Mercredi 25 Avril 2018

Le PAM s’engage à accompagner le Burkina Faso pour la période de soudure

Le PAM s’engage à accompagner le Burkina Faso pour la période de soudure
(APA 29/03/18)
Le Président du Faso, S E M Roch Marc Christian KABORE (D) a reçu en audience le Directeur régional du Programme alimentaire mondial (PAM), pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Monsieur Abdou DIENG (G)

APA-Ouagadougou (Burkina Faso) - Le Programme alimentaire mondial (PAM) s’engage à appuyer le Burkina Faso en vivres pour la période de soudure qui s’annonce, a-t-on appris jeudi, de source proche de direction de la communication de la présidence du Faso.

Selon cette source, le Directeur régional du PAM pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Abdou Dieng, a pris cet engagement lors d’une audience que lui a accordée, mercredi, le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

«Il y a eu des déficits pluviométriques dans pas mal de pays du sahel, y compris le Burkina. Et l’information que nous recevons nous indique que la période de soudure cette année, dans certaines parties de la région, commencera plus tôt et donc sera plus longue que d’habitude», a déclaré à la presse M. Dieng.

Ce dernier dit avoir informé le président Kaboré que les partenaires sont engagés à travailler aux côtés du gouvernement burkinabè pour «baisser cette pression qui va peser sur certaines populations aussi bien ici au Burkina, qu’au Mali, au Tchad, en Mauritanie et dans le Nord du Sénégal».

Le Directeur régional du PAM pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre a expliqué que «cet engagement va se traduire d’abord par une réponse du gouvernement qui va être articulée par rapport aux besoins et aux ressources que l’exécutif va mettre à disposition et les différents partenaires vont s’engager à accompagner pour que +personne ne soit laissé derrière+».

Lors de l’audience, Abdou Dieng était accompagné de la Coordonnatrice du système des Nations unies au Burkina Faso et Représentante résidente du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), Metsi Makheta.

Commentaires facebook