Dimanche 22 Avril 2018

Energies : le Burkina Faso gagné par la fièvre du solaire

Energies : le Burkina Faso gagné par la fièvre du solaire
(La Tribune 16/03/18)
Centrale solaire de Zagtouli

Le Burkina Faso entend désormais développer davantage le secteur des énergies renouvelables, après avoir projeté de porter à 30% la part du solaire dans son mix énergétique.
Le Burkina Faso est décidé à profiter davantage du potentiel solaire dont jouit le pays. De retour de New Delhi où il a pris part ce 11 mars au premier Sommet fondateur de l'Alliance solaire internationale (ASI), le chef de l'Etat, Roch Marc Christian Kaboré, a annoncé que son pays mettra les bouchées doubles afin que l'énergie solaire représente 30% de l'énergie utilisée dans le pays. «Nous avons été un des premiers membres fondateurs de cette alliance, pour réaffirmer le choix que nous avons opéré de transformer et de faire en sorte que l'énergie solaire puisse représenter environ 30% de l'énergie utilisée dans notre pays», a déclaré Roche Kaboré via un communiqué de la présidence burkinabè.

Pour atteindre cet objectif, le dirigeant africain mise surtout sur les investissements notamment étrangers D'ailleurs, lors de son séjour en Inde, le président Kaboré a eu des échanges très «prometteurs» avec de grands chefs d'entreprises indiens intéressés par des investissements autant dans le solaire que dans les infrastructures et l'agriculture.

«Nous devons promouvoir une énergie alternative saine et durable en tirant les bénéfices d'une ressource incommensurable : le soleil », a exhorté le chef de l'Etat burkinabé ajoutant que ce sommet «inaugure notre alliance et fonde l'espoir qu'il consacrera la place de choix que nous devons accorder à l'énergie solaire dans les paradigmes du développement au XXIe siècle».

Lire la suite sur: https://afrique.latribune.fr/entreprises/industrie/energie-environnement...

Commentaires facebook