Mardi 17 Octobre 2017

Meeting du 29 avril : L’opposition note « une stratégie de boycott » du MPP

Meeting du 29 avril : L’opposition note « une stratégie de boycott » du MPP
(Burkina24 20/04/17)

L’opposition politique annonce que le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), parti au pouvoir, tente de « discréditer» le meeting qu’elle organise le 29 avril 2017 à la Maison du peuple à Ouagadougou.

L’opposition politique burkinabè affirme, à l’issue d’une réunion le 18 avril 2017 dont le compte rendu est parvenu à Burkina24, que le MPP veut mettre des bâtons dans les roues de son meeting qu’elle prépare pour le 29 avril 2017.

Les opposants sont effet convaincus que l’annonce de ce rassemblement a créé l’émoi dans les rangs du parti au pouvoir qui, selon toujours les affirmations de Zéphirin Diabré et ses collègues, aurait mis en place une «stratégie de boycott» de l’évènement.

Le compte rendu de la rencontre du 18 avril cite des faits à l’appui. Ils parlent d’un «lobbying intense auprès de certaines catégories sociales à qui on verse d’importantes sommes d’argent, pour les convaincre de ne pas se rendre à la Maison du peuple le 29 avril», ainsi que «l’organisation d’interventions mensongères dans les débats interactifs des radios pour discréditer l’Opposition, des plans de rencontres dans les secteurs le jour du meeting pour, soit disant, présenter le PNDES».

Enfin, les opposants déclarent « que certains partis de l’Opposition ont même été démarchés pour qu’ils se démarquent de l’événement».

Cependant, on peut lire dans le compte rendu que l’opposition «reste de marbre» devant ces manœuvres et que les préparatifs du meeting se déroulent normalement.

Par ailleurs, lors de la rencontre du mardi, l’opposition politique a abordé le discours du Premier ministre sur l’état de la nation devant l’Assemblée nationale. Elle déclare déplorer que le gouvernement «soit tombé dans l’autosatisfaction, en peignant une image idyllique de notre pays qui ne correspond pas du tout aux souffrances qu’endurent les citoyens dans leur vie quotidienne».

Pour rappel, le meeting du 29 avril 2017 « s’inscrit dans le cadre des actions de mobilisation, de sensibilisation, d’interpellation et de protestation que l’Opposition engage ainsi conformément à son rôle républicain, face à la dégradation de la situation de notre pays, résultat de l’incapacité du MPP et de ses alliés à régler les problèmes des Burkinabè».

Burkina24

Commentaires facebook