Burkina Faso | Africatime
Mardi 24 Janvier 2017

Burkina Faso

(Agence Afrique 24/01/17)
Les nouvelles taxes adoptées par le Parlement du Burkina Faso en août dernier, apportent déjà leurs premiers fruits, quatre mois après leur entrée en vigueur, a annoncé la direction générale des Impôts (DGI). Evoquant particulièrement le cas de la bière dont la taxe a été relevé de 25 à 30%, le directeur de la DGI, Adama Badolo, a précisé lors de la 2ème rentrée fiscale 2017, que le Burkina a collecté plus de 754 millions de FCFA de taxe sur cette boisson alcoolisée, entre septembre et décembre 2016. Les ...
(Burkina24 24/01/17)
Le procès Madi Ouédraogo et 28 autres s’est soldé par la condamnation des présumés cerveaux du plan d’évasion de la Maison d’arrêt et de correction des armées (MACA) à 15 ans de prison ferme. De ceux-ci, l’on peut citer le caporal Madi Ouédraogo, le sergent Zallé Mahamadi et le « marabout » de « la bande », Ouédraogo Cheikh Alassane dit « Ladji ». Lors de sa rencontre avec la presse le lundi 23 janvier 2017, le Commissaire du gouvernement près du Tribunal militaire, Alioun Zanré est revenu sur la déclaration du Caporal Madi Ouédraogo qui affirmait, le 10 janvier 2017, que lui et ses camarades font l’objet d’un « complot » de la part de Isaac Zida. A en...
(APA 24/01/17)
Selon le directeur général des impôts Adama Badolo, qui a co-animé la rencontre, les factures normalisées vont permettre de lutter contre le faux et la fraude fiscale. Ainsi dès mi-février 2017, les grandes et moyennes entreprises du Burkina Faso devront émettre lesdites factures normalisées, assorties d’un sticker de sécurité et de traçabilité. Le chef du service de gestion de la facture normalisée, Auguste Okoko, a rappelé que la loi portant édition, sécurisation et gestion de la facture normalisée a été...
(Ici Lomé 24/01/17)
Dans le quartier chic de Ouaga 2000, se dresse un luxueux bâtiment qui abritera dans les prochains jours le Consulat du Togo au Burkina-Faso. Un pays où il y a une forte présence de la diaspora togolaise. Le Consul du Togo sera Mahamadou Bonkongou, PDG de l’Entreprise Ebomaf, la cinquantaine révolue. Il a décidé de défendre les intérêts de tous les Togolais au pays des Hommes Intègres. Il faut préciser que le Togo étant frontalier avec le Burkina-Faso, les relations...
(APA 24/01/17)
Le Burkina Faso vient de lancer le Projet d’extension et de renforcement des réseaux électriques au Burkina Faso (PERREL) grâce à un financement de 37 millions de dollars (environ 20,3 milliards de FCFA) de la Banque islamique de développement (BID), a appris APA auprès du ministère en charge de l’énergie. L’appui de la BID est sous forme d’un prêt concessionnel de 10 millions de dollars et 27 millions de dollars sous forme de prêt semi-concessionnel à rembourser en 25 ans...
(Burkina24 24/01/17)
Le Premier ministre a rencontré les partenaires techniques et financiers dans le but de s’accorder sur le financement du Plan national de développement économique et social (PNDES), ce lundi 23 janvier 2017 à Ouagadougou. A la suite de la conférence de Paris tenue les 7 au 8 décembre 2016 sur le financement du Plan national de développement économique et social (PNDES), le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, a rencontré les partenaires techniques et financiers (PTF) ce lundi 23 janvier 2017...
(Le Parisien 24/01/17)
C’est l’occasion de faire le point sur un partenariat de longue date. Ce mardi soir, les habitants de Fosses sont invités à participer à une réunion publique sur la coopération de la ville avec la commune de Kampti, au sud-ouest du Burkina Faso. Trois élus de Fosses, un élu de l’agglomération Roissy Pays de France et des membres du comité de jumelage (CJFK) présenteront à cette occasion le résultat de leur dernière visite sur place, en octobre. « C’est un...
(Burkina24 24/01/17)
A en croire des alertes qui circulent depuis le 22 janvier 2017 sur les réseaux sociaux, la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) aurait mis en garde contre l’existence prétendue « de faux numéros de série sur les billets de 10 000 F CFA et 5 000 F CFA ». Ces messages mensongers indiquent aussi des différences sur les dimensions des billets mentionnant les lettres « A, N, S et T ». Dans un communiqué disponible sur...
(Burkina24 24/01/17)
Le général Yacouba Isaac Zida, ancien Premier ministre burkinabè, a donné signe de vie. La prouesse est à mettre sur le compte des Étalons. C’est à croire que la magie du football agit là où ont échoué les injonctions et autres mandats ! L’ancien Premier ministre burkinabè Isaac Zida, silencieux depuis décembre 2015, a donné signe de vie. Et c’est la victoire et la qualification de Étalons en quarts de finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2017, ce 22...
(Burkina24 24/01/17)
L’Assemblée nationale a tenu sa première session extraordinaire du 9 au 23 janvier 2017 à Ouagadougou. A la clôture de cette session, ce sont deux projets de loi qui étaient à l’ordre du jour. L’Assemblée nationale a clôturé sa première session extraordinaire ce lundi 23 janvier 2017 avec le vote de deux lois. La première loi portait sur l’habilitation du gouvernement à ratifier par voie d’ordonnance les accords et conventions de financement conclus entre le Burkina Faso et les partenaires...
(Burkina24 24/01/17)
Des centaines de personnes ont manifesté ce lundi 23 janvier 2017 à Bogandé, localité située à l’Est du Burkina. Les populations exigent notamment le bitumage de la route Taparko-Bogandé-Fada. Plusieurs manifestations similaires ont été enregistrées ces derniers temps. A Bogandé, il s’agit de la deuxième grande manifestation concernant la construction et le réaménagement des routes. A écouter les manifestants, la marche n’est encadrée ni par une structure syndicale, ni par une OSC, encore moins un parti politique. C’est l’ensemble de...
(Burkina24 24/01/17)
Ce mardi 24 janvier 2017, des militaires et gendarmes retraités ont entamé un sit-in, vers le ministère de la défense, pour réclamer l'application d'une décision de justice de 2011 en rapport avec le rallongement du départ à la retraite. Selon les retraités, ce rallongement était de 5 ans, alors que l'armée leur en a servi une année. Ils réclament ainsi une indemnité compensatoire pour les 4 ans. Pour l'heure, une délégation des retraités tente d'entrer en contact avec les premiers...
(Burkina24 24/01/17)
L’Institut Free Afrik a restitué étude économique intitulée « Burkina Faso 2016/2017 : s’éloigner du principe du précipice; engager le renouveau » à l’opinion publique le 19 janvier 2017 à Ouagadougou. Cette rencontre a permis de faire le bilan économique du Burkina Faso de 2016. L’Institut Free Afrik présente chaque début d’année les résultats d’une étude économique du Burkina Faso menée par la structure afin de faire le bilan de l’année économique écoulée et d’envisager les perspectives. Selon le directeur...
(Sidwaya 23/01/17)
L’épouse du chef de l’Etat, Sika Kaboré a présidé une conférence publique sur la contribution du Plan national de développement économique et social à la promotion de la femme, le dimanche 22 janvier 2017 à Ouagadougou. Les tenants et aboutissants du Plan national de développement économique et social (PNDES) ont été expliqués aux femmes du Faso. Cette opportunité pour mieux comprendre, ce nouveau référentiel de développement leur a été donnée à l’occasion d’une conférence publique, le dimanche 22 janvier 2017...
(RFI 23/01/17)
Pour la première campagne SANS OGM du premier producteur africain, la principale société cotonnière du pays, la Sofitex, a obtenu des prêts d'un montant total de 202 milliards de francs CFA. Une marque de confiance : le marché du coton va mieux, la qualité du coton burkinabè est de retour, la production est en hausse, et Sofitex a obtenu réparation de Monsanto. D'où une augmentation des engagements des partenaires financiers à Paris. « C'est un directeur général très heureux qui...
(Présidence 23/01/17)
Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a recu en audience, le vendredi 20 janvier 2017, à Ouagadougou, le président de l’ONG SOS Sahel International, Philippe Lecomte. Améliorer la sécurité alimentaire et nutrtionnelle des communautés d’Afrique sub-saharienne est l’une des préocupations majeures de l’ONG SOS Sahel International. Dans le cadre de l’exécution de ses activités au Burkina Faso, le président de la structure, Philippe Lecomte,a été reçu en audience par le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, dans...
(Sidwaya 23/01/17)
Les agents du ministère de la communication ont présenté, le vendredi 20 janvier 2017 dans l’enceinte de l’Institut des sciences et techniques de l’information et de la communication (ISTIC) à Ouagadougou, leurs vœux de nouvel an, à leur premier responsable. La tradition a été une fois de plus respectée au ministère de la Communication et des Relations avec le parlement. En effet, à la faveur du nouvel an, les agents du département ont présenté leurs vœux à leur ministre, Rémis...
(Sidwaya 23/01/17)
Le premier ministre, Paul Kaba Thiéba, a lancé, le jeudi 19 janvier 2017 à Boromo dans les Balés, les travaux de construction de l’ouvrage de franchissement du tronçon Sankoinsé-Boromo (le pont Mouhoun) sur la route nationale n°1. Dans dix-huit (18) mois, le vieux pont du tronçon Sankoinsé-Boromo sur la route nationale n°1 (le pont Mouhoun) ne sera qu’un vieux souvenir. En effet, le pont dans son état actuel présente des insuffisances liées principalement à sa vétusté et son étroitesse, mais...
(Alternative 23/01/17)
Risque d’affrontement avec des chasseurs dozos de l’Ouest burkinabè, sévisses corporels et perceptions d’amande, les groupes d’autodéfense créé en 2015 se présentent sur le territoire du Burkina comme une force armée à canaliser en vue d’amoindrir leurs dérives de plus en plus décriées. L’insécurité grandissante, ponctuée par des attaques armées qualifiées de "terroristes", trouble la quiétude des citoyens. Ceux-ci ont pris l’initiative de se constituer en groupes d’autodéfense dénommée Koglwéogo pour se sécuriser eux-mêmes. Les membres de ces structures d’auto-défense...
(Sidwaya 23/01/17)
Le ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité intérieur, Simon Compaoré et le ministre en charge du commerce, Stéphane Sanou, étaient à Koupéla, dans la province du Kourittenga, le jeudi 19 janvier 2017. Ils sont allés constater l’état du grand marché après l’incendie de la nuit du dimanche au lundi 16 janvier 2017. Le gouvernement n’est pas resté insensible à l’incendie qui a révagé le marché de Koupéla dans la nuit dimanche au lundi...

Pages

(Burkina24 24/01/17)
Le procès Madi Ouédraogo et 28 autres s’est soldé par la condamnation des présumés cerveaux du plan d’évasion de la Maison d’arrêt et de correction des armées (MACA) à 15 ans de prison ferme. De ceux-ci, l’on peut citer le caporal Madi Ouédraogo, le sergent Zallé Mahamadi et le « marabout » de « la bande », Ouédraogo Cheikh Alassane dit « Ladji ». Lors de sa rencontre avec la presse le lundi 23 janvier 2017, le Commissaire du gouvernement près du Tribunal militaire, Alioun Zanré est revenu sur la déclaration du Caporal Madi Ouédraogo qui affirmait, le 10 janvier 2017, que lui et ses camarades font l’objet d’un « complot » de la part...
(Le Parisien 24/01/17)
C’est l’occasion de faire le point sur un partenariat de longue date. Ce mardi soir, les habitants de Fosses sont invités à participer à une réunion publique sur la coopération de la ville avec la commune de Kampti, au sud-ouest du Burkina Faso. Trois élus de Fosses, un élu de l’agglomération Roissy Pays de France et des membres du comité de jumelage (CJFK) présenteront à cette occasion le résultat de leur dernière visite sur place, en octobre. « C’est un temps d’informations et d’échanges », annonce la mairie. Depuis 2000, Fosses s’est engagée dans une démarche de solidarité avec cette zone rurale comptant 45 000 habitants répartis sur 115 villages. Ensemble, les différents partenaires français et burkinabés ont mis en...
(Burkina24 24/01/17)
L’Assemblée nationale a tenu sa première session extraordinaire du 9 au 23 janvier 2017 à Ouagadougou. A la clôture de cette session, ce sont deux projets de loi qui étaient à l’ordre du jour. L’Assemblée nationale a clôturé sa première session extraordinaire ce lundi 23 janvier 2017 avec le vote de deux lois. La première loi portait sur l’habilitation du gouvernement à ratifier par voie d’ordonnance les accords et conventions de financement conclus entre le Burkina Faso et les partenaires...
(Burkina24 24/01/17)
Des centaines de personnes ont manifesté ce lundi 23 janvier 2017 à Bogandé, localité située à l’Est du Burkina. Les populations exigent notamment le bitumage de la route Taparko-Bogandé-Fada. Plusieurs manifestations similaires ont été enregistrées ces derniers temps. A Bogandé, il s’agit de la deuxième grande manifestation concernant la construction et le réaménagement des routes. A écouter les manifestants, la marche n’est encadrée ni par une structure syndicale, ni par une OSC, encore moins un parti politique. C’est l’ensemble de...
(Burkina24 24/01/17)
Ce mardi 24 janvier 2017, des militaires et gendarmes retraités ont entamé un sit-in, vers le ministère de la défense, pour réclamer l'application d'une décision de justice de 2011 en rapport avec le rallongement du départ à la retraite. Selon les retraités, ce rallongement était de 5 ans, alors que l'armée leur en a servi une année. Ils réclament ainsi une indemnité compensatoire pour les 4 ans. Pour l'heure, une délégation des retraités tente d'entrer en contact avec les premiers...
(Sidwaya 23/01/17)
Les agents du ministère de la communication ont présenté, le vendredi 20 janvier 2017 dans l’enceinte de l’Institut des sciences et techniques de l’information et de la communication (ISTIC) à Ouagadougou, leurs vœux de nouvel an, à leur premier responsable. La tradition a été une fois de plus respectée au ministère de la Communication et des Relations avec le parlement. En effet, à la faveur du nouvel an, les agents du département ont présenté leurs vœux à leur ministre, Rémis...
(Sidwaya 23/01/17)
Le ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité intérieur, Simon Compaoré et le ministre en charge du commerce, Stéphane Sanou, étaient à Koupéla, dans la province du Kourittenga, le jeudi 19 janvier 2017. Ils sont allés constater l’état du grand marché après l’incendie de la nuit du dimanche au lundi 16 janvier 2017. Le gouvernement n’est pas resté insensible à l’incendie qui a révagé le marché de Koupéla dans la nuit dimanche au lundi...
(Présidence 23/01/17)
L’épouse du Président du Faso, Madame Sika KABORE, a présidé dans la matinée du dimanche 22 janvier 2017 à Ouagadougou, la conférence des femmes du Burkina Faso sur la contribution du PNDES à l’amélioration des conditions de vie de la femme. La conférence était organisée par le ministère de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille. En prélude à la cérémonie de présentation des vœux de nouvel an des femmes du Burkina Faso à l’épouse du chef...
(Le Monde 21/01/17)
Ansaroul Islam, mené par le Burkinabé Ibrahim Malam Dicko, a revendiqué l’attaque de Nassoumbou qui avait tué douze militaires à la mi-décembre. Par Morgane Le Cam (contributrice Le Monde Afrique, Ouagadougou) Honneurs militaires aux 12 soldats morts dans l’attaque du 16 décembre 2016, à Nassoumbou, dans le nord du Burkina Faso, revendiquée par les djihadistes du groupe Ansaroul Islam. Baptisé Ansaroul Islam, le groupe terroriste burkinabé dirigé par Ibrahim Malam Dicko fait monter la pression au nord du pays. Depuis ...
(RFI 21/01/17)
Le Burkina Faso a subi plusieurs attaques terroristes durant l'année 2016. Des attaques qui ont fait plusieurs morts au civil et militaires. Les dossiers en cours de traitement au niveau de la justice font face à certaines difficultés. Afin de permettre un traitement diligent des dossiers au niveau de la justice, les députés burkinabè ont voté une loi portant sur la création et le fonctionnement d'un pôle judiciaire spécialisé dans la répression des actes terroristes. Face aux difficultés dans le traitement de certains dossiers liés au terrorisme et pour plus d'efficacité, des ...
(Burkina24 20/01/17)
Une délégation gouvernementale est allée témoigner du soutien du Président du Faso et du Premier ministre aux commerçants sinistrés du marché de Koupéla parti en fumée dans la nuit du 15 au 16 janvier 2017. La mission gouvernementale qui s’est rendue à Koupéla ce 19 janvier 2017 était composée du Ministre de la sécurité intérieure, Simon Compaoré, du Ministre du commerce Stéphane Sanou et du Secrétaire général du Ministère en charge des Transports. Elle dit être venue, selon un communiqué du ministère de l’administration territoriale, apporter le soutien ...
(Burkina24 20/01/17)
La brigade de recherche de la gendarmerie de Ouagadougou a mis la main sur un couple qui se livrait à une arnaque sur les chercheurs d’emploi. Elle a également saisi plusieurs litres d’huile impropre à la consommation qui allaient infester les assiettes dans la capitale burkinabè. Le mode opératoire de KKK se nourrit du désespoir et de la crédulité des chercheurs d’emploi. A l’aide d’un numéro de téléphone, il envoie un message à des inconnus et se présente comme un...
(Fasozine 20/01/17)
Dans le cadre d’une caravane de presse organisée par l’ambassade du Japon du 17 au 18 janvier 2017, il a été donné aux hommes des médias de découvrir Yoko Ichikawa, une volontaire japonaise dans la circonscription scolaire de Dapélogo 1. L’une des rares encore sur place après les évènements qui ont secoué le pays. Si l’activité de Yoko Ichikawa a « amélioré considérablement » le niveau des élèves en sciences et mathématiques à travers l’approche de l’éducation centrée sur l’élève,...
(Xinhua 20/01/17)
OUAGADOUGOU, (Xinhua) -- Un car de transport en commun de la compagnie nigérienne SONEF en partance pour la Côte d'Ivoire a percuté, dans la nuit du 17 au 18 janvier 2017, une épave calcinée d'un véhicule en bordure de voie, faisant 10 morts et une quarantaine de blessés, indique mercredi un communiqué du Service d'information du gouvernement (SIG). L'accident s'est produit sur la route nationale Ouagadougou-Bobo-Dioulassso, à DanKari dans la commune de Houndé, localité située à environ 90 km de...
(Journal du Mali 20/01/17)
Partant du caractère indivisible dans la lutte contre le terrorisme et le crime organisé transnational, les trois pays du Sahel (Mali, Niger et le Burkina Faso), ont décidé de mettre en commun leurs efforts pour faire front commun contre ce fléau qui menace la stabilité de ces pays. La grande bande désertique qu’est le Sahel qui mesure 5500 km de longueur sur 400 à 500 km de largeur constitue un espace charnière, de contact et d’échanges qui demeure difficilement contrôlable...
(AFP 19/01/17)
Dix-neuf membres de l'ex-régiment de sécurité présidentielle (RSP), l'ancienne garde prétorienne du président déchu Blaise Compaoré, qui avaient projeter de libérer des collègues emprisonnés après le putsch raté de septembre 2015, ont été condamnés mercredi soir à Ouagadougou à des peines allant jusqu'à 15 ans ferme. Le caporal Madi Ouédraogo, le cerveau présumé du projet, et son complice le sergent Mahamadi Zallé, ont été condamnés à 15 ans de prison ferme. Un civil, Cheick Alassane Ouédraogo dit "Ladji", un imam présenté comme le marabout du groupe, a également ...
(Jeune Afrique 19/01/17)
Le tribunal militaire de Ouagadougou a infligé une peine de 15 ans de prison aux trois meneurs présumés de l'opération commando visant à libérer les suspects du coup d'État manqué de septembre 2015. Quinze autres soldats se voient également condamnés à 10 ans ferme pour leur rôle dans ce dossier. Après avoir délibéré pendant huit heures, la sentence du parquet militaire est tombée tard dans la nuit de mercredi. Les trois principaux accusés du procès des militaires soupçonnés d’avoir voulu...
(Alerte Info 19/01/17)
Le Syndicat des Travailleurs de la Santé humaine et animale (SYNTSHA) dénonce la "rupture de dialogue" d’avec les autorités pour la satisfaction de sa plateforme revendicative, a affirmé mercredi à Ouagadougou son premier responsable Pissyamba Ouédraogo, lors d'une conférence de presse. Le gouvernement du Premier ministre Paul Kaba Thiéba, "malgré ses déclarations sur le dialogue avec les syndicats n’a jamais rencontré le Syntsha depuis le 24 novembre 2016 fin de (notre) grève de 72 heures", a dit M. Ouédraogo. Pour...
(RFI 19/01/17)
Au Burkina Faso, le tribunal militaire de Ouagadougou a prononcé son verdict dans le procès des militaires accusés d'avoir planifié une attaque contre la maison et de correction des armées en vue de libérer les généraux Gilbert Diendéré et Djibril Bassolé, incarcérés dans le cadre de l'enquête sur le coup d'état manqué de septembre 2015. En requalifiant les faits d'association de malfaiteurs en complot militaire, les principaux accusés dont le caporal Madi Ouedraogo ont été condamnés à une peine de...
(APA 19/01/17)
Les journaux burkinabè ont évoqué, ce jeudi, l’actualité sportive marquée par la Coupe d’Afrique des nations (CAN), ainsi que judiciaire, avec le verdict du procès relative à la tentative d’attaque de la Maison d’arrêt et de correction des armées (MACA). «Procès tentative d’attaque de la MACA: Madi Ouédraogo, Ladji et Mahamadi Zallé écopent de 15 ans de prison ferme», renseigne le quotidien national Sidwaya qui a publié aussi la réaction du ministère public et de la défense. Selon ce journal,...

Pages

(APA 24/01/17)
Selon le directeur général des impôts Adama Badolo, qui a co-animé la rencontre, les factures normalisées vont permettre de lutter contre le faux et la fraude fiscale. Ainsi dès mi-février 2017, les grandes et moyennes entreprises du Burkina Faso devront émettre lesdites factures normalisées, assorties d’un sticker de sécurité et de traçabilité. Le chef du service de gestion de la facture normalisée, Auguste Okoko, a rappelé que la loi portant édition, sécurisation et gestion de la facture normalisée a été votée depuis novembre 2013. Il a indiqué que «la facture normalisée est une facture comportant l’ensemble des mentions obligatoires conformes aux normes et sécurisée par l’apposition d’un sticker». A entendre M. Okoko, la facture normalisée...
(APA 24/01/17)
Le Burkina Faso vient de lancer le Projet d’extension et de renforcement des réseaux électriques au Burkina Faso (PERREL) grâce à un financement de 37 millions de dollars (environ 20,3 milliards de FCFA) de la Banque islamique de développement (BID), a appris APA auprès du ministère en charge de l’énergie. L’appui de la BID est sous forme d’un prêt concessionnel de 10 millions de dollars et 27 millions de dollars sous forme de prêt semi-concessionnel à rembourser en 25 ans avec 7 ans de grâce pour le prêt concessionnel et 15 ans avec une période de grâce de 3 ans. Le projet vise à augmenter de 2%, le taux national d’accès à l’électricité à travers le raccordement de 70 000...
(Burkina24 24/01/17)
Le Premier ministre a rencontré les partenaires techniques et financiers dans le but de s’accorder sur le financement du Plan national de développement économique et social (PNDES), ce lundi 23 janvier 2017 à Ouagadougou. A la suite de la conférence de Paris tenue les 7 au 8 décembre 2016 sur le financement du Plan national de développement économique et social (PNDES), le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, a rencontré les partenaires techniques et financiers (PTF) ce lundi 23 janvier 2017...
(Burkina24 24/01/17)
A en croire des alertes qui circulent depuis le 22 janvier 2017 sur les réseaux sociaux, la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) aurait mis en garde contre l’existence prétendue « de faux numéros de série sur les billets de 10 000 F CFA et 5 000 F CFA ». Ces messages mensongers indiquent aussi des différences sur les dimensions des billets mentionnant les lettres « A, N, S et T ». Dans un communiqué disponible sur...
(Burkina24 24/01/17)
L’Institut Free Afrik a restitué étude économique intitulée « Burkina Faso 2016/2017 : s’éloigner du principe du précipice; engager le renouveau » à l’opinion publique le 19 janvier 2017 à Ouagadougou. Cette rencontre a permis de faire le bilan économique du Burkina Faso de 2016. L’Institut Free Afrik présente chaque début d’année les résultats d’une étude économique du Burkina Faso menée par la structure afin de faire le bilan de l’année économique écoulée et d’envisager les perspectives. Selon le directeur...
(RFI 23/01/17)
Pour la première campagne SANS OGM du premier producteur africain, la principale société cotonnière du pays, la Sofitex, a obtenu des prêts d'un montant total de 202 milliards de francs CFA. Une marque de confiance : le marché du coton va mieux, la qualité du coton burkinabè est de retour, la production est en hausse, et Sofitex a obtenu réparation de Monsanto. D'où une augmentation des engagements des partenaires financiers à Paris. « C'est un directeur général très heureux qui...
(Xinhua 21/01/17)
Le gouvernement burkinabè va transférer 57.507.708.000 de FCFA aux communes en 2017, afin de leur permettre d’assurer une meilleure fourniture des services sociaux de base, a annoncé vendredi le ministère des Finances, dans un communiqué. Pour l’exercice budgétaire 2017, le gouvernement du Burkina Faso va débloquer environ 57 milliards au profit des collectivités locales, a affirmé la ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, Mme Hadizatou Rosine Sori-Coulibaly. En 2011, ce sont environ 15 milliards de FCFA qui avaient...
(Fasozine 21/01/17)
A la faveur de sa rentrée fiscale 2017, la Direction générale des impôts (DGI) a animé une conférence de presse ce vendredi 20 janvier 2017 à Ouagadougou. L’objectif était de faire le bilan du recouvrement fiscal de l’année 2017 et de lever un coin de voile sur l’apport de la «facture normalisée» dans la lutte contre la fraude et le faux pour un accroissement optimal des recettes fiscales. Le directeur général des impôts, Adama Badolo a fait remarquer l’année 2016...
(AIB 21/01/17)
Ouagadougou– La direction générale des Impôts (DGI) a recouvré 617,39 milliards F CFA en 2016, réalisant ainsi un taux de 95,84% grâce à plusieurs actions et mesures esquissées au cours de l’année, a annoncé vendredi son directeur général Adama Badolo. ‘’Nous avons recouvré en 2016, la somme 617,39 milliards F CFA pour un objectif général de 644, 20 milliards F CFA, soit 95,84% de taux de réalisation’’, a déclaré M. Badolo, dressant le bilan de l’année écoulée au cours de...
(Financial Afrik 20/01/17)
Reçu en audience par le président burkinabé, Roch Marc Christian Kaboré, mardi 17 janvier, Paul K. Fokam, président d’Afriland first group, a annoncé l’ouverture prochaine d’une filiale de sa banque au Burkina. Ceci pour mieux financer les activités de la jeunesse dans ce pays, a-t-il indiqué. « J’ai l’intention de créer une filiale ici (au Burkina Faso) qui devrait aussi accompagner la jeunesse et le Faso dans sa politique de développement », a dit M. Paul Fokam, ajoutant que «...
(Agence Ecofin 20/01/17)
La compagnie cotée à la bourse australienne, West African Resources, a obtenu un permis d’exploitation minière pour son projet aurifère Tanlouka, au Burkina-Faso. La réception du permis fait suite à l’obtention en décembre d’une licence environnementale pour le projet dont le nom a été changé, apprend-on, en « Sanbrado ». « Nous sommes ravis d’annoncer que la société a terminé le processus d’obtention de permis et peut désormais se focaliser sur la réalisation de l’étude de faisabilité et le lancement...
(Sidwaya 19/01/17)
La Direction générale des impôts (DGI) a échangé, le mercredi 18 janvier 2017, à Ouagadougou, avec ses services déconcentrés et des acteurs économiques, sur les modalités de mise en œuvre de la facture normalisée. A partir de mi-février 2017, les entreprises du régime du réel normal d’imposition (dont le chiffre d’affaires annuelles est supérieur à 50 millions de FCFA), devront adresser à leurs clients des factures normalisées et sécurisées. Mais, bien avant la mise en œuvre de cette réglementation qui...
(Agence Ecofin 18/01/17)
L’organisme interprofessionnel de promotion et de coopération internationale de la filière française des huiles et des protéines végétales (Agropol) et la Fondation Avril ont annoncé, dans un communiqué publié hier, avoir signé avec le ministère burkinabè de l’Agriculture et des Aménagements hydrauliques un accord portant sur le développement et la structuration de la filière Soja au Burkina. L’accord a été paraphé par Gérard Tubery et Philippe Tillous-Borde, respectivement présidents d’Agropol et de la Fondation Avril, et par Jacob Ouédraogo, le...
(Sidwaya 17/01/17)
Le ministre de l’Energie, des Mines et des Carrières, Alfa Omar Dissa, a présidé le 12 janvier 2017 à Koudougou, l’ouverture d’un atelier de validation de l’avant-projet de loi sur la réglementation du secteur de l’énergie au Burkina Faso. Il avait à ses côtés, la gouverneure de la région du Centre-Ouest, Alizata Dabiré/Sawadogo et le maire de la ville de Koudougou, Maurice Mocktar Zongo. Dans le domaine de l’énergie au Burkina Faso, la Lettre de politique sectorielle de l’énergie (LPSE)...
(Agence Ecofin 17/01/17)
Pour le compte de la saison 2016/2017, la production burkinabè de coton s’établira à 750 000 tonnes, grâce aux bonnes conditions climatiques, selon Jacob Ouédraogo, le ministre burkinabè de l’agriculture. Ce volume représente une augmentation de 150 000 tonnes par rapport à la saison précédente. A cette hausse escomptée, il faut ajouter selon le responsable, une amélioration de la qualité du coton burkinabè. En effet, explique M. Ouédraogo, 100% des semences utilisées dans la production pour cette saison agricole, sont...
(Agence Ecofin 17/01/17)
Coris Bank fait sensation sur la Bourse Régionale des Valeurs Mobilière de l'UEMOA, depuis le début de l'année. Malgré un cours moyen plutôt élevé (44 700 FCFA soit 72,15$) entre le 2 et le 13 janvier 2017, la valeur de son action a progressé de 17%, dans un volume des échanges de 27 121 titres. Le groupe bancaire qui a son siège au Burkina Faso, semble encore bénéficier de l'engouement des investisseurs sur le marché secondaire. Son introduction en bourse...
(APA 17/01/17)
Dans le cadre de la visite officielle du chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed, au Niger et au Burkina Faso, Tunisia Africa Business Council-TABC organisera une mission économique d’hommes d’affaires tunisiens dans ces pays du 26 au 27 janvier, a appris APA, mardi, auprès des organisateurs. Cette activité bénéficie de la collaboration du Centre de promotion des exportations (CEPEX), de l'Union tunisienne de l'industrie, du commerce et de l'artisanat (UTICA) et de la Confédération des entreprises citoyennes de Tunisie (CONECT). L’objectif étant d’explorer les opportunités qu’offrent les marchés de ces pays, pour les entreprises tunisiennes et de consolider les contacts d’affaires...
(Agence Ecofin 16/01/17)
Le Burkina-Faso a obtenu, grâce au soutien de la Banque africaine de développement (BAD), un prêt d’un montant de 4 millions $ du Programme d’Investissement Forestier (FIP) des Fonds d’investissements climatiques (FIC). Ce coup de pouce financier permettra au pays de relancer son secteur de l’anacarde tout en se servant de celui-ci pour atténuer les effets des changements climatiques. Il s’inscrit dans le cadre du projet « Atténuation du changement climatique et réduction de la pauvreté par le développement du...
(Minute 16/01/17)
Le pool des banques internationales va octroyer le 18 janvier prochain à Paris, un financement de 90 millions d’euros à la Société burkinabè des fibres textiles (SOFITEX), pour soutenir la campagne cotonnière 2016/2017, a appris APA auprès des responsables de la société. Ledit pool est constitué de la Société Générale, de la Société internationale de financement et de BNP Paribas. Cette convention de financement vient compléter le précédent financement assuré par les banques nationales à hauteur de 80 milliards de...
(APA 16/01/17)
Le Burkina Faso table sur un taux de croissance économique de 5.4% en 2016, contre 4% en 2015, a appris APA, samedi, auprès du ministère de l’économie, des finances et du développement. Cette « accélération » de la croissance en 2016 est le signe de la reprise progressive de la confiance du monde des affaires et des partenaires techniques et financiers après les dures épreuves traversées par le pays notamment le coup d’Etat de septembre 2015 et les attaques terroristes...

Pages

(Le Monde 23/01/17)
Le Gabon ne verra pas les quarts de finale de « sa » Coupe d’Afrique des nations, une première pour le pays organisateur depuis 1994. Le Gabon ne verra même pas les quarts de finale de « sa » Coupe d’Afrique des nations : tenu en échec à domicile par le Cameroun dimanche (0-0), il laisse ce dernier et le Burkina Faso, tombeur de la Guinée Bissau (2-0), sortir de ce groupe A. Le Burkina Faso, qui s’est imposé grâce à un but contre son camp de Rudinilson Silva (12e) et une réalisation de Bertrand Traoré (58e), termine même en tête de son groupe et s’évite ainsi d’affronter le Sénégal, l’un des grands favoris de...
(RFI 23/01/17)
Le Burkina Faso a validé son ticket pour les quarts-de-finale de la CAN Total 2017 en battant la Guinée-Bissau 2-0 à Franceville ce dimanche 22 janvier. Les Etalons ont ouvert le score en première période grâce à Préjuce Nakoulma. Bertrand Traoré a doublé la mise en seconde période. Pour sa première participation à une CAN, la Guinée-Bissau est éliminée au premier tour. ♦ Découvrez : le calendrier et les résultats, les équipes, les joueurs. Franceville, envoyé spécial Pour les Etalons, la donne étaient simple : il fallait une victoire face à la Guinée-Bissau pour atteindre les quarts-de-finale de la CAN 2017.
(AFP 23/01/17)
Le Gabon ne verra même pas les quarts de finale de "sa" Coupe d'Afrique des nations: tenu en échec à domicile par le Cameroun dimanche (0-0), il laisse ce dernier et le Burkina Faso, tombeur de la Guinée Bissau (2-0), sortir de ce groupe A. Le Burkina Faso, qui s'est imposé grâce à un but contre son camp de Rudinilson Silva (12e) et une réalisation de Bertrand Traoré (58e), termine même en tête de son groupe et s'évite ainsi d'affronter...
(France 24 23/01/17)
Le Burkina Faso a rempli sa mission. Grâce à leur victoire sur la Guinée-Bissau (0-2), les Étalons ont obtenu leur billet pour les quarts de finale de la CAN-2017. Ils ont même terminé premiers de leur groupe. Le Burkina Faso s'est qualifié, dimanche 22 janvier, pour les quarts de finale de la CAN-2017 en s'imposant facilement contre la Guinée-Buissau (0-2) lors de la troisième et dernière journée du groupe A. Les Étalons savaient qu'une victoire leur permettrait d'obtenir leur billet...
(APA 23/01/17)
Le Burkina Faso, victorieux de la Guinée (2-0), et le Cameroun, qui a pris un point face au Gabon (0-0), ont pris les deux places qualificatives du groupe A, à l’issue de la 3ème et dernière journée du groupe de la 31ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), jouée dimanche à la même heure à Libreville et à Franceville. Img : CAN 2017 : Le Burkina et Cameroun passent, le Gabon au tapis Grâce aux réalisations de Nakoulma...
(Burkina24 20/01/17)
Alors qu’il a été laissé sur le banc de touche, Préjuce Nakoulma, qui a remplacé Jonathan Pitroipa (10e mn), a ouvert le score (1-0) à la 23e mn lors du match entre Etalons et Panthères. Malgré son but, le score s’est soldé par un nul (1-1). Avec deux points, l’équipe burkinabè a l’obligation de s’imposer face à la Guinée-Bissau, comme le reconnait Prejuce Nakoulma. « On a joué face à une très bonne équipe du Gabon. On doit oublier ce...
(AFP 19/01/17)
Que serait la CAN-2017 sans le pays organisateur ? Une série de matches dans des stades vides. C'est avec cette pression marketing additionnelle sur les épaules que le Gabon a joué le tout pour le tout jeudi, n'obtenant à l'arrivée qu'un deuxième nul contre le Burkina Faso (1-1). Seul à la pointe de l'attaque gabonaise dans ce match rugueux, Pierre-Emerick Aubameyang a passé une bonne partie de la première mi-temps entouré des deux défenseurs burkinabé chargés de sa surveillance rapprochée. Comme samedi contre la Guinée-Bissau, le stade se remplissait encore au coup d'envoi.
(AFP 19/01/17)
La CAN-2017 est finie pour les deux attaquants du Burkina Faso Jonathan Zongo (ligaments croisés d'un genou) et Jonathan Pitroïpa (déchirure musculaire), a appris l'AFP auprès du président de la Fédération burkinabè (FBF). "Jonathan Zongo, victime d'une rupture des ligaments croisés, et Pitroipa, victime d'une déchirure musculaire, ne pourront malheureusement pas poursuivre la compétition. Leur CAN est finie", a déclaré à l'AFP le colonel Sita Sangaré joint au téléphone à Libreville depuis Ouagadougou. "Pour Jonathan (Zongo), il sera évacué aujourd'hui...
(RFI 19/01/17)
Le Burkina Faso et le Gabon se sont quittés sur un nul, 1-1, lors du premier match comptant pour la deuxième journée du Groupe A, tandis que dans l’autre rencontre, le Cameroun a battu la Guinée-Bissau sur le score de 2-1. RFI a recueilli les réactions des protagonistes de ces deux duels. ♦ Découvrez: le calendrier et les résultats, les équipes, les joueurs. De notre envoyé spécial à Libreville Le groupe A est toujours aussi ouvert après la deuxième journée...
(AFP 19/01/17)
La CAN-2017 est finie pour les deux attaquants du Burkina Faso Jonathan Zongo (ligaments croisés d'un genou) et Jonathan Pitroïpa (déchirure musculaire), a appris l'AFP auprès du président de la Fédération burkinabè (FBF). "Jonathan Zongo, victime d'une rupture des ligaments croisés, et Pitroipa, victime d'une déchirure musculaire, ne pourront malheureusement pas poursuivre la compétition. Leur CAN est finie", a déclaré à l'AFP le colonel Sita Sangaré joint au téléphone à Libreville depuis Ouagadougou. "Pour Jonathan (Zongo), il sera évacué aujourd'hui...
(RFI 19/01/17)
Le Gabon et le Burkina Faso se séparent sur un match nul, 1-1, pour débuter cette deuxième journée du groupe A de la phase finale de la CAN Total 2017. Les deux équipes, qui s’étaient affrontées il y a deux ans, se partagent les points, ce qui permet à chacune des sélections de pouvoir encore croire à la qualification pour les quarts. ♦ Découvrez: le calendrier et les résultats, les équipes, les joueurs. De notre envoyé spécial à Libreville Le...
(RFI 18/01/17)
Ce mercredi 18 janvier, le groupe A lance la deuxième journée de la phase finale de la CAN 2017. Le Gabon, pays hôte, va affronter le Burkina Faso, tandis que le Cameroun va jouer face à la surprise de la première journée, la Guinée-Bissau. Voici les enjeux. Le Stade de l’Amitié reçoit les deux premiers matches de la seconde journée de cette CAN 2017 qui se déroule au Gabon. Le groupe A, où toutes les sélections ont un point, est...
(Gabon Review 18/01/17)
Les Etalons du Burkina-Faso qui ont imposé un nul aux Lions indomptables du Cameroun croient en leur qualification pour le second tour. Dans cet entretien, leur capitaine, Charles Kaboré, assure que les jeux restent ouverts dans ce groupe et que son équipe, opposée au Gabon le 18 janvier prochain, fera tout pour se qualifier. Gabonreview : Vous avez arrachez un nul face aux Lions indomptables du Cameroun. Quel est votre sentiment? Charles Kaboré : Je dirai que ce match était...
(APA 16/01/17)
APA-Libreville (Gabon) - Le Cameroun et le Burkina Faso se sont neutralisés (1-1) dans un match plaisant comptant pour la 1ère journée du groupe A de la 31ème edition de la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) dispute dans la soirée de samedi à Libreville.Dans cette partie, chaque équipe a eu sa période. La première a été à l’avantage des «Lions indomptables» qui en ont profité pour ouvrir le score sur un superbe coup franc enveloppé de...
(Jeune Afrique 16/01/17)
Lors de la CAN 2017, il y a des stars qu'on ne présente plus et la nouvelle génération prometteuse. L'attaquant Banou Diawara foulera les pelouses gabonaises, aux côtés des Etalons pour la CAN 2017. Il a qualifié les Étalons pour la CAN en marquant à la neuvième minute du temps additionnel face au Botswana (2-1), puis a évité à son équipe de s’incliner, dans les dernières secondes, contre l’Afrique du Sud, lors du premier match du dernier tour éliminatoire pour...
(RFI 16/01/17)
Le Cameroun et le Burkina Faso se sont quittés sur un match nul 1-1, ce 14 janvier, lors de la deuxième rencontre du groupe A de la CAN Total 2017 qui s’est disputée à Libreville. Les Camerounais et les Burkinabè n’auront pas réussi à se départager après une rencontre intense. De notre envoyé spécial à Libreville, La deuxième rencontre de cette CAN 2017 a vu s’opposer le Cameroun et le Burkina Faso, après un match d’ouverture entre Gabonais et Bissau-Guinéens...
(Jeune Afrique 14/01/17)
Capitaine du Burkina Faso, Charles Kaboré croit les Etalons capables de faire mieux qu’en 2015, quand ils avaient été éliminés dès le premier tour. Mais l’adversité, notamment incarnée par le Gabon et le Cameroun, va forcément leur rendre la tache compliquée. En 2015 déjà, le Burkina Faso avait croisé la route du pays organisateur – la Guinée équatoriale – et si cela ne s’était pas trop mal terminé pour lui (0-0), son capitaine Charles Kaboré en conserve un souvenir mitigé...
(Le Monde 12/01/17)
Avec l’élargissement à 48 équipes et les quotas envisagés par la FIFA, des sélections méconnues d’Amérique ou d’Asie pourraient intégrer le gotha du football mondial. Par Clément Guillou La Coupe du monde à quarante-huit pays, c’est une belle occasion pour Gianni Infantino, le nouveau président de la Fédération internationale de football (FIFA), de renvoyer l’ascenseur aux pays qui l’ont élu à la tête de l’institution, mais c’est aussi une belle occasion pour les fans de football de perfectionner leurs connaissances...
(APA 09/01/17)
Les Etalons du Burkina Faso ont battu samedi soir à Marrakech (Maroc), les Aigles du Mali sur le score de 2 buts à 1, en match amical de préparation de la CAN Gabon 2017. Après une défaite (1-0) face aux Lions de l’Atlas locaux le 4 janvier dernier, les Etalons ont réagi face aux Aigles du Mali, également en préparation pour la CAN qui démarre dans une semaine. Le premier but burkinabè a été marqué à la 41e minute par...
(Le Point 09/01/17)
Le Point Afrique : Paulo, quel bilan dressez-vous de ce stage au Maroc (27 décembre - 8 janvier) ? Paulo Duarte : Nous avons effectué un bon stage de préparation, que l'on a bien terminé. Les résultats ne sont pas si importants pour moi. On sort d'une phase plutôt négative où on a eu de nombreux blessés ces dernières semaines, surtout en attaque. Du coup, nos matches amicaux contre l'équipe locale marocaine (défaite 0-1, le mercredi 4 janvier) et contre...

Pages

(Jeune Afrique 20/01/17)
Du 25 février au 4 mars 2017, le plus important festival de cinéma du continent poussera les portes des salles obscures de Ouagadougou, au Burkina Faso. Vingt longs métrages sont en lice pour l'Étalon d'or de Yennenga. Le plus important des festivals consacrés au cinéma africain, le Fespaco de Ouagadougou, aura lieu du 25 février au 4 mars prochain. Les attentats jihadistes qui ont ensanglanté la capitale burkinabè en janvier 2016 ne semblent pas avoir découragé les amoureux de cette biennale très populaire – quelque 100 000 spectateurs sont attendus dans les 9 salles qui projetteront des films – ni les cinéastes candidats aux récompenses. « On n’a jamais enregistré autant de demandes d’accréditation ni...
(Burkina24 20/01/17)
La liste des films en compétition à la 25e édition du Festival Panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO 2017) a été dévoilée ce 19 janvier 2017. Au total, 105 films d’une vingtaine de pays d’Afrique et de la diaspora africaine ont été retenus pour les différentes sections de compétition, notamment en documentaire, long métrage, court-métrage, série télévisuelle et films d’écoles de formation. Pour cette édition du FESPACO, on note 17 films d’écoles, 20 films longs-métrages, 21 séries télévisuelles, 21 documentaires et 26 courts-métrages. Le Burkina Faso est représenté avec 18 films tous genres confondus et la Côte d’Ivoire, le pays invité d’honneur de l’édition, vient avec 13 films. En rappel, le FESPACO 2017 se tendra du...
(APA 17/01/17)
La participation de deux films ivoiriens à la 25ème édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) qui se tiendra du 25 février au 4 mars 2017 à Ouagadougou, montre la ‘’vitalité’ ’du 7è art ivoirien, a dit l’ivoirien, Roger Gnoan M'Bala, lauréat, lors de la 13ème édition en 1993, de l’Etalon du Yennega, la plus grande distinction du FESPACO, Img : Les 2 films ivoiriens au FESPACO « montrent la vitalité du cinéma ivoirien...
(APA 13/01/17)
L’enregistrement des films du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), , connait cette année une augmentation de 30%, a annoncé jeudi à Ouagadougou , le ministre burkinabè de la culture, des arts et du tourisme Tahirou Barry. « Plus de 1000 films ont été enregistrés par rapport en 2015, soit plus de 30% d’augmentation »,a déclaré Tahirou Barry à la faveur du premier point de presse du gouvernement en 2017. Il a également ajouté que...
(Agence Ecofin 12/01/17)
(Agence Ecofin) - L’enseigne CanalOlympia a été lancée ce 11 janvier 2017 à Conakry, la capitale de la Guinée. Le groupe Canal+ a ainsi ouvert sur le continent africain sa 2ème salle cinéma-spectacles, après la première qui avait été inaugurée à Yaoundé au Cameroun le 14 juin 2016. Après Conakry, 3 autres salles CanalOlympia seront ouvertes dans les tout prochains jours, le 18 janvier à Douala au Cameroun, le 1er février à Niamey au Niger, et le 25 février à...
(APA 06/01/17)
La 25ème édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) qui se tiendra du 25 février au 4 mars 2017 à Ouagadougou a été lancée jeudi soir à Abidjan en présence du ministre ivoirien de la culture et de la Francophonie et de son homologue Burkinabè Tahirou Barry , a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne. Un décor de tournage de film. Sur place des acteurs et non des moindres parmi lesquels...
(RFI 06/01/17)
Le prestigieux Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou se tiendra du 25 février au 4 mars prochain et cette année, c’est la Côte d’Ivoire qui est le pays « invité d’honneur ». C’est donc tout naturellement à Abidjan que la programmation du festival a été présentée en exclusivité mondiale. La Cote d’Ivoire, pays à l’honneur de ce 25e Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou, avec, comme ambassadeur, rien moins que le chanteur...
(Burkina24 05/01/17)
« Soko festival », un événement culturel annoncé pour se tenir du 5 au 8 janvier 2017, a fait l’objet d’un point de presse ce mercredi 4 janvier 2017 à l’institut burkinabè à Ouagadougou. « Valorisation du patrimoine artistique » c’est sous ce thème que se tiendra la 2e édition du « Soko festival » du 05 au 08 janvier 2017 à Ouagadougou. « Soko » signifie en dioula « ce qui vient de chez nous ». Deux groupes portent...
(Burkina24 03/01/17)
La cérémonie de lancement de la 25ème édition du Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou (Fespaco) aura lieu le 5 janvier prochain au Palais de la culture de Treichville à Abidjan, Côte d’Ivoire, désignée cette année, pays invité d’honneur. Le Fespaco se tiendra du 25 février au 04 mars à Ouagadougou, la capitale burkinabè. La Côte d’Ivoire qui accueille la cérémonie de lancement, le 5 janvier prochain au Palais de la culture, a été désignée cette année, pays invité d’honneur...
(APA 30/12/16)
La 25e édition du Festival panafricain du cinéma et de l’audiovisuel de Ouagadougou (FESPACO), prévue fin février 2017, a enregistré plus de 950 films, a déclaré le premier responsable de la structure dans une interview au portail Burkina24.com. «Nous avons arrêté depuis le 21 novembre 2016, les inscriptions de films et nous sommes à plus de 950 films enregistrés», a notamment souligné le Délégué général (DG) du FESPACO, Ardiouma Soma. Selon ce dernier qui assure que le travail de sélection...
(RFI 29/12/16)
Désormais, les ministères et les institutions publiques devront être décorés avec les œuvres produites par les artistes burkinabè. Le ministère de la Culture a mis à la disposition des institutions 180 œuvres artistiques composées de tableaux, batik et sculptures. D'un coût global de cent millions de francs CFA, les 180 œuvres mises à disposition par le ministère burkinabè de la Culture serviront à la décoration des bâtiments publics. Une loi est d'ailleurs en examen à l'Assemblée nationale au sujet de...
(Jeune Afrique 23/12/16)
La 10e édition du festival international Danse, l’Afrique danse !, piloté par l’Institut français, vient de s’achever à Ouagadougou. Impossible de ne pas y déceler l’empreinte de l’Hexagone sur la scène africaine. L’image est forte, et un peu violente. En cette soirée brûlante du 28 novembre, les gradins de la cour de La Termitière sont presque pleins vingt minutes avant le spectacle. Les Ouagalais sont venus en masse – plus de 600 personnes – voir Kalakuta Republik, la nouvelle chorégraphie de...
(Jeune Afrique 14/12/16)
Le ministère burkinabé de la Culture, des Arts et du Tourisme a lancé fin novembre un appel au dons pour financer le projet de rénovation de la mosquée de Dioulassoba. Située en plein cœur de Bobo-Dioulasso, deuxième ville du pays, elle a aujourd'hui plus d'un siècle. Citée comme l’un des plus vieux monuments du Burkina Faso, encore très fréquentée, la mosquée de Dioulassoba, dont le style soudanais a pratiquement disparu, est considéré comme l’un des joyaux culturels du pays. Pour...
(RFI 01/12/16)
Au Burkina Faso, un groupe de jeunes a mis en place une télévision dédiée à l’agriculture et l’élevage. De nombreux jeunes Africains ne sont pas attirés par ce secteur en raison de son image, de sa précarité, de son manque de compétitivité et de soutien. L’une des missions d’Agribusiness TV est de montrer que l’on peut innover dans ce domaine et qu’un jeune peut en vivre. Conçue spécifiquement pour le téléphone mobile, Agribusiness TV produit des reportages diffusés via les...
(Jeune Afrique 28/11/16)
Encore secouée par les attentats de janvier dernier, la capitale du Burkina s’offre une respiration chorégraphique avec la dixième édition de Danse l’Afrique danse ! « Nous devons tenir tête à tous ces nouveaux visages du fascisme (…) La Triennale est une arme de construction massive pour bâtir un monde plus tolérant ! » Au micro, Irène Tassembédo, la femme forte de la danse burkinabè et coordinatrice de la nouvelle édition de Danse l’Afrique danse ! est copieusement applaudie. Et...
(APA 19/11/16)
L’artiste humoriste burkinabè Moussa Ouédraogo, plus connu sous le nom de scène de Moussa Petit Sergent, a reçu le «Prix RFI Talents du rire» qui récompense les jeunes talents de l’humour en Afrique, a-t-on appris jeudi, de source médiatique. Selon la Radio France internationale (RFI), le prix sera remis au lauréat le 11 décembre prochain à Abidjan (Côte d’Ivoire) dans le cadre du gala de clôture du Festival du Gondwana initié par l’humoriste nigérien Mamane. Passionné de théâtre dès son...
(APA 18/11/16)
L’artiste humoriste burkinabè Moussa Ouédraogo, plus connu sous le nom de scène de Moussa Petit Sergent, a reçu le «Prix RFI Talents du rire» qui récompense les jeunes talents de l’humour en Afrique, a-t-on appris jeudi, de source médiatique. Selon la Radio France internationale (RFI), le prix sera remis au lauréat le 11 décembre prochain à Abidjan (Côte d’Ivoire) dans le cadre du gala de clôture du Festival du Gondwana initié par l’humoriste nigérien Mamane. Passionné de théâtre dès son...
(Burkina24 18/11/16)
Le vernissage de la 11e édition du symposium de la sculpture sur granit a eu lieu le mardi 15 novembre 2016 à Laongo. Plus d’une dizaine de nouvelles œuvres viennent s’ajouter à celles des dernières éditions, au grand bonheur des touristes. Initié pour la première fois en 1989 à travers le premier symposium dénommé « Sympo granit 89 », des artistes de nationalités diverses ne cessent de prendre d’assaut les blocs de pierre de Laongo auxquels ils donnent des formes,...
(APA 08/11/16)
Plusieurs stylistes africains sont attendus à la 8e édition de ‘’Folies de mode’’ qui s’ouvre jeudi à Ouagadougou, a appris APA auprès des organisateurs. Ces créateurs de renom viendront du Bénin, de la Côte d’Ivoire, du Gabon et Tchad. Concu autour du thème « La mode africaine et l’industrialisation », cet évènement qui a, au fil du temps, acquis une aura internationale, permettra de découvrir de nouvelles perles de la mode et de faire ressortir de nouvelles créations pour les...
(RFI 07/11/16)
Le Salon international de l’artisanat africain ferme ses portes ce dimanche soir. Quelque 3000 artisans de 25 pays différents ont participé à ce grand rendez-vous de l’artisanat africain. Une vitrine unique pour les professionnels mais aussi une grande fête familiale. Et le public est présent, toutes générations confondues, surtout le week-end. avec notre envoyée spéciale à Ouagadougou, Carine Frenk Des stands spécialisés pour les enfants, il n’y en a pas beaucoup au SIAO. Jonas Kisbédo fabrique de petits jouets en...

Pages

(Le Parisien 24/01/17)
C’est l’occasion de faire le point sur un partenariat de longue date. Ce mardi soir, les habitants de Fosses sont invités à participer à une réunion publique sur la coopération de la ville avec la commune de Kampti, au sud-ouest du Burkina Faso. Trois élus de Fosses, un élu de l’agglomération Roissy Pays de France et des membres du comité de jumelage (CJFK) présenteront à cette occasion le résultat de leur dernière visite sur place, en octobre. « C’est un temps d’informations et d’échanges », annonce la mairie. Depuis 2000, Fosses s’est engagée dans une démarche de solidarité avec cette zone rurale comptant 45 000 habitants répartis sur 115 villages. Ensemble, les différents partenaires français...
(RFI 23/01/17)
Pour la première campagne SANS OGM du premier producteur africain, la principale société cotonnière du pays, la Sofitex, a obtenu des prêts d'un montant total de 202 milliards de francs CFA. Une marque de confiance : le marché du coton va mieux, la qualité du coton burkinabè est de retour, la production est en hausse, et Sofitex a obtenu réparation de Monsanto. D'où une augmentation des engagements des partenaires financiers à Paris. « C'est un directeur général très heureux qui vous parle. 90 millions d'euros... » 90 millions d'euros, c'est le montant du prêt que Wilfried Yameogo, directeur général de la Société burkinabè des fibres textiles, la Sofitex, vient de recevoir à l'ambassade du Burkina à Paris; 28% de plus...
(Le Monde 23/01/17)
Le Gabon ne verra pas les quarts de finale de « sa » Coupe d’Afrique des nations, une première pour le pays organisateur depuis 1994. Le Gabon ne verra même pas les quarts de finale de « sa » Coupe d’Afrique des nations : tenu en échec à domicile par le Cameroun dimanche (0-0), il laisse ce dernier et le Burkina Faso, tombeur de la Guinée Bissau (2-0), sortir de ce groupe A. Le Burkina Faso, qui s’est imposé grâce...
(RFI 23/01/17)
Le Burkina Faso a validé son ticket pour les quarts-de-finale de la CAN Total 2017 en battant la Guinée-Bissau 2-0 à Franceville ce dimanche 22 janvier. Les Etalons ont ouvert le score en première période grâce à Préjuce Nakoulma. Bertrand Traoré a doublé la mise en seconde période. Pour sa première participation à une CAN, la Guinée-Bissau est éliminée au premier tour. ♦ Découvrez : le calendrier et les résultats, les équipes, les joueurs. Franceville, envoyé spécial Pour les Etalons, la donne étaient simple : il fallait une victoire face à la Guinée-Bissau pour atteindre les quarts-de-finale de la CAN 2017.
(France 24 23/01/17)
Le Burkina Faso a rempli sa mission. Grâce à leur victoire sur la Guinée-Bissau (0-2), les Étalons ont obtenu leur billet pour les quarts de finale de la CAN-2017. Ils ont même terminé premiers de leur groupe. Le Burkina Faso s'est qualifié, dimanche 22 janvier, pour les quarts de finale de la CAN-2017 en s'imposant facilement contre la Guinée-Buissau (0-2) lors de la troisième et dernière journée du groupe A. Les Étalons savaient qu'une victoire leur permettrait d'obtenir leur billet...
(Le Monde 21/01/17)
Ansaroul Islam, mené par le Burkinabé Ibrahim Malam Dicko, a revendiqué l’attaque de Nassoumbou qui avait tué douze militaires à la mi-décembre. Par Morgane Le Cam (contributrice Le Monde Afrique, Ouagadougou) Honneurs militaires aux 12 soldats morts dans l’attaque du 16 décembre 2016, à Nassoumbou, dans le nord du Burkina Faso, revendiquée par les djihadistes du groupe Ansaroul Islam. Baptisé Ansaroul Islam, le groupe terroriste burkinabé dirigé par Ibrahim Malam Dicko fait monter la pression au nord du pays. Depuis ...
(RFI 21/01/17)
Le Burkina Faso a subi plusieurs attaques terroristes durant l'année 2016. Des attaques qui ont fait plusieurs morts au civil et militaires. Les dossiers en cours de traitement au niveau de la justice font face à certaines difficultés. Afin de permettre un traitement diligent des dossiers au niveau de la justice, les députés burkinabè ont voté une loi portant sur la création et le fonctionnement d'un pôle judiciaire spécialisé dans la répression des actes terroristes. Face aux difficultés dans le traitement de certains dossiers liés au terrorisme et pour plus d'efficacité, des ...
(Jeune Afrique 20/01/17)
Du 25 février au 4 mars 2017, le plus important festival de cinéma du continent poussera les portes des salles obscures de Ouagadougou, au Burkina Faso. Vingt longs métrages sont en lice pour l'Étalon d'or de Yennenga. Le plus important des festivals consacrés au cinéma africain, le Fespaco de Ouagadougou, aura lieu du 25 février au 4 mars prochain. Les attentats jihadistes qui ont ensanglanté la capitale burkinabè en janvier 2016 ne semblent pas avoir découragé les amoureux de cette...
(Jeune Afrique 19/01/17)
Le tribunal militaire de Ouagadougou a infligé une peine de 15 ans de prison aux trois meneurs présumés de l'opération commando visant à libérer les suspects du coup d'État manqué de septembre 2015. Quinze autres soldats se voient également condamnés à 10 ans ferme pour leur rôle dans ce dossier. Après avoir délibéré pendant huit heures, la sentence du parquet militaire est tombée tard dans la nuit de mercredi. Les trois principaux accusés du procès des militaires soupçonnés d’avoir voulu...
(RFI 19/01/17)
Au Burkina Faso, le tribunal militaire de Ouagadougou a prononcé son verdict dans le procès des militaires accusés d'avoir planifié une attaque contre la maison et de correction des armées en vue de libérer les généraux Gilbert Diendéré et Djibril Bassolé, incarcérés dans le cadre de l'enquête sur le coup d'état manqué de septembre 2015. En requalifiant les faits d'association de malfaiteurs en complot militaire, les principaux accusés dont le caporal Madi Ouedraogo ont été condamnés à une peine de...
(RFI 19/01/17)
Le Burkina Faso et le Gabon se sont quittés sur un nul, 1-1, lors du premier match comptant pour la deuxième journée du Groupe A, tandis que dans l’autre rencontre, le Cameroun a battu la Guinée-Bissau sur le score de 2-1. RFI a recueilli les réactions des protagonistes de ces deux duels. ♦ Découvrez: le calendrier et les résultats, les équipes, les joueurs. De notre envoyé spécial à Libreville Le groupe A est toujours aussi ouvert après la deuxième journée...
(RFI 19/01/17)
Le Gabon et le Burkina Faso se séparent sur un match nul, 1-1, pour débuter cette deuxième journée du groupe A de la phase finale de la CAN Total 2017. Les deux équipes, qui s’étaient affrontées il y a deux ans, se partagent les points, ce qui permet à chacune des sélections de pouvoir encore croire à la qualification pour les quarts. ♦ Découvrez: le calendrier et les résultats, les équipes, les joueurs. De notre envoyé spécial à Libreville Le...
(RFI 18/01/17)
Le procès des soldats de l'ex-régiment de sécurité présidentielle accusé d'avoir planifié une attaque contre la prison militaire afin de libérer les généraux Djbril Bassolé et Gilbert Diendéré se poursuit au Burkina. Après les réquisitions du commissaire du gouvernement, les avocats continuent leur plaidoirie. Tous les conseils des accusés rejettent la « requalification » des faits en « complot militaire ». Le président du tribunal leur avait demandé de répondre à cette question subsidiaire dans leur plaidoirie, « est-ce-que les faits ...
(RFI 18/01/17)
Ce mercredi 18 janvier, le groupe A lance la deuxième journée de la phase finale de la CAN 2017. Le Gabon, pays hôte, va affronter le Burkina Faso, tandis que le Cameroun va jouer face à la surprise de la première journée, la Guinée-Bissau. Voici les enjeux. Le Stade de l’Amitié reçoit les deux premiers matches de la seconde journée de cette CAN 2017 qui se déroule au Gabon. Le groupe A, où toutes les sélections ont un point, est...
(AFP 17/01/17)
Le parquet militaire a requis lundi cinq à vingt ans de prison ferme contre les 27 soldats membres de l'ex-régiment de sécurité présidentielle (RSP), l'ex-garde prétorienne du président déchu Blaise Compaoré accusés d'avoir voulu libérer leurs collègues emprisonnés après le putsch raté en septembre 2015. Le commissaire du gouvernement (procureur militaire), Alioune Zanré, a demandé 20 ans de prison pour 3 des 29 accusés (deux civils sont également sur le banc), notamment pour Cheick Alassane Ouédraogo, dit Ladji, présenté par l'accusation contre le marabout du groupe. Les...
(RFI 17/01/17)
Au Burkina Faso, le parquet a requis des peines d'emprisonnement ferme allant de 5 à 20 ans contre les 29 militaires civils accusés d'avoir planifié une attaque contre la maison d'arrêt et de correction des armées pour libérer les présumés auteurs du coup d'Etat manqué de septembre 2015. Pour le commissaire du gouvernement, le commandant Alioune Zanré, les faits sont constitués car les soldats ont participé à une réunion au cours de laquelle l'idée d'attaque de la maison d'arrêt et...
(Le Monde 16/01/17)
Les premiers résultats des investigations au Burkina montrent des liens avec les attaques de Grand-Bassam, en Côte d’Ivoire, et de Bamako, au Mali. Par Morgane Le Cam (contributrice Le Monde Afrique, Ouagadougou) Le premier ministre Manuel Valls en visite à Ouagadougou, le 20 février 2016, un mois après l’attaque djihadiste qui avait tué 30 personnes dans le café Le Cappuccino et le restaurant Splendid de la capitale burkinabée. Trente morts et près de 70 blessés. Le 15 janvier 2016, Ouagadougou,...
(RFI 16/01/17)
Le Burkina Faso a commémoré ce dimanche 15 janvier l’an un de l’attentat qui a endeuillé le pays le 15 janvier 2016. Trois terroristes avaient attaqué le café Capuccino, le Splendid Hôtel et le bar Taxi brousse. L’attaque avait fait 30 morts. Le président Roch Marc Christian Kaboré, son gouvernement et les diplomates en poste à Ouagadougou, ont participé à une cérémonie du souvenir sur les lieux de l’attentat. Une stèle en hommage aux victimes a été dévoilée. Un peu...
(RFI 16/01/17)
Le 15 janvier 2016 à 19h45 un commando de trois hommes mitraille la terrasse du restaurant le Capuccino, l'hôtel Yibi, le bar Taxi Brousse, avant d'investir le Splendid Hôtel sur l'avenue Kwame-Nkrumah dans le centre de Ouagadougou, des établissements fréquentés principalement par des Occidentaux. Cette attaque revendiquée par Aqmi et sa katiba al-Mourabitoune a fait 33 morts dont les trois assaillants. Un an après, la justice burkinabè poursuit le travail d'enquête. Trois personnes arrêtées en mai dernier ont été mises...
(RFI 16/01/17)
La filière du soja au Burkina Faso fait l’objet d’un accord de partenariat avec Agropol, une association interprofessionnelle française en charge de la coopération et du développement international des oléo-protéagineux. Le document sera signé ce lundi 16 janvier à Paris. Il s’agit d’un engagement tripartite entre le ministère burkinabè de l’Agriculture, Agropol et la fondation Avril, qui travaille au développement des filières agroalimentaires et de l’agriculture familiale en Afrique. C'est un partenariat destiné à accélérer le développement de la filière...

Pages