Dimanche 22 Avril 2018

Lancement imminent de la première banque agricole au Burkina Faso

Lancement imminent de la première banque agricole au Burkina Faso
(La Tribune 28/03/18)

Afin de faciliter l'accès au financement pour les agriculteurs, l'Etat burkinabé prévoit le lancement imminent de la BADF, une Banque agricole qui dispose déjà d'un capital de 14,27 milliards de francs CFA.

Au Burkina Faso, seulement 15% de producteurs agricoles bénéficient de crédits bancaires, un taux qui pourrait rapidement augmenter avec le lancement prochain de la nouvelle Banque agricole du Faso (BADF).

Selon le Premier ministre burkinabé, Paul Kaba Thiéba, qui s'exprimait lors d'une réunion avec principaux acteurs du secteur, l'Etat burkinabé a obtenu de la commission bancaire de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), l'agrément pour la création de cette institution financière agricole.

Dès son lancement, la BADF serait d'un appui considérable pour le financement des agriculteurs, surtout que le secteur rural occupe près de 80% de la population et participe à près de 30,3% du PIB du Burkina. «Cette banque est la vôtre. Il faut que vous en preniez bien soin», a déclaré Paul Kaba Thièba aux représentants du secteur avant d'ajouter qu'«au regard de tous ces constats, la mise en place de la BADF se justifie amplement. Elle pourra contribuer à relever les nombreux défis pour corriger les faiblesses structurelles de ce secteur si stratégique».

Alors que les autorités financières et juridiques sont penchées sur les derniers détails pour la mise sur pied de la future banque, celle-ci dispose déjà d'un capital de 14,2 milliards de francs CFA, soit 4,2 milliards de plus que ce qui est exigé par la réglementation bancaire. Son actionnariat comprend 13 organisations du monde paysan, 3 sociétés d'État, 8 sociétés privées et 70 personnes physiques.

Lire la suite sur: https://afrique.latribune.fr/finances/banques-assurances/2018-03-27/lanc...

Commentaires facebook