Samedi 18 Novembre 2017

Mondial 2018 : pour la fédération burkinabè, le Sénégal n’est pas encore qualifié

Mondial 2018 : pour la fédération burkinabè, le Sénégal n’est pas encore qualifié
(Jeune Afrique 14/11/17)

Vendredi 10 novembre, le Sénégal s’est qualifié pour la Coupe du monde en s’imposant en Afrique du Sud (2-0) lors d’un match donné à rejouer par la FIFA. Mais le Burkina Faso, qui avait déposé un recours devant le Tribunal arbitral du sport (TAS), ne veut pas s’avouer vaincu.

La décision de la FIFA de faire rejouer la rencontre Afrique du Sud-Sénégal (2-1, le 12 novembre 2016) – une première – à la suite d’une faute d’arbitrage de l’arbitre ghanéen Charles Lamptey, suspendu à vie pour « manipulation de match », continue de faire des vagues au Burkina Faso. Tout comme l’Afrique du Sud, la fédération burkinabè de football (FBF) a en effet décidé d’aller jusqu’au bout des recours qui lui sont offerts.

Le 18 septembre, quelques jours après que la FIFA a annulé le résultat de la confrontation entre les Bafana-Bafana et les Lions de la Teranga, la FBF avait donc saisi le Tribunal arbitral du sport (TAS) en sollicitant de la juridiction basée à Lausanne qu’elle annule à son tour la décision de la FIFA, et décide que ce match litigieux n’aurait jamais dû être rejoué.
Petit espoir

« La requête de la fédération burkinabè a été jugée recevable, elle est en cours d’examen, a indiqué à Jeune Afrique le service communication du TAS. Nous pensons rendre une décision prochainement. » Une déclaration qui laisse donc un (petit ?) espoir aux Étalons, qui devaient recevoir à Ouagadougou le Cap Vert le 14 novembre. Pour espérer se qualifier pour la Coupe du Monde 2018, les coéquipiers de Charles Kaboré devront donc à la fois battre largement les Lusophones, miser sur un match nul entre Sénégalais et Sud-Africains à Dakar, et surtout espérer que le TAS invalide la décision de la FIFA et confirme le résultat du 12 novembre 2016

Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/492271/societe/mondial-20018-pour-la-federat...

Commentaires facebook