Mardi 22 Août 2017
(Le Faso 22/08/17)
C’est parti pour la 14ème édition du Festival Scientifique et Culturel des Clubs UNESCO Universitaire de l’Afrique de l’Ouest (FESCUAO). Du 16 au 25 août 2017, Ouagadougou va vibrer au rythme de cette grand-messe à laquelle prennent part, plus de 400 étudiants venus de l’espace CEDEAO (Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest). Ce samedi 19 août 2017 à Ouagadougou, a eu lieu la cérémonie d’ouverture. « Rôle et responsabilité des jeunes dans l’atteinte des Objectifs du Développement Durable (ODD) dans l’espace CEDEAO », c’est sous ce thème que se tient le 30e anniversaire et la 14e édition du FESCUAO au pays des hommes intègres après la 13e, en Côte d’Ivoire. Ce sont plus...
(Xinhua 16/08/17)
La fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB) a condamné lundi dans un communiqué l'attaque terroriste de Ouagadougou dimanche qui a fait 18 morts dans un restaurant turc. "En cette circonstance extrêmement douloureuse, les musulmans du Burkina Faso, à travers la Fédération des Associations Islamiques du Burkina (FAIB), sans réserve et sans équivoque, condamnent de la façon la plus absolue, cette indignité humaine", peut-on lire dans le communiqué de l'Association. La FAIB réaffirme son "rejet total, catégorique et sans ambiguïté" de toute forme de violence ou de terrorisme qui "ne saurait être justifiée par une quelconque conviction religieuse", affirme le communiqué, appelant à l'union, à la fraternité et à la solidarité entre toutes les populations "sans distinction aucune", pour soutenir...
(APA 14/08/17)
L’étudiante en médecine, Princesse Sévérine Poadiagué a été élue Miss Burkina 2017, à l’issue du concours de beauté qui s’est déroulé vendredi soir à Ouagadougou. Selon le jury, Mlle Poadiagué est la plus belle et la plus éloquente (chacune des candidates a livré un message oral, Ndlr) parmi les 21 finalistes au concours de beauté. La nouvelle ‘’reine de la beauté féminine burkinabè’’ a empoché au total 12 millions de francs CFA, 5 millions FCFA offerts par le comité d’organisation...
(APA 14/08/17)
L’artiste musicien burkinabè Siaka Koné alias ‘’La Papa’’ vient de sortir son premier opus baptisé «Siradjan tama» (la longue marche, en langue nationale dioula), a-t-on appris dimanche de source proche du show-biz à Ouagadougou. Selon la source, l’œuvre discographique produite après dix années de recherche, a été réalisée sous la houlette du producteur français Benoît. «A travers ses chansons, l’artiste parle de l’amour pour son prochain, de la bénédiction des parents et du destin », peut-on lire dans l’hebdomadaire culturel...
(APA 08/08/17)
Le laboratoire de développement et de coproduction dénommé ‘’Ouaga Film Lab’’ organise du 18 au 23 septembre prochain à Ouagadougou, la 2e édition de son projet de réalisation de films sélectionnés, a-t-on appris auprès de la structure. Dans un communiqué parvenu à APA dimanche, le comité de sélection de ‘’Ouaga Film Lab’’ a rappelé que l’appel à projets a été lancé pendant la dernière édition du Festival panafricain de cinéma et de télévision de Ouagadougou (FESPACO), tenue courant fin février-début...
(APA 31/07/17)
La 18e édition de la manifestation culturelle dénommée ‘’Top vacances culture et santé’’ va démarrer en début août à Koudougou (ville capitale de la région du Centre-ouest du Burkina), a-t-on appris auprès des organisateurs. Selon Junior production, la structure organisatrice, l’édition 2017 de Top vacance culture aura lieu autour du thème : «La jeunesse face à l’incivisme». Cette manifestation qui va durer jusqu’en octobre est un programme de vacances consacré essentiellement aux élèves. Il va se tenir au Théâtre populaire...
(APA 24/07/17)
La première édition du Festival urbain, de la culture et de la musique traditionnelle des ethnies du Burkina Faso (FEMUB), est prévue du 12 au 15 octobre prochain, a-t-on appris auprès du comité d’organisation. Selon les organisateurs, la manifestation va se dérouler en partenariat avec Radio France internationale (RFI), le gouvernorat des Hauts Bassins et la commune de Bobo-Dioulasso. «Le festival sera suivi d’une grande foire culinaire dénommée +Grand prix Farafina sia mousso dambé+», note-t-on. Plusieurs prix seront décernés. Il...
(Présidence 21/07/17)
Invité par son homologue ivoirien pour participer à l’ouverture officielle des 8 èmes jeux de la Francophonie, le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE est arrivé ce vendredi 21 juillet 2017 aux environs de 9 heures à Abidjan où il a été accueilli à sa descente d’avion par le vice-Président de la République de Côte d’Ivoire, Son Excellence Monsieur Daniel Kablan DUNCAN. Etaient également présents à l’aéroport international Félix Houphouët BOIGNY d’Abidjan pour accueillir leur Président, une forte délégation de Burkinabè venus de l’intérieur de la Côte d’Ivoire et l’Ambassadeur du Burkina Faso à Abidjan accompagné...
(APA 17/07/17)
La finale de l’édition 2017 du concours de beauté féminine dénommé Miss Burkina est prévue le 11 août prochain, a-t-on appris auprès du nouveau comité d’organisation de cette manifestation. Selon les organisateurs, à l’issue de la compétition, la lauréate empochera la somme de 5 millions de francs CFA, un trophée, une couronne et d’autres lots. La phase éliminatoire qui a débuté en janvier 2017, a pris fin le 8 juillet dernier par l’étape de la région du Centre dont relève...
(BBC 14/07/17)
Salimata Diabate a failli ne pas devenir musicienne car dans son ethnie, les femmes n'ont même pas le droit de toucher un balafon. Cette balafoniste vient de l'ethnie Sambla qui a une forte culture musicale et la lignée Diabate a un lien très profond avec le balafon. Son ethnie, les Samblas, a un balafon rare qui se joue à trois. Balafoniste, malgré les interdits Salimata Diabate avait encore ses dents de lait quand elle essayait de jouer du djembé et...
(Xinhua 13/07/17)
Le ministère burkinabè en charge de l'Environnement a annoncé mercredi l'inscription du Complexe W-Arly-Pendjari, un parc qui regorge d'énormes ressources fauniques, sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO, à l'occasion de la 41ème session du Comité du patrimoine mondial tenue à Cracovie, en Pologne. D'une superficie de 1.714.831 ha, le Complexe W-Arly-Pendjari, situé entre le Niger, le Burkina Faso et le Bénin, sert de refuge à des espèces animales menacées dans la majeure partie de l'Afrique de l'Ouest. Le...
(Jeune Afrique 12/07/17)
À New York, un Burkinabè fait vibrer Harlem by night. Arrivé les poches vides, Abdel Kader Ouedraogo a, en quelques années, créé un festival et ouvert un bar de world music devenu une adresse incontournable. Plusieurs fois dans la journée, le Shrine (« lieu de pèlerinage » en français) se remplit. En quelques minutes, un guide le présente comme faisant partie du patrimoine musical et culturel de Harlem, le quartier historiquement afro du nord de New York. Les grappes de...
(APA 10/07/17)
La partie burkinabè du complexe W (à cheval entre le Bénin, le Burkina Faso et le Niger) est désormais inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’Organisation des nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), a-t-on appris dimanche, à travers un communiqué de presse de l’organe onusien. Le communiqué parvenu à APA dimanche, dans l’après-midi, précise que c’est au cours de sa session de vendredi dernier que le comité du patrimoine mondial de l’UNESCO a pris...
(Le Parisien 28/06/17)
C'est la bonne surprise de la semaine. «Wallay» raconte l'histoire d'Ady, 13 ans, métis franco-burkinabe qui vit avec son père en banlieue lyonnaise, dont il n'épouse que les mauvais côtés. Côté autorité, c'est un naufrage. Le môme n'en fait qu'à sa tête. En désespoir de cause, son père l'envoie au Burkina Faso dans la famille de son frère Amadou. Là-bas, la vie tourne à l'aventure initiatique. On craint d'abord un film sans invention, mais il s'en dégage peu à peu...
(Jeune Afrique 28/06/17)
Avec "Wallay", le réalisateur suisso-burkinabè Berni Goldblat filme le retour au pays d'un jeune garçon élevé en banlieue de Lyon et la progressive acceptation de son identité plurielle. «Il faut tout un village pour élever un enfant », dit le proverbe. Le père d’Ady, qu’il élève seul dans la banlieue lyonnaise, en sait quelque chose. Un peu désemparé par l’insolence et les petits trafics de l’adolescent de 13 ans, il décide de l’envoyer au pays pour que son oncle, le...
(Agence Ecofin 27/06/17)
Medi1 Radio peut désormais émettre depuis le Burkina Faso. En effet, une convention générale portant autorisation d'émission en modulation de fréquence a été signée à Ouagadougou, entre le PDG de la Radio Méditerranée internationale (Medi1), Hassan Khiyar, et la présidente du Conseil supérieur de la communication (CSC) du Burkina Faso, Nathalie Somé. Par cette signature, le CSC autorise Medi1 à exploiter par voie hertzienne un service de radiodiffusion d’informations générales pour une durée de dix ans renouvelable. Avec cette convention,...
(APA 23/06/17)
Nestorine Sangaré, ministre de la Promotion de la femme et du genre dans le dernier gouvernement de Blaise Compaoré, a dédicacé, mercredi à Ouagadougou, son premier album musical intitulé ‘’Un père fidèle‘’. «Dans cette nouvelle carrière, Nestorine s’inspire de la vie et l’œuvre de grandes chanteuses d’ici et d’ailleurs comme Mme Zidouemba Germaine, Tina Terner, Nina Simone, Barbara Kanam …», peut-on lire dans le dossier remis à la presse lors de cérémonie de dédicace. Chanté en français et en mooré...
(Sidwaya 21/06/17)
Le ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme, a organisé, le mardi 20 juin 2017 à Ouagadougou, la 5e édition de la Journée de promotion des industries culturelles et créatives (JPICC). A la veille de la célébration de la fête de la musique, le ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme a organisé la 5e édition de la Journée de promotion des industries culturelles et créatives (JPICC) autour du thème « La musique burkinabè à l’ère...
(Jeune Afrique 21/06/17)
Jamais diffusé sur Canal+ Horizons, qui fait pourtant partie de ses producteurs, jamais sélectionné pour le Fespaco, "Bayiri, la patrie" fait figure de film maudit. S’il n’a pas été victime, semble-t‑il, de véritable censure, il est vrai que le 6e long-métrage de S. Pierre Yameogo aborde un sujet très sensible en Côte d’Ivoire comme au Burkina. Il raconte en effet, à travers l’histoire d’une jeune femme victime de racket et de viol, ce qu’ont vécu les familles de planteurs burkinabè...
(APA 19/06/17)
L’ancienne ministre burkinabè Nestorine Sangaré/Compaoré, qui avait en charge le département de la Promotion de la femme et du genre dans le dernier gouvernement de Blaise Compaoré, vient de sortir un album musical, a-t-on appris dimanche de source médiatique. La nouvelle est divulguée dans plusieurs médias burkinabè mais aussi sur les réseaux sociaux: «l’ancienne ministre Sangaré est devenue chanteuse». Selon le journal en ligne, Burkina24, «discrète depuis la chute du gouvernement de Blaise Compaoré en octobre 2014, elle (Nestorine Sangaré)...

Pages