Vendredi 22 Septembre 2017

Un Burkinabé candidat à la direction générale de l’Organisation pour l'interdiction des armes chimiques

Un Burkinabé candidat à la direction générale de l’Organisation pour l'interdiction des armes chimiques
(APA 17/07/17)
Pr Abdouraman Bary.

L’Universitaire burkinabé, Pr Abdouraman Bary, est candidat à la direction générale de l’Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), a appris APA de sources sures.

Il sera face à quatre concurrents, le Hongrois Tibor Toth, le Danois Jesper Vahr, le Sud-Coréen Kim Won-Soon et le Lithuanien Vaidotas Verba.

Le processus de désignation du remplaçant de l’actuel directeur général, le turc Ahmet Üzümcü se terminera en décembre prochain.

Soumise par le Burkina Faso, la candidature du Pr Abdouraman Bary a été endossée par l’Union africaine (UA) lors du sommet des chefs d’Etat africains en début juillet dernier à Addis-Abeba.

La Tanzanie a retiré sa candidature pour favoriser une candidature unique africaine et offrir au continent de meilleures chances de remporter le poste.

L’Afrique dispose de neuf voix sur les 41 membres votants au sein du Conseil exécutif de l’OIAC.

Titulaire d’un doctorat d’Etat ès Sciences et d’un docteur de troisième cycle en sciences des matériaux, le professeur Abdouraman Bary a enseigné de 1993 à 2009 à l’Université de Ouagadougou comme professeur de chimie.

Abdouraman Bary travaille depuis 2009 à Nairobi au Kenya comme coordonnateur pour la région Afrique du Sous-programme «Produits chimiques, déchets dangereux et qualité de l’air» du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE).

Commentaires facebook