Dimanche 21 Janvier 2018
(APA 19/01/18)
APA-Ouagadougou (Burkina Faso) - Le Gouvernement burkinabé vient de mettre en place un Comité national de facilitation des échanges commerciaux (CNFE), en vue d’impulser un dynamisme au secteur, a appris APA ce jeudi, auprès du ministère en charge du commerce. Cela fait suite à l’adoption par l’Organisation mondiale du commerce (OMC), d’un accord sur la facilitation des échanges qui recommande aux Etats de mettre en place un organe de suivi de cet instrument. Le CNFE a pour objectifs de superviser et de coordonner la mise en œuvre des mesures de facilitation des échanges de l’OMC et de toutes autres initiatives y relatives, le suivi et l’évaluation périodique de la mise en œuvre de l’Accord sur...
(APA 19/01/18)
APA-Ouagadougou (Burkina Faso) - La compagnie minière canadienne Roxgold qui exploite la mine de Yaramoko, au centre-ouest du Burkina Faso, a produit en 2017, un total de 126 990 onces d’or, pour des revenus totaux de 159,4 millions de dollars, a appris APA auprès de ses responsables. Cette production est en hausse par rapport aux prévisions de 115 000-125 000 onces. Pour l’année 2018, Roxgold prévoit notamment une production de 110 000 à 120 000 onces. Réconfortée par le potentiel et les réserves de son gisement, la compagnie envisage une extension, à travers le projet « Bagassi Sud ». Une délégation de la compagnie conduite par le Président Directeur général, John Dorward et la directrice financière du groupe, Natacha Garoute,...
(Agence Ecofin 19/01/18)
Des start-up d’Afrique du Sud, du Botswana, de Namibie, de Tanzanie et de Zambie seront financées à hauteur de 8,7 millions d’euros (10,6 millions $) par le gouvernement finlandais. Ces fonds seront accordés dans le cadre du Southern Africa Innovation Support (SAIS), un programme qui soutient le développement des entreprises innovantes en Afrique australe. Les start-up, qui bénéficieront de ces financements jusqu’en 2021, sont recrutées dans divers secteurs tels que la téléphonie mobile, la cyber-sécurité et les technologies de la...
(Agence Ecofin 18/01/18)
L’entreprise minière Roxgold, active au Burkina Faso sur le projet Yaramoko, a produit en 2017, un total de 126 990 onces d’or, soit plus que ses prévisions de 115 000-125 000 onces annoncées en septembre. Dans son bilan annuel publié cette semaine, la société rapporte qu’elle a vendu 126 555 onces d’or pour un montant cumulé d’environ 159,4 millions $. Elle a enregistré un bilan solide avec un solde de trésorerie d’une valeur de 64 millions $, à la date...
(Agence Ecofin 18/01/18)
Le gouvernement burkinabè injectera, cette année, 25 milliards Fcfa dans la constitution d’un stock céréalier de 95 000 tonnes, à des fins de sécurité alimentaire. L’information relayée par Xinhua, a été annoncée par Jacob Ouedraogo, ministre de l’agriculture. L’opération sera menée par la Société nationale de gestion du stock de sécurité alimentaire (SONAGESS) et a pour principal objectif de pallier le déficit alimentaire induit par des séquences de sécheresse, durant la campagne agropastorale 2017/2018, ainsi que par l’invasion de chenilles...
(APA 17/01/18)
APA-Ouagadougou (Burkina Faso) - Le gouvernement burkinabè compte mobiliser 25 milliards de francs CFA pour la collecte de 95 mille tonnes de céréales, en vue de faire face à la crise alimentaire qui s’annonce, a-t-on appris auprès du ministère en charge de l’Agriculture. Selon le ministre de l’Agriculture et des Aménagements hydrauliques, Jacob Ouédraogo, «la situation critique se ressent déjà sur le marché, avec une faiblesse de l’offre céréalière par rapport à la normale et des prix assez élevés». Pour...
(La Tribune 17/01/18)
Le Burkina Faso et le Ghana ont décidé de relancer leur projet d'interconnexion ferroviaire envisagé depuis mai 2004. Une réunion technique des experts des deux pays ouverte à Ouagadougou ce lundi 15 janvier et clôturée le lendemain, a pu se pencher entre autres, sur les questions du tracé de la ligne ferroviaire, et la révision du protocole d'accord de 2004. Les autorités burkinabés et ghanéennes s'activent pour leur projet de relier leurs deux pays par un chemin de fer. Ceci...
(Agence Ecofin 17/01/18)
L’énergéticien français Engie, à travers sa branche Afrique, vient d’acquérir les compagnies énergétiques Afric Power et Tieri, spécialisées dans les services énergétiques. Les organisations qui sont présentes en Côte d’Ivoire, au Burkina Faso, au Mali et au Niger proposent des services d’assemblage d’armoires électriques, de mécanismes automatisés de contrôle ainsi que d’installation, de maintenance et de couverture de garantie d’équipements électriques. Elles disposent déjà d’une base clientèle solide dans divers domaines tels que l’agro-industrie, l’agroalimentaire, les mines, les entreprises de...
(APA 16/01/18)
APA-Ouagadougou (Burkina Faso) - Le Burkina Faso a collecté 673 milliards de FCFA d’impôts en 2017 et projette des recettes de 918 milliards de FCFA en 2018, a appris APA auprès de la direction générale des impôts (DGI). Sur une prévision de 720 milliards de FCFA au titre du budget de l’Etat 2017, la DGI a recouvré 673 milliards de FCFA, soit un taux de réalisation de 93%. C’est un accroissement de plus de 78 milliards de FCFA par rapport...
(APA 16/01/18)
APA-Ouagadougou (Burkina Faso) - Le Burkina Faso envisage une émission de titres publics à hauteur d’un montant global de 165 milliards de FCFA pour le 1er trimestre 2018, a appris APA auprès du ministère de l’Economie et des Finances Selon le calendrier des émissions des titres publics, le Burkina Faso prévoit au total six émissions à raison de deux émissions par mois. Les émissions sont reparties au total en 105 milliards de FCFA de bons de trésor et 60 milliards...
(La Tribune 16/01/18)
La Société burkinabè des fibres textiles vient de bénéficier d'un appui financier d'un pool bancaire international constitué de la Société Générale, de la Société Financière Internationale et de BNP Paribas. D'un montant de 65 millions d'euros, ce financement est destiné entre autres à l'achat du coton graine auprès des cotonculteurs. Après une campagne en deçà des attentes, le secteur du coton burkinabè a désormais les moyens pour dérouler ses projets afin d'atteindre ses ambitions. La Société burkinabè des fibres textiles...
(APA 16/01/18)
APA-Ouagadougou (Burkina Faso) - Le Burkina Faso et le Ghana envisagent d’être bientôt reliés par le chemin de fer, a appris APA auprès du Ministère burkinabé des Transports, de la Mobilité Urbaine et de la Sécurité Routière. Les deux pays ont convenu, suite à la visite à Ouagadougou en avril 2017, du Chef de l’Etat ghanéen, de réactiver le Comité Conjoint d’Experts (CCE) pour faciliter la réalisation diligente du projet d’interconnexion ferroviaire Burkina Faso-Ghana (qui date de 2004). Des réunions...
(RFI 16/01/18)
La Sofitex, la Société des fibres et textiles du Burkina Faso vient de boucler le financement de sa campagne cotonnière 2017/2018. Elle a signé, le 12 janvier 2018 à Paris, une convention avec un pool bancaire international constitué de 2 banques françaises, Société générale et BNP Paribas, ainsi que de la SFI, la Société financière internationale, une filiale de la Banque mondiale. C’est la 27e convention de financement que la Sofitex vient de signer avec le pool bancaire international :...
(Agence Ecofin 15/01/18)
La Société burkinabè des fibres textiles (SOFITEX) a obtenu un prêt de 42,6 milliards Fcfa (65 millions d’euros) d’un pool bancaire international composé de la Société financière internationale (SFI), de BNP Paribas et de la Société générale. Cette opération matérialisée par une convention de financement paraphée le 12 janvier dernier à Paris, est assortie d’un taux d’intérêt de 3,7% ainsi que d’une période de remboursement de 12 mois. Elle marque la fin du cycle de financement de la campagne cotonnière...
(APA 15/01/18)
APA-Ouagadougou (Burkina Faso) -Des cotonculteurs, membres de de l'Union nationale des producteurs de coton du Burkina (UNPCB), militent pour le retour du coton génétiquement modifié, coton Bt, abandonné par le Gouvernement burkinabé, a appris APA auprès de l’Union. Introduit en 2008 au Burkina Faso par l’entreprise américaine spécialisée dans les biotechnologies agricoles, Monsanto, le coton Bt avait été abandonné en raison de la taille de ses fibres, jugée courte par la Société Burkinabè des fibres et textiles (Sofitex). Ces dernières...
(APA 13/01/18)
APA-Ouagadougou (Burkina Faso) - Le Burkina Faso a reçu en 2016, un montant de 650 milliards de FCFA reçus en 2016 au titre de l’aide publique au développement(APD), a appris APA auprès du ministère de l’économie et des finances. La baisse de ce montant de 0,5% par rapport à 2015 est justifiée par «le fait que plusieurs PTF étaient en fin de leurs programmes de coopération ou en élaboration de nouveaux programmes en phase avec le Plan national de développement...
(APA 12/01/18)
APA-Ouagadougou (Burkina Faso) - La production de mangues au Burkina Faso a diminué de 15% au cours de l’année 2017 qui vient de s’achever, comparativement à l’année précédente, à cause des mouches de fruits, a-t-on appris auprès des professionnels de la filière. Selon l’Association interprofessionnelle de la filière mangue du Burkina (APROMAB) qui vient de dresser le bilan de la campagne écoulée, la production annuelle de mangues a tourné autour de 200 mille tonnes. Lors de la rencontre bilan, le...
(Agence Ecofin 12/01/18)
A l’occasion de son quinzième anniversaire, le groupe d’investissement d’impact dédié aux petites et moyennes entreprises d’Afrique Subsaharienne, Investisseurs & Partenaires (I&P), a annoncé récemment un premier closing de plus de 50 millions d’euros pour son nouveau fonds IPAE 2 alliant rentabilité économique et impacts sociétaux. Lors d’une conférence de presse qui s’est tenue hier à Ouagadougou, le président d’I&P, Jean-Michel Severino (photo), a détaillé les ambitions de ce nouveau fonds dont une partie des investissements seront tournés vers le...
(Agence Ecofin 12/01/18)
Les entreprises fournissant de l’électricité hors réseau en Afrique de l’Est et de l’Ouest, pourront désormais bénéficier d’une enveloppe financière de 10,3 milliards de shillings kényans (plus de 100 millions $) mise à disposition par la Banque africaine de développement (BAD). Ce financement est l’un des instruments de l’Energy Inclusion Off-Grid Energy Access Fund qui a pour objectif d’intégrer l’énergie hors réseau dans le processus d’électrification du continent, relaie Business Daily. Le programme fournit, en effet, aux compagnies des prêts...
(Agence Ecofin 11/01/18)
La compagnie listée sur ASX, Pegasus Metals, a annoncé mercredi qu’elle a conclu un accord pour acheter Scorpion Minerals, une société détenant des droits d’acquisition de 70% de participation dans le projet d’exploration de palladium-platine-or-nickel-cuivre de Dablo, au Burkina Faso. Selon les termes de l’accord, Pegasus acquerra tout le capital-actions de Scorpion à 0,36 million de dollars australiens en émettant 12 millions d’actions au prix unitaire de 3 cents. En outre, elle octroiera aux directeurs et promoteurs de Scorpion des...

Pages