Lundi 25 Septembre 2017
(Sidwaya 25/09/17)
Après six jours passés à New York pour prendre part à la 72e Assemblée générale de l’ONU et à plusieurs autres rencontres parallèles, le chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré, est rentré, le samedi 23 septembre 2017, avec, sur ses lèvres, un bilan satisfaisant. La mission de la délégation burkinabè à New York, du 17 au 22 septembre 2017, a été globalement bien accomplie, a estimé le chef de ladite délégation, le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. De sa participation à la 72e Assemblée générale des Nations unies, il a dit avoir pu donner des informations...
(Sidwaya 22/09/17)
Au cours d’une audience, à New York, le 20 septembre 2017, le chef de l’Etat burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré et son homologue équato-guinéen, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, ont convenu d’impulser un nouvel élan à la coopération bilatérale. Le Burkina Faso et la Guinée équatoriale veulent rendre leur coopération plus dynamique, particulièrement en matière d’énergie. Ainsi, en ont décidé les présidents des deux pays, Roch Marc Christian Kaboré et Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, à New York, où ils se sont rencontrés en marge de la 72e Assemblée générale des Nations unies. « Nous avons des accords de coopération entre nos deux pays, mais il manque la matérialisation », a expliqué l’Equato-guinéen, à sa sortie d’audience. Le président Kaboré de préciser...
(Agence Ecofin 22/09/17)
Le gouvernement burkinabè a adopté, hier en conseil des ministres, un projet de loi relatif au budget de l’Etat du Burkina Faso pour l’exercice 2018. Et comme c’est le cas pour celui de l’exercice 2017, ce budget ne s’équilibre pas en recettes et en dépenses. Ainsi, le projet de budget 2018 s’établit en ressources à 2 006,41 milliards FCFA (environ 3,6 milliards $) et en dépenses 2 429,80 milliards FCFA (environ 4,4 milliards $). Occasionnant...
(Financial Afrik 21/09/17)
Coris Bank International (CBI) va procéder à l’augmentation de son capital. Selon les responsables du groupe bancaire panafricain basé à Ouagadougou, elle se fera par l’émission de 150 000 actions nouvelles gratuites de la CBI, conformément à la décision des actionnaires lors de l’assemblée générale en avril dernier. Les actionnaires ont pris la résolution de l’augmentation du Capital social de la banque d’un montant de 750 millions de F CFA, par incorporation d’une partie des réserves facultatives à l’effet de...
(Sidwaya 21/09/17)
Débutée le 18 septembre dernier, la 18e Conférence annuelle des agents comptables des Etablissements publics de l’Etat (CACEPE) a clos ses travaux, le mercredi 20 septembre 2017, à Ouagadougou. Elle a débouché sur des recommandations devant contribuer à améliorer la qualité des prestations des agents comptables. Après trois jours d’« intenses et fructueux » travaux, la 18e Conférence annuelle des agents comptables des Etablissements publics de l’Etat (CACEPE) s’est achevée ce mercredi 20 septembre 2017, à Ouagadougou. Tenue sous le...
(Fraternité Matin 21/09/17)
L’initiative vise à permettre à ces régies financières d’être de véritables instruments de modernisation et de sécurisation du transit régional. Au siège régional du groupe de la Banque mondiale à Abidjan-Cocody, Pierre Laporte, son directeur des opérations, a appelé hier, les administrations douanières ivoirienne et burkinabé à harmoniser et surtout à capitaliser sur les ressources. Cet appel s’inscrit dans le cadre du Projet d’appui à la modernisation du secteur des transports et à la Facilitation du commerce sur le corridor...
(Sidwaya 15/09/17)
La 18e session ordinaire de l’Assemblée générale des Etablissements publics de l’Etat (AG/EPE) se tient les 14 et 15 septembre 2017 à Ouagadougou sous le thème : « Les Etablissements publics de l’Etat : quelle contribution à la mise en place du Plan national de développement économique et social (PNDES) ? ». Les travaux seront consacrés à l’examen des rapports de gestion des conseils d’administration, des rapports d’activités et des états financiers de l’exercice 2016 de 76 EPE, de 12 Fonds nationaux et aussi à l’audition...
(Agence Ecofin 15/09/17)
Un nouvel accord au titre de la facilité élargie de crédit (FEC) est en discussion entre discussion entre les autorités du Burkina Faso et le Fonds monétaire international (FMI), en appui au Programme national de développement économique et social (PNDES). C’est ce qu’a déclaré Mitsuhiro Furusawa (photo), Directeur général adjoint du FMI, à l’issue d’une visite de quelques jours au Burkina Faso. « Un nouvel accord en discussions au titre de la facilité élargie de crédit (FEC), viendrait en appui au PNDES...
(AFP 14/09/17)
Le Fonds monétaire international (FMI) a réaffirmé mercredi sa volonté de soutenir les efforts sur le plan économique des autorités du Burkina Faso, un des pays le plus pauvre au monde, soulignant qu'un nouvel accord était en discussions pour ouvrir une nouvelle ligne de crédit. "J'ai félicité les autorités pour avoir réussi à préserver la stabilité macroéconomique pendant la difficile transition politique de 2014 à 2016", a indiqué Mitsuhiro Furusawa, directeur général adjoint du FMI, cité dans un communiqué, à...
(Sidwaya 14/09/17)
Le directeur général adjoint du Fonds monétaire international (FMI), Mitsuhiro Furusawa, a visité le mardi 12 septembre 2017 à Ouagadougou, la centrale solaire photovoltaïque de Zagtouli. C’est un projet innovateur qu’il a apprécié positivement et il a dit être convaincu que dans les années à venir, le Burkina Faso sera un pays de référence en matière d’acquisition d’énergie. Les travaux de construction de la centrale solaire photovoltaïque de Zagtouli sont réalisés à 98% et l’injection des premiers Kwh sur le...
(Le Pays 12/09/17)
Dans le cadre de ses activités, toute entreprise installée sur un territoire est tenue à la paie d’une patente. Après un certain temps d’exonération, la mine d’Essakane commencera à s’acquitter de cette patente auprès des communes de Falagountou, Gorom-Gorom et Markoye. Mais, si Iamgold Essakane S.A est déjà disposée à payer cette patente, c’est son partage qui cause problème et fait couler beaucoup d’encre et de salive. Et la commune de Falagountou a décidé d’apporter sa part de vérité sur...
(Sidwaya 12/09/17)
Le directeur général adjoint du Fonds monétaire international (FMI), Mitsuhiro Furusawa, a été reçu, le lundi 11 septembre 2017 par le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba. En visite de travail au Burkina Faso, le directeur général adjoint du FMI, Mitsuhiro Furusawa, a été reçu en audience par le chef du gouvernement burkinabè. Il est allé réaffirmer la disponibilité de son institution à accompagner les efforts du Burkina Faso visant à assurer une croissance plus forte et durable dans le cadre...
(Fasozine 11/09/17)
Le débat sur le franc CFA continue de faire des gorges chaudes. Après avoir été arrêté puis relâché pour avoir brulé un billet de 5.000 FCFA, le franco-béninois Kémi Séba a été expulsé du Sénégal pour «menace grave pour l'ordre public» le 6 septembre dernier. Pour Hervé Ouattara du mouvement Citoyen africain pour la renaissance (CAR) et représentant de l’Urgence panafricaniste au Burkina Faso, «cette expulsion est inadmissible». Il appelle alors les autres activistes, notamment le mouvement le Balai citoyen,...
(APA 11/09/17)
APA-Ouagadougou (Burkina Faso) - Le Béninois Faustin Amoussou est le nouveau directeur général de Bank of Africa Burkina (BOA), a appris APA auprès des responsables de la banque. Faustin Amoussou remplace à ce poste Sébastien Toni qui aura passé près de huit ans à la tête de BOA Burkina. Ancien Directeur général de BOA Sénégal et BOA Bénin, Faustin Amoussou diplômé de l’Institut technique de banque en France est un pur produit du groupe BOA appartenant au holding marocain BMCE...
(Sidwaya 08/09/17)
Le comité national d’organisation de la Semaine des activités minières d’Afrique de l’Ouest (SAMAO) a animé un point de presse, le mercredi 6 septembre 2017 à Ouagadougou, pour informer le public de la tenue de la IIe édition de l’événement. La deuxième édition de la Semaine des activités minières d’Afrique de l’Ouest (SAMAO) se tiendra, du 28 au 30 septembre 2017 sous le thème : « Quelles stratégies pour une meilleure intégration du secteur minier aux économies des pays africains...
(Burkina24 07/09/17)
Dans le cadre de la 2e édition de la Semaine des activités minières d’Afrique de l’Ouest (SAMAO), qui se tiendra du 28 au 30 septembre 2017, le comité d’organisation a tenu un point de presse ce mercredi 6 septembre 2017 à Ouagadougou. C’était une occasion pour dévoiler les grandes lignes de cette activité. Le ministère des Mines et des carrières organise, du 28 au 30 septembre 2017, à Ouagadougou, la Semaine des activités minières d’Afrique de l’Ouest (SAMAO). Le comité...
(Le Monde 31/08/17)
Les opposants à la monnaie partagée par quinze Etats africains, et garantie par le Trésor français, redoublent d’ardeur et de créativité depuis quelques jours sur les réseaux sociaux. Des photos de francs CFA mis à frire à la poêle ou glissés entre deux tranches de pain façon hot-dog… Les opposants à cette monnaie partagée par quinze Etats africains, et garantie par le Trésor français, redoublent d’ardeur et de créativité depuis quelques jours sur les réseaux sociaux. Ce sursaut d’acrimonie a...
(RFI 31/08/17)
Bolloré se renforce dans la logistique et le transport portuaire en Afrique. Epaulé par un consortium de trois groupes internationaux, le groupe français a repris une partie des activités de l'un de ses concurrents en difficulté, le groupe Necotrans placé en redressement judiciaire il y a deux mois. Bolloré est donc davantage présent sur ses marchés traditionnels : Côte d'Ivoire, Bénin, Togo, Cameroun et Burkina Faso. En affaires plus qu'ailleurs, le malheur des uns fait le bonheur des autres. Le...
(Sidwaya 30/08/17)
En collaboration avec le ministère en charge de l’économie et des finances, la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso a organisé, le mardi 29 août 2017 à Ouagadougou, une rencontre d’informations et d’échanges sur les procédures d’allègement de la contractualisation des projets du Partenariat public-privé (PPP), au profit des hommes d’affaires. L’adoption et la promulgation de la loi 042-2017/AN du 3 juillet 2017 portant allègement de la procédure de contractualisation des projets du Partenariat public-privé (PPP) ont fait...
(Agence Ecofin 30/08/17)
Selon le journal français Les Echos, le tribunal de commerce de Paris a rendu, le 25 août dernier, son jugement dans le cadre du redressement judiciaire du groupe Necotrans, actif, en Afrique essentiellement, dans la gestion de terminaux portuaires, le secteur pétrolier et gazier, et la logistique minière. La justice française a donc finalement retenu, parmi 15 prétendants, l’offre présentée par le « consortium Bolloré ». Celle-ci comprend les offres conjointes, non solidaires et non dissociables d’African Ports & Corridors...

Pages