Dimanche 28 Mai 2017

Burkina Faso

(RFI 27/05/17)
L’Observatoire de la démocratie et des droits de l’homme s’inquiète de la montée en puissance d’actes, d’attitude et de comportements qui tendent à nier, violer et bafouer la dignité humaine au Burkina Faso. Et dans son rapport, l’Observatoire de la démocratie et des droits de l’homme tire la sonnette d’alarme, vu le danger que court le pays de se retrouver dans une situation de violations graves et massives des droits de l’homme. Le rapport de l’Observatoire de la démocratie et des droits de l’homme (ODDH) ne fait aucune concession. Dans...
(Burkina24 27/05/17)
Le Président de l’Assemblée nationale Salifou Diallo a annoncé que deux commissions d’enquête parlementaire vont bientôt se pencher sur les secteurs de la santé, de l’enseignement et des infrastructures publiques. Salifou Diallo, Président du parlement burkinabè, a annoncé au cours de la clôture de la première session parlementaire de l’année 2017 ce 26 mai 2017, que deux commissions d’enquête parlementaire ont été créées par résolution. La première va se pencher sur les secteurs de la santé et de l’enseignement. Concernant le domaine sanitaire, Salifou Diallo a précisé que la mission de la commission est de « mener des investigations dans les services de santé du pays afin de dresser sans complaisance aucune, un état des lieux, aussi exhaustif que possible...
(Burkina24 27/05/17)
Le Président de l’Assemblée nationale Salifou Diallo a exhorté ce 26 mai 2017 le gouvernement « à faire preuve de fermeté » face aux nombreuses grèves au Burkina. Le chef du législatif burkinabè dit saluer la volonté de l’exécutif de privilégier le dialogue, mais à son avis, les citoyens « ne sauraient se soustraire à leurs obligations et se prévaloir uniquement de leurs droits». Salifou Diallo s’exprimait ainsi à l’occasion de la clôture de la première session parlementaire de l’année,...
(Burkina24 27/05/17)
A l’instar des musulmans du monde entier, ceux du Burkina Faso débutent le jeune du mois de ramadan, un des piliers de l’islam. Pendant 29 ou 30 jours, les musulmans vont ainsi observer ce devoir religieux qui exige le respect de certaines règles. Imam Alidou Ilboudo, promoteur du Centre culturel islamique du Burkina (CCIB), par ailleurs imam à l’Association des élèves et étudiants musulmans au Burkina Faso (AEEMB) et au Centre d’étude, de recherche et de formation islamique (CERFI) apporte...
(Xinhua 26/05/17)
Inoussa Kanazoé, grand opérateur économique burkinabè évoluant notamment dans le domaine de la cimenterie qui avait été inculpé en avril par la justice burkinabè pour "fraude fiscale et de surfacturation, estimées à des milliards de FCFA", a été libéré sous caution de 700 millions de FCFA, a-t-on appris de source concordantes. Le procureur reproche également à M. Kanozoé responsable de la société Cimenterie du Faso (Cimfaso), d'avoir "mis sur le marché du ciment avarié" ou "du ciment n'ayant pas été produit par la société mais...
(Fasozine 26/05/17)
L’Observatoire de la démocratie et des Droits de l’homme au Burkina Faso (ODDH) a rendu public ce jeudi 25 mai 2017 à Ouagadougou son rapport semestriel périodique sur la situation des droits humains au Burkina Faso. Le rapport de 19 pages couvre la période allant de novembre 2016 à avril 2017. Dans ledit document, premier du genre, l’ODDH tire la sonnette d’alarme car il a constaté au cours de ladite période « une régression en matière de respect et de...
(Le Pays 26/05/17)
L’Observatoire de la démocratie et des droits de l’Homme (ODDH) a, le 25 mai 2017 à Ouagadougou, présenté aux Hommes de médias, son premier rapport semestriel sur la situation des droits de l’Homme au Burkina Faso. Selon ce rapport, la situation des droits de l’Homme au Burkina Faso est loin d’être reluisante, eu égard aux manquements constatés et à la mise en cause de certains acquis dont la liberté d’expression. L’Observatoire de la démocratie et des droits de l’Homme (ODDH)...
(Jeune Afrique 26/05/17)
Inoussa Kanazoé, l’entrepreneur proche de François Compaoré, le frère de l’ancien président Blaise Compaoré, est accusé de diverses infractions et avait été placé en garde à vue le 19 avril. Écroué depuis plus d’un mois dans le cadre d’une enquête préliminaire de la Gendarmerie du Kadiogo saisie par le Tribunal de grande instance de Ouagadougou sur des surfacturations présumées de la société CimFaso (Cimenterie du Faso), l’homme d’affaires Inoussa Kanazoé bénéficie depuis ...
(Burkina24 26/05/17)
Un mouvement de la société civile milite pour le retour de Blaise Compaoré dans son pays natal. Une organisation de la société civile dénommée « Mouvement citoyen pour le retour de Blaise Compaoré en terre natale» (MCRBC-TN) est née au Burkina Faso. Ce regroupement de jeunes, qui s’est présenté à la presse ce 20 mai 2017 à Ouagadougou, se dit mû par la volonté de la « restauration d’un homme, un compatriote qui a été victime d’une situation catastrophique »...
(Burkina24 26/05/17)
En prélude aux élections municipales partielles du 28 mai 2017, les formateurs des membres de bureaux de vote se sont rencontrés le lundi 22 mai 2017 à la mairie de l’arrondissement 4 de Ouagadougou pour une mise au point. C’était en présence de Newton Ahmed Barry, président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Formés il y a de cela quelques jours, la soixantaine de formateurs des membres de bureaux de vote se préparent à transmettre leurs connaissances au personnel...
(APA 26/05/17)
Avec deux nouvelles découvertes aurifères de son programme d’exploration à Golden Hill (sud-ouest) et le processus de développement du projet Banfora (Ouest), Teranga Gold a le vent en poupe au Burkina Faso. La découverte des teneurs remarquables à Ma et Nahiri (sur un total de dix prospects ciblés) sur le gisement de Golden Hill, indiquent des résultats d’analyse encourageants pour un début du programme d’exploration. En joint-venture avec Boss Resources dans ledit site, Teranga Gold devra détenir jusqu’à 80% sous...
(APA 26/05/17)
L’encours de la dette publique du Bukina Faso s’élève à 2346,5 milliards de FCFA à la date de fin septembre 2016 contre 2302,4 milliards de FCFA à fin août 2016, a appris APA auprès du ministère de l’Economie et des Finances. Cette hausse de 44,5 milliards de FCFA (1,9%) s’explique par les augmentations de la dette intérieure et extérieure. Ces deux composantes sont respectivement passées de 0,4% et 5,9% par rapport à fin août. Cette évaluation la plus récente de...
(APA 26/05/17)
Le Burkina Faso ambitionne d’offrir à chaque jeune un emploi décent d’ici à 2020, a appris APA jeudi auprès du ministère en charge de la Jeunesse. «La nouvelle vision consiste à construire une administration moderne, capable de promouvoir l’employabilité et d’élever la conscience citoyenne de la jeunesse, d’anticiper et de combler la demande en formation professionnelle, afin d’offrir à chaque jeune Burkinabè la chance d’obtenir un emploi décent d’ici à 2020 », explique le ministrede tutelle, Dr Smaïla Ouédraogo. Pour...
(RFI 26/05/17)
Au Burkina Faso, l'artiste musicienne Adja Divine a échappé à un lynchage. Rattrapée par la police après son refus d'obtempérer pour un contrôle de routine, alors qu'elle allait acheter du lait pour son bébé, une foule s'est acharnée sur elle malgré la présence des deux policiers. Une rumeur l'accusant de vol d'enfants s'est vite répandue et des badauds s'en sont pris à elle. Les policiers qui l'avaient arrêtée pour les explications sur son refus d'obtempérer ont vite été débordés et...
(Burkina24 26/05/17)
La Commission électorale nationale indépendante (CENI) est prête à organiser les municipales partielles du 28 mai 2017. A trois jours de son premier scrutin en tant que président de la CENI, Newton Barry a assuré ce 25 mai 2017 à la presse qu’il était prêt, rapportent nos confrères de Kamanews. Dès ce jeudi, les premiers convois sont en route pour les 3 600 bureaux de vote. Sur le plan sécuritaire, les choses se passent bien, selon Newton Ahmed Barry. La...
(Agence Ecofin 26/05/17)
Mi Nafa, une fintech basé au Burkina Faso, est la seule start-up d'Afrique francophone au sud du Sahara, qui figure parmi les 20 entreprises présélectionnées par le groupe bancaire panafricain Ecobank, dans le cadre de son concours fintech lancé début 2017. L'autre fintech francophone retenue dans ce cadre est l'algérienne Payvite. Sans grande surprise, les projets nigérians ont été les plus nombreux (8 au total), suivis des projets venus du Kenya (5), du Ghana (4) de l'Afrique du sud (1)...
(La Voix de l'Amérique 26/05/17)
Ce mardi, à Ouagadougou, une femme a été faussement accusée de vol d’enfant par une foule qui l’a sévèrement battue. Au Burkina Faso, les actes d’incivisme se sont multipliés ces dernières semaines. La semaine dernière six personnes ont été tuées lors d’affrontement entre des villageois et un groupe d’auto-défense. Ce mardi, à Ouagadougou, une femme a été faussement accusée de vol d’enfant par une foule qui l’a sévèrement battue. Ali Sanou, Secrétaire Général du Mouvement burkinabè des droits de l’homme...
(Burkina24 26/05/17)
L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) a l’honneur de porter à la connaissance du public que conformément à ses engagements de travailler à l’amélioration des prestations des opérateurs et fournisseurs de services de communications électroniques (fixe, mobile, internet), elle a entrepris une enquête de satisfaction des usagers sur tout le territoire national. Commencée le 16 mai 2017, cette campagne de collecte d’informations auprès d’un échantillon représentatif des utilisateurs s’étalera jusqu’au 02 juin 2017. L’enquête sera menée...
(Autre média 26/05/17)
« Alors madame la ministre, vos efforts en faveur de la société burkinabè en passant par la femme seront vains si à cette occasion vous n’agissez pas » a dit Célestin Badolo. « En votre autorité nous voulons toucher toutes les associations de promotion de la femme, c’est maintenant ou jamais. Il faut mettre les textes en application, il faut porter plainte, il faut poursuivre devant l’autorité compétente ceux qui pense pouvoir impunément fouler aux pieds les règles de la...
(AFP 25/05/17)
Le richissime homme d’affaires burkinabè Inoussa Kanazoé, magnat de la cimenterie et vice-président de la chambre de Commerce, inculpé notamment pour "blanchiment de capitaux", a été libéré mardi sous caution, a-t-on appris mercredi de source judiciaire. "Le juge chargé du dossier a accordé à M. Inoussa Kanazoé une liberté provisoire sous caution de 700 millions de francs CFA (environ 1,06 million d’euros)", a déclaré une source judiciaire sous couvert d'anonymat, précisant que "les poursuites (n'étaient) pas abandonnées". M. Kanazoé est...

Pages

(RFI 27/05/17)
L’Observatoire de la démocratie et des droits de l’homme s’inquiète de la montée en puissance d’actes, d’attitude et de comportements qui tendent à nier, violer et bafouer la dignité humaine au Burkina Faso. Et dans son rapport, l’Observatoire de la démocratie et des droits de l’homme tire la sonnette d’alarme, vu le danger que court le pays de se retrouver dans une situation de violations graves et massives des droits de l’homme. Le rapport de l’Observatoire de la démocratie et des droits de l’homme (ODDH) ne fait aucune concession. Dans...
(Burkina24 27/05/17)
Le Président de l’Assemblée nationale Salifou Diallo a annoncé que deux commissions d’enquête parlementaire vont bientôt se pencher sur les secteurs de la santé, de l’enseignement et des infrastructures publiques. Salifou Diallo, Président du parlement burkinabè, a annoncé au cours de la clôture de la première session parlementaire de l’année 2017 ce 26 mai 2017, que deux commissions d’enquête parlementaire ont été créées par résolution. La première va se pencher sur les secteurs de la santé et de l’enseignement. Concernant le domaine sanitaire, Salifou Diallo a précisé que la mission de la commission est de « mener des investigations dans les services de santé du pays afin de dresser sans complaisance aucune, un état des lieux, aussi exhaustif que possible...
(Burkina24 27/05/17)
Le Président de l’Assemblée nationale Salifou Diallo a exhorté ce 26 mai 2017 le gouvernement « à faire preuve de fermeté » face aux nombreuses grèves au Burkina. Le chef du législatif burkinabè dit saluer la volonté de l’exécutif de privilégier le dialogue, mais à son avis, les citoyens « ne sauraient se soustraire à leurs obligations et se prévaloir uniquement de leurs droits». Salifou Diallo s’exprimait ainsi à l’occasion de la clôture de la première session parlementaire de l’année,...
(Burkina24 27/05/17)
A l’instar des musulmans du monde entier, ceux du Burkina Faso débutent le jeune du mois de ramadan, un des piliers de l’islam. Pendant 29 ou 30 jours, les musulmans vont ainsi observer ce devoir religieux qui exige le respect de certaines règles. Imam Alidou Ilboudo, promoteur du Centre culturel islamique du Burkina (CCIB), par ailleurs imam à l’Association des élèves et étudiants musulmans au Burkina Faso (AEEMB) et au Centre d’étude, de recherche et de formation islamique (CERFI) apporte...
(Xinhua 26/05/17)
Inoussa Kanazoé, grand opérateur économique burkinabè évoluant notamment dans le domaine de la cimenterie qui avait été inculpé en avril par la justice burkinabè pour "fraude fiscale et de surfacturation, estimées à des milliards de FCFA", a été libéré sous caution de 700 millions de FCFA, a-t-on appris de source concordantes. Le procureur reproche également à M. Kanozoé responsable de la société Cimenterie du Faso (Cimfaso), d'avoir "mis sur le marché du ciment avarié" ou "du ciment n'ayant pas été produit par la société mais...
(Fasozine 26/05/17)
L’Observatoire de la démocratie et des Droits de l’homme au Burkina Faso (ODDH) a rendu public ce jeudi 25 mai 2017 à Ouagadougou son rapport semestriel périodique sur la situation des droits humains au Burkina Faso. Le rapport de 19 pages couvre la période allant de novembre 2016 à avril 2017. Dans ledit document, premier du genre, l’ODDH tire la sonnette d’alarme car il a constaté au cours de ladite période « une régression en matière de respect et de...
(Le Pays 26/05/17)
L’Observatoire de la démocratie et des droits de l’Homme (ODDH) a, le 25 mai 2017 à Ouagadougou, présenté aux Hommes de médias, son premier rapport semestriel sur la situation des droits de l’Homme au Burkina Faso. Selon ce rapport, la situation des droits de l’Homme au Burkina Faso est loin d’être reluisante, eu égard aux manquements constatés et à la mise en cause de certains acquis dont la liberté d’expression. L’Observatoire de la démocratie et des droits de l’Homme (ODDH)...
(Burkina24 26/05/17)
Un mouvement de la société civile milite pour le retour de Blaise Compaoré dans son pays natal. Une organisation de la société civile dénommée « Mouvement citoyen pour le retour de Blaise Compaoré en terre natale» (MCRBC-TN) est née au Burkina Faso. Ce regroupement de jeunes, qui s’est présenté à la presse ce 20 mai 2017 à Ouagadougou, se dit mû par la volonté de la « restauration d’un homme, un compatriote qui a été victime d’une situation catastrophique »...
(Burkina24 26/05/17)
En prélude aux élections municipales partielles du 28 mai 2017, les formateurs des membres de bureaux de vote se sont rencontrés le lundi 22 mai 2017 à la mairie de l’arrondissement 4 de Ouagadougou pour une mise au point. C’était en présence de Newton Ahmed Barry, président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Formés il y a de cela quelques jours, la soixantaine de formateurs des membres de bureaux de vote se préparent à transmettre leurs connaissances au personnel...
(RFI 26/05/17)
Au Burkina Faso, l'artiste musicienne Adja Divine a échappé à un lynchage. Rattrapée par la police après son refus d'obtempérer pour un contrôle de routine, alors qu'elle allait acheter du lait pour son bébé, une foule s'est acharnée sur elle malgré la présence des deux policiers. Une rumeur l'accusant de vol d'enfants s'est vite répandue et des badauds s'en sont pris à elle. Les policiers qui l'avaient arrêtée pour les explications sur son refus d'obtempérer ont vite été débordés et...
(APA 26/05/17)
Le Burkina Faso ambitionne d’offrir à chaque jeune un emploi décent d’ici à 2020, a appris APA jeudi auprès du ministère en charge de la Jeunesse. «La nouvelle vision consiste à construire une administration moderne, capable de promouvoir l’employabilité et d’élever la conscience citoyenne de la jeunesse, d’anticiper et de combler la demande en formation professionnelle, afin d’offrir à chaque jeune Burkinabè la chance d’obtenir un emploi décent d’ici à 2020 », explique le ministrede tutelle, Dr Smaïla Ouédraogo. Pour...
(La Voix de l'Amérique 26/05/17)
Ce mardi, à Ouagadougou, une femme a été faussement accusée de vol d’enfant par une foule qui l’a sévèrement battue. Au Burkina Faso, les actes d’incivisme se sont multipliés ces dernières semaines. La semaine dernière six personnes ont été tuées lors d’affrontement entre des villageois et un groupe d’auto-défense. Ce mardi, à Ouagadougou, une femme a été faussement accusée de vol d’enfant par une foule qui l’a sévèrement battue. Ali Sanou, Secrétaire Général du Mouvement burkinabè des droits de l’homme...
(Burkina24 26/05/17)
L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) a l’honneur de porter à la connaissance du public que conformément à ses engagements de travailler à l’amélioration des prestations des opérateurs et fournisseurs de services de communications électroniques (fixe, mobile, internet), elle a entrepris une enquête de satisfaction des usagers sur tout le territoire national. Commencée le 16 mai 2017, cette campagne de collecte d’informations auprès d’un échantillon représentatif des utilisateurs s’étalera jusqu’au 02 juin 2017. L’enquête sera menée...
(Autre média 26/05/17)
« Alors madame la ministre, vos efforts en faveur de la société burkinabè en passant par la femme seront vains si à cette occasion vous n’agissez pas » a dit Célestin Badolo. « En votre autorité nous voulons toucher toutes les associations de promotion de la femme, c’est maintenant ou jamais. Il faut mettre les textes en application, il faut porter plainte, il faut poursuivre devant l’autorité compétente ceux qui pense pouvoir impunément fouler aux pieds les règles de la...
(AFP 25/05/17)
Des dizaines de Burkinabè ont été arrêtés ces derniers jours en Guinée pour s'être livrés à l'exploitation artisanale de l'or, une activité interdite par les autorités, a-t-on appris mercredi de sources concordantes. Les Burkinabè arrêtés, dont le nombre exact n'a pas été précisé, étaient détenus mercredi à Siguiri, dans le nord-est de la Guinée, principale zone aurifère du pays, selon des témoins et une source policière joints par l'AFP de Conakry. Ces arrestations surviennent dans le cadre d'un ratissage de l'armée dans les zones aurifères à la demande du ministère des Mines, a déclaré à l'AFP un responsable de ce département, sans indication de date ni de nombre.
(RFI 24/05/17)
Une dizaine de sites web du gouvernement burkinabè ont été l'objet d'attaque de la part de pirates. Même si l'Agence nationale pour la promotion des technologies de l’information et de la communication (ANP TIC) affirme que le problème est résolu et que les sites sont désormais sous contrôle gouvernemental. Les spécialistes en sécurité informatique pointent du doigt la vulnérabilité des infrastructures informatiques dans le pays. Ce piratage de site web du gouvernement burkinabè est l'œuvre de jeunes hackers albanais,...
(Afrique sur 7 24/05/17)
L’artiste musicienne Adja Divine, du Burkina-Faso vient d’être accusée de vol d’enfant par une foule furieuse de Ouagadougou qui, cherchant à faire la peau à l’artiste en question, a été maîtrisée dans cet élan par les autorités policières. Mlle Adjaratou Diessongo alias Adja Divine, artiste musicienne burkinabè, mettra du temps avant de se remettre de cette accusation de vol d’enfant qui a failli lui coûter la vie dans les rues de Ouagadougou. N’eût été l’intervention de la Police venue promptement...
(APA 24/05/17)
Le journaliste burkinabè Atiana Serge Oulon du bimensuel Le Courrier confidentiel, a remporté l’édition 2016 du prix de la lutte anti-corruption au Burkina Faso, décerné par le Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC). Une enveloppe d’une valeur de 1 million de FCFA et une attestation ont été remises au lauréat qui a été primé grâce à son article intitulé «Corruption : des magistrats dans le collimateur de la justice» et paru dans le journal L’Evènement N°324 du 25 avril 2016...
(Média Terre 24/05/17)
Le ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation a organisé en partenariat avec l’UNICEF, un atelier de conception et de validation des outils de mise en œuvre du projet Edutrac. Les travaux se sont déroulés du jeudi 04 au samedi 06 mai 2017 à Boulsa dans le Namentenga. Trois jours durant, les réflexions ont porté sur les aspects et les contours pratiques qui permettront une mise en œuvre d’Edutrac. Il s’agit notamment de l’identification des acteurs, leurs rôles et responsabilités...
(Média Terre 24/05/17)
Le point focal de l’United Nation for Climate Change/Learn (UNCC), de la Direction Général de la Recherche en Education et de l’Innovation Pédagogique (DGREIP) du Ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation (MENA) du Burkina Faso, monsieur Boubacar Ouédraogo a animé avec les élèves du Lycée Bogodogo et de l’école primaire privée le Petit Monde et ceux du lycée Ferny Voltaire de la France, une vidéo conférence via skype. Cette séance dénommée ‘’ Dialogue des Jeunes sur le Climat’’ (DJC)...

Pages

(APA 26/05/17)
Avec deux nouvelles découvertes aurifères de son programme d’exploration à Golden Hill (sud-ouest) et le processus de développement du projet Banfora (Ouest), Teranga Gold a le vent en poupe au Burkina Faso. La découverte des teneurs remarquables à Ma et Nahiri (sur un total de dix prospects ciblés) sur le gisement de Golden Hill, indiquent des résultats d’analyse encourageants pour un début du programme d’exploration. En joint-venture avec Boss Resources dans ledit site, Teranga Gold devra détenir jusqu’à 80% sous réserve d’une étude de faisabilité et le versement de 2,5 millions de dollars canadiens à Golden Hill. La compagnie devrait injecter entre 12 et 15 millions de dollars dans le programme d’exploration de l’année 2017...
(APA 26/05/17)
L’encours de la dette publique du Bukina Faso s’élève à 2346,5 milliards de FCFA à la date de fin septembre 2016 contre 2302,4 milliards de FCFA à fin août 2016, a appris APA auprès du ministère de l’Economie et des Finances. Cette hausse de 44,5 milliards de FCFA (1,9%) s’explique par les augmentations de la dette intérieure et extérieure. Ces deux composantes sont respectivement passées de 0,4% et 5,9% par rapport à fin août. Cette évaluation la plus récente de l’encours de la dette publique indique qu’elle est constituée de 1632,2 milliards de FCFA de dette extérieure et de 714,2 milliards de FCFA de dette intérieure, soit des proportions respectives de 69,6% et 30,4 de la dette totale. Les titres...
(Agence Ecofin 26/05/17)
Mi Nafa, une fintech basé au Burkina Faso, est la seule start-up d'Afrique francophone au sud du Sahara, qui figure parmi les 20 entreprises présélectionnées par le groupe bancaire panafricain Ecobank, dans le cadre de son concours fintech lancé début 2017. L'autre fintech francophone retenue dans ce cadre est l'algérienne Payvite. Sans grande surprise, les projets nigérians ont été les plus nombreux (8 au total), suivis des projets venus du Kenya (5), du Ghana (4) de l'Afrique du sud (1)...
(AFP 25/05/17)
Le richissime homme d’affaires burkinabè Inoussa Kanazoé, magnat de la cimenterie et vice-président de la chambre de Commerce, inculpé notamment pour "blanchiment de capitaux", a été libéré mardi sous caution, a-t-on appris mercredi de source judiciaire. "Le juge chargé du dossier a accordé à M. Inoussa Kanazoé une liberté provisoire sous caution de 700 millions de francs CFA (environ 1,06 million d’euros)", a déclaré une source judiciaire sous couvert d'anonymat, précisant que "les poursuites (n'étaient) pas abandonnées". M. Kanazoé est...
(La Tribune 24/05/17)
L’arlésienne la plus célèbre de la zone ouest-africaine reste l’Eco, la monnaie unique de la zone CEDEAO. Rondement préparées et organisées, les vertus attachées aux monnaies uniques sont nombreuses. Parmi elles, la consolidation économique commune ou encore la facilitation des échanges commerciaux. Cependant, l’examen de certains paramètres économiques révèle un anachronisme structurel dans la conduite de ce projet. Voyons plutôt. Le 24 avril dernier, le directeur des douanes de la commission de la CEDEAO (Communauté Économique des États de l'Afrique...
(Agence Ecofin 24/05/17)
La ministre du développement de l’économie numérique et des postes du Burkina Faso, Hadja Fatimata Ouattara Sanon (photo), a dévoilé le désir du gouvernement burkinabé d’améliorer sa connectivité nationale en collaborant avec le Ghana. Actuellement à Genève, en Suisse, où elle prend part depuis, le 15 mai 2017, au Conseil de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), la ministre a déclaré avoir « rencontré ici, la ministre des TIC du Ghana, nous avons parlé des infrastructures, notamment de la pose de...
(APA 23/05/17)
La Banque arabe pour le développement de l’Afrique (BADEA) a décidé d’octroyer une ligne de financement de 15 millions de dollars à Coris Bank International (CBI), a appris APA auprès de ses responsables. Cet appui sera dédié au soutien des Petites et moyennes entreprises (PME). Le holding bancaire basé à Ouagadougou a fait du soutien aux PME un de ses challenges. Ces deux dernières années, il avait bénéficié de 38 millions d'euros de la Banque africaine de développement (BAD), 10...
(Xinhua 23/05/17)
Un projet de construction d'infrastructure internet entre le Burkina Faso et le Ghana sera bientôt lancé, ont annoncé les autorités burkinabè. La ministre burkinabè en charge de l'Economie numérique Hadja Fatimata Ouattara/Sanon, en marge d'une rencontre de l'Union internationale des télécommunications (UIT), débutée le 15 mai dernier à Genève, a affirmé avoir rencontré la ministre des TIC du Ghana et parlé des infrastructures, notamment de la pose de la fibre optique entre le Burkina Faso et le Ghana qui a...
(AIB 23/05/17)
Ouagadougou - A partir de 2018, le Salon international de l’énergie, des mines et des carrières (SEMICA) va se fondre dans la Semaine des activités minières d’Afrique de l’ouest (SAMAO), a annoncé Innocent Belemtougri, promoteur «Nous avons répondu à l’appel du gouvernement de tenir le SEMICA dans le cadre harmonisé de de la SAMAO. C’est pourquoi à partir de l’année prochaine, l’on retrouvera le SEMICA dans l’organisation de la SAMAO», a expliqué M. Bélemtougri qui animait, lundi matin, une conférence...
(La Tribune 22/05/17)
Les députés de l’Assemblée nationale Burkinabé sifflent la fin de la pagaille qui minait jusque-là l’exploitation, la vente et l’achat de l’or au Burkina Faso. Les parlementaires ont voté ce jeudi à l’unanimité une nouvelle loi réglementant la commercialisation du métal précieux. Le projet de loi n'a pas traîné à l'assemblée nationale. Soumis aux députés ce jeudi 18 mai, le texte a été adopté à l'unanimité par les représentants du peuple à l'hémicycle. Cette réglementation qui donne naissance à l'Agence...
(APA 22/05/17)
Investisseurs & Partenaires (I&P) et l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) envisagent de lever 5 millions d’euros pour un programme innovant d’accélération à destination de jeunes entreprises situées au Niger, au Burkina Faso et au Sénégal, a appris APA auprès de la représentation à Ouagadougou. Près de 5 millions d’euros devraient être levés en dette et en capital auprès de fonds, banques et business angels sur la période au bénéfice de jeunes PME dont les besoins sont compris...
(Agence Ecofin 20/05/17)
La société de téléphonie mobile Orange Burkina Faso a entamé, le 16 mai 2017, les travaux de déploiement de 580 km de fibre optique, depuis la capitale Ouagadougou jusqu’à la frontière avec la Côte d’Ivoire. Une opération inaugurée par la ministre du Développement de l'Economie numérique et des Postes, Hadja Fatimata Ouattara Sanon, accompagnée de Stéphane Richard, le président-directeur général du groupe Orange, en visite de 48 heures dans le pays. A terme, le chantier de fibre optique engagé viendra...
(APA 19/05/17)
L’Union européenne vient de confirmer sa disponibilité à appuyer le Plan national de développement économique et social (PNDES) à hauteur de 800 millions d’euros (524 milliards de F CFA) sur les cinq prochaines années, a confié à APA le chef de la Délégation de l’UE à Ouagadougou, Jean Lamy. La contribution de l’Union européenne dans l’aide extérieure reçue par le Burkina Faso représente bon an mal an « plus de 40% du total de l’aide extérieure », ce qui fait...
(APA 19/05/17)
L’Etat du Burkina a collecté ce jeudi avec succès 40 milliards FCFA (environ 64 millions de dollars) sur le marché financier de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) à l’issue de son émission simultanée par adjudication de bons assimilables du Trésor (BAT) et d’obligations assimilables du Trésor (OAT), a appris APA mercredi auprès de l’agence UMOA-Titres basée à Dakar. Selon l’agence UMOA-Titres, le montant global des soumissions reçues s’est établi à 49,226 milliards FCFA (alors que l’Etat burkinabé sollicitait...
(Burkina24 19/05/17)
Les responsables d’Orange ont inauguré, le mardi 16 mai 2017 à Ouagadougou, leurs premières liaisons en fibre optique au Burkina Faso. La cérémonie, présidée par le Premier ministre représenté par la ministre des TIC, Hadja Fatimata Ouattara/Sanon, a été également marquée par le lancement des travaux de construction de la fibre optique Ouagadougou-Frontière avec la Côte d’Ivoire. L’opérateur Télécoms, installé officiellement au Burkina il y a deux mois, poursuit son engagement dans le déploiement des réseaux très haut débit. Le...
(Jeune Afrique 18/05/17)
Au bout de neuf années de poursuites judiciaires et d’exil au Bénin, ce golden boy est autorisé à rentrer dans son pays. À la tête d’API Holding, il compte bien y relancer ses affaires. «L’heure a sonné pour que je retourne chez moi, mon honneur est enfin lavé ! » lance, visiblement soulagé, Salif Ouédraogo. Le 11 janvier, la cour d’appel de Ouagadougou, statuant en dernier ressort, a annulé les poursuites dont faisait l’objet, depuis près de neuf ans, ce sulfureux homme...
(APA 18/05/17)
La Banque islamique de développement (BID) a décidé d‘allouer au Burkina Faso un financement de 450 millions de dollars pour l’accord-cadre de coopération 2017-2019, a appris APA jeudi auprès du ministère de l’Economie, des Finances. A travers cet accord-cadre, la Société internationale islamique de financement du commerce (ITFC), filiale du Groupe de la BID, s’engage à mettre à la disposition du Burkina Faso, sur une période de trois ans, une enveloppe financière de 150 millions de dollars par an. Ce...
(APA 18/05/17)
La compagnie minière australienne ‘’Golden Rim’’ a renforcé sa présence au Burkina Faso, en prenant à 100% le contrôle du projet d’or Kouri (nord-est) et en renouvelant pour trois ans sa licence, a appris APA auprès de ses responsables. En prenant le contrôle du projet d’or Kouri, après avoir acquis les 10% d’intérêt restant que détenait Epsilon Gold Mines Ltd, ‘’Golden Rim’’ vise loin pour son projet-phare au Burkina Faso. Pour cette transaction, la compagnie a versé 115 000 dollars...
(APA 16/05/17)
La Banque islamique de développement (BID) vient d’accorder au Burkina Faso, un montant de 19,5 milliards de FCFA pour le financement du Programme de développement durable du pastoralisme dans le sahel – fonds de la vie et de subsistance », a appris APA lundi, auprès du ministère de l’économie et des finances. Ce financement entre dans le cadre de la politique nationale de développement du secteur de l’élevage (PNDEL) et du programme national du secteur rural (PNSR). Selon le Gouvernement...
(Agence Ecofin 16/05/17)
Avesoro Resources, compagnie opérant au Libéria sur la mine d’or de New Liberty, envisage d’acquérir la mine d’or de Youga et le gisement Balogo, deux actifs actuellement détenus par son principal actionnaire, Avesoro Holdings, au Burkina Faso. La société a déclaré que des rapports techniques indépendants sont en train d’être élaborés par CSA Global, pour fournir un guide d’estimation de la valeur des gisements. L’information intervient dans le cadre de la stratégie mise en œuvre par la compagnie pour devenir...

Pages

(Afrique sur 7 24/05/17)
A Ouagadougou, au Burkina-Faso, se tiendra la 5è édition de la « Nuit du football africain » que les organisateurs annoncent sous une pluie de stars du Football africain, d’anciennes gloires comme de nouvelles. Le 17 juin 2017 prochain aura lieu à Ouagadougou, au Burkina-Faso, la 5è édition de la « Nuit du football africain ». Cette grande fête sera auréolée de prestations d’anciennes gloires du football africain dont les noms sont ici mentionnés à titre indicatif: ‘’Au niveau africain, nous allons décerner 11 trophées d’honneur à des gloires du football. Ce sont Abédi Pélé (Ghana), Shabani Nonda (RDC), Jean Pierre Papin (France), Lakhdar Belloumi (Algérie) Lucas Radebe (Afrique du Sud), Moustapha Hadji (Maroc), Nwanko...
(Jeune Afrique 24/05/17)
Auteur d’une bonne CAN avec le Burkina Faso, Préjuce Nakoulma est arrivé à Nantes au retour du Gabon. L’attaquant burkinabé, qui a attendu d’avoir presque 30 ans pour découvrir un championnat du Top 5 européen, s’est vite imposé en Ligue 1. Interview. Jeune Afrique : Le Burkina Faso a terminé troisième de la CAN, en se montrant séduisant sur le plan du jeu. Cette équipe peut-elle franchir un cap supplémentaire ? Préjuce Nakoulma : Avant la CAN, nous savions que nous pouvions faire un très bon parcours. Depuis quelques mois, les progrès étaient évidents. Collectivement, l’équipe est meilleure qu’en 2013, l’année où nous avions atteint la finale de la CAN face au Nigeria (0-1). Il y a une bonne cohérence...
(Fasozine 22/05/17)
Dans le cadre des préparatifs des éliminatoires du Championnat d’Afrique des nations (Chan) Kenya 2018, les Ecureuils locaux du Bénin étaient opposés Etalons du Burkina Faso ce dimanche 21 mai 2017 au stade de l’amitié général Mathieu Kérékou de Cotonou. La rencontre s’est soldée par le score de 2-2. Dès l’entame de la rencontre, ce sont les Burkinabè qui se signalent par Fousseini Beao sur un coup de pied arrêté qui occasionnera un corner mais qui ne donnera rien. A...
(APA 22/05/17)
L’Etoile filante d’Ouagadougou (EFO) a remporté, samedi au stade du 4 août d’Ouagadougou, le derby de la capitale en battant l’ASFA-Yennenga par le score de 2 buts à 1, comptant pour la 23e journée du championnat national burkinabè, a constaté APA. Img : Deuxième sacre de l’EFO à l’issue du «classico» burkinabè L’Etoile a cueilli la vieille dame, l’ASFA-Yennenga, dès la 3e minute par la nouvelle recrue, l’Ivoirien Bernard Konan Kouadio avant que Nouro Ido ne rétablisse la parité du...
(APA 12/05/17)
Le cycliste Burkinabè Moneyan s’est imposé en solitaire en 1h54mn 10 sec avec une moyenne de 40,993km/h avec un écart de 40,9 secondes d’avec l’Ivoirien Sanogo. Le sprinter burkinabè Abdoul Aziz Nikiéma (6h 12mn 27 sec) récupère du coup le maillot jaune le plus convoité de la compétition, qui était sur les épaules de son compatriote Mathias Sorgho qui a le même temps. Aziz Nikiéma et Salifou Yerbanga (Burkina Faso) occupent la tête au classement général des points chauds avec...
(APA 11/05/17)
Le cycliste burkinabè Mathias Sorgho a remporté au sprint mercredi, la 14e édition du tour international du Bénin devant son compatriote Abdoul Aziz Nikiéma. Le coureur burkinabè Mathias Sorgho, tenant du maillot jaune le plus convoité, a bouclé les 157 km entre Parakou et Save en 4h17mn, soit une moyenne de 39,519km/h devant son compatriote Aziz Nikiéma. L’Ivoirien Bassirou Konté est arrivé en 3e position avec un écart de 36,5 secondes. Le premier point chaud de Papane a été remporté...
(Burkina24 05/05/17)
Qui veut aller loin préparer sa monture. En attendant les éliminatoires du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) 2018 contre le Ghana au mois d’août prochain, l’équipe locale burkinabè a livré un match amical contre les Ecureuils locaux du Bénin en match international amical. Les deux formations ont fait match nul (1-1) ce jeudi 04 mai 2017 au Stade du 4-Août de Ouagadougou. C’est Franck Lassina Traoré qui a ouvert le score pour les Étalons locaux du Burkina à la 44e...
(APA 04/05/17)
L’international burkinabè Bertrand Traoré de l’Ajax d’Amsterdam a réalisé un doublé contribuant ainsi de manière décisive à la victoire de son équipe (4-2) sur l’Olympique lyonnais, en match aller de l’Europa Ligue disputé mercredi à Amsterdam. L’attaquant burkinabè a marqué aux 25e et 71e mn et a livré une passe décisive à la 34e mn pour le but de son coéquipier Dolberg. Younes (49e) a marqué un des 4 buts du club hollandais. C’est Valbuena (66e) qui a réduit le...
(APA 02/05/17)
Le gardien de but burkinabè Hervé Kouakou Koffi a signé lundi, un précontrat de 5 ans avec Lille (Ligue 1 française), a-t-on appris de source médiatique. « Le gardien international burkinabè Hervé Kouakou Koffi s’est engagé avec le club de première division de France pour 5 ans. Toujours à l’ASEC un accord aurait été trouvé entre Lille et l’ASEC. Un précontrat de 5 ans a été déjà signé et Hervé Koffi rejoindra le club à la fin de la saison...
(APA 27/04/17)
Le président de la Fédération burkinabè de lutte, Pierre Badiel, a annoncé sur sa page facebook visitée mercredi à APA, qu’il a été nommé à la tête de la commission d’arbitrage de la Confédération africaine de lutte. « Chers amis et sympathisants de la lutte, notre pays viens d’être honoré à travers ma personne en me portant à la tête de la commission d’arbitrage de la Confédération africaine de lutte (UWWW Africa) lors du congrès de ce jour 25 avril...
(APA 26/04/17)
Les Colombes de l’US forces armées (USFA) ont été sacrées championnes du Burkina Faso en football, pour la 3e année de suite après leur large victoire de 5 buts à 0 sur National athlétic sportive (NAS) de Bobo-Dioulasso à la faveur de la 14e et dernière journée du championnat national de D1. Img : Burkina : Les Colombes de l’USFA sacrées pour la 3e année de suite championnes de football Son poursuivant immédiat les Etincelles se sont également imposées par...
(APA 26/04/17)
Le président de la Fédération burkinabè de football (FBF), Sita Sangaré, a été nommé membre de la Commission de développement du football au niveau de l’instance dirigeante du football mondial, la Fédération international du football association (FIFA), a-t-on appris, lundi, de sources sportives. Sita Sangaré est le 2e Burkinabè à occuper un poste à la FIFA après l’ancien président de la FBF Seydou Diakité en 2005 au poste de membre de la commission des associations de l’instance faîtière du football...
(Sidwaya 03/04/17)
Le Colonel David KABRE a été élu président de l’Organisation du Sport Militaire en Afrique (OSMA). Cette élection a eu lieu lors des travaux de la 5ème Assemblée Générale et de la réunion du comité directeur de l’Organisation du Sport Militaire en Afrique (OSMA) tenues du 8 au 16 mars à Asmara en Erythrée. Il devient ainsi le 3ème président de l’OSMA depuis sa création. PRESENTATION DE L’OSMA L’Organisation du Sport Militaire en Afrique(OSMA) est une association continentale africaine composée...
(APA 31/03/17)
Le championnat domestique burkinabè reprend le samedi 1er avril avec les chocs EFO # AS SONABEL de la capitale et RCB # USFA à Bobo-Dioulasso, comptant pour la 16e journée. Img : Reprise du championnat burkinabè de football, samedi L’EFO (6e) et l’AS SONABEL (12e) ne sont pas bien lotis dans le classement mais un face à face entre ces deux équipes donne toujours des étincelles. L’Etoile tentera de grappiller quelques points pour viser le top 3 à la fin...
(Le Faso 30/03/17)
Le président de l’Assemblée nationale « himself » Salifou Diallo, a donné le samedi 25 mars à Kaya, le top de départ de la première édition de la coupe de l’institution qu’il dirige. Après ce coup d’envoi qui a mobilisé tout Kaya, c’est près de 5000 jeunes de 12 à 17 ans qui rivaliseront de talent après 489 matchs sur toute l’étendue du territoire national avant de s’offrir le Graal. C’est parti depuis le samedi 25 mars du côté de...
(BBC 27/03/17)
Un match amical qui devait avoir lieu lundi à Londres entre le Nigeria et le Burkina Faso a été annulé car certains joueurs burkinabés n'ont pas obtenu de visa pour rentrer au Royaume-Uni. D'après la fédération de football nigériane, sept joueurs burkinabés n'ont pas obtenu de visa. La fédération s'est dit « extrêmement déçue » que le match de lundi ait été annulé. La rencontre faisait partie de la préparation de l'équipe du Nigeria avant son match de qualification pour...
(BBC 27/03/17)
Sans Charles Kaboré, Alain Traoré, Bakary Koné, les Étalons se sont inclinés 2-0 face au Maroc qui jouait à domicile. L'équipe burkinabè a joué bas dans cette rencontre laissant les initiatives de jeu à l'équipe marocaine. Les étalons faisaient face à une équipe marocaine au complet . Le Burkinabès ont courbé l'échine à travers des réalisations de Faisal Fajr (35e) et Aziz Bouhaddouz (63e). Arrivé seulement ce vendredi, le gardien Hervé Kouakou Koffi a été remplacé dans les buts par...
(L'Equipe 25/03/17)
Le Maroc a bien digéré son élimination en quarts de la CAN et a battu le Burkina Faso (2-0). Belhanda, ici avec le Maroc en 2013, a adressé une passe décisive face au Burkina Faso. (L'Equipe). Eliminé en quarts de finale de la CAN par l'Égypte, le Maroc a bien réagi en amical contre le Burkina Faso (2-0). L'ex-Caennais Fayçal Fajr a ouvert le score d'une frappe somptueuse dans la lucarne adverse. Trouvé par le Niçois Belhanda, Bouhaddouz a creusé...
(L'Economiste du Maroc 24/03/17)
«Le football, qui concerne toute la jeunesse africaine, ressortira fortement dans la coopération du Maroc avec le continent. Nous allons intervenir pour aider à la remise à niveau des stades, des centres de formation, des terrains avec des pelouses synthétiques, exactement comme ce que nous avons entrepris au Maroc». Fouzi Lakjaâ, président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), ne mâche pas ses mots. Celui qui vient d’être élu par un score écrasant au comité exécutif de la CAF,...
(APA 22/03/17)
L’entraîneur ivoirien Hubert Zougho, titulaire de la Licence A de la Confédération africaine de football (CAF), s’est engagé avec l’Union sportive de la Comoé de Banfora, club de l’intérieur du Burkina Faso, pour la suite du championnat national de D1, a annoncé mardi la Ligue de football professionnelle. Agé de 47 ans, il s’est forgé au Stade Bréton (2002-2003) avant de prendre ses marques dans son pays d’origine, notamment à Espoir de Koumassi (division d’honneur, 2007-2008), puis Issia Wazi (1re...

Pages

(Sidwaya 23/05/17)
Artiste-musicienne, religieuse et pharmacienne, Sœur Anne Marie Kaboré, deux fois Kundé du meilleur artiste de musique religieuse en 2014 et 2017, a plus d’une corde à son arc. Elle a trois albums à ce jour. Dans cet entretien, elle parle de sa passion pour la musique, évoque son cursus universitaire et dévoile sa stratégie pour concilier vie religieuse et ses diverses activités. Sidwaya (S.) : Vous êtes de la congrégation des sœurs de l’Immaculée conception de Ouagadougou, pouvez-vous la présenter? Sœur Anne Marie Kaboré (S.A.M.K) : La Congrégation des sœurs de l’Immaculée conception de Ouagadougou est le premier Ordre autochtone du Burkina Faso fondé en 1924 par Monseigneur Joanny Thévénoud. Toute congrégation a son charisme...
(Jeune Afrique 18/05/17)
Le Fespaco demeure, depuis 1969, le plus important festival consacré au septième art en Afrique. Mais les Burkinabè n’attendent pas sa tenue, tous les deux ans, pour remplir les salles. Deux heures durant, avant la cérémonie, un orchestre a joué devant les centaines d’invités qui se pressaient sur les gradins érigés pour l’occasion face au bâtiment flambant neuf. Puis un groupe de danseurs est arrivé, précédant le cortège du chef de l’État burkinabè. Roch Marc Christian Kaboré venait-il inaugurer à Ouaga 2000 le siège d’une organisation internationale ? Ou bien un monument à la gloire de la révolution qui a permis l’installation du nouveau régime ? Pas du tout : il s’agissait, en cette fin février 2017, de fêter la mise en service...
(Jeune Afrique 11/05/17)
Pour le meilleur ou pour le pire, les murs sont à la mode. Au Moyen-Orient ou en Amérique, de nouveaux remparts obstruent l’horizon des nomades. Au cœur du Sahel, Marto, lui, maquille les briques ouagalaises comme si le trompe-l’œil lézardait joyeusement les murailles Dans un environnement à l’architecture minimaliste ou improbable, farci de monuments kitsch et lissé par la patine brune de la latérite, les vrais paysages ont toujours été les foules, aussi multicolores que fugaces. Le peintre urbain, Marto,...
(Burkina24 04/05/17)
Y a-t-il eu détournement de plus de 230 millions de F CFA dans les caisses du Salon international de l’artisanat de Ouagadougou (SIAO) ? Le bimensuel d’enquête « Le Reporter » a levé le lièvre. Et le gouvernement burkinabè s’est mis à sa poursuite. Selon les résultats des investigations de nos confrères du « Reporter », publiés dans la parution n°213 du 1er mai 2017, basés sur les conclusions d’une mission de l’Inspection générale des finances (IGF), 230 742 014...
(Sidwaya 03/05/17)
Le ministre en charge de la communication, Remis Fulgance Dandjinou a animé une conférence de presse, le mardi 2 mai 2017, sur les prix Galian. Les innovations de cette 20e édition et les différents genres en compétition ont été au cœur des échanges. Depuis 1997, le ministère de la Communication récompense les meilleures productions journalistiques à travers un concours dénommé «Prix Galian». Pour l’édition 2017, le comité d’organisation a décidé de marquer d’une pierre blanche les 20 ans des Galian...
(APA 02/05/17)
L’artiste musicien burkinabè Bonsa est le lauréat de la 11e édition des «Syli d’or de la musique du monde», tenue du 14 au 27 avril au Canada, a-t-on appris dimanche, de source médiatique. Selon le site d’information de Fasozine.com qui a livré l’information, les résultats de l’édition 2017 de cette compétition ont été proclamés vendredi à Montréal dans la capitale canadienne. Au total, 22 représentations, 36 groupes issus près 25 pays ont pris part à la compétition, selon Fasozine qui...
(Agence d'information d'afrique centrale 18/04/17)
L’Afrique regorge de belles et encourageantes initiatives culturelles, mais les difficultés financières auxquelles sont confrontées les initiateurs de ces projets sont monnaies courantes. Et il est souvent dommage de constater que face à l’indifférence des acteurs culturels, mais aussi faute de soutien et de moyen, ces projets à fort potentiel s’arrêtent au beau milieu du chemin. C’est le cas, aujourd’hui, de l’école de danse EDIT. Créé en 2009 par la danseuse, chorégraphe et actrice burkinabé, Irène Tassembédo, EDIT est un...
(RFI 12/04/17)
Notre invité est un photographe entièrement autodidacte qui s'intéresse à l'Histoire. Le Burkinabè Warren Saré présente son travail sur les tirailleurs sénégalais, ces combattants des colonies engagés dans l'armée française, dans le cadre de « L'Emoi Photographique », un festival à Angoulême, dans l'ouest de la France. Warren Saré n'a pas fait d'école - à part l'école coranique - et encore moins d'école de photo. Il a commencé comme vendeur ambulant sur les marchés. Warren Saré est l'invité de Sébastien...
(RFI 31/03/17)
On connaissait l’étalon d’or de Yennenga, 1er prix du FESPACO, le plus grand festival panafricain du cinéma. On pourra bientôt vivre, travailler, étudier, sortir et visiter la ville nouvelle de Yennenga. Elle sera construite à 15 km au sud de Ouagadougou. Un groupement de 5 cabinets d’architectes, 1 Burkinabè et 4 Français, vient de remporter le concours international pour la construction d’une partie de la ville nouvelle. C’est un projet qui bénéficie d’un partenariat public-privé, avec CGE Immobilier comme maître...
(BBC 27/03/17)
Sans Charles Kaboré, Alain Traoré, Bakary Koné, les Étalons se sont inclinés 2-0 face au Maroc qui jouait à domicile. L'équipe burkinabè a joué bas dans cette rencontre laissant les initiatives de jeu à l'équipe marocaine. Les étalons faisaient face à une équipe marocaine au complet . Le Burkinabès ont courbé l'échine à travers des réalisations de Faisal Fajr (35e) et Aziz Bouhaddouz (63e). Arrivé seulement ce vendredi, le gardien Hervé Kouakou Koffi a été remplacé dans les buts par...
(Burkina24 21/03/17)
La deuxième édition du « Dan’Fani Fashion week », le salon international de design textile africain, se tiendra du 25 mars au 1er avril 2017 au Musée national de Ouagadougou. « La transformation du coton, un défi pour l’Afrique » est le thème sous lequel des décideurs et acteurs de la chaîne du textile de coton se réuniront pour des échanges et des opportunités d’affaires. Une semaine durant, Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, vivra au rythme de la fête...
(APA 20/03/17)
Le promoteur de mode au Burkina Faso, Doris Dabiré, est décédé des suites d’un accident de la circulation à Ouagadougou, a-t-on appris dimanche auprès des médias locaux. Selon le média en ligne Afriyelba.net, Doris Dabiré, surnommé le «le capitaine de la mode burkinabè», est décédé à la suite d’un accident de la circulation survenu dans la nuit du 16 au 17 mars dernier, sur l’avenue France-Afrique, au sud de la capitale burkinabè. Transporté urgemment à l’hôpital de Tingandogo, encore appelé...
(Burkina24 13/03/17)
Sams’K Le Jah est un acteur actif de la société civile burkinabè et membre du mouvement Balai Citoyen. Le nord du Burkina Faso est l’objet d’une série d’attaques par des terroristes. Voici ce que l’artiste en pense. Sams’K Le Jah a une bonne impression sur le nord du Burkina Faso. Il y était il y a quelques années, notamment dans les localités de Gorom-Gorom et d’Oursi. « C’est un endroit super bien, contrairement à ce que beaucoup de gens peuvent...
(Burkina24 08/03/17)
La Représentation nationale burkinabè veut légiférer sur le FESPACO pour éviter qu’il ne devienne une propriété privée ou qu’il soit organisé par un autre pays que le Burkina. L’association de l’image de l’Assemblée nationale à celle du FESPACO 2017 avec à la clé le prix spécial « Démocratie et liberté » d’une valeur de 10 millions de F CFA n’est pas fortuite. « Dans le plan stratégique de l’Assemblée nationale, dans l’axe 2, la question du rayonnement et de la...
(Agence Ecofin 07/03/17)
La 25ème édition du FESPACO, Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou, s’est clôturée ce samedi 4 mars par la cérémonie de remise des prix dévoilant le palmarès officiel. À cette occasion, CANAL+, partenaire privilégié du cinéma africain et du FESPACO, félicite le comité d’organisation de ce festival et tous les talentueux candidats de cette sélection officielle. CANAL+ se réjouit du palmarès, attribuant de prestigieuses récompenses à des films et séries ayant bénéficié d’un financement et d’un...
(Jeune Afrique 06/03/17)
C’est donc Alain Gomis, le grand favori, qui a remporté samedi 4 mars à Ouagadougou l’Étalon d’or de Yennenga du 25e Fespaco pour son film Félicité. Mais d'autres œuvres auraient elles aussi mérité un Étalon. revue de détail. Le jury présidé par l’ancien responsable du Centre cinématographique marocain Nouredddine Saïl a très logiquement couronné à l’issue de la biennale ce 4e long métrage du réalisateur franco-sénégalais Alain Gomis, qui vient par ailleurs de recevoir l’Ours d’argent au festival de Berlin,...
(APA 06/03/17)
Le Burkina Faso a eu moins de prix à la 25e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), comparativement à l’édition précédente (2015) de la biennale, a-t-on appris à l’issue du palmarès livré samedi. Selon le palmarès complet parvenu à APA dimanche, le Burkina Faso qui était en compétition avec 18 films (toute catégories confondues) n’a eu que deux prix officiels. Il s’agit de «La forêt du Niolo» du réalisateur Adama Roamba qui a...
(Le Monde 06/03/17)
Lauréat de la 25e édition du festival de Ouagadougou avec son film « Félicité », le Franco-Sénégalais a livré sa vision du cinéma aux étudiants de la capitale. Par Morgane Le Cam (contributrice Le Monde Afrique, Ouagadougou) Alain Gomis face aux étudiants en cinéma de Ouagadougou. Masterclass à l'ISIS pendant la 25e édition du Fespaco. Il faut descendre quelques marches pour atteindre l’espace grisâtre et sans fenêtre. Il faut aussi jouer des coudes pour se faire une place. A l’Institut...
(RFI 06/03/17)
Son «Orage africain» s’est transformé au Fespaco en tempête cinématographique. Pendant une semaine et à chaque projection de «L’Orage africain, un continent sous influence», le réalisateur béninois Sylvestre Amoussou n’a cessé de répéter : «Les dirigeants occidentaux ont encore la mainmise sur l’économie africaine et décident à notre place. Ce n’est plus possible.» Au Festival panafricain du cinéma africain, son manifeste cinématographique contre le néocolonialisme économique du XXIe siècle a décroché le samedi 4 mars le prestigieux prix de l’Étalon...
(APA 06/03/17)
L’étudiante en médecine, Aïda Sidibé, 22 ans, a été élue Miss Universités 2017 au Burkina Faso, a-t-on appris, dimanche auprès des organisateurs. Inscrite en première année de médecine à l’Université Ouaga I Pr Joseph Ki-Zerbo, elle succède ainsi, à Carine Yanogo, Miss Universités de la précédente édition. Selon les organisateurs, Aïda Sidibé s’est démarquée de ses camarades par sa beauté et surtout par son speech qui a porté sur le thème : «Burkina Faso, la destination à ne pas manquer»...

Pages

(RFI 27/05/17)
L’Observatoire de la démocratie et des droits de l’homme s’inquiète de la montée en puissance d’actes, d’attitude et de comportements qui tendent à nier, violer et bafouer la dignité humaine au Burkina Faso. Et dans son rapport, l’Observatoire de la démocratie et des droits de l’homme tire la sonnette d’alarme, vu le danger que court le pays de se retrouver dans une situation de violations graves et massives des droits de l’homme. Le rapport de l’Observatoire de la démocratie et des droits de l’homme (ODDH) ne fait aucune concession. Dans...
(Jeune Afrique 26/05/17)
Inoussa Kanazoé, l’entrepreneur proche de François Compaoré, le frère de l’ancien président Blaise Compaoré, est accusé de diverses infractions et avait été placé en garde à vue le 19 avril. Écroué depuis plus d’un mois dans le cadre d’une enquête préliminaire de la Gendarmerie du Kadiogo saisie par le Tribunal de grande instance de Ouagadougou sur des surfacturations présumées de la société CimFaso (Cimenterie du Faso), l’homme d’affaires Inoussa Kanazoé bénéficie depuis ...
(RFI 26/05/17)
Au Burkina Faso, l'artiste musicienne Adja Divine a échappé à un lynchage. Rattrapée par la police après son refus d'obtempérer pour un contrôle de routine, alors qu'elle allait acheter du lait pour son bébé, une foule s'est acharnée sur elle malgré la présence des deux policiers. Une rumeur l'accusant de vol d'enfants s'est vite répandue et des badauds s'en sont pris à elle. Les policiers qui l'avaient arrêtée pour les explications sur son refus d'obtempérer ont vite été débordés et...
(La Voix de l'Amérique 26/05/17)
Ce mardi, à Ouagadougou, une femme a été faussement accusée de vol d’enfant par une foule qui l’a sévèrement battue. Au Burkina Faso, les actes d’incivisme se sont multipliés ces dernières semaines. La semaine dernière six personnes ont été tuées lors d’affrontement entre des villageois et un groupe d’auto-défense. Ce mardi, à Ouagadougou, une femme a été faussement accusée de vol d’enfant par une foule qui l’a sévèrement battue. Ali Sanou, Secrétaire Général du Mouvement burkinabè des droits de l’homme...
(RFI 24/05/17)
Une dizaine de sites web du gouvernement burkinabè ont été l'objet d'attaque de la part de pirates. Même si l'Agence nationale pour la promotion des technologies de l’information et de la communication (ANP TIC) affirme que le problème est résolu et que les sites sont désormais sous contrôle gouvernemental. Les spécialistes en sécurité informatique pointent du doigt la vulnérabilité des infrastructures informatiques dans le pays. Ce piratage de site web du gouvernement burkinabè est l'œuvre de jeunes hackers albanais,...
(La Tribune 24/05/17)
L’arlésienne la plus célèbre de la zone ouest-africaine reste l’Eco, la monnaie unique de la zone CEDEAO. Rondement préparées et organisées, les vertus attachées aux monnaies uniques sont nombreuses. Parmi elles, la consolidation économique commune ou encore la facilitation des échanges commerciaux. Cependant, l’examen de certains paramètres économiques révèle un anachronisme structurel dans la conduite de ce projet. Voyons plutôt. Le 24 avril dernier, le directeur des douanes de la commission de la CEDEAO (Communauté Économique des États de l'Afrique...
(RFI 24/05/17)
Au Burkina Faso, une dizaine de sites web du gouvernement et des institutions a fait l’objet d’attaque. Plusieurs hackers ont piraté des sites de la douane, du ministère des Mines depuis la fin de la semaine dernière. Ces sites, qui étaient sous le contrôle des pirates, ont pu être récupérés par les services de sécurité informatique gouvernementaux. Ces attaques ont été menées par des groupes de hackers d’origine indonésienne, albanaise et soudanaise. Les hackers ont attaqué un serveur hébergeant plusieurs...
(Jeune Afrique 24/05/17)
Auteur d’une bonne CAN avec le Burkina Faso, Préjuce Nakoulma est arrivé à Nantes au retour du Gabon. L’attaquant burkinabé, qui a attendu d’avoir presque 30 ans pour découvrir un championnat du Top 5 européen, s’est vite imposé en Ligue 1. Interview. Jeune Afrique : Le Burkina Faso a terminé troisième de la CAN, en se montrant séduisant sur le plan du jeu. Cette équipe peut-elle franchir un cap supplémentaire ? Préjuce Nakoulma : Avant la CAN, nous savions que...
(RFI 22/05/17)
Au Burkina Faso, des membres des Koglweogo, structures d’autodéfense spécialisées dans la lutte contre le vol, les braquages et les attaques à main armée, ont affronté des villageois dans la région du Centre-Ouest, à une centaine de kilomètres de Ouagadougou. Ces affrontements ont provoqué la mort de cinq personnes dont trois membres des Koglweogo. Le ministre de la Sécurité s’est rendu sur place pour faire libérer des habitants du village de Tialgho, détenus par ces milices d’autodéfense. Accompagné par une délégation gouvernement, Simon Compaoré s'est également rendu dans les villages touchés pour assurer aux habitants...
(Burkina24 22/05/17)
« Ce qui est arrivé relève essentiellement de la responsabilité ou de l’irresponsabilité du gouvernement burkinabè qui ne s’est pas assumé et qui a laissé pourrir la situation avec tous les risques que cela présente pour la cohésion nationale ». C’est le constat fait par le politologue Abdoul Karim Saïdou, le samedi 20 mai 2017, suite à l’affrontement entre koglweogo et les habitants à Tialgho, dans la commune de Ténado. Malgré les alertes, « l’attitude du gouvernement est restée très...
(La Tribune 22/05/17)
Les députés de l’Assemblée nationale Burkinabé sifflent la fin de la pagaille qui minait jusque-là l’exploitation, la vente et l’achat de l’or au Burkina Faso. Les parlementaires ont voté ce jeudi à l’unanimité une nouvelle loi réglementant la commercialisation du métal précieux. Le projet de loi n'a pas traîné à l'assemblée nationale. Soumis aux députés ce jeudi 18 mai, le texte a été adopté à l'unanimité par les représentants du peuple à l'hémicycle. Cette réglementation qui donne naissance à l'Agence...
(TV5 22/05/17)
À Ouagadougou, depuis la chute du régime Compaoré, la population souhaite rendre hommage à l'ancien président Thomas Sankara, devenu une icône très forte dans le pays. L'idée d'un mémorial a fait son chemin mais il reste encore à trouver un lieu. L'endroit même où Thomas Sankara a été assassiné, il y a près de 30 ans, devrait l'accueillir.
(BBC 22/05/17)
Cinq personnes ont été tuées et dix autres blessées au Burkina Faso dans des affrontements entre la population et un groupe d'auto-défense, entre jeudi et samedi dans le département de Réo. Jeudi dernier, "des membres du groupe d'auto-défense kogl-wéogo auraient tenté d'interpeller un jeune du village Tialgo. Au cours de cette interpellation, un jeune a été blessé par balle. La situation a dégénéré, les tensions s'étendant à d'autres villages comme Goundi, dans le département de Réo", relate le texte. En...
(RFI 22/05/17)
Au Burkina Faso, plusieurs organisations de la société civile ont organisé un rassemblement à la maison du peuple de Ouagadougou ce samedi 20 mai pour dénoncer la persistance de l'impunité des crimes de sang et crimes économiques, l'aggravation de la vie chère et le manque de perspectives pour la jeunesse en matière d'emplois. Crimes de sang, crimes économiques, injustices sociales et professionnelles, les organisations de la société civile dénoncent le silence de la justice sur plusieurs dossiers. « Le peuple...
(RFI 20/05/17)
Au Burkina Faso, les étudiants ont manifesté devant le palais de justice de Ouagadougou pour exiger encore une fois la lumière sur l'assassinat de Dabo Boukary, étudiant en 7e année de médecine au moment des faits. Vingt-sept ans après sa disparition, et la présentation de sa supposée tombe au mois de février, le dossier est toujours entre les mains du juge d'instruction. Deux personnes sont inculpées dans l'affaire. Il s’agit du général Gilbert Dienderé, l'ex-chef d'état-major particulier de Blaise Compaoré et le médecin colonel Bamba...
(La Voix du Nord 20/05/17)
Marise Diévart, présidente de Burkina Toriaba Zoodo, avait convié les membres de l’association pour une assemblée générale. L’occasion de revenir sur les différentes actions menées conjointement en Afrique et en France. En France, des fonds ont été récoltés par diverses manifestations, dont la soirée pain pomme. Il y a eu également de la vente d’objets artisanaux africains, un concert à l’église de Bucquoy, donné par le groupe « Le cœur des hommes », et enfin une soirée couscous. « Avec...
(La Tribune 19/05/17)
Le président Burkinabé Roch Marc Christian Kaboré est en visite officielle depuis le 16 mai au Qatar, où il a été reçu hier par l’émir Tamim Ben Hamad Al-Thani. Au menu de la rencontre entre les deux chefs d'Etat, la coopération dans la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme. Mais Kaboré ne s'est pas déplacé jusqu’à Doha pour parler uniquement d'anti-terrorisme... Les fonds d'investissement qataris attirent de plus en plus la convoitise des pays africains, le Burkina Faso en particulier...
(Jeune Afrique 18/05/17)
Au bout de neuf années de poursuites judiciaires et d’exil au Bénin, ce golden boy est autorisé à rentrer dans son pays. À la tête d’API Holding, il compte bien y relancer ses affaires. «L’heure a sonné pour que je retourne chez moi, mon honneur est enfin lavé ! » lance, visiblement soulagé, Salif Ouédraogo. Le 11 janvier, la cour d’appel de Ouagadougou, statuant en dernier ressort, a annulé les poursuites dont faisait l’objet, depuis près de neuf ans, ce sulfureux homme...
(La Croix 18/05/17)
LES ATOUTS DE LA FRANCE/PREMIÈRE SEMAINE : UNE FRANCE QUI INSPIRE (4/5) Tout au long de la semaine, « La Croix » présente des personnalités qui témoignent du rayonnement de la France au-delà de ses frontières. Fondé il y a 54 ans par des Français, le monastère bénédictin de Koubri a su allier héritage français et tradition locale, pour vivre une expérience de prière, de travail et d’accueil. Il faut s’échapper de Ouagadougou par le sud. Parcourir une trentaine de...
(Jeune Afrique 18/05/17)
Le Fespaco demeure, depuis 1969, le plus important festival consacré au septième art en Afrique. Mais les Burkinabè n’attendent pas sa tenue, tous les deux ans, pour remplir les salles. Deux heures durant, avant la cérémonie, un orchestre a joué devant les centaines d’invités qui se pressaient sur les gradins érigés pour l’occasion face au bâtiment flambant neuf. Puis un groupe de danseurs est arrivé, précédant le cortège du chef de l’État burkinabè. Roch Marc Christian Kaboré venait-il inaugurer à...

Pages