20/01/17)
Alors qu’il a été laissé sur le banc de touche, Préjuce Nakoulma, qui a remplacé Jonathan Pitroipa (10e mn), a ouvert le score (1-0) à la 23e mn lors du match entre Etalons et Panthères. Malgré son but, le score s’est soldé par un nul (1-1). Avec deux points, l’équipe burkinabè a l’obligation de s’imposer face à la Guinée-Bissau, comme le reconnait Prejuce Nakoulma. « On a joué face à une très bonne équipe du Gabon. On doit oublier ce...
(AFP 19/01/17)
Dix-neuf membres de l'ex-régiment de sécurité présidentielle (RSP), l'ancienne garde prétorienne du président déchu Blaise Compaoré, qui avaient projeter de libérer des collègues emprisonnés après le putsch raté de septembre 2015, ont été condamnés mercredi soir à Ouagadougou à des peines allant jusqu'à 15 ans ferme. Le caporal Madi Ouédraogo, le cerveau présumé du projet, et son complice le sergent Mahamadi Zallé, ont été condamnés à 15 ans de prison ferme. Un civil, Cheick Alassane Ouédraogo dit "Ladji", un imam présenté comme le marabout du groupe, a également ...
(Jeune Afrique 19/01/17)
Le tribunal militaire de Ouagadougou a infligé une peine de 15 ans de prison aux trois meneurs présumés de l'opération commando visant à libérer les suspects du coup d'État manqué de septembre 2015. Quinze autres soldats se voient également condamnés à 10 ans ferme pour leur rôle dans ce dossier. Après avoir délibéré pendant huit heures, la sentence du parquet militaire est tombée tard dans la nuit de mercredi. Les trois principaux accusés du procès des militaires soupçonnés d’avoir voulu...

Pages