Samedi 18 Novembre 2017
(APA 16/11/17)
APA-Ouagadougou (Burkina Faso) - Le Burkina Faso regorge d’abondantes ressources en matière d’élevage, d’agriculture, d’industrie et de services que les jeunes burkinabè peuvent bien exploiter, a déclaré le Premier ministre (PM) Paul Kaba Thiéba, mercredi à Ouagadougou, à l’ouverture des Etats généraux de la jeunesse. Pour M. Thiéba, le gouvernement attend de la jeunesse une contribution déterminante à la mise en œuvre réussie du référentiel du développement du pays, à savoir, le Plan national de développement économique et social (PNDES). Le chef du gouvernement burkinabè qui a présidé, mercredi après-midi, la cérémonie d’ouverture des états généraux de la jeunesse, estime que les jeunes peuvent contribuer à la création de richesse, à la création d’emplois décents...
(APA 16/11/17)
APA-Ouagadougou (Burkina Faso) - Les acteurs de la filière sésame du Burkina Faso veulent entreprendre des réformes afin de s’imposer sur le marché international, a appris APA auprès de la faîtière interprofession sésame du Burkina Faso (INTERSEB). Le sésame, deuxième produit agricole d’exportation après le coton, est une filière porteuse dans les activités économiques du Burkina, rapportant entre 2010 et 2016 plus de 350 milliards de FCFA au Burkina Faso. Le volume de sésame est passé de 58 500 tonnes en 2011 à 171 500 tonnes en 2015. Ces performances placent le Burkina Faso au quatrième rang mondial des pays exportateurs de sésame, après l’Ethiopie, l’Inde et le Soudan. Consciente de la pleine expansion de la filière et de la...
(RFI 16/11/17)
Randgold vient de présenter ses résultats pour le troisième trimestre 2017. Ils sont moins bons que ceux du deuxième trimestre, mais la compagnie aurifère espère atteindre ses objectifs de production prévue pour l’année en cours. De passage à Paris en début de semaine, le directeur exécutif de Randgold, Mark Bristow, a réaffirmé son ambition de devenir un acteur majeur du métal jaune dans certains pays d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique Centrale. Cela fait 20 ans que Rangold Resources exploite l’or...
(RFI 14/11/17)
Près de 130.000 panneaux installés sur une surface de 55 hectares… C’est un chantier colossal qui vient de sortir de terre ! La plus grande centrale solaire d’Afrique de l’Ouest sera inaugurée à la fin du mois de novembre 2017. Le lieu où elle a été construite ? Zagtouli, dans la banlieue de Ouagadougou. Cette centrale d’une capacité de 33 mégawatts crête produira environ 5 % de l’électricité du pays. Une construction financée par l’AFD, l’Agence française de développement et...
(Agence Ecofin 13/11/17)
Dans le cadre du Projet régional d'infrastructures de communication en Afrique de l'Ouest (Warcip), financé par la Banque mondiale, le Burkina Faso et le Bénin ont convenu d’une interconnexion par fibre optique des deux pays en passant par la zone litigieuse de Kourou/Koalou. Le Comité mixte de gestion concertée de cette bande de terre située à la frontière Est du Burkina Faso et Nord-Ouest du Bénin, disputée par les deux pays et actuellement au centre d’un arbitrage international, a donné...
(APA 13/11/17)
APA-Ouagadougou (Burkina Faso) - L’homme d’affaires burkinabé Apollinaire Compaoré a le vent en poupe, avec la mise en route de sa société de téléphonie mobile au Mali et sa banque, Wend Kuuni Bank, au Burkina Faso, a appris APA auprès des responsables de son holding, Planor Afrique SA, à Ouagadougou. Détenteur depuis 2012 de la troisième licence de téléphonie mobile du Mali, Alpha Telecom, Apollinaire Compaoré surfe sur une vague d’optimisme. Après les premiers appels tests sur le réseau effectués...
(RFI 13/11/17)
Le Forum Diaspo Invest 2017 à Abidjan a refermé ses portes. Pendant quatre jours, une centaine d'exposants et des membres du gouvernement burkinabè ont fait la promotion du pays auprès de la communauté burkinabè émigrée en Côte d'Ivoire. Ouagadougou compte sur les investissements de la diaspora pour relancer l'économie du pays. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20171113-burkina-faso-appel-investissements-d...
(La Tribune 11/11/17)
Les responsables de la Société burkinabè des fibres textiles ont communiqué ce jeudi 09 novembre 2017 les chiffres sur la production cotonnière du Burkina Faso. Il en ressort que le pays a récolté 553.000 tonnes de coton au cours de la campagne cotonnière 2017-2018, soit une baisse de 13% par rapport aux prévisions initiales de 650.000 tonnes. La production cotonnière au Burkina Faso n'est pas encore satisfaisante cette année. Selon les chiffres communiqués par la Société burkinabè des fibres textiles...
(APA 11/11/17)
APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le Premier ministre burkinabé Paul Kaba Thiéba a exhorté, vendredi à Abidjan, ses compatriotes vivant en Côte d’Ivoire à ‘’venir investir au pays’’ qui présente de ‘’réelles opportunités d’affaires’’ dans le cadre de la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES). ‘’Investisseurs burkinabè, venez investir au pays qui vous attend. Vous le faites bien ici, mais avec le PNDES, de réelles opportunités s’offrent à vous pour la transformation structurelle de l’économie...
(APA 11/11/17)
APA-Ouagadougou (Burkina Faso) - La production cotonnière au Burkina Faso connaîtra une baisse de 13%, par rapport aux prévisions de la campagne agricole 2017-2018, a annoncé le Directeur général de la Société burkinabè des fibres textiles (SOFITEX). «Avec un rendement de 563.000 tonnes de coton sur une prévision de 650.000 tonnes, la production cotonnière connaitra une baisse de 87.000 tonnes», a fait remarquer Wilfried Yaméogo, au cours d’une conférence de presse à Bobo-Dioulasso. Pour M. Yaméogo, ce déficit, estimé à...
(AFP 10/11/17)
Le Premier ministre burkinabè Paul Kaba Thieba a appelé vendredi à Abidjan les trois millions de ses compatriotes vivant en Côte d'Ivoire à investir au Burkina, au moment où les relations commerciales entre les deux pays voisins, sont "très bonnes". "Venez investir, venez créer des entreprises au Burkina" a lancé M.Kaba Thieba, à l'ouverture des journées de promotions économiques et commerciales du Burkina en Côte d'Ivoire. Le Premier ministre burkinabè a également vanté la mise en place du plan national de développement économique et social (PNDES) qui selon lui, constitue "un processus de transformation de l'économique" de ce pays sahélien enclavé pour "générer une croissance forte".
(Agence Ecofin 10/11/17)
Selon un nouveau rapport du World Gold Council (WGC), la demande mondiale d’or a connu une forte baisse de 9% au troisième trimestre de l’année, atteignant 915 tonnes. C’est sa plus grande baisse depuis le troisième trimestre 2009 où elle a diminué à 878,9 tonnes. Dans le même temps, la demande depuis le début de l’année 2017 était également faible, baissant de 12% en glissement annuel. Selon le WGC, la principale raison de cette chute est la baisse de 25%...
(APA 10/11/17)
APA-Ouagadougou (Burkina Faso) - La mine d’or de Boungou (Est) exploitée par la société canadienne Société d’exploitation minière de l’Afrique de l’Ouest (Semafo)? entrera en production au premier trimestre 2018, a appris APA jeudi auprès des responsables de la compagnie. La construction est à 63% achevée. Semafo y a investi 113 millions de dollars sur 231 millions de dollars prévus. Une fois en production, la mine devrait annuellement produire 226 000 onces d’or sur les trois premières années. La mine...
(Agence Ecofin 10/11/17)
La compagnie minière SEMAFO a annoncé mardi que la construction de sa mine d’or de Boungou (Burkina Faso) est à 63% achevée, et que l’entrée en production est prévue pour le premier trimestre 2018. Une fois en production, la mine devrait livrer une moyenne annuelle de 226 000 onces d’or sur les trois premières années, ce qui augmenterait de facto la production totale du pays. Dans son communiqué publié mercredi, SEMAFO indique avoir déjà dépensé 113 millions $ du budget...
(APA 09/11/17)
APA-Ouagadougou (Burkina Faso) - Le Burkina Faso a lancé un Projet d’appui au développement de l’anacarde dans le bassin de la Comoé pour la réduction des émissions dues à la déforestation et à la dégradation des forêts (PADA/REDD+) grâce à un financement de 6 milliards de FCFA, a appris APA auprès du ministère de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique. Le PADA/REDD+ est financé par le Programme d’investissement forestier (PIF) du Fonds d’investissement pour le climat, le Fonds...
(Agence Ecofin 08/11/17)
La compagnie minière Roxgold a publié lundi, les résultats de l’étude de faisabilité du gisement Bagassi Sud de son projet aurifère Yaromoko, au Burkina Faso. Le développement du gisement devrait augmenter de 40 000 onces, soit 40% la production annuelle du projet Yaramoko. Ce dernier livrerait alors par an 150 000 onces. En outre, l’étude indique qu’il faudra à Roxgold investir 29,6 millions $ pour amener la mine Bagassi Sud en production. La valeur actuelle nette après impôt du projet...
(APA 08/11/17)
APA-Ouagadougou (Burkina Faso) - La 13e édition de la Semaine nationale de l’internet et des TIC (SNI) ouverte mardi à Ouagadougou se tient autour du thème: «TIC et sécurité», a constaté APA dans la capitale burkinabè. La manifestation qui se déroule du 7 au 11 novembre 2017 à Ouagadougou, est organisée par le ministère du Développement de l’Economie numérique et des Postes. De l’avis du Secrétaire général dudit ministère, Kisito Traoré, par ailleurs président du comité national d’organisation, la SNI...
(Agence Ecofin 08/11/17)
La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a débloqué trois enveloppes évaluées à 39,75 milliards de FCFA (70 millions $), au profit de trois projets prioritaires du Plan national de développement économique et social (PNDES) du Burkina Faso, a-t-on appris de l’agence Xinhua. Ces projets concernent essentiellement le secteur des infrastructures. Il s’agit notamment de l’étude de faisabilité d'un projet de construction de trois barrages et d'aménagement de 600 hectares de terres sur le cours d'eau de la Faga. Le montant...
(APA 07/11/17)
APA-Ouagadougou (Burkina Faso) - La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a mis à la disposition du Burkina Faso une enveloppe de 39,7 milliards de FCFA pour la construction de barrages, de routes et pour un accès à l’énergie, a appris APA auprès du ministère de l'Economie, des Finances et du Développement. Cet appui a été officialisé par le président de la BOAD, Christian Adovelande, actuellement en séjour à Ouagadougou. Sur l’enveloppe globale, 30 milliards de FCFA sont destinés au financement...
(La Tribune 07/11/17)
La Banque ouest africaine de développement (BOAD) renforce son engagement au Burkina Faso. L'institution régionale a débloqué une enveloppe de près de 40 milliards de Fcfa pour le financement d’un vaste programme d’infrastructures, ont annoncé ce lundi les autorités burkinabé. La Banque ouest africaine de développement (BOAD) réaffirme son engagement au Burkina Faso. L'institution financière commune aux États de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), a mis à la disposition du pays des hommes intègres un énième appui financier pour...

Pages