Lundi 18 Décembre 2017

4e Atelier des imams du Sahel: s'inspirer de l'expérience algérienne en matière de paix et de réconciliation nationale

4e Atelier des imams du Sahel: s'inspirer de l'expérience algérienne en matière de paix et de réconciliation nationale
(Algérie Presse service 30/05/16)

Le représentant de l'Algérie aux travaux du 4e atelier de la Ligue des oulémas, prêcheurs et imams des pays du Sahel, Kamel Chekat a souligné lundi à Dakar, la pertinence de prendre exemple sur l'expérience algérienne en matière de paix et de réconciliation nationale afin d'optimiser les efforts visant à lutter contre l'extrémisme violent et le terrorisme.

L'expérience algérienne en matière de lutte contre l'extrémisme violent et le terrorisme à travers la promotion de la paix et de la réconciliation nationale sur la base du dialogue et de la tolérance mérite au vu de son efficacité et sa pertinence d'être reproduite dans le continent africain en général et dans la région du Sahel en particulier, a expliqué M. Kechat dans son intervention lors des travaux de cet atelier qui ont débuté lundi dans la capitale sénégalaise.

Et d'ajouter que la consécration de la coexistence dans un climat de paix et de sécurité au sein de nos sociétés appelle la mise en relief des valeurs de l'Islam qui prônent la tolérance, l'acceptation de l'autre et le dialogue entre les cultures et les idées.

Membre de la Ligue des oulémas, prêcheurs et imams des pays du Sahel, M.Chekat a souligné à cette occasion le rôle important des Zaouïas et des références soufies dans la préservation de la stabilité et la sécurité du Sahel à travers la propagation des concepts d'unité, de coexistence et de tolérance entre les peuples de la régions en plus de leur apport dans la préservation contre l'extrémisme, le fanatisme et les idées étrangères à nos références religieuses authentiques.

Les travaux du 4e atelier de la Ligue des oulémas, prêcheurs et imams des pays du Sahel sont organisés sur deux jours dans la capitale sénégalaise sur le thème "Les valeurs de coexistence pacifique face à l'extrémisme religieux et violent" avec la participation d'organismes régionaux et continentaux.

La Ligue organise cette manifestation religieuse en coordination avec ses partenaires, en l'occurrence le Mécanisme africain de coordination et de liaison, le Centre africain d'études et de recherche sur le terrorisme (CAERT) et le Comité de sécurité et de renseignement relevant de l'Union africaine.

Participent à cet atelier, organisé pour la première fois en dehors de l'Algérie, des imams, prêcheurs et oulémas des pays membres de la Ligue: l'Algérie, la Mauritanie, le Mali, le Nigeria, le Niger, le Burkina Faso et le Tchad, ainsi que trois pays observateurs : la Côte d'Ivoire, le Sénégal et la Guinée-Conakry.

Commentaires facebook