Burkina Faso | Africatime
Vendredi 24 Mars 2017

Burkina Faso

(AFP 24/03/17)
Mimi Ould Baba Ould Cheikh, un jihadiste arrêté en janvier au Mali et présenté par les Ivoiriens comme "l'un des cerveaux" de l'attentat en Côte d'Ivoire de Grand-Bassam (19 morts, mars 2016) était aussi le "chef des opérations" de l'attaque de Ouagadougou (30 morts janvier 2016), a affirmé un haut responsable de la gendarmerie burkinabè. Arrêté en janvier 2017 au Mali par des soldats français de la force française Barkhane, Mimi Ould Baba Ould Cheikh a été présenté comme "le chef des opérations des attaques" ou le "commanditaire" de Ouagadougou, par les autorités burkinabè lors d’un point de presse vendredi. "Mimi Ould Baba Ould Cheikh et Ibrahim Ould Mohamed, anciens pensionnaires du site de réfugiés...
(AFP 24/03/17)
Arouna Dicko, un des leaders du groupe jihadiste Ansarul Islam, auteur de nombreuses attaques dans le nord du Burkina Faso, frontalier du Mali, a été tué dans la nuit de mercredi à jeudi par l’armée burkinabè, a appris jeudi l’AFP de sources sécuritaires. "Le leader terroriste Arouna Dicko a été abattu lors d’une opération au cours de la nuit de mercredi à jeudi à Petéga (25 km de Djibo)", a déclaré à l’AFP un officier sous le couvert de l’anonymat. Arouna Dicko, la cinquantaine, était souvent présenté comme un des lieutenant du prédicateur burkinabè Ibrahim Maalam Dicko, le chef d'Ansarul Islam, qui tente de s’implanter dans le nord du pays depuis plusieurs mois. Selon cette source sécuritaire, Arouna Dicko s’était...
(APA 24/03/17)
Le Burkina Faso enregistre un taux de chômage de 20% pour les femmes contre 8% pour les hommes, a-t-on appris jeudi à Ouagadougou, à l’occasion du Forum sur le leadership féminin. La rencontre a été couplée au lancement officiel du rapport régional sur le développement en Afrique 2016 intitulé : «Accélérer les progrès en faveur de l’égalité des genres et de l’autonomisation des femmes en Afrique». L’initiative est de la Plateforme nationale des jeunes pour les objectifs du développement durable...
(Le Monde 24/03/17)
Mimi Ould Baba Ould Cheickh, un Malien arrêté en janvier, est présenté par les autorités burkinabées comme le « commanditaire principal ». Par Morgane Le Cam (contributrice Le Monde Afrique, Ouagadougou) L’hôtel Splendid de Ouagadougou après l’attentat du 16 janvier 2016 revendiqué par le groupe djihadiste Al-Mourabitoune, afilié à Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI). Il aura fallu quatorze mois aux autorités burkinabées pour identifier les cerveaux de l’attentat de Ouagadougou, qui avait fait 30 morts et près de 70 blessés...
(La Voix de l'Amérique 24/03/17)
Selon les informations, Harouna Dicko a été abattu sur une colline de Petega, un village situé à 25 kilomètres de Djibo dans le nord du pays. Dix-huit suspects ont aussi été interpellés dans le Nord. Ouagadougou annonce la mort d’un certain Harouna Dicko. Il s’agit d’un présumé terroriste qui aurait perpétré plusieurs attaques dans le nord du pays. "Cela fait quelques éléments nuisibles de moins" s’est félicité sur VOA Afrique le journaliste Ibrahim Maiga qui vit aux Etats-Unis et qui...
(Fasozine 24/03/17)
Le président de l’Assemblée nationale française, Claude Bartolone, est en visite officielle à Ouagadougou depuis le mercredi 22 mars 2017. Reçu ce jeudi 23 mars dans le cadre des échanges parlementaires par son homologue burkinabè, Salifou Diallo, Claude Bartolone est revenu sur certains sujets de l’actualité nationale et française. L’acte un de l’audience accordée à M. Bartolone par Salifou Diallo a été la signature d’un mémorandum d’entente de coopération entre l’AN de la France et celle du Burkina Faso. Désireuses...
(Dw-World 24/03/17)
Interview avec le député français Pouria Amirshahi qui réclame à François Hollande la levée du secret-défense sur certains documents diplomatiques. Peut-être un premier pas vers une levée du secret-défense, en France, sur les archives concernant Thomas Sankara ? En visite à Ouagadougou, le président de l’Assemblée nationale française, Claude Bartolone, a réitéré qu’il était favorable à une coopération entre les justices des deux pays, et déclaré que la France « aidera le peuple burkinabè à connaître tout de son passé...
(Présidence 24/03/17)
Le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, a reçu en audience, une délégation de l’Assemblée nationale française, conduite par son président, Monsieur Claude BARTOLONE en fin de matinée du jeudi 23 mars 2017. La délégation a été introduite auprès du chef de l’Etat par le président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso, Monsieur Salifou DIALLO. A l’issue de l’audience, Monsieur Claude BARTOLONE a dit être venu faire le point des travaux de sa délégation avec le...
(Sidwaya 24/03/17)
Le chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré, a successivement reçu en audience le président de l’Assemblée nationale français, Claude Bartolone, et Manssouri Mohamed Yassine, un émissaire du roi Mohamed VI du Maroc, le jeudi 23 mars 2017, à Ouagadougou. La lutte contre le terrorisme et les questions de développement ont été abordées avec le premier hôte. Séjournant au Burkina Faso pour une visite de travail et d’amitié de deux jours, le président du parlement français, Claude Bartolone, accompagné de...
(Burkina24 24/03/17)
Le ministre de la communication, Remis Dandjinou, au cours d’une conférence publique sur les aspects juridiques des réseaux sociaux ce jeudi 23 mars 2017 à Ouagadougou, a fait savoir qu’il y a des limites à ne pas franchir et que la justice peut s’appliquer dans ces cadres d’expression. C’est face à l’escalade de certaines dérives dénoncées que le gouvernement, des activistes et des acteurs du secteur judiciaire ont initié cette conférence débat. « Réseaux sociaux, pouls de l’opinion publique ou...
(Agence Ecofin 24/03/17)
Les autorités tunisiennes ont annoncé, le 23 mars, que le Fonds monétaire international (FMI) devrait débloquer prochainement la deuxième tranche d’un prêt de 2,8 milliards de dollars US concédé à leur pays. Ce financement, d’une valeur de 350 millions de dollars US, intervient avec trois mois de retard. Le FMI l’avait reporté, en raison de la faible progression des réformes pour lesquelles il est alloué. Ridha Saidi, conseiller aux affaires économiques du premier ministre tunisien, a confirmé qu’une « délégation...
(Sidwaya 24/03/17)
Le président de l’Assemblée nationale (AN) française, Claude Bartolone, est en visite officielle de 48h dans la capitale burkinabè. Il a, à l’occasion, fait un tour, dans l’après-midi du mercredi 22 mars 2017, à la centrale solaire photovoltaïque en construction de Zagtouli, dont la réalisation est financée à 33% par l’Agence française de développement (AFD). C’est un chantier en pleine exécution qui a accueilli le président de l’Assemblée nationale (AN) française, Claude Bartolone, dans l’après-midi du mercredi 22 mars 2017...
(Xinhua 24/03/17)
Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, au pouvoir) a estimé, jeudi, que le rapport de force est présentement en "défaveur" des terroristes qui, acculés, procèdent désormais par des "opérations de harcèlement". "Les terroristes acculés procèdent désormais par des opérations de harcèlement de nos troupes, le rapport de force étant en leur défaveur", indique un communiqué du parti parvenu à Xinhua. Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) salue l'ensemble des mesures prises par le gouvernement pour renforcer...
(Burkina24 24/03/17)
Les forces de défense et de sécurité burkinabè ont abattu un présumé terroriste ce mercredi 22 mars 2017 à Petega, dans le Soum, a appris Burkina24 de sources sécuritaires. 18 autres personnes ont été interpellées. Harouna Dicko, un présumé terroriste a été « neutralisé » ce mercredi 22 mars 2017 à Petega, à 25 km de Djibo dans le Soum, par les forces de défense et de sécurité burkinabè. 18 personnes, présumées membres de son groupe, ont été également interpellées,...
(APA 24/03/17)
Le Burkina Faso a célébré ce 22 mars la Journée mondiale de l’eau sous le thème: «Eaux usées, quelles stratégies pour leur valorisation?» dans un pays où plus de 2/3 de la population n’a toujours pas accès à des infrastructures adéquates d’assainissement pour la gestion des eaux usées. «Le thème choisi pour la commémoration de la Journée mondiale de l’eau au Burkina vise à interpeller notre conscience collective sur l’adoption d’une stratégie visant à répondre efficacement», a relevé le ministre...
(AFP 23/03/17)
Le président de l’Assemblée nationale française Claude Bartolone a déclaré jeudi à Ouagadougou que la France "aidera le peuple burkinabè à connaitre tout de son passé", notamment sur l’affaire Thomas Sankara, l’ancien président burkinabè tué lors d'un putsch le 15 octobre 1987. En octobre dernier, la justice burkinabè a transmis une commission rogatoire à la justice française pour l’audition d’un certain nombre de personnes, mais aussi pour demander la levée du secret-défense, afin de déterminer le rôle éventuel que la France, l'ancienne puissance coloniale, aurait pu jouer dans l’assassinat du "père de la révolution burkinabé". "Ce dossier ...
(APA 23/03/17)
La deuxième édition de la Semaine des énergies et énergies renouvelables d’Afrique (SEERA) se tiendra à Ouagadougou du 1er au 7 mai 2017, a-t-on appris auprès des organisateurs de l’évènement. «Cette manifestation constitue une plateforme et un moyen efficace de partage de connaissances et d’informations utiles à la promotion des différentes sources d’énergies avec un accent particulier sur les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique», indique un document lié à l’évènement. Il renseigne que la plupart des pays africains dont le...
(AFP 23/03/17)
Un exercice militaire effectué mercredi dans le centre de Ouagadougou a suscité une panique auprès des habitants qui ont cru à une nouvelle attaque jihadiste, un peu plus d'un an après l'attentat meurtrier de janvier 2016 dans la capitale du Burkina Faso. Le déploiement de plusieurs hommes en treillis suivi de coups feu a provoqué la panique chez des riverains et usagers des artères menant au Mess des officiers, un bâtiment militaire proche de la place de la Nation, au cœur de Ouagadougou, a constaté un journaliste de l'AFP. La circulation a été interrompue, des ...
(Afrik.com 23/03/17)
Le Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré était en visite officielle en Allemagne du 20 au 22 mars 2017. Il est arrivé dans l’après-midi du lundi 20 mars 2017 à Berlin. A Ouagadougou, Le Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré était en visite officielle en Allemagne du 20 au 22 mars 2017. Au cours de son séjour, Roch Marc Christian Kaboré a échangé avec la chancelière allemande Angela Merkel. Il a été reçu par le président du Parlement...
(APA 23/03/17)
Le Burkina Faso a célébré ce 22 mars la Journée mondiale de l’eau sous le thème: «Eaux usées, quelles stratégies pour leur valorisation?» dans un pays où plus de 2/3 de la population n’a toujours pas accès à des infrastructures adéquates d’assainissement pour la gestion des eaux usées. «Le thème choisi pour la commémoration de la Journée mondiale de l’eau au Burkina vise à interpeller notre conscience collective sur l’adoption d’une stratégie visant à répondre efficacement», a relevé le ministre...

Pages

(AFP 24/03/17)
Mimi Ould Baba Ould Cheikh, un jihadiste arrêté en janvier au Mali et présenté par les Ivoiriens comme "l'un des cerveaux" de l'attentat en Côte d'Ivoire de Grand-Bassam (19 morts, mars 2016) était aussi le "chef des opérations" de l'attaque de Ouagadougou (30 morts janvier 2016), a affirmé un haut responsable de la gendarmerie burkinabè. Arrêté en janvier 2017 au Mali par des soldats français de la force française Barkhane, Mimi Ould Baba Ould Cheikh a été présenté comme "le chef des opérations des attaques" ou le "commanditaire" de Ouagadougou, par les autorités burkinabè lors d’un point de presse vendredi. "Mimi Ould Baba Ould Cheikh et Ibrahim Ould Mohamed, anciens pensionnaires du site de réfugiés...
(AFP 24/03/17)
Arouna Dicko, un des leaders du groupe jihadiste Ansarul Islam, auteur de nombreuses attaques dans le nord du Burkina Faso, frontalier du Mali, a été tué dans la nuit de mercredi à jeudi par l’armée burkinabè, a appris jeudi l’AFP de sources sécuritaires. "Le leader terroriste Arouna Dicko a été abattu lors d’une opération au cours de la nuit de mercredi à jeudi à Petéga (25 km de Djibo)", a déclaré à l’AFP un officier sous le couvert de l’anonymat. Arouna Dicko, la cinquantaine, était souvent présenté comme un des lieutenant du prédicateur burkinabè Ibrahim Maalam Dicko, le chef d'Ansarul Islam, qui tente de s’implanter dans le nord du pays depuis plusieurs mois. Selon cette source sécuritaire, Arouna Dicko s’était...
(APA 24/03/17)
Le Burkina Faso enregistre un taux de chômage de 20% pour les femmes contre 8% pour les hommes, a-t-on appris jeudi à Ouagadougou, à l’occasion du Forum sur le leadership féminin. La rencontre a été couplée au lancement officiel du rapport régional sur le développement en Afrique 2016 intitulé : «Accélérer les progrès en faveur de l’égalité des genres et de l’autonomisation des femmes en Afrique». L’initiative est de la Plateforme nationale des jeunes pour les objectifs du développement durable...
(Le Monde 24/03/17)
Mimi Ould Baba Ould Cheickh, un Malien arrêté en janvier, est présenté par les autorités burkinabées comme le « commanditaire principal ». Par Morgane Le Cam (contributrice Le Monde Afrique, Ouagadougou) L’hôtel Splendid de Ouagadougou après l’attentat du 16 janvier 2016 revendiqué par le groupe djihadiste Al-Mourabitoune, afilié à Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI). Il aura fallu quatorze mois aux autorités burkinabées pour identifier les cerveaux de l’attentat de Ouagadougou, qui avait fait 30 morts et près de 70 blessés...
(La Voix de l'Amérique 24/03/17)
Selon les informations, Harouna Dicko a été abattu sur une colline de Petega, un village situé à 25 kilomètres de Djibo dans le nord du pays. Dix-huit suspects ont aussi été interpellés dans le Nord. Ouagadougou annonce la mort d’un certain Harouna Dicko. Il s’agit d’un présumé terroriste qui aurait perpétré plusieurs attaques dans le nord du pays. "Cela fait quelques éléments nuisibles de moins" s’est félicité sur VOA Afrique le journaliste Ibrahim Maiga qui vit aux Etats-Unis et qui...
(Burkina24 24/03/17)
Les forces de défense et de sécurité burkinabè ont abattu un présumé terroriste ce mercredi 22 mars 2017 à Petega, dans le Soum, a appris Burkina24 de sources sécuritaires. 18 autres personnes ont été interpellées. Harouna Dicko, un présumé terroriste a été « neutralisé » ce mercredi 22 mars 2017 à Petega, à 25 km de Djibo dans le Soum, par les forces de défense et de sécurité burkinabè. 18 personnes, présumées membres de son groupe, ont été également interpellées,...
(APA 24/03/17)
Le Burkina Faso a célébré ce 22 mars la Journée mondiale de l’eau sous le thème: «Eaux usées, quelles stratégies pour leur valorisation?» dans un pays où plus de 2/3 de la population n’a toujours pas accès à des infrastructures adéquates d’assainissement pour la gestion des eaux usées. «Le thème choisi pour la commémoration de la Journée mondiale de l’eau au Burkina vise à interpeller notre conscience collective sur l’adoption d’une stratégie visant à répondre efficacement», a relevé le ministre...
(AFP 23/03/17)
Un exercice militaire effectué mercredi dans le centre de Ouagadougou a suscité une panique auprès des habitants qui ont cru à une nouvelle attaque jihadiste, un peu plus d'un an après l'attentat meurtrier de janvier 2016 dans la capitale du Burkina Faso. Le déploiement de plusieurs hommes en treillis suivi de coups feu a provoqué la panique chez des riverains et usagers des artères menant au Mess des officiers, un bâtiment militaire proche de la place de la Nation, au cœur de Ouagadougou, a constaté un journaliste de l'AFP. La circulation a été interrompue, des ...
(APA 23/03/17)
Le Burkina Faso a célébré ce 22 mars la Journée mondiale de l’eau sous le thème: «Eaux usées, quelles stratégies pour leur valorisation?» dans un pays où plus de 2/3 de la population n’a toujours pas accès à des infrastructures adéquates d’assainissement pour la gestion des eaux usées. «Le thème choisi pour la commémoration de la Journée mondiale de l’eau au Burkina vise à interpeller notre conscience collective sur l’adoption d’une stratégie visant à répondre efficacement», a relevé le ministre...
(Le Faso 23/03/17)
Les coups de feu entendus ce mercredi 22 mars 2017 aux environs du camp Paspanga et au mess des officiers sont des exercices de la gendarmerie burkinabé dans la ville de Ouagadougou et ses environs, a annoncé la gendarmerie nationale dans le communiqué ci-dessous. COMMUNIQUE Nous portons à la connaissance des populations , qu’une série d’exercices en milieu urbain sont menés par la Gendarmerie Nationale dans la ville de Ouagadougou et ses environs et se poursuivront les prochains jours. Pour...
(Le Faso 23/03/17)
Le Président de l’Assemblée nationale de la France, Claude Bartolone effectue une visite d’amitié et de travail de 48 heures au Burkina. A sa descente d’avion, ce mercredi 22 mars 2017 à l’aéroport international de Ouagadougou, il a été accueilli par le 1er vice-président de l’Assemblée nationale burkinabè, Bénéwendé Sankara. Pour l’hôte de marque, cette visite vise à renforcer les relations entre nos deux pays et particulièrement entre les parlements français et burkinabè. L’axe Ouagadougou-Paris se porte bien. Et la...
(Le Faso 23/03/17)
Le ministre de la Communication et des relations avec le parlement, Rémis Fulgance Dandjinou a visité la RTB (Radiodiffusion télévision du Burkina, ndlr) télé, ce mercredi 22 mars 2017, en compagnie des responsables de la structure dont la directrice générale, Danielle Bougaïré. A son arrivée, le porte-parole du gouvernement a, tour à tour, visité la salle de rédaction, celle des archives, le service des sports, la production et le studio du Journal Télévisé. Au terme de cette visite, il a...
(Burkina24 23/03/17)
Le Directeur Pays du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), Corneille Agossou, a procédé à la remise de matériels et équipements au profit de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), ce mercredi 22 mars 2017 à Ouagadougou. Les matériels et équipements remis à la CENI ce 22 mars sont composés notamment de 48 motos, 44 ordinateurs portables, 44 imprimantes, 4 fauteuils directeur, 20 chaises visiteur, 5 bureaux directeur, une table de réunion. D’une valeur d’environ 74 millions de...
(Autre média 23/03/17)
La vie des femmes du Burkina Faso, leurs rêves, leurs combats quotidiens, leur talent à s’organiser collectivement, constituent le thème central de la campagne d’information d’E-CHANGER (E-CH). L’organisation de coopération solidaire E-CHANGER (E-CH), basée depuis le 1er janvier 2017 à Lausanne, a invité pour l’occasion la socio-anthropologue Aja Diggelmann, engagée au Burkina Faso. Coopérante suisse d’E-CHANGER, Aja Diggelmann travaille depuis 2015 pour la branche burkinabè de la Marche Mondiale des Femmes (MMF). Elle vient partager son expérience de terrain dans...
(Le Faso 22/03/17)
 
00:00
Après trois semaines de négociations qui n’ont abouti à aucune réponse satisfaisante à sa plateforme minimale d’action (PMA), le Syndicat national des agents des impôts et des domaines (SNAID) est revenu à la charge. Entamée le 20 mars 2017, la présente grève est observée sur toute l’étendue du territoire national jusqu’au 24 mars. Les travailleurs des impôts et des domaines entendent, par-là, obtenir des propositions concrètes du gouvernement. « L’argent existe bien dans ce pays », soutient le secrétaire général...
(Le Faso 22/03/17)
Samedi 18 mars 2017 dans la salle de conférence du conseil régional, les forces vives de la région du Sud-Ouest ont découvert l’avant-projet de Constitution. Ce fut l’occasion pour ces derniers de faire des amendements pour son amélioration à travers des échanges. Permettre au peuple burkinabè de s’approprier le projet de révision constitutionnelle, mais surtout faire des propositions pour son amélioration, tel est l’objectif phare visé par les assises régionales sur le projet de révision constitutionnelle pour le passage du...
(Le Faso 22/03/17)
L’Ambassadeur Alain Francis Ilboudo a rencontré, ce mercredi 15 mars au 159, Boulevard Haussmann, les Consuls honoraires de la juridiction. Il s’agissait, pour le chef de la représentation du Burkina Faso auprès de la République française, du Royaume d’Espagne, du Portugal et de la Principauté de Monaco, d’échanger avec les relais que constituent les Consuls honoraires, afin de préciser les attentes du gouvernement du Burkina Faso, et de recueillir leurs préoccupations. S’appuyant sur l’évolution récente du Burkina Faso, et le...
(Le Faso 22/03/17)
La consommation de la drogue en milieu scolaire est une réalité inquiétante ; d’où les appels pressants de nombreuses organisations de la société civile à l’ensemble de la communauté à une implication dans la lutte contre le phénomène. C’est dans cette dynamique de lutte et de sensibilisation, que plus de 500 élèves de 22 établissements se sont mobilisés, le samedi, 18 mars dans l’arrondissement N°3 de la ville de Ouagadougou, pour un cross populaire. Après un circuit fermé d’environ trois...
(Le Faso 22/03/17)
La salle de conférence de la Chambre de commerce et d’industrie de Bobo-Dioulasso a abrité, le vendredi 02 décembre 2016, la cérémonie de clôture des formations pour le renforcement des capacités des cadres/agents des ONG et des associations de droit privé membres du Secrétariat permanent des ONG (SPONG). Le Fonds d’appui à la formation professionnelle et à l’apprentissage (FAFPA) dans sa mission principale qui est de contribuer à la mise en œuvre de la politique du gouvernement en matière de...
(Le Faso 22/03/17)
La Commission de défense et de sécurité (CODES) tient un atelier de formation sur la prise en compte du genre dans le contrôle parlementaire du secteur de la sécurité, les 21 et 22 mars 2017, à Ouagadougou. A l’issue de deux jours de travaux, les membres de la CODES et leurs assistants parlementaires vont se familiariser avec les concepts liés au genre, afin de mieux percevoir les liens et les enjeux entre le genre et la sécurité. Toute chose qui...

Pages

(Agence Ecofin 24/03/17)
Les autorités tunisiennes ont annoncé, le 23 mars, que le Fonds monétaire international (FMI) devrait débloquer prochainement la deuxième tranche d’un prêt de 2,8 milliards de dollars US concédé à leur pays. Ce financement, d’une valeur de 350 millions de dollars US, intervient avec trois mois de retard. Le FMI l’avait reporté, en raison de la faible progression des réformes pour lesquelles il est alloué. Ridha Saidi, conseiller aux affaires économiques du premier ministre tunisien, a confirmé qu’une « délégation du FMI sera en Tunisie au début du mois prochain pour discuter de l’avancée des réformes». Au nombre des mesures promises par Tunis, la suppression de quelque dix mille postes de fonctionnaires au sein de...
(Sidwaya 24/03/17)
Le président de l’Assemblée nationale (AN) française, Claude Bartolone, est en visite officielle de 48h dans la capitale burkinabè. Il a, à l’occasion, fait un tour, dans l’après-midi du mercredi 22 mars 2017, à la centrale solaire photovoltaïque en construction de Zagtouli, dont la réalisation est financée à 33% par l’Agence française de développement (AFD). C’est un chantier en pleine exécution qui a accueilli le président de l’Assemblée nationale (AN) française, Claude Bartolone, dans l’après-midi du mercredi 22 mars 2017 à Zagtouli. Il s’est, en marge de sa visite officielle à Ouagadougou, rendu sur le site de la centrale solaire photovoltaïque en construction, qui, rappelons-le, a été cofinancée par l’Union européenne (UE) et l’Agence française de développement (AFD). Après une...
(APA 23/03/17)
La deuxième édition de la Semaine des énergies et énergies renouvelables d’Afrique (SEERA) se tiendra à Ouagadougou du 1er au 7 mai 2017, a-t-on appris auprès des organisateurs de l’évènement. «Cette manifestation constitue une plateforme et un moyen efficace de partage de connaissances et d’informations utiles à la promotion des différentes sources d’énergies avec un accent particulier sur les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique», indique un document lié à l’évènement. Il renseigne que la plupart des pays africains dont le...
(APA 23/03/17)
L’Agence française de développement (AFD) a financé à hauteur de 4,5 milliards de FCFA l’interconnexion électrique Kaya-Dori (169 km), en vue de renforcer l’accès à l’électricité dans les régions du Centre-nord et du Sahel au BURKINA fASO, a appris APA auprès du ministère en charge de l’Energie. Cet appui de l’AFD va contribuer à soulager les populations en matière d’accès à l’énergie et réduire les coûts d’exploitation de la Société nationale burkinabè d’électricité (SONABEL) par l’intégration du réseau électrique de...
(Agence Ecofin 22/03/17)
Au Burkina Faso, l’Etat doit beaucoup d’argent aux médias. Cette dette provient des factures impayées depuis plusieurs années. « La dette prise de 2013 à 2016 s’évalue à 304 millions FCFA pour ce qui concerne la presse écrite privée », déclare Boureima Ouédraogo, président de la Société des éditeurs de la presse privée (Sep). L’ardoise auprès des médias publics est plus importante. « Nous avons fait le point en 2016 pour ce qui concerne les médias publics : 800 millions...
(APA 22/03/17)
Le Burkina Faso a réalisé un taux de 92,4 % pour l’émission de bons du Trésor d’un montant de 35 milliards de FCFA lancée le 17 mars dernier, a appris APA auprès du ministère de l’Economie et des Finances. Vingt-cinq soumissionnaires des huit pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) ont été enregistrés, pour un montant global de 32,3 milliards de FCFA. L’échéance est de trois mois, pour un taux d’intérêt multiple, pour une valeur nominale unitaire de 1...
(Agence Ecofin 22/03/17)
L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) a lancé un avis à manifestation d’intérêts pour le recrutement d’un consultant pour la mise en œuvre d’une plateforme logicielle de registre complet de gestion des noms de domaine du ccTLD.BF. L’objectif de cette plateforme est d’améliorer la gestion de l’adressage Internet sur le plan local pour donner plus de visibilité aux utilisateurs installés au Burkina Faso. Les prestations du consultant, qui peut être une entreprise locale ou internationale jouissant...
(APA 21/03/17)
Le Burkina Faso se classe au 8e rang des pays africains et 48e au niveau mondial par rapport à l’attractivité du secteur minier, selon le classement 2016 établi par Fraser Institute (Canada). En 2015, le Burkina Faso était pourtant logé à la 2e place des pays africains et 29e au plan mondial. Le pays perd ainsi six places dans le classement africain de 2016. Les dix pays africains les plus attractifs sont la Côte d’Ivoire (17e à l’échelle mondiale), Botswana (19e), Ghana (22e), RD Congo (29e), Zambie (30e), Erythrée (33e), Mali (42e)...
(Agence Ecofin 21/03/17)
Les taux d'intérêts moyens applicables aux emprunts effectués par les Etats de l’UEMOA sur le marché régional de la dette publique, ont augmenté depuis le début de l'année 2017, a constaté l'Agence Ecofin à partir des données fournies par des institutions sous régionales. Au cours de l'année 2016, le taux moyen pondéré de ces emprunts est ressorti à 4,72%, contre 4,93% pour la période correspondante de l'année précédente. « Les replis ont été enregistrés au niveau des échéances de 3...
(APA 20/03/17)
La Banque mondiale a retenu de débloquer durant trois ans une enveloppe 57 milliards de dollars en faveur de l’Afrique subsaharienne, a annoncé le président de l’institution financière dans un communiqué reçu lundi à APA. Selon le communiqué émanant du bureau de la Banque mondiale au Mali, Jim Yong Kim a fait cette annonce, peu après avoir ‘’reçu les ministres des finances du G20 et les gouverneurs des banques centrales.’’ L’enveloppe sera disponible dans la période allant ‘’du 1er juillet...
(Agence Ecofin 18/03/17)
Depuis le 16 mars 2017, l’opérateur de téléphonie mobile Orange Burkina Faso a officiellement remplacé Airtel Burkina Faso sur le marché télécoms national. Cette substitution de marque n’est que la suite logique du processus d’acquisition de 100% d’Airtel Burkina Faso, par le groupe Orange, l’année dernière. Au cours d’une conférence de presse organisée pour l’évènement, la nouvelle filiale du groupe télécoms français, qui a des ambitions de leadership sur le marché télécoms national, a annoncé un investissement de 21 milliards...
(APA 17/03/17)
La Bank Of Africa (BOA) Burkina Faso, filiale du groupe bancaire du même nom, a réalisé au terme de l’exercice 2016 un bénéfice après impôts de 12,442 milliards FCFA (environ 19,908 millions de dollars), a appris APA jeudi auprès de cet établissement bancaire basé à Ouagadougou. Comparé à son niveau de 2015 où il s’établissait à 12,028 milliards FCFA, ce bénéfice est en hausse de 3%. Le total bilan de la banque a augmenté de 57,330 milliards FCFA, s’établissant à...
(Burkina24 17/03/17)
Le ministère burkinabè en charge du Commerce et les acteurs ont annoncé jeudi le plafonnement des prix de certains produits de grande consommation. Selon les conclusions de la 9e session du Cadre de concertation Tripartite (CCT) qui s'est tenue depuis mardi à Ouagadougou, publiées par le ministère, jeudi, les acteurs ont invité la Société nationale de gestion des stocks (SONAGESS) à poursuivre et à intensifier la vente du maïs et du sorgho blancs à prix social de 6.000 francs CFA...
(Autres 17/03/17)
Orange, l’un des principaux opérateurs de télécommunications dans le monde, a lancé sa marque au Burkina Faso. Celui-ci intervient moins d’un an après la finalisation de l’acquisition d’Airtel par le Groupe, conjointement avec Orange Côte d’Ivoire, et démontre les ambitions d’Orange sur le marché de l’Afrique de l’Ouest. L’annonce a été faite ce jeudi par la société à travers un communiqué dont nous détenons copie. Premier opérateur à lancer les services financiers sur mobile et l’Internet mobile 3.75G au Burkina...
(APA 17/03/17)
Le Burkina Faso est à la recherche de 35 milliards FCFA sur le marché financier de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) par le biais d’une émission de bons du trésor effectuée, vendredi 17 mars, a appris APA auprès du ministère de l’Economie et des Finances. L’opération sera dirigée par l’Agence UMOA en collaboration avec la BCEAO, à la demande de la Direction générale du Trésor public et de la comptabilité du Burkina Faso. La valeur nominale unitaire des...
(APA 17/03/17)
Au total, ce sont 128,2 millions d’euros (environ 84, 1 milliards de FCFA) qu’attend le Burkina Faso du Fonds mondial pour lutter contre le sida, la tuberculose et le paludisme sur la période 2018-2020, a appris APA auprès du ministère de la santé. Cet appui de l’Institution mondiale, qui reste subordonné à la soumission des projets, constitue ’’un soutien aux efforts du gouvernement burkinabè’’ dans la lutte contre ces trois vulnérabilités», selon Jean-Thomas Nouboussi, Responsable du portefeuille sénior Afrique de...
(Burkina24 17/03/17)
La Commission constitutionnelle, l’instance en charge de la rédaction de la nouvelle Constitution du Burkina a informé, le mercredi 15 mars 2017, que les assises régionales pour la restitution de l’avant-projet de la nouvelle Constitution se tiendront le samedi 18 mars 2017. Et ce, simultanément dans les 13 régions, rapporte l’Agence d’information Burkina (AIB). Le président de la Commission constitutionnelle, Me Halidou Ouédraogo, après avoir « terminé la première partie» du travail qui a consisté à rédiger l’avant-projet de la...
(Les Affaires 16/03/17)
Le Cadre de concertation Tripartite (CCT) est parvenu à trouver des prix consensuels à ne pas dépasser pour ce qui concerne les produits de grande consommation. Le CCT est parvenu à des conclusions, selon un communiqué du ministère du commerce. Des prix plafonds ont été fixés pour différents produits. En attendant, les prix des céréales ont été fixés comme suit : Maïs et au sorgho blancs : 15 500 francs CFA le sac de 100 kg comme en 2016. Petit...
(Burkina24 14/03/17)
Le ministère du commerce, les opérateurs économiques et les consommateurs tiennent une rencontre pour trouver un consensus sur les prix des produits de grande consommation au Burkina Faso. Cette assemblée générale extraordinaire tripartite est la 9 édition du genre. L’assemblée générale extraordinaire du cadre de concertation tripartite, gouvernement, secteur privé et la société civile s’est tenue ce mardi 14 mars 2017 à Ouagadougou. En rappel, dans le but d’obtenir des prix consensuels qui prennent en compte les intérêts des consommateurs,...
(Jeune Afrique 14/03/17)
Un différend opposait la firme américaine et les producteurs burkinabè sur l'introduction de variétés génétiquement modifiées accusées de faire baisser la qualité du coton. Au Burkina, les producteurs de coton sont parvenus la semaine dernière à un accord avec Monsanto, selon l’agence Reuters. Un litige les opposait au géant américain des biotechnologies agricoles sur l’introduction de variétés génétiquement modifiées accusées d’avoir fait baisser sa qualité et pour lesquelles les producteurs burkinabè réclamaient des ...

Pages

(L'Economiste du Maroc 24/03/17)
«Le football, qui concerne toute la jeunesse africaine, ressortira fortement dans la coopération du Maroc avec le continent. Nous allons intervenir pour aider à la remise à niveau des stades, des centres de formation, des terrains avec des pelouses synthétiques, exactement comme ce que nous avons entrepris au Maroc». Fouzi Lakjaâ, président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), ne mâche pas ses mots. Celui qui vient d’être élu par un score écrasant au comité exécutif de la CAF, finalise actuellement un ambitieux plan d’action avec les fédérations africaines. L’idée est de démarrer par les urgences comme avec Sao Tomé qui a obtenu du matériel. Avec le Malawi, la FRMF a entrepris une opération...
(APA 22/03/17)
L’entraîneur ivoirien Hubert Zougho, titulaire de la Licence A de la Confédération africaine de football (CAF), s’est engagé avec l’Union sportive de la Comoé de Banfora, club de l’intérieur du Burkina Faso, pour la suite du championnat national de D1, a annoncé mardi la Ligue de football professionnelle. Agé de 47 ans, il s’est forgé au Stade Bréton (2002-2003) avant de prendre ses marques dans son pays d’origine, notamment à Espoir de Koumassi (division d’honneur, 2007-2008), puis Issia Wazi (1re division 2008-2009), Stade d’ Abidjan (1re division) et Athletico FC de Port-Bouet: en division d’honneur. Celui qui a pour mission de sauver le club de Banfora de la relégation, officiera son premier match le 29 mars prochain à Ouagadougou contre...
(Burkina24 17/03/17)
Le sélectionneur des Étalons du Burkina Paulo Duarte estime avoir risqué sa carrière en acceptant de prendre la tête des Étalons du Burkina en janvier 2016. Pour lui, personne ne croyait encore à la qualification de cette équipe qui avait le dos au mur pendant les éliminatoires de la CAN 2017. « Quand j’arrivais, je me voyais faire jouer le Burkina parmi les meilleures équipes du monde… pas d’Afrique mais du monde. La concurrence augmente au haut niveau tout comme...
(APA 10/03/17)
L’entraineur des Etalons du Burkina Faso, Paulo Duarte, a convoqué, jeudi, 25 joueurs dont 6 nouveaux pour affronter en match amical le Maroc et le Nigeria, le 24 mars à Marrakech et le 27 mars à Londres. Les nouveaux joueurs sont Stéphane Aziz Ki sociétaire Omonia Nicosie (Chipre), Abdoul Gafar Sirima qui joue en Russie, l’attaquant de Nancy (L1, France) Anthony Koura, le jeune attaquant des U19 monégasque (France) Dylan Ouédraogo, le défenseur d’Eldense (Espagne) Patterson Kaboré et Abdoul Yabré...
(L'Observateur Paalga 23/02/17)
Les Etalons boulistes sont rentrés du Sénégal, où ils ont participé du 10 au 12 février 2017 au «Grand tournoi international de pétanque» de Saly. Ils ont présenté leur trophée de vainqueur de la compétition à la presse le mardi dernier et le président de la Fédération, Macaire Kaboré, en a profité pour évoquer le différend entre le Burkina et la Confédération africaine de ladite discipline. Les 10, 11 et 12 février derniers, les Etalons boulistes ont pris part au...
(APA 17/02/17)
L’attaquant burkinabè de l’SAEC d’Abidjan (Côte d’Ivoire) Aristide Bancé, a reçu mercredi à Abidjan son trophée de meilleur joueur du mois de novembre 2016 de la Ligue 1 ivoirienne, a-t-on appris de sources médiatiques Le buteur de l’ASEC d’Abidjan, Aristide Bancé, qui avait obtenu 51 points au mois de novembre, contre 19 pour son challenger Jean Morel Poé de Williamsville AC, a remporté le prix du meilleur jour du mois de novembre, mais était allé disputer la CAN au Gabon...
(RFI 16/02/17)
Auteur d’une bonne Coupe d'Afrique des nations 2017, Préjuce Nakoulma a signé dans la foulée pour deux saisons et demie au FC Nantes, en première division française (Ligue 1). Ce Burkinabè de 29 ans a fait l’essentiel de sa carrière en Pologne. Il débarque en Ligue 1 avec l’étiquette d’un joueur qui n’a pas encore tenu toutes ses promesses. Une « locomotive », un « dragster », un « taureau », etc. Les qualificatifs ont défilé durant la CAN 2017...
(Sidwaya 15/02/17)
Le ministre des Sports et des Loisirs et ses proches collaborateurs, qui ont conduit la mission des Etalons à Marrakech puis au Gabon, ont donné une conférence de presse où ils ont établi le bilan de cette expédition. C’était hier, mardi 14 février 2017, dans la salle de réunion dudit département. Du 27 décembre au 5 février, l’équipe nationale du Burkina Faso a séjourné à Marrakech au Maroc pour la préparation et dans la capitale gabonaise, Libreville pour sa participation...
(Autre média 10/02/17)
C’est officiel! la prochaine apparition des Lions de l’Atlas aura lieu au mois de mars. Le Maroc profitera de deux dates FIFA pour disputer deux rencontres amicales, le 24 et le 28, contre le Burkina Faso et la Tunisie, au stade de Marrakech. Une bonne occasion pour les Lions de l’Atlas de se mesurer à deux des équipes qui ont brillé lors de la CAN 2017. Ces matches de préparation entrent dans le cadre de la préparation des matches de...
(APA 09/02/17)
Le Burkina Faso a gagné 15 points dans le dernier classement FIFA publié jeudi, et se retrouve au 38e rang mondial de football, derrière l’Egypte, le Sénégal, le Cameroun, la Tunisie et la RD Congo, autres pays africains qui ont progressé après la CAN Gabon 2017. Tous les bons élèves de la dernière Coupe d’Afrique des nations Gabon 2017 ont amélioré leur classement. C’est le cas du Burkina Faso qui a remporté la médaille de bronze et qui fait un...
(APA 08/02/17)
Le championnat national de football de première division reprend ses droits mercredi avec au programme un choc au stade du 4 août de Ouagadougou entre le Rail club du Kadiogo (RCK) et le Racing club de Bobo-Dioulasso (RCB), comptant pour la 9e journée. Le Fasofoot qui avait observé une pause d’un mois à cause de la CAN Gabon 2017, prévoit pour sa reprise deux autres matchs avancés : AS SONABEL contre Kozaf et AJEB contre EFO. Les autres rencontres se...
(APA 07/02/17)
Les Etalons du Burkina Faso, de retour au bercail, ont été décorés au rang de Commandeur de l’ordre national pour certains et d’Officiers de l’ordre national, pour d’autres, a-t-on constaté lundi, à Ouagadougou. « Vous avez séduit tous les pays africains. Partout où je suis passé, c’était des félicitations vis-à-vis de l’équipe des Etalons du Burkina Faso », a dit le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré. Avant cette cérémonie de décoration, en fin de matinée, c’est des milliers...
(APA 07/02/17)
Le capitaine des Etalons du Burkina Faso, Charles Kaboré, et Bertrand Traoré, ont été sélectionnés dans l’équipe-type de la CAN 2017 par la Confédération africaine de football (CAF), leurs compatriotes Aristide Bancé et Préjuce Nacoulma étant remplaçants. Les mérites de Kaboré et de Traoré ont été reconnus par les techniciens de l’instance suprême du football africain après la CAN qui s’est achevée dimanche avec la victoire des Lions indomptables du Cameroun. Les sociétaires respectifs du club russe et du club...
(AFP 06/02/17)
Des centaines de milliers de personnes sont sorties dimanche sous un soleil de plomb pour accueillir les "Etalons", de retour au Burkina Faso après leur médaille de bronze samedi à la CAN-2017 au Gabon. Par groupes, sifflets et vuvuzelas à la bouche, ils étaient des centaines de milliers à s'être massés dès le lever du jour aux abords de l'aéroport international de Ouagadougou jusqu'à la place de la Nation, la plus grande de la capitale pour accueillir leurs héros. Les...
(Burkina24 06/02/17)
Après le fiasco de 2015 suivant la finale perdue de 2013, leurs peaux étaient vendues moins chères avant le début de la 31ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) organisée par le Gabon. Un fait sur lequel le ministre des sports Taïrou Bangré n’a pas manqué de revenir. Il faisait lui aussi partie des sceptiques avant de rejoindre les Etalons en terre gabonaise. Taïrou Bangré a fini par l’avouer dimanche soir lors de la cérémonie de décoration du...
(APA 06/02/17)
Les supporters des Etalons (l’équipe nationale du Burkina Faso), sont mobilisés ce dimanche matin pour accueillir «ces dignes représentants du pays» à la 31e Coupe d’Afrique des nations (CAN) jouée au Gabon et d’où ils reviennent avec la 3e place, a constaté APA, dans la capitale burkinabè. Initialement prévue à 9 heures (locale et GMT), l’arrivée des Etalons et de leurs encadreurs, à l’aéroport international de Ouagadougou, est repoussée à 11 heures 40 mn. Ce report n’a pas entaché l’engouement...
(Jeune Afrique 06/02/17)
Plus de 15 millions d’adolescentes âgées de 15 à 19 ans accouchent chaque année dans le monde selon l’UNICEF. 95% de ces naissances surviennent dans les pays en développement. L’Afrique est l’un des continents les plus touchés par le phénomène. Mais depuis quelques années, la société civile se mobilise pour sensibiliser les jeunes à ce phénomène. Au Burkina Faso, l’association SOS/Jeunesse et Défis tente de prévenir les grossesses précoces. Jeune Afrique a interrogé Laure Nadine, un des ses membres. Jeune...
(Jeune Afrique 06/02/17)
Grâce à un but d’Alain Traoré en fin de match, le Burkina Faso a disposé du Ghana (1-0) et s’est offert la troisième place du podium. Logique, selon Patrice Neveu, l’ancien sélectionneur de la Guinée, de la RD Congo et de la Mauritanie. Jeune Afrique : Le Burkina Faso termine cette CAN invaincu dans le temps réglementaire avec ce succès face au Ghana, obtenu dans les dernières minutes… Patrice Neveu : À mon sens, cette victoire est logique pour les...
(AFP 04/02/17)
Le Burkina Faso a remporté in extremis le match pour la 3e place de la Coupe d'Afrique des nations samedi à Port-Gentil en battant le Ghana 1-0 grâce à un but d'Alain Traoré dans les derniers instants de la rencontre. Le milieu de terrain de 28 ans a débloqué la situation d'un coup franc magnifique en pleine lucarne à la 89e minute. C'est la première fois que le Burkina décroche une 3e place à la CAN, ce qui constitue la...
(AFP 04/02/17)
Le Burkina Faso a réussi un joli hold-up grâce à un coup-franc de dernière minute d'Alain Traoré (89e, score final 1-0) face au Ghana, pour empocher la deuxième médaille de son histoire dans une Coupe d'Afrique des nations, samedi pour la petite finale de l'édition 2017. Alors que les Ghanéens ont dominé l'ensemble du match, Traoré a offert cette troisième place honorifique à son pays, d'un magnifique coup-franc en pleine lucarne à une minute de la fin du temps réglementaire...

Pages

(Burkina24 21/03/17)
La deuxième édition du « Dan’Fani Fashion week », le salon international de design textile africain, se tiendra du 25 mars au 1er avril 2017 au Musée national de Ouagadougou. « La transformation du coton, un défi pour l’Afrique » est le thème sous lequel des décideurs et acteurs de la chaîne du textile de coton se réuniront pour des échanges et des opportunités d’affaires. Une semaine durant, Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, vivra au rythme de la fête du pagne tissé en coton communément appelé « Dan’fani ». L’évènement sera l’occasion pour plusieurs acteurs de plusieurs pays d’Afrique et d’ailleurs de se retrouver pour réfléchir sur l’avenir de cette matière première. Deux évènements...
(APA 20/03/17)
Le promoteur de mode au Burkina Faso, Doris Dabiré, est décédé des suites d’un accident de la circulation à Ouagadougou, a-t-on appris dimanche auprès des médias locaux. Selon le média en ligne Afriyelba.net, Doris Dabiré, surnommé le «le capitaine de la mode burkinabè», est décédé à la suite d’un accident de la circulation survenu dans la nuit du 16 au 17 mars dernier, sur l’avenue France-Afrique, au sud de la capitale burkinabè. Transporté urgemment à l’hôpital de Tingandogo, encore appelé hôpital Blaise Compaoré, non loin du lieu d’accident, il succombe dans la nuit du 17 au 18 mars. « Si le chauffeur a eu plus de chance, le 3e occupant du véhicule accidenté, lui, évacué en Allemagne, succombera lui aussi...
(Burkina24 13/03/17)
Sams’K Le Jah est un acteur actif de la société civile burkinabè et membre du mouvement Balai Citoyen. Le nord du Burkina Faso est l’objet d’une série d’attaques par des terroristes. Voici ce que l’artiste en pense. Sams’K Le Jah a une bonne impression sur le nord du Burkina Faso. Il y était il y a quelques années, notamment dans les localités de Gorom-Gorom et d’Oursi. « C’est un endroit super bien, contrairement à ce que beaucoup de gens peuvent...
(Burkina24 08/03/17)
La Représentation nationale burkinabè veut légiférer sur le FESPACO pour éviter qu’il ne devienne une propriété privée ou qu’il soit organisé par un autre pays que le Burkina. L’association de l’image de l’Assemblée nationale à celle du FESPACO 2017 avec à la clé le prix spécial « Démocratie et liberté » d’une valeur de 10 millions de F CFA n’est pas fortuite. « Dans le plan stratégique de l’Assemblée nationale, dans l’axe 2, la question du rayonnement et de la...
(Agence Ecofin 07/03/17)
La 25ème édition du FESPACO, Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou, s’est clôturée ce samedi 4 mars par la cérémonie de remise des prix dévoilant le palmarès officiel. À cette occasion, CANAL+, partenaire privilégié du cinéma africain et du FESPACO, félicite le comité d’organisation de ce festival et tous les talentueux candidats de cette sélection officielle. CANAL+ se réjouit du palmarès, attribuant de prestigieuses récompenses à des films et séries ayant bénéficié d’un financement et d’un...
(Jeune Afrique 06/03/17)
C’est donc Alain Gomis, le grand favori, qui a remporté samedi 4 mars à Ouagadougou l’Étalon d’or de Yennenga du 25e Fespaco pour son film Félicité. Mais d'autres œuvres auraient elles aussi mérité un Étalon. revue de détail. Le jury présidé par l’ancien responsable du Centre cinématographique marocain Nouredddine Saïl a très logiquement couronné à l’issue de la biennale ce 4e long métrage du réalisateur franco-sénégalais Alain Gomis, qui vient par ailleurs de recevoir l’Ours d’argent au festival de Berlin,...
(APA 06/03/17)
Le Burkina Faso a eu moins de prix à la 25e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), comparativement à l’édition précédente (2015) de la biennale, a-t-on appris à l’issue du palmarès livré samedi. Selon le palmarès complet parvenu à APA dimanche, le Burkina Faso qui était en compétition avec 18 films (toute catégories confondues) n’a eu que deux prix officiels. Il s’agit de «La forêt du Niolo» du réalisateur Adama Roamba qui a...
(Le Monde 06/03/17)
Lauréat de la 25e édition du festival de Ouagadougou avec son film « Félicité », le Franco-Sénégalais a livré sa vision du cinéma aux étudiants de la capitale. Par Morgane Le Cam (contributrice Le Monde Afrique, Ouagadougou) Alain Gomis face aux étudiants en cinéma de Ouagadougou. Masterclass à l'ISIS pendant la 25e édition du Fespaco. Il faut descendre quelques marches pour atteindre l’espace grisâtre et sans fenêtre. Il faut aussi jouer des coudes pour se faire une place. A l’Institut...
(RFI 06/03/17)
Son «Orage africain» s’est transformé au Fespaco en tempête cinématographique. Pendant une semaine et à chaque projection de «L’Orage africain, un continent sous influence», le réalisateur béninois Sylvestre Amoussou n’a cessé de répéter : «Les dirigeants occidentaux ont encore la mainmise sur l’économie africaine et décident à notre place. Ce n’est plus possible.» Au Festival panafricain du cinéma africain, son manifeste cinématographique contre le néocolonialisme économique du XXIe siècle a décroché le samedi 4 mars le prestigieux prix de l’Étalon...
(APA 06/03/17)
L’étudiante en médecine, Aïda Sidibé, 22 ans, a été élue Miss Universités 2017 au Burkina Faso, a-t-on appris, dimanche auprès des organisateurs. Inscrite en première année de médecine à l’Université Ouaga I Pr Joseph Ki-Zerbo, elle succède ainsi, à Carine Yanogo, Miss Universités de la précédente édition. Selon les organisateurs, Aïda Sidibé s’est démarquée de ses camarades par sa beauté et surtout par son speech qui a porté sur le thème : «Burkina Faso, la destination à ne pas manquer»...
(RFI 05/03/17)
La venue du président ivoirien Alassane Ouattara pour la clôture du festival de cinéma de Ouagadougou n'est pas anodine. Depuis l'insurrection populaire burkinabè et quelques épisodes retentissants comme ceux des écoutes téléphoniques entre le président de l'Assemblée nationale ivoirienne Guillaume Soro et le ministre burkinabè des Affaires étrangères Djibril Bassolé, les relations des deux pays frères et voisins n'étaient pas des plus simples. Aujourd'hui, avec la Côte d'Ivoire comme pays invité d'honneur, des gages concrets de réconciliation sont échangés. Dans la trilogue de la réconciliation ivoiro-burkinabè, après l'épisode sur l'investiture de Roch Marc Christian Kaboré en décembre 2015...
(AFP 05/03/17)
Le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré a exhorté samedi les Africains à travailler pour faire "émerger" une industrie cinématographique en Afrique à l'occasion de la clôture du 25è Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco). "Il faut travailler à faire émerger une industrie cinématographique en Afrique. C'est un défi et nous allons nous attacher à travailler pour que cela soit une réalité", a déclaré M. Kaboré. Le dirigeant burkinabè s'exprimait en marge de la cérémonie...
(AFP 05/03/17)
Après un Ours d'argent à Berlin il y a deux semaines, l'Etalon d'or samedi au Fespaco: "Félicité", du Sénégalais Alain Gomis, récit de la vie difficile d'une chanteuse de bar de Kinshasa collectionne les récompenses du cinéma mondial. "C'est un grand honneur de recevoir ce trophée pour la deuxième fois", a déclaré Alain Gomis qui avait déjà reçu la récompense suprême du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou avec "Tey" en 2013. Il est le deuxième...
(AFP 04/03/17)
Le film malien "Wùlu" a remporté le prestigieux prix Ousmane-Sembène du 25e Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco), et Frontières (Burkina) a reçu deux prix institutionnels panafricains lors de la cérémonie des prix spéciaux vendredi. Du réalisateur franco-malien Daouda Coulibaly, "Wùlu", un des favoris pour le prestigieux Etalon d'or qui sera décerné samedi lors de la clôture du festival, retrace l'ascension d'un jeune trafiquant de drogue tout en dépeignant les maux du Mali. Il s'est...
(RFI 04/03/17)
Le Fespaco 2017 s'achève ce samedi 4 mars à Ouagadougou, avec la divulgation de son palmarès dans l'après-midi. RFI revient sur cette 25ème édition en compagnie du cinéaste helvetico-burkinabè Berni Goldblatt, auteur d'un film très remarqué : Wallay, l'histoire d'un adolescent français que son père envoie au Burkina Faso au village retrouver ses racines. « C’est la deuxième édition [du Fespaco] depuis la chute de Blaise [Comparoé]. […] Elle se passe bien, je vois énormément de monde dans les salles,...
(RFI 03/03/17)
Quel avenir pour le cinéma africain ? Quel regard les jeunes cinéastes et leurs aînés portent sur le présent et l'avenir du 7e art sur le continent ? Le débat est ouvert dans le forum d'Appels sur l'actualité à l'occasion du Fespaco à Ouagadougou.
(La Voix de l'Amérique 03/03/17)
Le Marché international du cinéma africain est l'une des pièces maîtresses du festival burkinabè Fespaco qui bat son plein en ce moment à Ouagadougou. Acheteurs, producteurs, vendeurs, et distributeurs du monde entier se rencontrent à chaque édition du festival pour faire des choix, partager leurs expériences et diversifier l’offre en matière de production audiovisuelle et cinématographique. Dans les allées feutrées d’une grande salle se dressent des stands tout aussi colorés les uns que les autres. Les stands ont été pris...
(RTB 03/03/17)
Le colloque du 25e Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) a refermé ses portes ce 1er mars 2017. Un colloque ouvert le 28 février sur le thème « Formation et métiers du cinéma et de l’audiovisuel », dont les travaux ont abouti à un manifeste dit de Ouagadougou. Le manifeste de Ouagadougou, issu du colloque du FESPACO 2017, fait de nombreuses recommandations pour le développement du 7e art en Afrique. Il propose la mise à...
(APA 03/03/17)
Onze personnalités œuvrant dans le domaine de la cinématographique en Afrique ont reçu, ce jeudi, des distinctions honorifiques, à l’occasion du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco) qui se déroule actuellement, dans la capitale burkinabè. Chacun des récipiendaires a reçu la distinction de l’«ordre du mérite des arts, des lettres et de la communication avec agrafe cinématographie», lors d’une cérémonie présidée par le ministre burkinabè en charge de la Culture, Tahirou Barry. Parmi eux, quatre...
(Jeune Afrique 02/03/17)
À l'occasion du Fespaco 2017, Ouagadougou enfile son costume de "capitale africaine du cinéma". Retour sur les péripéties de cette biennale, portée à bout de bras par les Burkinabè, et qui dure maintenant depuis près d'un demi-siècle. Dans le capitale burkinabè, la fête du 7e art bat son plein, à l’occasion de la tenue de la 25e édition du Festival panafricain du cinéma et de télévision de Ouagadougou, (Fespaco) qui se tient du 25 février au 4 mars. Affiches du...

Pages

(Le Monde 24/03/17)
Mimi Ould Baba Ould Cheickh, un Malien arrêté en janvier, est présenté par les autorités burkinabées comme le « commanditaire principal ». Par Morgane Le Cam (contributrice Le Monde Afrique, Ouagadougou) L’hôtel Splendid de Ouagadougou après l’attentat du 16 janvier 2016 revendiqué par le groupe djihadiste Al-Mourabitoune, afilié à Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI). Il aura fallu quatorze mois aux autorités burkinabées pour identifier les cerveaux de l’attentat de Ouagadougou, qui avait fait 30 morts et près de 70 blessés le 15 janvier 2016. Le Malien Mimi Ould Baba Ould Cheickh, arrêté au Mali en janvier, a été présenté par l’état-major de la gendarmerie nationale comme le « commanditaire principal » de cette attaque perpétrée...
(La Voix de l'Amérique 24/03/17)
Selon les informations, Harouna Dicko a été abattu sur une colline de Petega, un village situé à 25 kilomètres de Djibo dans le nord du pays. Dix-huit suspects ont aussi été interpellés dans le Nord. Ouagadougou annonce la mort d’un certain Harouna Dicko. Il s’agit d’un présumé terroriste qui aurait perpétré plusieurs attaques dans le nord du pays. "Cela fait quelques éléments nuisibles de moins" s’est félicité sur VOA Afrique le journaliste Ibrahim Maiga qui vit aux Etats-Unis et qui connait bien la région. Selon les informations, Harouna Dicko a été abattu mercredi nuit sur une colline de Petega, un village situé à 25 kilomètre de Djibo dans le nord du pays. Il a été tué au cours d’une opération...
(Dw-World 24/03/17)
Interview avec le député français Pouria Amirshahi qui réclame à François Hollande la levée du secret-défense sur certains documents diplomatiques. Peut-être un premier pas vers une levée du secret-défense, en France, sur les archives concernant Thomas Sankara ? En visite à Ouagadougou, le président de l’Assemblée nationale française, Claude Bartolone, a réitéré qu’il était favorable à une coopération entre les justices des deux pays, et déclaré que la France « aidera le peuple burkinabè à connaître tout de son passé...
(APA 23/03/17)
La deuxième édition de la Semaine des énergies et énergies renouvelables d’Afrique (SEERA) se tiendra à Ouagadougou du 1er au 7 mai 2017, a-t-on appris auprès des organisateurs de l’évènement. «Cette manifestation constitue une plateforme et un moyen efficace de partage de connaissances et d’informations utiles à la promotion des différentes sources d’énergies avec un accent particulier sur les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique», indique un document lié à l’évènement. Il renseigne que la plupart des pays africains dont le...
(Autre média 23/03/17)
La vie des femmes du Burkina Faso, leurs rêves, leurs combats quotidiens, leur talent à s’organiser collectivement, constituent le thème central de la campagne d’information d’E-CHANGER (E-CH). L’organisation de coopération solidaire E-CHANGER (E-CH), basée depuis le 1er janvier 2017 à Lausanne, a invité pour l’occasion la socio-anthropologue Aja Diggelmann, engagée au Burkina Faso. Coopérante suisse d’E-CHANGER, Aja Diggelmann travaille depuis 2015 pour la branche burkinabè de la Marche Mondiale des Femmes (MMF). Elle vient partager son expérience de terrain dans...
(RFI 22/03/17)
Angela Merkel a reçu mardi 21 mars le président du Burkina Faso Roch Marc Christian Kaboré. les deux dirigeants ont discuté pendant plusieurs heures. Cette visite fait suite au déplacement d'Angela Merkel au Mali et au Niger. L'Allemagne, qui a longtemps semblé peu connaître l'Afrique, s'engage de plus en plus sur le continent. Avec notre correspondante à Berlin, Nathalie Versieux Economie, migrations et sécurité. Tels sont les trois points abordés par Angela Merkel et Roch Marc Christian Kaboré. Angela Merkel...
(Courrier International 22/03/17)
La candidate du Front national est au Tchad pendant deux jours pour visiter la force française Barkhane. Mais, pour cet éditorialiste burkinabé, elle cherche une dimension internationale pour sa campagne. Les discours enflammés de l’énergique présidente du Front national, qui tancent et taclent sans vergogne l’immigration et l’étranger, retentissent de ce côté-ci de l’Afrique, avec des notes de racisme. On se remémore encore les mots prononcés par la fille Le Pen sur le plateau du grand débat qui a réuni...
(La Voix de l'Amérique 21/03/17)
Au Burkina Faso, la commission constitutionnelle entame la phase d’enrichissement de l‘avant-projet de nouvelle constitution. Des discussions se sont menées pour ajuster le document dont de nombreux points suscitent encore quelques débats. Les leaders de partis politiques d’OSC participent activement à l’enrichissement de l’avant-projet de nouvelle constitution pour le Burkina Faso. Le souci de l’équilibre des pouvoirs, la garantie de l’indépendance de la justice, ainsi que la stabilité et la transparence sont le leitmotiv exposé à travers les 15 titres...
(RFI 20/03/17)
A l'occasion de la fin de manœuvres et exercices militaires dénommés « Flintlock », qui a permis des centaines de militaires burkinabè de bénéficier d'une formation dans lutte contre le terrorisme, le chef d'état-major général des armées, le général Oumarou Sadou, avait déclaré qu'il ne suffisait pas de déployer tous les soldats burkinabè au nord, face à la menace terroriste, et qu'il fallait penser aux autres régions du pays. Alors que le ministre de l'Education avait annoncé des mesures prises par le gouvernement pour...
(RFI 20/03/17)
La France doit-elle rendre publiques ses archives concernant l'affaire Sankara ? Presque 30 ans après l'assassinat du chef de l'Etat burkinabè, la question est de nouveau évoquée par un député français. Pouria Amirshahi, député PS représentant les Français de l'étranger, vient d'adresser une lettre à François Hollande pour qu'il ouvre les archives françaises. Une demande déjà exprimée par le juge d'instruction burkinabè qui enquête sur la mort de Thomas Sankara en 1987. Trente ans après la mort du révolutionnaire Thomas...
(RFI 20/03/17)
Où en est le projet de production d’un savon répulsif contre les moustiques qui transmettent le paludisme à l’homme ? En 2013, Moctar Dembélé et Gérard Niyondiko, deux étudiants de l’Institut d’ingénierie de l’eau et de l’environnement de Ouagadougou, ont gagné le 1er prix à la Global Social Venture Competition à l’université de Berkeley en Californie. Le premier poursuit aujourd’hui ses études, le second travaille sur la concrétisation du projet. Le projet Faso soap a pour ambition de mettre au...
(RFI 18/03/17)
Alexandre Varaut, l'avocat de Djibrill Bassolé affirme que son client n'entend pas fuir le pays ni se soustraire à la justice. Il espère que M. Bassolé, qui souffre d'une pathologie du coeur, sera autorisé rapidement à quitter le pays pour se faire soigner à l'étranger. Le cas de Djibrill Bassolé accusé « d'atteinte à la sûreté de l'Etat » dans le cadre du coup d'Etat raté de Gilbert Diendéré en septembre 2015 soulève débat. S'il est autrorisé à quitter le...
(RFI 18/03/17)
C'est une information que vous révèlent RFI et l'AFP : Marine Le Pen se rendra au Tchad la semaine prochaine. Elle ira rencontrer les forces françaises de Barkhane à Ndjamena, entre le 21 et le 22 mars prochains. Pierre Firtion, avec AFP Après Emmanuel Macron et Francois Fillon, c'est donc au tour de la candidate du Front National d'aller rencontrer les soldats français basés sur le continent. Selon les informations recueillies par RFI et l'Agence France Presse (AFP) auprès du ministère de la Défense et du Front national, Marine Le Pen se rendra à ...
(France Info 17/03/17)
Une cérémonie militaire s'est déroulée tôt ce matin dans la cour du quartier Ruty à Besançon. L'état major de la 1ère division envoie 40 soldats au Tchad. 20 hommes partiront le 25 mars, 20 autres le 31 mars. D'autres militaires bisontins déjà sur place vont rentrer. La 1ère division de Besançon est à la tête pendant un an de l'opération Barkhane. Une opération où 4000 militaires sont déployés. Le poste de commandement inter-armées qui regroupe 300 personnes est installé à...
(RFI 16/03/17)
Djibrill Bassolé, l'ancien ministre des Affaires étrangères de Blaise Compaoré, sera-t-il autorisé à quitter le Burkina Faso pour se rendre à l'étranger afin de se soigner ? La question est désormais du ressort de la justice militaire. Emprisonné pour son rôle présumé dans le coup d'Etat mené par le général Diendéré en septembre 2015, Djibrill Bassolé connaît de sérieux problèmes cardiaques depuis janvier dernier. L'Etat burkinabè prend l'affaire très au sérieux et deux ministres sont même allés voir l'ancien diplomate dans sa cellule. Lundi dernier, Djibrilll Bassolé a dû retrouver l'espace d'un instant ...
(Le Monde 14/03/17)
Le chercheur au King’s College, Vincent Hiribarren, raconte son casse-tête pour accéder aux archives françaises sur l’assassinat de l’ex-chef d’Etat burkinabé. Par Vincent Hiribarren Le président du Burkina Faso, Thomas Sankara, et son homologue français, Francois Mitterrand, à l’aéroport de Ouagadougou, le 17 novembre 1986. Thomas Sankara a été assassiné le 15 octobre 1987. Presque trente ans plus tard, l’identité de son meurtrier est toujours inconnue. En tuant ...
(Jeune Afrique 14/03/17)
Un différend opposait la firme américaine et les producteurs burkinabè sur l'introduction de variétés génétiquement modifiées accusées de faire baisser la qualité du coton. Au Burkina, les producteurs de coton sont parvenus la semaine dernière à un accord avec Monsanto, selon l’agence Reuters. Un litige les opposait au géant américain des biotechnologies agricoles sur l’introduction de variétés génétiquement modifiées accusées d’avoir fait baisser sa qualité et pour lesquelles les producteurs burkinabè réclamaient des ...
(Jeune Afrique 13/03/17)
Incarcéré depuis septembre 2015, l’ancien ministre burkinabè souffre de sérieux problèmes cardiaques. Mais il peut désormais compter sur le soutien de l’opposition. Que faire de Djibrill Bassolé ? C’est le casse-tête du président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré. Depuis un premier malaise cardiaque, le 23 janvier 2017, le prisonnier Bassolé fait la navette entre la Maison d’arrêt et de correction des armées (Maca) et la polyclinique internationale de Ouagadougou. Le 31 janvier, le cardiologue Ali Niakara écrivait au sujet de cet ancien ministre de Blaise Compaoré : « Au regard des facteurs de risque cardio-vasculaire, une maladie ...
(RFI 13/03/17)
Au Burkina Faso, le congrès du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), le parti au pouvoir, a pris fin. Sans grande surprise, c’est Salifou Diallo, le président de l’Assemblée nationale, qui a été élu à la tête du parti pour succéder à Roch Marc Christian Kaboré. Pour le nouveau président du MPP, les chantiers sont nombreux entre la cohésion et la discipline au sein du parti ou la mise en œuvre du programme du président Roch Marc Christian Kaboré...
(Dw-World 11/03/17)
Face aux menaces terroristes, le Burkina a décidé d’interdire la circulation nocturne de tout véhicule sur la bande frontalière avec le Mali. La mesure est diversement appréciée. "Les frontières sont poreuses, c'est difficile de tout contrôler..." (Ibrahim Maiga) Le Burkina n’est pas le premier pays de la région à prendre de telles mesures pour faire face aux attaques jihadistes. Désormais, la circulation des véhicules, des motos ou encore des tricycles et même des vélos est formellement interdite tous les jours...

Pages