Fonds d’appui au secteur informel : «L’année de mon année» pour 151 promoteurs de l’Ouest | Africatime
Mercredi 17 Septembre 2014

Fonds d’appui au secteur informel : «L’année de mon année» pour 151 promoteurs de l’Ouest

Fonds d’appui au secteur informel : «L’année de mon année» pour 151 promoteurs de l’Ouest
(L'Observateur Paalga 23/05/13)

Ils ont cru et ont accepté de suivre et de respecter scrupuleusement l’ensemble des procédures devant leur permettre d’être parmi les heureux élus du Fonds d’appui au secteur informel (FASI). Des promoteurs de projets à la recherche de financement voient désormais leur rêve devenir réalité avec cette distribution de chèques. C’était le mardi 21 mai 2013 à la Chambre de commerce de Bobo-Dioulasso au cours d’une cérémonie présidée par le secrétaire général de la région représentant le gouverneur.

Avec cette cérémonie de remise de chèques, les 151 nouveaux promoteurs, soit 107 pour Bobo, 14 pour Banfora, 22 pour Dédougou et 8 pour Gaoua, peuvent désormais entonner en chœur «l’année de mon année» du célèbre artiste ivoirien JC Pluriel. Une chanson à travers laquelle l’auteur manifeste son immense joie de voir enfin l’heure du décollage sonner pour une vie meilleure.

Cela pourrait être le cas pour ces bénéficiaires de chèques FASI. Car ils pourront dès à présent mettre en route des projets qui leur tenaient à cœur et pour lesquels ils ont sollicité et obtenu un appui-conseil et financier du FASI. Un financement sous forme de prêt qui leur permet désormais d’enclencher leurs affaires afin de se rendre utile à eux-mêmes et à la société à travers l’auto-emploi et la création d’emploi.

Un des bénéficiaires recevant son chèque des mains de la directrice du FASI

C’est au total une dizaine de promoteurs qui se sont succédé devant l’assistance pour recevoir symboliquement des chèques allant de 150 000 à 1 500 000 F CFA. Outre le secrétaire général de la région, Joachim Somda, étaient présents à cette cérémonie la directrice du FASI, Aminata Kaboré, le directeur régional du ministère de la Jeunesse de la Formation professionnelle et de l’Emploi, Moumouni Sissao ainsi que de nombreuses autorités administratives et politiques témoins de l’événement.
Il a été rappelé aux heureux bénéficiaires qu’il s’agit d’un prêt et qu’ils doivent de rembourser dans les délais afin d’assurer au FASI la pérennité des prêts qui durent depuis plus d’une décennie et qui ont déjà fait le bonheur de nombreux demandeurs. Les statistiques disponibles en fin 2012 indiquent que depuis le démarrage effectif de l’octroi des prêts, le FASI a financé 16 318 microentrepreneurs pour un montant global de 7 416 874 662 F CFA.

Financement qui a permis, selon la directrice du Fonds, Aminata Kaboré, la création de 8 943 emplois et en consolider 37 201. C’est dire alors que le FASI est en pleine adéquation avec les objectifs pour lesquels il a été crée. C'est-à-dire promouvoir l’emploi indépendant en facilitant l’accès des porteurs de microprojets au crédit.
Boureima Ouédraogo le représentant des bénéficiaires. Il a lancé un appel au gouvernement pour le renforcement des capacités du FASI
Bien que les résultats soient jugés satisfaisants depuis son lancement par les responsables du fonds, il n’en demeure pas moins que des choses restent encore à parfaire comme l'a dit Aminata Kaboré : «Les besoins du secteur informel en termes de financement sont toujours immenses….».

Les échanges entre le FASI et les promoteurs de projets qui ont suivi cette cérémonie de remise de chèques ont, du reste, été l’occasion pour l’ensemble des participants de remettre sur le tapis les difficultés récurrentes liées surtout aux longues procédures pour l’éligibilité des projets et aussi à la lenteur des décaissements.
Aminata Kaboré a donné l’assurance quand à la prise en compte effective des préoccupations soulevées au cours de cette rencontre pour un renforcement des acquis et aussi pour un FASI encore plus opérationnel.

COMMENTAIRES
0
Commentaires
Connectez - vous afin de pouvoir commenter ce contenu